Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's time to bring this ship into the shore - Tessac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Jeu 13 Juil - 3:14


It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Venice beach, une plage qu’il connaissait depuis maintes et maintes années maintenant. Pourtant, en cette soirée, la plage prenait une toute autre dimension. Elle serait le terrain soit d’une joie immense ou de son cœur se brisant en milles miettes impossible à recoller les morceaux.

Habillé simplement d’une chemise blanche, d’un jeans et de chaussures Isaac Salomon Rothschild était assis sur la plage son regard projeté au loin, vers les vagues se brisant contre le sable. Une sensation semblable se produisait dans son ventre tel un ouragan.

Il l’aimait ! Il l’aimait ! La folie, cette folie d’y songer ... TOUT LE TEMPS !

Il lui avait envoyé ceci sur son téléphone : Bonjour Tea. Si tu ne me détestes pas trop, j’aimerais t’inviter sur la plage à Venice Beach samedi vers 21h:00. Ce n’était pas signé. Si elle le détestait vraiment, de toute façon, elle ne lirait même pas le message. À quoi bon le signer ?

Une énième fois en cette soirée, Isaac regardait ce message le téléphone levé vers la nuit montante à Los Angeles. Il était près de 21h : 00. Couché près de lui, Apollo le labrador noir, doux et si intelligent leva la tête tel s’il ressentait ce stress, cette boule qui se reformait dans la gorge de son maître.

- Apollo, je te jure. Nate va le regretter. Si cela ne fonctionne pas, Nate va regretter de m’avoir mis cette idée en tête.

Se forçait-il un petit sourire sarcastique. Après tout, c’était suite à sa visite à Nataniel dans sa chambre d’hôpital que notre homme eut cette idée fixe d’inviter Tea Samuels à nouveau. Depuis, il songeait à la jeune femme plus souvent qu’à l’habitude. Il avait du mal à fermer l’œil la nuit même. Son corps en tremblait tellement. Il tremblait. Il en avait mal au cœur, mais littéralement … Il avait mal à son cœur.

Apollo se frotta subitement le museau contre la manche de Isaac. Il laissa aller un petit cri plaintif. On avait l’impression qu’il encourageait son maître dans sa folle entreprise. Sa main gauche entra par derrière le cou du chien et le caressa, le gratta. Isaac sourit sincèrement, mais sans joie.

- J’ai peur Apollo …

Murmura-il dans une fraîche brise marine qui vint lui chatouiller les narines. Avait-il changé ? Y avait-il vraiment de la place dans son cœur pour une autre personne que lui-même ? Parfois, Isaac en doutait. Il perdait toute sa confiance, toute sa vergue et son charisme habituel. Il n’était plus que l’adolescent de 19 ans rencontré par Nataniel. Après tout, n’était-ce pas ce crétin qui lui donna cette idée ?

L’idée de l’amour.

Isaac entendait des pas dans le sable un peu derrière sa personne. Certes, il ne songea pas à se retourner. Les bras contre les genoux, il avait baissé la tête. Il ne pensait pas que ce serait elle.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Jeu 13 Juil - 4:53



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Depuis quelques semaines, ma vie est plutôt calme. Aucun drama, aucune dispute. Enfin, pas après celle avec Isaac. Ma vie est sereine, cela n'est pas arrivé depuis un bon bout de temps. Après une longue journée épuisante au Délice, la dernière chose à laquelle je m'attendais était de recevoir un message venant de lui. Il revient mine de rien chambouler ma vie, et ça ne me plait pas. "Bonjour Tea. Si tu ne me détestes pas trop, j’aimerais t’inviter sur la plage à Venice Beach samedi vers 21h:00." Affalée telle une étoile de mer sur mon lit, je ne peux cesser de me poser des questions. Pourquoi est-ce qu'il m'a envoyé ce message ? Est-ce qu'il souhaite vraiment me revoir ? J'en doute fortement. Son image dansant avec une magnifique jeune femme a fait la une des magazines. Le pire dans l'histoire ? La magnifique fameuse jeune femme est mon "amie". Trahison par-ci, trahison par-là, l'innocente dans l'histoire finit toujours par se faire blesser. D'après quelques petites recherches sur Google - oui, j'en suis arrivée à faire des recherches sur Google -, mes réaction sont dû à une jalousie excessive. J'essaye de me persuader du contraire, mais...

