Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 920

MessageSujet: Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥   Sam 6 Mai - 19:35



Caleb & Venus



Un renard et un chien qui jouent ensemble.





#. 1993 ▬ MIAMI, FLORIDE.


LLa sonnerie qui retentissait annonçait la fin des cours. Un élan de brouhaha entrait alors en scène. Le bruit des règles métalliques tombant sur le sol dans la précipitation de sortir de la classe le plus vite possible, le hurlement de la petite Sasha qui se fait tirer les nattes par le petit blond de Colin qui détale la seconde d’après fier de sa connerie, le tohu-bohu provoqué par les roulettes des cartables qu’on rêvait tous d’avoir mais qu’on se trimbalait le bon vieux sac à dos qui nous achevait le dos car il pesait dix tonnes. Bref, tous ces petits bruits qui traduisait que la journée était finie. Ou du moins, à l’école. Car en réalité, nous n’avions eu cours que le matin uniquement car c’était le dernier jour des cours. Nous étions désormais en vacances ! Et toutes mes vacances allaient être dédiées qu’à une chose pour ma part : jouer avec mon petit cousin Caleb. Et je ne me manquais pas de le souligner à Tina, ma meilleure amie de couche-culotte. « Tu vas faire quoi en rentrant ? » lui demandais-je avant de répondre avant même qu’elle ne le fasse ou me pose la question en retour « Moi j’ai mon petit cousin qui est à la maison pour ses vacances. On va trooop s’amuser ! » dis-je alors en sautillant sur place. Je me rapprochais de ma nounou qui était venue me chercher, secouant la main pour dire au revoir à mon amie Tina. « Tu m’envoies une carte postale de tes vacances au Texas, hein ? » Parce que, ouais, cette petite garce allait en vacances au Texas elle. J’avoue, j’étais carrément jalouse. En fait, ce qui aurait été trop cool, c’est qu’on aille en vacances au Texas avec Caleb ! Mais nous étions désignés à passer toutes ces vacances chez moi, dans ma grande maison, avec une maman qui ne souhaite même pas jouer avec nous parce qu’elle est "trop" occupée alors qu’elle feuillette des magazines toute la journée dans le canapé en regardant des téléfilms à la télévision pourris dignes des Feux de l’Amour, avec son petit verre de vin rouge dans la main. C’est d’ailleurs ce qu’elle devait être en train de faire là, demandant plutôt à la femme qui me servait de nounou de venir me chercher. Comme si elle n’avait pas de jambes pour le faire… M’enfin, bon, passons, ce n’est pas comme si je n’étais pas habituée.

J’arrivais en courant, dévalant les petites marches qui menait dans le jardin, manquant de me casser la figure dans l’allée en graviers qui menait jusqu’à la porte d’entrée. « CALEEEEEEEB ? » criais-je de ma petite voix perçante. Parce que, même si j’avais un petit corps, j’avais de la voix. Douze ans d’entraînement les gars. Caleb, mon cousin, j’en faisais ce que je voulais à cette époque. Lui qui était plus petit que moi, mais qui arborait fièrement ses six ans, pouvait devenir mon pantin comme je le souhaitais. Mais je n’étais pas très méchante avec. Non, du tout. Le pire que j’avais dû faire était un total relooking de la mort qui tue où je lui avais prêté ma petite robe à fleurs de couleur parme préférée. Voyez à quel point je l’aime : je lui prête ma robe préférée. Et avec ça, un petit maquillage de ma super palette de rouges à lèvres Barbie que j’avais au Noël d’il y a au moins trois ans et qui avaient séchés. Bref, une vraie lady comme on les aime. Enfin… Comme moi je les aime. Parce que ma mère n’avait pas eu l’impression d’aimer réellement tout le travail que j’avais fait sur le petit corps du petit Caleb. Tellement qu’elle s’était excitée et l’avait embarqué dans la salle de bain pour le débarbouiller. C’te cruche n’avait même pas pu voir le défilé… Pff, elle gâchait toujours tout. Bref, retour à nos moutons. J’apercevais le petit brun dans le séjour et courait vers lui comme une furie. Je devais lui faire peur, le pauvre. « Alors Caleb, tu viens jouer dans le jardin ? » lui demandais-je toute en joie, sans réellement lui demander parce que j’attrapais sa main et courait vers le terrain de jeu.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb J. Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/01/2017
MESSAGES : 395

