Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 896

MessageSujet: Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam   Lun 20 Fév - 18:40

Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche.
Tea & Sam

J'habitais à Los Angeles depuis toujours, je connaissais la ville comme ma poche. Même si je savais que je pouvais confier Mia à mes soeurs quand j'en avais besoin, elles n'étaient pas toujours disponibles alors au bout d'un moment, j'avais bien dû demander à quelqu'un de venir de temps en temps pour garder ma fille. J'avais donc engagé une jeune femme charmante du joli nom de Tea. Aujourd'hui, elle devait donc venir à la maison puisque je travaillais toute la journée et que personnes d'autres de ma famille pouvaient s'en occuper. Mes journées à l'hôpital étaient toujours pleines de folie, j'avais toujours du boulot. Je n'avais jamais le temps de m'ennuyer là-bas, c'était certain. Les pauses pendant la journée ce n'était pas trop ça, je n'avais pas toujours le temps d'en prendre. Après ma journée de boulot, je rentrais donc à la maison, avait déposé mes affaires dans la salle à manger avant de monter à l'étage pour savoir comment tout c'était déroulé aujourd'hui. Je l'a laissé aussi faire le ménage dans la maison parce que je n'avais pas toujours le temps de le faire avec mon emploi du temps monstre et puis, comme ça, ça lui faisait un peu d'argent en plus d'être la nounou de Mia.

Je vis Mia tranquillement dans sa chambre en train de jouer, je lui déposai un baiser sur la tête avant d'aller jusqu'à la chambre. Il n'y avait aucun bruit, c'était bizarre je trouve. La jeune femme n'était quand même pas partie, elle n'avait pas laissé Mia toute seule dans cette grande maison ? Quelques secondes plus tard, j'arrivai donc jusqu'à ma chambre et vit la jeune femme plantée devant ma boîte à bijou, qui regardait dedans. "Je peux vous aider peut-être ?" Lui dis-je en croisant les bras. Elle était en train de voler là où je rêve. Ma parole, ce n'est pas possible. "Je pense pas que mes bijoux ont besoin d'être nettoyé, eux !" Dis-je donc. Ce n'était pas mon genre d'être en colère, mais là dans cette situation, c'était normal que je le sois, je pense.

Je sais pas comment toute cette histoire allait se terminer mais ce n'était pas gagné d'avance, c'est certain. S'il y avait bien quelque chose que je ne supportai pas, c'était le mensonge et là, je l'avais prise la main dans le sac. Alors c'était clair et net que maintenant, elle ne remettrait jamais les pieds à la maison, dans ma maison. Je voulais plus la voir ici, ou alors il fallait franchement qu'elle est une bonne excuse pour avoir fait ça et encore.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1160

MessageSujet: Re: Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam   Ven 3 Mar - 13:34

J'ai eu beaucoup de mal à me réveiller ce matin. J'étais confortablement allongée sous ma couette chaude et sur mon gros oreiller bien bombé, jusqu'à ce que "Lazy Song" m'a réveillé en sursaut. Maintenant que je suis dans mon lieu de travail, j'en profite un peu pour rattraper mes heures de sommeil  manquées. Je devrai me mettre au travail, parce que sinon, Sam ne sera pas du tout contente... Je n'ai pas levé un seul petit doigt lorsque je suis arrivée. Je travaille comme femme de ménage chez Sam Argent la soeur de ma meilleure amie.

D'ailleurs, c'est bien cette dernière qui m'a conseillé à Sam en lui donnant toutes les qualités que je n'ai pas. Je m'occupe de Mia aussi, la petite choupette de Sam. Je la laisse jouer dans sa chambre, je me dirige vers la chambre de Sam et je branche l'aspirateur pour nettoyer tous les petits recoins de la pièce. Je me munis d'un petit torchon et je commence à nettoyer sa table de nuit, je m'arrête aussitôt lorsque mes yeux se posent sur la boîte de bijoux de Sam. Un bijou en particulier attire toute mon attention. Je le prends alors avec une très très grande délicatesse et je commence à l'admirer d'un air émerveillé. "Il est magnifique..." me chuchotai-je la bouche légèrement entre-ouverte.

Il a l'air assez cher comme bijou. C'est un magnifique collier en or blanc, orné par une petite pierre ayant l'air d'être très précieuse. Ça a l'air d'avoir une valeur inestimable. Çà a dit lui coûter une bonne petite fortune. Je continue de l'admirer et je ne peux empêcher des idées mauvaises et malsaines me tomber à l'esprit. Et si je le lui volais ? Non... Non... C'est mal. Mais... Ce collier est juste trop beau... Je crois même en être tombée rudement amoureuse. Puis, elle ne le remarquera sûrement pas si il disparaît. Puis, si elle voit que son bijou n'est plus là bah, je lui inventerai un mensonge. Un mensonge du genre, "je ne l'ai pas vu lorsque je nettoyais ta table de nuit, c'est bizarre!" D'un air décidé, je m'apprête à prendre le collier pour le cacher dans ma poche, mais la porte s'ouvre sur... Sam ?!

