Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's time to bring this ship into the shore - Tessac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1836

MessageSujet: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Jeu 13 Juil - 3:14


It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Venice beach, une plage qu’il connaissait depuis maintes et maintes années maintenant. Pourtant, en cette soirée, la plage prenait une toute autre dimension. Elle serait le terrain soit d’une joie immense ou de son cœur se brisant en milles miettes impossible à recoller les morceaux.

Habillé simplement d’une chemise blanche, d’un jeans et de chaussures Isaac Salomon Rothschild était assis sur la plage son regard projeté au loin, vers les vagues se brisant contre le sable. Une sensation semblable se produisait dans son ventre tel un ouragan.

Il l’aimait ! Il l’aimait ! La folie, cette folie d’y songer ... TOUT LE TEMPS !

Il lui avait envoyé ceci sur son téléphone : Bonjour Tea. Si tu ne me détestes pas trop, j’aimerais t’inviter sur la plage à Venice Beach samedi vers 21h:00. Ce n’était pas signé. Si elle le détestait vraiment, de toute façon, elle ne lirait même pas le message. À quoi bon le signer ?

Une énième fois en cette soirée, Isaac regardait ce message le téléphone levé vers la nuit montante à Los Angeles. Il était près de 21h : 00. Couché près de lui, Apollo le labrador noir, doux et si intelligent leva la tête tel s’il ressentait ce stress, cette boule qui se reformait dans la gorge de son maître.

- Apollo, je te jure. Nate va le regretter. Si cela ne fonctionne pas, Nate va regretter de m’avoir mis cette idée en tête.

Se forçait-il un petit sourire sarcastique. Après tout, c’était suite à sa visite à Nataniel dans sa chambre d’hôpital que notre homme eut cette idée fixe d’inviter Tea Samuels à nouveau. Depuis, il songeait à la jeune femme plus souvent qu’à l’habitude. Il avait du mal à fermer l’œil la nuit même. Son corps en tremblait tellement. Il tremblait. Il en avait mal au cœur, mais littéralement … Il avait mal à son cœur.

Apollo se frotta subitement le museau contre la manche de Isaac. Il laissa aller un petit cri plaintif. On avait l’impression qu’il encourageait son maître dans sa folle entreprise. Sa main gauche entra par derrière le cou du chien et le caressa, le gratta. Isaac sourit sincèrement, mais sans joie.

- J’ai peur Apollo …

Murmura-il dans une fraîche brise marine qui vint lui chatouiller les narines. Avait-il changé ? Y avait-il vraiment de la place dans son cœur pour une autre personne que lui-même ? Parfois, Isaac en doutait. Il perdait toute sa confiance, toute sa vergue et son charisme habituel. Il n’était plus que l’adolescent de 19 ans rencontré par Nataniel. Après tout, n’était-ce pas ce crétin qui lui donna cette idée ?

L’idée de l’amour.

Isaac entendait des pas dans le sable un peu derrière sa personne. Certes, il ne songea pas à se retourner. Les bras contre les genoux, il avait baissé la tête. Il ne pensait pas que ce serait elle.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1173

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Jeu 13 Juil - 4:53



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Depuis quelques semaines, ma vie est plutôt calme. Aucun drama, aucune dispute. Enfin, pas après celle avec Isaac. Ma vie est sereine, cela n'est pas arrivé depuis un bon bout de temps. Après une longue journée épuisante au Délice, la dernière chose à laquelle je m'attendais était de recevoir un message venant de lui. Il revient mine de rien chambouler ma vie, et ça ne me plait pas. "Bonjour Tea. Si tu ne me détestes pas trop, j’aimerais t’inviter sur la plage à Venice Beach samedi vers 21h:00." Affalée telle une étoile de mer sur mon lit, je ne peux cesser de me poser des questions. Pourquoi est-ce qu'il m'a envoyé ce message ? Est-ce qu'il souhaite vraiment me revoir ? J'en doute fortement. Son image dansant avec une magnifique jeune femme a fait la une des magazines. Le pire dans l'histoire ? La magnifique fameuse jeune femme est mon "amie". Trahison par-ci, trahison par-là, l'innocente dans l'histoire finit toujours par se faire blesser. D'après quelques petites recherches sur Google - oui, j'en suis arrivée à faire des recherches sur Google -, mes réaction sont dû à une jalousie excessive. J'essaye de me persuader du contraire, mais...

