Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Inconnus
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2015
MESSAGES : 582

MessageSujet: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Sam 29 Avr - 9:03


   


Pyair & Taylor &
Caitlin


   Battez-vous !

   
Quinze ans, l’âge de la folie et la déraison. La dernière année et les hormones n’échappent pas aux apprentis sorciers. Pyair est l’élève populaire, un beau Gryffondor que les filles adulent, en particulier Taylor. C’est sa petite-amie et d’ailleurs, cette dernière est très jalouse, ne supportant pas trop que d’autres élèves féminins puissent venir lui parler. Et puis, il y a Caitlin, élève de Serdaigle et brillante. Elle a tapé dans l’œil de Pyair, qui a pu lui parler entre deux rayons de la bibliothèque.
Elle est belle Caitlin, discrète et ténébreuse. Il l’a embrassée ce jour-là mais manque de bol, Taylor l’a vu.

Vous connaissez les disputes chez les sorciers ? De la baguette. Des sorts. Un visage qui enfle. Un corps qui se couvre d’écailles. Et un, qui imite la poule. Bref, ils ont été punis tous les trois. Et leur punition a été de se rendre dans la forêt interdite avec Hagrid. En pleine nuit, normal. Autant dire que malgré que les trois soient en retenue, ils n’oublient pas leur haine respective.
Peu importe où ils se trouvent, le combat va continuer, avec baguettes, à mains nues.
C’est la guerre.

*Et une nouvelle intrigue pour vous ! coeur
- Celui qui démarre est Pyair, suivi de Taylor, puis Caitlin
- Les inconnus reviendront vous jouer un mauvais tour prochainement ! 8D
- Pour toutes questions, n'hésitez pas à contacter Héloïse



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 330

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Lun 1 Mai - 0:48

Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard, apprends-nous ce qu’il faut savoir...
Taylor ∞ Caitlin ∞ Pyair
Je ne me sens pas très fière de moi. J'aime ma copine, on est ensemble depuis tellement de temps j'ai l'impression de la connaître par cœur. C'est peut-être ça en fait qui me dérange : le fait qu'on se connaisse trop. Je sens que je peux prédire la moindre de ses réactions, le moindre de ses désirs, et ce n'est clairement pas grâce aux cours de divination. Je reste un homme de passion, un homme de théâtre. Je veux de l'aventure, du mystère et surtout de l'inconnu. Que j'ai aimé jouer cette pièce de théâtre où l'homme se voyait perdre la mémoire suite à un sort d'oubliette et devait tout réaprendre, surtout l'amour. C'était touchant, intimidant, grisant.
C'est certainement ça que j'ai retrouvé en Caitlin, dans ses yeux brillants, dans cette peur de ne pas savoir comment va réagir l'autre. Et puis sentir ses lèvres contre les miennes, j'ai eu l'impression de sentir mon cœur battre à nouveau.
Oui, je me sens mal suite à cela car je suis toujours avec ma copine, que cela remet en question mes sentiments et cela nous a conduits dans la forêt interdite... Taylor nous a vu, et mon excuse de "C'était pour une répétition de théâtre" a étonnement pas marché (oui fallait osé, mais j'ai essayé). Alors qu'on marche à côté d'Hagrid, on peut clairement sentir le froid glacial qui règne entre nous. Je suis en colère d'avoir eu le corps recouvert d'écaille, franchement ça fait un mal de chien et je parle même pas de ma mue afin de retrouver ma peau normale. J'ai dû rester une semaine enfermer et loin du soleil car ma peau était trop fragile pour supporter le soleil. Si on m'a donné le nom de détraqueur en cours, j'ai de la chance d'avoir une réputation telle qu'on ne m'en tient plus vraiment rigueur.
- Franchement, pourquoi venir en pleine nuit Hagrid, c'est idiot. La forêt interdite porte bien son nom, qu'on y aille en plein jour pourquoi pas mais là... A croire que Dumbledore cherche à nous tuer...
Hagrid rit grandement avant de se tourner vers moi.
- Cela s'appelle l'aventure, tu es un homme de théâtre non ? Regarde autour de toi, apprend et tu n'en sortiras que plus grandi, n'est-ce pas les filles ?
Je ne les regarde pas. J'en veux beaucoup à Taylor d'avoir autant pris la mouche sans même m'avoir laissé m'expliquer. Je ne dis pas que je suis tout blanc dans l'histoire, mais franchement elle aurait pu avoir une discussion constructive. Si j'en suis arrivé là, c'est que notre couple ne va peut-être pas si bien que ça. D'ailleurs sommes nous encore en couple ou non ? Une chose pas très clair qu'il va pourtant bien falloir éclaircir... Je sens que la conversation risque d'être... Intéressante...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Sullivan Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 1167

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Lun 1 Mai - 9:50

C’est d’un pas décidé et plein d’une rage sourde que je suis cet imbécile de Pyair, en compagnie de Caitlin et Hagrid. Secrètement je regrette de ne pas avoir jeté un sort plus puissant qui aurait permit à mon petit copain - pardon, EX petit copain - de garder ses écailles une semaine de plus. Moi, reine de la métamorphose et des enchantements, je jure solennellement que je transformerai ce crétin en crapaud avant la fin de la soirée.

