Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Esméralda
Raphaël Grimes
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 355

MessageSujet: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 7 Mai - 18:59

Avec le recul, Raphaël aurait sûrement dû se douter que cette histoire de rassemblement magique était du pur pipeau. Mais bête comme ses pieds, il avait écouté Becca. Du moins, il s’était laissé convaincre à l’usure. Sans délicatesse, il lui avait prouvé par A+B qu’il n’avait pas grand-chose à faire de ces histoires de magie. Pas que le talent de la sœur ne l’intéressait pas, mais cette dernière passait déjà suffisamment de temps à faire apparaître et disparaître ce stupide lapin de son chapeau pour ne pas se farcir une représentation. Il aimait sa benjamine, mais les sacrifices avaient des limites. D’autant plus que le motard n’avait pas que ça à foutre. Ses semaines de recherche avaient payé, et le mécanicien était parvenu à trouver un job dans un garage dirigé par un certain Alaric. Certes, il n’était pas ravi de travailler pour quelqu’un après avoir été son propre patron, mais il n’avait pas vraiment le choix. Il n’avait plus vraiment de thunes, et seul la vente de sa maison à Philadelphie lui avait permis de pouvoir s’acheter un appartement à Los Angeles. Parce que oui, Raphaël Grimes déménageait définitivement à Los Angeles. Il haïssait cette ville depuis le moment où il y avait posé le pied. Il n’y aimait pas les gens. Il n’aimait pas qu’il fasse chaud constamment. Il n’aimait même pas la mer et la brise iodée. S’il avait pu, il aurait déguerpi d’ici depuis bien longtemps. Mais dans cette ville, il y avait retrouvé sa sœur Becca. Après plus de vingt ans de silence radio, le destin les avait réunis de la plus étrange des manières. Et s’il restait, c’était justement en parti à cause d’elle. Raphaël n’était pas un homme de promesse, mais il comptait bien tenir la dernière qu’il avait faite : prendre soin de sa sœur. Apprendre son histoire lui avait réalisé l’erreur immense qu’avait été son départ un beau matin, sans prévenir personne, sans même donner de nouvelles. Il n’avait jamais su ce qu’étaient devenus ses frères et sœurs, sa propre mère. Il n’avait eu d’yeux que pour la nouvelle famille qu’il voulait se construire loin de l’ancienne. Cette nouvelle famille qui aujourd’hui n’était plus qu’un champ de ruines. De sa sœur, Raphaël avait appris qu’ils s’étaient presque tous réunis à Los Angeles. Eux aussi, pour une nouvelle vie. Avait-il ressenti le désir de les voir ? Pas vraiment. Les choses étaient très étranges dans l’esprit du motard. Etait-ce le temps et la distance qui l’avaient totalement détourné de ceux qu’il aimait autrefois ? De ces frères et de ces sœurs dont il avait pris soin, qu’il avait presque élevé à l’égal de sa mère ? Il n’était même pas certain qu’ils se souviennent de lui. C’est pourquoi, il avait bien précisé à Becca qu’il ne souhaitait pas les revoir. Depuis plusieurs semaines, la blonde s’échinait à vouloir le convaincre de rencontrer le reste de sa famille. Elle n’arrêtait pas de lui raconter des histoires pour le mettre à la page. Apparemment, Mickey serait devenu coiffeur. Et si Raphaël n’avait fait aucun commentaire, il n’en pensait pas moins sur l’idée d’une telle profession. Fiona avait énormément grandi. Luc et Elizabeth vivaient ailleurs. Peter était devenu un homme important, ce qui ne l’avait guère étonné. Son frère avait toujours été plein d’ambition, se détournant totalement de la voie militaire que leur père leur avait tracée. Juliette était restée égale à elle-même. Raphaël ne savait pas trop ce que cela voulait dire, mais cette remarque avait bien amusé Becca. Il avait même appris l’arrivée d’un nouveau dans la famille. Un certain William qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. Et une fois de plus, il s’en foutait éperdument. A force d’avoir des frères et des sœurs, il commençait à devenir compliquer de faire les comptes. Mais tous les récits de la blondinette n’étaient pas parvenus à le convaincre.

Et ce fut sûrement pour cela qu’elle dut user de la ruse pour l’attirer dans ses filets. A force de le supplier de l’accompagner, elle était venue à bout de sa patience. Il n’avait cessé de rechigner tout le long du trajet, insistant pour qu’ils prennent sa moto. Il s’agissait de sa condition. Qu’est-ce que ça pouvait lui foutre de se retrouver au milieu de magiciens ? Et là encore, Becca gueulait dans son casque pour le convaincre que ce serait une après-midi enrichissante. Il en doutait fortement, mais il n’avait plus vraiment le choix concernant l’enchaînement de la journée. Il se laissa guider à l’adresse qu’elle désirait. Et plus tard, en remettant les images dans l’ordre, Raphaël comprendrait à quel point il s’était montré terriblement stupide, qu’il aurait dû larguer sa sœur sur le bord de la route et prendre la route au loin. Mais trop bon, trop con. Ils se retrouvèrent devant une série de lotissements. « Y’a pas à dire, la magie, ça a de la gueule. » lâcha-t-il, pince sans rire, ce qui lui valut un regard désapprobateur de la part de la blondinette. Il prit soin de garer sa moto dans un coin qui ne craignait pas et mit les chaînes avant de suivre sa sœur. « Je te préviens, si on me demande de faire quoi que ce soit, je me casse. » dit-il tandis qu’ils étaient en train de gravir les marches d’un des immeubles. Ils se retrouvèrent bientôt dans une porte à laquelle sa sœur sonna. Il ouvrit ses mains dans les poches de son jeans, priant tout bas pour que ces foutus magiciens possèdent au moins de la bière. Finalement, la porte s’ouvrit et ils rentrèrent tous les deux sans que Raphaël ait pu capter le visage du propriétaire des lieux. Tout à coup, Becca gueula un grand « Suuuurpriiiiise ! » avant qu’il ne comprenne ce qui était en train de se passer. Au départ, son regard tomba sur une brune qu’il ne reconnut absolument pas. A vrai dire, il ne savait même pas qui c’était. Celui qu’il reconnut, ce fut Mickey. Il avait sacrément changé. « T’es sérieuse ? » Il se tourna vers une Becca victorieuse et fière d’elle. « Tu fais chier. » Il leva les yeux au ciel, guère ravi d’avoir été pris au piège et de se retrouver dans une telle situation. Pourquoi était-il aussi ennuyé de revoir sa famille ? Il n’en avait pas la moindre idée, mais ça le faisait juste chier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Bucky Swan
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2016
MESSAGES : 1044

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Lun 8 Mai - 23:31

Le rassemblement magique des Grimes & Swan
La mifa !
Aujourd'hui c'est le rassemblement magique !
Oui je l'ai appelé comme ça et il n'y a vu que du feu. Tout de suite il faut prendre les choses au pied de la lettre. Il s'imagine que nous allons être plein de magicien mais je suis la seule petite maligne, maîtresse de l'illusion. Depuis qu'il est venu habiter chez moi, je ne cesse de demander à Raphaël quand il voudra venir voir la famille un peu. Il a tout de suite montré son agacement, et moi je me suis donné pour mission de lui montrer qu'il avait tort. Comme d'habitude, je dois lui prouver même si cela se montre assez... Fastidieux.
J'ai dû donc user de ma magie un peu personnelle afin de pouvoir réussir ce tour de force. Le fait est que j'ai demandé à Mickey si on pouvait manger ensemble avec Fiona un midi, il m'a dit oui (tout en me disant qu'il avait une nouvelle pour moi), je lui ai dit que moi aussi et que j'avais un invité. Nous avons donc convenu d'une date et depuis je ne cesse d'embêter Raphi pour qu'il puisse m'accompagner pour le rassemblement magique ! En lui disant cela, je ne cessais de faire ce petit geste de la main comme pour lui montrer à quel point cela allait être magique. Je crois que ça l'agace encore plus, mais j'ai fini par avoir gain de cause. Je crois qu'il ne peut toujours pas résister à mes petits yeux de chat potté. Sa condition, qu'on y aille à moto. Je n'aime pas trop ça, le contact avec les gens est trop proche, seulement c'est Raphaël et ce n'est pas pareil. Du coup j'ai accepté.
Sur la moto, je n'ai cessé de lui dire à quel point cela allait être génial. J'ai un sourire tellement immense sur le visage que j'ai l'impression que je vais me décocher la mâchoire.
Enfin nous nous arrêtons devant les lotissements où vivent Mickey et Nekuia. Celui-là m'a dit qu'elle ne serait pas avec nous ce midi. C'est dommage, je l'aime bien malgré son caractère assez explosif qui me fait parfois peur. Seulement elle a été tellement présente pour mon frère lorsqu'il a perdu Haley que je ne peux que l'adorer.
- Y’a pas à dire, la magie, ça a de la gueule.
Je lève les yeux au ciel, me délectant du son de son rire alors que je finis par froncer les sourcils.
- Quand on n'est pas habitué, ça surprend c'est sûr, je dis en riant avant de marcher avec détermination, me tournant de temps en temps pour vérifier qu'il me suit bien.
- Je te préviens, si on me demande de faire quoi que ce soit, je me casse.
Je grogne un peu.
- Mais non, je n'oserais te faire ce genre de chose voyons...
S'il savait... S'il le faut il va me tuer en fait. On finit par arriver devant la porte de l'appartement et j'ai soudainement très peur... Mon entrain se perd un peu quand je me dis qu'il va en fait me tuer pour de vrai... Seulement Mickey ouvre la porte, me souris grandement et cela me redonne du courage. Je rentre rapidement dans l'appartement, on ferme la porte et ce n'est qu'à ce moment-là que je m'exclame :
- Suuuurpriiiiise !
Je vois bien son regard perdu, et je me mordille la lèvre inférieure en scrutant la moindre de ses réactions. Je vois bien son indifférence envers Fiona, cela peut se comprendre il ne l'a pas vraiment connu. Et puis finalement son regard s'attarde sur Mickey, mon grand frère.
- T’es sérieuse ?
Je souris grandement et hoche la tête rapidement.
- Ecoute... Il fallait absolument que tu reviennes vers nous alors la seule façon d'y arriver c'était de faire ce rassemblement... Magique, je dis en refaisant mon geste de la main (je vais mourir).
- Tu fais chier.
- Je sais, je dis avant de sautiller vers lui et de glisser mon bras sous le sien. Mais je pense que c'est important... Parce que je ne suis pas la seule à avoir besoin de mon grand frère...
Je lui souris tendrement, comme pour lui montrer à quel point cela est important.
- De plus, j'ai une nouvelle à vous annoncer, mais cela peut se faire pendant le repas non ?
Je me recule finalement et vais dans le frigo me servir une bière (oui je fais comme chez moi) et en prend une pour Raphaël. Je sais que cet argument le fera rester.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Mickey Swan
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 25/03/2017
MESSAGES : 165

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mar 9 Mai - 19:00





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Aujourd’hui était un grand jour. J’allais revoir Raphaël. Enfin… Normalement c’est ce qu’il devrait arriver. Apparemment, il n’était pas très commode et rechignait à retrouver la famille. Toutes ces informations me venaient de Bucky qui l’avait retrouvé par le plus grand des hasards. Quelle aubaine, nous n’avions pas eu cette chance nous. Raphaël avait été porté disparu depuis déjà une bonne dizaine d’années, si ce n’est plus tellement il me semble lointain. Finalement, ce dernier me semblait presque inconnu. Je ne savais pas ce qu’il devenait, ce qu’il avait fait pendant toutes ces années, s’il s’était marié ou avait eu des gosses… Aucune idée. Comme lui n’avait jamais rien su de ce qu’il s’était passé dans ma vie. Et il n’avait jamais cherché à le savoir d’ailleurs… Raphaël avait toujours agis en solitaire, se foutant de tout ce qui l’entourait. Je me souviens d’ailleurs de lui comme un homme à part, pas très joueur. Enfin, du peu que je me souvienne, car je n’étais encore qu’un gosse la dernière fois que je l’ai vu, ou du moins un jeune adulte grand maximum. J’avoue que j’appréhendais un peu ce repas. Bucky, qui était venue prendre un café à l’appartement la semaine dernière, m’avait raconté tout le plan qu’elle allait mettre à exécution aujourd’hui. Un rassemblement magique… Je n’étais pas très convaincu que celui-ci allait fonctionner.

