Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 147

MessageSujet: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Sam 7 Jan - 17:50

Clary venait de partir on ne sait pas trop où pour aller chercher la nouvelle. Certainement à l’aéroport parce qu’une princesse ne doit certainement pas voyager en train ou en bus. Je suis désolé mais juste en voyant la photo de cette fille, j’ai directement su que c’était du genre princesse teigneuse que je vais détester tout le long de ma vie. Et vu que ma vie sera certainement longue je vais devoir la supporter un moment et pas question de quitter la compagnie parce qu’une chieuse à décider de l’intégrer ! Je suis d’accord qu’elle a peut-être du talent vu que Clary a quand même été la pêché dans un coin mais bon … Il ne faut pas abuser non plus tout le monde est super sympa ici ! Il fallait vraiment ajouter une autre fille dans cette troupe ?! Et le pire c’était les idées que la patronne avait : elle voulait que je travaille en binôme avec elle ! Et la première étape allait se dérouler aujourd’hui même lorsque princesse aura bien voulu s’installer dans notre maison commune qui se trouve un peu plus loin de l’écurie où je me trouve actuellement. Il fallait que ce soit moi pour l’initier à notre équipement, lui montrer nos chevaux et tout ce qu’il s’en suit mais bien entendu il fallait que ce soit moi et pas quelqu’un d’autre ! Bon sang je me demande vraiment ce que Clary peut avoir en tête pour me demander une chose comme ça. J’étais occupé à nettoyer les stalles de nos chevaux dans ce manège qui n’est pas à nous. Il fallait que je m’occupe et que je bouge, pour être nerveux et peu enchanté ça oui je l’étais ! Je venais d’intégrer la troupe depuis un peu plus d’un an maintenant et voilà qu’il fallait retrouver une fille de plus ! J’étais vraiment énervé que Clary choisisse une autre fille alors que d’autres mecs étaient bien plus talentueux que cette petite princesse. Bien entendu j’avais protesté contre son choix lorsqu’elle nous l’avait annoncé à tous un soir, j’avais presque fait tomber de ma chaise en bondissant pour me remettre sur mes pieds. Moi, j’étais pour un autre gars, plus fort et plus soigneux dans son dressage avec les chevaux. Mais non, Clary voyait une certaine finesse que je ne percevais pas dans le travail de … Layce ? C’était quoi de ça déjà pour un nom sérieusement ? Bref, je n’ai pas pu continuer la conversation avec la patronne qu’elle m’avait demandé de me taire et de l’écouter parler de cette fille ainsi que de ses soit disant nombreuses qualités. Je n’y croyais d’ailleurs toujours pas malgré les vidéos qu’elle a pu nous montrer d’elle.

C’est avec une légère rage au ventre que j’entendis une voiture s’arrêter dans la cour principale de l’endroit. Certainement celle dont je redoute le plus la présence. Je mettais la fourche contre le mur et me rendis à la porte de l’écurie pour l’ouvrir et voir les nouvelles arrivantes. Clary descendait de la voiture tandis que j’apercevais la tignasse blonde de l’autre côté passager. Les bras croisé sur ma poitrine je regardais les deux filles venir vers moi. « Connor, je te présente Layce. » Me dit-elle et je n’adressais qu’un bref signe de tête à la nouvelle avant de retourner à l’intérieur de l’écurie pour remettre la paille dans la dernière stalle que je venais de nettoyer et de pouvoir y remettre le cheval. Le cheval de Layce d’ailleurs désormais. « Je vous laisse, j’ai quelques papiers à régler, on démarre pour Toronto dans deux jours ! » Dit-elle avant de partir rejoindre sa voiture devant ma mine complètement défaite. Nous l’avons regarder partir dans le plus grand des silences et une fois que la voiture soit bien loin j’ai poussé un long soupir avant d’adresse la parole à la blonde. « Bon bah je vais te montrer les chevaux. Voici le tien, il s’appelle Milton. » Je commence à parler d’une voix lasse en me demandant comment ce pauvre petit cheval allait bien pouvoir supporter cette fille. Elle me semblait si frêle qu’elle ne pourrait même pas porter la selle pour la mettre sur son dos ! « Il faudra qu’on commence à travailler le numéro à partir de demain et pouvoir essayer de faire quelque chose de correct pour le spectacle de Toronto. » Je lui explique toujours sur le même timbre de voix. Quelques cavalières du centre équestre passèrent près de nous et gloussèrent en me regardant, je leur rendis un grand sourire avec un clin d’œil et une fois qu’elles disparurent de l’autre côté d’une rangée de stalle je me suis de nouveau tournée devant la nouvelle, l’expression blasée. Pour lui montrer mon cheval cette fois. « Lui, c’est mon cheval, Bel’Air. Lui et le tien s’entendent vraiment bien c’est pour ça qu’il sera simple de les faire coopérer dans un numéro ensemble. » Les chevaux oui mais je me demande bien comment je vais faire avec cette fille, moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layce E. Hamilton
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/10/2016
MESSAGES : 733

