Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 145

MessageSujet: [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH   Mar 19 Juil - 0:13



Layce Elena Hamilton

❖ Nom Ton nom est Hamilton. ❖ Prénom(s) Ton prénom est Layce (à prononcer La-ice) ton deuxième prénom est Elena. ❖ Date et lieu de naissance Le lieu est libre ainsi que la date mais tu dois avoir 24 ou 25 ans ❖ Nationalité Tu dois être américaine ❖ Orientation sexuelle Hétéro, sinon Connor ne te plairais pas autant ❖ Statut civil Célibataire même si tu meurs d'amour pour Connor ❖ Profession et/ou études Cavalière pro/Voltigeuse équestre dans la compagnie Fly Away, la même que Connor ❖ Le scénario en quelques adjectifs Impulsive - Obstinée - Douce - Impatiente - Passionnée - Amusante - Etourdie - Emotive ❖Avatar Zoey Deutch ou quelqu'un d'autre ❖ Groupe La question sinusoïdale ou les tentacules de la déréliction


L'histoire du futur piou piou!


♦ Layce a bien eu une histoire avant d'arriver dans la compagnie Fly Away, mais celle-ci reste libre à votre imagination, elle doit juste avoir des connaissances de le domaine des chevaux et avoir été vue par Clary, la patronne de la compagnie, qui l'aura engagée un peu après l'arrivée de Connor.

♦ Pour la suite et pour essayer de mieux comprendre ce qu'il se passe entre Layce et Connor, voici l'histoire que j'ai écrite sur la fiche de Connor :