Fiona était venue un peu plus tôt pour me prêter main forte. La brunette était un peu plus qualifiée que moi pour faire de bons petits plats, et puis j’avais surtout zappé d’acheter des tomates pour faire une petite salade en entrée, alors il avait fallu qu’elle passe au marché avant de venir. Mon dieu, heureusement qu’elle était là… « Bucky vient de me dire qu’ils partaient. » dis-je à ma plus jeune sœur alors que je posais la table, alors que la blonde m’avait envoyé un petit texto, comme quoi il partait en direction de chez moi, tous les deux. Au moins, je n’avais pas tenté de faire à bouffer pour rien. Non parce que j’avais prévu pour quatre et non pour trois. Donc le ronchon avait eu intérêt à venir, sinon je serais allé le chercher par la peau du cul. Cependant, j’étais anxieux, perplexe, voire presque stressé. Revoir Raphaël me faisait presque peur, tellement que j’en serrais les fesses. « Franchement, je le sens moyen… » confessais-je à Fiona avant d’entendre du bruit dans le couloir. Parce que, ouais, les murs étaient fin dans l’immeuble. Là, je savais que c’était eux. Je reconnaissais la petite voix de Bucky devant ma porte d’entrée. Fait chier. « Ils sont là ! » annonçais-je à Fiona pour que la petite brune sorte de la cuisine et vienne me rejoindre vers la porte d’entrée. Autant faire un beau comité d’accueil.

Tandis que j’ouvrais la porte d’entrée, j’apercevais la petite tête joyeuse de Bucky, accompagné d’un Raphaël des plus neutres, sans vraie expression sur le visage. Du Raphaël tout craché quoi. Au moins, il n’avait pas changé, toujours le même, fidèle à lui-même. Et alors que Bucky s’écriait « Suuuurpriiiiise ! » en entrant dans l’appartement, Raphaël fut moins emballé avec son « T’es sérieuse ? » et son « Tu fais chier. » Eh bien merci Raphaël, ça fait plaisir, ça met en joie. « Je suis ravi de te revoir également Raphaël. » lui dis-je en tendant ma main, geste commun pour saluer quelqu’un. Mais même ça, je doutais qu’il puisse le faire après une telle réaction… Mais Bucky avait raison, nous avions tous besoin de notre grand-frère. Bien de nombreuses fois, j’avais souhaité ce moment. Le revoir, le retrouver, partager de bons moments ensemble… Mais je n’avais plus espéré à partir d’un certain stade, d’un certain moment d’absence. Et j’avais appris à vivre sans lui, à ne pas penser à un potentiel retour dans ma vie de sa part. J’avais tout simplement cessé d’espérer et avait avancé sans lui, sans mon grand-frère. « De plus, j'ai une nouvelle à vous annoncer, mais cela peut se faire pendant le repas non ? » demanda Bucky. Là, elle éveillait ma curiosité ! Et d’ailleurs, ce n’était pas la seule à avoir une nouvelle à annoncer, j’avais également mon lot de nouvelles dont personne n’était encore au courant. Sûrement de quoi animait le dîner. « Bien sûr ! D’ailleurs, avec Fiona on vous a préparé un boooon repas. » dis-je alors, cachant un petit bout de la vraie réalité, car c’était finalement Fiona qui avait quasiment tout fait, et je l’avais simplement assistée.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Fiona P. Swan
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 116

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Jeu 8 Juin - 16:25





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



J'étais nerveuse. Savoir que j'allais assister à un dîner de famille n'était pas très rassurant. En fait, ce n'était pas le fait de participer à un repas de famille, non mais plutôt de voir mon grand frère Raphaël que je ne connais pas du tout. Je l'avais aperçu deux trois fois quand j'étais plus jeune, mais c'est tout. Je n'avais jamais vraiment discuter ou partager quelque chose avec lui alors savoir qu'aujourd'hui j'allais le voir me mettait vachement la pression. Heureusement que j'avais Bucky et Mickey avec moi pour le coup. Au moins, eux je les connaissaient beaucoup plus et notamment Mickey avec qui j'étais très proche depuis pas mal d'année maintenant. En plus, j'aurai quelque chose à leur apprendre, mais je n'étais pas persuadé que ce soit le moment idéal pour leur apprendre que j'étais enceinte. Disons que j'aurai peur de leur réaction et n'était pas sûr qu'il pourrait bien le prendre. C'était chez mon grand frère Mickey que le repas allait se passer. D'ailleurs, j'étais bien venue en avance chez lui pour pouvoir l'aider justement. C'était Bucky justement qui allait trouver un moyen de ramener Raphaël jusqu'ici, alors moi je m'occupais de la préparation avec mon autre frère. J'étais donc arrivée rapidement chez lui, nous parlons assez rapidement pour qu'on puisse commencer à tout préparer avant que les deux n'arrivent. Je commençais donc à me mettre à la cuisine, ça faisait déjà quelques minutes jusqu'à ce que mon frère me dise qu'il n'allait pas tarder à arriver, qu'ils venaient de partir.

Ce me fit sourire quand mon grand frère me disait qu'il n'était pas serein face à se dîner de famille, au moins on était deux. "Pour tout t'avouer, moi aussi." Dis-je donc avec un léger sourire à mon grand frère. Voir quelqu'un qu'on n'avait pas vu depuis des années étaient stressant et puis, qui sait comment ça pourrait se passer. Pas sûr que ça se passe bien parce qu'à mon avis peut-être que Raphaël ne serait pas content de nous voir depuis le temps. J'eus un léger sursaut quand le jeune homme me disait qu'ils étaient arrivés. "J'suis pas sourde!" Répondis-je donc, il l'avait prononcé tellement fort pour que j'entende alors c'était ma première réaction. Heureusement pour le coup que j'avais fini de faire ce qu'il fallait dans la cuisine pour ce dîner. Maintenant, c'était bien trop tard pour revenir en arrière et ça me stressait de plus en plus. Je rejoins donc mon grand frère et ce dernier ouvrit la porte. Je pus apercevoir les deux autres. Raphaël en disant à la blonde qu'elle faisait chier, a vrai dire ça ne me rassure pas des masses pour le coup. Même ça me stressait plus en fait. "Bonjour." Prononçai-je donc le sourire aux lèvres. Ca faisait vraiment bizarre d'être tous réunis maintenant. Ils entrèrent donc à l'intérieur de l'appart de Mickey. Je ne savais pas trop si c'était une bonne idée finalement ce repas, même si à présent c'était trop tard puisque nous étions tous là. J'eus un léger sourire quand ma grande soeur disait qu'elle avait quelque chose à nous dire puisque moi aussi, ça me faisait bien sourire. "Oh moi aussi, à vrai dire." Dis-je donc toujours avec un sourire dessinait sur mes lèvres. Ca me fit bien rire quand mon frère disait qu'on leur avait fait un bon repas, il était sans gêne, mais c'était une surprise pour personne. "Plutôt, j'ai fait un bon repas." Dis-je donc en rigolant pour essayer de détendre l'atmosphère.

Histoire qu'il n'y est pas un grand blanc. Déjà que c'était assez étrange de se trouver dans une telle situation, même si c'était pour pas dire grand chose, j'étais toujours du genre bavarde même étant un peu tendue. Même s'il n'avait pas fait grand chose, heureusement que Mickey avait été avec moi. Au moins, je savais qu'il était comme moi, qu'il n'était pas très rassuré par ce dîner, tout comme je l'étais depuis ce matin. C'était comme si j'avais une boule au ventre n'étant pas très à l'aise en présence de mon plus grand frère que je ne connaissais rien de son histoire. Il y avait que Bucky a vrai dire qui le connaissait le plus parmi nous et je ne sais même pas, si un jour j'aurai aussi cette chance. Enfin déjà, si c'était une chance. Vu comment il était, qu'il n'avait pas l'air ravi d'être ici, peut-être finalement que ce n'était pas plus mal comme ça. Après tout j'avais bien réussi à faire ma vie et je pense que cela aurait été la même chose qu'il soit là où non.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Raphaël Grimes
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 355

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 18 Juin - 0:13

Dire que Raphaël n’aimait pas sa famille aurait été un mensonge. Certes, il l’aimait à sa manière. Un peu bourru, sans rien montrer, un peu indifférent, mais c’était de l’amour. Toutefois, sa famille ne lui manquait pas. Au cours des années qui s’étaient succédées, il n’avait jamais ressenti le besoin d’être auprès d’eux, d’appeler sa mère pour prendre des nouvelles, de savoir ce qu’ils étaient devenus. S’était-il voilé la face durant tout ce temps ? S’était-il forcé à ne plus être attaché à eux ? Peut-être bien. Le motard n’en avait nullement conscience et il n’était pas de ces gens qui se trituraient les méninges avec de telles considérations. Néanmoins, il reconnaissait que la présence de Becca lui faisait du bien. Leurs retrouvailles s’étaient déroulées à un moment où ils n’auraient jamais cru cela possible. De plus, Raphaël n’était pas enclin à refaire parti d’une famille après avoir perdu la sienne. Toutefois, c’était sa sœur qui lui avait ouvert la porte quand il était au fond du gouffre. C’était elle qui était parvenu à le pardonner après autant d’années d’absence. C’était elle qui le pardonnait pour tout ce qu’il avait pu faire de mal, pour ses égarements, ou simplement pour ce qu’il était. Il ne promettait pas d’être meilleur, mais uniquement d’être présent. Il ne le faisait seulement pour elle, car –même s’il ne voulait pas le reconnaître- il avait besoin du sourire de cette petite tête blonde à ses côtés. Elle lui redonnait vie. Elle le faisait sourire aussi. Elle lui réchauffait l’âme comme personne n’était parvenu à le faire depuis bien longtemps. A Los Angeles, il retrouvait une sorte de foyer, bien qu’il ne cessait de pester constamment après cette ville et de lui trouver mille défauts en plus d’abriter sa femme et son amant. Ce soulagement que Becca lui donnait, le ressentirait-il aussi avec le reste de ses frères et sœurs ? Il n’en avait pas la moindre idée. Tous ne seraient sûrement pas aussi conciliants que sa blondinette. Là encore, il n’était pas sûr de vouloir les revoir. Plusieurs fois, il s’était engrené après Becca qui s’entêtait à vouloir le faire rencontrer une partie de la famille. Il n’avait rien voulu entendre, et aujourd’hui, il se retrouvait là, comme un con. Il avait été piégé.

