Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max V. Korolenko
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/05/2017
MESSAGES : 63

MessageSujet: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:32




Max Volodia Korolenko

❖ Nom Korolenko. Oui, c'est russe. ❖ Prénom(s) Max. Je sais, ça fait pas fini, un peu comme moi, et Volodia mais c'est mieux à l'envers : Aidolov. ❖ Date et lieu de naissance 9 août 1988 dans un hôpital (à Lyon). ❖ Nationalité Française ❖ Orientation sexuelle J'aime les femmes. Les jolies femmes même. Mais je prends tout en vrai. ❖ Statut civil Célibataire. ❖ Profession et/ou études Soudeur parce que les étincelles, la chaleur et la fusion, c'est mon truc ! ❖ Décris ton personnage en quelques adjectifs Drôle - Attendrissant - Charmeur - Persévérant - Optimiste - Juste - Extraverti - Imprévisible (dans le meilleur comme le pire) - Malin - Fêtard - Impulsif - Arrogant - Insolent - Bordélique - Menteur - Impatient - Sûr de lui   ❖Avatar Hayden Christensen. ❖ Groupe Les tentacules de la déréliction. ❖ Crédits Czart.


L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire


Perfection. C’est le mot qui me colle à la peau. Si si, je me le suis fait tatouer sur la fesse droite en festival lorsque j’étais plus petit. Pas plus jeune car je le suis encore, n’est-ce pas ? Pour être honnête, je n’aime pas beaucoup parler de moi. Ah la bonne blague ! Si je dois vous dire qui je suis, je vais m’en faire un malin plaisir mais attention, ce ne sera absolument pas objectif. De toute façon personne ne l’est, moi si. Voilà l’une de mes grandes et nombreuses qualités : j’assume mes défauts, je les adore !

J’ai une grande passion dans la vie : la moto. Certes, je n’en ai ni le permis ni l’engin mais si je dis ça c’est que ça plait aux filles n’est-ce pas. Et naturellement, je plais aux femmes car je les aime. Je ne suis absolument pas fidèle mais elles le savent, je les préviens toujours. Voilà ce que je suis, quelqu’un de très honnête. Je les fais rire et vous savez ce qu’on dit…. Mon rêve est de me réveiller avec plus de vingt filles dans mon lit un matin, si vous voulez tous savoir.

Je fume énormément, ça renforce mon côté badboy et rends ma voix un peu plus rocailleuse. C’est toujours un plus. Je n’allume ma cigarette qu’avec un petit chalumeau pour la classe. C’est un petit chalumeau que j’ai volé au travail et que je recharge à ma manière, d’ailleurs j’adore mon travail. Je suis soudeur, j’ai fait de petites études pour ça mais en vérité je suis très bricoleur car débrouillard. Et oui mesdames, je suis très habile de mes mains. J’aime aussi le chocolat. Les femmes. Les animaux. Les femmes. Les fêtes. Les femmes. La mer. Les… Bref, vous avez compris. Naturellement, je ne suis pas très apprécié des hommes pourtant j’aime les provoquer de temps en temps et même si je n’ai pas de gros biceps, je coure très vite. Je suis également très malin même si je fais souvent le clown, ne vous fiez pas trop aux apparences.

Je suis assez bordélique et j’ai la fâcheuse tendance a percer mes boxers et caleçons, je ne sais jamais comment ! Si si c’est très sérieux, vous voulez de l’intimité et bien voilà. Plus profondément, j’ai peur du noir et des crevettes. Le jour et la nuit oui, mais que voulez-vous. Pour oublier ça, parfois je fume et je bois. Ni du tabac, ni de l’eau. Assez souvent en fait… Ah, j'oubliais. Je suis tout le temps en retard, et je vole très bien. Je veux dire par là que je m'approprie facilement ce qui vous appartient. Non mais je ne vole pas dans le ciel hein, soyez pas fou.