« Tu prends la diagonale, tu enchaînes avec un pas espagnol à la lettre X ensuite tu reprends en F un pas de travail et tu prends le trot en A pour faire un cercle, vas-y ! » J’écoutais attentivement la patronne pour pouvoir apprendre mon numéro du mieux possible, nous devions le revoir car il manquait d’un petit quelque chose et c’est de cette manière que nous tentions d’aborder des figures plus complexes pour agrémenter le spectacle. Nous étions deux en piste, travaillant en miroir, ce numéro promettait d’être assez bien. Je m’exécutais facilement, dirigeant mon cheval d’une main experte tout en veillant à être en parfait miroir avec ma partenaire de spectacle. La patronne nous observait du bord de piste, nous donnant les indications pour la suite. « Connor, ton cheval n’engage pas assez au trot, avance ! Layce, ralentis ton cheval pour être en même temps que Connor. » Et on exécutait sans dire un mot. On savait tous les deux que la patronne était meilleure cavalière que quiconque présent dans la compagnie. « Parfait ! Enchainez avec un doubler suivit d’un arrêt en X et pirouette ! » Dit-elle avec enthousiasme. Je doutais des capacités de Layce sur le coup, elle ne maîtrisait pas encore assez son nouveau cheval que pour avoir une belle pirouette mais si Clary le disait, c’est que c’était possible. D’un coup vers l’autre cavalière je m’engagerais sur le doubler, m’arrêtant à côté d’elle, presque jambe contre jambe, les étriers s’entrechoquant dans un léger bruit métallique lorsque nous arrivions à la hauteur l’un de l’autre. Je plaçais donc mes aides pour faire cette fameuse pirouette, mon cheval répondant parfaitement à ce que je lui demandais mais Layce semblait perdue face à la réaction de son petit gris un peu nerveux. Je fronçais les sourcils au même moment où je vis Clary entrer en piste, ce qu’elle ne fait jamais sauf en cas de danger à prévoir. J’arrêtais alors le mouvement et mit pied à terre. « Layce, arrête, on travaillera ça ensemble. » Je dis calmement tandis que son cheval semblait s’énerver car elle insistait pour lui faire exécuter la figure. « Non, il peut le faire ! » Insista-t-elle en s’énervant également. Chose à ne jamais faire soit dit en passant. « Layce, tu ferais mieux d’arrêter ou tu vas … » Je n’eux pas le temps de terminer ma phrase, le cheval de ma partenaire de spectacle venait de cabrer mais ce n’était pas mesurer, il avait agis sous l’énervement et n’avait donc pas prit l’équilibre nécessaire, ce qui les fit chuter tous les deux sur le sable de la carrière avec un cri de la part de la cavalière. Je lâchais automatiquement les rênes de mon cheval pour aller voir si tout allait bien. « Layce ! Tout va bien ?! » Dis-je en même temps que Clary qui venait d’arriver près de nous. J’entendis la cavalière ronchonner, marmonnant un oui en se redressant péniblement. Je me mis à rire en l’observant se relever doucement en se frottant le bas du dos. « Eh bien voilà, tu apprendras à écouter maintenant ! » Je plaisantais en entourant ses épaules d’un bras, attrapant de l’autre les rênes du petit cheval gris qu’elle montait. « Et toi mon ami, on va un peu bosser tous les deux ! » Je soufflais au cheval en passant les rênes à Layce pour pouvoir prendre les rênes de mon cheval. « Fini pour aujourd’hui je pense, non ? » Je demandais à Clary qui nous observait mi- amusée et mi- contrariée. « Oui, on s’arrête là. Je pensais vraiment que Bastille était capable d’enchainer cette figure, je vais faire venir le vétérinaire il y a peut-être un problème. » Répondit-elle simplement. Nous avons hochés tous les deux la tête avant de quitter la carrière et de rejoindre les écuries pour nous occuper de Bastille et Bel’air. Une fois les chevaux débarrassés du matériel, nous avons rejoint la pièce commune. « Tu fais l’after ce soir ? » Me demandait Layce, je savais exactement de quoi elle parlait et non, je n’étais pas sur le coup de ce soir. « Non, je pense que c’est Clary et Joey ou alors Jessy et Morgan. » Layce hocha la tête tandis qu’elle se prenait un café. « On va bientôt aller rejoindre une autre écurie, les Fly Away débarque à Los Angeles ! » Me dit-elle avec un large sourire. « Sérieux ?! Comment tu as su ça ? » Je ne cachais pas ma joie non plus, j’en avais un peu assez de Washington et de sa pluie infernale, les chevaux aussi car ils ne pouvaient presque pas sortir en prairie et donc pas de balade non plus. « Clary en parlait avec Morgan l’autre jour, je les ai entendu dire que nous étions un peu trop sous les projecteurs à cause de nos afters. » Dit-elle avec un air malicieux. Je ris, nos afters n’étaient pas de grosses fêtes pour célébrer nos réussites mais c’était plutôt des cambriolages chez nos spectateurs les plus fortunés. Ils ne s’aperçoivent jamais de rien car nous volons de petites choses mais qui ont assez de valeurs. Cela nous permet de vivre et d’avoir un sacré salaire en fin de mois en plus des revenus des spectacles qui fonctionnent vraiment bien. Mais me sentant fatigué, je sentais que j’allais bientôt rejoindre mon appartement. Layce, Morgan, Joey et moi avions notre appartement dans le même bâtiment près de l’écurie, ce qui était vraiment pratique. Seul Clary et Jessy partageaient une petite maisonnette non loin également. « Je vais aller prendre une bonne douche, à demain Layce et si jamais tu as des courbatures ne compte pas sur moi pour te masser ! » Je lui lance avec un clin d’œil et un large sourire. Je savais bien que la situation était compliquée entre elle et moi, qu’elle ressentait des sentiments que je ne partageais pas mais avec bonheur cela ne se ressentait pas dans notre relation. Nous étions restés des meilleurs amis très proche l’un de l’autre. Car même si je ne ressentais pas la même chose elle restait très importante pour moi. « J’y penserais, bonne soirée Connor. » Me répondit-elle avec ce même sourire adorable que j’apprécie beaucoup.