Sans aucun tact, il laissa transparaître son agacement de se retrouver à des retrouvailles familiales non désirées. Il foudroya la blonde du regard qui paraissait bien fière d’elle bien qu’elle s’expliqua un peu. « Je suis ravi de te revoir également Raphaël. » Le regard du motard se tourna vers Mickey. Ce dernier avait beaucoup changé depuis la dernière fois. Trop même. Sa carrure était bien plus imposante. Son regard plus sûr. « Ouais, la même. » bougonna Raphaël sans aucun enthousiasme. De toute manière, Becca semblait en avoir suffisamment pour tout le monde. Cette dernière exposa de nouveaux arguments sur le fait que le reste de sa famille avait besoin de lui. Il leva les yeux au ciel plus pour la forme que par ressenti. Elle parvenait à le mener à la baguette… Apparemment, elle avait même des choses à lui annoncer. De même que la brune. Cela ne l’étonnait pas, il fallait toujours que les femmes causent d’une manière ou d’une autre. Ce qui l’empêcha de râler de nouveau, ce fut cette bière qui atterrit entre ses doigts. Il la décapsula et avala une gorgée. « S’tu veux. » En plus, il fallait qu’ils dînent ici. Bonjour la journée de merde. Il se garda du moindre commentaire, haussant uniquement les sourcils quand Mickey évoqua le nom de Fiona. Son regard dévia sur la brunette qui se tenait parmi le groupe. « Fiona ? Whaa… t’as grandi. » Pataud. Maladroit. Et pas très observateur. Maintenant qu’il se penchait un peu mieux sur ses traits, il reconnaissait la petite créature pas plus haute que trois pommes qui courait dans tous les sens dans le jardin. Oui, Fiona, une véritable pile électrique. « Enfin, je veux dire… t’as quel âge maintenant ? » A ses yeux, elle était toujours plus ou moins une gamine, mais sa morphologie n’était sacrément plus la même. Il eut la brusque impression de se tourner en ridicule. Il préféra détourner complètement la conversation. « Bon bah… j’ai la dalle. » Après tout, on lui avait promis un bon repas et puisqu’il était coincé ici, il comptait bien en profiter. Fallait dire que, depuis que Judith était parti, il n’avait plus mangé grand-chose de sain depuis un bon moment. Sauf Becca qui lui faisait des petits plats, mais la salade, ça l’avait rapidement gonflé. Ils se mirent à table tous les quatre. En vrai, cette journée était plutôt étrange. Même l’ambiance était un peu lourde. C’est lui qui plombait l’ambiance ? Il s’en foutait assez, sirotant sa bière avec un léger sourire sur les lèvres. Cette situation était terriblement conne. Il se reçut brusquement un coup de coude de la blonde assise à côté de lui. Il fronça les sourcils sans comprendre. Elle lui fit les gros yeux, alternant entre lui et Fiona et Mickey. Il finit par comprendre, ce qui ne l’arrangeait pas des masses. Il s’éclaircit la gorge, visiblement gêné d’adopter une telle attitude. Il leva le regard vers Fiona et Mickey. « Et euh sinon… vous devenez quoi ? » Il se sentait con. Les réunions de famille, ce n’était définitivement pas son truc. Il avait hâte que Becca et Fiona annoncent ce qu’elles avaient à dire pour détourner la discussion. Lui-même n’avait pas très envie d’expliquer ce qu’il était devenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Bucky Swan
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2016
MESSAGES : 1044

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Lun 3 Juil - 16:37

Le rassemblement magique des Grimes & Swan
La mifa !
Même si je sais que Raphaël m'en veut (pour le moment), je suis vraiment contente de pouvoir réunir un peu la famille. Nous ne sommes certes pas tous là, mais c'est déjà un bon début je trouve. Surtout en ce qui concerne Raphaël qui n'a pas revu le reste de la famille depuis... Depuis combien de temps déjà ? Fiona devait pas avoir plus de cinq ans si mes souvenirs sont bons. Je vois bien qu'il grogne, même si Mickey dit être heureux de le voir. Par chance, il se souvient de la courtoisie en disant qu'il est content aussi. Même si c'est pas dit avec un immense sourire, je sais qu'il fait un grand effort. Rien que cela, moi cela me fait sourire quand je pose le regard sur mon grand frère. C'est peut-être idiot de penser cela, mais en cet instant je suis fière de lui.
Je m'approche alors de Mickey pendant que Raphaël discute un peu avec Fiona.
- Alors, comment tu vas toi ? Ton salon ça se passe bien ? Je suis d'ailleurs super contente de mes cheveux plus courts, tu as fait des merveilles, je lui dis en commençant à me recoiffer. Et c'est toujours l'amour fou avec ta colocataire ?!
Quand je parle d'amour fou, je sais qu'ils sont meilleurs amis depuis longtemps, tout comme je sais qu'ils s'engueulent parfois comme de véritables gamins ca fait peur. Mais malgré tout ils vivent ensemble depuis des années et j'ai du mal aujourd'hui à les imaginer ne vivant pas sous le même toit.
Finalement je leur dis que j'ai quelque chose à annoncer, mais franchement, je crois que pendant le repas ça passera mieux... je crois oui...
- Oh moi aussi, à vrai dire.  
Je regarde Fiona en souriant. J'ai l'impression qu'elle est complice avec moi. Je sais qu'elle est plus proche de Mickey et parfois cela me pince le cœur par moments. Petite jalousie qui ne change rien à notre amitié, je sais que plus jeune je n'ai pas été spécialement proche d'elle. Le fait est que je me refusais d'être trop proche d'elle afin que papa ne la touche pas, elle non plus. J'ai toujours tout fait pour qu'il ne lui fasse jamais de mal. En faisant cela je me suis éloignée d'elle. Enfin ! Là n'est pas la question, nous partageons un repas en famille, pas la peine de se rendre un peu triste pour rien.
- D'ailleurs, avec Fiona on vous a préparé un boooon repas.
- Plutôt, j'ai fait un bon repas.
Je pouffe de rire en tapant gentiment l'épaule de Mickey. Ce mec quand il cuisine il brûle presque tout.
- Bon bah... j'ai la dalle.
Je souris grandement à Raphaël avant de m'installer à table. Il vient à côté de moi et on se regarde tous, laissant une grande gêne se faire... Je cligne rapidement des yeux avant de donner un léger coup de coude à Raphaël. Je vois qu'il comprend pas, mais avec mes gros yeux, il capte tout de suite. C'est qu'il est intelligent mon frère !
- Et euh sinon... vous devenez quoi ?
Je souris fièrement même si les deux autres ne semblent pas répondre tout de suite.
- Bon, je commence !
Je suis tellement nerveuse qu'il faut que je le dise maintenant. Je me mordille la lèvre inférieure un peu nerveuse avant de reprendre.
- Ok... C'est un peu la première fois que je dois faire ça mais bon... Je sors avec quelqu'un...
Ils connaissent mon passé, ils savent que je n'ai jamais rencontré la personne qui pouvait me faire connaître l'amour. Je sais aussi qu'ils s'inquiètent parfois pour ma vie amoureuse, mais bon, je faisais tout simplement mon petit bout de chemin. Seulement, je ne suis pas là seulement pour dire que je sors avec quelqu'un.
- Elle s'appelle Jahia... Elle est photographe... On est ensemble depuis mi février...
Je finis par me taire, nerveuse de leur réaction. Non seulement je leur dis que j'ai enfin laissé quelqu'un entrer dans ma vie, mais en plus je dis que c'est une femme... Je ne sais pas trop ce que cela va donner, d'autant que je n'ai jamais fait mon coming-out. Il faut dire que je ne pensais pas spécialement être lesbienne, non. En fait, je pense surtout que j'attendais la bonne personne. Cette personne n'est autre que Jahia.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Mickey Swan
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 25/03/2017
MESSAGES : 165

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mar 4 Juil - 20:48





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



J’avais appréhendé cette journée. Enormément. Avec Fiona à mes côtés, nous imaginions divers scénarios, pressentions diverses discussions… Mais elle aussi, ne semblait pas à l’aise. « Pour tout t'avouer, moi aussi. » me répondait-elle alors que je lui disais que je sentais moyennement ce repas. Depuis que Bucky c’était mis en tête d’organiser un repas familial pour les retrouvailles avec Raphaël, j’appréhendais. Je me doutais que ce repas n’allait pas se dérouler dans des festivités mixant sourires à tout va, bonne ambiance, rires à gogos et tout le bordel. Non. C’était d’ailleurs tout autre. A peine la porte était ouverte, un malaise prenait place dans l’appartement. Il ne semblait pas ravi d’être ici, et la joie qui m’avait quand même habité de retrouver mon grand-frère avait disparue. Je n’étais plus certain que ce déjeuner soit une bonne idée. Je n’étais plus vraiment certain d’avoir envie de le revoir. Après tout, j’avais bien vécu sans lui depuis des années sans problème, sans avoir besoin de lui dans ma vie. Et puis, il avait pris la décision de fuir un jour sans ne plus jamais donner de nouvelles, comme si nous n’étions rien à ses yeux. D’autant plus, qu’un sourire semblait être trop pour lui. « Ouais, la même. » répondait-il sans même un sourire, aucun enthousiasme certain. Cache ta joie. Je soupirais silencieusement, levant les yeux au ciel en les laissant entrer dans l’appartement. Bordel, je sens que ce déjeuner va être génial… Forcément, il était choqué de voir à quel point Fiona avait grandi. Bah ouais, tu m’étonnes, depuis le temps… Ouais, ok, j’étais un peu rancunier envers Raphaël. Je n’acceptais pas aussi facilement son retour, comparé à Bucky. Peut-être parce que Raph apparaissait comme mon modèle quand j’étais petit, et que j’avais eu cette sensation d’abandon pendant plusieurs années. A présent, j’avais juste un brin de haine contre lui. « Alors, comment tu vas toi ? Ton salon ça se passe bien ? Je suis d'ailleurs super contente de mes cheveux plus courts, tu as fait des merveilles. » me demanda Bucky, qui me fit m’arrêter de suivre la conversation caustique entre Raphaël et Fiona. « Oh, impeccable, ça va. Et de ton côté, tout se passe bien ? Le salon se porte à merveille. Et je t’avais bien dit que les cheveux un poil plus courts t’iraient super bien. Tu devrais avoir plus confiance en ton coiffeur ! » répondais-je, accompagné d’un sourire, suivi d’un clin d’œil. « Et c'est toujours l'amour fou avec ta colocataire ?! » Je me stoppais net. L’amour fou ? « Hm ? Euh… Comment ça ? » répondais-je, totalement perturbé par cette question venue de nulle part. Savait-elle quelque chose ? Au sujet de notre "mariage" comme au sujet des "sentiments" que je pouvais ressentir pour elle ? Non, elle ne savait rien. Comment saurait-elle… « Enfin, oui, ça se passe toujours bien. » ajoutais-je, maladroitement. Est-ce qu’elle pouvait lire ma gêne sur mon visage ? A priori non, puisqu’elle annonçait ensuite qu’elle avait quelque chose à nous dire. Ouf. Ensuite, Fiona. Dis donc, c’était la journée des nouvelles ? D’autant plus que j’avais également mon lot de nouvelles. L’avis d’expulsion de Nekuia, notre mariage… Ouais, la base. J’attendrais peut-être entre le fromage et le dessert pour parler de telles choses, j’aurais peur de gâcher le repas confectionné par Fiona, même si je prétextais avoir mis la main à la pâte alors qu’il n’en était rien. « Plutôt, j'ai fait un bon repas. » Ah, la garce, elle s’accaparait toute la réussite de ce repas, alors que j’avais quand même fait la vinaigrette pour la salade… Sous les yeux vigilants que Fiona pour le dosage tout de même, mais je l’avais faite en solo.