MessageSujet: Re: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Sam 28 Jan - 0:14

You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger
Connor & Layce


J'avais peur et j'étais à la fois excitée d'aller à Los Angeles. J'aimais l'équitation depuis toujours, c'était ma plus grande passion. Depuis que ma mère était morte et que mon paternel avait refait sa vie avec une autre femme et son crétin de fils, l'équitation c'était bien tout ce qui me restait dans la vie à ce moment précis. Bouger de ville en ville, ça me faisait du bien. Visiter d'autres villes, c'était parfait, ça me permettait de plus penser à mes problèmes. Ma vie avait totalement changé, elle avait pris un autre chemin depuis la mort de ma mère. J'avais eu beaucoup de mal à m'en remettre, et encore au jour d'aujourd'hui, c'était toujours encore compliqué par moments. J'étais partie dès que je l'avais pu depuis que mon père s'était remarié. C'était surtout ce demi-frère que je ne pouvais pas supporter du tout et lui non plus me supporter pas. J'avais totalement coupé les ponts avec mon paternel, j'avais beaucoup de mal à comprendre ses choix de vie, c'est pour ça que j'avais préféré partir. J'avais peut-être choisi la facilité, peut-être que j'étais plutôt en train de fuir mais je pouvais plus supporter cette famille qui voulait être parfaite, et moi je pouvais pas faire semblant. Ma vie allait changer de tout au tout maintenant que j'arrivai à Los Angeles. C'était bon fini pour autant, il fallait que je trouve de quoi me loger et tout le reste. Au moins, c'était certaine d'avoir du travail, ça c'était la base la plus importante pour moi. J'avais un grand sourire aux lèvres quand je déposai pour la première fois les pieds à Los Angeles, j'allais démarrer une nouvelle vie, c'était tellement excitant, j'étais prête depuis bien longtemps pour une nouvelle aventure. Mon sourire avait totalement disparu en l'espace de quelques secondes. En arrivant à Los Angeles, j'étais tombé nez à nez avec un mec qui me collais en hurlant "Joyeuse saint valentin", ça m'avait bien saoulé en plus de ça, il était à poil, je croyais rêver. Je lui avais collé une baffe et avait poussé une bonne gueulante pour qu'il puisse enfin me lâcher une bonne fois pour toutes. Je me rendis donc à l'écurie là où j'avais rendez-vous pour voir tous le personnel et la patronne de la compagnie. J'y arrivais donc en voiture, et y sortie pour faire les rencontres des autres personnes avec qui j'allais travailler à présent. Je vis donc un jeune homme arriver vers moi et Clary, la patronne de la compagnie, cette dernière nous présenté donc. J'eus un léger sourire avant de lui répondre. "Bonjour, enchantée." Dis-je donc au jeune homme avec le sourire aux lèvres, histoire d'être poli envers le jeune homme.

