Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Inconnus
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2015
MESSAGES : 582

MessageSujet: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Dim 30 Avr - 17:51


   


Fiona & Dimitri

   Les voix du Seigneur sont impénétrables


   
Une belle journée s'est levée sur Los Angeles. Tout le monde semble de merveilleuse humeur. Est-ce la venue de l'été sur la côte Californienne ? Peut-être bien. La population peut à nouveau goûter au bonheur de se faire bronzette sur la plage et de piquer une tête dans la mer. Les jeunes filles reportent des robes d'été pour le plus grand bonheur de ces messieurs. Bref, la bonne humeur devient contagieuse à Los Angeles.
C'est cette belle journée qui mena Fiona et Dimitri à la plage ce jour-là. Il était grand temps de travailler son bronzage pour plaire à ces dames pour Dimitri. Quant à Fiona, une virée à la mer n'avait rien de plus vivifiant.
Malheureusement, une brise légère emporta le chapeau de Fiona. Cette dernière se leva, courant après mais il fut rapidement récupéré par Dimitri qui se tenait non loin. Un petit coup de main pour la mignonne brunette. Mais tandis que leur échange aurait pu se terminer, un homme se posta près d'eux subitement. "Auriez-vous quelques minutes pour parler de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ ?" Ses yeux experts repérèrent rapidement l'arrondi du ventre de Fiona. "Je vois que vous attendez tous les deux un heureux événement ! J'espère que vous avez conçu ce trésor du ciel dans le cadre des liens sacrés du mariage !"

*Voilà votre RP les filles ! coeur
- Megan commence, bien Dimitri
- Pour toutes questions, contactez Matthew ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona P. Swan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 48

MessageSujet: Re: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Dim 30 Avr - 19:21

Les voix du Seigneur sont impénétrables
Dimitri & Fiona

Ca faisait à peine quelques jours que je venais de revenir à Los Angeles depuis mon tour du monde avec mon petit ami. J'étais tellement contente de pouvoir enfin retrouver ma famille, ils m'avaient tellement manquées, ça faisait deux ans que je ne les avais pas vus alors forcément maintenant j'allais profiter d'eux pour rattraper le temps perdu. J'avais seulement prévenu ma famille de mon retour, je voulais que ce soit une surprise pour les autres. Depuis que je savais que j'étais enceinte, les choses avaient bien changé c'est sûr mais j'étais encore bien incapable d'en parler à qui que ce soit, étant tout simplement perdue dans mes pensées et ce que je devais en faire. En plus avec cette grossesse, je ne pouvais belle et bien plus exercer mon métier en tant d'hôtesse de l'air. Il fallait prendre tout cela en compte. Je ne pensais pas si j'étais prête à mon âge aussi jeune, selon moi d'être capable d'assumer tout ça, d'être mère de famille. Je ne savais pas si je pouvais en être capable maintenant, à l'heure actuelle. J'avais donc décidé de me rendre à la plage comme je ne travaillais pas et que je voulais me changer les idées depuis mon retour à Los Angeles. J'arrivai donc assez rapidement sur la plage de la ville, il y avait un peu de monde tout de même. Je trouvais un petit coin tranquille et m'installais donc sur un transat de la plage pour pouvoir faire bronzette. J'étais le genre de fille à prendre soin de moi alors forcément le bronzage était quelque chose d'important pour une fille de mon âge. Je feuilletais un magazine tout en étant en train de bronzer jusqu'à ce que le chapeau que j'avais sur la tête partait dans les airs. "Oh putain, c'est pas vrai !" Dis-je donc en me levant d'un bon de mon transat pour courir après mon chapeau qui était déjà bien assez loin devant moi.

