Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 895

MessageSujet: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Jeu 15 Déc - 22:24




Billie Sullivan

❖ Nom Sullivan. Comme ma maman. Je n'ai jamais connu mon père et ne tiens pas particulièrement à rencontrer l'enflure qui a laissé ma mère toute seule en apprenant qu'elle était enceinte. ❖ Prénom(s) Billie mais certains de mes amis m'appellent Sully. Comme dans Monstre & Compagnie ! ❖ Date et lieu de naissance Le 12 février 1986 dans une petite bourgade de Pennsylvanie. ❖ Nationalité IN GOD WE TRUST ! Ou pas... mais je suis bel et bien américaine. ❖ Orientation sexuelle Hétérosexuelle. Un jour j'ai eu une aventure lesbienne pour essayer mais ce n'est pas pour moi. ❖ Statut civil Céliparterre. ❖ Profession et/ou études Des petits boulots j'en ai eu des tas : vendeuse dans un magasin de lingerie, coiffeuse, baby sitter, assistante cameraman... Puis un jour j'ai décidé de reprendre mes études. J'ai alors été institutrice. Enfin... je n'ai jamais réussi à décrocher un poste fixe alors j'ai essentiellement fait des remplacements dans des écoles. Je continue encore à en faire à l'occasion mais j'ai choisi tout dernièrement d'être auto antrepreneur (ce mot en jette hein !). Aujourd'hui je suis wedding planner. A défaut de pouvoir moi-même me marier, j'aide les amoureux à organiser le plus beau jour de leur vie. ❖ Décris ton personnage en quelques adjectifs boute en train ** joviale ** extravertie ** drôle (parfois malgré moi) ** miss catastrophe ** sociable ** franche ** culottée ** squatteuse ** superstitieuse ** têtue ** dissipée ** loyale ** grande gueule ** pipelette ** râleuse ** engagée ** protectrice ** souriante. ❖Avatar La génialissime Alison Brie ❖ Groupe Les tentacules de la déréliction. ❖ Crédits giphy


L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire


En soirée je suis toujours la première sur la piste de danse ▲ Je déteste l'injustice et lutte contre celle-ci à la hauteur de mes moyens... c'est-à-dire en m'indignant beaucoup ▲ Je suis féministe sur les bords ▲ Véritable mère Theresa je m'engage beaucoup auprès d'actions humanitaires ▲ Je me gave constamment de bonbons (j'en ai toujours dans mon sac) et de manière générale pourrait ma vie à manger ! ▲ Les blagues salaces c'est mon credo ▲ Les mauvaises manies des gens déteignent très facilement sur moi. Par exemple depuis que j'ai fréquenté Wannis, un gamin de banlieue dans la dernière école où j'ai bossé, je ponctue souvent mes phrases d'un wesh ironique ▲ Je suis le genre de nana qui dit tout le temps qu'elle devrait faire un régime mais qui n'en fait jamais ▲ Plus maladroite que moi, tu meurs. Par contre je suis étonnamment douée quant il s'agit de couper les cheveux ▲ Accro au shopping  ▲ Le comportement humain me fascine et j'adore faire des analyses psychologiques sur les gens. Pour ma meilleure amie je suis une véritable psy ▲ On dit parfois de moi que je manque de tact et l'on me reproche souvent de ne jamais rien prendre au sérieux ▲ il en faut peu pour me faire monter au quart de tour mais je ne suis pas quelqu'un de rancunier. Quand j'ai un problème avec quelqu'un je mets les choses à plat avec la personne concernée et ensuite je repars de plus belle en déconnade, comme si de rien n'était ▲ Longtemps je me suis amusée à m'inventer une vie pour draguer. Jeune mariée délaissée à l'autel par son petit ami? Actrice reconnue? J'ai tout essayé ▲ Mon imagination est sans fin. C'est pourquoi les enfants m'adorent. Moi même je suis une vraie gosse ▲ Mauvaise perdante je pique une crise quand on me bat à n'importe quel jeu de carte, vidéo ou de société ▲ Dans ce petit corps tout mignon se cache parfois une hystérique. Quand on s'en prend aux gens que j'aime mon désir de vengeance peut être infini ▲ J'aime le changement, c'est pourquoi d'ailleurs j'ai souvent changé de boulot et de mec. Sans compter que je baisse facilement les bras, c'est un de mes plus grands défauts

