Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réminiscence et souvenirs douloureux [MIa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Minion
Daeron S. Hunt
Team Minion
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2017
MESSAGES : 87

MessageSujet: Réminiscence et souvenirs douloureux [MIa]   Sam 8 Juil - 13:29

Je m'étais éveillé relativement tôt ce main en ce début de week-end, ce qui était relativement rare tant que je m'étais habitué ne serait-ce qu'un peu trop... A faire la bringue jusqu'au bout de la nuit le vendredi soir. Mais cette fois-ci, c'était quelque peu différent, j'étais vraiment trop usé de ma semaine pour escompté faire quoi que ce soit la veille. Alors j'avais opté pour ma deuxième passion, à savoir ne rien faire chez moi. Cela se résumait en gros à glander devant la télé, sur la console pour enfin espérer terminer le jeu que j'avais acheté il y a des mois ou bien envoyer quelques textos à des amis que j'avais négligé depuis trop longtemps.

Au moins j'allais pouvoir profiter de cette journée à minima car il n'était que 08h30 quand j'avais ouvert les yeux, information lue brièvement sur le cadran lumineux agressif de mon réveil de si bon matin. Peinant à me rendormir, j'avais préféré me lever cette fois par peur de me réveiller vers midi car c'était souvent le cas lorsque je parvenais à replonger dans le pays des songes. En me servant mon traditionnel café matinal, je me souviens que j'avais donné rendez-vous à mon amie Mia au parc municipal de la ville aux environs de 11h00, la vraie raison de mon réveil anticipée à dire vrai. Enfin j'avais encore une bonne heure et demi devant moi pour me préparer et ainsi ne pas ressembler à rien comme maintenant devant elle, cela me laissait un peu de marge.

Le café pris et après avoir consulté les gros titres du matin, je me dirigeai vers le coin dressing de ma chambre pour y prendre quelques affaires. Je jetai mon dévolu sur des vêtements simples, ne sachant pas encore si notre entrevue se résumerait à quelques échanges verbaux amicaux ou bien à une séance intensive de footing par exemple. La température extérieure était déjà élevée malgré l'horaire matinal, un short et un tee-shirt léger feraient bien l'affaire, inutile de se compliquer l'existence, je reste un mec après tout. Une fois la douche prise, je m'installai devant le miroir histoire de remettre les 3/4 de mes cheveux rebelles en place, chose que je ne parvins pas à faire complètement d'ailleurs mais qu'importe, ce n'est pas à un rendez-vous romantique que je me rends, cela ne m'empêche pas de tenir beaucoup à Mia par contre, l'en n'empêche pas l'autre.

J'avais presque le temps de faire un brin de ménage car il était tout juste 09h30 passé quand je fus enfin prêt. Le ménage après la douche ? Et puis quoi encore les corvées d'intérieur pouvaient bien attendre ! Non, je préférai m'installer devant mon canapé et me faire une bonne partie de console, ce que je fis d'ailleurs sans être trop mauvais pour une fois. J'étais plus doué dans une salle de sport que dans une vie virtuelle derrière un écran, puis comme le disait si bien l'expression on ne pouvait pas être bon partout !

La fin de jeu apparue à l'écran, je m'empressai d'éteindre ma console et de rejoindre mon garage en descendant les escaliers d'un pas hâtif et enjoué. En ouvrant la porte d'accès, j'eus brièvement le temps de savourer l'éclatante lumière du jour. J'avais aussi eu raison de revêtir une tenue légère car il faisait très chaud alors qu'il n'était même pas 10h30 du matin. J'ouvrais la fenêtre de ma Mustang en grand pour faire baisser la température de quelques degrés pour ne pas trop transpirer sur les sièges de cuir de si bon matin. Enfin prêt, je pus prendre la route en direction de Santa Monica, me rendant précisément à Griffith Park où se trouvait les rares espaces verts de la mégalopole de Los Angeles. Comme bien souvent sur les routes de la cité, la circulation était plutôt dense et déjà je me maudissais intérieurement de ne pas avoir pris mon vélo. Par chance j'étais encore à l'heure et tant mieux car faire attendre une demoiselle était réellement quelque chose dont j'avais horreur. Je me stationnai donc à proximité et à l'ombre pour me rendre à notre point de rendez-vous, la tour blanche ivoire au centre du parc, à proximité des allées parquées de fleurs multicolores dont je ne pouvais qu'apprécier la venue chaque fois que je me rendais en ces lieux. Après cinq petites minutes de marche, j'atteignais notre point de rencontre où je peux pu m'assoir sur le parterre parmi l'herbe verte magnifiquement bien tondue, le temps d'envoyer un petit message d'information à Mia comme quoi j'étais bien arrivé, avec un peu d'avance certes. Au moins j'avais le temps d'observer les somptueux paysages qui m'entouraient dont les Monts Santa Monica qui s'étendaient à perte de vue, les allées piétonnes qui grouillaient déjà de monde, l'observatoire....Le tout bercé par le chant des oiseaux,  les conditions parfaites pour attendre l'arrivée de mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Mia Hemingway
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2016
MESSAGES : 541

MessageSujet: Re: Réminiscence et souvenirs douloureux [MIa]   Jeu 20 Juil - 15:13