MessageSujet: Re: Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥   Dim 28 Mai - 15:50


Un renard et un chien qui jouent ensemble FT. Venus & Caleb

C'était enfin les vacances, j'aimais l'école, mais les vacances encore mieux. Surtout que j'allais passer les vacances chez ma cousine, à Miami. J'étais certain qu'on allait trop s'amuser tous les deux. Etant des gosses, on avait des idées de fou et surtout qu'ils nous fallaient pas grand chose pour s'amuser. "Maman, c'est quand qu'on arriiiiiive ?" Demandai-je donc à ma mère quand on était dans la voiture en direction de chez les Blossom. J'étais pressé d'arriver, je voulais profiter du soleil avec ma cousine adorée. J'étais tout excité, ça faisait tellement longtemps que j'attendais ces vacances avec ma petite cousine Venus et j'étais sûr qu'elle aussi. On arrivait donc à peine une heure plus tard à destination, je descendais de la voiture. J'eus mal au ventre tout d'un coup en sortant du véhicule. "Maman, je ne me sens pas très bien, j'ai mal au ventre." Dis-je donc à ma mère qui était juste à côté de moi. En rentrant dans la maison de ma tante, j'eus à peine le temps de lui dire bonjour que je fonçais aux toilettes. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas eu des problèmes gastriques comme ça, à vrai dire ça ne manquait pas vraiment. "Ca va mieux maintenant." Dis-je donc aux deux jeunes femmes qui m'attendaient dans le salon des Blossom. "Elle arrive quand Venus ?" Demandai-je donc à ma tante tout sourire. J'avais hâte de la revoir depuis le temps. Puis, quelques minutes plus tard, j'entendis quelqu'un hurler mon prénom. Je reconnus assez facilement la voix de ma voisine. Je me levais donc d'un bon du canapé tout sourire pour pouvoir m'approcher d'elle.

Je n'eus même pas le temps de prononcer un mot à la jeune demoiselle que cette dernière m'attrapai les bras pour m'entraîner avec elle vers l'extérieur de la maison. "Ca me fait trop plaisir d'être là, de passer mes vacances chez toi." Lui dis-je donc avec le sourire aux lèvres quand on arrivait dans le jardin. "Monte sur la balançoire, je vais te pousser." Lui dis-je donc dans avec un petit ricanement. J'attendis quelques secondes que la demoiselle m'installe, me place derrière elle pour pouvoir pousser la balançoire. "Alors, comment c'était l'école aujourd'hui ?" Lui demandai-je donc. Moi, ça faisait un petit moment que j'étais en vacances, mais ma cousine c'était à peine depuis aujourd'hui. Je vis ma mère venir vers nous, probablement pour nous dire au revoir étant donné que cette dernière, elle elle retournait à la maison familiale des Campbell où elle y retrouverait mon père et moi resterai pendant toutes mes vacances avec ma cousine. "Au revoir, maman." Lui dis-je donc en lui faisant un signe avec ma main avant de venir lui faire un bisou sur la joue. Elle reviendrait me chercher dans une petite semaine à peu près. J'avais le temps d'en faire des bêtises d'ici là, en plus avec Venus j'étais à bonne école pour en faire, c'est certain. A deux, c'est toujours mieux.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 920

MessageSujet: Re: Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥   Ven 16 Juin - 1:27



Caleb & Venus



Un renard et un chien qui jouent ensemble.