Les personnes devant qui je passais devait me prendre pour une folle oui. Une folle qui court après un chapeau. Si un jour j'aurai cru que ce genre de choses m'arriverai à moi et bah purée, j'y aurais pas cru. J'avais juste l'air d'une andouille. Je continuais donc à courir jusqu'à ce que quelques secondes plus tard, je vis mon chapeau qui était dans les mains d'un homme. Celui-ci avait rattrapé mon chapeau, tant mieux parce que je ne voulais pas courir encore plus longtemps comme une dératée. "Oh merci, vous m'avez sauvé la vie." Dis-je donc au jeune homme en question. Peut-être que le terme avait un peu était exagéré, mais du moins il m'avait enlevé une grosse épine du pied. Je venais à peine de remercier le jeune homme qui avait récupéré mon chapeau qu'un autre venait se pointer vers nous. "Auriez-vous quelques minutes pour parler de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ ?" What qu'est-ce qu'il raconte ce mec. Je le regardais d'un air vraiment étrange celui-là. Pourquoi qu'il venait de nous dire cela ? Franchement, je ne comprenais pas du tout son délire. "Je vois que vous attendez tous les deux un heureux événement ! J'espère que vous avez conçu ce trésor du ciel dans le cadre des liens sacrés du mariage !" Effectivement, maintenant je comprenais mieux les choses, mais comment lui dire qu'il était totalement à côté de la plaque. "Oh non, ce n'est pas ce que vous croyez." Commençai-je donc par dire un peu gênée par la situation.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Cooper
Admin fou-fou
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 996

MessageSujet: Re: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Lun 1 Mai - 22:41

L’Été arrive à grand pas et pour un célibataire comme moi, le plus important reste la présentation. Bien sûr, je ne doute absolument pas de moi concernant ma classe légendaire tout comme ma beauté. Il suffit simplement de voir ces yeux bleus trônant sur ce visage parfait avec cette bouche mutine toujours prête à rire ou à raconter des conneries. Et je vous épargne tout ce que je sais faire avec… Je suis beau et musclé comme il faut. Forcément, ça attire le regard, c’est facile pour draguer en soirée. Mais ça demande de l’entretien. Et c’est pourquoi, en ce samedi ensoleillé, je me suis décidé à aller à la plage pour me dorer la pilule, avoir un bronzage à faire pâlir de jalousie les gens autour de moi. C’est que je m’y prends tôt d’ailleurs mais il fait beau et au soleil, il fait chaud aussi. De ce fait, j’ai mis mon short hawaïen – t’as cru que je me baignais en slip kangourou ou quoi ?- et en voiture Simone. Sur le chemin, je suis super enthousiaste et j’en profite pour aller Zack afin qu’il vienne me rejoindre. Mais ce dernier est en salle de sport. Il est toujours en salle de sport de toute façon ce con ! « T’es nul Larson ! J’te préviens, je t’aimerai plus ! » Ah les délires entre mecs, c’est au même titre que les filles d’abord. Qui plus, elles ont lancé cette mode en s’appelant « bébé » ou « ma chérie » non mais sérieusement, on fait comment pour savoir si c’est du fake ou de la vraie histoire d’amour ? Parce que nous, il faut deviner et à partir du moment où notre regard s’est orienté vers le décolleté, on a plus ou moins perdu la partie, l’envie de réfléchir. Oh non… Il n’y a plus qu’un seul objectif. Et c’est pourquoi, il faut donc soigner sa présentation : pour pouvoir parvenir à ses fins.

C’est donc tout guilleret que j’arrive à la plage et installe ma serviette, mon sac et tout le tintouin. Je suis venu sans parasol parce que je suis un fou d’abord et que je compte bien abuser de la graisse à traire pour bronzer vite et bien. Ceci est un message du Ministère de la Défense du Cancer de la Peau Mais avant ça, j’en profite pour enlever mon haut afin de dévoiler mes abdos. Ils sont beaux hein ? Je les entretiens que voulez-vous. Je ne sais pas si j’ai fait mon petit effet ou non, mais j’ai bien vu qu’il y avait des jolies filles autour de moi et je suis un séducteur né d’abord. Forcément, je me décide d’abord à aller faire trempette dans l’eau. Je sais qu’elle est froide mais faut que je montre que je suis un warrior, un super héros, un viking. Rien ne me fait d’abord ! Et de ce fait, c’est la mine conquérante que je vais dans l’eau. Dès l’instant où le gros orteil entre en contact avec l’Océan, je sais que j’ai fait une immense connerie. ELLE EST GELÉE !!! C’est clair que je vais y perdre mes précieux bijoux de famille. Mais je ne peux plus reculer. Je suis trop engagé d’ailleurs. Je ne peux pas retourner à ma serviette en mode « ouuuuuh froid froid froid » parce que bonjour la virilité perdue. Je ne peux pas faire genre que je suis simplement venu me tapoter la nuque d’un peau d’eau fraîche parce que « diantre, l’astre solaire me réchauffe bien trop » Et de ce fait, je n’ai d’autres choix que de glisser dans l’eau avec force et fracas, crispant des dents car fort heureusement les jolies filles sont derrière et de ce fait, ne voit pas mon visage tordu par la douleur de l’eau froide. Mais je ne peux abandonner. JE NE PEUX PAS ! Alors, je continue, plongeant carrément et nageant un peu. Heureusement, le corps s’habitue à l’hypothermie. Et une fois que j’ai fait un peu de crawl, je peux alors retourner à ma serviette. Mais pas comme un gland, hein. Non avec de l’élégance. Comme si j’étais Halle Berry dans Meurs un autre jour Bref, je sors tout trempé, ravi de pouvoir secouer mes bouclettes comme si je faisais de la pub pour Head&Shoulders #placementdeproduit. Bref, je peux enfin aller à ma serviette, sourire aux lèvres.