Que penses-tu de la ville de Los Angeles ?Cambridge a été la première grande ville où j'ai mis les pieds quand j'ai été à la fac. A l'époque cela me faisait tout drôle de quitter ma campagne, je ne faisais clairement pas la maligne. Puis j'ai obtenu mon diplome et j'ai un peu voyagé aussi. Je me suis ouverte au monde qui m'entoure. Los Angeles ce n'est qu'un nouvel endroit de plus à découvrir. Il y a maintenant tout juste quelques semaines que j'ai enménagé et je suis curieuse de voir ce qu'il m'y attend. Concernant ton groupe choisi, pourquoi avoir choisi celui-ci ? Billie est jeune, Billie est belle, Billie respire la joie de vivre. C'est quelqu'un de positif, de fêtard, qui croque la vie à pleine dent. Carpe Diem pourrait être sa devise. Tout en elle respire l'insouciance. Quel est ton petit secret ? "Un jour j'ai tué un homme. Comme ça de sang froid. Et je n'ai absolument rien ressenti. Ou peut-être si... J'étais soulagée sur le coup. J'avais osé franchir le pas. Nous étions seuls, personne n'a pu contacter la police et me dénoncer. Depuis ce jour je vis avec cette mort sur la conscience. C'est affreux..."
...
Non je déconne ! Vous avez failli y croire hein? Avouez ! 


Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Célie/ Confetti Ton petit âge Vingt six ans et toutes mes dents Arrow Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens En ce moment je suis serveuse en village vacances Où as-tu connu le forum? C'est une longue histoire d'amour entre nous cute Un dernier petit mot jhgbhjk hug



Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque


Code:
[b]Alison Brie :[/b][i][url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t1996-quand-le-monde-te-persecute-tu-te-dois-de-persecuter-le-monde-billie] Billie Sullivan[/url][/i]
[b]Billie Sullivan : [/b][i]Beverly Hills[/i]
[b]Billie Sullivan : [/b][i]Wedding planner[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 895

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Jeu 15 Déc - 22:29


ça va être hallu... attends la suite... cinant !!



Chroniques d'expériences ratées ...

« Ok, maintenant que tu as attaché ta ceinture tu peux mettre le contact. » Impatiente je tourne la clé et le moteur se met à vrombir. Enfin... vrombir est un bien grand mot mais comprenez qu'à l'époque c'était ma toute première leçon de conduite. Un rien était impressionnant ! « PUTAIN C'EST TROP GENIAL ! » JE SUIS SUREXCITEE ! « Les gros mots Billie ! Les gros mots ! » « Ah oui c'est vrai, pardon. » Je crois que je viens d'exploser les tympans de ma mère. « Bon maintenant il faut que tu appuies sur l'embrayage et tout doucement sur l'accélérateur. Et au fur et à mesure que la voiture va avancer tu lèves le p... Est-ce que tu m'écoutes Billie ? » Occupée à me remettre du gloss dans le rétroviseur je tourne la tête en direction de ma mère quand elle m'interpelle. « Oui oui t'inquiètes pas. J'ai tout bien compris. J'appuie ici et sur l'accélérateur et tout doucement je relève le pied.... Ouais j'ai capté ! » Et puis ça doit pas être si sorcier ! « Ok, alors tu peux te lancer. Mais vas-y doucement ! » « Oui oui. » C'est bien ma mère ça à s'inquiéter de tout ! Comme elle me l'a dit j'appuie sur l'embrayage puis sur l'accélérateur. Quand je relâche la dite pédale lentement le véhicule se met à faire un drôle de bruit. « J'ai dit doucement Billie. » « MAIS JE FAIS DOUCEMENT ! » Sur les nerfs à cause de la réflexion que je viens de prendre je lève le pied d'un coup et la voiture s'immobilise. Bon ben je crois bien que j'ai calé. Pourquoi est-ce qu'on a pas une automatique comme tout américain qui se respecte aussi? « Allez on recommence » essaie de m'encourager ma mère. Et c'est vrai qu'elle a toujours été la première à m'encourager dans tout. Ma mère c'est à la fois ma meilleure copine, ma guide, ma prof. Elle est tout ce que j'ai, enfin avec Neve aussi, et elle est tout simplement géniale.
Reboostée à bloc je parviens à démarrer la fois suivante. Toute contente de moi j'accélère donc un peu pour sortir de ma place de parking. « Fais attention à la bite juste sur ta droite. » Bite. Aha. Le mot me fait sourire mais je regarde tout de même dans la direction que m'indique maman. « C'est bon elle est loin ! » Au moins à 10 mètres. « BILLIE ATTENTION ! » J'entend alors un bruit de tôle froissée et sens le regard noir de maman sur moi. Oups... Finalement elle était peut-être pas si loin que ça cette bite.