"Que faites-vous ici ? Vous n'étiez pas censée rentrer plus tard ?" m'exclamai-je en faillant m'étouffer avec ma propre salive. "Je peux vous aider peut-être ?" me demande-t-elle. Merde, merde, merde... Mille fois merde... "Je pense pas que mes bijoux ont besoin d'être nettoyé, eux !" continua-t-elle me faisant sursauter. "Ce... Laissez moi vous expliquer... Ce n'est vraiment pas ce que vous croyez!" tentai-je en jouant nerveusement avec mes mains. Mes yeux s'emplissent de larmes et mes mains commencent à devenir de plus en plus moites. Je n'ai vraiment pas envie de perdre mon boulot. Mon loyer à Venice Beach est très cher et je ne serai pas capable de le payer si je perds mon travail ici. En plus, Sam me paye très généreusement. "Je... Je suis vraiment désolée..." dis-je à Sam avant de fondre en sanglots. "S'il vous plaît, ne me virez pas, je vous promets que ça ne se reproduira plus..." finis-je en espérant de tout cœur qu'elle va me pardonner parce que sinon, je galérerai beaucoup avant de trouver un autre job aussi bien payé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam   Mer 15 Mar - 15:26

Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche.
Tea & Sam

Vu que je travaillais beaucoup, il y avait toujours du boulot à l'hôpital alors j'avais préféré engager une femme de ménage qui s'occupait également de ma fille, Mia de temps en temps. C'était beaucoup plus pratique comme ça. Je n'avais pas toujours le temps de m'occuper du ménage, le soir en rentrant à la maison après une bonne journée à travailler ou le week-end, je préférais plutôt en profiter pour me reposer un peu. Comme j'habitais avec toutes mes soeurs et mon petit frère, ma maison était tellement grande, j'allais certainement pas gâcher mon week-end à faire le ménage dans tout cet espace. Après ma longue journée de travail, je rentrais donc à la maison des Argent pour pouvoir voir comment c'était déroulé la journée avec Mia. Je montai donc à l'étage tout doucement, probablement pour ça que la jeune femme ne m'avait pas entendue arriver dans la chambre. J'étais en pleine hallucination, j'étais sur le cul. Je lui laissais faire le ménage ici, avait confiance en elle pour la laisser seule chez moi et là, je la retrouve dans ma chambre devant mon coffert a bijou, qu'elle aurait mis dans sa poche si je n'étais pas arrivée, si je ne l'avais pas interrompu dans son action. Franchement je n'étais pas du tout du genre à me mettre en colère, il fallait franchement qu'on fasse quelque chose de vraiment catastrophique pour me voir dans une telle colère. J'hallucinais, j'en croyais pas mes yeux là. Je rêve dans quel monde on vit là. Je me mettais à croiser les bras en attendant une explication de la part de la jeune femme qui était devant moi. Elle avait l'intention d'être convaincante son histoire, même si elle n'avait pas d'argent, ce n'était pas du tout une raison pour voler l'un de mes bijoux.

"Oui peut-être..." Commençai-je par dire en me pinçant la lèvre avant de reprendre. "C'est justement en prenant les gens sur le fait qu'on voit leur vrai visage." Lui dis-je donc. J'étais encore plutôt sereine pour le moment, même si je sentais largement que la colère commencée bien à monter en moi. "Ah oui ? J'aimerais bien voir ça. Qu'est-ce que vous allez encore inventer ?" Lui demandai-je donc quand la jeune femme voulait m'expliquer la situation, même si je ne pensais pas que j'allais la croire. Ce n'était pas une raison pour faire ce genre de choses, franchement je ne comprenais pas du tout ce qui avait pu se passer dans la tête de ma femme de ménage qui le serait plus pour très longtemps. Il n'y avait rien à expliquer pour le coup, son comportement était inadmissible, ce n'était pas du tout quelque chose que je pouvais accepter. "Ah non ? Et qu'est-ce que je crois ou doit croire, selon vous ?" Lui demandai-je donc. Je voulais l'entendre de sa bouche et elle savait parfaitement de quoi je voulais parler. "Vous avez trahi ma confiance, je ne sais pas si on peut reprendre les choses comme avant..." Rajoutai-je donc sincèrement. C'était sûr que je ne savais pas comment on allait faire maintenant, c'était vraiment très embarrassant comme situation et je me serais certainement pas attendu à ça de la part de Tea.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1160

MessageSujet: Re: Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam   Sam 27 Mai - 12:24