Pour l’heure je décide de me tenir tranquille et suis donc avec ferveur notre garde chasse. La Foret Interdite, plus classe comme retenue tu meurs. Je me suis habillée en conséquence et ai laissé ma robe de sorcière au placard. Ma baguette en main je suis parée à toute éventualité. Contre les créatures de la foret mais aussi contre Pyair ou cette garce de Caitlin. De toute manière je suis tellement remontée que ma rage doit soudre pas tous les pores de mon être et le premier qui me chauffe les oreilles je lui fais vomir des limaces À VIE !!!

Par la barbe de Merlin !! Quand je pense que mon petit ami m’a trompé avec cette Caitlin. Cette fille, certes jolie mais inexistante ! Comment a-t-il pu me faire ça ?! J’aurais du le changer en gargouille ! Et là, genre il m’en veut. Parce que je sais qu’il m’en veut. "C’est pour une répétition de théâtre." Il m’a prit pour qui ? Un elfe de maison ? Un gnome de jardin ? J’ai l’air aussi stupide ? Non je ne crois pas non. cligne Je suis Taylor Argent non d’une citrouille ! Excellente élève, pas trop laide, dans l’équipe de Quidditch, que de très bonnes notes à mes examens, je suis certaines d’obtenir un maximum de BUSE cette année. Donc la Caitlin là, excuse moi mais c’est tout juste si elle me vaut. Je comprends pas ce qui lui a prit à cet imbécile. Peut-être que c’est sa gentillesse, son coté effacé qui lui a plu. La douce, et adorable, et discrète et mystérieuse Caitlin. Elle avait l’air de suite moins joli avec sa tête de la taille d’une citrouille.

Alors que nous ralentissons, Pyair se met à râler. Petit prince va. Gna gna gna Dumbledore veut nous tuer. Si c’est pas lui c’est moi de toute façon. Non d’une gargouille je suis tellement folle de rage ! Surtout qu’en plus de me faire tromper par pas mon petit copain, cette stupide retenue nous fait non seulement perdre des points pour la Coupe des Maisons, mais en plus mes parents refuserons certainement que je fasse mon stage de Quidditch en Irlande. Ma parole je vais les tuer ces deux là !!
« Ah pour sur c’est un homme de théâtre ! Passionné jusqu’au bout de la langue. »
Qu’il a tournoyante d’ailleurs… Comment ça je suis une teigne ?
« Ben qu’est-ce qu’il y a Pyair, on a peur des grosses bébêtes ? Attention la couardise pourrait déplaire à ta nouvelle copine. »

Bien déterminée à pas me laisser démonter ni par mes camarades, ni par cette forêt, je double mon ex (oui parce que là c’est plus négociable okay ! cligne ) en le bousculant légèrement au passage. Voilà ! Comme ça il peut se retrouver en amoureux avec Caity chérie. Ouuuuh j’ai la baguette qui me démange moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin Brennan
Admin Wonderwoman
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2016
MESSAGES : 504

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Dim 7 Mai - 22:04

Intelligente. Discrète. Jolie. Elle renvoyait cette image de gentille fille, de celle que l'on pouvait facilement considérer comme une amie et comme une alliée. Jamais pour une ennemie ou une combattante hors pair. Peu de personnes pouvaient s'imaginer connaître la vraie Caitlin. Elle était intelligente, oui. Elle était discrète, oui. Elle était jolie, paraissait-il. Mais tout cela lui importait peu. Elle avait hâte de terminer son année, et de quitter les lieux pour s'engager dans ce qu'elle croyait réellement - devenir une auror et une excellente même. Elle tenait à garder ses motivations pour elle et uniquement pour elle, aussi avait-elle appris à être ce qu'elle n'était pas. Trouvait-elle Pyair Lucky à son goût ? Certes, il était aussi beau que toutes les filles le disaient. Certes, il était charmant et savait parler aux filles à la perfection. Cependant, Cait n'avait jamais eu l'intention d'approfondir ce baiser volé - aussi agréable qu'il fut. Non seulement parce qu'elle n'était pas intéressée par une quelconque relation mais également et surtout parce qu'il était déjà en couple. Avec une furie, avait-elle compris aussitôt. Ce baiser ne lui avait apporté que des problèmes - un visage qui avait enflé en moins d'une minute d'une taille à faire rougir les plus grosses citrouilles que l'école avait, et une punition nocturne pour avoir fait poussé des furoncles de la taille d'un œuf sur le visage de la si jolie et si talentueuse Taylor Argent. A cause de ces deux amoureux trop sûrs d'eux, elle se retrouvait dans la forêt interdite à la recherche de possibles remèdes et une tâche dans son dossier scolaire qui pourrait l'amener à échouer dans ses projets. Était-elle en colère ?

