Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1073

MessageSujet: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 11:38




Venus Eliksha Blossom

❖ Nom Blossom. J'ai la chance d'avoir un nom mignon. ❖ Prénom Venus. Allez comprendre pourquoi ils ont voulu me filer un prénom de planète. Cependant, on me surnomme plus généralement « Vee ». Mais je m'estime heureuse car, à l'origine, ma mère voulait m'appeler Eliksha, ce qui signifiait "la fille aux yeux brillants". Puis ils se sont résignés à le mettre uniquement en second prénom. J'ai eu chaud. ❖ Date et lieu de naissance Le 07 août 1981 (35 ans) à Miami, Floride, USA. Ouais, sous les tropiques et les aisselles en sueur des médecins, oklm. ❖ Nationalité Américaine de papa, indienne de maman. ❖ Orientation sexuelle Les femmes sont géniales. Les hommes sont géniaux. Mais si je devais donner une préférence, je me tournerais du côté des beaux mâles. ❖ Statut civil Célifêtarde. J'avoue, j'préfère rester seules et choper des petits minets et des grands dadais de temps en temps. No engagement. En plus d'être maman de deux grands enfants de déjà vingt ans. ❖ Profession Rédactrice en chef d'un magasine de mode nommé "her.", présentée alors comme la directrice de celui-ci. Modèle à mes heures perdues. Styliste quand les autres sont incompétentes. J'crois que j'ai ce besoin de beaucoup trop tout contrôler... ❖ Décris ton personnage en quelques adjectifs active • ambitieuse • charismatique • charmeuse • directe • dynamique • appliquée • audacieuse • aventureuse • compétitive • courageuse • ingénieuse • leader • logique • protectrice • persévérante • sportive • responsable • agressive • arrogante • autoritaire • capricieuse • hautaine • lunatique • maniaque • carriériste • impatiente • perfectionniste • têtue • dépensière • intransigeante • sans gêne • catastrophiste • excessive • superficielle • individualiste • séductrice • spontanée. ❖ Avatar Ashley Greene. ❖ Groupe L'anachorète hypocondriaque. ❖ Crédits tumblr.


L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire


adepte de la nourriture épicée ❋ pratique la randonnée, le surf et le yoga ❋ pro des jeux vidéos ❋ possède un pistolet qu'elle garde dans son tirroir de petites culottes ❋ ne se maquille pas quand elle reste chez elle ❋ ne jure que par les talons aiguilles ❋ déteste qu'on lui donne des ordres, ou même qu'on la conseille ❋ est constamment sous régime ❋ se fit à sa première impression ❋ passe au starbucks chaque matin pour se prendre une boisson chaude ❋ raffole des bubble tea ❋ fait régulièrement brûler de l'encens chez elle ❋ ne manque aucune fashion week ❋ voyage énormément pour le travail, mais c'est également arrivé pour les loisirs avec ses enfants ❋ son film préféré est le diable s'habille en prada ❋ amoureuse des disney ❋ habituée des salons de coiffure et ongleries ❋ s'évade plus avec un bon roman qu'un film ❋ vraie main verte, sa maison ressemble à une gigantesque serre tropicale ❋ cultive même quelques fruits et légumes dans son potager dans son jardin ❋ aime la montagne autant que la plage ❋ accro au vin, elle s'ouvre souvent une bouteille en solo ou participe à des wine tasting ❋ adore la gastronomie française ❋ elle est tombée amoureuse de Paris, Milan et Venise au cours de ses voyages professionnels ❋ bilingue anglais/italien, elle parle également couramment le français, ainsi que quelques mots de japonais ❋ ne côtoie plus ses parents depuis un bon nombre d'années ❋ sort les griffes pour quiconque touche à ses enfants.