Vous devez vous dire que je suis vraiment une mauvaise fréquentation mais vous savez pourquoi on m’aime ? Pour deux raisons : parce que je suis agréable à vivre et qu’on veut me changer. Explications : Je ne me prends jamais la tête, je rigole de tout. Pour les gens stressés et sérieux, je suis en fait un très bon défouloir, une bouffée d’air frais. Et puis pour la seconde raison, elle concerne les femmes… Elles pensent toutes que si je suis comme ça c’est que je suis malheureux au fond et leur instinct maternelle cherche à me protéger. Puis moi je joue de ça avec elles. Un peu. Beaucoup. Il ne faut pas chercher, je ne suis pas malheureux, je suis juste un salaud.

Que penses-tu de la ville de Los Angeles ? Pour répondre à cette question je me demanderais simplement si la ville me mérite. C’est vrai qu’elle est pas mal, mais avouons-le, je suis un petit peu plus que ça donc on va faire le point. Il y a la mer. C’est un bon point, comme le bleu de mes yeux. Il y a les Lakers, et leur magnifique casquette. Les gens aussi, j’adore les gens personnellement, c’est important tout de même. Puis il y en a beaucoup, deuxième ville la plus peuplée des Etats Unis, n’oublions pas. Imaginez toutes les femmes, toutes les animations… En soit ce n’est pas fondamentalement moche pour le peu que j’y suis. Mais c’est comme les gens (sauf moi), il faut un peu de temps pour en voir les mauvais côtés. Et oui je viens d’arriver n’oublions. Mais par contre il y a une chose…. Fantastique : Magic Mountain. Je pense que je vais bien m’y amuser. Faut juste parler anglais quoi… Concernant ton groupe choisi, pourquoi avoir choisi celui-ci ? Ce n’est pas moi qui ai choisi le groupe, c’est lui qui m’a choisi. Non mais vous rigolez ou bien ? C’est évident quoi, tentacules – déréliction, c’est un peu les synonymes de Max Korolenko ! Si les bons partent en premier, soyons mauvais jusqu’au bout de la nuit. Et on remettra ça le lendemain et puis les jours d’après. Jusqu’à ce que mort s’en suive. L’alcool, les femmes, la musique, la nuit, les chants… C’est mon mode de vie, ma vision, mon âme entière qui appartient à ce groupe. Je pourrais en être le fondateur, le père spirituel. Après Dionysos, me voici. Et pardonnez-moi mais ce n’est pas près de changer, je préfère l’ébriété à la maturité.  Quel est ton petit secret ? Si je réponds par une pirouette en disant qu’un secret dévoilé n’en est plus, je plais toujours autant ou non ? En fait, j’ai déjà révélé mon secret mais très rapidement, incognito, comme ça on ne fait pas attention et on ne se concentre pas dessus. C’est souvent comme ça que je fais, vous devriez faire attention, j’aime bien détourner l’attention. Ça me vient de mes nombreux vols, on m’appelle le pickpocket. Non ce n’est pas une blague, suffit d’aller voir mon histoire. Souvenez-vous, j’ai peur des crevettes m’voyez ? Allez quoi, ce n’est franchement pas classe pour un beau gosse comme moi. Sinon j’ai quelques autres petits trucs en réserve : je déteste que l’on m’appelle Maxou. Je vous assure, n’essayez pas ou je vous drogue par surprise. Je suis également très sentimental au fond. En fait c’est à cause de mon passé si je suis un con, les femmes ont raison je suis malheureux. Non mais je rigole, vous emballez pas, j’ose espérer que vous n’y avez pas cru ! Pour me faire pardonner voici un scoop : je crois que j’ai déjà couché avec un homme. Enfin je ne sais plus, mais un matin je me suis réveillé en mauvais état avec quelque chose à côté de moi. Une tête de femme mais un engin assez étrange entre les jambes. Je ne sais pas, je ne sais plus… Ps : j'aime les vieilles chansons françaises. Chute.


Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Cindy Ton petit âge 21...prochainement 22 (je sais c'est vieux, et puis ça rime) Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je suis actuellement en vacance  Cool Mais en vrai je suis en master de physique. Personnage inventé ou scénario J'ai bien vu les scénarios mais je n'ai pas vu quelqu'un qui cherchait un salaud comme Max du coup je l'ai créé. Où as-tu connu le forum? Top site. Un dernier petit mot Je faisais du rp il y a longtemps puis j'ai arrêté pour les études mais comme je compte faire une pause, j'ai bien envie de retenter l'expérience, ça me manquait ! Soyez indulgent, je ne fais que des maths maintenant  Neutral  



Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque


Code:
[b]Hayden Christensen[/b][i][url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t2766-i-m-the-bad-guy-who-makes-fun-of-people-that-die-max-v-korolenko#71121] Max V. Korolenko[/url][/i]
[b]Max V. Korolenko [/b][i]Downtown[/i]
[b]Max V. Korolenko : [/b][i]Soudeur[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max V. Korolenko
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/05/2017
MESSAGES : 63

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:32


Une gueule d'ange. Une âme de salaud. Un classique.


Mon père s’appelle Vladimir Korolenko. Ma mère, Eléonore Chevalier. C’est joli, hein ? Eléonore. Ma mère n’a pas de jolie que son nom. Elle est jolie. Pas belle, non, juste jolie. Mais ça lui va à merveille. A l’intérieur ou à l’extérieur, ma mère est jolie. Vous savez, le genre de femme dévouée et aimante à qui la vie n’a pas épargné ces malheurs et qui travaille et consacre tout le temps qui lui a été donné pour les autres ? Le genre de celle qui mérite tout l’or du monde mais restera pauvre toute sa vie. Comment une femme comme ma mère est tombée amoureuse de Vladimir Korolenko ? Nul ne le sait. Mais une autre question existentielle subsiste : Comment cet homme qu’est Vladimir Korolenko est tombé amoureux tout court ? Car oui, mes parents s’aimaient. C’est bien la seule chose dont je sois sûr. Monsieur Korolenko, et oui il est important de souligner monsieur car c’est comme ça qu’il aime se faire appeler, par les étrangers comme par son fils, est le genre d’homme intègre et droit. De ceux qu’on croirait riche et parfait mais qui ne l’est absolument pas. Non, c’est juste un ouvrier dans une boite automobile, mais pourtant monsieur Korolenko cache cette honte derrière une apparente intransigeance. Il est hautain et froid. Enfin, il n’est pas très aimable quoi. Donc, Vladimir Korolenko est russe. Si si, je vous jure. En vérité, l’entreprise dans lequel il était employé à coulé en Russie et ce fut l’un des seuls à accepter une mutation en France. Peut-être fut-ce le choix le plus compliqué de sa vie : Le chômage ou le chauvinisme jusqu’au bout ? Toujours est-il qu’il a quitté non sans regret sa patrie pour survivre. Sans diplôme qu’aurait-il trouvé d’autre ? La vérité c’est que mon père n’est pas bête ou profondément méchant, il n’a juste pas eu de chance dans sa vie et je crois qu’il n’a jamais su comment aimer quelqu’un d’autre qu’Eléonore Chevalier. C’est donc à Lyon, petite ville du sud-est de la France, qu’ils se sont rencontrés et qu’ils vivront d’ailleurs toute leur vie. Trop pauvre pour quelques voyages que ce soit. Ma mère a grandi là-bas, et a travaillé très jeune comme femme de ménage dans les hôpitaux, ce qu’elle fait encore aujourd’hui. Elle, si frêle et douce ramassait les intestins qui restaient sur les lits d’hôpitaux, vous y croyez ? Moi oui, car Éléonore Chevalier est une battante. Et elle ferait n’importe quoi pour sa famille. Pourquoi je vous parle de ça ? Car l’histoire d’amour de mes parents est bien plus passionnante que mon histoire à moi, en fait. Mais puisque apparemment ce n’est pas le sujet, revenons à ma petite personne. Je vous aurais prévenu, mon histoire n’est pas passionnante. Je n’ai pas vécu d’horribles choses et je crois qu’il y a pire. Comme il y a mieux. Et puis après tout, mes parents expliquent mes origines et ma seule tare : la pauvreté.