Bordel de chouette qu'elle l'était !

A les écouter, elle ne pouvait que lever les yeux au ciel. Elle n'avait rien contre le jeune homme, qu'elle appréciait bien malgré tout. Mais la colère et la jalousie de la jeune sorcière lui tapaient sur le système et menaçaient de la faire sortir de sa gentillesse si légendaire. " Vos histoires de coeurs commencent vraiment à me donner mal à la tête - quoique ce peut encore être l'effet de ton sort. Et toi ? Ça te gratte encore un peu ? " qu'elle charrie et qu'elle taquine bien malgré elle. " Tout ça pour un baiser qui ne représentait pas grand chose. Il faudrait que tu te détendes un peu, peut-être alors que ton cher et tendre n'aurait pas d'envie d'aller voir ailleurs... " qu'elle enfonce le clou. Hagrid comprend que c'est le moment de s'interposer avant que ça ne dégénère vraiment de nouveau. " On se calme les enfants. Je n'ai absolument pas envie de vous prouver qu'à moi seul, je peux m'occuper de vous. Alors on se met au boulot, on trouve ce pourquoi on est là et on garde ses distances. Compris ? " qu'il leur dit, bien que sa menace ne soit pas prise au sérieux. Il était bien trop bonne patte pour oser user de sa force de géant pour les maîtriser.

" Relax, Argent. Nous ne sommes pas ensemble. Tu peux ravaler ta jalousie et même t'étouffer avec, " qu'elle lui lance agacée et énervée de ses remarques délirantes et ridicules. " Quoi ? " qu'elle hausse les épaules devant un Pyair sans doute surpris de la voir réagir ainsi. Plus d'un le serait. " J'en ai un peu marre d'être la tête de turc pour quelque chose que je n'ai pas faite. Si elle continue à me chercher, ce ne sont pas des furoncles qui pousseront sur son beau visage de poupée, " qu'elle menace en souriant, sarcastique.

Oui. Elle était en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 330

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Mar 9 Mai - 0:52

Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard, apprends-nous ce qu’il faut savoir...
Taylor ∞ Caitlin ∞ Pyair
Je dois avouer que je déteste être dans cette forêt interdite, tout comme je déteste me retrouver ici avec ces deux femmes. Je sais que je suis le premier fautif là-dedans, mais je ne supporte pas de sentir toute cette tension entre nous. Je pensais qu'on avait clairement assez donné durant notre petit combat (qui nous a valu d'arriver ici), seulement je me suis lourdement trompé. Comment je le sais ? Et bien c'est facile quand on entend ce genre de réflexion :
- Ah pour sur c’est un homme de théâtre ! Passionné jusqu’au bout de la langue.
Ouch... Ca fait mal quand même, et puis tout de suite jouer sur les mots... Ok j'ai dit que c'était pour une répétition, elle n'est pas dupe et d'un côté c'est un bon point pour elle. Elle est intelligente youpiiiii ! Bon je le savais déjà en vrai, seulement c'est toujours plaisant d'en avoir une preuve de temps en temps. Et puis sa façon de parler me fait clairement comprendre que notre couple n'est plus.
- Vos histoires de cœurs commencent vraiment à me donner mal à la tête - quoique ce peut encore être l'effet de ton sort. Et toi ? Ça te gratte encore un peu ?
Aïe, ça commence à se battre et je crois que ca va mal finir...
- Tout ça pour un baiser qui ne représentait pas grand chose. Il faudrait que tu te détendes un peu, peut-être alors que ton cher et tendre n'aurait pas d'envie d'aller voir ailleurs...
Je crois que je dois réagir tout de suite là...
- Ok c'est bon on ne répétait pas une pièce de théâtre alors pourquoi chercher à comprendre ?
Je suis clairement d'une lâcheté à couper le souffle en cet instant c'est assez triste, je me fais un peu honte quand même...
- Ben qu’est-ce qu’il y a Pyair, on a peur des grosses bébêtes ? Attention la couardise pourrait déplaire à ta nouvelle copine.
Finalement plus besoin de cette conversation, on peut dire qu'au moins ça fait cela en moins... Ok c'est affreux la façon dont je dis ça mais je suis clairement épuisé par tout cela. Je vais vraiment me plonger dans le théâtre, adieu les filles et comme ça je serais tranquille au moins non ? Mais en même temps les femmes sont tellement belles, elles nous sourient et merde, on est foutu !
- Je sais que je n'aurais pas dû embrasser Caitlin mais... Franchement on savait tous les deux que ça n'allait pas entre nous Taylor ! La dernière soirée qu'on a passée ensemble tu n'as fait que parler de ton vernis à ongle pendant que celui-ci séchait. Et je ne parle même pas de cette fois où tu t'es amusé à essayer de créer un filtre d'amour. C'était pour qui ce filtre franchement ? Parce que moi je ne ressens pas les effets !
Là je suis en colère parce que je sais clairement reconnaître ce filtre, ils en vendent souvent à Pré-au-lard. Elle a créé ce filtre pour un autre et cela m'a rendu dingue. Mais encore une fois j'ai fermé ma gueule. Sauf que cette fois c'est fini ! Hagrid nous demande alors de nous calmer, mais la colère semble tellement électrique que j'ai l'impression que c'est tout simplement impossible. Nous envoyer ici était une mauvaise idée, parce que je sens qu'on va créer une nouvelle guerre dans cet endroit austère.
- Relax, Argent. Nous ne sommes pas ensemble. Tu peux ravaler ta jalousie et même t'étouffer avec.
Je regarde Caitlin qui se contente d'hausser les épaules face à sa méchanceté. Je crois que je m'en fou au final, parce qu'on est tous dans un tel état qu'on va sûrement se dire des trucs qu'on regrettera (peut-être).
- J'en ai un peu marre d'être la tête de turc pour quelque chose que je n'ai pas faite. Si elle continue à me chercher, ce ne sont pas des furoncles qui pousseront sur son beau visage de poupée.
- Je crois clairement qu'on peut régler ça autrement qu'en se bouffant la gueule. Je conseille de s'hurler dessus comme le feraient les moldus, ca nous éviterais clairement de devoir revenir dans cette foutue forêt. Parce que là, je suis clairement d'accord avec Hagrid, on doit faire ce pour quoi on est là... Et franchement j'ai pas envie de dire des trucs que je pourrais regretter. J'ai bien compris que c'était fini entre nous Taylor et c'est pas plus mal, mais t'as pas à t'en prendre à Cait. Quant à toi Cait, pas la peine de t'énerver, je suis le seul fautif.
Pourquoi je dis ça... Parce que je sens que cela va se retourner contre moi mais bon... Je vais respirer un bon coup et assumer mon acte... En espérant que Caitlin ne m'en veuille pas parce que je l'apprécie tout de même (je l'aurais pas embrassé sinon).
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Sullivan Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 1167