Que penses-tu de la ville de Los Angeles ? Beaucoup moins étouffante que Miami. Niveau température, je précise. Los Angeles est une ville que j'apprécie énormément. C'est ici que j'ai grimpé les échelons, que je suis devenue celle que je suis. A Los Angeles, tout est possible, et c'est ce que j'aime. Il m'arrive de repenser à Miami, mais c'est plus souvent avec de l'amertume que de la nostalgie. Concernant ton groupe choisi, pourquoi avoir choisi celui-ci ? Franchement, tu m'aurais vu ailleurs ? Ouais, à la limite chez les orange parce que j'aime faire la fête, mais je côtoie tout de même de moins en moins les boîtes de nuit. Je ne suis pas non plus une adepte de la galanterie et romantisme cul-cul en tout genre. Et, bien que j'ai un bon cerveau dont je me sers, j'agis plus souvent sous le coup de l'impulsivité, tout ça accompagné d'une bonne injure de derrière les fagots. Quel est ton petit secret ? Il m'est arrivé de devoir refuser les avances des petits amis de ma fille ces dernières années... Ou alors, j'ai cédé à la tentation... Je ne me souviens plus. Est-ce bien grave ? Enfin, quand bien même, c'est une expérience que je n'ai partagé avec Luna. A ce qu'il paraît, vaut mieux éviter ce genre de conversation.


Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Ludi. Ton petit âge twenty-two. Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je les mange, en commençant par les oreilles. Où as-tu connu le forum? J'sais pas, demandez à mes autres comptes. Un dernier petit mot J'vous aime. coeur 



Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque


Code:
[b]Ashley Greene :[/b][i][url=Url de la fiche de présentation] Venus E. Blossom[/url][/i]
[b]Venus E. Blossom : [/b][i]Beverly Hills[/i]
[b]Venus E. Blossom : [/b][i]Directrice et rédactrice en chef d'un magasine de mode[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1073

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 11:39



« Cendrillon est la preuve qu'une paire de
chaussures peut changer une vie. »



« Vee, est-ce toi qui as encore touché à mon maquillage ? » me demandait une nouvelle fois ma mère qui s’énervait davantage avec le temps. Si c’était moi ? Bien sûr. Cette passion pour la mode était présente en moi depuis tellement de temps que je ne me souviens même plus de quand elle a commencé. La presse d’aujourd’hui parle d’une passion arrivée avant-même que je sache marcher. Je pense qu’ils exagèrent un peu, mais bon… Je n’étais pas la seule de ses filles, mais c’est toujours sur moi qu’elle pariait quand il s’agissait de maquillage ou de vêtements. Ceci dit, elle avait raison de m’accuser. Le problème était que j’avais une mère qui interdisait le maquillage avant un certain âge. Alors que certaines pimbêches se trimballait heureuses avec leur petit mascara sur les cils, moi je n’avais pas un seul gloss dans ma trousse d’école. Il arrivait même que je me fasse chahutait, mais je savais me défendre. Et surtout, je savais piquer les affaires de ma mère dans le besoin.

À l’école, je n’ai jamais été une flèche. Pas que j’étais stupide pour autant, parce que j’en avais dans le ciboulot, il ne faut pas croire. Juste que je n’en avais rien à faire, n’apprenait rien et ne faisait aucun effort. Bon nombre de fois ont été convoqués mes parents. Parents qui me passaient un bon savon par la suite. Mes parents avaient une peur atroce que leur réputation à Miami soit ternie de ma faute… Laissez-moi rire. Mon père était un homme affluant dans les finances et ma mère était une femme d’intérieur qui ne faisait absolument rien de ses dix doigts. Même aller me chercher à l’école, elle ne l’avait jamais fait, et c’était nos nounous qui venaient. Leur mariage n’avait pas été un mariage d’amour, mais bien une alliance financière. Un chef d’entreprise et une femme venant d’une famille indienne des plus aisées, ça ne pouvait que donner un bon mélange. Un bon mélange que j’aurais bien voulu ne jamais connaître. Ils étaient durs, très durs, mais pensaient contrer cela en nous offrant tout ce qu’on souhaitait. Et ça fonctionnait plus ou moins, enfin, durant un certain temps.