La patronne me laissait en compagnie du jeune homme en nous disant qu'elle avait du travail à faire ailleurs. Tout d'un coup, maintenant j'étais toute timide face au jeune homme que je ne connaissais pas du tout et avec qui j'allais travailler à présent. Je suivais donc le jeune homme quand ce dernier voulait me montrer les chevaux, et me présenter le mien. Il était beau, j'adorais les chevaux alors forcément, je les trouvais pratiquement tous beaux. "Ouah, il est super beau." Prononçai-je sans me rendre spécialement compte que je l'avais dit à voix haute. "D'accord, pas de problème." Lui répondis-je quand le jeune homme me disais qu'il fallait commencer à travailler dès demain matin pour un nouveau numéro. Je savais pas vraiment comment tout ça allait tourner en voyant d'autres filles passer à côté de nous en train de ricaner, c'était vraiment des poufiasses dans leurs genres. Je n'aimais pas leurs styles, franchement je savais pas comment tous ça aller se passer à présent. A mon avis, ça allait pas être chose simple de travailler ici. "Oui, effectivement ça serait plus simple." Répondis-je, je savais pas qu'est-ce que je pouvais lui dire de plus. Je voulais pas qu'il y est un grand blanc pendant tout ce temps quand même, ça allait être bien chiant. "Ca fait longtemps que tu travailles dans la compagnie ?" Lui demandai-je donc, non seulement parce que ça m'intéressais mais aussi pour pas rester planter là à ne rien dire. J'aimais pas le silence, ça allait me stresser.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 147

MessageSujet: Re: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Sam 4 Mar - 21:16

Oui je sais que ton cheval est beau, il a été bossé comme un cheval pro pendant des mois par mes soins alors bien sûr qu’il est beau, qu’il a le muscle qu’il faut et qu’il fera absolument tout ce que la cavalière lui demandera. N’empêche que je suis bien dégoûtée de devoir le passer à cette blonde qui ne doit certainement pas en connaître grand-chose sur les chevaux. Puis même, elle semble toute petite, toute fragile, une vraie petite princesse qui n’a certainement jamais dû voir une fourche et une brouette pour nettoyer les stalles des chevaux ni même un balai pour balayer l’écurie … Je préfère vraiment les cavalières qui sont dans le coin, elles savent au moins prendre les rênes et savent tout de même bouger un minimum pour faire leur boulot. Non mais sérieusement, qu’est-ce que Clary venait de venir me trouver là … Et alors que je commençais à apprécier un peu près le peu de silence qui s’installait entre elle et moi lors de cette visite, voilà qu’elle venait le troubler en me demandant si je bossais ici depuis longtemps ou non. Bon, ça fait un petit moment, je ne sais pas vraiment d’ailleurs combien de temps j’avais déjà passé ici. « Ca fait déjà un bon moment. » Je réponds sans vraiment lui donner une véritable réponse. Je ne la connais pas moi-même, je me suis barré de chez moi parce que je n’en pouvais plus mais je ne sais pas depuis combien de temps j’ai pu partir de chez moi. « Il faudra qu’on bosse dur, les prochains spectacles sont important. Nous comptons dessus pour continuer, il faut que tu sois à niveau. » Je reprends alors sur un autre terrain que je maîtrise bien mieux et sur lequel il est plus simple pour moi de parler plutôt que de mon intégration dans la troupe et de la manière dont j’y suis arrivée. « D’ailleurs je pense que tu auras besoin d’une sacrée remise à niveau avant qu’on commence à t’intégrer dans le spectacle. » Voilà qui était dit et fait pour pouvoir lui faire comprendre que ce n’est pas parce que notre gentille patronne l’avait prise sous l’aile qu’elle serait intégrée immédiatement dans le show avec nos numéros qui ont été bossés encore et encore pour pouvoir atteindre la pointe de la perfection.