***

Je m'ennuie. Il n'y a aucun client cet après-midi et ma boss m'a confié la boutique parce qu'elle devait aller... je ne sais même plus où. Il faudrait peut-être que je songe à écouter ce qu'on me dit de temps en temps. La seule information essentielle que j'ai retenue c'est que je ne risquais pas de la voir aujourd'hui. La journée va être longue... A moins que...

Neve, ramènes tes fesses au magasin ! Au programme défilé privé !
(ceci est un sms)

« Ah oui... quand tu m'as parlé de défilé privé j'avais pas vraiment compris ça. » Ma meilleure amie me regarde, sourcils arqués. En attendant qu'elle débarque j'avais pris soin d'enfiler le plus beau porte jarretelle que nous avions en stock. Je l'avais agrémenté d'un joli pompon et me promenais d'une démarche langoureuse, une paire d'oreilles de lapin sur la tête. « Tu as la plus belle des mannequin pour te faire un show et encore tu trouves le moyen de te plaindre ! » Quelle ingrate ! « Tu devrais essayer ça, tu serais grave sexy là-dedans ! » Dans un sourire goguenard je lui montre le un body en dentelle échancré dans le dos. « Oh allez ! On risque rien j'ai retourné l'écriteau de la porte pour dire qu'on est fermé ! De toute façon il y a jamais personne ici. Pas étonnant quand on voit le prix de la lingerie. » Je m'approche de ma meilleure amie en sautillant et secoue le body sous son nez. C'est ma version à moi d'une parade nuptiale. Elle va craquer je le sens ! « Je suis sûre que tu en meurs d'envie. C'est pas tous les jours qu'on pourra porter ces merveilles. » ça y est, elle hésite, je connais cette petite moue. « Et puis merde ! » YEAAAH ! « ça c'est ma Neve ! » [..]
« Je suis pas bien sûre quand même... » Je lève les yeux au ciel. Neve et son manque de confiance en elle... « Il n'y a que moi tu sais. A moins que tu préfères que j'ameute la moitié de la rue. » « NON C'EST BON JE SORS. » Elle sait que j'en serais capable mais je n'ai pas besoin de m'exécuter car la voilà qui sort de la cabine. « Wow ! Quel canon. » Neve vient me bousculer. « Fous toi de ma gueule. » Non mais tout de suite ! «  J'étais sérieuse ! Si Nate te voyait il te boufferait toute crue. » Les joues de Neve virent de couleur écarlate en moins d'une seconde. Elle est accro à ce mec. Quant à moi je n'aime pas du tout ce petit con qui profite d'elle mais ça, Neve le sait. « Viens on se fait un défilé ! »
Hilares, nous étions en train de nous déhancher sur du Beyoncé quand ma patronne a fait son entrée. Peut-être que j'avais mal compris quand elle m'a dit qu'elle ne serait pas là de la journée...
Cet après-midi là je me suis fait virer pour la seconde fois de ma vie. Oui, la première c'était quand j'étais assistante cameraman. Le matériel que l'on m'avait confié s'était accidentellement écrasé au sol. MAIS CE N'ETAIT PAS MA FAUTE OK ?


***


ça y est j'ai obtenu mon diplôme ! Suite à mes nombreux échecs professionnels j'avais décidé de reprendre mes études. En cours mes camarades étaient plus jeunes que moi de deux ou trois ans, ça faisait bizarre, mais j'ai réussi. J'ai enfin mené l'un de mes projets à bien et aujourd'hui c'est mon premier jour dans mon nouveau job. Je suis institutrice. Le truc c'est qu'on m'avait affectée pour un remplacement dans une école de banlieue et que j'étais morte de trouille à l'idée de tomber sur des petites racailles. D'ailleurs ça n'a pas loupé. Nous n'avions pas passé la première demi-heure de la matinée qu'une bagarre s'est déclenchée sous mes yeux..