Le voir à chaque fois dans les bras d'une autre femme que moi, bah j'ai du mal à l'accepter. La fameuse Orane O'Mallay, MON amie... Et ce sera qui après ? Ma meilleure amie, Alex ? Franchement, je ne serai pas tellement surprise! Et le pire, c'est que je ne comprends même pas pourquoi je me mets dans tous ces états, pour quelqu'un qui n'en a sûrement rien à faire de moi. À force de réfléchir, j'en ai mal à la tête. Je jette un petit coup d'oeil à mon horloge. 19h. Je ne sais pas si je dois bouger mes fesses du lit, et partir me préparer, ou faire une sieste, et lui poser un lapin. La deuxième option me tente beaucoup, mais après quelques petites minutes de réflexion, je décide d'opter pour la première. Si je veux qu'on règle nos petits problèmes moi et Isaac, il faudrait que je fasse preuve de maturité. Je partirai au lieu du rendez-vous, on s'expliquera, ça s'arrangera puis tout redeviendra comment avant. Ou pas...

Je pousse un grognement en enfonçant ma tête sous mon oreiller, plaignant ma naïveté toujours aussi excessive. Après de longues minutes, je jette un autre petit regard à mon horloge. 20h. Je pousse un petit soupir, et je me lève de mon lit décidé à me ramener à ce rendez-vous. Je n'ai pas à avoir peur. Une petite douche, un jean bleu et un t-shirt banal, je me regarde devant le miroir en grimaçant. Je ne ressemble pas à grand chose, et j'ai une soudaine envie de partir me dénicher autre chose, mais je vois que l'heure du rendez-vous approche. Je n'ai pas beaucoup de temps à perdre. Je passe un petit coup de brosse sur mes cheveux que j'ai coupé très court dernièrement, j'enfile des baskets et je pris Josh de me déposer. Je n'ai pas envie de perdre mon argent et mon temps en attendant un taxi. Le trajet ne dura pas longtemps. Je dépose un petit bisou sur la joue de mon ami, et je descends du véhicule, accueillie par une brise froide légère. 21h. Je suis pile poil à temps. Je descends sur l'arène, et je commence à marcher, plongeant agréablement mes pieds dans le sable encore chaud. Je commence à chercher Isaac du regard, et un petit sourire que je ne peux empêcher se dessine sur mes lèvres. Je sens mes jambes trembler, et mes mains commencent à devenir moites. Sûrement à cause de la chaleur, oui, sûrement...

Je souffle un bon coup, et je me dirige d'une démarche que je veux fixe et assurée - mais qui ne l'est pas du tout - vers Isaac. Je me baisse, et je dépose timidement ma main sur son épaule, avant de m'installer à côté de lui. "H-hey..." soufflai-je en griffant nerveusement le dos de ma main. Je ne comprends pas pourquoi je bégaye. Ça ne m'arrive pas normalement. "Tu vas bien ?" Je cherche ma bonne position, et je place mon regard sur la mer, n'osant répliquer. Un silence gênant s'installa. Je ne capte pas ce qui me prend, ce qui lui prend aussi. Je ne comprends plus rien. "Pourquoi tu m'as donné rendez-vous ?" osai-je, rompant enfin notre silence légèrement malaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mer 19 Juil - 2:26

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Apollo restait de marbre, son museau montait vers le haut observant arriver Tea Samuels. Lui avait bien remarqué la jeune femme. De surcroît, celle-ci ne semblait nullement causer problème au labrador noir. Peut-être le chien était bien dressé. Peut-être Tea était simplement une bonne personne … Pour son maître. Et Apollo le ressentait. Les chiens pouvaient ressentir tant que les humains ne le purent.

Pour Isaac, toutefois, ce fut la débâcle dans son cœur. Il ne sursauta pas à sa douce main, car sachant une personne sur ses arrières précédemment. C’était plutôt son cœur qui se mit à battre très fort, ses yeux s’ouvraient d’étonnement, son visage se réchauffait énormément et rapidement jusqu’à ses oreilles. Elle … Elle … Son sourire. Il souhaitait le voir. Peut-être retrouverait-il son courage, sa confiance ?

Pourtant, il baissa la tête tel un petit garçon en faute.

