Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Lun 26 Déc - 18:01



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




Ce soir, j’avais besoin de sortir, j’avais besoin de me changer les idées, boire à n’en plus pouvoir et rigoler comme un idiot toute la nuit. Ce soir, j’avais besoin de Billie et sa folie, Billie et sa descente que je n’aimerais pas remonter à vélo, Billie et son rire communicatif. Billie, c’était ma moitié, mon double, la fille qui me ressemblait le plus. Billie, ma pote de beuverie. Celle avec qui je me bourrais la gueule comme si c’était la dernière fois qu’on pouvait boire, celle avec qui je pouvais me taper des barres de rire à base d’un rien, celle avec qui je décuvais le lendemain en abordant le peu de souvenirs que l’on avait de la soirée. Ni une, ni deux, je lui envoyais un message afin qu’elle réserve sa soirée. « Hey. Ce soir, c’est toi et moi en boîte. Tu n’as pas le droit de ne pas accepter, en revanche de la dernière fois où tu as annulé ! » Parce que, ouais, elle m’avait laissé en plan la dernière fois et j’avais fini torché tout seul. Et ça, c’était vachement moins drôle. Cette fois-ci, elle devait accepter. Elle me le devait ! Il fallait que j’oublie ma vie de merde d’en ce moment. Cette vie où j’étais désormais marié à une gamine blonde de l’hôpital. Le bad trip. Quand je pense que j’étais marié à June, ça me faisait des frissons dans le dos. Pas qu’elle était moche, pas qu’elle était idiote, pas qu’elle n’était pas mon genre. Rien de tout ça. Mais les collègues et supérieurs de l’hôpital n’apprécieraient certainement pas. Ça ne le faisait pas. Josh McCarthy, le grand neurochirurgien, marié à la petite interne de June McGregor. La honte. Il ne fallait pas que ça se sache.

Je rentrais à l’appartement après une longue journée à l’hôpital où j’avais tenté d’esquiver June au maximum. Et quand j’ouvrais la porte, c’était le dawa. Megan avait tenté de faire un petit peu de cuisine et avait foutu un bordel inimaginable. Il y avait même un îlot de farine par terre. « Putain Meg’, t’as foutu quoi ? » demandais-je d’un ton énervé. Ouais, je n’avais pas passé la meilleure des journées, alors j’étais quelque peu à cran. J’avais vraiment besoin de sortir, de me changer les idées, de danser jusqu’à pas d’heure, voire même draguer des femmes au physique approximativement attirant. « Bref. Je m’en tape. Je sors ce soir, donc j’aimerai que tout ton bazar soit rangé à mon retour. » ajoutais-je d’un ton plus calme. Megan était le genre de fille à se lancer dans de grands projets, les commencer puis les abandonner en cours de route et tout laisser dans un désordre mémorable. Je filais dans ma chambre afin de ne plus voir l’état déplorable de la cuisine et me préparer pour cette soirée en compagnie de la ravissante Billie, pleine de bonne humeur.

Plusieurs heures plus tard, j’étais arrivé devant la boîte de nuit. La jolie brune était déjà devant. « BILLIIIIIIE ! » criais-je afin de surpasser la musique de l’intérieur de la boîte de nuit, tout en agitant la main afin qu’elle me repère plus facilement. Ce qui était sûr, c’est que nous n’avions pas été les seuls à avoir l’idée de sortir ce soir. Je me rapprochais de mon amie avec un large sourire. « Eh beh, tu es bien belle ce soir ! C’est pour moi ou pour draguer les hommes à l’intérieur avec ton corps de déesse grecque ? » demandais-je en rigolant. Je disais ça, mais je ne savais même pas à quoi ressemblait le corps d’une déesse grecque. Je me disais alors qu’il faudrait que je regarde sur Google Images. Oui, c’est le moment de penser à ce genre de choses.



© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Mar 24 Jan - 15:47



Josh & Billie ♥
Crazy nights make the best memories
Ma vie est géniale. Si si, je vous assure. Depuis quelques jours je suis sur un petit nuage. J'ai enfin réussi à monter ma propre affaire et hier j'ai fini d'aménager le local qui va me servir de bureau. Peut-être que tout ce qu'on dit est vrai finalement. Los Angeles est la ville des anges. La capitale de tous les possibles. Une chose est sûre en tout cas, ma vie a changée depuis mon déménagement et je prend réellement le nouveau départ que j'attendais et dont j'avais besoin. Je suis surexcitée. A tel point que je ne tiens pas du tout en place. Tandis que je suis au téléphone je fais les cent depuis plus de dix minutes. « Il faut absolument que tu viennes me rendre visite pour voir ça. Il est magnifique maman et j'ai mon bureau à moi. A moi toute seule tu te rend compte ? Avec MON ordinateur et MON pot à crayon. » Je pense que oui elle se rend très bien compte mais je suis obligée d'en faire des tonnes. « J'ai même un cadre avec une photo de nous. Celle que l'on a prise le jour de la remise des diplômes de Neve. » Dans un élan d'enthousiasme je me jette sur mon lit où je me couche, pied en l'air et tête en bas. « La prochaine fois on se fait un skype de là-bas il faut vraiment que je te montre. Il est seulement à deux stations de métro de l'appartement en plus. […] Comment ? Ma voix est bizarre ? […] Mais non je n'ai pas la tête en bas maman j'ai plus 5 ans. » Je me redresse. Comment peut-elle savoir ? Comment une mère peut t'elle toujours tout deviner !? J'espère avoir les mêmes super pouvoirs le jour où j'aurais moi aussi des enfants. « Il va falloir que je te laisse, je viens de recevoir un sms. Je suis sûre que c'est Bucky qui a encore oublié ses clés ou quelque chose du genre, il faut que je regarde. On se rappelle bientôt. Bisous. […] Oui moi aussi je t'aime. »

Hey. Ce soir, c’est toi et moi en boîte. Tu n’as pas le droit de ne pas accepter, en revanche de la dernière fois où tu as annulé !
Ah ben non, ce n'est pas Bucky mais Josh. Bon sang que je suis contente de voir son prénom s'afficher son mon écran. Ce p'tit gars me manque. Et ça tombe bien il me propose justement que l'on se retrouve ce soir. Je n'hésite pas une seconde avant de lui répondre.
Moi annuler ? Tu as du me confondre avec l'un de tes rencards. Je suis toujours partante pour une folle nuit. RDV au QG à 23h.
Parce que oui nous avions même un QG lui et moi. La première fois que nous étions sortis nous avions découvert ce bar de nuit, le High Club et nous avions vécu de telles aventures que cet endroit était devenu notre point de rendez-vous habituel. La plupart de nos samedis nous les passions la-bas et les barmans étaient maintenant comme nos meilleurs amis. Il y en a un qui me plaisait beaucoup d'ailleurs, j'espérais bien coucher avec lui un de ces jours. Puis nous pouvions danser et faire les fous à notre guise au High Club. J'avais hâte d'y être.