Le voir à chaque fois dans les bras d'une autre femme que moi, bah j'ai du mal à l'accepter. La fameuse Orane O'Mallay, MON amie... Et ce sera qui après ? Ma meilleure amie, Alex ? Franchement, je ne serai pas tellement surprise! Et le pire, c'est que je ne comprends même pas pourquoi je me mets dans tous ces états, pour quelqu'un qui n'en a sûrement rien à faire de moi. À force de réfléchir, j'en ai mal à la tête. Je jette un petit coup d'oeil à mon horloge. 19h. Je ne sais pas si je dois bouger mes fesses du lit, et partir me préparer, ou faire une sieste, et lui poser un lapin. La deuxième option me tente beaucoup, mais après quelques petites minutes de réflexion, je décide d'opter pour la première. Si je veux qu'on règle nos petits problèmes moi et Isaac, il faudrait que je fasse preuve de maturité. Je partirai au lieu du rendez-vous, on s'expliquera, ça s'arrangera puis tout redeviendra comment avant. Ou pas...

Je pousse un grognement en enfonçant ma tête sous mon oreiller, plaignant ma naïveté toujours aussi excessive. Après de longues minutes, je jette un autre petit regard à mon horloge. 20h. Je pousse un petit soupir, et je me lève de mon lit décidé à me ramener à ce rendez-vous. Je n'ai pas à avoir peur. Une petite douche, un jean bleu et un t-shirt banal, je me regarde devant le miroir en grimaçant. Je ne ressemble pas à grand chose, et j'ai une soudaine envie de partir me dénicher autre chose, mais je vois que l'heure du rendez-vous approche. Je n'ai pas beaucoup de temps à perdre. Je passe un petit coup de brosse sur mes cheveux que j'ai coupé très court dernièrement, j'enfile des baskets et je pris Josh de me déposer. Je n'ai pas envie de perdre mon argent et mon temps en attendant un taxi. Le trajet ne dura pas longtemps. Je dépose un petit bisou sur la joue de mon ami, et je descends du véhicule, accueillie par une brise froide légère. 21h. Je suis pile poil à temps. Je descends sur l'arène, et je commence à marcher, plongeant agréablement mes pieds dans le sable encore chaud. Je commence à chercher Isaac du regard, et un petit sourire que je ne peux empêcher se dessine sur mes lèvres. Je sens mes jambes trembler, et mes mains commencent à devenir moites. Sûrement à cause de la chaleur, oui, sûrement...

Je souffle un bon coup, et je me dirige d'une démarche que je veux fixe et assurée - mais qui ne l'est pas du tout - vers Isaac. Je me baisse, et je dépose timidement ma main sur son épaule, avant de m'installer à côté de lui. "H-hey..." soufflai-je en griffant nerveusement le dos de ma main. Je ne comprends pas pourquoi je bégaye. Ça ne m'arrive pas normalement. "Tu vas bien ?" Je cherche ma bonne position, et je place mon regard sur la mer, n'osant répliquer. Un silence gênant s'installa. Je ne capte pas ce qui me prend, ce qui lui prend aussi. Je ne comprends plus rien. "Pourquoi tu m'as donné rendez-vous ?" osai-je, rompant enfin notre silence légèrement malaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1836

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mer 19 Juil - 2:26

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Apollo restait de marbre, son museau montait vers le haut observant arriver Tea Samuels. Lui avait bien remarqué la jeune femme. De surcroît, celle-ci ne semblait nullement causer problème au labrador noir. Peut-être le chien était bien dressé. Peut-être Tea était simplement une bonne personne … Pour son maître. Et Apollo le ressentait. Les chiens pouvaient ressentir tant que les humains ne le purent.

