Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'herbe pour oublier ♥ Alfie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orane O'Mallay
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2017
MESSAGES : 126

MessageSujet: Un peu d'herbe pour oublier ♥ Alfie    Dim 9 Avr - 11:00

Un peu de vert pour oublier × ft. Alfie & Orane
J’avais besoin de déconnecter, déconnecter de cette société, de ce que je vivais, de ce que j’avais vécu jusque maintenant. J’avais décidé de partir courir ce matin, il était important pour moi de me recentrer, de prendre du temps pour moi.  Il était neuf heures quand mon réveil sonna, il faisait bon aujourd’hui sur Los Angeles, et je décide donc de prendre une douche pour sortir tout de suite et me diriger vers le Mémorial Park afin de faire mon sport quotidien.
 
Hier, j’étais une nouvelle fois sortie, j’ai donc bu et chaque fois que je sors après je préfère aller courir pour évacuer toute les toxines que j’ai pu ingérer durant la soirée. Je me regarde dans le miroir et je mets une simple couche de maquillage pour aller courir afin de ne pas sortir avec une tête affreuse, car quand je ne suis pas maquillée je suis affreuse. J’enfile ensuite un training afin d’aller jusqu’au parc.
 
Je fume vite une cigarette avant de démarrer, la cigarette du matin est la plus importante pour moi. Je ne démarre pas une journée sans cette clope, si je ne la fume pas, je ne suis pas de bonne humeur, je ne suis pas agréable et personne ne peut m’approcher.
 
Le parc est vide, ce qui est particulier à cette heure-ci. Normalement, il y a plein de monde qui vont du sport ou qui simplement se détente en étant assis sur l’herbe. Je commence à trottiner doucement avec de la musique dans les oreilles, j’avais simplement mis un morceau de piano que j’adore jouer et que je joue de plus en plus lors des représentations que je fais dans le monde entier. Ce titre est un morceau de Bach, qui est un musicien hors normes, ce titre « Air On The G String » est tellement particulier et fait raisonner tellement de chose en moi. En effet, c’est le premier titre que j’ai joué avec mon père lors d’un de ses concerts. Notre premier duo au piano.
 
J’ai couru pendant une vingtaine de minutes, après je me suis assise dans l’herbe, et j’ai commencé à jouer avec celle-ci, je pensais à tout ce qui m’était arrivé jusque maintenant. Mes joies, mes peines, mes coups de gueule, mes coups de joie. Depuis mon arrivée ici, à Los Angeles, j’avais fait de belles rencontres, mais surtout une qui m’avait particulièrement attendri et que je ne suis pas prête d’oublier : Alfie O’Myrddin. Cet homme qui lors d’un concert a été chargé de ma sécurité, cet homme qui joue du piano, cet homme que je ne peux oublier. Depuis mon installation à LA, nous gardons contact : des textos, des messages sur les réseaux sociaux, et tout ce qui peut nous permettre de rester en contact.
 
Je suis toujours avec ma musique dans les oreilles, rien ne pourrait venir perturber cette journée ensoleillée, je n’avais pas de concert prévu prochainement, je pouvais donc profiter de chaque instant de la vie pleinement.
 

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un peu d'herbe pour oublier ♥ Alfie    Dim 9 Avr - 14:48



Un peu d'herbe pour oublier.
ft. Orane & Alfie.


Elle n’était pas chez elle, Alfie resta quelques minutes dans sa voiture avant de démarrer et il alla tranquillement vers l’endroit où elle pouvait être. Depuis qu’il la connaissait, il avait qu’elle avait ses petites habitudes et il roula non loin avant de se garer, ouvrant sa boîte à gants et il prit son paquet de Marlboro et mit sur son nez ses ray-ban. Il y avait pa mal de gens, aujourd’hui, profitant du beau temps que L.A aimait prodiguer. Habillé simplement d’un jean, d’un tee-shirt de la LAPD et d’un veste légère, il se dirigea vers le parc où il trouva presque personne, une anomalie qui ne le fit pas plus tiquer que ça… Parfois, on préférait faire du shopping que de s'entretenir.
Il venait à l’improviste pour voir Orane, mais ils marchaient comme ça, même s’ils s’envoyaient de nombreux textos, qu’ils se parlaient souvent, parfois, ils arrivaient comme un cheveu sur la soupe chez l’autre. Vu qu’aujourd’hui, il était de relâche, il avait voulu lui passer un petit bonjour, voir l’inviter plus tard à prendre un verre dans le Pub du coin. Marchant tranquillement, il reconnut presque immédiatement la silhouette de son irlandaise préférée, installée sur l’herbe à profiter de ce début de journée et un fin sourire vint auréoler son visage.

Depuis qu’ils se connaissaient, Alfie avait l’impression qu’elle était un élément important de sa vie et que sans elle, elle aurait moins de saveur. Oh il y avait des hauts et des bas, Orane était une personne passionnée dans tous les domaines et il avait parfois été obligé de la sortir du marasme qui la caractérisait et au fil du temps, il était devenu plus important dans sa vie, en bien ou en mal, il s’en fichait. Ce bout de femme, il ne pouvait s‘en éloigner de peur qu’elle succombe à ses démons et cela aurait été intolérable pour lui, car au final, cela aurait été pour lui signer son propre échec à redresser la pente. C’était étrange comme parfois, un seul être pouvait décider de votre vie. Orane était cette personne pour Alfie et même s’il devait parfois être lourd à s’occuper d’elle, il ne la lâcherait jamais… En tout cas, il espérait bien qu’il puisse être un élément de sa vie à elle.

