Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ennui folie - Ellana McGregor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Ennui folie - Ellana McGregor   Jeu 18 Mai - 2:23

Défi # 43. Ton personnage doit imiter une chèvre en train de bêler pendant une minute... Non-stop.

Ennui folie
Non mais ! Elle allait tuer sa meilleure amie. C’était certain. Cette fois, elle allait la tuer ! Non mais, cela ne se faisait pas de se trouver nulle part ! Et moi dans tout cela songeait-elle lorsque ses pieds débarquaient lourdement dans la rue ou vivait Matthew McGregor alias le bellâtre. Elsa en souriait encore de ce petit surnom. Si mignon … Dommage que ledit concerné n’était pas du même avis. Tant pis.

Il allait apprendre à rire avec elle. Elsa se le promettait.

Armée de chaussures de marche blancs, son jeans skinny rendait le haut sans manche rouge et décolleté moins tape à l’œil. Heureusement, Elsa n’était pas ce genre de femme. – Enfin, on l’espère. – Elle marchait donc rapidement jusqu’à voir l’adresse comme le lui indiqua le père d’Héloïse. Aussitôt, Elsa remonta l’allée pour sonner …

Cinq secondes … 10 secondes … 15 secondes …

- JE VAIS LA TUER !

Hurla-elle pour laisser sortir sa colère de ne pas trouver sa meilleure amie nulle part. Elsa avait pensé qu’Héloïse serait chez elle. Apparemment, non. Oui, la jeune femme aurait du prévenir avant. Elle l’a fait. Par texto. Ce n’était pas la meilleure technique à l’évidence, car la personne ne regardait pas toujours ses textos.

Elsa soupira désespérément grossissant, par le fait même, ses joues. Ses épaules étaient maintenant tombantes. Non, vous pouvez être certains qu’Elsa ne tuera pas Héloïse. Elle va plutôt s’ennuyer à mort de sa meilleure amie. Elle avait besoin de celle-ci en cette journée de samedi.

Lentement et semblant blasée, Elsa s’éloigna de la porte et retourna vers le jardin. Elle laissa tomber son sac en bandoulière dans le gazon puis, s’assit à son tour. Ses doigts agrippèrent agréablement l’herbe puis, la tête vers le haut et vers l’arrière Elsa soupira. Ses lèvres formèrent une moue.

Elle commença à faire des bruits avec sa bouche. Peut-être qu’ils vont revenir et je vais leurs faire la surprise songeait-elle un petit sourire remplit d’espièglerie sur le visage. Puis, elle continua avec un bruit de miaulement. En fait, Elsa souhaitait bien appeler le petit chat passant non loin de sa position.

Alors, dans un rire elle jappa. Oui, tout simplement. Elsa jappa. Quant à lui, le chat avait de grands yeux surpris. Il la prenait sûrement pour une folle. – Et avec raison, hrm. – Puis, Elsa se mit à bêler comme une chèvre. Pourquoi ? On n’en avait aucune idée. Qu’est-ce que l’ennui pouvait faire aux gens de nos jours !

Assise, Elsa bêlait et bêlait et bêlait au chat … Heureusement, les voisins ne semblaient pas s’intéresser à elle. Certes, alors que le chat n’avait pas bougé d’un iota ne sachant pas comment réagir, une autre personne approchait.  