Je poursuis donc la visite de nos petites écuries en passant par le manège intérieur et la cafétéria du club. Et voilà, maintenant il n’y avait plus qu’à retourner dans cette grande coloc que nous partageons avec l’équipe. Et c’est qui qui va se taper un long trajet avec la nouvelle ? Et bien c’est moi et ça me fait vraiment chier ? Sérieux, pour le coup je déteste Clary et ses maudites idées. « Bon, on va rentrer alors … » Et comme il est tard et que nous sommes en week-end, il est fortement possible qu’ils soient tous sorti et que je me retrouve encore seul à faire à manger pour deux du coup ce soir dans cette grande coloc où j’aurais aimé qu’il y ait un peu de vie pour une fois. « Ma voiture est garée sur le côté, suis moi. » Lui demandais-je alors poliment même si je pense qu’elle doit sentir la froideur et la distance que je mets dans la voix. Cette fille n’est pas comme celle que je ramène assez souvent chez moi, enfin si, elle est jolie et sûrement agréable à regarder sans ses vêtements mais je ne peux tout simplement pas. Elle fait partie du groupe alors que je ne voulais pas de quelqu’un avec moi pour bosser en duo mais non évidemment j’allais devoir la supporter. Je me dirige donc vers ma voiture sans faire attention à Layce et ce qu’elle pourrait bien me dire. A vrai dire je m’en moque un peu, elle n’a pas vraiment son mot à dire dans le coin finalement vu qu’elle est fraichement arrivée. « Allé dépêche j’ai vraiment envie de rentrer là. » Les filles … Toujours à la traine ! J’attends alors qu’elle s’installe en voiture avec moi pour pouvoir démarrer et m’engager sur la route du retour. « Alors, tu comptes rester dans la compagnie ou non ? » Autant être direct et savoir à quoi m’attendre, franchement ça me plairait bien qu’elle me dise qu’elle ne restera pas et qu’au final bosser en duo avec moi ne lui plairait pas. Moi, ça m’irait bien en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layce E. Hamilton
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/10/2016
MESSAGES : 733

MessageSujet: Re: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Mer 12 Avr - 15:28

You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger
Connor & Layce


On ne pouvait pas dire que mon premier jour à Los Angeles, où j'y avais à peine posé les pieds avaient été bonne avec cet abruti de ce mec qui m'avait collé au basque. J'avais rendez-vous à l'écurie, alors j'avais vite fait bien fait de me débarrasser de lui. J'allais certainement pas arriver en retard à cause d'un crétin pareil juste parce qu'il ne voulait pas me lâcher. Après la bonne baffe que je lui avais mise en pleine poire, il n'allait pas revenir à la charge, j'en étais sûr. La patronne me présenta à un jeune homme qui lui allait me montrer tout le reste des équipements, le cheval que j'allais pratiquer. Histoire que je connaisse les lieux quand même pour pas passer pour une grosse nouille. J'adorais les chevaux depuis toujours et maintenant, mon rêve allait pouvoir se réaliser. J'avais trop hâte, j'étais excitée comme pas possible à l'idée de m'entraîner sur un cheval, mais à la fois, c'était très stressant. J'avais un peu peur de ne pas être à la hauteur des attentes de la compagnie. Bien sûr qu'il me faudrait un peu d'entraînement avant que le final ressemble à ce qu'ils attendent, que ce soit parfait à tout point de vue. Il avait l'air aimable comme une porte de prison celui-là. Encore une fois, j'étais bien tombé tiens. Même s'il lui ressemblait pas du tout physiquement, lui était bien plus séduisant, mais il pouvait pratiquement me faire penser à Josh, mon demi-frère que je ne pouvais pas du tout supporter depuis que je le connaissais. Franchement, je n'avais pas de chance du tout. Il allait l'air me prendre pour une débutante, bon même si pour le coup, je l'étais mais l'équitation était la chose la plus importante dans ma vie à l'heure actuelle, alors bien sûr que j'allais donner tout ce que j'avais pour faire au mieux et réussir le plus possible. Je voulais bien sûr que les prochains spectacles soient super pour qu'on puisse tout réaliser au mieux. "Ca me fait pas peur de travailler dur." Dis-je donc sincèrement. C'est sûr qu'il fallait bosser dur pour obtenir ce que l'on veut et j'allais bien en donner pour réussir professionnellement. "Oui bien sûr, c'est évident." Rajoutai-je donc quand le jeune homme disait qu'il me faudrait une remise en forme avant de pouvoir faire des spectacles. Il n'avait pas complètement tord, c'était quand même préférable même si c'était pour réapprendre des choses que je connaissais déjà, c'était un petit plus tout cela et ça me rassurerait un peu quand même.