Bref, en version accélérée mes parents se sont rencontrés je ne sais où. C’est vrai, c’est étonnant comme on oublie de demander comment et où nos parents se sont rencontrés, c’est pourtant très intéressant. Bref, je ne leur ai pas demandé. Donc je ne sais pas, et puis vous non plus. Disons à Lyon, dans un café pour le côté romantique et au resto du cœur pour le côté réaliste. Ce fut tout de suite le coup de foudre, c’est comme ça que j’aime me l’imaginer et j’y crois fort contrairement à ce qu’on pourrait penser. C’est vrai que je ne suis pas le genre d’homme à croire à ce genre de stupidité, mais vous auriez grandi avec mes parents et l’amour qui transparaissait de leur visage quand ils se regardaient, que vous y auriez cru aussi. Ils n’ont jamais fait l’erreur de se marier, ça coûtait bien trop d’argent et si mon père devait un jour se marier, il fallait que ce soit grandiose. Alors ils ne se sont pas mariés. Mais ils ont eu un enfant et TADAM : ce fut moi. Je crois que je fus la seule raison de leur première vraie dispute. Quel honneur. A propos du prénom et du nom de famille. Et bien oui, Chevalier ou Korolenko ? Comme vous le savez, c’est celui du père qui a été retenu car c’était une évidence : Comment monsieur Korolenko aurait-il pu laisser cette importance hors de contrôle, surtout que j’étais un petit mec : perpétuité du nom quoi, comme si j'allais faire des gosses. Même si ça signifiait que je n’aurais ma place nulle part en France, il fallait que je porte ce nom ridicule pour la fierté. Tu parles d’une fierté, je suis passé à deux doigts de Chevalier, ça aurait quand même eu vachement plus de gueule. Mais doux jésus, vous ne savez pas le pire : Vladimir Junior ou Maksimilian. C’était les choix de mon père. Fort heureusement, ma mère qui cédait habituellement tout à cet homme qui voulait tout contrôler est intervenue, imposant son droit de véto ! Plus sérieusement, elle voulait que son fils soit un minimum aimé, comprenez, elle savait qu’ils ne voyageraient pas et qu’en France, il était mieux d’avoir un prénom passe partout. En plus, elle n’aimait pas ces prénoms et puis c’est tout. Du coup je m’appelle Max. C’est imparfait et pas fini mais justement ça comble tout, on y rajoute ce qu’on veut : Maxence, Maxime, Maximilian… Non, pas Maxou, non. Oui on remarque bien l’influence paternelle hein, faut pas abuser non plus : Max, Maksimilian… Puis Volodia, qui est quand même un prénom cool simplement dérivé de Vladimir. Que d’originalité. Voilà donc, l’histoire de mon nom. On pourrait croire que si je perds du temps à m’attarder sur ça mon histoire va durer trois plombes, mais pas du tout, je n’ai plus grand-chose d’intéressant à raconter avant un petit moment donc on va se la jouer en accéléré et raconter quelques anecdotes, qu’est-ce que vous en dites ?

