Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Parlez-moi de vous plutôt." - " Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey" ELLANANAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Morland
Admin Karaté Kid
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 16/08/2015
MESSAGES : 5669

MessageSujet: "Parlez-moi de vous plutôt." - " Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey" ELLANANAS   Mar 30 Mai - 20:39

Elle se déhanche, roule des fesses au fur et à mesure que la musique résonne dans son appartement. Ce matin, elle est de super bonne humeur. Elle s'est levée à six heures du matin emmitouflée dans sa couette, la chevelure en bataille et l'air endormi. Mais la bonne humeur a été là dès le début. Aujourd'hui, elle est joviale. Elle se sent d'humeur à faire la fête, à profiter de la journée en plus, comment ne pas être en pleine forme quand c'est le weekend, qu'il n'y a pas de boulot et qu'elle va donc pouvoir bien profiter de sa matinée. Elle a plein de plan Loulou pour le reste de la journée. Probablement qu'elle appèlera Sam pour savoir si cette dernière bosse et donc l'embarquer avec elle vers d'autres horizons. C'est une bonne idée après tout. Elle pourra voir la petite Mia, gagater tout en se disant qu'elle est bien plus docile que ses monstres au foyer. Mais quand bien même, c'est juste merveilleux. Elle les aime ces gosses même quand ils la font chier. Mais qu'importe, elle est gentille et elle n'en demeure pas moins de bonne humeur. C'est ainsi qu'elle se lance activement dans son ménage. Après tout, Lou déteste la saleté et la poussière. Elle avait bien eu une employée de maison durant un temps mais à chaque fois, elle avait l'impression que rien était bien fait. Elle avait fini par la virer après avoir remarqué que ses DVD n'avaient pas été correctement remis à leur place après leur nettoyage intensif. Nom d'un chien et l'ordre alphabétique ? L'ordre de sortie des films ? Que fait Harry Potter et la chambre des secrets au milieu du Seigneur des anneaux ? Non, sa femme de ménage était tout simplement une incompétente et de ce fait, Lou s'occupe elle-même de son ménage. Elle adore ça. Elle y passe un temps de dingue mais elle ne s'ennuie pas. Jamais. Aussi après un bref petit déjeuner et toujours en pyjama, Lou finit par se mettre en position d'attaque. Allant vers la chaîne hifi, elle glisse son téléphone et lance sa playlist favorite. Elle s'appelle ménage. Et elle motive grandement. La guitare d'Highway to Hell se met à résonner contre les murs de son appartement. Ce n'est pas assez fort à son goût. Et elle monte le volume. À fond. À fooooond. Les voisins !? Hahahah elle s'en branle des voisins ! Elle leur crache dessus. Le pire c'est quand elle fait son bordel, les flics arrivent parfois mais manque de bol pour eux, il y a un pote à elle dans ce secteur et de ce fait, à chaque fois, il lui fait un petit clin d'œil, un petit high five, elle baisse le volume un peu mais reprend de plus belle. Elle n'est pas sympathique la Lou. Elle en a rien à foutre des autres. À vrai dire, elle traite le monde extérieur avec la même indifférence que celle des adultes pour les enfants dont elle s'occupe.

Aussi continue t-elle de se dandiner sur la musique armée d'un chiffon et d'un produit servant à nettoyer les meubles en bois. Elle y va avec une hargne féroce bien décidée à effacer la moindre couche de poussière traînant sur chaque surface plate. En même temps, elle est occupée à chanter cette chanson a tue-tête. À croire que chez Mademoiselle Morland, un chihuahua est en train d'être égorgé. Elle chante faux mais elle s'en fiche. Elle adore ça. Elle se détend ainsi. Elle se sent bien. Et le ménage se poursuit sous fond de musique rock. Toujours à fond bien sûr. Son audition est parfaite : elle ne risque rien. Et c'est ainsi qu'elle continue d'astiquer. Quand soudain, la sonnette de la porte d'entrée de fait entendre. Prise par surprise, la peur est le seul sentiment la saisissant. Hurlant comme une femmelette, son cri semble s'éterniser jusqu'à ce qu'elle se calme, mettant une main sur son coeur. Si AC/DC ne l'effraie pas, il en est autrement pour la sonnette. Elle n'attend personne pourtant. Et déjà, cette visite improviste l'agace. Elle pourrait se dire que c'est un colis ou un fleuriste mais elle n'a pas d'amoureux/se et ce n'est pas son anniversaire. De ce fait, le mécontentement est grand et elle se sent déjà presque énervée, mais presque donc c'est qu'elle est encore de bonne humeur. C'est tout en hurlant qu'elle va vers la porte d'entrée continuant à se dandiner à foison, roulant des hanches et des fesses. Qu'importe qui vient, elle l'enverra chier. En plus, lorsqu'elle ouvre la porte, le chanteur se lance alors dans un hurlement aigu de fin de musique qu'elle imite à la perfection tout comme elle donne l'impression de s'exciter sur une guitare électrique. Et puis finalement, lorsque le morceau cesse, Lou prend conscience de qui est en face d'elle. Une femme blonde. Plutôt bien foutu quand même. Que lui veut-elle d'abord ? « Quoi ? » Dit-elle sur un ton fort peu aimable. « Vous avez dû vous tromper d'étage. Je n'attends personne. » La regardant de haut en bas, elle ajoute d'une voix charmeuse « Si c'est pour les témoins de Jehovah, sachez que je suis Hamish athée. » Bon ok, elle se fout royalement de sa gueule mais Lou est ainsi, elle n'a du respect que pour elle-même. « Oh j'adore cette musique ! » S'exclame t-elle au moment où une nouvelle chanson démarre au quart de tour avec le bruit de guitare qui va bien avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 102