« Non mais... qu'est-ce que vous faîtes ?! » Erwan, ce gamin qui avait l'air si tranquille s'était jeté sur Dylan et lui tirait les cheveux. Je vous jure il avait une tête d'ange ce môme et là c'est comme s'il était un gentil salamèche évoluant en un horrible dracaufeu ! Ou comme s'il avait soudainement attrapé la rage. Il me faisait peur. « ça suffit, on se calme où vous allez finir chez la directrice ! » Ouuuh alors ça ça va être efficace tiens. J'en finis même ma phrase à voix basse tellement je suis convaincante. « Alors que bon... si vous êtes mignons on passe l'éponge. Non ça vous dit pas ? » HELP ! Comment je fais ?
Un cri retentit et les camarades des garçons s'étaient tous agglutinés pour assister au spectacle. La moitié d'entre eux souriaient. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire d'eux ? A cette allure ces gosses allaient finir dealer de drogues dans moins de deux ans (non je n'exagère pas!). Bon... il est temps de se sortir les doigts du cul avant que le sang gicle. Rapidement je descend de mon estrade et me met entre mes deux petits délinquants. Erwan a le poing serré et me jette un regard noir mais je ne me laisse pas démonter. « C'est comme ça que tu te bats ? Non parce qu'en fermant le poing comme tu le fais tu vas juste te péter les doigts. » Déstabilisé par mes paroles Erwan en oublie d'être en colère. Tant mieux, c'est exactement ce que je cherchais à faire. Un coup d'oeil vers Dylan m'apprend qu'il va bien et qu'ils n'ont pas encore eu le temps de se cogner vraiment. « Quand tu te bats il ne faut jamais que tu mettes ton pouce ici tu vois ? » je continue avec Erwan. « Tu veux te défouler un peu ? Ok mais ne prends pas tes petits copains pour des pucching ball. Il existe d'autres moyens tu sais? » Je tourne sur moi-même et trouve enfin ce que je cherchais, une immense peluche grandeur nature qui appartenaient certainement aux maternelles. « Vas-y, éclates-toi » je l'encourage en le confrontant à Teddy l'ourson géant. Cette fois je sens que j'ai toute son attention et je n'en suis pas peu fière.

Si mes élèves ont particulièrement apprécié mon cours, la directrice qui nous a rendu visite pour vérifier que tout se passait bien pour mon premier jour n'a pas été du même avis. Je n'ai jamais remis les pieds à l'école St James de New York. En revanche j'ai fais beaucoup de remplacements dans d'autres établissements et un peu partout aux Etats-Unis. Quant à des cours de gestion de la colère j'ai eu l'occasion d'en donner dans des centres pénitentiaires où j'ai été bénévole. Entre les petites racailles et moi le courant passe plutôt bien. Allez savoir pourquoi...

***

Imaginez la scène. Dans un bar une jeune américaine qui a un peu trop bu cherche à passer une soirée tranquille sauf qu'un boulet ne veut pas lui lâcher la grappe. Pour le faire fuir elle décide d'appeler son meilleur ami qui se trouve aussi être son plan cul du moment, Matthis.