J’ai marché vers mes neuf mois. J’ai émis des sons bien avant. Oui, je suis toujours bavard, on ne perd pas ces bonnes habitudes. J’ai toujours adoré renverser les pots de fleurs comme les chats renversent à peu près tout. C’est comme une passion. J’ai grandi dans un T2 de 38m². Mes parents m’ont laissé la chambre et dormaient sur un clic-clac qu’il fallait replier et déplier tous les jours. Magnifique. Je suis d’ailleurs resté coincé dans ce dit clic-clac quand j’avais trois ans pendant que mon père le repliait. J’ai eu des points de suture et j’ai dû aller à l’hôpital pour la deuxième fois en comptant ma superbe naissance. Notons d’ailleurs que j’étais assez menu comme bébé et que ma mère n’a pas trop souffert de kilos en trop ou quoi que ce soit. Le fils idéal, n’est-ce pas ? Mon père me gardait la nuit et ma mère le jour, pas de nounou, de crèche ou je ne sais quoi. Notez la nuance : garder et occuper. Car concernant mon père, c’était la nuit et de toute façon on ne se parlait pas. C’est un homme de la vieille école qui avait pour objectif de simplement ramener l’argent. Argent qui partait dans le loyer et la nourriture. Pourquoi me diriez-vous, après tout ils avaient tous deux un boulot il aurait été possible de se faire un petit cinéma de temps en temps avec les aides. Et il est là le problème. Quand certains profitent de la société, ce que je fais aujourd’hui, d’autre ne veulent pas d’aide. Devinez qui en ce qui concerne la famille Korolenko. Ma mère me disait « je t’aime » tous les jours et essayait de m’inculquer des valeurs et de m’apprendre des choses en jouant, une maman quoi. Une vraie de vrai. De celle qui travaillait la nuit et ne dormait le jour que lors de ma sieste. Je n’ai commencé l’école qu’à mes six ans. Comme j’étais fils unique, et que je suis encore à ce que je sache, et que je ne sortais pas beaucoup, on craignait pour ma socialisation. Mais j’ai tout de suite aimé les gens et les faire rire. J’adorais l’école. Je m’y amusais, me faisais des amis. Je n’étais pas bagarreur ou méchant mais j’avoue que j’étais assez cafteur. Les autres enfants m’appréciaient. Les maîtresses un peu moins. Je bougeais trop. Parlait trop. Riais trop. Si si, on me l’a déjà reproché, vous y croyez ? Bref, j’ai toujours été un petit clown. Je pense que c’est grâce à ma mère que j’ai appris à rire de tout. Elle est le genre de femme qui se dévoue tellement qu’elle ne parait heureuse que lorsque son entourage l’est. Comme si elle n’avait pas de bonheur pour elle-même. En étant un petit garçon joyeux et souriant, elle le devenait aussi. Mais comme toujours, l’insouciance de l’enfance a finit par s’évaporer.

Je ne tenais pas vraiment compte de l’étroitesse de notre appartement, c’était notre chez nous. Ni même des vêtements troués que je devais continuer de porter. Je m’en fichais un peu, d’ailleurs aujourd’hui je m’en fiche un peu de tout mais c’est encore autre chose. Puis finalement, mes camarades ont fini par se moquer parce que la méchanceté et le rejet deviennent naturelle vers l’âge de onze ans n’est-ce pas ? On appelle ça l’évolution, on devrait dire régression mais c’est comme ça. Et puis on s’en prend au plus faible. Et clairement, je l’étais. Je n’ai jamais été doué en sport ou particulièrement musclé, j’étais même plutôt petit de taille autrefois. J’ai toujours été rapide et agile, mais pas musclé comme un homme devrait l’être. Mais ne soyez pas déconcerté, je n’étais pas si malheureux. C’est vrai que je n’avais pas beaucoup de copains. Mais j’étais plutôt mignon et drôle, les filles ont toujours été mes amies et elles me protégeaient, j’avoue, des gros méchants. Du coup la vie continuait tranquillement, je passais d’année en année nul ne savait comment mes résultats suivaient. Je vous l’ai dit, j’avais beaucoup d’amies, et elles sont plutôt douées les filles, à l’école. Mais un jour, vers mes quinze ans, je me suis dit qu’il était temps de m’auto-protéger.