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 197

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Ven 26 Mai - 0:11

Ennui folie
Elsa ∞ Ellana
Aujourd'hui je suis sortie. Oui, on pourrait croire que je suis une idiote mais je n'ai pas encore visité Los Angeles. Bon je n'ai pas vu grand-chose en vrai, j'ai surtout flâné dans les rues, regardant les maisons, observant les vitrines sans entrer dans aucune boutique. Si je tente d'agir normalement, je n'ai pas encore retrouvé le goût à la vie. Disons que je marche un peu comme un robot mais rien que de vivre au soleil et de croiser des gens. Je dois avouer que la vue des couples m'a mise mal à l'aise. Plus que cela, j'ai senti mon cœur se serrer et je me suis retenue pour ne pas fondre en larmes. Dire que je n'ai pas pleuré serait faux, mais je n'ai pas éclaté.
Finalement, j'ai décidé de rendre visite à mon frère. Peut-être que lui sera fier de moi, de voir que j'essaye de nouvelle chose... Enfin ca semble presque ridicule comme cela, mais je sais que lui seul comprendra. Je ne l'ai pas prévenu de ma venue. J'espère que je ne le dérangerais pas. J'espère aussi qu'il ne sera pas avec Héloïse. Je sais que je vais devoir la rencontrer un jour, et ce n'est pas que je ne l'apprécie pas, seulement j'ai beaucoup de mal avec le bonheur des autres en ce moment. Je suis certaine qu'il le comprend même si je me sens gênée de me montrer aussi impolie avec cette femme qui le rend heureux. Je sais que je la rencontrerais un jour, il me faut juste plus de temps pour me redresser. Beaucoup plus de temps...
Je suis sur le point d'arriver chez lui quand je croise soudainement une femme qui est en train d'appeler un chat de la manière la plus spéciale que j'ai jamais vu. Je fronce les sourcils avant de m'approcher, par curiosité. Il faut dire que c'est difficile de ne pas se montrer curieux dans un tel moment. Car en effet, cette femme est en train d'imiter une chèvre... Peut-être qu'en imitant la souris cela serait mieux, mais une chèvre... Le chat s'en fiche je crois.
- Vous savez, ce n'est pas comme cela que vous aller attirer le chat.
Je souris et me penche avant de tendre ma main. Je fais un tout petit bruit alors que le chat penche la tête sur le côté. Finalement, il s'approche avec précaution avant de caresser sa main à ma paume. Je souris grandement en caressant le chat qui commence à ronronner. Je devrais peut-être me prendre un chat à la maison. Sa présence pourrait me faire du bien.
- Faire la chèvre n'est pas la meilleure des solutions, je dis en souriant. Je m'appelle Ellana... Et vous ?
Oui, voilà que je fais connaissance avec des inconnus. Nul doute que Matthew sera fier de moi quand je lui raconterais cela.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Jeu 8 Juin - 2:48

Ennui folie
Cela faisait un moment que sa colère, son agacement avait disparu. On peinait même à se demander si Elsa se rappelait le pourquoi du comment elle se trouvait assise sur ce gazon actuellement. Le vent avait commencé par lui caresser les cheveux puis, il s’en prit de manière encore plus douce à ses joues.

Assise en tailleur, elle s’ennuyait à en mourir. – Ok, on espérait que personne ne viendrait l’assassiner maintenant quand même, hrm. – Ses doigts tripotaient machinalement l’herbe se trouvant devant elle. Puis, il y avait ce chat. Elsa tentait de ne pas rigoler stupidement. Elle avait décidé d’imiter une chèvre pour une bonne minute entière. Elle se faisait rire toute seule.

Si ce n’était pas un signe d’intelligence ? Ok, elle avait plutôt l'air d’une véritable folle. Sa bouche, ses lèvres s’ouvrèrent puis se refermèrent. Après chaque duo de bêlements, Elsa pouffait de rire. C’était hilarant.

Subitement, elle sursauta tel si un éclair la frappa de plein fouet. Elsa crut même sentir son cœur s’arrêter pour les quelques secondes de plus. Une voix se fit entendre et peu après, une jeune femme apparut à sa vision. Zut ! On voyait déjà le visage de notre jeune femme devenir rosé. Une de ces chaleurs l’enivrait. Pourtant, son haut sans manche était parfait pour cette journée. Elsa baissa la tête jouant un peu machinalement avec des brins d’herbe.

Puis, elle pouffa de rire. Elle rigola telle si c’était son dernier jour pour rire sur Terre. Ce n’était pas comme cela qu’on allait appeler un chat avait stipulé l’autre jeune femme. Elsa en eut le fou rire. Elle n’arrivait plus à s’arrêter. C’était idiot ! Grotesque ! Le sérieux de la jeune femme à lui dire une phrase comme cela fit rire ouvertement Elsa. HAHA !

- Je sais … Je sais bien !

Effleurait-elle ses yeux des larmes de joie coulant le long de ses joues. Elsa prit une grande inspiration, car elle n’avait PLUS de souffle ! C’était affreux. C’était horrible. Elle pouffait encore par moment.

- Je sais rétorquait Elsa à la jeune femme semblant très câline avec le chat et qui répondait au nom d’Ellana selon ses dires. Je suis Elsa.

Remonta-elle son regard vers ladite Ellana. Cette jeune femme semblait si gentille, douce. Un peu trop sérieuse peut-être. Elle irait bien avec Héloïse songeait Elsa pouffant à nouveau de rire, mais cette fois pas pour la même raison. Bien quoi ? Si on ne pouvait plus rigoler. Elsa le faisait tout le temps avec sa meilleure amie. Justement, elle était ici pour cette juste raison. Non ?

- Ellana. Tu habites ici ? Tu saurais, par hasard, ou serait Matthew McGregor et quand il va rentrer ? Je voulais voir ma meilleure amie, mais apparemment elle est partie avec lui.