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Sam 13 Mai - 14:14

Plus j’écoute les deux autres parler et plus j’ai envie de les atomiser. Même pas je ne réponds à la remarque de Caitlin. Madame qui se croit plus maline. Non merci mais non ça ne gratte plus. Madame Pomfresh fait des miracles et son sort n’était pas si extraordinaire que ça… C’est là que cette grosse courge me sort que je devrais me détendre et que bientôt c’est ma faute si Pyair va voir ailleurs. Tout mon être se met alors violemment à vibrer de fureur. Mais n’en témoigne ma réputation de jalouse, je suis une fille bien. Je répandrais le sang de Caitlin Brennan un autre jour… Au lieu de ça je feins l’indifférence. Je ne compte surtout pas donner à ces deux crétins l’occasion de se moquer de moi.
Et voilà que l’autre "avoue" que ce n’était pas une répétition de théâtre. Attend… on devrait être surpris là ? Le regard de pitié que je lui lance est bien équivoque.

C’est alors que les deux semblent se liguer contre moi. Okay. Génial. Pyair m’attaque avec une histoire de vernis à ongle et de filtre d’amour. Sans pouvoir me contrôler je lève les yeux au ciel en secouant la tête. J’aurais presqu’envie de me mettre à rire tellement il me désole. « Oh mais comme tu es malin dis donc. Derrière tes grands airs de dramaturge tu es d’une stupidité incroyable ! Premièrement, ce vernis à ongle, si tu m’avais écouté, est un vernis à ongle à base d’écailles de Sharak qui éloigne les strangulots. Dis-moi, dans ta salle sombre de théâtre t’es au courant qu’on est au printemps, qu’on a parfois envie d’aller tremper dans le lac et qu’il y a des strangulots dans ce-même lac ? Même Caitlin et Hagrid sont au courant pour ce vernis Sharaks. C’est d’ailleurs pour ça qu’il à toujours cette même et unique couleur !
Et concernant le filtre d’amour, j’ai simplement aidé Veronica Glourof de Poustouffle a en fabriquer un. »
Je marque une pause pour le laisser s’imprégner de l’idée. « Veronica Glourof. Elle veut sortir avec Aymeric Krok. T’as vu la tête qu’elle a ? Et ses notes ? Tu crois vraiment qu’elle est capable de faire une potion toute seule ? Et puis je l’ai hyper sous-dosée en plus. J’ai pas envie qu’Aymeric perde tous ses moyens comme Ron Weasley, je ne suis pas folle. » Je marque une nouvelle pause, complètement écoeurée.
«  Au final, a tellement te préoccuper de ta petite image de comédien tu sais même pas ce qui se passe autour de toi. »

Oui parce que au final j’en suis convaincue, toute l’école est au courant pour le vernis Sharak. Ça fait carrément fureur auprès des filles du château. Les beaux jours sont là, l’eau du lac se réchauffe mais si on veut nager c’est la galère avec tous ces strangulots. Quant à Véronica Glourof… Ma foi.. la pauvre… y a pas grand chose à dire sur son compte… Je suis choquée de l’image qu’il me donne. Et le pire c’est que ça continue avec la Caitlin qui renchérit une nouvelle fois. Elle me dit de me calmer. Tu vas voir comment je vais me calmer espèce de goule va ! Genre elle n’a rien fait…

« Oh parce que t’as pas fouré ta langue dans sa bouche ? Et inversement ? » Que je demande d’un air innocent. Non mais ils me prennent vraiment pour une conne. Le monologue de Pyair juste derrière finit de m’achever. Alors ça y est. Ça suffit. Je me décide. J’ai fait mon choix. J’inspire profondément et redresse les épaules.