Est-ce que mon père m’aime ? Je ne crois pas. En vérité, je ne pense pas qu’il soit du genre à éprouver de quelques sentiments pour une autre personne que ma mère. Et comme je ne pars pas du principe d’être obligé d’aimer ces parents sous prétexte qu’ils nous font don de la vie, je ne l’aime pas vraiment non plus. Mais nous avons toujours cohabité en silence avant ma crise d’adolescence. Je veux dire, on se saluait d’un regard et voilà. Mais j’aime ma mère, et n’être pas certain qu’elle était heureuse fut la principale raison de la colère qui hante tout adolescent digne de ce nom. La passivité de mon père me rendait fou. Et la pauvreté qui nous accablait bien que nous n’étions pas africain m’irritait de jour en jour. Je me suis mis à grandir physiquement autant que mentalement à cette période. Je suis très grand maintenant, c'est moins pratique pour sa cacher et un peu plus pour draguer. Pour que nous puissions manger davantage j’ai beaucoup volé. Les gens, les magasins, les poubelles… Je suis devenu un expert mais ce ne fut pas sans mal : je me suis fait attraper de temps en temps, il faut bien. J'ai un petit casier judiciaire quoi. Je volais autant d’argent que de nourriture mais contrairement à beaucoup je n’ai jamais volé quelque chose de valeur ou cherché le million, j'étais et suis quelqu’un de simple. Je voulais simplement une vie passablement normale. Je faisais en sorte de l’avoir. Donc je me disputais beaucoup avec le chef de famille, car c’est ce que font les gens normaux à l’adolescence. Donc on se disputait. Mais jamais il n’a levé la main ou autre. Je vous l’ai dis, ma vie n’est pas trépidante d’action. Mais attention, je suis tombé amoureux.

J’avais seize sept ans parce que c’est l’âge normal pour se prendre une claque. Elle était très jolie et puis elle était riche. En plus, elle faisait mes devoirs. Elle, c’est Sophie. Une petite française qui vivait dans une grande maison avec un grand garage et de nombreuses motos. Son père m’adorait, allez savoir pourquoi, c’est bien le seul de toutes mes copines ! Bref, il m’a enseigné la mécanique et comment se débrouiller avec le nécessaire. Il m’a inculqué la passion des motos. Elle, m’a appris à faire l’amour. C’est important, moi je veux bien l’apprendre à n’importe qui aujourd’hui. Nous sommes restés deux ans ensemble. La plus grande histoire de ma vie ! Pourquoi nous nous sommes quittés ? Parce qu’on ne reste pas avec son premier amour, si ? En vrai ça m'a fais un peu de peine, mais un peu comme à tout le monde j'imagine.

Bref, j’ai redoublé, mes notes ont soudainement chutées en terminal, bizarre. J’ai travaillé la deuxième année. J’ai eu mon bac. Puis mon BTS. Puis je suis devenu un connard je ne sais pas trop comment ni pourquoi. J’ai commencé à me rendre compte des avantages à attirer les femmes vers moi et j’en ai profité. Je n’ai pas de scrupule pour briser des couples ou quoi que ce soit. Je ne suis pas fidèle. Ce n’est pas un traumatisme quelconque qui a fait ça. J’ai vécu chez mes parents jusqu’à mes 21 ans, et juste après mon BTS j’ai été embauché dans une entreprise pour faire les réparations d’un peu prêt tout. Puis j’ai eu 22 ans. Puis 23. Puis 24. Puis vous savez compter. J’ai eu mon appartement, de plus en plus de femmes. J’éprouvais de moins en moins de chose pour elles. Attention, je les respecte. Elles sont toujours consentantes et je n’oublie pas que je leur dois de ne pas avoir été une vraie tête de turc. Mais je les trouve de plus en plus fausses, alors je le deviens. Mais à force d’être devenu un salaud, j’ai eu du mal à reconnaître ma mère. En vrai éponge à sentiment, j'avais peur qu'elle soit triste de ce qu'elle avait procréer. Ça me faisait de la peine de me comporter comme je le faisais : les soirées, les vols, l’alcool, le sexe… Alors je me suis dis qu’il était temps de partir lorsque j’eu assez économisé pour. En vivant seul on pourrait croire que c’est facile, mais l’alcool et les préservatifs ont un prix. Il a donc fallu attendre mes 29 ans. Le moi de maintenant, en faite. Alors oui, à 29 ans j’ai décidé de quitter la France pour ne plus affronter ma mère. C’était soit devenir un lâche, soit devenir gentil et entre nous, être un salaud ça me plait plutôt bien. Je ne me prends pas la tête, je m’amuse, je vis au jours le jour, je n’ai pas de contrainte particulière… Oui, ça me plait bien. Où suis-je parti ? Aux Etats Unis parce que c’est la base pour quelqu’un d’aussi cool que moi. Et à Los Angeles, parce qu’au moment de faire les démarches, c’était les meilleures promotions pour le billet d’avion. C’est pas bien glorieux, mais c’est l’histoire de ma vie.