Postée devant le miroir de sa salle de bain, Mia était occupée à ramener ses longs cheveux noir de jais en une queue de cheval toute simple. La tenue était rudimentaire. Un bas de survêtement et un t-shirt suffisaient pour être en tenue correcte pour retrouver Daeron. Aujourd’hui, elle avait rendez-vous avec lui. Il était un ami de Derek et souvent, il était venu chez eux, ou alors, ces derniers l’avaient vu chez lui, ou ailleurs, comme dans un restaurant par exemple. Il était un homme gentil, ayant le cœur sur la main. Et Mia l’appréciait. A vrai dire, elle n’était, de base, pas une personne difficile. Et le côté avenant du prof d’arts martiaux avait suffi à la mettre en confiance, à ne jamais quoi que ce soit de lui. Il était du même acabit que Derek. Gentil, le cœur sur la main et généreux. L’idée de se voir pour des cours était venue lors d’un habituel repas. Cette-fois, c’était chez eux et Mia s’était particulièrement intéressée à son métier, celui d’apprendre l’art du combat dans ce qu’il avait de plus beau et d’appréciable. Elle n’aurait jamais pensé qu’elle finirait par avoir un rendez-vous avec lui, se donnant rendez-vous à Griffith Park un samedi matin, jour où Derek pouvait profiter de sa fille. Et pourtant, lorsque le cours avait été proposée, la brune avait fini par se convaincre de la bonne idée. Ça n’avait pas été évident. Elle se sentait gênée et mal à l’aise. Un mélange de douce hésitation alliée à l’idée traîtresse qu’elle n’aurait jamais dû se lancer dans une telle aventure. Et pourtant, elle se disait que ce genre de cours lui ferait du bien. L’idée principale – ayant conquis son petit-ami entre autre – c’est qu’apprendre les arts martiaux lui donnait une possibilité de pouvoir riposter en cas de nouvelles rencontres avec Raphaël.

Mia n’espérait pas se retrouver face à son mari. C’était évident. Elle croyait dur comme faire que le destin les avait séparé de façon définitive, qu’il avait compris que leur histoire était terminée, qu’elle ne renaîtrait jamais de ses cendres. Mia était heureuse. Mia était amoureuse. Mia croyait en cet avenir merveilleux au côté de l’infirmier. Et pourtant… Le doute, odieux soit-il, subsistait. Il était infime, quasi indolore et invisible. Mais il était là, coincé dans son cœur et sa mémoire. Elle ne pouvait pas oublier. Et puis, elle avait peur. De se retrouver face à son mari. De perdre les moyens et de n’être capable que de laisser son corps devenir amorphe, de perdre le fil du temps jusqu’à perdre la raison et la possibilité de riposter. Elle avait failli retourner avec Raphaël lorsque ce dernier avait utilisé le bruit assourdissant du canon pour se faire entendre, de la brûlure d’une balle déchirant les chairs pour intimer l’ordre. Et ça, Mia ne tenait pas à renouveller l’expérience. Elle n’était pas prête, ne le serait jamais. Elle ne pourrait rien contre son ami, incapable du moindre mal. Mais se débattre, se défendre, prendre la fuite, ça, elle pouvait le faire. Ce n’était pas difficile et de Daeron lui serait d’une aide efficace. Pour lutter. Pour s’endurcir. Pour ne pas laisser les autres décider à leur place. Ça pouvait être une bonne idée et elle avait réussi à convaincre la jeune femme d’accepter, de prendre la voiture de Derek et de se rendre au lieu des retrouvailles. Ils avaient rendez-vous à dix heures trente. Une heure matinale mais qui permettait de ne pas trop souffrir de la chaleur estivale régnant sur la terre californienne. Aussi, une fois prête, Mia s’empressa de prendre un petit sac à dos pour y mettre une bouteille d’eau et ses affaires personnelles. Un rapide baiser à Derek et Lily et elle se retrouva bien vite dans la voiture. Seule.

Elle mit la musique pour se détendre, démarrant sans trop tarder. Il n’y avait pas trop de circulation et c’était déjà une bonne chose. Heureusement, car elle était un peu trop fébrile. C’était complètement différent de quand elle se retrouvait avec Taylor pour une sortie sport entre filles. Au contraire, là, il s’agissait d’un ami intime de Derek. Et le but était bien plus précis. Il s’agissait de défense, de contrattaque, de lutte. Rien à voir avec une partie de footing, de boxe suivi d’une douceur au Starbucks. Tout était si différent pour la jeune femme. Et ça lui demandait beaucoup, remettant des souvenirs sur le tapis allant jusqu’à mettre en cause la bonne volonté de cette démarche. Etait-ce une bonne idée ? Ne faisait-elle pas une erreur ? Serait-elle capable de lutter contre Raphaël si elle devait se trouver en face de lui ? Les doutes l’assaillaient mais elle les ignorait. Ce n’était pas le moment de faiblir. Et fort heureusement, la jeune femme se centra sur la musique, arrivant bien vite au lieu du rendez-vous, repérant bien vite la Mustang de Daeron. Elle gara la voiture de Derek à côté, puis coupa le moteur, récupérant son sac. Et elle sortit, inspirant profondément et affichant un sourire sincère à son ami dont elle s’approcha doucement « Coucou Daeron, j’espère ne pas t’avoir fait attendre mais tu sais comment sont les enfants quand on s’en va.. » Dit-elle avec un petit sourire en coin. Daeron connaissait la fille de Derek, il savait qu’elle parlait beaucoup bien qu’elle était l’enfant la plus adorable du monde. Calant une bretelle du sac sur son épaule, la jeune femme se sentait motivée tout en étant intimidée. « Du coup, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses ! Il faudra que tu m’expliques bien. Je comprends les choses mais il faut m’expliquer plusieurs fois. » Elle ne se sentait nullement gênée de faire comprendre que le sport et elle, c’était le jour et la nuit. Peut-être qu’ils allaient commencer par un échauffement comme elle faisait avec Taylor ? Mia attendait sagement les instructions.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réminiscence et souvenirs douloureux [MIa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Santa Monica :: Griffith Park-