Soupirait-elle se rappelant désespérément de sa recherche infructueuse. En fait, peut-être qu’Héloïse s’était fait enlever par des extraterrestres. Oui. Elle allait la texter maintenant pour le lui dire. Au même moment, ses mains prenaient le téléphone du petit sac tout près.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 197

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Ven 9 Juin - 14:02

Ennui folie
Elsa ∞ Ellana
Je sais que j'ai bien fait de venir vivre dans ce pays. Même si je pensais que cela n'arriverait jamais, il se trouve que si je n'avais pas ma famille autour de moi en ce moment, je crois que j'en aurais déjà fini avec la vie. C'est dans ce genre de moment que j'ai besoin d'être entourée, plus que jamais. Certes, je vis seule mais je sais qu'au moindre coup de fil, je serais accompagné dans cette période si sombre. Venir ici était la seule solution afin de ne pas perdre espoir, de ne pas me laisser aller complètement. Je sais que je suis encore une épave, que les cartons trônent encore un peu partout dans cet appartement me ressemblant si peu... Je sais aussi que je ne suis que l'ombre de moi-même, montrant une femme triste, sans sourire et fade. Je n'aime pas celle que je vois dans le miroir, mais pour l'instant, je fais avec car je ne me sens pas la force de me relever totalement. C'est pour ça que je vais voir mon grand frère. Je pense que cela me fera du bien de passer un peu de temps avec lui et de l'écouter parler (car moi je ne parlerais pas). C'est alors que je remarque cette jeune femme tentant d'amadouer un chat pour des caresses. Je la vois rougir alors que j'approche. Je souris pour lui montrer qu'elle n'a nullement à rougir. Chacun fait ce qu'il veut dans la vie après tout. Même si c'est étrange, je crois que cela me fait du bien de voir une certaine bonne humeur. Je me permets aussi de lui dire que ce n'est pas en imitant une chèvre qu'elle va pouvoir attirer le chat. Cela a le don de la faire rire si grandement que je vis les larmes couler sur ses joues. Je la suis de bon cœur. Cela fait un bien fou, je n'ai pas rit autant depuis que j'ai appris la mort de mon mari...
Une larme coule sur ma joue à mon tour, seulement je me demande si celle-ci n'est pas reservée à mon défunt mari, reflétant une tristesse encore bien grande dans mon cœur.
- Je sais … Je sais bien !
Je l'observe s'essuyer les larmes de ses joues et ne rajoute rien. En attendant je caresse le chat qui m'accorde un peu de tendresse. Un peu de baume au cœur dans mon cœur brisé.
- Je sais, répète-t-elle.
Je me présente finalement, me disant que c'était plus correct de parler à quelqu'un quand on connaissait son prénom au moins.
- Je suis Elsa.
J'hoche la tête en souriant.
- Enchanté Elsa.
Je continue de caresser le chat qui se roule dans l'herbe tout en cherchant ma main.
- Ellana. Tu habites ici ?
J'hoche la tête pour toute réponse.
- Tu saurais, par hasard, ou serait Matthew McGregor et quand il va rentrer ? Je voulais voir ma meilleure amie, mais apparemment elle est partie avec lui.
Je ne crois pas vraiment au hasard, et cette coïncidence me fait rire.
- J'habite dans la ville depuis peu, mais je connais Matthew McGregor... C'est mon grand frère, je confesse. Je comptais lui rendre visite mais je n'ai absolument aucune idée de quand il va rentrer. Votre meilleure amie serait Héloïse ? Je demande.
Je ne la connais pas personnellement et il faut dire que pour le moment je l'ai tenu éloigner. Égoïstement, je ne me sentais pas la force de voir le bonheur de mon frère avec cette femme qui semble si merveilleuse. Peut-être que ce serait l'occasion de la rencontrer. Je l'aime déjà cette femme, parce que Matthew a connu tellement de déception que j'aimerais que cela ne lui arrive plus. J'ai beau être la petite sœur, je ferais tout pour protéger mon grand frère.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Ven 30 Juin - 2:51

Défi # 93 : Ton personnage doit caresser un chat d’un air vicieux et susurrer « ces poils sont si soyeux »

Ennui folie
Elle regardait le chat s’étirer de tout son long comme le faisait trop souvent tous les animaux de son espèce et bien plus encore. Il semblait adorer qu’on le câline un peu. Ellana semblait être une jeune femme douce, timide, mais elle riait aussi. Cela faisait toujours du bien de rire, d’accompagner le soleil dans cette merveilleuse journée. Pourquoi broyer du noir lorsqu’il faisait si beau ? Elsa ne connaissait pas la déprime. Elle n’était jamais triste bien longtemps. Elle n’était jamais en colère bien longtemps. Ces dernières pouvaient être terribles, mais très rares et courtes.

Elsa avait cette envie subite d’avoir un chat. Peut-être pourrait-elle l’entraîner à venir en bêlant. Ahhh ! Non, arrêtons de penser à des choses aussi stupides. Elle était alors, soudainement, certaine de pouvoir bien en prendre soin. Et puis, il n’avait pas besoin de sortir : il aurait de la place. La jeune femme rangea finalement le téléphone dans son petit sac.