❖ ❖ ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layce E. Hamilton
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/10/2016
MESSAGES : 734

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:36

Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fichette. coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayleen W. Reyes
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/06/2016
MESSAGES : 163

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:45

Trop mignon ton avatar, je ne connaissais paaas cute
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche omg
Hâte de voir quel salaud tu feras de ton personnage, puis les maths c'est nul, ps, la rime elle déchire héhé héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June H. McGregor
Admin bûcheronne
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 546

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:47

Bienvenue ô toi donc la première vue du nom m'a fait peur laugh me demande pas pourquoi, je sais pas ... mais bon choix d'avatar, il est plutôt sympa à regarder le garçon Exciting cligne

Bon courage pour ta fiche et si jamais tu as des questions n'hésite pas à mpotter le staff cute J'ai hâte d'en savoir plus sur lui, d'avance deux idées pour des liens avec mes persos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 418

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 18:56

Bienvenue à toi, Beau Gosse et jeune Jedi hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bucky Swan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2016
MESSAGES : 842

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 19:05

HAN LE CHOIX TROP GENIAL !!! Et puis j'adore le pseudo (et j'admire le master de physique au passage fall) Si jamais tu as aussi les pré-liens (on y pense jamais) mais je suis pas certaine qu'ils cherchent des "salauds" comme tu dis hhmmmm En tout cas, moi je réclame d'avance un lien (j'ai 4 perso, on trouvera bien huhu)

Et en fait, j'en oublie la base de ce message fall
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin bisounours
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 3185

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 19:34

Anakiiiiiiiiiiiinnnnnn omg Que t'es beau mais que t'es beau cute cute cute
Bienvenue parmi nous en tout cas et bon courage pour ta fichette huhu J'ai hâte d'en savoir plus sur ce nouveau pioupiou mais en tout cas, si tu as la moindre question, n'hésite pas
May the force be with you (c'était tentant Ouaaaaaah )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Bullock
Admin papa-poule
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 484

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 19:40

Bienvenue parmi nous *-* ça faisait longtemps que je n'avais pas vu Hayden joué, hâte de te lire hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1818

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Lun 29 Mai - 23:50

Bienvenue !!!

Oui Milie, tu as raison. Very Happy Qui ne connait Hayden, un Canadien en plus. Cool (Dommage que Stars Wars a foutu sa carrière à l'eau. Moi, je souhaite qu'il remonte au top. heart3 )

J'aime le fait qu'il adore la moto parce que Isaac a une moto BMW lui en plus de ses trois autres voitures. Cool Hâte de voir le reste de ta fiche. Wink

Amuses-toi bien parmi-nous !!! omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Sullivan Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 1177

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 6:37

Je confirme ça fait vraiment plaisir de voir Hayden !! amour
Et le titre de ta fiche laugh j'ai adoré !