Il s’approcha doucement dans son dos, remarquant qu’elle écoutait de la musique et il se mit à rire intérieurement devant cette situation, un petit plaisir, il aimait surprendre, grand enfant débile qu’il pouvait être parfois. Se préservant de lui cacher la lumière du soleil et de signaler sa position, il se décala avant de tomber lourdement à côté d’elle et il lui prit délicatement son oreillette pour la mettre dans son oreille et partager sa musique, un large sourire aux lèvres et il la regarda…. Terriblement belle. À dire vrai, il n’avait jamais connu une femme si superbe aux yeux si intenses et ce sourire… Mon dieu, ce sourire, il pouvait tuer pour la voir afficher ce petit rictus, oui, il aurait tout donné pour ce genre d’instant avec elle. “Et bien, tu as le parc pour toi… Mademoiselle s’offre le luxe de courir dans son petit temple de solitude et de musique en privé.” Il baissa ses lunettes de soleil et lui fit un clin d’œil avant de rester muet, à profiter de la musique, l’herbe sous lui offrant un matelas végétal agréable. La journée s’annonçait chaude et agréable et Alfie en profitait pour être avec une personne qu’il appréciait, rien ne semblait pouvoir, faire sombrer cette journée dan quelque chose de maussade.

Il se glissa vers elle, épaule contre épaule et ferma un instant les yeux pour savourer la musique qu’elle écoutait tout en la laissant tranquille, sachant que parfois, parler n’était pas nécessaire entre eux. En plus, elle venait de courir et il pouvait au moins la laisser souffler… Il n’était pas un monstre après tout, il avait juste du sang irlandais dans les veines.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Orane O'Mallay
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2017
MESSAGES : 126

MessageSujet: Re: Un peu d'herbe pour oublier ♥ Alfie    Dim 9 Avr - 19:13

Un peu de vert pour oublier × ft. Alfie & Orane
Les airs de Bach continuait à tourner en boucle dans mes oreilles, rien ne pouvait venir perturber ce moment qui m’était important et surtout essentiel. Je n’étais pas le style de fille à écouter des musiques actuelles, je préférai rester dans le domaine du Classique et du piano, cela me permettait de repenser à mon passé et d’envisager mon futur. Ce futur je l’imaginais ici, en Amérique, et particulièrement à Los Angeles avec les personnes qui m’étaient importante maintenant. Je ne voyais pas le temps passer, je n’avais rien à faire aujourd’hui à part profiter du beau soleil qui était bien brillant aujourd’hui.  

Au fur et à mesure que les musiques passaient, je regardais autour de moi, il n’y avait que peu de passant dans ce parc et cette personne que j’aimerai voir n’arrive pas, j’ai l’impression qu’il y a une éternité que je l’ai vu. Je pris alors mon portable, le dernier textos que nous nous étions envoyés c’était simplement pour prendre des nouvelles il y a quelques heures. A vingt deux heures trente hier soir exactement. Ce texto rien que de le relire me fait sourire, j’étais tellement bien quand on se parlait. Mais bon, ici il y a longtemps que je n’ai pas débarqué chez lui ni lui chez moi, il faudrait que je songe à aller jusque chez lui.

Alfie, était très important dans ma vie, il avait toujours été là dans les bons et les mauvais moments. Surtout les mauvais, en effet, j’avais été très mal à un moment donné, à l’anniversaire du décès de mes parents suivi de celui de ma petite sœur et Alfie avait pu me permettre d’aller mieux, mais aussi à me faire comprendre la vie mérite d’être vécue. Je ne pourrai plus voir mon existence sans lui, sans cet être est essentiel à mon équilibre psychologique.

A un moment donné, une personne tombe à côté de moi, j’eu peur au début, et puis je regarde cette personne et j’éclate de rire. Il avait encore voulu m’effrayer, me faire rire. Il avait pris aussi une de mes oreillettes pour écouter de la musique, il savait que j’avais besoin de calme et donc je pense qu’il ne fut pas surpris quand il a découvert que j’écoutais du Bach. “Et bien, tu as le parc pour toi… Mademoiselle s’offre le luxe de courir dans son petit temple de solitude et de musique en privé.”. Cette phrase me fit sourire un peu plus encore, je me retourne alors vers lui, lui pose un bisou sur la joue, c’est notre façon de nous dire bonjour. « J’aime tout ce qui est privé, tu ne le sais pas encore ? » Il avait remis ces lunettes de soleil, je le regardais encore, il était tellement beau, et tellement parfait. Il avait peut-être pas un caractère facile, mais le mien ne l’était pas non plus et donc cela était tellement simple de s’apprécier.

Il mit ensuite son épaule contre la mienne et nous étions là à écouter de la musique tous les deux. Avec l’herbe sous nos pieds et le soleil qui brillait face à nous, c’était simplement magique. On n’avait pas besoin de parler ensemble, il est vrai, on se comprenait énormément rien que par un geste ou un regard. J’avais envie de briser ce silence, j’avais envie de lui parler, de lui demander comment il allait. Je pris alors une petite respiration et sans le regarder, et en souriant je me lance. « Comment tu vas ? » C’est timide, mais tellement sincère, je n’avais pas envie d’autre chose pour le moment, mais j’avais besoin d’entendre sa voix.



code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un peu d'herbe pour oublier ♥ Alfie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de mieux que de boire pour oublier (pv Raphael)
» Une nuit pour oublier l'ennui
» Une soirée pour oublier ? (pv Daniel) -16
» -[ Courir pour oublier, courir pour s'enivrer ]- -[PV]-
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Où allons nous? :: Downtown :: Will Rogers Memorial Park-