A seulement quelques ruelles de la boîte de nuit, j’entends déjà la musique battre son plein. Nous sommes samedi, les citadins sont tous en week-end et la soirée promet d'en être encore plus amusante. C'est sur l'intro d'un morceau de Rihanna que je fais mon arrivée mais Josh n'est pas encore là. Peu importe, je sympathise avec une bande de jeunes sortis fumer en l'attendant. Quand le doux cri de mon ami parvient à mes oreilles j'ai déjà un verre à la main et une cigarette dans l'autre alors que je n'ai pas encore mis un pied dans le bar. « JOOOOOSH ! » je l'accueille avec enthousiasme, les bras grands ouverts avant de le serrer contre moi pour le saluer. « Je suis contente de te voir ! » A son compliment je tourne sur moi-même et lui adresse un clin d’œil. «Merci. Pas mal hein ? Je me suis offert cette merveille la semaine dernière » j'annonce toute fière en parlant de ma robe. « Et bien entendu qu'elle est juste pour tes beaux yeux, pour qui me prends tu ? » Evidemment je plaisante et ris d'ailleurs en même temps que Josh d'un air complice. Je bois une gorgée avant de lui tendre mon verre. « Il faut que tu goûtes ça ! Je ne sais pas du tout ce que je suis en train de boire mais ce cocktail est une petite bombe ! » Toujours prête à faire découvrir de nouvelles choses, j'attends l'avis de Josh. « Je te jure que je t'ai attendu mais des jeunes qui sortaient prendre l'air me l'ont offert. » Je fais un signe de la main à mes nouveaux amis. « J'espère que tu es prêt j'ai l'impression qu'il y a une ambiance de folie. » Surexcitée je prend la main de Josh pour l'entraîner à l'intérieur en sautillant. Les spots m'éblouissent une seconde et une bouffée de chaleur m'envahit mais une fois ma veste déposée au vestiaire je suis comme un poisson dans l'eau. Nous n'avons pas encore atteint le comptoir que je chante déjà à tue-tête en me trémoussant. Je suis au taquet les gars !
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Ven 27 Jan - 20:02



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




J’avais l’impression que ça faisait une éternité que je n’avais pas vu Billie. Sérieusement, quand je ne la voyais pas au moins une fois par semaine, j’étais pas bien. Il fallait au moins que je l’ai au téléphone à ce moment-là, histoire de raconter les détails croustillants de nos semaines tumultueuses d’américains overbookés. Même s’il n’y avait pas eu de choses très intéressantes, on arrivait toujours à passer deux heures au téléphone, tranquillou. Il arrivait même qu’on soit aux toilettes avec le téléphone à l’oreille, c’est pour dire l’intimité entre nous deux. Mais ça, c’était un tout autre sujet. Là, on était de sortie. Billie avait mis sa plus jolie robe, et ce, pour moi en plus de ça ! J’en étais ravi. C’est moi qui aurait la plus jolie nana dans la discothèque, je pourrais fanfaronner devant les autres types. Je remarquais alors que la charmante brune avait déjà un verre à la main. Mes sourcils se fronçaient légèrement, afin qu’elle comprenne que ça me dérangeait. Bah ouais, on attend l’autre généralement pour le premier verre ! C’est O-BLI-GA-TOIRE ! « Il faut que tu goûtes ça ! Je ne sais pas du tout ce que je suis en train de boire mais ce cocktail est une petite bombe ! » Bon, si elle me filait son verre pour que j’en prenne une goulée, ça passait mieux. J’attrapais ce dit-verre afin de l’amener jusqu’à ma bouche et boire cette "petite bombe". « 'Tain, j’avoue. Ça tue ! » m’exclamais-je sur le cocktail. « Mais… Comment ça tu ne sais pas ce que c’est ? C’est ton verre que je sache ! » demandais-je alors à Billie d’un air étonné. C’est son verre, elle l’a dans la main, elle le boit, mais ne sait pas ce que c’est. What the fuck ? Si ça se trouve, c’était un mec qui voulait la pécho qui lui a filé alors qu’il avait mis de la drogue ou des somnifères dedans ou j’sais pas, et elle le buvait au calme. Normal. Bon, elle me disait que c’était des jeunes qui lui avait filé. Ok, ça passe, si les jeunes qu’elle me décrit son réglo. Ils ont l’air. « Toi on te laisse deux secondes, t’as déjà fait connaissance avec toute la foule, j’te jure. » On pouvait dire qu’elle était sociable, elle s’entendait facilement avec tout le monde. En même temps, elle était trop parfaite, on ne pouvait que l’aimer.

« J'espère que tu es prêt j'ai l'impression qu'il y a une ambiance de folie. » Si j’étais prêt ? Plus que ça, ouais ! « Toujours prêt pour déhancher mon p’tit boule ! » hurlais-je presque à mon amie, tout en bougeant réellement mon derrière contre Billie. Ouais, je me permettais. On allait enfin pouvoir entrer dans la boîte, maintenant que nous étions réunis. Billie attrapait ma main et m’entraînait à l’intérieur vers les vestiaires. Au passage, on avait même tapé un check au videur. Voyez, on rentrait chez nous là, donc le videur nous connaissait parfaitement. On déposait ensuite nos vestes avant de rentrer dans l’endroit de tous les débordements. La musique était forte, très forte, jusqu’à ce que je sente les basses dans mon thorax. Tout de suite, j’attrape la main de Billie pour l’amener jusqu’au bar. Parce que oui, MOI, je n’avais PAS ENCORE eu de verre, contrairement à la jolie brune. « La même chose que d’habitude vous deux ? » demandait la ravissante barmaid à Billie et moi. Là, on sentait qu’on était de gros habitués, c’était notre QG après tout. « Yep, la même chose Tiffany, s’il te plait ! » lui répondais-je avec un clin d’œil. Je sortais déjà les biftons que je posais sur le comptoir et attendais que mon verre soit rempli pour le prendre, me retournant alors vers la piste de danse. « Ce soir, ça va être chauuuuud ! » criais-je dans l’oreille de Billie, surexcité par ce début de soirée. « Allez, viens poulette, on va bouger notre corps ! » disais-je à la belle brune en lui attrapant sa main, afin de la tirer jusqu’à la piste de danse, à un endroit pas trop bondé, histoire de ne pas renverser nos verres sur les gens et se prendre la tête avec eux et que ça parte en baston de malade. Oui, ça sent le vécu.



© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Mer 1 Mar - 18:53



Josh & Billie ♥
Crazy nights make the best memories
« Qu'est-ce que tu en dis ? » Dans la chambre de Neve je tourne sur moi-même. Avant de sortir je fais toujours approuver mes tenues par ma meilleure amie. « Canon ! Rendez-vous ? » Je secoue la tête. « Je sors boire un verre avec Josh. » « Un verre tu dis. » Oui bon ou une bouteille ou deux. Elle me connaît trop bien. « ça va, tu as compris l'idée » je ris en enfilant une veste. « Amuses toi bien. Et si vous dormez ici, s'il te plait essayez de ne pas faire trop de bruit je bosse demain matin. Et Bucky aussi. » Comment ose t'elle ? Je suis toujours la discrétion même ! Si si je vous jure que c'est vrai ! Et Josh aussi. C'est pour ça que nous sommes amis. Des AN-GES. Toujours irréprochables !

« BILLIIIIIIE ! » « JOOOOSH ! » Vous voyez ? Qu'est-ce que je disais. Jamais un mot plus haut que l'autre. Dans de grandes effusions Josh et moi nous saluons. Sa p'tite tête de canaille m'a vraiment manquée et je me suis même mise sur mon 31 pour lui. Pour lui et pour tous les autres mecs canons de la boîte mais ça il faut pas le dire. Ce soir c'est Josh mon chevalier servant et d'ailleurs je lui attrape le bras. En même temps je lui tend le verre que j'ai à la main. Parce que oui je me suis déjà fait des potes avant même d'entrer dans le club. Je suis comme ça, ultra sociable. Chose qui n'a jamais été pour déplaire à Josh d'ailleurs. Il était exactement pareil. Souvent grâce à moi il dégotait des rencards et vice-versa. C'est ça un bon co-pilote. Mais là il fronce les sourcils. Monsieur boude parce que je bois avant son arrivée mais je sais que je serais pardonnée à la seconde où il trempera ses lèvres dans ce coktail. Et bingo !  « 'Tain, j’avoue. Ça tue ! » Je suis trop forte. Et trop modeste ! « Mais… Comment ça tu ne sais pas ce que c’est ? C’est ton verre que je sache ! » « On me l'a justement offert pour que je devine ce qu'il y avait à l'intérieur sauf que j'ai lamentablement échoué au rite d'entrée de ce petit groupe... » Je fais une petite moue toute triste. « Mais c'est pas grave parce que je suis accompagnée du meilleur. » Le seul, le grande et l'unique. « Toi on te laisse deux secondes, t’as déjà fait connaissance avec toute la foule, j’te jure. » Hinhinhin. « T'as vu ? Je suis encore en mesure de t'impressionner mon chou. » Nous échangeons un clin d'oeil avant de pénétrer à l'intérieur.

Nous n'atteignons le bar qu'après avoir déposé nos vestes, sauté en l'air comme des barges en entendant l'une de nos musiques préférées et dis bonjour à toute la famille. Au comptoir Tiffany était là et semblait même nous attendre car nous n'avons pas à patienter une seconde avant d'être servis. Dieu que j'aime cet endroit ! « Ce soir, ça va être chauuuuud ! » ça y est je n'ai plus de tympan pourtant je pousse un cri triomphant à mon tour. « Allez, viens poulette, on va bouger notre corps ! » ALORS LA JE NE PEUX QU'APPROUVER !
Entraînée sur la piste par Josh je n'ai qu'à fermer les yeux une seconde pour m'imprégner de l'ambiance et me mettre à me déhancher. Afin de bouger à ma guise je pose même mon verre après en avoir bu une longue gorgée. Josh était aussi à fond que moi. C'est ce que j'aimais chez lui, sa folie. Déjà il dansait, ce qui était le cas de très peu d'hommes au final et surtout il n'avait pas peur du ridicule. Il entrait dans tous mes petits jeux et même si nous avions tous les regards braqués sur nous parce que nous nous déchaînions dans tous les sens, il s'en foutait royalement. Nous étions de ceux qui s'amusaient sans réserve. Tels deux inconscients nous chantions d'ailleurs à tue-tête et sur le final d'une chanson je sautais même sur son dos, tout ça sans accrocs et sans que l'on voit ma petite culotte sous ma robe parce que nous sommes badasses ! En me laissant redescendre je fais un check de la mort à Josh avant de lui glisser à l'oreille. « Il y a un canon en robe bleue qui te dévore des yeux à 4h. » Aussitôt mon ami se retourne presque. « A 4h j'ai dit Josh ! » Il est si impatient qu'il ne m'écoute qu'à moitié. Les hommes je vous jure... Je le guide dans la bonne direction. « Qu'est-ce que tu en dis ? Tu crois qu'elle pourrait te faire oublier ta femme fantôme ? » je ris. C'était devenu une plaisanterie entre nous. Depuis qu'il m'avait raconté son mariage à Las Vegas et surtout le fait que June et lui s'évitaient au boulot, je le taquinais avec ça. Avant de laisser le temps à Josh de répliquer je le pousse en direction de la belle blonde. « Allez fonces. » Seulement voilà, le jeune-homme ne m'a pas quitté depuis deux minutes que je sens une présence près de moi. Beaucoup trop près de moi. Juste derrière moi en fait. « Oui ? Je peux quelque chose pour toi ? » je demande de but en blanc. Je suis pas du genre à faire dans la finesse quand je suis agacée. Je déteste les pots de glue. En particulier quand ils sont moches. « Salut. Je te paie un verre ? » Je me rapproche de la table où j'ai laissé mon whisky pour l'attraper. « Merci mais j'en ai déjà un. » Si cet imbécile continue je vais devoir utiliser notre signe caché pour s'appeler à l'aide Josh et moi. Mais j'ai pas envie de lui casser son coup alors traces la glace, toi !
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Ven 3 Mar - 18:39



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




Billie, c’était un peu comme la femme parfaite. Elle était drôle, souriante, sociale, totalement dégantée… Elle était comme moi, mais au féminin, comme des doubles, des clones. C’était d’ailleurs pour cela que l’on s’entendait si bien. En fait, on s’entendait plus que bien, on s’entendait super méga trop bien. Je savais que je pouvais toujours compter sur elle, comme elle pouvait compter sur moi. On était toujours dans les meilleures soirées, voire à l’origine de celles-ci. Tout le monde nous connaissait dans la boîte de nuit. On passait des vestiaires au bar comme des stars, des célébrités de l’endroit. Des checks de visages connus, nos verres nous attendant au bar, le passage de notre musique préférée à notre arrivée… Là, on était à la maison. Notre endroit préféré. L’endroit de toutes nos débauches, l’endroit de tous nos meilleurs moments ensemble comme les pires, l’endroit où l’on se déchaînait comme jamais au rythme de la musique. La danse du robot ? On était des professionnels, on la gérait parfaitement et on n’avait pas peur de nous lancer dans une danse comme celle-ci sur une musique électro au milieu de la foule. Les battles ? On en avait déjà fait les frais. On en sortait toujours vainqueurs. Des winners nous sommes. Personnellement, je gérais à la perfection la danse approximative, mais je n’en avais que faire des quelques moqueries à mon égard sur cette fameuse danse. Au contraire, ça me faisait plutôt rire et j’en jouais. J’étais un vrai kéké sur la piste de danse, jusqu’à porter une Billie plus que déchaînée sur mon dos. Normal. Et sans me vanter, cette danse avait la côte auprès des jeunes femmes. « Il y a un canon en robe bleue qui te dévore des yeux à 4h. » Qu’est-ce que je disais ? Elle faisait toujours son effet ! Je me retournais immédiatement, tentant de capter le regard de la demoiselle en question. Billie remit ma tête dans la bonne direction. Oh yeah, pas mal pas mal, il y avait du potentiel là. Je dirigeais à nouveau mon regard vers la brunette qui m’accompagnait, ma chère acolyte de soirée les plus folles. « Ha. Ha. Ha. Très drôle. » répondais-je d’un ton des plus sarcastiques. Impossible qu’elle me la fasse oublier. Mais bon, peut-être que le temps d’une soirée, ce serait possible. « Ma foi, qui ne tente rien n’a rien ! » m’exclamais-je d’un ton enjoué accompagné du sourire des plus crâneurs.

