Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elzéar Rothschild 26 septembre 1925 - 2 avril 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1891

MessageSujet: Elzéar Rothschild 26 septembre 1925 - 2 avril 2017   Ven 7 Avr - 3:49

Encore un soir ...


New-York, 22 novembre 2016,


À mon petit-fils et héritier Isaac Salomon Rothschild à qui je lègue l’entièreté de ma fortune,

Bonjour Isaac. Si tu lis ces lignes, c’est que j’aurai poussé mon dernier souffle. Je suis si fier de toi. Je reconnais tes erreurs à 17 ans. On a tous été adolescent un jour. Je suis si fier de ta détermination et où tu as amené les Entreprises Rothschild. Tu les as fait grandir et évoluer comme jamais ton père ni moi avions pu le faire. Je te félicite aussi pour cette nouvelle volonté d’investissement dans le secteur bancaire. Je vois en toi un homme aussi visionnaire que moi, voir plus.

Je sais Isaac que tu détestes ton père. Certes, ton père t’aime. Daniel a toujours voulu se sentir mon égal en toute chose. Il voulait se penser aussi bon et intelligent que moi. C’est mon erreur et la seule que je regrette de tout mon existence. Je n’ai pas été assez présent pour mon fils. Il a donc manqué de confiance. Puis, c’est retombé sur toi. Je suis désolé Isaac. N’haïs pas ton père pour une erreur que j’ai commise. S’il te plaît. Sans avoir exactement les mêmes valeurs, vous pourrez travailler ensemble pour faire grandir l’héritage que je vous ai laissé.

Je te laisse maintenant cette histoire. Fais-en ce que tu souhaites mon héritier.

Je suis né sous le nom d’Elzéar Rothschild à Berlin de parents propriétaires d’une petite épicerie. J’avais un frère de deux ans mon aîné et une sœur de quatre ans ma cadette. Nous avions une petite vie rêvée jusqu’en 1933 l’année de la prise de pouvoir d’Adolphe Hitler. Alors, la vie devint intolérable pour nous et tout autre Juif de surcroît. On fuit Berlin. Pendant plusieurs années, nous étions des nomades vagabondant de villages en villages évitant l’envoi, de ce que vous appelez aujourd’hui, les camps de la mort.

Mon père se sacrifia pour la famille en 1939 et je ne le revis jamais. Durant les années qui suivirent, on sentait que la guerre approchait. Pourtant, nous avions encore peur. Et si la guerre apportait pires souffrances encore ? Nous étions affamés, effrayés. Seule la colère envers cette injustice semblait nous garder en vie. En 1944, je me fis finalement attrapé et envoyé dans un camp de la mort à Auschwitz. Je croyais, évidemment, mon heure arrivée telle ce fut le cas pour ma mère, mon frère et ma sœur.

Et je la vis. Abigaëlle, ta grand-mère, resplendissante comme jamais. Téméraire, je vins sécher ses larmes stipulant que son sourire était plus beau que le soleil lui-même. Tel un innocent optimiste, je lui dis : J’aimerais aller prendre un morceau avec vous un de ces jours. Elle rigola à cette stupidité. Cet homme. Était-il fou ? Fou ? Peut-être. Mais je devais être un visionnaire, car nous nous en sortons. Et nous allâmes manger un morceau ensemble.

Amoureux et transis par la guerre qui nous fit perdre tous nos proches, nous partirent pour l’Amérique. Les Entreprises Rotshchild naquirent en 1947 sous le nom de Quality Insurance. Comme tu as toujours connu ta grand-mère Isaac, Abigaëlle a été ingénieuse et intelligente dans ce projet. La compagnie n’est pas née d’une seule personne, mais bien d’un couple. Puis, Daniel est né en 1962. Et dès lors, la vie devint belle. J’étais fier, j’étais riche et heureux. Pourtant, je fus encore plus fier lorsque Daniel et Esther te donnèrent naissance en 1984. Et je n’ai jamais regretté cette fierté.

On m’a toujours donné les vertus du visionnaire quant à mon entreprise. Certes, le moment où je fus le plus visionnaire fut lors de ta naissance. Je dis à toute la famille : Je sais que cet enfant va montrer le meilleur des Rothschild. Et j’ai eu raison.

Je te le redis Isaac. Je suis fier de toi.

Mais si j’ai un ultime conseil à te donner, c’est celui-ci. N’oublie pas ta vie personnelle au profit de ton entreprise. Oui, les Entreprises Rothschild ont besoin de toi. Pourtant, les gens qui te sont proches te méritent bien plus. N’oublie pas d’aimer ton père. Et laisse-toi aller. Ne réprime pas tes sentiments, ton amour. Je sais que tu es amoureux de la jeune Tea Samuels. Elle en vaut la peine. L’amour en vaut la peine. Son sourire en vaut la peine.

Ton grand-père qui t’aime,


Elzéar Rothschild
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elzéar Rothschild 26 septembre 1925 - 2 avril 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30 avril 2017 - Camerone à la Maison Mère (Aubagne)
» Tournoi de reprise février-avril 2017 : Question-Réponses et Résultats
» Messe du 26 février au 30 avril 2017
» Compétition : Défi International d'Avril 2017
» Jardins du Monde à Madagascar / Assemblée Générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Les RP solo-