Tout ce que je ressens en ce moment c'est la honte et l'embarras. Qu'est-ce qui m'a pris de faire cela ? J'ai honte de moi, et je me déçois beaucoup. "Vous avez trahi ma confiance, je ne sais pas si on peut reprendre les choses comme avant..." me dit-elle ce qui me fait pleurer de plus belle. Je tente d'un peu me calmer puis je commence à sortir mes arguments. "Ecoutez, ce que j'ai fait, ça ne me ressemble vraiment pas. Je ne sais absolument pas ce qui m'a pris, au début je voulais juste l'admirer, je le trouvais beau. Puis j'ai été tentée. Et croyez-mois je n'ai jamais volé quelque chose de ma vie. Ce que j'ai fait est mal, mais pour l'amour du ciel ne me virez pas..." commençai-je la voix cassée et tremblante. "J'ai vraiment beaucoup de chance de travailler chez vous, vous me payez bien et je ne risque probablement pas de retrouver un job dans les jours qui suivent, et vous savez bien que je dois payer mon loyer." continuai-je en essayant d'être convaincante.

"Sam... Vous savez bien que je ne suis pas capable de faire des choses du genre, j'ai tenté le diable, c'est vrai et j'ai honte de mon acte. Mais je vous assure que ça ne se reproduira plus..." dis-je à Sam en soufflant après ma longue tirade. Avoir un job aussi bien payé, tout en ayant droit à des pauses, à un petit pourboire pour commander une pizza, et avec un enfant aussi adorable, je ne trouverai ça nulle part! Et en plus de ça elle est la soeur de ma meilleure amie, donc j'ai même le droit à quelques visites de Jahia. Un job avec autant d'opportunités je ne trouverai ça nulle part. "Vous ne pouvez pas un peu y réfléchir avant ? S'il vous plaît ?" demandai-je à Sam en me mordant nerveusement la lèvre inférieure. Ce que j'ai fait n'est pas bien, et je comprends tout à fait que Sam m'en veuille. Sam ne mérite pas ça, elle est quelqu'un de très gentil. Je ne sais pas pourquoi j'ai tenté de voler ce bijou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam   Dim 11 Juin - 17:22

Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche.
Tea & Sam

Pourquoi c'était moi qui me retrouvais dans une telle situation ? Ca m'énerve, cela aurait pas pu être quelqu'un d'autre franchement. C'était assez délicat pour le coup. Je ne savais pas quoi faire, j'étais tellement paumé. Je savais que la jeune femme avait besoin de se travaille pour vivre et moi j'en avais besoin pour s'occuper de ma maison, mais après ce que je venais de voir je ne sais pas si je pourrais faire comme avant, comme si de rien n'était et reprendre le cours de ma vie. Je ne pourrais pas oublier ce geste. Le geste qu'avait fait la jeune femme. Déjà je ne comprenais pas pourquoi, enfin si mais comment elle avait pu me faire ça ? Moi qui étais plutôt gentille, à la payer depuis quelques mois déjà et elle qui avait essayé de me voler, c'était complètement incompréhensible pour le coup. Je ne comprenais pas et je ne comprendrais jamais. A l'entendre parler, elle avait l'air sincère en plus, mais je ne sais pas comment les choses pourraient se passer à présent ?

Je n'aurais plus confiance maintenant pour le coup. Quand elle disait que cela ne lui ressemblait pas, effectivement, c'était bien pour ça que j'avais été surprise. Même pire, choquée par la situation. Je l'a laissé donc terminer ces explications pour pouvoir en placer une. Je ne savais pas encore ce que j'allais pouvoir lui dire, ce que j'aurai décidé de faire de son cas, mais il fallait bien que je trouve aussi vite. "Ben, je ne vous conseille pas de recommencer." Dis-je donc quand la jeune femme me disait qu'elle n'avait jamais volé de sa vie. Elle n'aurait pas du le faire dans un premier temps, mais maintenant il ne fallait pas en faire davantage.

"Je ne vous croyiez pas capable de ça, oui. Mais faut croire que j'avais tort." Dis-je donc à la jeune femme, c'était bien la vérité après tout. J'avais toujours apprécié le travail que la jeune femme avait fait pour moi et maintenant, découvrir cela avait été un énorme choc pour moi. J'aurais probablement pu lui dire un truc du genre, tu n'es qu'une salle petite voleuse, mais ce n'était pas mon genre et c'était un secret pour personne. "Je peux vous laisser une deuxième chance." Dis-je donc d'un ton ferme. Tout le monde avait droit à une deuxième chance, j'espérai juste ne pas le regretter. "Mais, il n'y en aura pas une troisième !" Rajoutai-je donc pour que la jeune femme le comprenne bien. Je pouvais être gentille, mais cela avait des limites.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pauvreté n'oblige pas à voler, ni richesse n'empêche ft. Tea&Sam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « La richesse d'Haïti c'est sa pauvreté ».
» La richesse attire les amis,la pauvreté,elle,les sélectionne. (Valentino Smirnov)
» Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» Le partage de la richesse aux USA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-