Après m’être fait légèrement fortement pousser par Billie, je me retrouvais devant la demoiselle en robe bleue. Une ravissante blonde aux longs cheveux, perchée sur ses hauts talons. J’étais un homme superficiel, et cette femme respirait la superficialité. On ne pouvait que s’entendre. Billie me connaissait bien, et elle avait toujours raison, cette femme était un canon et était totalement à mon goût. Ceci dit, ces derniers temps je collectionnais les blondes, on ne changeait pas les habitudes. « Hey salut, ma pote m’a dit que tu n’arrêtais pas de me regarder depuis tout à l’heure… » dis-je d’un ton charmeur, avec pourtant une approche des plus pourries. Je n'y allais pas par quatre chemins. J’étais un professionnel de la drague de merde. « Elle ne s’est pas trompée. » me répondait-elle avec un sourire incroyablement provocateur. « Je t’offre un verre ? » demandais-je à la jolie blonde, plaçant ma main dans le bas de son dos pour la diriger vers le bar. D’ailleurs, je me demandais ce que j’avais fait de mon verre. A cette heure-ci, il devait être bu par quelqu’un d’autre dans la boîte, renversée sur la piste et rendant le sol poisseux, ou alors perdue dans un coin de l’immense salle. Tant pis, je me prendrais un autre verre. « La même chose que tout à l’heure Tiffany, en double, s’il te plait. » demandais-je à la barmaid avec un énième clin d’œil. Une fois servis, je donnais le verre à la blonde. « Au fait, je m’appelle Josh. » dis-je ensuite, seulement conscient maintenant que nous n’avions toujours pas fait les présentations. « Merci Josh, moi c’est Piper. » me répondait-elle avec son délicieux sourire. J’étais adossé contre bar, jetant un coup d’œil sur la piste où Billie était encore présente, mais accompagnée. Elle avait l’air quelques peu perturbée tout de même. Si jamais ça n’allait pas, je le saurais. Je conversais alors avec Piper tout en gardant un œil attentif sur ma coéquipière de soirée.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Jeu 6 Avr - 12:53



Josh & Billie ♥
Crazy nights make the best memories
La musique battait son plein et notre entrée avait été phénoménale. Magnifiques nous étions Josh et moi. Nous avons tellement la classe que je commence mes phrases directement par cet adjectif qui nous correspond parfaitement ! Nous pourrions même ajouter grandioses, sublimes, déjantés et en d'autres rimes tarés. La soirée commençait on ne peut mieux et en moins de cinq minutes j'avais même trouvé une prétendante pour mon ami. QUE DEMANDE LE PEUPLE ! Un canon blond aux yeux bleus, typiquement son genre. Je ne serais pas étonnée que cette créature se nomme Rachel ou Jenny. Ouais cette nana avait une tête de Jennyfer et je poussais Josh droit sur elle sans même qu'il ait le temps de réfléchir. Le loulou avait terriblement besoin de se changer les idées ces derniers temps. Ce n'est pas tous les jours qu'on se retrouve marié sans le vouloir. Ce genre d'expérience, ça remue ! Bon je n'ai jamais vécu ça et moi je serais plutôt du genre à forcer un mec à se marier avec moi au contraire mais je connais mon petit Josh il est tout secoué et il lui faut une blonde platine pour le remettre dans le droit chemin. Celui de la simplicité et de la luxure ! (oui c'est notre version à nous du droit chemin, il est où le problème ?) Franchement vous voyez ce dont je suis capable pour lui ? Si ça c'est pas de l'amour !  

D'un œil approbateur je regardais mon oisillon s'éloigner. Plus qu'une copilote j'étais aussi la chaperonne de Josh. Je veillais toujours à le laisser entre de bonnes mains. Si une femme menait mon ami en bateau, s'il rencontrait un pot de glue ou si encore une barge s'en prenait à lui physiquement pour une connerie qu'il aurait pu dire je lui tombais dessus en moins de deux. Lui faisait d'ailleurs la même chose pour moi. Mais pour ce soir j'avais un bon pressentiment. Enfin... le concernant lui parce qu'à la seconde où je quitte les futurs amants des yeux je tombe nez à nez avec un gars. Je n'ai pas besoin de lui dire un mot que je sens déjà que c'est un gros débile. Tête de con, à moitié défoncé, un polo de rugby dégueulasse, voilà le prétendant en question qui se tenait devant moi. Et le comble c'est qu'il me dévorait des yeux mais n'osait pas sortir un mot. Je l'agressais donc d'entrée de jeu en lui demandant ce qu'il me voulait d'un ton mauvais mais le mec ne semble pas plus déstabilisé que ça par mon attitude et me propose de m'offrir un verre. Sans aucune pitié je refuse et attrape justement mon whisky pour m'éloigner. Afin de le semer je me fond dans la masse et vais danser un peu plus loin au milieu d'un groupe de filles. Je respirais à peine tellement nous étions serrés mais j'ai l'habitude et s'il fallait ça pour que je puisse m'amuser sans attirer les boulets alors d'accord.
L'ennui c'est que la vermine ça persiste ! Je viens juste d'arriver que le gars réapparaît. « Au fait mon nom c'est Ben ! » Qu'est-ce que j'ai fais pour mériter un Ben ? Je me contentais de hocher la tête. « Et toi comment tu t'appelles princesse ? » Pardon ? J'ai bien entendu ? « La princesse a déjà un prince. » Ou pas. « Désolée. » Ce que je n'étais pas du tout. Ma réponse déclenche un petit rire de la part de Ben. « Tu ne te serais pas habillée avec cette petite robe sexy si tu avais déjà un mec dans ton lit.  Alors que moi je suis tout à fait disposé à te rendre service. » Génial en plus d'être un empaffé je suis tombé sur le gars le plus vulgaire et le plus macho de cette boîte. J'ai tiré le gros lot. Je préférais finalement quand il ne parlait pas.