Quinze ans, ou plus communément appelé l’âge bête. J’étais en plein dedans, et je ne le faisais pas à moitié. Entre commencer à avoir des rapports plus que de simples câlins avec les hommes, et enchaîner les soirées étudiantes remplies d’alcool ; je n’échappais à rien. Au contraire, j’en usais plus que raison. J’avais même fini par me mettre en couple avec un certain Micah, un garçon un peu étrange, mais attendrissant. Il ne faisait pas partie de ces mecs qui se mouillent le maillot sur le terrain à courir derrière une baballe, mais il était dans son monde, croyant même à l’existence des extra-terrestres. D’ailleurs, il faisait chacun de ses exposés là-dessus… Mais c’était cette différence qui me plaisait chez lui. Bon, ce n’était pas le mec le plus clean du lycée. Il fumait, et pas que des cigarettes, si vous voyez ce que je veux dire… Mes parents ne l’ont jamais vu. Je n’osais même pas imaginer les têtes qu’ils tireraient si je demandais à l’amener chez nous, même juste pour un dîner en leur compagnie… Déjà qu’emmener de simples copines était compliqué, un homme était impensable.

Puis un jour, tout s’est accéléré. Du retard, beaucoup trop de retard, quelque chose d’inhabituel. « Micah… Je crois que je suis enceinte. » fut l’une des phrases les plus compliquées à dire, surtout à cet âge-là. S’il a pris la fuite ? Même pas, à ma plus grande surprise. Lui, qui venait d’avoir seize ans, se disait être prêt à assumer tout cela, toute cette grossesse. « Après tout, que ce soit maintenant ou plus tard… » disait-il de sa nonchalance légendaire. En revanche, mes parents ont beaucoup moins bien accueilli la nouvelle… « Venus, tu te moques de moi ? » me demanda ma mère de son air indigné. Là, j’ai senti que ça puait le roussi. Mon père, bien installé sur sa chaise en bout de table, le bout des doigts devant la bouche, ne disait pas un mot, mais je ne loupais aucun de ses soupirs. Ils pensaient déjà à me déshériter, ça se voyait. « Bon… Je vais te prendre rendez-vous. » ajoutait-elle plus calmement. Comprendre par là : un rendez-vous pour avorter. Je secouais négativement la tête. Je ne voulais pas. Je voulais le garder. Après tout, comme disait Micah, que ce soit maintenant ou plus tard, le résultat serait le même. Je croyais dur comme fer que c’était l’homme de ma vie et qu’il serait le père de mes enfants. Et là, l’occasion se présentait. Plus tôt que prévu, certes, mais tout de même. « Venus, je te préviens : tu te fais avorter ou alors tu fiches le camp de chez nous. » disait mon père en sortant enfin de son silence pesant. S’en suivi une dispute des plus mémorables de la famille Blossom. Si je ne me faisais pas avorter durant la période des trois premiers mois, je pourrais faire mes valises et dire ciao bye bye à mes parents. Et l’insolente que j’étais ne cesser de répéter « Eh bien vous savez quoi ? Je vais me tirer ! Je vais me barrer comme vous l’avez toujours souhaité ! » en prenant le soin de bien claquer les portes derrière moi.




En seulement quelques mois, tout a changé. Je me suis fait virer de chez moi parce que je n’avais pas cédé à l’avortement que souhaitait mes parents, j’avais emménagé chez les parents de Micah, mon petit-ami et m’étais trouvé une nouvelle famille, puis j’arrivais au terme de ma grossesse en prenant des kilos chaque jour. De plus, j’avais eu la bonne nouvelle d’attendre finalement deux enfants au lieu d’un. Et bien que ça n’avait pas été facile de partir de chez Papa et Maman Blossom, mais toutes complications avaient été enlevées avec l’aide de Micah et ses parents. Eux, qui n’étaient pas réellement pour cette grossesse également, mais savait faire preuve d’un peu plus d’indulgence. Jusqu’au jour où Micah a merdé. Mais quand je vous dis « merdé », c’est bien au-delà de ce que vous pensez. Il en est mort. Une overdose. Lui qui se disait prêt à être père n’avait jamais arrêté ses activités annexes faites à base de drogues. A cette nouvelle, tout s’accéléra à nouveau. Perte des eaux, contractions, direction l’hôpital en urgence avec la mère de Micah… Bref, tout un bordel.