C’est alors que le dénouement arrive bien plus vite que je ne le croyais. Je suis en train de me sécher avec ma serviette quand je vois un chapeau venir dans ma direction. Alors honnêtement, si ça avait été un bob, croyez-moi, je l’aurais laissé filer et laissé René galérer pour le récupérer. Mais là, je reconnais bien le chapeau d’une demoiselle. J’ai l’œil pour ça. Et c’est tout agile que je récupère le polisson qui s’enfuit avant de relever le regard vers la demoiselle venant dans ma direction. Ok, elle est super belle, carrément canon. Et… Carrément enceinte. « Ça souffle fort aujourd’hui ! » Je lui dis avec un sourire même si dans le fond, je sens la déception immense de me dire « pourquoi, pourquoiiiiii ?! » Mais je ne dis rien, me contentant de lui tendre l’objet de tous les délits. « Tenez. » Et lorsqu’elle me confirme que je viens de lui sauver la vie, je ne peux m’empêcher de rire et d’ajouter « On me le dit tous les jours. » Bon. Ok. On ne me le dit jamais. Mais quand même, faut bien se vendre. Même si ce n’est pas elle, il doit forcément y avoir quelqu’un qui observe ce dévouement. Et effectivement, c’est le cas, sauf que je ne pensais à un témoin de Jéhovah (ouais, je considère la religion comme ça moi) venant dans notre direction et nous attaquant d’emblée sur le racontage sur Jésus, Dieu avant de voir le ventre rond et de croire que nous sommes un couple attendant un enfant. Euh what ?! Wait !!! La brune se défend mais ça n’arrête pas l’homme. « Oh je sais ce que vous allez me dire, vous n’avez pas enfanté après vous être unis devant les liens du Mariage. Mais Dieu est miséricordieux envers tous. » Ce qui me fait rire et j’ajoute d’un ton malicieux « Si Dieu connaissait ma vie, il m’enverrait en Enfer. » Et je suis super sérieux ce qui n’est pas du gout de l’homme, ajoutant alors « Je vous bénis alors en espérant que la rédemption s’offrira à votre cœur. » Et il me fait un signe de croix ce qui me vaut de lâcher un soupir exaspéré. Je peux même pas dire que je me casse parce que je suis à l’endroit où il y a ma serviette et tout. « Et alors, qu’attendez-vous ? Le fils de Dieu ou la fille de notre Mère. » Et là, je ne peux pas – mais alors vraiment pas – m’empêcher de répondre avec un rire, venant poser ma main autour des épaules de la brune #serialdragueur comme si nous étions en couple et j’ajoute alors très sérieusement : « Et bien, en faite, nous attendons le fils de la cousine du beau-frère du parrain de ma sœur. On est un peu consanguin dans la famille. » Et là, je laisse passer un petit rire cristallin espérant que je l’aurai suffisamment choqué pour que a) il se rende compte que je me fous de sa gueule, et b) qu’il vaut mieux qu’il dégage, j’ai de la graisse à traire à me mettre d’abord !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona P. Swan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 48

MessageSujet: Re: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Dim 14 Mai - 20:29