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwen S. Wesker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2017
MESSAGES : 309

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 10:10

Oh effectivement, ton avatar est tout mignon cute heart3
Bienvenue parmi nous et amuses-toi bien !!! Bon courage pour la suite de ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda C. Martinez
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 22/05/2017
MESSAGES : 55

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 11:11

Oh Hayden, ça fait plaisir de le voir, il se fait rare ! Ouaaaaaah
Bienvenue en tout cas, et bon courage pour ta fiche ! cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max V. Korolenko
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/05/2017
MESSAGES : 63

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 11:39

Merci à tout le monde, ça fait toujours plaisir d'être chaleureusement accueilli cligne

Je m’attelle à mon histoire au plus vite, pour vous rejoindre et vous jouer des mauvais tours. Je ne fais pas un message personnel pour chacun mais le cœur y est. Fallait pas trop bien m’accueillir Razz

C'est vrai que je n'avais pas pensé aux pré-liens, je n'y ai jamais fais attention ! Mais si jamais celles et ceux qui ont dit vouloir un lien sont intéressés pour que je les place éventuellement dans mon histoire dont je n'ai que les grandes lignes pour l'instant (et je sais toujours pas pourquoi je viens à L.A un petit air de musi ) n’hésitez pas ! De toute façon vous avez déjà une belle idée du personnage avec ce que j'ai écris je pense, à vos risques et périls heart2

Merci encore drink wine (parce que ce smiley est magnifique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 966

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 11:42

Bienvenue parmi nous.. Maxou. héhé
Sinon, perso, j'connais l'avatar par le film Jumper, & bon dieu ce que j'aime ce film ! Ouaaaaaah
Donc, conclusion : c'est un très bon choix d'avatar, parce qu'il est grave sexy. bave
& fighting pour ta fiche mon coco ! fight
Je viendrais très certainement te voir pour des liens, j'ai quelques petites idées. hhmmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Sullivan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/11/2015
MESSAGES : 896

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 12:18

Hayden Ouaaaaaah Je l'adore et je l'aime pas en même temps, nous entretenons une relation bizarre tous les deux Arrow

Bienvenue parmi nous j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ton personnage cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 1819

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Mar 30 Mai - 17:54

Le beau Hayden ! Quelle sexytude bave amour
Bienvenue parmi nouuus en tout cas ! omg Bon courage pour ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit, le staff est à ta disposition Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 1819

MessageSujet: Re: I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko    Ven 2 Juin - 20:14



La validation de ton adorable personne!
Les lumières du port d'Alexandrie... chantent encore la même mélodie...


Roh la la !! Ta fiche était trop bien cute J'adore ton Max, même si c'est un salaud Razz Bref, je te valide avec amour heart2 héhé
Du coup, te voilà parmi nous et en ce moment, nous avons un battle RP dont les règles sont ici, de même que nous avons aussi des défis rp si jamais tu veux ajouter du piquant dans tes RPs. En attendant, tu fais partie de la Team Fantastic Beasts hello Félicitations coeur


Félicitations !

Maintenant, il ne te reste plus que quelques étapes fondamentales pour que ton intégration soit parfaite. Tout d'abord, je t'invite à créer ta fiche de liens (et de rp en même temps) dans cetopic, puis de créer également une fiche d'évolution dans cette partie là. Tu trouveras également le topic des demandes où il te sera possible de demander un rp, un colocataire, un mariage, une grossesse ou même un multicompte si tu te sens l'âme d'un schizophrène endurci.
Il ne te restera alors plus qu'à RP.

Enfin, une fois que ces étapes seront franchies. Tu pourras également venir flooder ici et participer aux jeux mis en place

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm the bad guy who makes fun of people that die - Max V. Korolenko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» « It’s not the wings that makes the angel. »
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» what doesn't kill you makes you stronger
» [ EN COURS ] You reek of freedom and it makes my skin crawl ▬ JUN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-