Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée ft. Billie&Vic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire L. Scott
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 1512

MessageSujet: Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée ft. Billie&Vic   Sam 27 Mai - 18:45

Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée.
Billie & Victoire

J'avais bien besoin d'une soirée avec ma meilleure amie. A vrai dire c'était plutôt intéressai étant donné que j'avais quelque chose à lui dire, que je n'avais encore jamais dite à personne. Je voulais que ce sois la première au courant, surtout que ce n'était pas quelque chose de vraiment joyeux, joyeux alors c'était évident qu'elle serait la première au courant de ce que je venais d'apprendre il y a pas très longtemps. Ce qui me retournait encore l'estomac à chaque fois que j'y pensais, donc pratiquement tout le temps. Ca faisait quelques années que j'habitais avec Bucky dans un appartement, je m'entendais plutôt bien avec elle. Puis, Billie, ma meilleure amie nous avait rejoint très récemment dans la coloc', ce qui m'avait extrêmement fait plaisir parce que j'avais bien besoin d'elle en ce moment. J'étais donc allée voir Bucky de bonne heure ce matin, dans sa chambre. Je toquai à la porte avant d'entrer. "Coucou. Dis-moi, ce soir tu peux nous laisser l'appart' avec Billie ? On a besoin de discuter toutes les deux. Merci tu es un amour." Lui avait-je dit, a vrai dire ce n'était pas vraiment une question, je lui avais plutôt forcée la main, mais je me doutais bien qu'elle ne pourrait pas refuser ça. Après tout, je ne demandais pas la lune non plus. J'avais passé une bonne partie de la journée à travailler, même si je n'avais pas vraiment la tête à ça. Il le fallait bien et puis, au moins avec tout ce travail qu'on avait affaire au commissariat, on pouvait dire que ça me changeait bien les idées, que je pouvais penser à autre chose. En fin d'après-midi, j'étais passée au supermarché du coin pour acheter deux trois trucs à manger et à boire pour ce soir. J'avais quand même envoyé un message à Billie pour la prévenir que je l'attendrais à l'appartement pour ce soir.

J'étais installée sur le canapé dans le salon en attendant la brunette qui arriva en début de soirée. Je me levai d'un bon en attendant la porte d'entrée s'ouvrir. "Ah, je vois que tu as reçu mon message." Dis-je donc à la jeune femme le sourire aux lèvres en m'avançant vers elle pour la prendre dans mes bras comme signe de salutation. "Ca va ? Tu as passé une bonne journée ?" Lui demandai-je donc en la laissant passer pour qu'on puisse s'avancer vers le salon. "Bucky nous a laissé l'appart'. J'avais besoin de cette petite soirée en tête à tête avec toi pour te dire quelque chose d'important..." Rajoutai-je donc avant de reprendre. "Tu veux que je te serve quelque chose à boire ?" Lui demandai-je donc en me dirigeant vers la cuisine, ça serait beaucoup plus conviviale. Bon, je n'allais pas lui balancer la chose comme ça, maintenant, mais au bout d'un moment, il faudrait bien que je me jette à l'eau et lui apprenne que  je ne peux pas avoir d'enfant. Le fait de le penser, me rendait déjà triste. Fallait pas non plus casser l'ambiance, hein je ne voulais pas que sa tourne a la déprime party.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée ft. Billie&Vic   Lun 3 Juil - 11:54



Vic & Billie ♥
Chiquitita, tell me what's wrong
Quelle putain de journée de merde ! Pardonnez mes grossièretés mais je viens de passer la journée à les retenir devant les gosses alors je me défoule. Je ne crois pas en Dieu mais c'est impossible autrement, quelqu'un m'en veut là-haut au ciel et me le fait payer. Je n'ai jamais autant eu la poisse que ces derniers temps. La vie est nulle voilà ! Mon entreprise ne décolle pas, je n'ai aucun client qui se présente à mon bureau pour me demander de leur organiser leur mariage, ma mère me met une pression monstre parce qu'elle s'inquiète de me voir célibataire et sans enfant à mon âge. A MON AGE ! Mais je n'ai que trente ans bordel ! La vie est courte, il faut en profiter et je suis sûre que mes ovules sont si performants que le jour où je voudrais des marmots ça ira tout seul. J'ai toujours rêvé d'avoir des enfants et mes hormones commencent à me travailler c'est vrai mais je côtoie tellement de gosses en faisant mes remplacements à l'école que ça va, j'arrive à attendre. Sans compter que je ne suis pas certaine d'être capable de mettre fin à mes soirées de beuverie avec Josh tout de suite. Parce qu'un bébé ça vous en pompe de l'énergie quand même... Le pipi, le caca, les siestes, les crises de larmes. Larmes qui sortent de ces touts petits yeux bleus tout mignons. Haon ! Bon ok... il est clair que je veux des enfants quand même. Il va falloir attendre encore un peu quand même. Pour ça il faudrait un père, ça peut être utile. Et une situation plus stable. Trente ans de ma vie que je galère financièrement et pour avoir un boulot stable. Est-ce qu'un jour tout ça s'arrêtera ?
Et pour couronner le tout voilà qu'une petite voix annonce que je suis bloquée dans le métro parce qu'il y a eu un accident sur ma ligne. Je suis maudite... C'est le deuxième accident de la journée. Aujourd'hui Brahim était tombé dans la cour et il avait fallu appeler les urgences. Ça avait été la panique pendant la récréation qui pour le coup a duré plus une heure que vingt minutes ce matin le temps de calmer et rassurer tout le monde. #vismaviedemaitressed'école.
Dans un soupir je sors mon téléphone pour m'occuper mais l'appareil est éteint. Plus de batterie. A deux doigts de pleurer de frustration je me renfrogne sur mon siège et j'attend que ça passe... J'ai n'ai plus qu'une hâte retrouver mon lit, Assistant, Vic et Bucky.