Les voix du Seigneur sont impénétrables
Dimitri & Fiona

Je ne connaissais rien de mieux que la plage un jour de repos, je ne travaillais pas aujourd'hui alors je comptais vachement en profiter. Maintenant que j'étais enceinte de toute façon, j'allais devoir changer de métier. Même si j'aimais le mien, pour le moment on ne pouvait pas dire que j'avais vraiment le choix. J'avais déjà profité de ma famille depuis mon retour à Los Angeles comme j'étais partie en voyage pendant deux années, alors maintenant je voulais m'occuper de moi. Faire tout ce la plupart des filles aimaient faire, j'avais déjà fait mon quota de shopping en début de semaine et aujourd'hui c'était le jour du bronzage. C'est vrai qu'il n'y avait pas que la plage pour faire ça, mais moi ça me faisait et je trouvais ça bien meilleur que de le faire en institut, ça me permettait de prendre l'air. Ca faisait tellement longtemps que je n'avais pas profité du paysage de la ville, avoir le soleil qui éclaircit l'océan c'était juste magnifique même si c'était le bronzage sur mon corps qui m'intéressait le plus pour le moment jusqu'à ce que le chapeau que j'avais sur la tête disparaisse. C'était vraiment la misère, putain de vent de merde. Non mais la grosse blague putain. Maintenant me voilà que j'allais devoir courir après. Ce que je fis aussitôt avant que mon chapeau se retrouve en Thaïlande. Plus vite je réagissais, plus vite j'aurai de chance de courir derrière le moins possible. Je devais probablement mettre du sable dans la tronche des gens en courant comme une dératé derrière ce foutu chapeau que je n'aurai pas du avoir l'idée de porter aujourd'hui, mais je m'en fichais complètement. Les gens pouvaient se plaindre, je m'en fiche de toute façon j'avais certainement pas le temps de les écouter.

Au bout de quelques secondes plus tard, je voyais mon chapeau dans les mains d'un jeune homme qui était assez mignon, il fallait bien l'avouer. Il l'avait rattrapé bien à temps, je m'aurais pas vu courir comme ça pendant bien longtemps, surtout dans mon état. "Ouais, je ne prendrais plus jamais ce chapeau !" Dis-je donc au jeune homme quand ce dernier me parlait du vent qui était assez fort. Quelle idée j'avais eu franchement, elle n'était pas des plus lumineuses. Pourtant, je pouvais parfaitement être un petit génie en quelque sorte. Je remerciais donc aussitôt le jeune homme quand celui-ci me rendait mon chapeau. Je ne pouvais m'empêcher de rire quand mon sauveur juste histoire de changer de terme me disait qu'on lui disait tout le temps qu'on lui sauvait la vie. Il n'aggérait pas du tout, noooon. Quoique moi aussi, j'avais un peu éxaggé en utilisant ce terme mais pour le coup, j'avais l'impression que c'était bien vrai. Je tenais à ce chapeau, mais je n'aurai pas courut derrière bien longtemps. Je voulais juste récupérer mon chapeau et filer pour poursuivre la journée, mais il a fallu que ce taré de mec se ramène devant nous en croyant qu'on allait devenir parents tous les deux. Comment dire que c'était plutôt dérangeant comme situation. Je pouvais dire n'importe quoi pour que ce mec nous fiche la paix, ce n'était pas possible. Il ne me croyait pas quand j'essayais de lui faire comprendre qu'il se trompait totalement. Il était vraiment dans son délire. Je ne pus m'empêcher d'échapper un petit rire quand le jeune homme à côté de moi disait que si Dieu le connaissait, qu'il l'enverrait en Enfer. A ça, je me suis dit que ce mec qui était croyant péterai un câble parce qu'il ne fallait pas dire ce genre de choses, bien évidemment.

J'avais envie de lui répondre le fils de TA MERE pour qu'il nous lâche les basques, mais on ne pouvait pas franchement dire que c'était mon genre d'être agressive même avec un bouffon pareil ! Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire quand le jeune homme disait de qui "on attendait l'enfant", ça me faisait tellement rire que je n'avais même pas réussi à suivre, j'avais un peu perdu le fil et je ne lui avais même pas fait de remarque quand le jeune homme avait passé son bras autour de ma taille. Voyant la tête du jeune homme qui était en face de nous me faisait davantage sourire et rire tellement il avait l'air choqué parce que joli brun à côté de moi venait de dire. "Pour vous dire, il a même couché avec ma grand-mère. On est comme ça nous dans la famille, on ce mélange qu'entre nous." Dis-je donc le sourire aux lèvres pour en rajouter une couche et que mec en face de nous soit davantage choqué. "Et croyez-moi, que ça fait beaucoup plus d'animation pendant les repas familiales." Rajoutai-je donc également.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Cooper
Admin fou-fou
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 996