Autour de la table, plats face à nous, après que Raphaël est présenté à sa façon sa faim, une gêne s’installa. « Les invités en premier. » dis-je à Raphaël en lui passant les couverts pour se servir. Je ne savais pas qu’au menu il y avait de la gêne, du malaise, de l’ennui et un gros blanc. Il me semblait plutôt avoir préparé un bon poulet rôti… Le coup de coude de Bucky à Raphaël renforçait davantage cette gêne. Il était à peine cramé, ce qui m’avait valu un petit rire intérieur. « Et euh sinon... vous devenez quoi ? » demandait Raphaël, après forçage de la magicienne par le regard. Mon dieu, on se serait cru dans un téléfilm où les repas de famille sont obligatoires malgré qu’ils ne puissent pas se piffrer et qu’ils essaient tant bien que mal de créer une conversation bateau. Bucky pris la parole en première, alors que ni Fiona ni moi-même n’avions pu ouvrir la bouche. « Ok... C'est un peu la première fois que je dois faire ça mais bon... Je sors avec quelqu'un... » … What ? Bucky avait quelqu’un dans sa vie ? Pour une surprise, c’était une surprise ! Mes yeux s’écarquillèrent, alors que ma curiosité grandissait de seconde en seconde. « Ah oui ? Mais raconte-nous tout ! Comment il s’appelle ? » demandais-je, telle la fouine que j’étais. « Elle s'appelle Jahia... Elle est photographe... On est ensemble depuis mi février... » Elle s’appelle Jahia… Elle s’appelle Jahia… Elle… Jahia c’est un trop beau prénom ! « Depuis mi-février et c’est seulement maintenant que tu nous le dis ?! » m’exclamais-je, abasourdi par cette grande nouvelle. Punaise, qu’attendait-elle pour nous faire part de cette grande nouvelle ? J’étais content, excité, et pour cela, il fallait que je me prenne double ration de poulet ! J’attendais que les deux femmes se servent pour prendre le plat à mon tour. « Et donc, tu nous la présentes quand ? C’est du sérieux ? Vous vous êtes déjà dit que vous vous aimiez ? Elle a de beaux cheveux ? » #mickeypirequ’unflic #avalanchedequestions


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Fiona P. Swan
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 116

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mar 1 Aoû - 23:19





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Ce dîner me rendais nerveuse, ce n'était pas le fait de voir ma famille enfin si, c'était plutôt de voir Raphaël que je connaissais très très très peu, que ça faisait une éternité que je ne l'avais pas vu. J'en avais vaguement le souvenir en fait. C'était une grande première un repas de famille comme cela et probablement la dernière vu comment il avait réagi auprès de Bucky quand il avait compris qu'on allait manger tous ensemble. On n'était pas une famille comme les autres, c'était certain. Quand même, je ne pouvais m'empêcher d'avoir un petit rire quand Raphaël me disait que j'avais grandi. En même temps, ça faisait une éternité que je ne l'avais pas vu alors forcément, il était logique que maintenant je sois une jeune femme, que j'ai grandi quoi. "24 ans." Répondi-je donc à mon grand-frère avec un léger sourire qui se dessinait sur mes lèvres. Et lui ce qu'il pouvait être vieux, mais bon je n'allais pas lui demander son âge. Déjà qu'il ne me semblait pas très commode, alors je ne voudrais pas empirer les choses en lui disant des trucs qui pourraient mal prendre. C'était la peine et il ne valait pas mieux prendre le risque que ça tourne au vinaigre ce repas. Quoi qu'avec ce que j'avais besoin de leur dire, c'était sûr que ça allait mal finir, mais bon j'allais bien voir au pire. Il devait être mal-à-l'aise le Raphaël tellement qu'avec ces questions, ça me faisait éclater de rire de l'intérieur, mais je restais intact pour qu'on évite les "pourquoi tu rigoles comme ça depuis tout à l'heure ?" Ca me fit plaisir pour ma soeur quand cette dernière nous annonçait qu'elle avait quelqu'un dans sa vie. Elle avait quelques années de plus que moi et ma relation avec mon copain était beaucoup plus avancée que la sienne, ça me faisait bien bizarre.

Ca me faisait rire quand Mickey se faisait tout seul des compliments, c'est vrai que c'était un super coiffeur, je pouvais en témoigner travaillant de temps en temps avec lui, mais il ne fallait pas abuser non plus hein. Ce dernier m'avait devancée pour les questions que je voulais également poser à ma grande soeur pour savoir quand est-ce qu'on pourrait rencontrer cette perle rare qui lui donnait autant le sourire. Tant pis, j'en rajoute une couche. "Ouiii hein, c'est quand qu'on l'a voit ?" Demandai-je donc toujours avec un sourire aux lèvres avant de reprendre. "J'espère qu'elle est sympa, au moins ?" Rajoutai-je donc en laissant échapper un petit rire. Je me doute que si ma soeur sort avec, c'est que pour elle, elle l'est forcément, mais bon je pose quand même la question. "Roh, laisse-là respirer deux minutes." Dis-je donc à Mickey en plaisantant quand lui, il lui posait trois mille questions à la fois. Il fallait bien tout écouter du début à la fin et ne pas en perdre une miette. "Moi, ça fait à peine deux mois que je suis rentrée de voyage, j'étais un peu parti à trois, à gauche avec mon petit ami..." Expliquai-je donc à Raphaël. Oui parce qu'il n'y avait pas que les deux autres zigoto, oui je parle de Mickey et Bucky qui avait quelque chose à lui raconter. Bon là, j'aurai autre chose à rajouter pour tout le monde, où personne n'était au courant, mais je l'avais pas encore le dire maintenant, ça casserait trop l'ambiance. On verra plus tard, au déroulement de ce dîner. "Nous avions visités pleins de pays pendant un an, j'étais trop géniale." M'exclamai-je donc. Ce n'était pas donné à tout le monde et puis, surtout comme je ne sais pas si je pourrais le refaire, cela avait été une expérience unique que je garderais en mémoire toute ma vie. "Et toi, alors ? Tu n'as pas quelque chose à nous raconter ?" Demandai-je à mon frère le plus vieux dans cette pièce. Pas sûr qu'il s'étale sur sa vie celui-là,  mais bon qui ne tente rien, n'a rien.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Raphaël Grimes
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 355

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Sam 5 Aoû - 23:02

Dans sa jeunesse, Raphaël avait toujours pris soin de sa famille. Sûrement de manière un peu bourrue, avec ses attitudes d’ours mal léché et son caractère d’ancien soldat, mais il les protégeait quoi qu’il advienne. Il ne savait pas s’il avait laissé ce souvenir dans les esprits de ses frères et de ses sœurs. Pour Becca, il savait qu’il restait cet homme qui l’avait protégée enfant et qui continuerait à la protéger aujourd’hui. Pour Fiona, bien évidemment, ils n’avaient pas eu le temps de se connaître. Il n’avait dû lui laisser aucune impression et aucun souvenir, hormis des photos posées sur les meubles. Mais qu’en était-il de Mickey ? Il avait eu le temps de le voir grandir un peu. Etre un enfant, puis un adolescent. Ils étaient diamétralement opposés, mais ils ne s’entendaient pas mal pour autant. Ils étaient une famille, c’est tout. Raphaël aurait pu se sentir familier à les retrouver, comme une réminiscence du passé. Mais il semblait que son âme avait trop vieilli, et que cette partie de sa vie auprès de sa famille ne lui appartenait plus vraiment. Il était gêné et gauche. Il ne se sentait pas à sa place, bien que Becca se trouve avec eux. Pour l’heure, il se retrouvait face à Fiona qu’il reconnaissait à peine. « Vingt-quatre ans… » répéta-t-il, comme pour mieux assimiler l’information. Il la connaissait, elle n’était encore qu’un bébé. C’était à peine si elle parlait. Une éternité s’était écoulée depuis… l’échange dura moyennement. Ils se mirent à table au grand soulagement de Raphaël. De plus, il avait la dalle. Il laissa donc les autres mettre tout sur la table. Déjà, ça sentait bon. C’était plutôt un bon point. Quand bien même, avec une bière entre les mains, Raph était moins susceptible de râler après quoi que ce soit. Il se servit avant de faire passer le plat à Becca. Elle choisit ce moment pour lui donner un coup de coude. Quoi encore ?! C’est là que le silence gêné de la table le frappa. Sous le regard insistant de sa cadette, il se sentit obligé de dire quelque chose. Juste demander ce que tout le monde était devenu. Après tout, mis à part Becca, il ne connaissait pas grand-chose des autres.