- Oh … Tu es sa sœur ?

Murmura Elsa plus surprise qu’autre chose de tomber sur la sœur cadette de Mathew McGregor, sa première et seule fois venue ici. C’était la raison pour son murmure. L’émotion se lisait beaucoup plus dans ses yeux qui s’agrandirent au moment où Ellana prononçait être la sœur de Mathew. Pour un hasard, cela en était tout un. Et elle ne vivait même pas ici en plus. Elle venait seulement pour le voir.

- … Euh, oui. Je cherchais mon amie. Et … toi tu cherchais ton frère la pointa-elle souhaitant honnêtement faire un lien entre leurs deux présences ici. Apparemment, on s’est toutes les deux cognées contre une porte close.

Sourie-elle amusée par leur rencontre fortuite pour des raisons très semblables. De plus, Elsa remarquait même les deux mêmes lettres de l’alphabet qui formaient les préfixes de leurs prénoms. Pourtant, elle ne put pas encore le faire remarquer à Ellana sur ce fait.

Non, car le chat venait de se lever. Lentement, il commença par se frotter à Ellana laissant sa queue traîner un peu plus longtemps contre le corps de la jeune femme. Il semblait se sentir à l’aise parmi nos deux demoiselles. Ce doit être un mâle songea alors Elsa tout en lâchant un petit rire. Le chat en était arrivé à elle entrant entre ses jambes encore en tailleur, la queue vint chatouiller son nez. Elsa l’éloigna un peu pour mettre ses mains sur le dos du chat.

- Oh … Ces poils sont si soyeux.

En eut-elle presqu’une révélation. Elle ne savait pas qu’un chat pouvait avoir un poil aussi soyeux, aussi parfait. Elle eut un long sourire stipulant que son esprit entier se trouvait en son action, telle que pendant un court instant, Elsa en avait oublié Ellana et tout bruit autour de sa personne. Cela la ramena à sa pensée précédente, à cette idée d’obtenir un chat et son sourire s’agrandit remontant même un peu sur un côté. Quand elle avait une idée, celle-ci pouvait rester un bon moment trottant dans son esprit.

- As-tu un chat Ellana ? J’aimerais bien avoir un chat. Quand j’étais jeune, mes parents avaient deux chats siamois. On vivait à Beverley. Ce chat me donne envie d’en avoir un à moi.

Puis, ses doigts tombèrent sur la médaille entourant le cou du chat. Elsa crut s’étouffer, mais au moins elle s’arrêta simplement de respirer un moment tout en lâchant un souffle de surprise. Ce chat était perdu. La médaille était en or blanc et l’adresse … L’adresse indiquait le richissime quartier de Beverley Hills.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 197

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Lun 3 Juil - 23:32

Ennui folie
Elsa ∞ Ellana
C'est fou comme le monde est petit. Je suis sur le chemin pour aller voir Matthew et je crois cette femme qui imite la chèvre. Si en Angleterre on est plus guindé et que je doute voir un jour une personne faire cela dans la rue, cela me prouve clairement que je suis à Los Angles. Pour le moment, je ne porte pas spécialement la ville dans mon cœur, il faut dire que rien ne va dans mon cœur pour l'instant. Peut-être qu'avec le temps je saurais apprécier cette ville. Je considère qu'elle est une sorte de prison essentielle à ma survie, car en Angleterre je pense que je ne serais plus de ce monde.
Le monde est petit, car cette femme ne cherche autre que sa copine, qui n'est autre que la petite copine de mon frère. Si je pensais que cela était possible dans une ville aussi grande, pas vraiment non.
- Oh … Tu es sa sœur ?
J'hoche la tête pour toute réponse. Pas la peine d'en dire plus, je pense que cela suffit. Moi qui voulais le voir, il semblerait qu'il ne soit pas chez lui. Je me sens soudainement idiote de ne pas lui avoir donné un coup de fil, ou encore envoyé un petit sms pour savoir s'il était dans le coin.
- … Euh, oui. Je cherchais mon amie. Et … toi tu cherchais ton frère. Apparemment, on s’est toutes les deux cognées contre une porte close.
Je lui souris sincèrement, c'est vrai que cela semble ironique quand on y pense. On pourrait presque croire en un coup du destin qui veut réunir deux personnes pour se redonner le sourire malgré la porte close. Seulement aujourd'hui, je n'aime plus croire au destin, car celui-ci, après avoir fait en sorte de me faire rencontrer l'homme de ma vie, me l'a retiré. Je secoue rapidement la tête pour ne pas sombrer encore dans la déprime, reportant mon attention sur le chat qui semble aussi captiver la jeune Elsa. Je ne la connais pas du tout, mais j'ai l'impression que cela nous soulage toutes les deux. La présence des animaux a le don d'apaiser les maux des hommes.
- As-tu un chat Ellana ?
Je secoue la tête.
- Non... Mais je devrais peut-être y songer...
Après tout, cela me donnerait peut-être quelque chose à quoi me raccrocher.
- J’aimerais bien avoir un chat. Quand j’étais jeune, mes parents avaient deux chats siamois. On vivait à Beverley. Ce chat me donne envie d’en avoir un à moi.
Je souris en la regardant. Elle parle beaucoup, mais cela a quelque chose de rassurant.
- Je n'ai jamais eu de chat... Ou alors un chien, cela me permettrait de me balader et de découvrir la ville.
C'est une idée que je devrais soumettre à Matthew. Il n'est pas du genre à prendre toutes les décisions de ma vie, seulement je sais qu'il est de bon conseil, et je ne me sens capable de prendre aucune décision en ce moment.
- Tu as un animal de compagnie ou pas du tout ?
Parce que même si elle n'a pas de chat, elle a peut-être autre chose comme animal. Finalement, je finis par changer de sujet.
- Comment tu connais Héloïse ? Est-ce qu'elle est bien avec Matthew ?
Je pose la question voulant ainsi m'appliquer dans la vie de mon frère, comme j'ai pu le faire avant. Cette femme connaît Héloise et d'une certaine façon j'ai besoin de savoir qu'il est entre de bonnes mains. Il le mérite.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Mar 11 Juil - 2:19