MessageSujet: Re: "Parlez-moi de vous plutôt." - " Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey" ELLANANAS   Ven 16 Juin - 14:26

"Parlez-moi de vous plutôt." - " Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey"
Lou ∞ Ellana

Le soleil est présent dans le ciel de l'Angleterre. Les coudes posés sur le rebord de la fenêtre, j'observe dehors alors que mes lasagnes cuisent dans le four. J'observe l'herbe haute qui semble flirter avec le vent, dansant au rythme des légères rafales qui permettent de ne pas suffoquer sous la chaleur. C'est un temps que nous pouvons qualifier de radieux. Et après on ose dire qu'en Angleterre il pleut tout le temps.
Soudainement, une forme s'approche au loin. Je cligne des yeux rapidement, comme si cela allait m'aider à discerner plus rapidement. Un frisson parcourt tout mon corps lorsque je reconnais l'uniforme, mais surtout la démarche de la personne qui s'approche de ma maison. Sans attendre une seconde de plus, j'abandonne tout pour sortir de cette maison et court afin d'aller
le retrouver. Je cours aussi vite que possible, je cours comme si ma vie en dépendait. Plus je m'approche, plus son visage se fait net, souriant, plus beau que jamais. Quand je suis assez proche, je me jette dans ses bras. Il me tient avec force, me fait même tourner alors que mon rire emplit le monde. Quand il me lâche, je plonge mon regard dans le sien, voulant puiser de sa force. Je ne sais pas pourquoi le voir me rend aussi triste. Pourtant il est là, il est rentré et il est avec moi !
Soudainement, cela me frappe. Je regarde autour de moi tout est trop parfait, et ce n'est plus chez moi. Non, je vis à Los Angeles maintenant parce que...
- James, je murmure, de façon presque désespérée.
Il me sourit et glisse sa main contre ma joue, son pouce jouant sur ma peau.
- Je sais.
- Je suis en train de rêver c'est ça...
Son regard s'assombrit doucement.
- Oui...
- Comment je peux faire sans toi... Je ne veux pas me réveiller... James...
- Tu feras comme tu l'as toujours fait. Tu vas te battre pour ce qui te semble juste et vrai. Je crois en toi...
Les larmes coulent de nouveau sur mes joues alors qu'un profond désespoir me submerge.
- N'oublie jamais que je t'aime...
Il se penche pour m'embrasser et moi, je prie pour que cet instant ne se termine jamais...


- LA LA LA LA
Je me réveille en sursaut. Assise sur le canapé, je me suis endormie devant mon émission de télé. Je regarde autour de moi et me sens soudainement vide. J'étais avec lui... C'était un rêve mais bon sang, je donnerais tout pour y être encore...
J'entends la femme continuer de chanter avec la musique à fond et soudainement je ressens une haine profonde. Cette femme vient de gâcher le peu de minutes de bonheur que j'ai pu vivre depuis sa mort, le peu de sommeil que j'ai pu emmagasiner depuis des semaines. Je me redresse avec fermeté et sort avec colère. Une fois devant la porte, je sonne sans ménagement. La musique est tellement forte de toute façon, est-ce qu'elle va m'entendre... Oh oui.
- HEY CA VA PAS LA TÊTE !
Elle ouvre finalement la porte et je tombe nez à nez avec une femme brune qui me semble familière.
- Quoi ? Vous avez dû vous tromper d'étage. Je n'attends personne.
Je la regarde un instant et sens mes poings se serrer.
- Pourriez vous étein...
- Si c'est pour les témoins de Jehovah, sachez que je suis Hamish athée.
Je pince mes lèvres alors que je sens clairement ma patience être mis à bout.
- Ce n'est pas ça je... je dors à peine j'ai vraiment besoin de... de calme et j'aimerais que vous arrêtiez vo...
- Oh ! J'adore cette musique !
Je sens les larmes monter à mes yeux alors que je me sens tout simplement à bout. Je n'en peux plus, je ne supporte plus ce manque de respect. Alors j'ouvre sa porte grandement et la gifle comme jamais je n'ai giflé personne... Oui, elle est bel et bien la première personne que je gifle...
- ARRÊTEZ CETTE MUSIQUE !
Je me recule rapidement et porte une main à mes lèvres. Je n'en revient pas de ce que je viens de faire.
- Je... Je suis désolée mais... Vous n'êtes pas seule dans cet immeuble et... Certaines personnes ont besoin de silence... De calme...
À cet instant, mon pays me manque cruellement, ma maison encore plus, et je ne parle même pas de mon mari... J'aurais voulu que ce rêve continue, mais cette femme à gâcher un instant de bonheur... Oui c'était un rêve et je suis certainement folle, mais je pense que je sombre dans cette folie... Et je l'enlacerais avec plaisir si cela me permet de le voir, même quelques secondes...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Parlez-moi de vous plutôt." - " Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey" ELLANANAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. ∆ Peyton
» Carwyn ♦ Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo.
» Brandon ⊹ Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo
» Parlez-vous le SMS et le langage du net...
» Quelles langues parlez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous? :: Une fois, j’me suis couché il était minuit dix.-