Finalement, j’ai eu mes deux enfants. Une fille, Luna, suivi d’un garçon, Kyle, quelques minutes après. Ce jour-là, je me suis promis que je ferais tout pour qu’ils soient en bonne santé et ne manquent de rien, tentant de combler le manque d’un père. J’ai arrêté mes études, contre les indications des parents de Micah qui insistaient pour m’aider avec leurs petits-enfants. Mais j’ai réussi à trouver un travail rapidement. Je m’étais présentée à une agence de mannequinat une fois que mon ventre s’était à nouveau aplati. La dame qui m’avait reçu m’avait vu dans le journal à la rubrique des naissances atypiques. C’est vrai qu’une petite gamine de quinze ans, bientôt seize, qui accouche de jumeaux ne devait pas être banal. Par chance, elle aussi avait eu des enfants très jeunes et a été touché par mon histoire, ainsi qu’attirée par mon physique qu’elle disait « incroyablement bien remis » d’une telle grossesse. Et c’est ainsi que j’ai commencé, en tant que mannequin, dans un domaine que j’affectionnais depuis que je tenais sur mes deux pieds. Bon, j’avoue que j’aurais souhaité mieux qu’être une simple mannequin, mais je n’allais pas faire ma difficile avec la situation compliquée dans laquelle j’étais.




« Vee, tu vas à Los Angeles. Une amie, directrice du même magazine là-bas, a besoin de monde au service artistique. Tu es douée, ils ont besoin de gens comme toi. » Comment passer de mannequin à une de ses personnes qui propose des idées pour mettre en forme l'aspect visuel du magazine ? Comme ceci. Des idées émises par-ci par-là durant les shootings, tout un tas de conseils, et c’était bon. Je n’étais pas une simple mannequin, bien qu’avec une bonne réputation, qui souriait devant la caméra sans penser aux détails qui pouvaient faire la différence et donner un résultat plus que grandiose. J’avais des idées, et je les proposais à chaque fois. Qu’elles soient prises en compte, ou non. Elle me disait que j’avais les capacités nécessaires, que j’étais douée dans ce domaine et que je pouvais tout à fait faire ce travail. Quitter Miami… Ce n’était pas un choix facile à faire, mais c’était l’opportunité de ma vie. Une chance comme celle-ci, ça ne se loupe pas, il faut absolument la saisir ; et à son regard, elle ne me laissait carrément pas le choix et me pousserait même dans l’avion. Des embrassades, des remerciements pour la famille de Micah, et un achat pour un vol aller pour Los Angeles. Par chance, j’avais trouvé un appartement rapidement et assez grand pour qu’on loge à trois.

Une nouvelle vie commençait. J’avais un super appartement, dans une super ville, avec un super job qui offrait plein d’avantages. Parce qu’en plus de la bonne paye, j’avais les voyages à travers le monde et le pouvoir de gérer l’apparence d’un magazine et d’évoquer mes idées et qu’elles soient réellement écoutées par l’ensemble d’un groupe. J’avais eu la chance de pouvoir brûler quelques étapes, quelques échelons, pour monter directement à ce poste et j’en étais reconnaissante. Pour arriver à ce stade, cela aurait dû prendre quelques années supplémentaires peut-être. C’était un sacré bon en avant. Je ne faisais pas cela que pour moi, mais également pour mes enfants. Mes enfants que je laissais à la garderie du magazine. Et bon sang, ce que je les remerciais d’avoir mis ça en place !




