Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les enfants sont merveilleux ! [Ann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Morland
Admin Karaté Kid
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 16/08/2015
MESSAGES : 5670

MessageSujet: Les enfants sont merveilleux ! [Ann]   Ven 16 Juin - 8:38

Travailler avec des enfants c’est tout un art. Et Lou s’y perfectionne du mieux qu’elle le peut. Ce n’est jamais évident. Surtout quand on est comme Lou, avec un caractère fort peu patient, sans trop de diplomatie et avec une tendance à tomber dans l’impatience et l’hystérie de façon rapide. Mais elle aime son job. Certes, elle a gravi les échelons sans trop de difficulté, usant d’un piston fort avantageux. C’est ça d’être une Morland. Ça lui sert et Lou ne s’en plaint pas. Elle aime sa vie telle qu’elle est. Elle aime ces gosses bien qu’ils s’amusent, un peu trop souvent, à lui faire péter des câbles. Il lui en faut du sang froid et ce, assez souvent. Parce que ces enfants-là, personne n’en veut dans des familles d’accueil, ces enfants-là sont un peu les rebus de la société, ceux qu’on préfère ignorer plutôt que de choyer, le genre d’enfants étant considéré comme trop grands, trop violents ou ayant un passif qui dérange. Pourtant, comme la brune le clame souvent, ça n’en reste pas moins des enfants, ce sont d’adorables bambins méritant d’avoir l’affection du monde entier. Mais hélas, ce sont des bambins que les gens jugent un peu trop souvent, catégorisent facilement sans que la vérité puisse être mis en avant. Trop souvent, le problème vient des parents. Mais allez le faire comprendre… Lou a essayé tant de fois sans jamais réussir. A force, elle a préféré choisir une autre option, celle d’accepter la triste fatalité et de se dire que ces adorables choupinous ne sont pas appréciés à leur juste valeur. Ses bras s’ouvriront toujours aussi grands pour eux. De toute façon, c’est son quotidien. Savoir les aimer, savoir être là quand il faut, poser cette main sur l’épaule tremblante et rassurer quant à l’avenir. Tout ira bien.

Mais pour l’instant, tout va mal. Tout est catastrophique aux yeux de la jeune femme, bien trop occupée à pousser des hurlements de rage, à distribuer des ordres et à faire en sorte que tout se passe bien. C’est qu’aujourd’hui, la journée est fort peu ordinaire pour elle. Bien au contraire. Pourtant, elle est arrivée avec le sourire aux lèvres bien décidée à distribuer son quota de punitions si un seul chieur venait lui chercher des noises. Mais ce fut sans compter l’un des assistants. « Mademoiselle Morland, ne devrait-on pas s’activer un peu ? » A-t-il dit à la jeune femme alors que cette dernière était en train de dévorer son petit sandwich. A se lever en retard, elle n’avait pas eu le temps de se préparer quoi que ce soit. « ’Est-‘e ‘e ‘u ‘a’on’es ? » Dit-elle avec difficulté, la bouche menaçant d’exploser face à l’impressionnant morceau de pain qu’elle vient de s’enfourner. La visite impromptue la met déjà en rogne mais bien trop occupée  à se nourrir, elle n’a pas le temps de s’énerver. De toute façon, la suite des mots achève de la rendre silencieuse, atone. « Et bien, vous savez qu’aujourd’hui, nous avons la visite de l’une de nos généreuses donatrices. Elle doit arriver en fin de matinée. » A ce moment-là, Lou se tétanise, la bouche pleine et grande ouverte. Elle ne pipe pas un moment, abasourdie par la nouvelle, se rappelant qu’effectivement, il y avait bien une mannequin.. Elle l’a noté mais entre les gosses, la gestion du bordel, elle a oublié. Complètement oublié. « Putaiiiiin, je suis dans la merde !!! J’avais complètement zappé !!! » Se redressant du fauteuil où elle est assise, son visage n'exprime qu'une panique sincère. « ALLLLEEEEERTE GENERAAAAAAAAALE !! » S'époumone t-elle. La voilà qui se rue vers la salle du personnel. Elle les retrouve bien vite et leur explique la situation. C'est l'urgence absolue, il faut que tout soit prêt et de ce fait, après le débriefing, ils se mettent tous en action, s'occupant de faire briller le parquet du foyer, ainsi que les vitres, d'effacer toutes traces de poussière. Non pas que l'endroit soit dégueulasse mais vous connaissez les enfants ? Et Lou s'active comme jamais jusqu'à que tout soit nickel, que les enfants soient aussi propres, assemblés en petit groupe. Lou vérifie les derniers préparatifs, ajuste quelques chemises mal mises ou remet en ordre les cheveux. Pendant ce temps, ces collègues sont encore en train de préparer quelques derniers détails. Tout se passe dans le grand salon prévu pour les enfants faisant office de salle de jeux, de bibliothèque et tant d'autres. Pour l'occasion, des gâteaux et des rafraîchissements ont été posés sur le coin d'une table. Lou n'a pas vu trop grand car c'est une mannequin et c'est bien connu, elle doit avoir la taille d'un coton tige. Et puis, elle s'appelle comment déjà ? Mon dieu elle a déjà oublié. Elle garde contenance mais ça n'a rien d'évident surtout quand elle a l'impression d'avoir fait n'importe quoi. Pour aller mieux, quelques punitions sont distribuées contre des enfants un peu trop bruyants jusqu'à ce que ma mannequin arrive. Elle entre dans le salon et de derrière, elle entend quelques gosses s'extasier devant la femme fort charmante, fort âgée pour une mannequin. Mais n'en demeurant pas moins sexy. Un sourire s'étire sur les lèvres de la brune. Finalement, cette journée se passe bien. « Bien le bonjour ! Je suis ravie de vous voir ! Lou Morland, directrice de ce foyer. C'est un plaisir de vous accueillir entre nos murs, n'est-ce pas les enfants ? » -  « OUIIII MADEMOISELLE MORLAND ! » Scande en chœur les petites bouilles, quand soudain, l'un d'entre eux s'extirpe du groupe et vient se coller près de la blonde « Je m'appelle Tim, tu ne veux pas être mon amoureuse ? » - « Non c'est la mienne !!! » Hurle un autre enfant, suivi d'un autre.
Bon oooook. La paix n'aura duré que quelques secondes, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les enfants sont merveilleux ! [Ann]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noé A. Foster ; « Les Enfants sont les Gardiens de l'Âme »
» (F) Les enfants sont innocents et souriants car aucun passé ne les poursuit.
» Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous [William]
» « Les Enfants sont les Gardiens de l'Âme » || PV Usiku ||
» LES DEUX DERNIERS BEBES DE PREVAL NE SONT PAS DES ENFANTS NATURELS......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Où allons nous? :: Downtown-