« Vous savez quoi ? Vous avez raison. Inutile de s’énerver. Pyair. En effet… qui voudrait d’un garçon égocentrique qui trompe sa copine. On s’en sort pas plus mal au final en rompant. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta future copine.
Si tu en trouves une… »
Que j’ajoute, implacable et vengeresse en lui passant sous le nez pour aller me planter devant Caitlin. Je soupire. « Caitlin. Je m’excuse et je suis désolée que tu n’aies pas le visage de poupée mais de Turc… il te reste des squames là -je lui montre l’oreille, puis reprend gentiment- Rien ne sert de se disputer pour si peu et… comment ? Attend… écoute… » Je lève un doigt, oreille tendue, comme entendant un truc lointain. Le silence… « Voilà… ça c’est parfait. » En gros, plus tu la fermes et meilleur c’est.

A elle aussi je lui passe sous le nez, et suis bien docilement Hagrid. Le truc c’est qu’ils me font passer pour la méchante alors que c’est moi qui suis lésée dans l’histoire. C’est moi qu’on a trompé ! Personne ne s’est éventuellement demandé si j’avais des sentiments pour Pyair. Okay je passe pour une fille sure d’elle. Oui je suis jolie, oui j’ai d’excellentes notes, les sortilèges et les potions étant mes cours favoris, et oui je suis quasiment une star dans mon équipe de Quidditch. Mais j’ai des sentiments aussi. Et malgré tout cela, j’ai dit non lorsque Cédric Diggory m’a invitée à boire une bièraubeurre à Pré-au-lard. J’ai dit non. Parce que j’étais pas en besoin de minauder, parce que j’étais fière et heureuse d’être la copine de Pyair Lucky. Mais ça, apparemment, lui il s’en tape, et peut-être que s’il ne minaudait pas autant avec toutes ces filles qui lui courent derrière, je n’aurais jamais eu à montrer le moindre signe de jalousie. L’idée que je puisse avoir des sentiments pour lui, ne les a même pas effleuré, ni l’un ni l’autre. Je les déteste ! Puissent-ils se faire bouffer par une acromantula tiens ! Mais pour rien au monde je ne montrerai un signe de faiblesse. Ils ne le méritent pas ! Je vaux bien mieux que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin Brennan
Admin Wonderwoman
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2016
MESSAGES : 504

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Sam 27 Mai - 19:09




Les trios amoureux, très peu pour elle. Elle n'était déjà pas du genre à flirter ou à avoir une aventure, alors être "l'autre fille"... Pourtant, voilà qu'elle était mêlée à cette dispute amoureuse. Pourtant, elle n'avait pas rejeté Pyair. Pourtant, elle n'avait pas reculé et ne l'avait pas empêché de l'embrasser, sachant pertinemment qu'elle aurait dû le faire. Sachant pertinemment qu'il était en couple avec Taylor. Certes, les deux jeunes filles ne de connaissaient pas vraiment et n'étaient pas les meilleures amies du monde, mais avant cela elles se respectaient - ou en tout cas elles respectaient l'intelligence et le pouvoir de l'une et de l'autre. Caitlin avait été tout simplement faible et vulnérable. Tout simplement parce que, même si cela ne l'intéressait pas, c'était une sensation agréable que d'être courtisée, appréciée et désirée. Surtout par un jeune homme comme Pyair - beau, charmeur, intelligent et talentueux. Bien qu'à cet instant tout cela semblait laisser à désirer. Peu importait au fond que Caitlin ait eu l'intention de le repousser et de stopper le baiser, elle ne l'avait pas fait immédiatement. Et cela avait blesser plus d'une personne. A commencer par Taylor. Elle avait beau l'agacer avec ses remarques et ses critiques, voire même ses menaces, elles n'en étaient pas moins légitimes. Cela dit, plutôt avoir des boutons sur la gueule que de l'admettre. Au final, le jeune homme souffrait lui-même de la distance de Taylor et de ce qui les séparait depuis des jours, et son intérêt pour Caitlin ne dépendait que de cela. Outch. La fierté en prenait un coup, mais elle pouvait s'en remettre. " Maintenant, ça suffit, " que leur dit Hagrid en stoppant net sa marche et leur barrant sans mal la route. Il en imposait beaucoup trop pour qu'ils osent bouger le petit doigt, et ce même s'ils savaient tous que le maître des clés et de la forêt ne leur ferait jamais de mal. " Vous avez la vie devant vous pour tomber amoureux, croyez moi ce ne sera pas là dernière fois. Maintenant, nous sommes ici pour une seule raison. .. enfin deux, à cause de vos bêtises et pour récupérer du sang de licorne, bien trop précieux pour qu'on perde notre temps. Compris ? " leur rappelle-t-il d'une voix forte. Caitlin ne peut que soupirer et baisser la tête en signe de reddition. Élève modèle, elle ne peut de permettre d'être insolente et rebelle envers un professeur. Et d'ailleurs, elle n'en a pas envie. Hagrid est l'un de ses professeurs préférés. " Je suis désolée de ne pas avoir repoussé Pyair comme j'aurais dû le faire dès le début, " finit-elle par assumer ses responsabilités. " C'était mal et j'ai eu tort. Maintenant, allons trouver cette licorne, qu'on en finisse une bonne fois pour toute, " termine-t-elle, pressée de retrouver son lit et le calme pour réviser ses futurs examens.