Ennui folie
Ellana semblait aussi désirer un animal, voir plus particulièrement un chat. Elle devait habiter seule. Cette jeune femme semblait être aussi douce qu’Héloïse sinon plus. Elle ferait une bonne propriétaire de chat ou tout autre animal. Oui, on parlait du Roi lapin Panpan qui aimait terroriser Matthew justement. Pour le moment, le lapin avait gagné toutes les batailles : il gagnerait sûrement la guerre. Héhé. Elsa eut un énième petit sourire suivit d’un rire face à cette pensée. Elle a-d-o-r-a-i-t agacer Matthew quant à Panpan ou peu importe quoi d’autre en fait. Pourquoi ? Eh bien, cet homme réagissait à toutes ses piques. Pique … Grrr … Pique … Grrr … Pique … Vous comprenez le principe maintenant ?

- Le problème avec le chien, c'est que tu te dois d’être présente pour lui … Je n’ai jamais eu vraiment le TEMPS pour cela appuyait-elle un peu plus sur ce dernier terme.

Elsa regardait encore, au même moment, la médaille que portait le chat. La jeune femme la manipulait entre l’index et le pouce de sa main droite. Elle avait parlé alors que ses yeux furent rivés en celle-ci. Le nom du chat semblait être Angeles, nom probablement donné en l’honneur de la ville. Il était mignon et il ne semblait manquer de rien. Malgré tout, sa taille restait normale.

- Je n’ai pas d’animal. Héloïse a un lapin, mais … Moi, je n’en aie pas spécifiait-elle tout en prenant le chat dans ses bras pour éviter qu’il fuit.

Elsa souriait face à la question habile d’Ellana. La petite sœur qui s’occupe de son frère telle elle, aime protéger sa meilleure amie. Elsa n’avait jamais eu de sœur. N’ayant eu qu’un frère aîné ne l’ayant pas vu depuis des lustres, Héloïse était donc telle la sœur jamais eue pour elle.

Elsa se leva tout en prenant le chat dans ses bras. Ce dernier se laissait aisément faire. On avait l’impression de voir une guidoune de riches, trop bien traitée par ses maîtres. – Hrm, dans le langage chat, on dirait plutôt esclaves. –

- Héloïse adore Matthew. À ce que j’en sais, c’est un génie n’ayant point besoin d’étudier pour réussir, riche directeur de la maison édition McGregor et très, très coincé. Parfait pour elle.

Elle rigolait franchement ramenant une fois de plus à sa pensée tout ce qui agaçait Matthew : soit à peu près tout. Elsa ne voulait pas manquer de respect envers le frère d’Ellana. Certes, elle ne pouvait pas faire autrement que de se moquer un peu. Juste pour s’amuser.

- Au fait, tu peux prendre mon sac ? Je ne peux pas l’attraper avec le chat dans mes bras pointait-elle du coude ledit objet toujours au sol. Regarde sa médaille. Si on le ramène, on aura peut-être une récompense.