Je venais de prendre ma douche et allait me mettre au lit avec un bon film lorsqu’on toqua à la porte. En ouvrant, je vis Layce, le visage tendu et je pouvais voir que des larmes avaient coulées le long de ses joues. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » Je lui demande alors, ne remarquant pas vraiment que j’étais torse nu et un simple jogging me couvrant les jambes face à une fille qui craquait pour moi. Celle-ci fondit dans mes bras, je fronçais les sourcils en me demandant ce qu’il pouvait bien se passer. Je l’entendais marmonner entre ses sanglots mais sans trop comprendre ce qu’il se passait, seuls quelques mots me parvinrent directement aux oreilles très clairement. « Bastille est mort, il avait des coliques, on a rien vu … » Je fermais les yeux un instant en serrant la jeune femme dans mes bras. « Je suis désolé Layce … Ne restons pas là, entre. » Et nous sommes rentrés chez moi, ma meilleure amie dans les bras. Nous avons regardé le film ensemble, allongé tous les deux dans mon lit. Je lui caressais doucement les cheveux alors qu’elle se calmait doucement, je fini par l’entendre respirer normalement. Même si la tristesse était toujours là, je savais qu’elle allait pouvoir reprendre le dessus. Bastille était son jeune cheval et c’était le cœur serré qu’elle allait devoir continuer mais elle retrouverait le sourire tout comme moi j’ai réussi à le retrouver. Je la sentis bouger dans mes bras pour se tourner vers moi, ses yeux rougis par les larmes. « Connor … Je sais que je suis chiante avec ça, que tu en as assez mais il faut que je te parle … » Murmura-t-elle en se pinçant les lèvres. Je me redressais un peu pour plonger mes yeux dans les siens, sans cesser de jouer avec ses cheveux. « Tu n’es jamais chiante et c’est important de se parler, tu n’es pas n’importe qui tu le sais. » Je répondis avec un petit sourire en caressant sa joue du bout des doigts avant de remettre ma main dans ses cheveux. Elle sourit un peu elle aussi avant de poursuivre. « Tu sais que je t’aime … » Je poussais un léger soupir, oui je savais … Mais je ne savais pas ce que je ressentais pour elle au fond. Oui j’adorais cette fille mais je ne voulais pas lui faire de mal, je ne voulais pas sortir avec elle et tout gâcher entre nous. « Je sais … » Murmurais-je alors qu’elle s’approchait plus de moi encore, ses lèvres frôlant les miennes un instant. On s’est embrassé  timidement, chose pourtant que je ne faisais jamais car j’avais l’habitude d’amener des filles ici, dans mon lit … Mais Layce était une amie, une amie très proche et je ne voulais pas la faire souffrir. La stabilité, très peu pour moi. Alors après ce baiser hésitant, elle revient se mettre simplement dans mes bras, moi lui caressant toujours les cheveux. Geste qui a dû l’apaiser car elle finit par s’endormir et moi aussi, j’avais 24 ans.

Los Angeles était plus accueillante que ce que nous avions tous pensé, les spectacles trouvaient leurs succès à chaque fois et nous avons fini par décider que nous allions nous installer définitivement notre compagnie ici. Les Fly Away restèrent donc à Los Angeles, dans leur propre écurie. La maison était magnifique, comportant une cuisine et un salon commun mais chacun avait sa chambre et sa salle de bain privée. Jessy et Morgan finirent par se mettre ensemble après des années à se tourner autour. Nous avons fêté ça autour d’un verre, gardant ce jour mémorable dans une photographie, nous créant des souvenirs comme si nous étions une famille, issus de tous les milieux, tous différents les uns des autres mais une famille tout de même. Layce et moi … C’était bizarre. Je ne suis pas amoureux d’elle mais je ressens quelque chose, je l’adore car je ne peux pas l’aimer. Je sais que je la blesse lorsque je ramène une autre fille mais c’est ma manière de lui faire comprendre que nous ne pouvons être plus que des meilleurs amis. C’est déjà bien non ? Je suis toujours là pour elle, toujours fourré ensemble mais sans être ensemble. C’est la fille que je ne voudrais jamais perdre alors je ne peux me permettre de sortir avec elle, même pour essayer. Layce sait tout ça … Mais elle persiste à y croire, de ce que Morgan m’a dit. Je le savais depuis notre arrivée à LA, lorsque nous sommes partis à la recherche d’un nouveau cheval pour elle, pour le spectacle. Nous l’avons trouvé sous forme d’un petit cheval arabe noir, elle ne l’aimait pas vraiment au début, trop nerveux, trop vif et brute pour elle, j’ai dû beaucoup travailler avec lui pour qu’il lui convienne. Le spectacle était toujours aussi beau avec ce petit Joy et mon cheval, Bel’air. Mais cette année nous avons aussi inauguré sur d’autres numéros.