Pour Isaac, toutefois, ce fut la débâcle dans son cœur. Il ne sursauta pas à sa douce main, car sachant une personne sur ses arrières précédemment. C’était plutôt son cœur qui se mit à battre très fort, ses yeux s’ouvraient d’étonnement, son visage se réchauffait énormément et rapidement jusqu’à ses oreilles. Elle … Elle … Son sourire. Il souhaitait le voir. Peut-être retrouverait-il son courage, sa confiance ?

Pourtant, il baissa la tête tel un petit garçon en faute.

Alors qu’on se demandait si une personne avait subitement appuyé sur la sourdine, Apollo se mit à renifler ardemment Tea assise près de lui. C’était lui qui se trouvait coincé entre les deux imbéciles, ici présent. Imbéciles ? Oui. Comment ne pouvaient-ils pas s’excuser et tout repartir à zéro sans toute autre forme de procès ? Non mais, cela avait assez duré !

Isaac déglutit. Pourquoi l’avait-il invité ?

- Parce que … Je voulais te voir et …

Commençait-il la regardant quelques secondes tout au plus son ton de voix si peu convaincant, si faible. Il redescendait finalement le regard vers le bas, tout en se mordillant la lèvre inférieure. Isaac pensait pouvoir improviser, mais cela semblait beaucoup plus dur de le faire. Il aurait 33 ans sous peu, l’âge de raison. Certes, Isaac ne se sentait absolument pas raisonnable actuellement. Mais vraiment pas ! Sa main droite alla chercher une petit boîte, cachée dans la poche de son jeans. Apollo suivait calmement du regard le trajet de la boîte jusqu’à Tea. Il n’avait pas oublié le pendentif d’améthyste donné en août 2016 qui fut perdue d’une bien drôle de façon. Il l’avait donc remplacé.

- Je voulais te donner ceci. Ouvre-le.

Lâcha-il cette fois, son ton de voix se faisait plus confiant et même un sourire pointait sur son visage. Elle était belle et cela même si ses cheveux étaient coupés. Les yeux de notre homme brillaient de mille feux et son sourire devenait de plus en plus niais. Isaac préférait la jeune femme avec les cheveux longs telle une cascade de couleurs comme l’arc-en-ciel lors d’une belle journée ensoleillée. Pourtant, elle restait belle.

- Et … Je … Tu sais il y a peu … Enfin, cela fait plusieurs mois. Cela fait très longtemps en fait … Il soupira d'une frustration vive d'être aussi couard. Tea, à la Saint-Valentin … Je m’excuse … Je m’excuse sincèrement. J’avais tord. Je pensais que tu me détestais alors … Et je l’aurais compris. Je m’excuse. Je n’ai pas cessé de penser à toi.

Murmurait-il comme voulant empêcher les vagues se brisant contre la plage d’entendre. C’était pour Tea, pour elle seule.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1173

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Lun 24 Juil - 21:56



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Il voulait me voir, il voulait vraiment me voir. Je me bats contre moi-même pour ne pas sourire, j'aurai l'air encore plus niaise que je le suis déjà. Le chien d'Isaac se blottit contre mon pied, ce qui me fait légèrement rire. Je n'avais pas fait attention à celui-là. Je commence à lui caresser la tête en souriant largement. J'ai toujours adoré les animaux, je faisais du cheval quand j'étais petite, et en plus, on avait à la maison deux chats et un chien, un bâtard. Mon père n'aimait pas du tout les animaux, il refusait donc qu'Abysse, notre chien entre à la maison. Alors Edward faisait entrer Abysse secrètement la nuit dans sa chambre, pour pas qu'il ait froid. Un jour, mon père avait trouvé Abysse dans la chambre de mon frère après avoir entendu les aboiements du chien, et... Je n'ai vraiment pas envie de me rappeler de la suite. "Tu ne m'avais jamais dit que tu avais un chien. Il s'appelle comment ?" Demandai-je doucement à Isaac en souriant bêtement. "Je voulais te donner ceci. Ouvre-le." Je fronce mes sourcils en prenant doucement la petite boîte qu'Isaac me tend. Me rappelant de la merveilleuse journée qu'on avait passé à la fête foraine. Le Août 2016...  Mon coeur recommence à battre fort. J'ouvre la petite boîte, et ce fût avec une surprise que je tombe sur un pendentif.