" Je ne t'en veux pas de m'avoir embrassée, " dit-elle à Pyair quelques minutes plus tard tandis qu'ils se retrouvaient légèrement isolés des deux autres. " C'était mal, mais ce n'est pas entièrement que ta faute. Tout ça n'est que du gâchis au fond. Je sais que ça faire rire, mais j'espère sincèrement que vous arriverez à dépasser tout ça. Je ne tiens pas à avoir de nouveaux furoncles ou de me retrouver à imiter la poule en plein auditoire, " rit-elle doucement pour apaiser les tensions. Ce serait plus délicat de les apaiser avec la jeune sorcière, mais Caitlin ne serait pas Caitlin si elle n'essayait pas. C'est en levant les yeux qu'elle s'aperçut que la jeune fille et Hagrid les attendaient près de la licorne décédée. Et que les yeux de Taylor étaient tout sauf amicaux. " Qu'est-ce qui l'a tuée ? " demande-t-elle, préférant orienter la conversation sur ce cadavre que de recommencer leur affrontement quelque peu ridicule. N'était-ce pas effrayant de savoir que quelque chose rodait dans la forêt, quelque chose de maléfique ? " Je préférerais éviter de me retrouver face à la chose qui l'a égorgée. .. je ne sais pas vous, mais la dernière fois que c'est arrivé, c'était très mauvais signe... "

Très rassurant Cait. Très rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 330

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Jeu 8 Juin - 13:15

Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard, apprends-nous ce qu’il faut savoir...
Taylor ∞ Caitlin ∞ Pyair
Je l'écoute se justifier pour son vernis à ongle pourris, et surtout pour ce filtre d'amour. J'ai vraiment du mal à le croire, parce que d'abord le filtre d'amour est interdit. Je trouve ça affreux de forcer quelqu'un à tomber amoureux. Si cette Veronica aime tant Aymeric, il faut le charmer, pas l'empoisonner. Même si elle me dit qu'elle l'a sous dosé suite à l'accident de Weasley, je n'aime vraiment pas cette potion. Mais je n'ai pas envie de rentrer dans ce débat sinon je sens que je vais me mettre en colère.
- Au final, a tellement te préoccuper de ta petite image de comédien tu sais même pas ce qui se passe autour de toi.
Je lève les yeux au ciel.
- Peut-être parce que ce qui te concerne ne m'intéresse plus.
Violent, certainement, mais je crois que c'est tout simplement la vérité. C'est peut-être aussi pour cela que j'ai embrassé Caitlin. Je n'ai plus du tout envie d'être avec Taylor, et je crois que j'ai réussi mon coup.
- Vous savez quoi ? Vous avez raison. Inutile de s’énerver. Pyair. En effet… qui voudrait d’un garçon égocentrique qui trompe sa copine. On s’en sort pas plus mal au final en rompant. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta future copine. Si tu en trouves une…
Je lève les yeux au ciel. Ca y'est maintenant elle va me maudire et tout faire pour que je n'ai plus de copine. Je ne doute pas que je finirais par trouver quelqu'un. Taylor n'était juste pas la bonne, elle finira par me pardonner, j'espère. Et puis la voilà qui me dit clairement que quand je la ferme, c'est parfait.
- Non y'a encore ta voix qui casse le charme de cette forêt, je grogne presque pour moi-même.
- Maintenant, ça suffit. Vous avez la vie devant vous pour tomber amoureux, croyez moi ce ne sera pas là dernière fois. Maintenant, nous sommes ici pour une seule raison. .. enfin deux, à cause de vos bêtises et pour récupérer du sang de licorne, bien trop précieux pour qu'on perde notre temps. Compris ? 
Je m'entends souffler mais j'écoute Hagrid. Il a raison, plus on ira vite, plus on rentrera tôt à Poudlard. Et Caitlin est d'accord avec moi, allant jusqu'à s'excuser de ne pas m'avoir repoussé. C'est idiot mais je me sens plus coupable, pour moi elle n'a nullement à s'excuser. Elle aurait peut-être dû me repousser, seulement moi je n'aurais pas dû l'embrasser à la base.
- Je ne t'en veux pas de m'avoir embrassée
Je me tourne vers elle, c'est comme si elle venait de lire dans mes pensées.
- C'était mal, mais ce n'est pas entièrement que ta faute. Tout ça n'est que du gâchis au fond. Je sais que ça faire rire, mais j'espère sincèrement que vous arriverez à dépasser tout ça. Je ne tiens pas à avoir de nouveaux furoncles ou de me retrouver à imiter la poule en plein auditoire.
Je baisse la tête, elle est la personne la plus sensée ce soir. Je suis sur le point de répondre quand soudainement je me bloque quand je vois Hagrid se diriger vers une licorne morte.
- Qu'est-ce qui l'a tuée ?
Elle m'a ôté les mots de ma bouche. On sait tous que tuer une licorne est un acte odieux fait par une âme sombre.
- Je préférerais éviter de me retrouver face à la chose qui l'a égorgée. .. je ne sais pas vous, mais la dernière fois que c'est arrivé, c'était très mauvais signe...
J'hoche la tête en m'approchant un peu.
- On sait tout ce que cela implique de tuer une licorne, de boire son sang aussi.
Je regarde un peu autour de nous. J'en oublie notre dispute, pour le moment je deviens méfiant. Nous sommes dans la forêt interdite après tout.
- Le sang est frais, murmure Hagrid.
- Ce qui signifie que la chose qui la tué peut-être encore dans les parages.
Je sors ma baguette, prêt non seulement à me défendre mais à défendre les filles aussi. Même si on se dispute et que Taylor me hait, je la protégerais contre tout.