MessageSujet: Re: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Dim 11 Juin - 10:10

Être cru est toujours quelque chose qui m'a éclaté. J'ai toujours adoré ça. Voir l'exclamation surprise mais outrée de l'autre en face. Choquer en utilisant de l'humour très noir. Je suis un peu le gars qui rit aux blagues sur la seconde guerre mondiale et les juifs. Je sais ... Je sais... C'est vraiment moche. En général, ma soeur me frappe pour ça. Mais c'est comme ça. On ne change pas ce que l'on est. Et moi, je me trouve très bien comme ça. Je me trouve, même, très beau. Alors autant vous dire que ce gars qui se ramène achève bien vite ma patience et me donne qu'une seule envie : de le choquer à un point qu'il n'arrivera plus jamais à voir la conception d'un rapport sexuel entre un homme et une femme d'une autre manière que celle que je la présente. Forcément c'est cru et je vois le pauvre homme pâlir. Et dire qu'il ne devait pas s'attendre à ça tout pimpant dans son costume du dimanche. Et puis sérieusement, depuis quand met-on une chemise à la plage ? Je sais bien qu'il est là pour autre chose que le bronzage mais quand même. C'est moche et en plus il nous fait chier. « Mais... Je .... Vous ... Enfin... » Il a l'air d'avoir du mal à trouver ses mots. Il se tire le col de la chemise comme s'il avait chaud et je ne peux m'empêcher de sourire de plus belle. J'adore quand les gens en perdent leur latin. Et effectivement, c'est le cas pour lui. D'autant plus que la jolie brune en rajoute une couche de son côté. Et lorsqu'elle évoque les réunions de famille, je hausse les épaules en éclatant de rire et ajoutant « Et oui ! C'est animé chez nous ! » Bien sûr que ça ne l'est pas et ça suffit amplement pour que le type perde un peu plus pied, comprenant sans doute que je suis en train de foutre royalement de sa gueule. « Vous vous moquez de moi !! » S'exclama t-il tandis que je pris un air fort innocent. « Absolument pas mon cher. Mais il est vrai que vous devez nous penser chrétien alors que nous ne le sommes pas du tout. À vrai dire, nous sommes des Hamish libérés. C'est à dire qu'on essaye de vivre à la mode de maintenant. Du coup, on a vendu les calèches et les cheveux et on a acheté un ordinateur et une télé. » Il faut dire qu'il y a énormément de communauté Hamish aux usa. Et je ne sais pas si vous avez vu le film d'horreur le Village mais ils font froid dans le dos. Et visiblement, l'homme doit se dire la même chose. À vrai dire, je crois qu'il ne sait plus où se mettre réellement. « Oh je vois. » Dit-il courageusement quand bien même, il a l'air au bout de sa vie. « Je me suis trompé. Je... Enfin que Dieu vous garde ! »  Et sans plus attendre et sans signe de croix, il finit par battre en retraite, me laissant enfin seul avec la jolie brune. Le sourire est encore là et je suis encore tout content de ma blague. Et surtout qu'elle soit rentrée dans mon jeu. Ça a donné quelque chose de franchement cocasse en soi. « Et bien, on a dû lui foutre la trouille de sa vie. J'espère qu'il arrivera à sourire de nouveau. » Je me moque et ce n'est pas forcément bien, je le sais bien. Mais les gens sans gêne ça m'insupporte. Bien sûr je le suis parfois. Mais là, il a carrément pris la vie pour un kiwi. Enfin, il s'est éloigné et bientôt il ne deviendra qu'un lointain souvenir'. Bien sûr, j'ai tout de même hâte de le raconter à ma soeur, Aria. Je l'imagine déjà être en train de hurler de rire sous mes conneries. Faudra que j'aille m'incruster chez elle ce soir pour qu'elle me le dise, même qu'elle me fera à manger. C'est ma sistah de l'amour ! Mais pour l'instant, je ne suis qu'avec la brune et son chapeau volant et son ventre bien rond. « Ça en était moins une ! Tu t'appelles comment ? Moi c'est Dimitri. » Je dis en tendant la main pour qu'elle me la serre. Et dire que je suis devenu le père de son enfant durant un temps. C'est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona P. Swan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 48