Ma bouche s'entrouvre légèrement, et mon regard hésitant remonte vers Isaac. Je ne peux pas accepter, je ne veux pas le perdre, pas encore... Pas que je n'ai jamais été bonne à prendre soin d'un cadeau... Enfin si, peut-être, juste un peu. "Et … Je … Tu sais il y a peu … Enfin, cela fait plusieurs mois. Cela fait très longtemps en fait …" Je ne peux m'empêcher de froncer mes sourcils lorsque Isaac commence à parler. Ça ne lui ressemble pas de bégayer. Son image, en face de moi est loin de celle qu'il montre à la télé. Sûr de lui, confiant, arrogant... Isaac n'est rien de tout cela en ce instant-là. Il a juste l'air d'un enfant, un adorable enfant perdu, et peut-être même effrayé ? Dans un certain sens, on se ressemble. Moi en tout cas, j'ai peur. Peur de tous ces sentiments qui me submergent si soudainement. Ces sentiments que je n'ai pas ressenti depuis très longtemps. "Tea, à la Saint-Valentin … Je m’excuse … Je m’excuse sincèrement. J’avais tord. Je pensais que tu me détestais alors … Et je l’aurais compris. Je m’excuse. Je n’ai pas cessé de penser à toi."

Je baisse ma tête en jouant nerveusement avec mes mains. Je ne sais pas quoi lui répondre. Je relève ma tête, et lorsque mes yeux croisent les siens, mon coeur fait un bond. Pourtant, je ne peux arriver à interrompre ce jeu de regard que j'ai tout soudainement entamé. Il a un regard intense, tellement intense et perçant que j'en suis très chamboulée. Il me rend folle. Pas folle au sens amoureux, enfin, je ne sais pas. Peut-être, peut-être pas. Il joue avec mes sentiments sans même le savoir, et ça me met clairement en colère. Après toutes ces excuses qu'il me présente, j'ai envie de prendre Isaac dans mes bras. Je n'ai jamais été quelqu'un de très fière, mais je ne sais pas pourquoi cette fierté si soudaine prend en cet instant-là le dessus. "Isaac, arrête." lâchai-je froidement. Je fus moi même surprise de ce ton glacial que j'emploie. Je donne la petite boîte à Isaac d'un geste un peu brusque. "Est-ce que tu crois sérieusement que tu peux m'acheter ?" lui demandai-je d'un ton cinglant en arquant un sourcil. "Tu n'as pas cessé de penser à moi ?" Je commence à rigoler sarcastiquement avant de reprendre. "Je parie que t'as donné rendez-vous à Kiwen ici même hier, et que tu lui as exactement dit la même chose."

Qu'est-ce qu'il me prend de lui parler de Kiwen ? Ce ne sont pas mes affaires, pourtant, mes sentiments prennent le dessus, et je ne peux m'empêcher de lui cracher toutes ces choses-là à la gueule. Après, ça peut se comprendre, je suis dans ma période, alors ça joue beaucoup aussi... "Tu m'énerves, merde! Tu ne pensais pas que j'allais aussi vite te pardonner, juste parce que tu m'as donné ce pendentif ? T'es con Isaac! Mais après tout, c'est ce que t'as toujours fait! Distribuer des billets, pour obtenir ce que tu veux." Mes paroles se font de plus en plus rudes, mais je ne peux pas me contrôler. J'ai besoin de lui dire tout ça, je veux qu'il se sente mal, tout comme je l'ai été, tout comme je le suis toujours. Une larme dévale ma joue, puis une deuxième, suivie d'une troisième, et d'une quatrième, puis j'arrête de compter. J'éclate en sanglots sur l'épaule d'Isaac, en lui tapant la jambe avec toute la force qui me reste. Un autre silence s'installe. Le son agréable des vagues me détend, les léchouilles du chien aussi. "Je suis désolée de t'avoir dit tout ça, j'étais énervée, je ne le pensais pas." chuchotai-je à Isaac, après m'être un peu calmée. J'y étais allée peut-être un peu trop fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It's time to bring this ship into the shore - Tessac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» — bring me to life
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Où allons nous? :: Venice Beach :: Beach and Pier-