D’ailleurs, cette dernière prit les devants pour annoncer quelque chose. Il fronça les sourcils en apprenant qu’elle sortait avec quelqu’un. Raphaël s’était toujours montré méfiant, mais il l’était encore plus quand ça concernait sa sœur et ce qu’elle avait vécu. « C’est qui celui-là ? » demanda-t-il abruptement, à l’inverse de Mickey qui était d’un enthousiasme curieux. « Elle s’appelle Jahia… Elle est photographe… On est ensemble depuis mi février… » Le motard faillit s’étouffer dans sa gorgée de bière. « Attends, t’es gwen ?! » Il était choqué. Décontenancé. Il se rendit compte de sa réaction un peu mal placée. Il se racla la gorge. « Enfin, je veux dire… t’aimes les filles... vraiment ? » Il se montrait d’autant plus maladroit et se tut immédiatement en laissant Fiona et Mickey devenir quasi hystériques. Il dévisagea d’ailleurs son frère quand il demanda si la fameuse Jahia avait de beaux cheveux. C’était qui cette tapette ?! « T’es sérieux là ? » demanda-t-il, sidéré par la réaction de son cadet. Non mais on n’était pas des tafioles chez les Grimes ! Et les Swan aussi d’ailleurs. Enfin il préféra se taire plutôt que de balancer des propos intolérants. Après tout, ils n’étaient qu’au début du repas. Pas la peine de plomber l’ambiance tout de suite. Il laissa les deux s’extasier avant que Fiona ne balance sa vie. Apparemment, elle avait aussi un petit ami. « T’as un petit ami ? Il s’appelle comment ? Il fait quoi ? Les autres l’ont rencontré ? » Question qu’il soit approuvé par la famille. Raph ne connaissait pas trop Fiona mais il se montrait déjà assez protecteur. Hors de questions qu’un autre homme ne fasse du mal à la famille Grimes/Swan. En tout cas, elle avait beaucoup voyagé à travers le monde avec lui. Le motard se montrait méfiant, mais bon… pourquoi pas. Il n’appréciait pas l’idée qu’elle ait pu passer une année à droite et à gauche avec un inconnu, mais peu importe. Elle était là maintenant. « Et toi, alors ? Tu n’as pas quelque chose nous raconter ? » Lui ? Il ne sut pas quoi raconter. Des choses, il s’en était passé. Mais que pouvait-il dire ? Il y a moins de deux semaines, il avait tiré deux fois sur un homme afin de le tuer ? Qu’il avait fait de la prison ? Que sa femme le trompait et s’était barrée ? Qu’il avait dû fermer son garage parce qu’il avait sombré dans l’alcoolisme et que tous ses employés sont partis au fur et à mesure ? Qu’il avait fait du mal à toutes les personnes qu’il aimait ? Qu’il avait perdu l’amour de sa vie ? Il se sentit mal à l’aise, prit une gorgée de sa bière, se racla la gorge. « Ouais. Je suis marié depuis plusieurs années. Elle s’appelle Judith et on vivait à Philadelphie. J’avais un garage là-bas aussi. » Le brusque changement pour parler au passé le rendit amer. « Enfin j’ai atterri ici. Je cherche du boulot. En tant que mécano. » Il restait pour Becca, sinon, il aurait vite rebroussé chemin. Bien que depuis quelques temps, une idée lui trottait dans la tête. Celle de revoir Judith, de s’excuser, de lui proposer d’être un homme meilleur. Il ne voulait pas la perdre. Pas une seconde fois. Il devint sombre. « Et toi Mickey, t’es marié ? » Après tout, c’était bien le genre. Tout ce qu’il espérait, c’était de ne pas apprendre que son frère était marié à un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Bucky Swan
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2016
MESSAGES : 1044

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 6 Aoû - 18:05

Le rassemblement magique des Grimes & Swan
La mifa !
Je viens enfin de leur annoncer le fait que je fréquente quelqu'un. C'est déjà un premier point qui fut compliqué à dire à voix haute. C'est la première fois que je dois faire ça, ma famille connaît mon passé et je pense qu'ils attendaient ce moment depuis longtemps. Cela doit peut-être les soulager d'une certaine manière, mais je n'ai pas fini avec mes révélations. En effet, je sors avec une femme, j'annonce de ce fait que je suis aussi bisexuelle. Enfin je crois... Comme Jahia est la première personne que je laisse m'approcher, je pense tout simplement que je suis Jahiaxuelle (c'est beau avouez...) C'est plus compliqué quand tout le monde me demande qui il est... Car il n'y a pas de il...
Les réactions ne se font pas attendre. Mickey s'étonne du fait que je ne leur ai rien dit depuis le temps. Il est vrai que cela fait déjà plusieurs mois et que je n'ai rien dit du tout. Mais je suis quelqu'un de secret dans le fond. Seulement, c'est la réaction de Raphaël qui me serre le cœur.
- Attends, t’es gwen ?!
J'ai presque l'impression qu'il en est dégoûté et je me recroqueville un peu sur moi-même.
- Enfin, je veux dire… t’aimes les filles... vraiment ?
Il essaye de se rattraper, je le vois bien même si cela reste maladroit, mais il me faut quelques secondes avant de lui répondre sincèrement.
- Je ne le savais pas vraiment... Je n'ai jamais eu personne depuis... je ne continue pas ma phrase, sachant qu'ils comprendront. Je n'ai jamais laissé personne m'approché, je ne me suis jamais ouverte à personne...
Je sens les larmes me monter un peu aux yeux, émue.
- Et puis elle est arrivée... Elle me montre la tendresse que je pense avoir méritée, elle me montre ce qu'est la gentillesse, les câlins... l'amour... Je n'aime pas les filles... Je crois que je l'aime elle...
C'est la première fois que je le dis à voix haute et cela me semble presque limpide. Bien sûr que je suis amoureuse d'elle, mais le dire devant sa famille avant de lui dire à elle, c'est quand même quelque chose.
Mickey et Fiona reprennent alors la parole, se lançant dans un ballet de phrases qui me donnent envie de rire.
- Et donc, tu nous la présentes quand ?
- Ouiii hein, c'est quand qu'on l'a voit ?
- C’est du sérieux ?
- J'espère qu'elle est sympa, au moins ?
- Vous vous êtes déjà dit que vous vous aimiez ?
Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire. Je pense qu'il comprend à quel point c'est sérieux rien que dans le fait que je leur annonce cela et aussi que je suis amoureuse. Pour ce qui est de la rencontre, c'est une bonne question. Je n'ai pas rencontré sa famille à elle non plus.
- Non... Je ne l'ai dit qu'à vous... Il y a quelques secondes quoi youhou.
- Elle a de beaux cheveux ?
- T’es sérieux là ?
- Roh, laisse-là respirer deux minutes.
Je lève les yeux au ciel en riant.
- Magnifique Mickey, tu vas les adorer !
Mais je dois avouer que sentir toute cette attention sur moi me mets un peu mal à l'aise. Par chance, Fiona commence à parler d'elle si bien qu'on se concentre sur ma petite sœur cette fois. Elle raconte à Raphaël qu'elle était en voyage avec son petit ami, c'est vrai qu'ils ont fait le tour du monde et je trouve ça vraiment génial. Il s’intéresse même de savoir qui est son petit ami et je le regarde avec attention. Je suis si fière de lui. Mais je crois que Fiona ne veut pas trop d'attention non plus et passe le flambeau à Raphaël. Je ne le lâche pas des yeux, voulant me montrer rassurante. Je connais son histoire, je me souviens parfaitement quand il me l'a raconté en venant chez moi, blessé. Je le vois prendre une gorgée de bière et je suis sur le point de prendre la parole afin de lui sauver la mise, mais le voilà qu'il se lance :
- Ouais. Je suis marié depuis plusieurs années. Elle s’appelle Judith et on vivait à Philadelphie. J’avais un garage là-bas aussi.
Sous la table, je glisse ma main dans la sienne comme pour l'encourager. Je ne connais pas toute l'histoire, je sais qu'il est marié oui, mais je sais aussi que cela ne s'est pas terminé comme il voulait. Il n'a jamais voulu me raconter, je n'ai jamais voulu le forcer. C'est pour lui montrer que je suis présente pour lui, même dans les instants difficiles, comme le fait de raconter une histoire pas facile.
- Enfin j’ai atterri ici. Je cherche du boulot. En tant que mécano.
Je souris grandement. Ouais je sais, je fais petite sœur gagateuse mais le fait est que je suis fière de lui.
Et hop, le flambeau passe à Mickey cette fois TUNTUN.
- Et toi Mickey, t’es marié ?
Je me mordille la lèvre inférieure, un peu gênée de ne pas lui avoir raconté son histoire. D'un côté, ce n'est pas à moi de le dire, mais j'ai peur de voir le regard de Mickey devenir triste. Il faut dire que son histoire avec Haley est triste, une histoire si belle, si parfaite qui s'est fini si tristement. Mais ça, Raphaël ne pouvait pas le savoir...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Mickey Swan
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 25/03/2017
MESSAGES : 165

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 13 Aoû - 19:16





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Bucky avait fait sensation avec sa nouvelle qui ne manquait pas de surprendre chacun de nous. J’avoue que je ne m’attendais vraiment pas à cette révélation. Tout d’abord, qu’elle ait rencontré quelqu’un, déjà, c’était exceptionnel. Exceptionnel car elle n’avait pas eu une enfance facile, vis-à-vis de ce que notre père avait pu lui faire. Tout cela ne l’avait pas aidé, ce qui était clairement compréhensible. Après tout, comment pouvait-elle comprendre ce qu’était l’amour, les rapports intimes avec d’autres personnes et tout le tintouin qui va avec ? C’était compliqué. Mais deuxième révélation : elle était en couple avec une fille. « Attends, t’es gwen ?! » s’exclama le plus vieux de la bande, sous mes yeux médusés. Personnellement, elle aurait pu être en couple avec un zèbre que ça aurait été pareil, j’aurais été tout autant hystérique. La pauvre Bucky aurait pu complètement se braquer, ne plus vouloir prononcer un seul mot à ce sujet, mais Raphaël tentait de se rattraper comme il le pouvait. « Et puis elle est arrivée... Elle me montre la tendresse que je pense avoir méritée, elle me montre ce qu'est la gentillesse, les câlins... l'amour... Je n'aime pas les filles... Je crois que je l'aime elle... » répondait Bucky, alors que ma tête était posée dans le creux de ma main, totalement sous le charme de cette histoire. Ouais, ok, elle ne racontait pas vraiment d’histoire, mais j’arrivais tout de même à avoir un sourire idiot sur mon visage. Un sourire parce que j’étais heureux pour elle, tout simplement. Mais il m’en fallait plus ! Et d’un coup d’un seul, une avalanche de questions sortait de ma bouche, en même temps que celle de Fiona. Il faut dire qu’avec la brunette, nous étions toujours raccords. Et la blondinette s’amusait de cette situation, créant un mouvement de rires aux éclats de ma part également, jusqu’à poser THE question : avait-elle de beaux cheveux ? A savoir que pour un coiffeur, c’était d’importance capitale. CAPITALE VOUS DIS-JE ! « T’es sérieux là ? » répliqua le grognon de Raphaël. Avait-il encore un problème celui-là ? Heureusement, avant que je monte en pression, Bucky me confiait que j’allais adorer les cheveux de sa belle. Enfin, une fois que je la verrais. Mais ne précipitons pas les choses. C’est la première fois que la magicienne est en couple et je ne voudrais pas aller trop vite en besogne, jusqu’à ce que ça l’effraie de ne pas aller au bon rythme ou que sais-je. « Moi, ça fait à peine deux mois que je suis rentrée de voyage, j'étais un peu parti à trois, à gauche avec mon petit ami... Nous avions visité pleins de pays pendant un an, j'étais trop géniale. » ou l’art qu’a Fiona pour changer radicalement de sujet la seconde d’après. Bon, rien de nouveau ou croustillant de ce côté-là. Je voyais Fiona presque tous les jours, donc je peux vous dire qu’elle avait pu me raconter son voyage avec Brian au moins trois fois entièrement et avec tous les détails, même lorsque Brian est tombé malade après avoir mangé un repas bien trop épicé en Inde pour son petit estomac fragile. Quelle tapette.