« Connor passe ta main par derrière ton dos, de cette manière Layce pourra monter en plein galop en prenant appuis sur toi ainsi qu’en tenant la poignée devant toi. » Clary nous expliquait comment faire de la voltige, débutant dans le domaine nous n’étions pas fameux mais en travaillant tout serait parfait. Je passais donc ma main à Layce comme la patronne l’avait demandé, elle se hissa en sur le dos de Roy, notre cheval de trait spécial voltige, sans problème. Nous avions beaucoup travaillés notre souplesse et l’agilité pour nous permettre de faire ce genre de numéro. « Pas mal ! Maintenant Connor tu vas tenir Layce par la taille, tu l’entoures avec ton bras et tu gardes appuis en tenant la poignée de l’autre. Layce, tu vas faire l’oiseau, prête à voler ? » Dit-elle en plaisantant. Clary savait très bien qu’il fallait une confiance aveugle pour exécuter cette figure, elle savait qu’elle pouvait nous demander de faire ça. J’entourais la jeune femme de mon bras, qui prit appui sur mon épaule, faisant d’abord la planche sans oser tendre les bras pour « faire l’oiseau ». « Layce, tend les bras, les pointes des pieds bien tendues et les jambes droites, vas-y tu peux le faire ! Et Roy ne va pas galoper des heures ! » Perdit un peu patience Clary alors que Layce hésitait encore. Mais elle finit par tendre les bras. Morgan, Jessy et Joey étaient sur le bord de piste et nous applaudirent fortement, sifflant alors que Layce riait sur mon épaule et moi, je lâchais également mon autre main pour aller trouver celle de la jeune femme en la tenant fermement de l’autre bras. Son rire était contagieux, je me mis à rire aussi, heureux de savoir que nous étions capables de faire ce genre de choses tous les deux. Roy passa au pas et s’arrêta, Layce descendit la première en faisant une roulade avant sur l’arrière main du cheval. Je descendis en simple amazone tandis que les autres continuaient à applaudir. J’avais 26 ans.