Les vacances. Le soleil de l’été. La chaleur de Miami. Et le meilleur des cousins : Caleb. Là, c’est sûr, tout allait être parfait. J’allais passer les meilleures vacances possibles. Même si le petit brun restait seulement une petite semaine, nous avions assez de temps pour enchaîner les bêtises, faire tourner en bourrique la nourrice ainsi que ma mère, ainsi qu’énerver le paternel Blossom au cours du dîner familial, lui qui restait toujours silencieux. Oui, on savait embêter le monde, mais on avait tellement des bouilles d’anges qu’on nous pardonnait tout… Enfin, presque tout. Et seulement la nourrice. Mes parents étaient bien trop méchants pour nous pardonner. Ils nous faisaient plutôt la leçon. Enfin, papa nous faisait la leçon, pendant que maman regardait et hochait la tête en faisant les gros yeux quand on tournait notre regard vers elle pour chercher un réconfort aux abonnés absents. Finalement, on se retrouvait au coin, ou bien dans des salles séparées, et obligés à n’avoir aucun contact pendant plusieurs heures. Tellement qu’ils nous interdisaient des fois de ne pas rejoindre l’autre dans sa chambre pendant la nuit pour dormir ensemble. Ce qu’ils ne comprenaient pas, c’est que Caleb était encore petit et il avait peur tout seul la nuit. En plus, moi j’avais une jolie veilleuse qui reflétait des dauphins contre le mur, qui l’apaisait et il s’endormait comme un bébé pendant que je lui caressais les cheveux. Oui, j’aimais beaucoup mon cousin. D’ailleurs, on s’était même fait la promesse qu’on s’épouserait quand on serait plus grands, parce qu’on n’avait pas encore les moyens pour s’acheter une bague de fiançailles, mais on croyait dur comme fer à cette histoire. On s’était dit qu’on s’aimait dans un champ de pâquerettes, avant de se coucher dans l’herbe et admirer le beau ciel bleu au-dessus de nos têtes. Enfin, dans un champ de pâquerettes quand j’étais allée chez lui à New York. Parce que déjà que c’était rare dans la ville de la Grosse Pomme, à Miami c’était pire.

« Monte sur la balançoire, je vais te pousser. » Lui, il savait comment me faire plaisir. Il avait tout compris. Comprendre par là qu’il avait compris qu’il fallait traiter les femmes comme des princesses et qu’il fallait donc les pousser sur la balançoire, et non le contraire. Ainsi, je m’exécutais directement en installant mon petit popotin sur l’assise de la balançoire. A savoir qu’une robe n’était pas l’idéale pour la balançoire, parce qu’alors que Caleb commençait à me pousser comme il se devait, ma robe remontait, laissant presque apercevoir ma culotte aux motifs de nounours au passage. Mais une darling restait une darling en toute circonstance, donc la robe était de condition quand je sortais en public. A savoir que le public était donc mes camarades de classe. D’ailleurs, les garçons de l’école avaient fait une liste des filles, et j’étais la première dans la catégorie des plus jolies. Rien d’étonnant ceci-dit… « Alors, comment c'était l'école aujourd'hui ? » me demandait mon petit cousin alors que le vent se plaquait contre mon visage à chaque poussée. « Jackson Hale m’a encore demandé de lui faire un bisou sur la bouche… Je crois qu’il est amoureux de moi. Alors que pourtant, il a embrassé Kylie l’autre jour dans un coin de la cour de récréation. Il semblerait que c’est un Don Juan… » racontais-je alors à Caleb, soupçonneuse de toute cette histoire. « Tu crois que je devrais le dire à Kylie ? » demandais-je alors au petit garçon. A peine dix piges, et déjà dans les histoires d’amour torturées. C’est qu’on était précoce dans mon école… Puis nous avons été interrompus par Madame Campbell qui repartait directement pour New York après avoir bu un café avec maman, parce que bon, elle avait un travail et n’était donc pas en vacances. Ma maman, elle, comme elle ne travaillait pas, elle était toujours en vacances. Une fois une bise faite, nous retournions immédiatement à nos petits potins d’enfants qui se la jouent grandes personnes. « Et toi alors ? T’as fait quoi depuis ton début de vacances ? » demandais-je alors finalement à mon petit cousin. Peut-être qu’il s’était aussi trouvé une amoureuse…


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb J. Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/01/2017
MESSAGES : 395

MessageSujet: Re: Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥   Dim 25 Juin - 15:32