Son doigt glissa sous la médaille permettant à Ellana de l’observer plus facilement.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 197

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Lun 17 Juil - 20:09

Ennui folie
Elsa ∞ Ellana
Il faut avouer que c'est agréable de parler animaux. Oui je voudrais me prendre un animal mais je sais pas si je saurais prendre soin de lui en ce moment. Je ne sais même pas prendre soin de moi alors d'un animal, comment faire. Mais peut-être que ce serait la petite chose qui me réveillerait un peu, la volonté de m'occuper d'autre chose que de moi. Je n'ai aucun désir de m'occuper de moi, et personne n'a besoin de moi dans le fond, alors je me laisse couler. Enfin je me bats pour mon frère, mais ce n'est pas toujours facile, et puis je préfère autant laisser l'animal vivre heureux sans se taper une dépressive le pauvre.
- Le problème avec le chien, ce que tu te dois d’être présente pour lui … Je n’ai jamais eu vraiment le TEMPS pour cela
Je souris doucement.
- J'ai beaucoup de temps en ce moment...
Ce qu'elle me dit me permet de me dire que je devrais peut-être sauter le pas. Je n'ai pas encore trouvé du travail, je devrais en trouver un mais je ne m'en sens nullement la force. Par chance, j'ai de l'argent de côté et une famille qui n'a pas de problème d'argent. Je pense que même si je vivais dans la pauvreté je ne suis pas certaine que je me relèverais plus rapidement. Mais je n'ai pas vraiment à me poser cette question.
Pour ce qui est du chien, j'en parlerais avec Matthew, peut-être qu'il va apprécier l'idée ou alors me remettre les idées en place en me disant que ce n'est pas une bonne idée.
- Je n’ai pas d’animal. Héloïse a un lapin, mais … Moi, je n’en aie pas spécifiait-elle tout en prenant le chat dans ses bras pour éviter qu’il fuit.
Matthew me parle souvent de ce lapin comme étant un véritable démon. Cela a toujours eu le don de me faire rire cette façon de diaboliser un animal qui semble si mignon. Mais Matthew l'aime pas, et il me le fait bien savoir en me parlant souvent de ses yeux qui l'observent comme le diable voulant lui voler son âme. Voyant alors qu'elle semble bien connaître Héloïse, je me permets de lui demander d'où vient leur amitié. Je me permets même une question plus intime que je me demande chaque fois, n'ayant pas encore eu la chance de rencontrer la demoiselle.
- Héloïse adore Matthew. À ce que j’en sais, c’est un génie n’ayant point besoin d’étudier pour réussir, riche directeur de la maison édition McGregor et très, très coincé. Parfait pour elle.
Je ne peux m'empêcher de froncer les sourcils, vexée par ce qu'elle dit.
- Qui es-tu pour oser dire de telles choses sur mon frère ! Matthew n'est pas coincé ! C'est un gentleman qui fait honneur à sa famille et un frère aimant nuance !
J'ai presque envie de me lever et de partir, je suis la seule à pouvoir dire du mal de mon frère ! Mais elle rit comme pour s'excuser et je me calme un peu.
- Au fait, tu peux prendre mon sac ? Je ne peux pas l’attraper avec le chat dans mes bras.
Je me redresse et prends son sac, restant un peu sur ma réserve. Même si elle voulait rigoler, je l'ai encore en travers de la gorge ses critiques envers mon frère.
- Regarde sa médaille. Si on le ramène, on aura peut-être une récompense.
Je me penche pour regarder l'adresse. Je n'ai aucune idée d'où c'est, il faut dire que je ne connais pas la ville.
- Ramenons le alors, je rentrerais chez moi après, j'annonce.
Je ne suis pas une McGregor pour rien, je suis rancunière et puis, comme mon frère n'est pas là je n'ai plus aucune raison de me balader. Je veux rentrer à ma maison et plonger à nouveau dans les lettres de mon mari...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Jeu 20 Juil - 2:36

Ennui folie
Elsa crut, tout bonnement, qu’Ellana allait jeter son petit sac rose dans une poubelle. Non, pire Ellana l’aurait probablement lancé le plus loin possible dans la rue pour le regarder s’écraser sous les roues d’une voiture. L’attitude de la jeune femme était complètement exagérée. Elsa en avait même sursauté, les yeux aussi surpris faisant subitement office de deux grosses billes.

Angeles, le nom du chat qu’elle tenait dans ses bras, faillit même sauter au sol. Il n’aimait pas cet effluve de colère. Cela le rendait nerveux, irritable. À moins qu’Elsa mélangeât ses propres émotions avec celles du chat. On n’en saurait rien. Certes, pendant un moment, on voyait bien notre jeune femme tenter tant bien que mal de rétablir sa prise autour du chat et oublier ce qui se passait autour.

Lorsque l’animal était à nouveau bien en selle dans ses bras, Elsa se prenait d’espoir de pouvoir le caresser à nouveau. De pouvoir le détendre, se détendre. Mais qu’est-ce qu’il prit à Ellana ? Pendant ce court moment, Elsa avait le regard rivé sur le chat et donc elle ne portait aucune attention à sa vis-à-vis. Dorénavant, elle l’observait sérieusement voir de manière un peu frustrée même.