Avant de déclencher une tempête au beau milieu de mon QG tellement je retiens ma rage je cherche Josh des yeux. Lui saura m'aider et j'espère sincèrement qu'il ne s'est pas déjà eclipsé. Quand je l'aperçois enfin je fonce dans sa direction, Ben toujours sur mes talons. Et là je la joue au culot alors que mon ami est toujours accompagné. « Chéri ! » je m'écrie en ouvrant grand les yeux, question que Josh capte l'état d'alerte. « Tu me présentes ton amie ? Salut, moi c'est Mindy. » De mon plus beau sourire je fais comme si la situation était des plus normales et tape la bise à la demoiselle ce qui semble la déstabiliser. Puis je prend la main de Josh et dépose mes lèvres sur les siennes juste le temps de smack. Juste le temps d'être certaine que l'autre crétin nous a bien vus. « Vous vous amusez bien ? » Devant l'air ébahi des deux autres je continue. « Voici Ben. C'est marrant Ben vient justement de me faire une proposition trèèès interessante. » Le Ben en question se met alors à bégayer. Dans moins de deux il va probablement faire pipi dans  sa culotte et s'éloigner la queue entre les jambes. Eeeeet... bingo, le voilà qui décarre, nous laissant seuls Josh et moi, toujours main dans la main. Quoi que non, attendez ! Il y a encore Jennyfer, je l'avais oubliée tiens !
© wild bird
   
   
   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Jeu 20 Avr - 16:40



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




La soirée commençait divinement bien. On était arrivés comme des personnes royales qui arrivaient dans leur royaume, nous nous étions déchaînés sur notre musique fétiche où nous n’avions pas peur de faire des portés totalement rocambolesques et tarabiscotés, et Billie m’avait trouvé une nana avec une jolie robe courte dévoilant ses longues jambes qui fixait sur ma personne. La demoiselle qui me servait de copilote de soirée avait de très bons yeux pour repérer les gonzesses qui pouvaient me plaire et à qui je pouvais potentiellement plaire. J’aurais bien dit que je pouvais plaire à n’importe quelle nana présente dans la boîte de nuit, mais il arrivait que certaines préfèrent se diriger vers des hommes à l’apparence douteuse ou un physique ingrat. A ce moment, si elles n’avaient pas assez d’exigences au niveau des hommes, je ne pouvais plus rien pour elle. Tant pis, si elle ne voyait pas le dieu vivant que j’étais, c’était triste pour elle. Bref, trêve de flatteries de mon ego, je me dirigeais vers la blonde aux yeux bleus en question. Billie avait de bons yeux, elle était parfaite. Elle avait ce petit aspect timide, tout en montrant qu’elle était open à la discussion, voire plus si affinités. C’était parfait, pile ce qu’il me fallait. Rapidement, je lui offrais même un verre. Je ne comptais même plus l’argent que j’avais dépensé dans cette boîte à offrir des verres à des femmes, juste pour les ramener dans mon pieu ensuite… Certaines plusieurs centaines de dollars. Mais je me consolais en me répétant que ça fonctionnait toujours. Je ne terminais jamais une soirée seul dans mon lit. Bon, il arrivait aussi que je termine dans le lit avec Billie, tombant de fatigue comme des déchets, mais ça n’avait rien de sexuel. Non, tout avait toujours été platonique avec Billie. Allez comprendre pourquoi… D’autant plus que ce n’est pas la femme la plus laide du monde, au contraire. Et sa forte poitrine aurait pu me faire craquer bon nombre de fois. Mais nous n’avions jamais dépassé le stade de l’amitié. Peut-être parce qu’on se revoyait trop en l’autre, on était peut-être trop similaires. Tellement qu’il arrivait que ça nous fasse peur quand on finissait les phrases de l’un, qu’on anticipe les gestes de l’autre, qu’on pense à la même chose exactement mot pour mot.

Enfin, ce n’était pas le sujet à ce moment-même. Là, j’étais plutôt concentré sur le canon qui était posté juste en face de moi, son petit verre offert gracieusement par ma personne, bien que pas sans arrière-pensée pour tout avouer. Les présentations se faisaient rapidement. Les prénoms, les métiers de chacun… Ouais, une caissière, y avait mieux. Pas que je reniais les caissières, parce qu’il en fallait bien, mais à côté d’un neurochirurgien, ça faisait tâche. No offense. Ceci dit, elle avait le profil type de nana un peu perdue dans sa vie, qui faisait les choses qui lui arrivaient facilement sous la main sans réellement chercher plus loin, attendant que ça se passe. Pas trop d’ambition professionnelle, bien nichée dans sa vie tranquille, mais une vision bien idyllique de sa future vie de famille. C’était le genre de nana qui croyait au Prince Charmant alors que celui n’arriverait jamais sur son beau cheval blanc, lui faisant une tripotée de gamins adorables aux larges sourire angéliques, se mariant au préalable dans une belle et longue robe blanche avec une traine infinie… Bref, vous voyez le topo. C’est comme ça que j’analysais la petite blonde au sourire charmeur en face de moi, tentant de provoquer les hommes dans sa minuscule robe. Au moins, y avait le mérite de s’être donnée à fond. Mais en soit, je m’en tapais un peu le sauciflard. Tant que je pouvais la ramener dans mon lit, je n’y voyais pas d’inconvénient. Le seul truc que je redoutais un peu, c’est qu’elle s’attache, m’appelant dès le lendemain pour qu’on se tape une bouffe ou un cinoch’. Mouais, pas mon délire. « Chéri ! Tu me présentes ton amie ? Salut, moi c'est Mindy. » Je retourne immédiatement mon regard surpris vers Billie qui nous interrompait d’une manière des plus originales. Ouais, j’avais été distrait par le décolleté de la blonde et je n’avais plus suivi la discussion du type qui semblait relou avec Billie au loin. Mindy… Mouais, elle avait déjà trouvé mieux comme prénom. Et comment je captais le signal d’alerte : la jolie brune déposait un bref baiser sur mes lèvres. Pas la grosse pelle de dingue, hein, on restait soft. Mais là, je comprenais que le gars au loin avec qui elle faisait la causette, était bien un homme qui ne lui plaisait pas du tout, ou un gros beauf, ou un mec juste lourd qui l’avait pris en cible contre le gré de la jeune femme. « Eh bien, euh… Oui, on s’amuse bien. Je te présente Piper. » dis-je à Billie en souriant, un sourire ridicule pour une situation comme celle-ci, la présentant comme si de rien n’était. La pauvre blonde était totalement désemparée, choquée par cette atypique situation. « Voici Ben. C'est marrant Ben vient justement de me faire une proposition trèèès intéressante. » Ben ? Ah, c’est le lourdaud, ok. Je me retournais alors vers le Ben en question, lui tenant même ma main. « Salut Ben, enchanté. Alors, c’est quoi cette proposition ? » lui demandais-je dans le plus grand des calmes, avant de reprendre pour l’aider dans ses bégaiements « Si c’est pour un plan à trois, on accepte que les nanas, sorry. » #sorrynotsorry. Et voilà qu’il filait, j’crois qu’il n’a pas trop apprécié la blague… Bon, maintenant, je me retrouvais avec Piper la ravissante blonde et Billie alias Mindy, ma soi-disant petite-amie. Là, j’étais foutu aux yeux de la blonde, c’était clair. Game over. « Par contre, pour toi c’est ok le plan à trois, si t’es chaude. » dis-je soudainement, comme si, une fois de plus, mes paroles étaient banales. Et c’est dans un bel élan que je me prenais une sympathique gifle sur ma petite joue dodue. Allez merci, à la revoyure. Et la blonde aux yeux bleus disparaissait dans la foule. Shit. Je me retournais vers Billie d’un air dépité. « ‘Tain, tu fais chier. Elle était cool, y avait grave moyen… » lui dis-je, riant ensuite comme si ce n’était pas si grave. « Bon… Battle ? Celui qui boit le plus vite une ligne de shots ? » Ou comment passer du coq à l’âne.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Dim 14 Mai - 14:58