« Joyeux anniversaire Connor … » Souffla une petite voix qui me réveillait agréablement. J’ouvrais doucement les yeux pour apercevoir Layce. La jeune femme avait de nouveau passé la nuit dans ma chambre mais comme d’habitude il ne s’était rien passé. Je l’avais simplement prise dans mes bras comme toujours et nous nous étions endormis en regardant un de nos nombreux films favoris. « Bonjour gremlins. » Je soufflais en souriant en prononçant ce surnom qu’elle déteste par-dessus tout. « M’appelle pas comme ça ! Ou je te fais nettoyer le box de mon cheval pendant deux semaines et en plus de ça tu n’auras pas ton cadeau ! » S’exclama-t-elle en me tapant doucement l’épaule. Mais c’est le mot cadeau qui me réveilla totalement, j’adorais les cadeaux surtout de la part de Layce car elle savait toujours ce qui me ferait plaisir. « Promis j’arrête ! Je peux avoir mon cadeau ? » Je demande en me relevant assez vite. Elle me tendit directement le paquet rectangulaire enveloppé dans un papier rouge vif ainsi qu’un ruban doré. Je m’empressais de l’ouvrir, déchirant sans remords le papier. Je le défaisais plus lentement lorsque je vis ce qui m’apparaissait. Il s’agissait d’une photographie dans un cadre très simple mais tout aussi beau par sa sobriété. La photo nous montrait, Layce et moi, sur Roy la première fois que nous avons exécuté l’oiseau. Le sourire de Layce alors qu’elle regardait vers l’appareil photo, sa main droite dans la mienne alors que la gauche était tendue dans les airs, moi la tenant fermement par la taille avec le bras gauche, souriant tout autant alors que je regardais vers nos mains enlacées. On ressentait la complicité qui nous liait dans cette photo, l’amour qui nous unissait sans être quelque chose d’amoureux, ce lien si fort qui nous reliait l’un à l’autre. Face à la puissance de cette photo mon cœur se serra, c’était simple mais pourtant rien d’autre ne m’aurait fait plus plaisir. Je pris le cadre des deux mains en l’observant longuement. Voyant que je ne prononçais pas un seul mot, Layce vient plus près de moi sur le lit, posant sa tête sur mon épaule et m’entourant de ses bras. « Puisque nous ne pouvons pas le vivre, nous gardons cet amour dans une photographie … » Murmura-t-elle à mon oreille en venant m’embrasser dans le cou. Je soupirais un instant en tournant la tête vers elle puis je la pris dans mes bras en la serrant fort contre moi, l’embrassant dans le cou également. « Merci Layce … » J’aimais cette fille plus que tout. Elle représentait tout pour moi et je ne sais pas ce que je ferais sans elle. Nous sommes restés toute la matinée au lit, profitant de notre dimanche tous les deux. À midi nous avons rejoints les autres dans le salon commun. J’eu droit à une symphonie de joyeux anniversaire de la part de l’équipe avec une série de cadeaux. Mais rien n’était comparable à celui de ma meilleure amie. Grâce à notre souplesse acquise, Layce et moi avions été mis sur les prochains vols organisés sur la prochaine tournée. Nous avons voyagé dans plusieurs villes avec nos chevaux. Nous avons été un peu partout dans le monde maintenant, tout se passait à merveille, nous étions une famille soudée et surtout nous avions une couverture parfaite grâce à la compagnie, les Fly Away meilleure compagnie 2014, 2015, 2016 et en route d’être également la meilleure pour 2017. Personne ne nous soupçonne des vols car nous en faisions moins désormais, l’argent ne manquant pas vraiment grâce aux spectacles et nos numéros prestigieux. Layce et moi entrions désormais dans les concours de dressage aussi, les résultats venant de temps en temps, faisant encore plus de publicité pour nous ainsi que nos chevaux. J’avais 28 ans.

♦ Voilà, Layce doit vivre dans ce milieu, vivre de ce monde de spectacle ainsi que des vols qu'ils commettent à un ou plusieurs pour pouvoir subvenir aux différents besoins. Ils voyagent également dans plusieurs villes, même si la compagnie à définitivement poser ses valises à Los Angeles. Dans leur écurie, ils donnent également des cours aux plus jeunes élèves comme aux plus vieux.



Les liens du futur piou piou!

Connor S. Hill + la relation étrangeAu début tu ressentais une attirance envers Connor, il te plaisait. Puis tu as appris à le connaître, à voir le mec séducteur qu'il était, des filles qu'il ramenait et pourtant ... Même si tu le cachais bien tu continuais de ressentir quelque chose pour lui. Au bout d'un moment tu as craquer, tu lui as tout avoué. Ce fut un coup dur lorsqu'il ta dit ne pas ressentir la même chose que toi mais malgré tout vous avez continuer à rester ami, les meilleurs amis. Vous vous faites une confiance aveugle et vous feriez tout ce que l'autre vous dirais. Oui mais voilà, tu ressens toujours ces sentiments qui te pourrissent le moral lorsque tu le vois rentré avec une autre fille. Car lorsqu'il ramène une autre tu ne peux pas dormir à ses côtés. Car oui, vous dormez ensemble sans qu'il ne se passe quoi que ce soit des fois. C'est le propre des meilleurs amis non ? Passer du temps avec l'autre mais sans qu'il ne se passe rien d'autre. Tu sais que Connor t'aime aussi, qu'il ne veut pas te faire du mal en sortant avec toi car il ne s'estime pas stable. Mais s'il n'essaye pas comment peux t-il savoir ? Tu te poses souvent la question. Mais tant que vous êtes des meilleurs amis il sera toujours là, tandis que si vous vous mettez ensemble et que ça fini par casser, est-ce qu'il y aura toujours ce lien si fort entre vous ? C'est un risque qu'aucuns des deux ne veut prendre. Pour toi le perdre serait une chose encore plus douloureuse que la perte de ton cheval quelques années plus tôt.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 145