Spoiler:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Sullivan Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 1167

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Sam 10 Juin - 18:16

Je crois que je préfère encore écouter les élucubrations du professeur Trelawney ou dresser des Scroutts à pétard plutôt que de les écouter EUX. Ils sont mielleux, ils sont condescendant et ils me donnent la gerbe. La vérité me tombe sur le coin de la figure aussi soudainement et brutalement qu’un cognard en pleine face. Je crois qu’à ce moment là, je donnerai tout pour être sur mon Nimbus 2016 et jouer le match du siècle. J’ai qu’une envie : être loin. Loin d’eux. Loin de ce petit ami que j’ai aimé et qui au final m’a poignardé dans le dos. Loin de cette greluche qui me renvoie en pleine tête que en fait c’est ma faute. Parce que au final, si je les écoute, c’est entièrement ma faute. Ma faute si chacun à explorer la gorge de l’autre avec sa langue. Oh excusez-moi !! Je suis vraiment navrée de ne pas avoir été si intéressante que ça. J’encaisse le choc en silence. Mes yeux parlent d’eux-même. Il ne voulait plus de moi ? Okay. Même si je ne comprends pas tout à fait pourquoi parce que j’ai autant de succès que lui auprès de la gente masculine et que je ne tarderai pas à retrouver quelqu’un, je peux comprendre. Ce que je ne tolère pas c’est la façon dont il s’y est prit.

« Oh… et ça justifie que tu me trompes avec elle ? Tu pouvais pas faire comme un mec digne de ce nom ? Porter tes couilles et dire les choses ? » Je suis vulgaire, je suis méchante. Soit. J’assume. Mais je me sens tellement lésée, tellement blessée que mon coeur va exploser. J’aurais envie de lui jeter le plus puissant sortilège de chauve-furie dont je suis capable. Et par la barbe de merlin ce que je peux être douée en sortilèges ! Au final je l’assassine du regard, en attendant sa réplique qui je sais déclenchera ma colère. Puis je souffle, dédaigneuse à souhait et lâche un « Pauvre naze » lorsque je lui passe sous le nez. Là dessus je m’enferme dans le silence et ravale ma bile. Je crois que les entendre s’excuser l’un a l’autre sonne le glas.