Maintenant que le jeune homme m'avait fait faire tout le grand tour où j'avais pu tout visiter, on allait pouvoir rentrer. Il me demandait donc de le suivre pour qu'on puisse aller jusqu'à sa voiture. Je ne lui répondis rien, juste un petit sourire qui s'était dessiné sur mes lèvres. Il n'avait pas franchement l'air bien à l'aise, c'était peut-être une corvée de s'occuper de la petite nouvelle comme on dit. Je me traînais un peu et le jeune homme l'avait remarqué puisqu'il m'en fit même la remarque. Je ne lui dis rien, mais bon c'est bon, il y a pas le feu, on n'est pas à deux minutes non plus. On avait aucune raison de se presser comme il le faisait. J'avais bien compris qu'il voulait que ça se termine au plus vite, je n'étais pas complètement stupide non plus. Le voyage allait être fabuleux, j'en étais certaine. C'était ironique hein, bien sûr. Vu l'amabilité du jeune homme, chaque minute allait juste être complètement horrible et elles allaient me sembler être une éternité. Cela allait être le pire trajet de ma vie, bon j'exagérais peut-être un peu, mais ça n'allait pas du tout être la joie. Ca serait vraiment sinistre, comme si on était à un enterrement limite. J'étais donc installée dans la voiture et le jeune homme me demandait si j'allais rester dans la compagnie de Clary ou non. Ca me fit un petit peu sourire. Okkkkk... Il avait vachement envie que je reste celui-là, ça se voyait direct. Ca ne pouvait pas être plus clair au moins.

Pourtant, on ne se connaissait pas et voilà, il avait déjà l'air d'avoir une opinion sur moi. "Heu oui." Dis-je donc timidement avant de me pincer la lèvre. Il y avait de l'ambiance, putain. L'heure n'était pas à la fête chez lui ou quoi. "J'ai vraiment hâte d'avoir le premier entraînement, même si je sais que ce ne sera pas de tout repos." Rajoutai-je donc. C'est sûr que je serais contente qu'avoir mon premier entraînement, j'en étais certaine même si je me doute fortement qu'il fallait bien bosser et que cela allait être dur au début. Forcément sinon, ça serait trop simple.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor S. Hill
Admin my little poney
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 147

MessageSujet: Re: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Lun 29 Mai - 16:57