Le meilleur restait à venir. « Et toi, alors ? Tu n'as pas quelque chose à nous raconter ? » demanda la plus jeune à Raphaël. Là, mes deux oreilles se tendent à nouveau. J’étais tout ouïe. « Ouais. Je suis marié depuis plusieurs années. Elle s’appelle Judith et on vivait à Philadelphie. J’avais un garage là-bas aussi. Enfin j’ai atterri ici. Je cherche du boulot. En tant que mécano. » Marié, lui ? Eh bien. Je me passais de faire mon petit commentaire, mais il tirait plutôt la gueule en en parlant, ce qui ne présageait rien de bon. De toute façon, le fait qu’il dise qu’ILS habitaient à Philadelphie et qu’IL a atterri ici, ça sentait clairement le pas bon. « Mécano, tu as dit ? » redemandais-je confirmation de l’information, avant d’ajouter « J’ai un truc qui merde sur ma moto, je n’arrive pas à savoir ce que c’est. Et pourtant, je peux t’assurer que je la bichonne. Tu pourras y jeter un œil ? Enfin… Si ça ne te dérange pas. » Après tout, si ça pouvait détendre l’atmosphère, nous rapprocher, trouver un point commun… Tout était bon à prendre. C’était mon frère, mon plus grand modèle quand j’étais jeune. Et même si je ne digérais toujours pas son départ si brutal il y a de ça tellement d’années, j’étais heureux de le retrouver. « Et toi Mickey, t’es marié ? » demanda Raphaël subitement. Ouais, subitement parce que je ne m’attendais pas à une telle question. J’avais la tête d’être marié ? Peut-être… Enfin, c’était peut-être l’âge plus avancé que nos deux sœurs qui pouvaient le mettre sur la voie. « Oui. » répondais-je du tac-au-tac, genre normal, tout va bien. WAKE UP MICKEY ! « Enfin… J’ai été marié. » rectifiais-je sans que ce soit réellement une rectification, car la vérité était que j’étais bel et bien marié à l’heure qu’il était. « Mais… Elle est décédée il y a déjà plusieurs années, d’un cancer... » ajoutais-je sans vouloir trop m’épancher, je n’avais pas des masses envie d’en parler. Cela me donnait un air morose, une mine attristée. D’autant que ça me faisait me souvenir que mon frère n’était pas là lors de mon mariage avec Haley, ni là à son enterrement et tout le bordel qui en suivait. Non, il avait été absent et ce souvenir me nouer à nouveau la gorge. « Enfin, tant qu’à y être… Autant tout dire, hein. » dis-je soudainement, comme si je sentais que c’était le moment d’annoncer la grande nouvelle. Et ça, ce n’était pas une information réservée à Raphaël, car il s’avérait que les deux autres n’étaient pas encore au courant de ce que j’allais annoncer. « Je me suis remarié tout récemment. A vrai dire, je crois que ça ne fait même pas une semaine ! » finissais-je par dire, accompagné d’un rire à moitié hilare de cette révélation, et à moitié gêné de l’annoncer de cette façon, comme si j’annonçais que je m’étais acheté un nouveau polo.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Fiona P. Swan
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 116

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mar 15 Aoû - 22:10





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Ca me surpris, mais j'étais contente pour ma soeur qu'elle est trouvée quelqu'un dans sa vie. Qu'elle est trouvée chaussure à son pied comme qui dirai, moi j'avais trouvé, Mickey avait trouvé même si sa femme était morte maintenant, malheureusement. J'étais comme Mickey, que ce soit une fille ou garçon, je m'en fichais complètement. Bon Raphaël n'avait pas l'air sur le coup du même avis, mais tant qu'elle était heureuse c'était le principal, non ? Ce qui comptait le plus. "Tant qu'elle ne te fait pas de mal, on n'aura pas à s'en mêler." Dis-je donc à la blondinette avec un clin d'oeil. J'étais sa petite soeur, un peu la dernière de la famille avec notre jeune frère, ça ne m'empêchait pas d'être un peu protectrice avec tout le monde, le reste de ma fratrie. Je ne pouvais m'empêcher d'éclater de rire quand mon frère, le coiffeur s'interrogeait sur ses cheveux. Franchement, ce n'était pas la première question à se poser, mais bon connaissant Mickey, ce n'était pas étonnant de sa part. Après ça, c'est moi qui en viens de raconter à Raphaël, le seul qui n'était pas au courant dans cette pièce que j'étais partie faire le tour du monde avec mon petit ami pendant un an. Cela avait été trop géniale, je m'en souviendrais toute ma vie de ce voyage. Maintenant avec ma grossesse, pas sûr que je pourrais en refaire un très rapidement. "Il s'appelle Brian. On c'est rencontré avant que je parte, pendant ma formation d'hôtesse de l'air..." Dis-je donc à mon plus grand frère avec un sourire qui s'affichait sur mon visage, c'était toujours de bons souvenirs de penser à tout ça. Je n'étais pas prête à les oublier. "Oui, ils sont au courant. Je leur ai présenté." Dis-je en regardant Mickey et Bucky l'un après l'autre avec un léger sourire. Ca faisait maintenant un an et demi que j'étais avec Brian alors forcément que je l'avais présenté au reste de la famille. Sauf Raphaël bien sûr étant donné qu'il n'était pas là à l'époque. Je retournais donc la question à Raphaël, on avait tous eu des anecdotes sur la vie sentimentale des autres, il nous manquait plus que Raph maintenant. Pas sûr que lui s'écale des heures sur ce sujet, le connaissant même si je ne le connaissait pas vraiment en fait, mais vu ce qu'on m'en avait raconté, j'avais l'impression de bien le connaître niveau caractère.

A vrai dire, j'aurai peut-être mieux fait de me taire. Quand Raphaël nous racontait sa petite histoire avec sa femme, je voyais bien qu'il avait dû se passer quelque chose de terrible pour que maintenant il soit seul à Los Angeles. Je ne savais pas ce qui avait pu se passer pour lui, comme Mickey aussi avait eu un passé avec sa femme qui était lourd. J'avais connu la femme de mon grand-frère, je les avais vus tellement heureux ensemble, sachant qu'elle était devenue malade et que maintenant, elle était morte cela avait été un choc terrible, surtout pour mon frère, normal. J'eus un petit sourire pour mon frère Mickey quand ce dernier parlait de sa mère, pour le soutenir. C'était celui avec qui j'étais le plus proche de mes frères, alors forcément que je l'avais aidé à l'époque quand sa femme lui avait laissé son salon de coiffure, il avait pu compter sur moi et pourra toujours compter sur moi et sur les autres frères et soeurs de la famille d'ailleurs. J'écarquillai les yeux et n'en croyais pas mes oreilles quand mon frère justement me disais qu'il s'était remarié. Je ne comprenais pas. Whouah, pourtant on se disait tout et c'était seulement maintenant que je l'apprenais. "Whouah mais c'est qui ? On la connaît ?" Demandai-je donc à mon frère, là je voulais tout savoir. "Ca fait combien de temps que tu la connaît ? Et que vous êtes ensemble ?" Rajoutai-je donc. Il s'était déjà marié une fois et maintenant une deuxième et bah, il ne perdait pas de temps le garçon.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Raphaël Grimes
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 355

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mer 30 Aoû - 21:05

Raphaël n’était pas certain d’être ravi de se retrouver au milieu d’une réunion de famille où il ne se sentait pas à l’aise. Mais plus le temps avançait, plus il regrettait de s’être pointé. Ce qu’il redoutait par-dessus tout, c’était la gêne. De lire de l’amertume et de la rancune dans le regard de sa famille. Certes, Becca lui avait pardonné. Fiona était bien trop petite pour avoir pu souffrir de son absence. Pour Mickey, c’était autrement différent. Autrefois, les deux frères étaient proches. Il sentait de l’admiration dans le regard de son cadet envers ce frère qui avait fait la guerre dans des pays étrangers, qui avait pris soin d’eux malgré le nombre important qu’ils étaient. Que restait-il aujourd’hui de cette admiration passée ? Des lambeaux épars qui ne pourraient jamais vraiment se recoller entre eux. Néanmoins, la présence des filles et leurs histoires détendaient l’atmosphère. Jusqu’à ce que Becca ne lâche la bombe… Raphaël aurait pu se réjouir d’une aussi belle nouvelle alors qu’elle lui avait raconté un passé chaotique, mais il avait du mal à digérer la révélation. En soi, il n’avait rien contre l’amour entre femmes, mais pas dans sa famille. Cependant, il s’agissait de sa petite sœur et le sujet n’était pas à prendre à la légère. En aucun cas, il ne voulait lui faire du mal ou la blesser plus qu’elle ne l’avait été. Il modéra quelque peu ses propos pour ne pas paraître trop brute de décoffrage. Surtout qu’il sentait peser sur lui le regard des autres. Déjà qu’il n’était pas en odeur de sainteté… Il préféra encore fermer sa gueule, restant un spectateur attentif tout en sirotant sa bière. Longuement, sa petite blonde expliqua ce qui l’attirait chez cette fameuse Jahia. Bien qu’il ne comprenait pas, il l’acceptait à partir du moment où elle pouvait être heureuse. Il n’était pas certain que cet état de fait serait très visible dans ses comportements, mais c’était ce qu’il pensait sincèrement.