Ça s’excuse et se pardonne ! Désolé t’avoir embrasser. Je m’excuse d’avoir tâter tes amygdales avec ma langue. Je te pardonne. Je frissonne tellement je tremble d’indignation, et je me force à faire quelques pas loin d’eux pour étouffer les larmes qui me montent. Y en a pas un qui songera à s’excuser du mal qu’il me font à moi ! Qu’on m’a fait à moi !!! Désolé de pas avoir été honnête avec toi et de t’avoir trompée ! Désolée de t’avoir blessée en me laissant embrasser par ton copain. Et la solidarité féminine dans tout ça ? Non ! Même là ils continuent de roucouler. J’ai envie de les tuer. Et tandis que Caitlin ne songe toujours qu’à sa belle gueule en souhaitant qu’on arrive à dépasser tout ça parce qu’elle ne veut pas de furoncles, Pyair affiche un regard plein d’envie et d’admiration. J’ai envie de vomir, ou alors de le frapper en pleine face. Au lieu de ça je fixe la noirceur des bois. Quand mes yeux se posent sur le corps sans vie de cette magnifique licorne, une tristesse sans nom s’empare de moi. Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi mal de toute ma vie. Même la fois où j’ai chuté de mon balais les fractures n’ont pas fait si mal. C’est tellement triste, tellement terrible. Et malgré toute ma force, des larmes que je parvenais à retenir, une s’échappe. Quel monstre a pu faire ça ? Ma colère redouble lorsque mes camarades évoquent la chose qui a pu tuer cet être merveilleux. Je ne dirais pas que je n’ai pas peur. J’ai peur. Mais je suis surtout en colère et furieuse. De plus, même si je veux devenir joueuse de Quidditch professionnelle, le professeur McGonagall a peut-être raison. J’ai beau ne pas vouloir l’écouter, elle a peut-être raison. J’ai les tripes pour devenir auror. Et la peur, ça réveil parfois un instinct de survie du tonnerre.

Pyair soulève l’idée que la Chose soit toujours dans les parages. Instinctivement je leur tourne le dos, faisant face aux bois. « Hominum revelio. » Mon sort s’envole, fait le tour du groupe puis s’évanouit.
Rien.
C’est déjà rassurant. Il n’y a aucun humain ou sorcier à proximité.
Mais ça peut aussi juste dire que la Chose qui a tué la licorne n’est tout simplement pas humaine.
Et ça… c’est pas très rassurant. Pas rassurant du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin Brennan
Admin Wonderwoman
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2016
MESSAGES : 504

MessageSujet: Re: [PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !   Hier à 18:17




Rien de tel qu'une mise en danger pour oublier les soucis ridicules qu'ils rencontraient et qui les avaient amenés à se retrouver ici ce soir. Il n'était pas rare pourtant d'entendre que les punitions avaient souvent lieu dans la forêt interdite en compagnie de Hagrid - et sa présence aurait dû suffire à les rassurer. Mais bien que le gardien de Poudlard soit imposant et impressionnant, ils n'étaient pas assez stupides pour savoir qu'ils ne feraient pas le poids face à des complications telle qu'un sorcier maléfique ou un monstre bien décidé à tuer pour survivre. Ils étaient de bons étudiants et ils avaient déjà quelques années de pratique à présent, mais cela suffirait-il s'ils devaient se retrouver face à un véritable danger ? Cait n'en était pas certaine. Elle avait beau connaître un certain nombre de sorts, elle n'avait jamais eu à en utiliser pour actuellement faire mal. C'était une chose que de faire pousser des furoncles sur le visage d'un camarade contre qui on était en colère, c'en était une autre que de souhaiter verser le sang. " Ça n'implique jamais rien de bon... J'ai entendu dire qu'il ne fallait rien avoir à perdre pour oser faire une chose pareille. Que l'on se condamnait pour toujours... " répétait-elle plus pour elle-même que pour faire son intéressante. Qui pouvait bien être aussi désespéré ? A ce moment-là, peu importait qui ils étaient et ce pourquoi ils étaient là. Ils étaient dans le même bateau et ils devaient faire front ensemble à ce qui les attendait - ou jouer aux imbéciles et se croire plus malin, pensait-elle alors que Taylor semblait décidée à leur tourner le dos. Elle s'était excusée, que voulait-elle de plus ? Qu'elle se mette à genoux ? Jamais. " Gardez vos baguettes en main, surtout. Et ne l'utilisez que si vous n'aviez pas d'autres choix - et certainement pas pour vous lancer des sorts stupides, " que leur dit Hagrid d'une voix grave. " Si vous imaginez que ce n'est rien, que vous êtes en sécurité ici avec moi, il faudra y repenser à deux fois. Alors maintenant, vous êtes une équipe. Pas des ennemis. Parce que l'ennemi, " dit-il en regardant l'obscurité, " c'est ce qui a tué cette licorne, " conclut-il simplement. " Taylor, tu vas avec Cait et Crockdur de ce côté, ça vous fera pas de mal. Pyair, tu restes avec moi de ce côté, " et ils se séparaient en grimaçant. Se retrouver seule avec la jeune fille en colère, coriace et rancunière, la soirée promettait d'être magique.

" Je comprends que tu sois en colère, je suppose que je le serais aussi si mon copain en avait embrassé une autre. Mais je crois que je me dirais rapidement qu'il n'en valait pas la peine, " qu'elle donne sa logique à elle. Un peu brute et directe. " Après tout s'il va voir ailleurs, c'est qu'il ne te mérite pas, non ? " dit-elle en haussant les épaules. Un craquement de branches suivi ses propos et elles se figèrent. Elle en aurait presque oublié le danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[PYAIR - TAYLOR - CAITLIN] Battez-vous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MJ/Marianne - « Dressez vous sans relâche jusqu’à ce que les moutons deviennent des lions. »
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Et si... les choses avaient été différentes?-