« Hé, salut Matthis ! » Titubante je manque de tomber sur le jeune-homme et le serre contre moi pour le saluer. « Tu es encore complètement bourrée. » Sa remarque sonne plus comme une constatation qu'un reproche mais je ne suis pas certaine que cela doive me rassurer. « Moi aussi je suis contente de te voir » je me marre. « Le truc c'est que je suis pas vraiment certain que tu m'aies appelé parce que tu avais envie de me voir. » Là il marque un point mais quand même ça me fait plaisir de le savoir là. Je grimace. « Bon... ok peut-être. » Le regard de Matthis se pose sur le crétin derrière moi puis sur moi. Il m'embrasse alors et pour entrer dans son jeu je me fais plus insistante contre ses lèvres mais le voilà qui recule. Je me retourne pour constater que nous sommes seuls et pousse un soupir de soulagement. Sauf qu'une grimace s'affiche à présent sur le visage de Matthis. « Attends une seconde. Tu m'as embrassé comme ça parce que tu en avais envie ou pour faire fuir ce type ? » Et merde. « Je crois que le vérité ne te plairait pas. » Je suis vraiment une connasse. Mais je préfère être sincère. Et ce n'est pas parce que ce soir je l'ai appelé pour me venir en aide que je n'aime pas être avec lui. « Ok. Alors tu sais quoi ? On va arrêter tout de suite ce petit manège entre nous. J'en ai marre d'être le cobaye pour tes nouvelles expériences ou encore le petit chien qui rapplique dès que tu l'appelles pour te sauver la mise. Je vais être franc parce que tu es ma meilleure amie... je commençais à avoir des sentiments pour toi mais on attend clairement pas la même chose de la vie tous les deux. Je ne veux pas juste être le plan cul de Madame quand elle a un peu de temps. Je veux être avec toi. Donc soit on est ensemble soit... ça s'arrête là pour nous. » … je ne m'attendais pas à ça. Pas ce soir. « Alors ça s'arrête là. » Parce que je ne suis pas amoureuse de Matthis et que je ne le serais jamais. Mais il m'a vexé ce soir. Et blessé aussi. Car nous nous connaissons depuis des années tous les deux, depuis la fac en fait et qu'avec Neve, il est la seule personne sur laquelle je peux vraiment compter. Jamais je n'aurais pensé qu'il puisse tirer un trait sur tout ce qu'on a vécu juste à cause d'un plan cul qui a foiré. J'avais besoin de lui et j'avais l'impression en le regardant s'éloigner sans un mot de perdre mon meilleur ami cette nuit-là.

***

« Si ma vie pourrait se résumer en une suite de fiasco qu'ils soient professionnels, amoureux ou personnels tels que ceux que je viens de vous raconter, je n'en reste pas moins fidèle à moi-même. La vie me réserve encore bien des aventures alors je ne baisse pas les bras. Le prochain chapitre s'écrira à Los Angeles où j'ai décidé de rejoindre Neve après ce qu'il s'est passé avec Matthis. Dans la ville des anges j'ai fais de nouvelles rencontres et suis à la poursuite de nouveaux rêves. Et c'est comme ça que se termine mon histoire pour l'instant. Avec un happy end digne d'un conte de fée moderne wesh.




❖ ❖ ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 1799

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Jeu 15 Déc - 22:33

Je suis tellement... Tellement FAN de Alison Brie ! omg J'adore sa bouille, et dans Community, elle est juste blblbl ! bave
Bref, re-bienvenue parmi nous. J'ai hâte de voir tout ce que cela va devenir. Joteeem cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Jeu 15 Déc - 22:35

Re bienvenue Smile bonne rédaction de fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Jeu 15 Déc - 23:40

Ma Celie de l'amouuuuuuuur !!!! cute
Alison Brie gére la cacahuète, et toi aussi, et j'ai hâte de rp de nouveau avec toi. heart2
Revenir en haut Aller en bas
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 895

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 0:04

Alison est une déesse ! omg

oihikjh merci les filles heart2
J'ai hâte moi aussiiiii cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Bullock
Admin papa-poule
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 479

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 6:42

Rebienvenue ma belle hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Goldstein
Admin pas aimable
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 19/09/2015
MESSAGES : 1026

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 7:23

Brie est merveilleuse et je t'aime ma célie heart3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 895

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 13:19

Haw merci les filles hug heart2 heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin bisounours
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 3119

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 19:05

ELLE EST GÉNIALE !
JE VEUX UN LIEN
JE TE VALIIIIIIDE
JE T'AIME heart3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1160

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 19:43

Désolée pour le retard, REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE!!!! cute

Omg, je ne connaissais pas Alison mais mamamia, elle est magnifique Surprised heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 895

MessageSujet: Re: Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie    Ven 16 Déc - 20:57

MERCIII JE TE GARDE UN LIEN PROMIS Ouaaaaaah heart2 heart2

Et merci Manouuu cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde ** Billie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quand le Monde te Persécute, tu te dois de persécuter le monde..." Δ Raphy
» (hot) Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Persée, fils de Zeus [terminée]
» [F] Kristina Pimenova ∞ LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-