MessageSujet: Re: [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH   Mar 19 Juil - 0:28



Pourquoi il faut prendre ce scénario et pas un autre...
Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi!
Mon cher invité, ou toute personne qui regarde ce scénario ... JE TE VENERE DEJA hug

Pour tout dire, Layce, la meilleure amie de Connor, est une personne trèèèèès importante dans sa vie, il ne peut pas vivre sans elle et elle ne peut pas vivre sans lui. Mais pourtant ils ne sont pas ensembles par peur de perdre l'autre. Je vais donc déjà commencer par ce lien qui les unit, qui n'est pas discutable bien entendu huhu les deux seront meilleurs amis, une relation ambiguë et étrange mais une amitié tout de même, reste à voir ce que nous allons faire au fur et à mesure des rps hug

Pour l'avatar, j'ai mis Zoey Deutch car il me fallait bien quelqu'un pour compléter les images le regard pervers ce que je veux dire par-là c'est qu'il est totalement libre, blonde ou brune peu importe ! Tant qu'elle reste bien une fille et ne se transforme pas en garçon ... huhu Le seul truc assez important c'est que l'avatar doit correspondre au critère d'âge, soit 24 ou 25 ans mais si jamais on peut aller jusque 27 ans, tant qu'elle reste plus jeune que Connor qui a 28 ans !

Le prénom de Layce n'est vraiment pas négociable, je l'ai utilisé partout dans ma fiche et prochainement également dans les rps, donc à moins qu'une allergie trop forte qui donne des boutons et la nausée ne soit présente, je préfère garder ce prénom ♥ Pour le second prénom il est libre ou alors il peut ne pas y en avoir du tout, c'est à vous de choisir ! La même chose pour le nom de famille, totalement libre mais il en faut tout de même un Razz

L'histoire de Layce est libre, tant qu'elle reste dans le domaine des chevaux comme je l'ai mentionné et qu'elle a été appelée par Clary, la patronne de la compagnie Fly Away, et qu'elle rejoint la troupe un peu après Connor, ensuite l'histoire de Connor peu vous faire comprendre ce qu'ils y font. Il ne faut pas oublier le fait que tout ceux de la compagnie sont alors initié au vol, les spectateurs les plus fortunés sont repérés pendant les spectacles, on leur parle un peu après le spectacle pour voir si les soupçons de richesse se confirme et dans les jours suivant ils reçoivent la visite d'un ou deux voleurs, personne ne s'est fait encore prendre (mais ils jouent souvent avec le feu). Les vols se font rares en ce moment mais sont toujours présent, il faut être discret lorsqu'on pose ses bagages dans une ville fixe ! C'est pour cela que la compagnie continue de voyager de temps en temps pour se donner en spectacle, c'est également grâce à sa renommée qu'elle continue de voyagé également.

Voilà, je pense que tout est un peu près dit ! hug J'attends avec impatience l'arrivée de la petite Layce, peu importe la tête qu'elle aura ! heart3 Tant que tout le reste est là ! J'ai hâte de te voir parmi nous et si jamais tu as des questions n'hésite pas ! hug je te réserve un accueil digne d'une reine !!!!!!! heart3 heart3 heart3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 145

MessageSujet: Re: [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH   Jeu 28 Juil - 10:42

Scénario pris cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 145

MessageSujet: Re: [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH   Mar 16 Aoû - 20:55

Scénario remis en jeu ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Morland
Admin Karaté Kid
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 16/08/2015
MESSAGES : 5722

MessageSujet: Re: [F/RESERVER] ZOEY DEUTCH   Jeu 3 Nov - 10:38

scénario pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[F/RESERVER] ZOEY DEUTCH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) ZOEY DEUTCH - Toi et moi c'est pas qu'une question de cul !
» SARA BANNERS-FAWKES ⌭ zoey deutch
» S. ISMAHEN CAVALETTI ►zoey deutch.
» F - Zoey Deutch (non négociable) - Fille d'une de ses aventures - LIBRE
» BONNIE J. RIVERS-JONES ► Zoey Deutch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: - C’est quoi ton type de femme à toi ? - Vivante. :: Les scénarios pris-