Josh & Billie ♥
Crazy nights make the best memories
JE SUIS DANS LA GROSSE M.E.R.D.E. Celle en capitales majuscules détachées et tout le toutim ! Non que ce soit le premier lourdeau sur lequel je tombe, croyez-moi j'ai l'habitude des gros nazes, j'en attire en moyenne un par soirée, mais celui-là est un véritable specimen ! En général quand tu fais comprendre à un mec que t'es pas intéressée il passe son chemin et tente sa chance avec la forte poitrine suivante mais là, là je suis désespérée. Si je ne met pas tout de suite un terme à ce petit jeu le gars va non seulement me suivre toute la nuit mais me stalker quand je rentrerais chez moi ! Jamais je n'étais tombée sur un psychopathe de la sorte et je refuse de me laisser faire. Seulement voilà pour me débarrasser du microbe j'ai besoin d'un alibi. Un en chair et en os. Et pour ça que je ne vois pas d'autre moyen que de me tourner vers Josh. Ça ne m'enchante pas de devoir casser son coup mais il en va de ma vie ! Allez savoir de quoi est capable ce Ben.
A peine ai-je trouvé ma solution que je me dirige donc vers mon ami. Tout dans mon regard et dans mon attitude hurle un « pitié aides-moi ! » qu'il ne met pas longtemps à capter. Je suis tellement chamboulée que j'en invente même un prénom tout pourri pour me présenter à sa conquête potentielle. Mindy c'est typiquement le pseudo d'une barbie mais il colle bien avec Jennyfer je trouve. Si dans l'histoire je peux faire en sorte que la jolie blonde ne nous déteste de suite... Bon ok c'est mal barré vu le déroulement de la situation mais je fais ce que je peux ok ? Si Josh entre vite dans mon jeu les deux autres en revanche ont l'air complètement désemparés. Dans un sourire à demi caché je me fous d'ailleurs carrément de leur gueule. La tournure que prend les choses est plutôt drôle finalement surtout que Josh n'y va pas de main morte pour exprimer ses envies. En moins de deux il parvient à faire fuir Ben et nous retrouvons seuls avec une Jennyfer plutôt en rogne. Enfin une Piper mais avouez-le Jennyfer lui va tellement mieux comme nom !  « Par contre, pour toi c’est ok le plan à trois, si t’es chaude. »  Aïe. Là je crois que ça va être la phrase de trop pour la demoiselle. Question de sauver les meubles je tente une approche pour lui caresser le bras. Au pire elle sera choquée à vie mais peut-être qu'elle ne nous explosera pas sa haine à la figure... Raté ! D'un air dédaigneux elle me balance un coup d'épaule avant de coller une gifle à Josh. « Quelle violence ! » je m'exclame en la regardant s'éloigner.  « ‘Tain, tu fais chier. Elle était cool, y avait grave moyen… »   Whaaaaat !? « Tu avoueras quand même que leur tête de merlan frit était magique à voir quand tu leur a proposé un plan à trois ! » C'est pour ce genre de répartie que j'aime tellement Josh et qu'il fait un excellent copilote. Dans un rire nous passons déjà à autre chose, ce petit incident derrière nous. Elle n'est pas née la nana qui se mettra entre notre amitié.

« Bon… Battle ? Celui qui boit le plus vite une ligne de shots ? » Mon verre est vide et j'avoue que j'aurais bien besoin de boire plus pour me remettre de tout ça. « Prépares-toi à perdre ! » Sur ces bonnes paroles nous retournons fissa commander au bar. En deux minutes top chrono Tiffany nous prépare deux lignes de dix shooters qui prennent à elles seules la moitié du bar. Comme si nous étions l'attraction de la soirée un groupe de jeunes nous observe et je dois avouer que ça me plaît d'être au centre de l'attention. « On parie quelque chose ? » je propose dans un sourire malicieux. Bah oui sinon c'est pas drôle ! « Vous êtes complètement barrés » commente la barmaid d'un air à la fois désespéré et amusé. A présent la foule s'excite autour de nous et commence à parier sur le gagnant. « Si je gagne tu invites ta petite interne à dîner » je viens murmurer à l'oreille de Josh avant de lui tendre la main pour sceller notre accord. « Alors? »
© wild bird
   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Lun 22 Mai - 16:59



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




Finalement, cette soirée tournait d’une façon que je n’aurais pu imaginer. Je me retrouvais entre une blonde hyper-oxydée du prénom de Piper qui devrait plutôt s’appeler Jennyfer selon Billie, une Billie devenue Mindy et ma petite-amie en l’occurrence, et un Ben que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve mais qui avait une sacrée tronche d’abruti fini. Alors comme ça, il essayait de pécho Billie ? MA Billie ? Non mais no way. Et puis, je voyais directement la détresse dans le regard de Billie, d’autant plus quand elle se retrouvait dans la presque-obligation de m’embrasser pour trouver une feinte, une porte de sortie, une issue de secours dans son engrenage interminable de cas sociaux qui voulaient plus qu’enfiler des perles avec elle. Alors, en grand sauveur, je volais à son secours d’une manière plutôt atypique. M’arrêter simplement à dire que cette « Mindy » est ma copine et qu’on n’y touche pas, que c’est une propriété privée ? Non, trop simple, pas à ma hauteur. Il fallait voir plus grand, plus loin, plus puissant. Et voilà que je sortais l’idée du plan à trois. Sorry poto, seules les nanas sont acceptées avec nous, il n’y a pas de place pour d’autres hommes. Il n’en avait pas fallu plus pour qu’il reparte bredouille, la queue entre les jambes, et une déception plus que prononcée sur sa petite face de cocker. Quant à Piper, c’était clairement foutu. J’aurais pu tenter de rattraper le truc, dire que ce n’était qu’une parade pour que le Ben fiche de camp et que Billie, alias Mindy, n’était pas réellement ma petite-amie. Mais à quoi bon… Dans le regard de la blonde, c’était déjà mort et enterré. Alors autant pousser le bouchon encore plus loin et continuer dans ma connerie. Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice. Réponse de la demoiselle ? Une bonne baffe de derrière les fagots. Tout de suite, je la trouvais carrément moins sympathique, mais bon… Retournant vers Billie, je ne manquais pas de lui dire que ce n’était pas le bon moment, parce qu’il y avait grave moyen avec Piper. Elle semblait intéressée, ouverte à la discussion voire plus si affinités, et en l’occurrence, il semblait y avoir affinités. Mais tout cela avait été ruiné par l’autre idiot de Ben finalement. Rha, j’vous jure… « Tu avoueras quand même que leur tête de merlan frit était magique à voir quand tu leur as proposé un plan à trois ! » C’est vrai, Billie avait raison, leurs réactions avaient été magiques. Rien que pour ça, ça valait le coup de perdre la Piper, bien qu’elle était fichtrement magnifique et que j’en aurais bien fait mon dessert. Mais cette franche partie de rigolade avec Billie était encore mieux, rien ne pouvait surpasser cela.