« Joyeux anniversaaaaaire mes deux gros bébés ! » m’exclamais-je accompagné d’une petite larme de maman fière et heureuse de ses deux grands enfants. Quinze bougies de soufflées. Déjà. Pile l’âge où j’apprenais être enceinte d’eux. Je comprenais un peu mieux la réaction de mes parents à cette époque. Si Luna m’apprenait qu’elle était enceinte d’un mec qu’elle connaissait à peine, je pense que je lui remettrais les idées en place avant qu’elle s’entête à le garder. Bien sûr, jamais je n’avais regretté d’avoir au terme de cette grossesse et d’avoir décidé de les élever moi-même, en tant que mère célibataire, avec l’aide des parents du défunt père de mes enfants. Finalement, c’était ma plus grande victoire dans ma vie. Bien sûr, il y avait eu des coups durs où c’était vraiment compliqué pour moi, d’élever deux enfants seule. Mais j’avais toujours réussi à m’en sortir et le fait que mon travail rapportait bien aidait beaucoup et je pouvais être capable de leur offrir tout ce qu’ils voulaient. « Mamaaan, arrête de chialer, on est plus des bébés ! » disait Kyle de son petit ton d’homme viril en pleine mue, alors que Luna enchaînait par « Oui, il a raison. On a quinze ans maintenant, l’année prochaine c’est le permis ! » Et elle me ramenait à la réalité de la vie. Bordel, mes petits bébés qui conduisent déjà leur voiture… Une nouvelle larme coulait le long de ma joue. L’émotion, dira-t-on.

Puis s’enchaîna les premiers petits-copains et petites-copines. C’est là que je me suis sentie vieille. Oh, je n’avais que trente ans, c’était encore jeune, mais ça faisait une drôle de sensation. J’ai eu le droit des passages des fameuses conversations « Tu te protèges, j’espère ! » à l’un, comme à l’autre. D’ailleurs, j’étais toujours bien accueillie avec cette discussion inévitable… Mais ils ont toujours su que s’ils voulaient parler, j’étais là pour répondre à leurs interrogations, quelles qu’elles soient. J’avais toujours eu une bonne entente avec eux. Peut-être étais-je plus proche de ma fille quand elle était plus petite… Mais cela changeait légèrement avec le temps. Mais j’étais encore bien loin de la vérité. Tout allait réellement changer au fur et à mesure, lentement…




Plus le temps passait, plus j’augmentais professionnellement dans le magazine. J’étais passée de chef de produit à directrice de collection, puis directrice artistique. Oh, bien sûr, ça avait mis un peu de temps, mais j’étais arrivée jusque-là. Et ça ne me suffisait pas. J’avais toujours envie d’évoluer. Je n’aurais de cesse que lorsque je serais rédactrice en chef du magazine, comme la grande patronne. La grande et unique directrice. Cependant, je m’éloignais un peu de mes enfants. J’étais moins présente car j’avais bien trop envie d’être la meilleure dans mon travail. Chaque compliment, chaque reconnaissante pour le travail que j’effectuais, ne me faisait que plaisir et mon ego appréciait énormément. Le coup dur fut au départ en retraite de la rédactrice en chef. La place, tant convoitée, se libérait. C’était le moment idéal pour montrer ma dévotion pour le magazine et je savais que j’avais la carrure pour aller à ce poste. Les bruits de couloir étaient nombreux, et allaient tous dans le même sens « Oui, je sais qui prendra le poste, mais chut ! Je l’ai appris de Seamus qui m’a dit que Dean a appris par Parvati que ça serait Bridget Foster la nouvelle rédactrice en chef de her. » Puis lors de la cérémonie du passage du magazine, ce fut un autre nom qui fut appelé.