Ce fut le tour de Fiona qui s’exprima sur sa vie. Aucune véritable révélation hormis le fait qu’elle était en couple depuis quelques temps avec un homme qui la faisait voyager. Raphaël grommela dans sa barbe. Il ne savait pas bien si c’était simplement son côté protecteur pour la famille ou juste parce qu’il n’avait pas une haute opinion de l’espèce humaine, mais il n’appréciait pas vraiment d’entendre tout cela. Il ne fit pas trop de remarque, ne voulant pas se montrer trop ronchon. Enfin… Cela ne l’aurait pas gêné, mais Becca lui faisait les gros yeux à côté dès qu’elle sentait qu’il allait dire une connerie. Ce qui était généralement le cas. L’incident diplomatique fut évité. Au moins, il se consolait avec l’idée que ce fameux Brian était connu du reste de la famille. Bien qu’il commençait à douter du discernement de chacun en voyant Mickey s’extasier sur les cheveux de chacun. Hélas, Raphaël n’échappa pas plus longtemps à l’interrogatoire. Que dire ? Le mécano n’était pas un homme qui aimait s’épancher sur sa vie. Il ne racontait pas grand-chose. Personne ne savait ce qu’il avait pu vivre à la guerre. Le traumatisme de six années de captivité. Très récemment, il venait de parler pour la première fois de Mary à Becca. Même Judith, son épouse, n’était pas au courant de son passé, de ses déceptions amoureuses et du trou béant que cela avait laissé dans son âme. Il n’était pas question de parler de prison, de son affaire qui avait dégringolé et de sa femme qui avait pris la poudre d’escampette pour atterrir dans les bras d’un autre. Il se montra évasif, et il n’y eut que l’emploi du passé pour parvenir à trouver des indices concernant ce qui avait pu se passer. Raph évita sciemment le regard chagriné de sa petite sœur. Il n’aimait pas inspirer la pitié. Heureusement, de tout son discours, ce n’est pas ce que Mickey décida de relever. Il s’intéressa plutôt à son travail, éveillant l’intérêt de Raphaël. Quand il évoqua sa moto et l’éventualité pour lui d’y jeter un œil, il se dit que leur relation n’était pas forcément vouée à l’échec. Il hocha la tête. « Oui, bien sûr. Je peux la regarder quand tu veux. C’est quoi comme modèle ? » Les motos, c’était son sujet de prédilections. Il en possédait lui-même une et il préférait ce transport aux autres bien qu’il ne rechignait jamais à montrer dans un imposant 4x4. « Je peux même te montrer comment on bidouille les bécanes. Si un jour t'as une tuile. » Il se racla la gorge, gêné d’une proposition aussi anodine qui équivalait à un rapprochement avec son frère. Sûrement était-ce le regard ravi de Becca à côté de lui qui lui faisait cet effet-là. Dans cette question, il se retrouvait un peu autrefois. Quand il était toujours à la maison et que ses frères venaient l’observer s’occuper des motos des voisins, ou leurs voitures. Ils nourrissaient tellement d’admiration. Il eut cette subite envie d’en apprendre plus sur son frère. Était-il marié aussi ? Il regretta sa question en apprenant qu’il était veuf. « Je suis désolé… » dit-il simplement, compatissant véritablement à sa douleur. Mary et Judith n’étaient certes pas mortes, mais il connaissait la véritable douleur de perdre un être qu’on aime plus que tout au monde. Il crut qu’un blanc gênant allait s’installer, mais son frère rebondit sur une autre nouvelle. En soi, apprendre qu’il était remarié n’avait rien de choquant, mais il fut surpris de constater que personne autour de cette table n’était au courant. Il fronça les sourcils aux questions de Fiona. « Attendez, vous n’êtes pas au courant ? » Que sa famille ne soit pas au courant pour Judith était bien normal puisqu’il n’avait pas donné de nouvelles depuis des années, mais là… ne se disaient-ils pas tout ? « C’est quoi comme genre de mariage que tu l’as caché à tout le monde ? » Parce qu’il voyait aussi la mine déconfite de Becca. Ils se mariaient sur un coup de tête par ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Bucky Swan
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2016
MESSAGES : 1044

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Mar 5 Sep - 23:12

Le rassemblement magique des Grimes & Swan
La mifa !
Je boude.
Ouais c'est une information importante parce que je boude clairement. Alors que j'étais heureuse de ce repas, de voir qu'on se découvre un peu plus chacun, Mickey annonce un truc de dingue. Je boude pas parce qu'il me « vole » la vedette, j'en ai rien à faire, je ne boude pas quand il discute avec Raphaël comme deux frères allant réparer une moto. Je boude parce qu'il est arrivé quelque chose de merveilleux dans la vie de mon frère et qu'on est au courant comme ça, au détour d'une table au milieu de « passe moi le sel, oh je suis mariée ! » Et il a même pas pensé à nous le dire avant. Parce qu'il dit pas qu'il va se marier, la façon dont il le dit c'est qu'il s'est marié dans le passé, et sans nous ! Ouais c'est exactement ce qu'il dit !
- Je me suis remarié tout récemment. A vrai dire, je crois que ça ne fait même pas une semaine !
Une semaine... UNE SEMAINE et on est au courant que maintenant ! Et il est où mon mms où je le vois dans un super costume, et la photo de sa FEMME ! Je croise les bras contre ma poitrine, montrant clairement mon désaccord. L'enfant que je suis montre clairement qu'elle n'apprécie pas. Mais alors que moi je boude, Fiona réagit complètement autrement. Elle a l'air enthousiaste alors que moi je ne cesse de grommeler...
- Whouah mais c'est qui ? On la connaît ? Ca fait combien de temps que tu la connaît ? Et que vous êtes ensemble ?
Ouais, c'est qui d'abord celle-là qui pense même pas à la belle famille. Je la connais pas, mais je sais déjà que je l'aime pas. Je savais même pas qu'il fréquentait quelqu'un, on ne l'a pas connu avec beaucoup de femmes. Il est sorti un moment avec une certaine Sam, et elle on a entendu parler d'elle, mais voilà qu'il y a une nouvelle Madame Swan quoi ! Non je m'en remets pas, et je plisse les yeux en fixant mon frère pour lui montrer clairement que je ne suis pas contente.
- Attendez, vous n’êtes pas au courant ?
- Non ! Je dis d'une manière bien froide et acerbe.
- C’est quoi comme genre de mariage que tu l’as caché à tout le monde ?
Voilà enfin quelqu'un qui pose une question logique ! C'est quoi comme mariage pour qu'il ne fasse même pas les présentations avant. Je ne suis pas du genre vieux jeu mais on a clairement notre mot à dire sur la famille quand même. Imaginons elle n'est pas assez bien pour lui et il est tellement aveuglé par l'amour qu'il le voit pas... Tellement qu'il se mari sans même nous concerter avant.
- Pourquoi on n'était pas convié !
Ba oui, moi j'avais adoré son mariage, c'était beau, touchant, émouvant. J'ai aimé voir mon frère aussi heureux, j'ai adoré pouvoir porter une jolie robe et pouvoir célébrer l'amour quand je n'y croyais pas vraiment.
- T'as honte de nous c'est ça ? C'était qui les témoins ? Pourquoi tu nous as pas demandé comme avant ?
Maintenant, en plus de la colère je montre aussi que je suis blessée. J'ai l'impression qu'il m'a trahi d'une certaine manière. C'est comme si on ne comptait pas assez pour faire partie d'un instant aussi important de sa vie. Je suis certaine que dans le fond il ne voulait pas nous faire du mal, mais bon...
Il est vrai que moi je n'ai pas parlé de notre relation avec Jahia et que j'ai pris mon temps, mais j'avais besoin de ce temps pour me poser et comprendre ce qu'il m'arrivait. Et puis c'est normal, on stabilise une relation avant d'être certain que cette personne mérite de rencontrer la famille et d'y entrer d'une certaine manière. Sauf que là, Mickey il a sauté toutes les étapes pour arriver au mariage... Oui je lui en veut !
- T'es vraiment un gros nul, je grommelle comme une petite enfant.
Ils me connaissent, ils savent que par moments je peux devenir une enfant, cela fait partie de mon caractère. Ayant grandi trop vite il m'arrive aujourd'hui d'agir comme une adulte et soudainement de devenir une véritable gamine. Enfin, ils le savent tous sauf Raphaël. Enfin je vais pas non plus m'excuser pour mon comportement qui peut être nul. Comme je l'ai dit de toute façon, c'est lui le nul !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Mickey Swan
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 25/03/2017
MESSAGES : 165

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Ven 22 Sep - 2:10





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Il y avait une drôle d’ambiance. Comme si on s’était réuni pour chanter des chansons paillardes autour d’un feu en se tenant tous par les mains partager un réel repas en famille. Ce n’était pas aussi froid que je l’avais pensé avec Raphaël. Enfin… Disons que nous n’étions pas prêts à nous serrer dans les bras, mais les approches se faisaient des deux côtés. Et c’était certainement plutôt mignon à voir de l’extérieur. « Oui, bien sûr. Je peux la regarder quand tu veux. C’est quoi comme modèle ? » Là, là, là, ça m’intéressait. « Une Honda CB750 Nighthawk de 1992 que j’ai un peu personnalisée. Enfin, j’ai juste changé le réservoir, j’ai mis celui d’une Yamaha 650 XS. » répondais-je de ma voix de passionné. La moto avait toujours été un loisir qu’on avait partagé depuis petits. Je pouvais observer Raphaël bidouiller les motos des voisins pendant des heures. Et le fait qu’il soit finalement devenu mécanicien ne m’étonnait guère, il avait un don pour cela. « Je peux même te montrer comment on bidouille les bécanes. Si un jour t'as une tuile. » Était-ce une offre pour passer un peu de temps ensemble ? Mon cœur penchait. Et en même temps, j’étais carrément enthousiaste à cette idée, ce qui me rendait carrément mal-à-l’aise d’être dans l’optique de passer du temps seul à seul avec mon frère, ce qui était plutôt ridicule, il faut l’avouer. « Ouais, carrément ! » répondais-je en souriant, plutôt heureux bien que perplexe à cette idée. Après tout, cette activité pouvait nous rapprocher à nouveau… L’enfant en moi voulait se rapprocher du grand-frère qu’il avait perdu de vue toutes ces années.

J’avais lâché la nouvelle. Un effet de bombe. L’enthousiasme de Fiona. Les bouderies de Bucky. L’incompréhension de Raphaël. Je n’aurais peut-être pas dû l’annoncer de cette façon… Bravo Mickey, t’es un vrai champion de la réflexion. Il faut dire que l’annonce avait été arrivée comme le mariage en lui-même : comme un cheveu sur la soupe. La façon de l’amener était peut-être inopportune. Oui, c’était évident, d’ailleurs. J’avais merdé quelque part, c’était un fait. Peut-être aurais-je dû y aller plus doucement. Ou déposer quelques indices par-ci par-là avant de lâcher la bombe d’un seul coup. Comme la bombe de bain qu’on balance et tout part en cacahuète d’un coup. Enfin, ça mousse, si on garde la comparaison. Bref. Qu’est-ce que cette bombe de bain vient foutre dans l’histoire ? Remise en ordre des informations dans ma tête. Fiona commençait par poser beaucoup trop de questions, comme à son habitude, que je snobais clairement pour le moment. Je préférais plutôt m’attarder sur la réaction de Bucky. Elle boudait. Comme habituellement, quand elle était vexée ou que quelque chose ne lui plaisait pas, elle boudait. Elle tirait la tronche comme une gamine, exprimait sa non-approbation de cette manière et y arrivait très bien. « C’est quoi comme genre de mariage que tu l’as caché à tout le monde ? » Mais… Mais de quoi je me mêle Raphaël-l’absent-depuis-si-longtemps ? Clairement, il ne m’aidait pas auprès de Bucky là. « Mais… Mais je ne l’ai pas caché ! » m’exclamais-je d’un coup, posant une main directement sur mon buste, me sentant presque offensé. Alors que bon, en toute honnêteté, c’est moi qui avais fait du caca là. « Disons juste que je n’ai pas eu l’occasion de l’annoncer encore. Je ne vous avais pas vues depuis le mariage ! » ajoutais-je pour me défendre comme je le pouvais. Une tentative de noyer le poisson ? Avec Fiona, ça fonctionnait facilement. Elle était déjà fan de la nouvelle Madame Swan qui était restée Madame Chopin parce que c’était une idiote qui préférait garder son nom de famille pourri qui sent la choucroute. Raph, lui, ne comprenait absolument à la situation et c’était légitime. Le pauvre arrivait tout juste et il apprenait des choses que les autres n’imaginaient même pas encore. Il faut dire que ce mariage s’était fait du jour au lendemain. Comme cette lettre qui était, elle-même, arrivée du jour au lendemain, sans qu’on ne s’y attende. « Pourquoi on n'était pas convié ! T'as honte de nous c'est ça ? C'était qui les témoins ? Pourquoi tu nous as pas demandé comme avant ? » Si elle savait… Je n’avais aucunement honte d’eux. Bien au contraire, j’aurais aimé forcément aimé qu’ils soient là, qu’ils soient présents ce jour-ci. Oui, ils auraient mis de l’ambiance supplémentaire dans la chapelle. Parce que bon, Elvis avait bien rempli son rôle, mais ça manquait cruellement d’applaudissements à la fin des vœux. Eux, ils auraient fait un tonnerre d’applaudissements certain, comme lors de mon premier mariage avec Haley. Les témoins ? Pff, une galère en moins. Au moins, je n’avais pas eu besoin de réfléchir à ce sujet-là bien longtemps. Pas besoin de choisir entre tous, faire plaisir à certains pour faire bouder d’autres. Pourquoi ne leur avais-je pas demandé comme avant ? Je ne pouvais pas… Je ne pouvais d’ailleurs rien leur dire. Je ne pouvais pas leur dire la véritable raison de ce mariage soudain. La seule chose que je pouvais dire, c’est qu’on s’était mariés parce qu’on s’aimait. D’ailleurs, ce n’était pas totalement faux. On s’aimait. Bon, peut-être pas de la façon dont des mariés devraient s’aimer, mais nous n’avions pas fait cela inutilement. Il fallait que notre mariage soit crédible aux yeux de tous et cela impliquait alors de mentir à sa famille. Je ne préférais pas les mêler à nos affaires tordues de détournement de nationalité américaine. Ouais ouais, j’me sens criminel, oklm. « T'es vraiment un gros nul. » Réveille-toi Mickey, elle est complètement désappointée là ! « Je suis désolé… » finissais-je par dire, m’excusant réellement. Pas pour m’être marié sans leur dire, ni pour l’annoncer de cette façon soudaine, mais bien pour la mettre dans un tel état. « En fait, oui, ça s’est fait sur un coup de tête, sinon je vous aurais prévenus, bien sûr. » tentais-je d’apaiser la tension qui s’était installée contre mon gré. « Et puis… C’est un deuxième mariage. Ce n’est pas comme si c’était le premier, tu sais. Ce n’était pas aussi… Solennel. » ajoutais-je pour qu’elle ne soit pas aussi déçue qu’elle semblait l’être. « Il n’y avait pas réception, pas de témoins, juste… Nous deux. Nekuia et moi. » Et parce que j’ai superbement bien annoncé ce mariage, j’annonce tout aussi bien l’épouse.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Fiona P. Swan
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 116