Piper et Ben partis, nous nous retrouvions plus qu’à deux. C’est dans le même élan de folie que je proposais alors à ma copilote de soirée de l’extrême un bon duel : celui qui finira une shots en premier. Il allait sans dire que je serais le vainqueur, mais elle était persistante la brunette, prétendant que je devais me préparer à perdre. Elle me faisait bien rire ! Direction le bar afin de demander à Tiffany de nous préparer notre battle. Celle-ci ne manquait pas de dire que nous étions complètement barrés. Et à vrai dire… Elle avait totalement raison ! D’autant plus quand Billie proposait de parier quelque chose. Il était évident que je ne pouvais pas refuser une telle offre. « Si je gagne tu invites ta petite interne à dîner. » Oulah, je n’étais pas préparé à ce genre de pari. Je faisais tout d’un coup moins le fier. Inviter June à dîner… C’était tellement irréel, tellement compliqué, tellement improbable, tellement impossible. Je ne pouvais pas. Je ne pouvais simplement pas l’inviter à dîner. Et puis… Comment savait-elle pour mon interne ? Alors que je commençais à ouvrir la bouche pour lui poser la question, la foule qui se rassemblait autour de nous pour voir le battle m’arrêtait directement. Je ne pouvais pas parler de ça ici, pas maintenant, pas comme ça. Hm, on verra ça plus tard. Je me penchais alors vers elle, arborant un magnifique sourire joueur. « Et si je gagne, ce sera toi qui inviteras ton voisin... Mais tu iras le voir, en petite tenue ! » Eh bien oui, je savais qu’elle le trouvait mignon. Elle avait dû m’en parler entre deux bières la fois dernière, alors pourquoi ne pas jouer également là-dessus. Si elle voulait s’aventurer sur un pari, alors il fallait qu’il soit de taille. Billie VS Josh, le voisin VS June. Les paris étaient lancés autour de nous alors que je serrais la main de mon adversaire. « Tiffany, tu nous donnes le top départ ? » demandais-je à la barmaid qui était toujours fascinée de tout ce qu’on pouvait bien faire dans cette boîte de nuit où elle bossait. D’ailleurs, elle nous avait même qualifiés une fois des "plus fous" qu’elle avait pu voir ici. Et nous, on avait pris cette remarque directement comme un compliment. « A vos marques ! » commençait à dire Tiffany en levant le bras. J’attrapais alors le premier verre de la rangée qui m’appartenait. Allez Josh, tu ne peux pas perdre ! « Prêt…. PARTEZ ! » Et voilà que je commençais à boire le premier verre d’une traite. Il fallait être rapide, le plus rapide possible. Et entre chaque verre, je lançais un petit regard en direction de Billie pour voir si j’avais de l’avance ou bien si j’étais à la traîne, tout en enquillant les shooters. Et il fallait dire qu’on était serrés, au coude à coude, ce qui rendait le battle bien plus intéressant, alors que toute la foule criait autour de nous.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Ven 23 Juin - 14:33



Josh & Billie ♥
Crazy nights make the best memories
Ça y est ! La soirée commence à partir en couille et ce n'est pas pour me déplaire ! J'ai comme le pressentiment que cette nuit sera à inscrire dans nos annales... Après l'épisode Piper nous décidons Josh et moi de nous amuser un peu, à notre façon. Alors que mon copilote propose un concours de shot je pimentais le jeu en lui lançant un pari. Autour de nous règne une effervescence digne de celles des supporters d'une équipe de foot mais entre mon ami et moi la tension monte. Tous les deux concentrés nous ne nous quittons pas des yeux. C'est l'heure des vérités. L'heure de trouver le gage qui mettra le plus l'autre mal à l'aise. Je suis la première à me jeter à l'eau. « Si je gagne tu invites ta petite interne à dîner. » Bingo ! A la moue que tire Josh je sais que cet ultimatum sera une corvée pour lui. Que les choses soient bien claires entre nous, si je choisis un tel pari pourtant c'est pour lui. C'est par hasard qu'il m'a parlé de June lors de notre dernière soirée après quelques verres de trop mais il faut savoir que Josh ne parle JAMAIS de ses conquêtes. S'il a évoqué son interne c'est donc qu'elle a quelque chose de spécial. Autre que le fait qu'ils se soient retrouvés mariés je veux dire. Mon ami n'en n'a peut-être pas encore conscience et peut-être que ce quelque chose n'est absolument rien du tout mais ça vaut le coup de voir ce que ça donnerait autour d'un dîner. Appelez-moi Cupidon. Aha ce gage est juste parfait ! « Et si je gagne, ce sera toi qui inviteras ton voisin... Mais tu iras le voir, en petite tenue ! » WHAT ?! Attendez c'est pas juste, moi je suis resté dans le soft les gars. En petite tenue c'est autre chose ! Bon ok je ne suis pas pudique pour un sou mais quand même ! Je le savais que j'aurais jamais du parler de Mr Sexy à Josh... « Marché conclu » je m'exclame malgré tout, l'air sûre de moi (ce qui n'est pas du tout le cas au fond de moi qu'on se le dise).