MessageSujet: Re: [FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables   Dim 25 Juin - 19:05

Les voix du Seigneur sont impénétrables
Dimitri & Fiona

C'était assez marrant comme situation. On faisait tout avec le jeune homme de choquer celui qui était en face de nous. En même temps, il ne voulait pas comprendre ce qu'on essayait de lui dire alors forcément qu'on faisait tout maintenant pour qu'il soit déçu de ce qu'on disait. Au moins, c'est vrai que c'était une grande première comme situation, je n'aurai jamais cru que ce genre de choses pourrait m'arriver. Maintenant, je pourrais comprendre les autres personnes quand ils tombaient sur des tarés pareils. J'aurai juste voulu profité du soleil pour pouvoir faire bronzette aujourd'hui, c'était bien pour ça que j'étais venue à la plage, mais cela avait rapidement tourné au désastre avec cet abruti. Bon, même si ça m'avait quand même permis de faire la rencontre du jeune homme. Maintenant, il allait peut-être pouvoir nous foutre la paix et qu'on puisse rester tranquille à présent. "C'est ça. Allez adieux !" Fini-je donc par dire au monsieur qui était en face de nous en le regardant partir au loin. Enfin, maintenant on pourrait être tranquille. Cela avait été une situation super amusante pour le coup, on en avait tous les deux rajoutés une couche de plus en plus, mais maintenant c'était bien mieux comme ça. Je pourrais faire la connaissance du jeune homme sans l'autre abruti dans les pattes. "Ah oui. Là pour le coup, il a été choqué pour le reste de sa vie." Dis-je donc au jeune homme en éclatant de rire. Après tout c'était bien la vérité. Au moins, maintenant on était certain qu'il viendrait plus nous emmerder avec son histoire de Dieu et je ne sais quoi encore. Un gros taré oui. Avec nous deux, il était mal tombé. Il ferait mieux de se pencher sur un autre couple, déjà au moins un vrai couple parce que pour le coup, il s'était carrément planté sur toute la ligne. "Enchanté Dimitri. Moi, c'est Fiona." Lui dis-je donc en serrant la main qu'il me tendait avec un léger sourire dessinait sur mes lèvres.

Je n'avais jamais assisté à ce genre de choses, alors ça n'avait pas été une partie de plaisir pour le coup. Même si finalement pour nous, cela avait été drôle comme situation. Ca serait sûrement quelque chose que je pourrais raconter à mon frère Mickey, c'était celui dont j'étais le plus proche dans ma vie et je savais que ce genre de choses le ferait marrer. Il était cool et puis, on avait toujours quelque chose à se raconter tous les deux. "Merci encore pour le chapeau." Lui dis-je donc. Oui, encore une fois je le remerciais. "Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?" Demandai-je donc au jeune homme. Après tout, maintenant qu'on était là, on n'allait pas repartir chacun de notre côté et continuer la journée comme si de rien n'était. On pouvait à près tout faire un peu connaissance. Comme je ne travaillais pas, j'avais le temps de discuter un peu, surtout en bonne compagnie. "C'était assez drôle, même s'il était complètement fou ce mec !" Dis-je donc toujours avec le sourire aux lèvres. C'est vrai que cela avait été assez distrayant comme situation. On pouvait dire que sur la semaine, cela avait été la chose la plus amusante pour le coup. Depuis que je savais que j'étais enceinte, je ne travaillais plus vraiment alors forcément les journées étaient plutôt longues. C'était bien pour ça que j'allais un peu à droite, à gauche pour m'occuper tout le temps. Avec cette chaleur, je ne connaissais rien de mieux que la plage pour se sentir bien. Je pouvais me rendre compte qu'au moins toute cette histoire m'avait permis de rencontrer le jeune homme brun. Donc, on pouvait dire que cela avait été un mal pour un bien, au final.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[FIONA & DIMITRI] Les voix du Seigneur sont impénétrables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voix du Seigneur sont impénétrables
» Les voix du seigneur sont impénétrables
» Les voies du seigneur sont impénétrables. ▲ Aiden
» Les voies de l'Univers sont impénétrables... [Jeff]
» Les voies ne sont pas impénétrables-21 [Just before the war]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Où allons nous? :: Venice Beach-