- Peux-tu arrêter de bouder ? Je m’excuse d’accord. Je voulais juste rire un peu. Pff.

Réagit-elle agacée face à la volonté d’Ellana de partir juste après. En même temps, du coin du doigt, elle ramena son sac tendu par celle-ci sur son épaule gauche. Sur ce, Elsa se dirigea pour sortir du terrain appartenant à Matthew McGregor. Soupirant subitement, elle se rendit compte ne pas savoir où se trouvait le poste de police dans ce quartier.

Notre jeune femme se retourna donc sur elle-même faisant face à Ellana. Elle était encore un peu agacée, mais aussi optimiste que cette dernière comprit que … C’était une blague. Une simple blague.

- Connais-tu le quartier, ici ? Il faut se rendre au poste de police pour retrouver la maison de ce chat ...

Cependant, il fallait mettre les choses au clair sinon Elsa resterait tendue tout l’après-midi. Et dire qu’elle voulait, en premier lieu, passer une après-midi avec sa meilleure amie. Au moins, elle aurait été détendue. Parfois, les journées lui offraient bien des surprises. Elsa sentit ses épaules s’affaisser. Elle se sentait soudainement lasse, très lasse de ce que les gens lui donnaient parfois : de la merde.

- … Et encore, je suis désolée. Je ne déteste pas ton frère. Bien au contraire. Il me fait rire. Qu’il a peur de Panpan le lapin de mon amie est si hilarant. Je ne le déteste pas bien au contraire. Héloïse est tellement sensible que je sais qu’il est gentil avec elle. Elle est heureuse. Donc, arrête de me regarder comme si j’étais la pire des insultes que tu aies vu. Tu pourrais plutôt m’aider.

Sourie-elle en coin dans un petit rire amusé suivant un ton plus affirmatif. Subitement, Elsa remarquait la susceptibilité présente chez le frère et la sœur. On n’était pas sorti de l’auberge avec eux songeait-elle.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 197

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Mar 1 Aoû - 12:45

Ennui folie
Elsa ∞ Ellana
Oui, j'étais en colère et vexée d'une certaine manière. Je ne supporte pas qu'on dise du mal des personnes que j'aime, encore moins de Matthew. C'est un frère tellement aimant, et il me le prouve encore plus aujourd'hui en étant si présent pour moi dans ce moment difficile. Alors entendre quelqu'un qui le connaît à peine le critiquer, ca a le don de me mettre hors de moi. Et puis j'ai une excuse, j'ai le droit de me mettre en colère sans raison... (je sais, utiliser la carte de la veuve c'est laid... Mais ca se contrôle pas). Et puis la voir sursauter me fait lever les yeux au ciel. Faut pas exagérer non plus je l'ai pas agressé... Mais j'aurais pu... Peut-être... Si elle avait continué oui ! Mais ce n'est pas le cas, bref !  
Je commence à marcher lui annonçant que je comptais rentrer après l'avoir aidé.
- Peux-tu arrêter de bouder ? Je m’excuse d’accord. Je voulais juste rire un peu. Pff.
Je secoue la tête.
- Critiquer un homme aussi bon que Matthew, je trouve pas ça drôle... Du tout...
C'est mon frère bon sang. Ne connaît-elle pas les bonnes manières et le fait qu'il ne faut jamais critiquer quelqu'un de la famille, encore moins Matthew McGregor !
- Connais-tu le quartier, ici ? Il faut se rendre au poste de police pour retrouver la maison de ce chat ...
Je cligne rapidement les yeux et secoue la tête.
- Non... Je viens à peine d'arriver en ville et la chose que j'ai le plus vue, c'est mon appartement...
Je n'ai pas vraiment eu envie de visiter la ville. Aller voir Matthew était une bonne excuse pour pouvoir le faire un petit peu. Je suis même certaine que s'il avait été chez lui, il aurait été fier de moi de savoir que j'avais pointé le bout de mon nez à l'extérieur et pris un bain de soleil. Je crois qu'elle est vraiment pas tombé sur la bonne personne pour lui indiquer le chemin. Je ne sais pas depuis combien de temps elle est en ville... Peut-être pourrait-elle envoyer un sms à Héloïse afin qu'elle lui indique. Comme c'est son quartier elle doit bien mieux le connaître que nous toutes.
- … Et encore, je suis désolée. Je ne déteste pas ton frère. Bien au contraire. Il me fait rire. Qu’il a peur de Panpan le lapin de mon amie est si hilarant. Je ne le déteste pas bien au contraire. Héloïse est tellement sensible que je sais qu’il est gentil avec elle. Elle est heureuse. Donc, arrête de me regarder comme si j’étais la pire des insultes que tu aies vu. Tu pourrais plutôt m’aider.
J'hausse un sourcil et lâche un léger rire.
- Je ne te regarde pas avec haine, croit moi si un jour c'est le cas tu verras la différence... Mais merci de dire ces belles choses sur lui... Il a l'air heureux, plus que jamais avec elle... Il a de la chance, je dis avant de me racler la gorge.
Non je ne dois pas me mettre à craquer, mais il faut avouer que j'envie leur relation, leur amour... Mais je ne dois pas entrer dans ce genre de sentiment de peur que cela mène à de la jalousie malsaine. Je secoue rapidement la tête. Il est mon frère, il a le droit au bonheur et il le mérite tellement. Héloïse est vraiment un cadeau de Dieu qui permet à mon frère d'être heureux, et je l'en remercierais jamais pour cela.
- Je ne connais pas du tout la ville... Sinon tu pourrais le ramener chez toi en attendant de faire des affiches ou encore rechercher le commissariat le plus proche ?..
Je ne sais pas vraiment ce qu'on peut faire, je laisse mes questions se poser à voix haute alors qu'on cherche ensemble une solution.
- Après... peut-être que ce chat vient de ce quartier, les chats se baladent souvent autour de leur maison ?
C'est une possibilité aussi. Les chats peuvent parcourir beaucoup de mètre autour de leur maison, celui-ci en fait peut-être parti...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: Ennui folie - Ellana McGregor   Mer 9 Aoû - 2:55