Un renard et un chien qui jouent ensemble FT. Venus & Caleb

J'étais content d'aller passer les vacances chez ma cousine Venus, quand ma mère me l'avait annoncé, j'avais fait un bon en l'air juste pour montrer que j'étais bien content. Même si ce n'était pas vraiment comme un voyage, j'étais ravi de quitter la maison pendant un certain temps. J'aimais ma cousine par-dessus tout. J'étais content de l'avoir dans ma vie, j'adorais faire des bêtises avec elle, on en faisait des tas et on s'amusait beaucoup toujours tous les deux. Aussi mon oncle et ma tante, ils étaient tout gentils avec moi, j'adorais les vacances chez eux, il y avait toujours quelque chose à faire, je ne pouvais jamais m'ennuyer chez eux. Surtout quand j'avais ma petite cousine dans les pattes. Une fois Venus revenue de l'école, on allait donc dans le jardin. Je lui demandais aussitôt de se mettre sur la balançoire pour pouvoir la pousser. J'aimais cela et je savais qu'elle aussi, alors on allait bien s'amuser ensemble, comme toujours. Moi qui étais en vacances depuis un petit moment déjà, ma cousine quant à elle ne l'était pas alors je m'intéressai donc de ce qu'elle avait fait de sa journée à l'école. En écoutant ce que ma cousine était en train de me dire quand elle parlait de bisou, ça me dégoûtait limite. C'était comme si j'avais l'image de mes parents qui se faisaient eux aussi des bisous parfois devant moi. "Arrrh !" Prononçai-je donc quand elle parlait de ça, ça me choquait limite. Ma mère revient en me faisant un bisou sur le front et qu'elle reviendrait me chercher la semaine prochaine. C'était content de passer du temps ici, en Floride dans ma famille, mais mes parents allaient quand même un peu me manquer pendant cette semaine.

J'attendis que ma mère parte pour pouvoir reprendre la conversation que j'avais avec ma jeune cousine. "Ah, mais c'est dégoûtant !" Dis-je donc à Venus. C'était bien ce que je pensais. C'était quoi ces mecs qui demandaient des bisous. Pour ma part, moi je n'étais pas comme ça. "Des fois, il y a papa qui fait des bisous à maman, mais moi je trouve sa moche." Dis-je donc à ma cousine. C'était bien sincère, j'étais jeune alors forcément je ne pensais pas à tout ça. Moi je n'aimais pas, en tout cas. J'écarquillai les yeux quand elle me disait que ce mec Jackson lui avait demandé un bisou et qu'il en avait fait un autre à une autre fille. Ca me choquait encore plus là. C'était quoi ce mec, il était vraiment bizarre. Ce n'était pas honnête pour le coup. "Et tu lui as fait le bisou ?" Lui demandai-je donc en rigolant. Bah quoi, après tout je voulait quand même savoir si elle l'avait fait ou non. Même s'il avait déjà embrassé une autre fille. "Peut-être oui que tu devrais lui dire. Quand même, c'est méchant pour elle comme pour toi." Dis-je donc à ma cousine. Ca se faisait pas, alors oui je pensais qu'elle devait le lui dire. Si ce mec n'était pas gentil avec les filles, il devrait en avoir aucune des deux et encore moins ma cousine. "Si tu veux, je peux aller lui casser la tête moi !" Dis-je donc à ma cousine. Même si des fois elle pouvait être chiante, je l'aimais plus que tout et personne ne devait lui faire de mal. Moi si je pourrais lui en faire et personne d'autres il en ferait, je ne voulais pas que quelque chose de mal lui arrive.

Je continuais à pousser ma cousine sur la balançoire et cette dernière me demandait donc ce que j'avais fait depuis le début de mes vacances. C'était toujours pendant les vacances que c'était l'éclate, j'aimais trop ça. "J'ai joué au basket avec mes copains l'autre jour. C'était trop génial." Commençai-je par lui dire en affichant un sourire sur mon visage. "Et ma mère nous avaient préparée un goûté, il était super bon." Rajoutai-je donc. "Les vacances c'est trop cool. Tu sais qu'est-ce qu'on va faire cette semaine ?" Lui demandai-je donc. Peut-être qu'il y avait des choses de prévus avec ma tante, alors je voulais juste savoir s'ils avaient déjà organisé des choses pour nos vacances ensemble.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un renard et un chien qui jouent ensemble. | ft. Caleb ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-