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 12 Nov - 15:09





La mif' Swan/Grimes


Le rassemblement magique des Grimes & Swan



Whouah c'était la grande soirée des révélations, apprendre que mes deux frères étaient mariés. Raphaël c'était beaucoup moins choquant puisque je ne le connaissais pas des masses, beaucoup moins que Mickey que je fréquentais assez régulièrement. Pourtant je n'avais pas été au courant de son mariage. Je voulais éviter dans rajouter une couche surtout en entendant les propos de Raph' et Bucky, mais j'avoue que j'étais un peu comme eux à ne pas comprendre le pourquoi du comment. Comment ça c'était fait qu'il n'avait pas pu nous prévenir pour son mariage. J'aurais été ravie moi d'y participer. Surtout un mariage fait sur un coup de tête, ça franchement a vrai dire, je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas comment c'était possible, est-ce une blague ? Non, je ne pense pas quand même vu la tête de mon grand-frère. Le mariage s'était pourtant quelque chose de sérieux, vraiment sérieux. Du moins c'était comme ça que je voyais les choses et pourtant il l'avait fait sur un coup de tête, c'était vraiment étrange. Peut-être que ça cachait autre chose, quelque chose d'autre qu'il ne voudrait pas nous dire, peut-être oui j'en sais rien, mais bon après tout ce n'était pas mes affaires. "Sur un coup de tête, mais comment ça ?!" Demandai-je donc à mon grand frère, l'air surprise. Surtout qu'un mariage il fallait le préparer en grand, si l'avais déjà décidé sur un coup de tête, la cérémonie avait dû être pas très grande. Ça devait être un mariage d'une simplicité. Bon en même temps, il avait déjà fait un premier mariage avec Haley. C'était compréhensible que le deuxième, il le voulait plus simple, mais bon il fallait quand même faire les choses bien, à minimum.

Avec Nekuia, whouah mais c'était encore l'effet d'une bombe. Ça me surprenait davantage, je l'avais déjà rencontré de temps en temps cette jeune femme et l'imaginer marié avec mon frère, ça me faisait franchement assez bizarre. "Avec Nekuia ?" Dis-je donc à mon frère, oui c'était un assez gros choque. J'avais peut-être mal entendu, c'est vrai qu'elle était sympa et tout ce qu'il faut, mais de là à se marier, c'était franchement rapide à mon goût. Je ne savais même pas qu'ils étaient ensemble, mais bon c'était sa vie après tout et puis, j'étais toujours là au besoin. Faire ça qu'entre eux, c'était encore plus étrange. Même pour un deuxième mariage, il fallait au moins des témoins, c'était le plus important je trouve quand même. "Pas de témoins ?" Répétai-je donc en me tournant vers ma soeur et mon frère aîné de la famille. "C'est étrange, non ?" Leurs demandais-je, c'était mon point de vue en tout cas. Je me retournais donc de nouveau vers Mickey. "Whouah, mais vous êtes ensemble depuis quand ?" Lui demandai-je donc parce que bien évidemment avant de se marier, j'imagine bien qu'il devait avoir une relation ensemble tous les deux.

Maintenant c'était à mon tour d'annoncer que j'étais enceinte, whouah. C'était compliqué, mais en même temps ils avaient bien le droit de savoir, de connaître la vérité. "Bon, c'est à mon tour je suppose, de vous annoncer ma nouvelle." Commençai-je donc par leur dire en me pinçant la lèvre inférieure. C'était assez difficile à dire, à avouer. Je ne sais pas trop s'ils allaient prendre ça positivement ou négativement, je pense qu'il y aurait un peu des deux. "J'ai appris il y a quelques semaines que j'étais..." Dis-je donc en marquant une petite pause en les regardant chacun à leur tour avant de me jeter à l'eau. "Que j'étais enceinte." Lâchai-je donc en attendant une réaction de leurs parts. C'est chaud.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Raphaël Grimes
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 355

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    Dim 19 Nov - 11:25

Décidément, les histoires de famille, c’était toujours autant le bordel et Raphaël réalisait qu’ils n’avaient pas eu besoin de lui pour se créer des emmerdes. Si au départ, cela avait à peu près bien commencé avec l’annonce de Becca –bien qu’il aurait trouvé à redire à cette relation avec une femme- le repas s’envenimait. Mickey venait d’annoncer qu’il s’était marié récemment. Initialement, le mécanicien avait cru que cette information lui était personnellement destinée. Après tout, il n’était pas censé savoir une telle chose après une aussi longue absence. Il n’avait même pas été au courant pour sa première femme. En revanche, il fut surpris de constater qu’il n’était pas le seul à apprendre la nouvelle. Becca et Fiona n’en savaient pas plus. Pourtant, n’étaient-ils pas censés être tous très proches ? S’il était le vilain petit canard de la famille, il avait cru comprendre que –par les récit de Becca- qu’ils étaient tous très soudés. Alors pourquoi taire ce mariage ? D’autant qu’il n’avait pas l’air d’avoir été en couple récemment. Là, il devait admettre qu’il ne comprenait rien. Becca faisait la gueule, vexée de ne pas avoir été tenue au courant, Fiona posait mille questions, curieuse, et le mécanicien cherchait à trouver un sens à tout cela. Mickey affirma qu’il n’avait rien caché. « A partir du moment où personne n’est au courant… » intervint Raphaël avant de réaliser qu’il ferait mieux de fermer sa gueule. Il n’était pas trop en position de pouvoir faire le moindre commentaire sur une telle situation. Il écouta son frère se raccrocher aux branches, mais tout ceci ne tenait pas la route. Justement, s’il ne les avait pas vus avant le mariage, c’était quand même un peu louche. Le mécanicien ne s’y connaissait pas très bien en mariage puisque Judith et lui s’étaient mariés discrètement à Vegas, mais généralement, il fallait prévenir le reste de la famille s’il voulait qu’ils soient au courant. Mais plutôt que de faire une remarque potentiellement mal reçue, il se tut et but une gorgée de sa bière. Quelle histoire… néanmoins, il n’était pas déçu que l’attention se soit reportée ailleurs que sur lui.

Finalement, penaud, Mickey s’excusa de son comportement. Il plaida le coup de tête. Raphaël haussa un sourcil. Fiona aussi tiquait à une telle remarque. D’autant plus qu’ils ne connaissaient toujours pas le nom de l’heureuse élue. Il tenta de se justifier encore et encore, pour expliquer l’absence de témoins, de cérémonie en grandes pompes etc. Il annonça enfin le nom de la mariée. Si cette annonce sembla créer de l’agitation auprès des deux filles, Raphaël était paumé. « Quoi ? C’est qui Nekui ? » demanda-t-il assez intrigué. Pourquoi faisaient-elles ces tronches-là ? C’était une prostituée ou quoi ? En tout cas, si c’était sa copine, personne n’était au courant puisque Fiona demanda depuis quand ils étaient ensembles. « S’ils sont véritablement ensembles… » commenta Raphaël dans un rire moqueur, bien loin de se douter qu’il avait raison dans un sens. Mais bon… fallait admettre que c’était bizarre cette histoire. « Tu l’as foutue enceinte, c’est ça ? » Après tout, ça pourrait bien être une raison. Bien que cela faisait un peu XXème siècle. Enfin il ne s’étonnait plus de rien.
Quoi que… suite à toutes ces révélations, Fiona crut bon d’annoncer sa propre nouvelle. Elle aussi s’était mariée ? Elle avait acheté un poisson rouge ? Elle s’était fait une manucure ? Nope. Elle était enceinte. E-n-c-e-i-n-t-e. Sur le coup, il se mit à rire, persuadé qu’il s’agissait d’un trait d’esprit de sa cadette. Après tout, elle avait peut-être un humour un peu sarcastique. A qui aurait la pire annonce ! Sauf qu’en voyant la gueule des autres, il s’interrompit immédiatement. « Non, t’es sérieuse ?! » Non mais c’était quoi cette famille au juste ? Ils se mariaient sur un coup de tête. Ils étaient homos. Et voilà que la benjamine tombait enceinte d’un mec qu’elle fréquentait à peine. « Dis donc, c’est une sacrée ambiance dans la famille. » nota Raphaël, un brin acide. Comme quoi, c’était vraiment une mauvaise idée de les rencontrer. Enfin au moins, il aurait fait tâche dans une famille modèle. « Du coup, le principe, c’est de faire les choses dans son coin et de ne surtout rien dire. Genre si je dois avoir un gosse, je vous l’annonce quand il sera né ? » Il était bien mal placé pour la ramener, lui qui s’était barré aussi longtemps et dont personne n’avait eu de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥    

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le rassemblement magique des Grimes & Swan » + Mifa Swan/Grimes ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» rassemblement Meux le 16-04
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Venice Beach :: Home sweet home-