« Ca me fait pas peur de travailler dur » « Oui bien sûr, c’est évident. » Autant dire que j’en avais assez de l’entendre et que je me demandais bien ce qu’elle pouvait bien faire par ici. Comment une petite créature aussi faible pouvait-elle bien avoir fini aussi et surtout pourquoi elle alors qu’il y a tant de monde bien plus compétent et talentueux qu’elle … Qu’est-ce que Clary pouvait bien avoir en tête … Je me fatiguais à me retourner la tête tandis que je montais le volume de la radio à fond pour faire comprendre à cette Layce que je n’avais pas du tout envie de parler pendant le trajet du retour et que je ne voulais pas avoir à faire à elle pendant un moment. Si elle allait le comprendre, ça je n’en savais rien du tout mais au moins je pouvais passer un moment au volant de ma voiture sans avoir de problèmes aux oreilles. Bon d’accord elle répond tout de même à ma question mais ce n’est pas franchement la réponse que j’attendais. Et je ne sais absolument pas pourquoi mais juste le fait de la voir me rendait agressif, limite nerveux et je restais bien sur mes gardes. C’est fou ce qu’elle peut déjà faire à peine arrivée ici ! Adieu la douce tranquillité de la compagnie et bonjour l’ambiance de malade dans le coin ! Enfin bref, je ne dis rien, j’attends que le chemin se poursuive, que la route défile devant moi tandis que je roule. Enfin je fini par m’engager dans l’allée de la maison commune que partage l’équipe. Personne ne devrait être là normalement, ils sont tous partis sur le terrain, on sera « tranquille » tous les deux et puis, ça ne fera pas trop de monde à rencontrer d’un plein coup pour la nouvelle. En gros, j’allais me la coltiner le temps de lui montrer sa chambre et c’est tout. Lorsque je coupe le moteur, je lui fais simplement un signe de tête pour l’inviter à sortir de ma voiture et de rejoindre l’entrée. Clary à certainement déjà dû déposer ses affaires dans sa chambre, valise et tout ce qui s’en suit. « Bon princesse, nous voilà arrivé. » Je tournais la clé pour ouvrir la porte et la poussais d’un coup pour entrer. « Cuisine, salon, salle à manger, escaliers. » Je pointais chaque pièce du doigt en les traversant rapidement pour atteindre le dernier point que je venais de citer. « Ta chambre est à côté de la mienne, deuxième sur la gauche, Clary se trouve tout au fond à droite si tu as besoin de la voir. Bonne nuit. » Et ce fut tout pour ma première journée avec Layce.


*** UNE SEMAINE PLUS TARD


« Oh princesse, debout ! » Je tapais à la porte de Layce pour la réveiller. D’accord la semaine avait été très dure et nous avions enfin un jour de repos. J’avoue qu’elle s’était plutôt bien débrouillée et que mon assentiment de la première fois que je l’ai vue commençait à diminuer. N’ayant pas de réponse de la blonde, je descends les escaliers afin de me lancer dans un petit déjeuner d’excuse pour la dernière fois que nous avions passé un moment « tous les deux » si on peut nommer ça comme ça. Donc je prends la direction de la cuisine et c’est une des très grandes premières pour moi : je fais la cuisine pour une fille non mais noter le dans le calendrier ! C’est bien parce qu’elle s’est donner du mal cette semaine et qu’elle doit être sur les rotules mais par chance c’est dimanche, c’est jour de repos pour elle et moi et notre numéro commence à être vraiment bien synchro. Par chance un imbécile de la maison à laisser de la vaisselle d’hier dans l’évier, des assiettes et peut-être des couverts et comme je suis de bonne humeur et que je suis un bon gars je me dis que ce ne serait pas plus mal de la faire pour une fois. Au moment je baisse la main pour me saisir d’un premier objet à laver sous l’eau chaude, j’entends le bruit de pas dans l’escalier. « Salut princesse. » Et je tourne la tête en la regardant. « Ouch, enfaite au réveil on dirait plutôt un grimlins ! » Et je me mets à rire avant de relever précipitamment ma main pour la découvrir coupée sur la largeur et pas mal de sang qui en coule. « Putain fait chier ! » Je m’énerve tandis que j’attrape une serviette pour enrouler ma main dedans. J’ai pas dit que j’étais un poète non plus et puis tiens ça m’apprendra à vouloir être sympa avec une fille ! De plus la nouvelle ! En gros, je pense que c’est un signe, faut que j’arrête d’essayer d’être sympa je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layce E. Hamilton
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/10/2016
MESSAGES : 733

MessageSujet: Re: You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce   Dim 4 Juin - 22:11