« Bonsoir à tous. Comme vous le savez, ce soir je rends mon tablier. Ou plutôt, mon tailleur Chanel taille 36. » dit-elle avec son petit rire crissant, avant de reprendre en tirant sur le bas de son blazer pour avoir à nouveau un peu plus de sérieux « Je sais que vous avez tous hâte d’entendre le nom de la personne qui reprendra les rennes de her. et je vais cesser cette interrogation tout de suite. La personne qui va me succéder en tant que rédactrice en chef, ainsi qu’en tant que la grande directrice du magazine, est… » *roulement de tambours* « Venus Blossom, présentement directrice artistique du magazine. Félicitations ! » Surprise, je devais la seconde d’après monter sur la petite scénette pour faire un discours improvisé. Si certaines personnes semblaient heureuses, d’autres se montraient très déçues par la nouvelle, telles que Bridget Foster qui se voyait déjà à cette haute place. C’est limite si elle avait déjà demandé un prêt pour une nouvelle villa au bord de la plage. Et ainsi, je devenais la grande directrice de her., parce qu'être la rédactrice en chef allait de paire avec la direction du magazine. Pourquoi ? Parce que c'est la rédactrice en chef qui dirige tout le magazine. Pour évoluer à nouveau, il faudrait juste que les grands patrons du groupe de magazines partent et cèdent tous leurs magazines aux mains d'autres. Chose qui n'arrivera jamais, ou au moins dans quinze ou vingt ans.




En quelques années, j’ai carrément gagné en assurance. J’ai désormais trente-cinq ans, bientôt trente-six. Je dirige le magazine depuis maintenant trois ans et nous sommes toujours restés dans les magazines de mode les plus vendus, aux côtés de Vogue. Certains ragent encore après bientôt quatre ans que je sois devenue directrice si "facilement" comme ils disent, simplement parce que je suis encore jeune. Ils sont simplement jaloux. C’est d’ailleurs ces mêmes personnes qui doivent me surnommer « le démon » comme cela circule dans les couloirs, jusqu’à mes oreilles affutées. Alors que, finalement, je ne fais que mon travail. Et en plus de cela, je le fais bien. Nonobstant, ce surnom s’est également dispersé jusqu’à chez moi. Il arrive que mes enfants m’appellent ainsi, étant soi-disant trop "dure" avec eux. Peut-être que c’est le cas et que je n’arrive plus à ne pas m’emmêler les pinceaux entre professionnel et personnel.

Niveau familial, ce n’est pas au beau fixe, mais ce n’est pas catastrophique non plus. Ma relation avec Luna est un peu plus compliquée car on partage moins de centre d’intérêts communs, alors qu’on s’en crée de nouveaux avec Kyle. Avec mon fils, tout se passe agréablement bien. Je l’emmène et assiste à ses matchs dès que je le peux, mais avec Luna tout est différent. Alors qu’avant on se faisait des entières après-midi de shopping, celle-ci annule nos rendez-vous entre filles. Enfin, niveau sentimental, je finirais par dire que c’est compliqué et qu’il ne vaut mieux pas s’aventurer sur ce chemin-là. Et pour avoir cette vie parfaite dont on rêve tous, ce serait ces deux derniers points qu’il faudrait améliorer, mais ce n’est pas de la tarte, vraiment pas !



❖ ❖ ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 12:00

Han le trop bon choix fuck
Regarde, on pourra se trouver un jolie lien What a Face

En tout cas, t'es à la maison tu le sais huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin bisounours
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 3604

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 12:05

Oooooh What a Face
Quel beau choix et sinon merci j'ai la musique de Venus dans la tête fuck
I'MMMM YOUR VENUUUUUS I'MMMM YOUUUR FIREE What a Face
(et maintenant tout le monde va l'avoir MWAHAHAHAHAHA )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 790

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 12:14

My gooood! En voyant un nouveau personnage venant de Miami, j'ai toute suite pensé à Zack (vu qu'il vient aussi de là-bas), je me suis dit toute suite "tiens! Peut-être qu'on pourrait faire cakechose!" jusqu'à ce que je vois le pseudo Bienvenue quand même sur cette planète, très chère! Very Happy tire la langue omg amour Laaaaapin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Taylor Sullivan Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 1239

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 13:08

Rebienvenue à toi !!!