Une heure plus tard, je suis enfin chez moi et ce n'est nulle autre que ma meilleure amie qui m'accueille. Je suis tellement contente de la voir bon sang ! Encore plus que d'habitude ! Vic me serre dans ses bras pour me saluer et je reste contre elle un peu plus longtemps que la bienséance le voudrait. « Ah, je vois que tu as reçu mon message. Ca va ? Tu as passé une bonne journée ? » Je sors mon portable de mon sac pour lui montrer l'écran noir. « Je n'ai plus de batterie. Tu m'avais demandé quelque chose ? J'ai passé la pire journée de ma vie ! Je n'ai qu'une envie là c'est de m'écrouler dans un coin et de me laisser mourir. » D'un geste je me laissais tomber sur le canapé écoutant Vic d'une oreille. Je tique quand elle dit avoir quelque chose d'important à m'annoncer. Faites que ce soit une bonne nouvelle, j'en ai besoin là, vraiment ! Rapidement je sonde son expression pour essayer d'en savoir plus mais je suis trop fatiguée pour interpréter ses mimiques pour l'instant. « Tu veux que je te serve quelque chose à boire ? » me demande t'elle en nous emboitant le pas vers la cuisine. Il n'en faut pas plus pour me remonter un peu le moral et je me redresse d'un bond pour la suivre. « Tu es un génie Vic ! Oui ! Je veux un grand verre de vin. » Je dirais même plus, j'ai besoin de ce verre ! Par chance il reste un fond de bouteille sur le plan de travail et je laisse ma meilleure amie nous servir pendant que je me rassois. « Et je meurs de faim ! On pourrait faire un truc cool à manger ! » Je sais que je suis une bien piètre cuisinière mais j'ai envie de partager un moment de ce genre avec Vic. On va bien pouvoir trouver quelque chose de simple à préparer ! J'ouvre le frigo. « On passe des courgettes au four ? » Je sors les légumes et bois une première gorgée de vin. « Je suis tellement contente d'être rentrée. Y'a un gamin qui a fini aux urgences ce matin, ça a été la guerre à l'école. Des fois je me demande pourquoi je fais ce métier, c'est tellement de responsabilités, en plus juste en remplacement, je suis payée une misère. Heureusement j'aime tellement ces marmots que je pourrais passer ma vie avec eux mais j'aimerais bien avoir des clients quand même. En plus de ça le métro est resté bloqué c'est pour ça que j'ai mis tant de temps à rentrer. Et je n'avais plus de batterie parce que j'ai passé mes temps de pause au téléphone avec maman qui me fait une crise de la cinquantaine. Ah oui parce que tu connais pas la meilleure ? Il est inadmissible à mon âge que je sois encore célibataire et sans enfant ! Aaaaah j'en peux plus vraiment. » Pour conclure cette longue tirade énervée, je bois une gorgée de plus avant de reprendre mon souffle. « Excuses-moi, il fallait que ça sorte. Qu'est-ce que tu as fais toi aujourd'hui ? De quoi est-ce que tu voulais me parler ? Non parce que tu avais une drôle de tête en disant que tu avais quelque chose d'important à me dire. Et je crois que je vais pas longtemps supporter le suspens dans mon état. » C'est trop d'émotions pour moi tout ça vous comprenez ?
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Victoire L. Scott
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 1512

MessageSujet: Re: Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée ft. Billie&Vic   Jeu 13 Juil - 18:07

Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée.
Billie & Victoire

Depuis que j'avais appris que je ne pourrais pas concevoir d'enfant d'ici un jour, on ne peut pas dire que j'étais en très grande forme. J'étais plutôt en train de déprimer, tout le temps. J'en avais encore parlé à personne, je ne savais pas comment le dire en même temps, mais il fallait que ça s'arrête. Ce soir, je voulais le dire à Billie, c'était ma meilleure amie alors c'était la meilleure solution. Du moins, je pense que c'était la première personne à qui je devais le dire. Mes parents ? Pouff, je ne voudrais pas. Ca me ferait peur et ma petite soeur, je ne sais pas. De toute façon, ça ne changerait rien au monde, rien à ce que j'ai. Ce n'est pas en lui disant, que ça pourrait régler les choses. Non, pas du tout. J'avais demandé à Bucky de nous laisser l'appartement, comme on y habitait toutes les trois avec Billie, c'était la moindre des choses à faire et la blonde avait rapidement accepté. A vrai dire, en même temps ce n'était pas vraiment une question parce qu'en fait, si elle avait dit non, je lui aurai quand même obligé d'accepter de me laisser l'appartement avec ma meilleure amie. Dans l'après-midi, j'étais partie acheter de la nourriture et des boissons pour la soirée, même si pour le coup de mon côté, je n'avais pas vraiment d'appétit pour le moment. Je m'étais mise sur le canapé en attendant la jeune femme, je lui avais envoyé un sms pour la prévenir que je l'attendais ce soir pour une soirée. J'entendis la porte s'ouvrir et accouru vers la jeune femme en demandant à cette dernière si elle avait bien reçu mon message et apparemment non vu qu'elle me montrait son téléphone tout en me disant qu'elle n'avait plus de batterie dessus. "Oui, juste pour qu'on passe la soirée ensemble." Commençai-je par lui dire avant de reprendre quand elle parlait de se laisser mourir, ça me surpris. "Whouah, te laisser mourir ? Mais pourquoi ?!" M'inquiétais-je donc à son sujet. Je ne comprenais pas pourquoi elle disait ça, c'est pour ça que je lui posais la question. Ca commençais à m'inquiéter. Je proposai donc à la jeune femme un verre, en l'a voyant comme ça, je savais qu'il lui faudrait un remontant.

Je partais vers la cuisine pour aller chercher deux verres et cette fameuse bouteille de vin. Ca me fit sourire quand la jeune femme me disait que j'étais un petit génie, elle trouvait déjà le moyen de me remonter le moral sans savoir pour le moment ce que j'avais sur le coeur, ce qui me déprimait un petit peu ce soir. "Oui si tu veux. Je n'ai pas très faim, mais des courgettes, on n'a pas besoin d'avoir faim pour en manger." Dis-je donc à ma meilleure amie avec un petit rire en servant les deux verres du bon vin rouge. "Tiens, c'est pour toi !" Dis-je donc à mon amie en lui faisant glisser le verre sur la table de la cuisine vers la jeune femme. Je ne sais pas si moi, je pourrais faire un travail comme le siens. Ca me prendrait tellement la tête tous ces gosses, je l'admirais pour ça, elle avait vraiment du cramp. "Ce n'était pas trop grave, au moins ?" Commençai-je par dire quand elle me parlait de cet enfant qui avait fini aux urgences. Ah oui, là pour le moment, c'était vraiment la tuile. Le métro, qu'est-ce que je n'aimais pas ça, mais pas du tout. En même temps, quand on n'a pas d'autres moyens, il faut bien se débrouiller. Quand ma meilleure amie me parlait de sa mère qui se plaignait que sa fille ne soit pas mariée et n'ayant pas d'enfant. En entendant ça, ça pouvait me donner pratiquement les larmes aux yeux pour le coup. "Dis lui de se mêler de ses affaires." Dis-je donc avec un petit sourire à la jeune femme. Après tout, les parents ils se mêlaient de tout et c'était toujours aussi chiant.

J'eus un petit rire quand la jeune femme s'excusait de tout ce qu'elle venait de me dire, il n'y avait pas de raison. Franchement, une meilleure amie c'était bien là pour ça non ? Pour écouter ce qu'on avait à lui dire. "Mais, non voyons." Lui dis-je donc avec un léger sourire, même si je devais avoir l'air plutôt triste. J'essayais de faire bonne figure, mais je ne pense pas y arriver autant que je le voudrais. "Rien de spécial. J'ai travaillé et acheté quelques courses pour ce soir." Lui dis-je donc avant de reprendre. "Heu oui, mais... C'est pas très joyeux." Commençai-je par lui dire en pensant à ce jour où j'avais appris cette extra mauvaise nouvelle. "L'autre jour, je suis allée chez le médecin, et on ne peut pas dire qu'il m'a appris une superbe bonne nouvelle." Rajoutai-je donc. Même si ça l'éclairait pas de plus en plus. Elle n'avait pas encore le fin mot de l'histoire et à l'idée de le prononcer, je ne sais pas si je pourrais.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un verre à moitié plein ou à moitié vide ça fait toujours une bonne soirée ft. Billie&Vic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Verre à moitié vide ou à moitié plein ? [Elena S. Kennedy]
» [Savoir Vivre] Les bonnes manières à table
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Un petit verre de temps en temps ça fait toujours du bien (Iris)
» Partie 68 (deuxième moitié)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Beverly Hills :: Home sweet home-