You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger
Connor & Layce


Il avait l'air ravi de savoir qu'il allait devoir travailler avec moi celui-là, ça fait plaisir. Le jeune homme n'était pas du tout enthousiaste à cette idée. Finalement, ça n'allait pas être de tout repos pour moi aussi pour le coup. Une fois avoir fait le tour, on montait donc dans la voiture pour pouvoir nous rendre à la maison où toute l'équipe habite. Wouah, le mec qui met la musique à fond. En d'autres termes, ça signifie ta gueule, me fait pas chier, je ne veux pas t'écouter blablater pendant tout le trajet. Ok, alors je préférai me taire, peut-être que ça valait mieux pour le moment. En fait, si ça se trouve, c'était le pire de l'équipe. Mon dieu, en plus c'était moi qui me le coltiner pour les duo. Génial. Trop d'ambiance quoi. Putain, c'était quoi ce trajet. J'avais l'impression que ça faisait plusieurs heures que j'étais dans cette voiture avec ce... mec. Quand je vois que nous arrivons à destination, je ne pus m'empêcher de lâcher un petit soupir. Comme un soulagement. Je n'attendis donc pas une seconde de plus avant de sortir de la voiture. J'entrai donc à l'intérieur suivi du jeune homme en hochant la tête à chaque pièce qu'il me présentait pour lui faire comprendre que je les retenais bien. "Merci... Bonne nuit." Dis-je donc au jeune homme quand ce dernier avait fini de me faire l'état des lieux. Puis, je pouvais enfin entrer dans ma chambre pour y ranger deux, trois trucs avant de m'écrouler sur le lit tellement la journée avait été pesante.

La semaine était passée à une de c'est vitesse folle que j'avais du mal à croire qu'elle était passée et que j'étais encore là. On pouvait dire que ça se passait un petit mieux avec le jeune homme, même si ce n'était pas toujours ça. En mettant de l'eau dans votre vin, ça devrait le faire. Encore faudrait-il en avoir envie. Il le fallait pour que ça fonctionne bien ou mieux. "Oh, non pas déjà." Dis-je donc en me mettant l'oreiller sur la tête quand le jeune homme frappai à ma porte. J'étais notre jour de repos et le mec, il ne trouve rien de mieux que de me réveiller. Sympa. Il ne doit pas connaître ce mot. Je me levai donc de mon lit, j'avais déjà un tee-shirt sur moi et attrapai un jogging pour pouvoir enfiler et sortir de ma chambre. "Bonjour..." Prononçai-je en trainant des pieds. Je n'étais pas encore tout à fait bien réveillé. "Merci. Enfin, j'crois." Dis-je donc avec un léger sourire quand le jeune homme disait que je ressemblais à un grimlins. En même temps, le matin c'est sûr que je n'étais pas toujours d'humeur. Fallait pas m'emmerder. Je me mets à hurler quand je vis que le jeune homme c'était coupé à la main. Je n'aimais pas la vu du sang. Alors oui, pour le coup j'avais eu peur et m'était mise à hurler comme une folle, une fille, comme une femmelette en gros. "Oh c'est pas vrai !" Dis-je donc en me précipitant dans la salle de bain pour aller chercher de quoi le soigner. Je revenais donc rapidement dans la cuisine et m'approchai du jeune homme. "Donne ta main !" Dis-je donc en enlevant la serviette qu'il avait mis dessus. J'étais un peu réticente, mais c'est bon, il n'y avait plus de sang. Du moins pour le moment.

Je lui mettais donc un pansement dessus la coupure. "Voilà !" Dis-je donc. C'est quand me retournant pour déposer la trousse de secours que je vis les deux trois trucs du petit dej'. "Wouah. C'est pour moi tout ça ?" Demandai-je donc en attendant une réponse de sa part. Finalement, peut-être qu'il pouvait être gentil quand il le voulait. Reste à savoir si ça pouvait être bon, mais c'était un premier pas. "T'as besoin d'un coup de main ?" Demandai-je donc naturellement. Après tout, c'était normal. Je n'allais pas rester là, planté à le regarder faire. "Tu vois que tu peux te montrer adorable quand tu veux." Rajoutai-je donc pour le taquiner. Ouais peut-être qu'il n'allait pas le prendre de la même façon mais tant pis. C'était une autre approche. Alors soit ça passe, soit ça casse.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You want a love that consumes you, you want passion, and adventure, and even a little danger ♥ Layce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-