Avec la jolie Ashley en plus !! J'aimerai la jouer un jour !!

coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2224

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 14:28

Oooh je ne connais pas ta pépette mais elle est bien belle cute

REBIENVENUE PARMI NOUUUUS omg omg
Jotem huhu coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 15:56

rebienvenuuuuuue ici heart2 heart2 heart2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 17:06

Blossom...? Je peux pas m'empêcher de faire un lien avec Riverdale héhé

Bienvenue avec ce nouveau personnage, j'ai hâte d'en savoir plus cute omg coeur
Revenir en haut Aller en bas
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1073

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Mer 26 Avr - 22:36

Pyair feuye cyzo (← franchement, j'me suis fait rire Arrow) ▬ Oh oui, on se trouvera un magnifique lien comme on sait si bien faire. héhé & merci à toi. fuck coeur

Milie chérie ▬ Je t'avoue que j'ai cette chanson en tête depuis plusieurs jours déjà... fall
I'M YOUR VENUS, I'M YOUR FIRE, AT YOOOOUR DESIRE #vivelesrasoirs fight
& merci. coeur

Annouille la Nouille ▬ Haaan, non mais faudra se trouver un lien t'façon, obligé ! coeur
Merci ma nouille. le regard pervers

Taylor, j'adore #slogandepub ▬ Oh oui, quelle est belle Ashley. amour
Merci ma belle. coeur

Mayelle la plus belle ▬ GENRE TU CONNAIS PAS ASHLEY GREENE ? fifou #outrée
Bon, jotem quand même, hein. & merci ! huhu coeur

Oliviae & Tom ils sont toujours en forme ♪ ▬ Merciiiii coeur coeur coeur

New Delhi (ouais, j'reprends les surnoms oklm) ▬ Je t'avoue quand ce moment je suis à fond dans Riverdale... D'où le choix du nom, puis c'est joli aussi par la même occaz'. Arrow
Merci ma toute belle. cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Jeu 27 Avr - 0:02

Re-Bienvenue !!!

En retard comme toujours.

Merci pour me faire rappeler cette publicité. C'est pire que celle dans Inside Out. fifou fifou fifou

Dommage que l'âge ne concorde pas avec Elsa. J'adore ton perso. Very Happy

Amuses-toi bien avec Venus (Williams). Arrow Arrow Arrow What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manek Kirschnen
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 929

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Jeu 27 Avr - 10:50

Ashley est trop trop belle amour
Rebienvenuuuue parmi nous ! Et je pense qu'on pourra envisager un sérieux lien entre nos personnages cligne
Bon courage pour la suite de ta fiche coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwen S. Wesker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2017
MESSAGES : 372

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Jeu 27 Avr - 20:27

Bienvenue heart3
Bon courage pour ta fiche !! cute hola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Jeu 27 Avr - 23:12

welcome miss Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Ven 28 Avr - 10:42

Je n'ai eu le temps de lire que l'intro mais rien qu'avec ça ton personnage m'a l'air prometteur ! ** amuses toi bien avec la petite Venus cute
Revenir en haut Aller en bas
Derek Bullock
Admin papa-poule
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 640

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Ven 28 Avr - 17:01

Reeeeeeeebienvenue chez toi heart3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1073

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Ven 28 Avr - 19:51

Elsa ▬ Merci à tooooi. coeur
Non mais j'suis actuellement en train d'écouter la musique, j'aurais cette pub en tête pendant un bon moment j'crois. fall

Manek kitchen (← parce que c'est à chaque fois ce que je lis. Arrow) ▬ Oh oui, je pense qu'un lien est indispensable entre nous deux. héhé
& merciii. coeur

Kiwen ▬ Merci ma belle. coeur

Raylan ▬ Merci mon p'tit poussin. coeur

Billie chérie ▬ Ouh, j'espère que la suite ne décevra pas alors.
& merciii. coeur

Nono d'amour ▬ & reeeeemerci. coeur


& j'pense avoir terminé ma fiche. Mais j'suis pas sûre... hhmmmm Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2224

MessageSujet: Re: VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.   Ven 28 Avr - 21:11

Haaaan ton histoire est trop bien omg
Puis rpz la citation HP huhu
Bref, je te valide amoureuuusement et moustacheusement heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
VENUS E. BLOSSOM ♔ secretly a disney princess.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti
» Connaissez-vous bien les films Disney... Test...
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Grande Bagarre! (Venz Spartiate et autres! Vous êtes les biens venus!)
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-