Ennui folie
Bon, au moins, on avait mis les choses au clair. Ladite Ellana avait même rit un peu et remercia notre jeune femme pour dire toutes ces choses si belles sur lui. Elsa avait alors machinalement haussé les épaules. Elle ne souhaitait pas vraiment remercier Ellana pour son merci. Ce n’était pas son style de s’excuser inlassablement encore et encore et encore.

Le seul problème restant actuellement était le fait qu’Ellana venait d’arriver en ville. Matthew n’était pas Américain ? Ou bien Ellana avait déménagé ailleurs puis revenait aux sources, certes pas dans la même ville ? Pourtant, Ellana pensait elle au chat. Elsa ramena donc ses propres pensés à celui-ci.

- Je doute que ce chat vienne de ce quartier. Regarde. Et il s’appelle Angeles en plus.

Soulevait-elle la médaille dorée dans le cou du chat en direction d’Ellana. L’adresse indiquait bien Beverley Hills. Elsa se demandait si c’était un chat abandonné à la suite d’un déménagement. Pourtant, pour elle, un riche type qui abandonnerait son chat serait vraiment cruel. Sur son sourire perdu tout en pensant à cette possibilité, Elsa laissa aller le chat à ses pieds. Ce dernier n’y restait pas longtemps. Angeles alla trotter vers les jambes d’Ellana pour s’y frotter. Oui, elle était à lui. Au même moment, Elsa prenait son téléphone pour googler la position du poste de police dans le quartier ou elles se trouvaient actuellement. Son pouce droit glissait habilement sur l’écran jusqu’à tomber sur l’objet de son désir. Certes, elle ne pouvait pas s’empêcher de lancer quelques mots.

- Ellana, lorsqu’un chat se frotte sur quelque chose c’est qu’il y fait son territoire. En gros, tu es à lui.

Eut-elle un petit rire amusé par la situation. Oh, combien de fois elle trouvait enfant les deux chats siamois de la famille faire la même chose. La maison, cette villa gigantesque, était à eux. Les Wilkerson furent leurs esclaves.

Oh ! Voilà ! Elsa montrait maintenant son excitation presque incapable de tenir en place. Ce n’était pas si loin. C’était à quelques rues d’ici sur une rue plus commerciale. Elle devait amener ce chat en sécurité. C’était maintenant d’une importance capitale. Sa mission. Sauf que …

Sauf qu’un idiot d’oiseau eut l’envie de passer par ici ! Puis, l’imbécile de chat se mit à réagir au quart de tour ! Il bondit hors de la propriété McGregor pour ne pas perdre sa proie de vue !

- Oh non ! Attends ! Euh … A … Angeles ! Il ne faut pas le perdre !

Cria Elsa tout en suivant le chat, presque aussi rapidement, sur le trottoir. Heureusement, elle n’avait pas mis de talons. Elsa était partit tellement rapidement à la suite du chat, elle en avait oublié son sac en bandoulière rose. Le téléphone dans la main droite, un couple d’un certain âge la regardait passer. Oui, elle avait l’air d’une véritable folle.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ennui folie - Ellana McGregor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La folie des BAM ! [FINI]
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Hollywood-