Une poignée de main plus tard Tiffany nous donne le top départ. Ok c'est le moment de tout donner. JE JOUE MA VIE LA ! Enfin non... mais ma dignité peut-être. Quoi que je l'ai perdu depuis un certain temps déjà mais ça … c'est un autre sujet. Shot en main, je jette un coup d’œil à Josh à qui j'adresse un clin d'oeil avant de vider mon premier verre d'une traite. Je suis incapable de vous dire ensuite où est-ce que mon adversaire en était par rapport à moi, j'étais bien trop concentrée sur ma ligne pour le surveiller. Seuls les cris d'encouragement me laisse deviner que nous sommes aux coudes à coudes. Aux deux derniers shooters je me surpasse donc et donne la dernière poussée d'énergie que j'avais en réserve. Et c'est peut-être ce qui a fait toute la différence.  La gorge en feu je fais claquer mon dernier verre vide sur le comptoir et lève les bras. Je crois que j'ai gagné ! Rapidement je lève la tête pour constater ma victoire. Dans un cri de joie je sautille sur place. J'AI GAGNE BORDEL. Je m'emballe tellement qu'on dirait un kangourou sous acide et dans un élan de surexcitation et de défi je m'approche de Josh pour lui faire un « CHATBITE ! », joignant le geste à la parole. Puis j'éclate de rire et le prend dans mes bras pour effacer son air contrit. « J'ai hâte que tu me racontes ton rencard ! » je jubile malgré tout contre son oreille sous les acclamations des clients qui avaient sûrement parié sur moi.Promis à partir de maintenant je ne le charrie plus... plus avec ça en tout cas. « Je paye ma tournée ! » Bah oui, c'est pas tout ça mais ça m'a donné soif à moi ce petit jeu ! « Une vodka a tout ceux qui ont parié sur ma victoire Tiffany. Et une double pour Josh et moi. » Il est l'heure des réjouissances !
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1381

MessageSujet: Re: Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥   Ven 23 Juin - 18:48



Billie & Josh



crazy nights make the best memories.




Ce pari était une torture. Proposer un rendez-vous au restaurant à June McGregor. Il faudrait que je sois totalement dingue pour faire une telle chose. Tout d’abord, parce que c’est ma femme en plus d’être mon interne. Mais ensuite, parce qu’on va divorcer ! On ne propose pas à sa future ex-femme un rencard au restaurant comme ça. Enfin, qu’avait-il passer par l’esprit de Billie pour qu’elle parie une telle chose ? Elle voulait me voir souffrir, il n’y avait pas d’autres explications. Et puis… Pourquoi pensait-elle à mon interne ? Après, tout, elle n’avait pas toutes les informations sur le sujet. Ouais, elle savait que j’avais une interne dont je parlais un peu, mais juste parce qu’on avait fait une boulette (sacrée boulette d’ailleurs) à Vegas et qu’on s’était mis un putain d’anneau au doigt. C’était juste ça. Elle ne savait rien de plus. Je crois qu’elle avait fait un rapprochement qui n’avait pas lieu d’être entre le fait que je parle beaucoup d’elle et le fait que je ne parle jamais de mes conquêtes. Elle a dû se dire « oh, mais c’est qu’il doit tenir à elle pour autant en parler » alors qu’en fait… PAS DU TOUT. Non. Ce n’est pas comme si j’avais des sentiments pour June. Non… Pas du tout, vraiment pas… Ok. Il fallait que je gagne. Là, c’était un cas de force majeure. Il fallait à tout prix que je gagne ce concours de shots, et également ce pari. Mais avant tout, il fallait que je pari quelque chose, au cas où la demoiselle perdait. Que pouvais-je bien proposer ? Ah, je sais ! Son voisin. Il me semble bien que la fois dernière, elle m’avait parlé d’un gars, accoudée contre le bar avec un verre à la main telle une ivrogne. C’était toujours dans cette position qu’elle confiait de réelles choses sur sa vie. Il me semble bien qu’elle parlait d’un homme, sexy selon ses dires, qu’elle soudoyait. Ouais, je crois bien qu’elle me disait qu’elle lui demandait sans cesse du lait, du sucre ou une autre connerie dans le genre, dans le simple but de le voir constamment. Mais c’est qu’en plus, elle était tenace la bête. Billie, quand elle s’accroche, elle n’y va pas de main morte. Le mec devait avoir l’impression de la voir H24, sérieux. Paix à son âme. Mais Billie est tellement parfaite qu’elle finira par le faire craquer, c’était évident. Et pour cela, j’allais y mettre mon petit grain de sel. Une simple façon de faire avancer les choses entre eux. Après tout, aller le voir en petite tenue, ce n’est pas bien difficile, si ? Il fallait qu’elle voit ça comme mettre ses deux gros atouts, j’ai nommé sein droit et sein gauche, en avant et c’était dans la poche. Je peux vous assurer qu’il lui donnerait toutes ses bouteilles de lait et tous ses morceaux de sucre sans problème ! « Marché conclu. » Là, je la reconnaissais bien la Miss Sullivan.

« PARTEZ ! » cria Tiffany qui donnait le top départ de ce battle de folie. Et de la folie, ça, il y en avait. Plusieurs dizaines de personnes s’étaient réunies autour de nous pour nous encourager, et même parier sur lequel de nous deux gagnera ce défi incroyable. Parce que, oui, il était incroyable ce défi. La foule était en délire. J’enchaînais les shots d’une vitesse dépassant celle de la lumière. Enfin, c’est ce que j’avais l’impression, mais c’était quand même vachement plus lent, hein, qu’on s’entende. Cependant, j’allais quand même assez vite pour être au coude à coude avec Billie, vers qui je jetais quelques coups d’œil rapides, bien trop brefs pour capter quelque chose. Et alors que j’engloutissais mon dernier verre, qu’entendais-je ? Le bruit du dernier shot de Billie claquer contre le comptoir. Avais-je… Perdu ? « J'ai hâte que tu me racontes ton rencard ! » me taquinait-elle après un chat-bite de la victoire. Déboussolé, désemparé, désappointé… J’avais perdu. A ce stade, j’étais même terrorisé à l’idée de devoir honorer le pari et me pointer devant June pour lui proposer un rencard au restaurant. Un restaurant avec June McGregor… L’angoisse. Et puis, elle refuserait, c’était sûr. Voilà que j’étais encore plus déprimé à cette idée. Billie, elle, était aux anges, offrant une tournée générale. Une double vodka pour nous. C’est clair que j’allais en avoir carrément besoin.


***


Nous nous retrouvions tous les deux dans la rue, à déambuler en riant comme deux idiots. Si on était bourrés ? Carrément. Totalement pompettes, voire complètement torchés. Le restaurant avec June ? Avec autant d’alcool dans le sang, ça ne me faisait même plus peur. J’étais même prêt à lui demander dans la seconde s’il le fallait. « J’aurais teeeeellement voulu te voir aller chez l’autre Gus en petite tenue, ça aurait été teeeeellement beau ! » dis-je alors, avec ma voix de mec bourré, à ma copilote de soirée, sur le chemin du retour. Depuis quand avions-t-on quittés la boîte pour se diriger vers l’appartement de la brune ? La notion du temps avait totalement disparue, plongée par les dégâts de l’alcool sur notre lucidité.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Crazy nights make the best memories. | ft. Billie ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BILLIE ♆ they say if it doesn't kill you, it'll make you stronger
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Où allons nous? :: Hollywood :: Le High Club-