Alors qu’on se demandait si une personne avait subitement appuyé sur la sourdine, Apollo se mit à renifler ardemment Tea assise près de lui. C’était lui qui se trouvait coincé entre les deux imbéciles, ici présent. Imbéciles ? Oui. Comment ne pouvaient-ils pas s’excuser et tout repartir à zéro sans toute autre forme de procès ? Non mais, cela avait assez duré !

Isaac déglutit. Pourquoi l’avait-il invité ?

- Parce que … Je voulais te voir et …

Commençait-il la regardant quelques secondes tout au plus son ton de voix si peu convaincant, si faible. Il redescendait finalement le regard vers le bas, tout en se mordillant la lèvre inférieure. Isaac pensait pouvoir improviser, mais cela semblait beaucoup plus dur de le faire. Il aurait 33 ans sous peu, l’âge de raison. Certes, Isaac ne se sentait absolument pas raisonnable actuellement. Mais vraiment pas ! Sa main droite alla chercher une petit boîte, cachée dans la poche de son jeans. Apollo suivait calmement du regard le trajet de la boîte jusqu’à Tea. Il n’avait pas oublié le pendentif d’améthyste donné en août 2016 qui fut perdue d’une bien drôle de façon. Il l’avait donc remplacé.

- Je voulais te donner ceci. Ouvre-le.

Lâcha-il cette fois, son ton de voix se faisait plus confiant et même un sourire pointait sur son visage. Elle était belle et cela même si ses cheveux étaient coupés. Les yeux de notre homme brillaient de mille feux et son sourire devenait de plus en plus niais. Isaac préférait la jeune femme avec les cheveux longs telle une cascade de couleurs comme l’arc-en-ciel lors d’une belle journée ensoleillée. Pourtant, elle restait belle.

- Et … Je … Tu sais il y a peu … Enfin, cela fait plusieurs mois. Cela fait très longtemps en fait … Il soupira d'une frustration vive d'être aussi couard. Tea, à la Saint-Valentin … Je m’excuse … Je m’excuse sincèrement. J’avais tord. Je pensais que tu me détestais alors … Et je l’aurais compris. Je m’excuse. Je n’ai pas cessé de penser à toi.

Murmurait-il comme voulant empêcher les vagues se brisant contre la plage d’entendre. C’était pour Tea, pour elle seule.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Lun 24 Juil - 21:56



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Il voulait me voir, il voulait vraiment me voir. Je me bats contre moi-même pour ne pas sourire, j'aurai l'air encore plus niaise que je le suis déjà. Le chien d'Isaac se blottit contre mon pied, ce qui me fait légèrement rire. Je n'avais pas fait attention à celui-là. Je commence à lui caresser la tête en souriant largement. J'ai toujours adoré les animaux, je faisais du cheval quand j'étais petite, et en plus, on avait à la maison deux chats et un chien, un bâtard. Mon père n'aimait pas du tout les animaux, il refusait donc qu'Abysse, notre chien entre à la maison. Alors Edward faisait entrer Abysse secrètement la nuit dans sa chambre, pour pas qu'il ait froid. Un jour, mon père avait trouvé Abysse dans la chambre de mon frère après avoir entendu les aboiements du chien, et... Je n'ai vraiment pas envie de me rappeler de la suite. "Tu ne m'avais jamais dit que tu avais un chien. Il s'appelle comment ?" Demandai-je doucement à Isaac en souriant bêtement. "Je voulais te donner ceci. Ouvre-le." Je fronce mes sourcils en prenant doucement la petite boîte qu'Isaac me tend. Me rappelant de la merveilleuse journée qu'on avait passé à la fête foraine. Le Août 2016...  Mon coeur recommence à battre fort. J'ouvre la petite boîte, et ce fût avec une surprise que je tombe sur un pendentif.

Ma bouche s'entrouvre légèrement, et mon regard hésitant remonte vers Isaac. Je ne peux pas accepter, je ne veux pas le perdre, pas encore... Pas que je n'ai jamais été bonne à prendre soin d'un cadeau... Enfin si, peut-être, juste un peu. "Et … Je … Tu sais il y a peu … Enfin, cela fait plusieurs mois. Cela fait très longtemps en fait …" Je ne peux m'empêcher de froncer mes sourcils lorsque Isaac commence à parler. Ça ne lui ressemble pas de bégayer. Son image, en face de moi est loin de celle qu'il montre à la télé. Sûr de lui, confiant, arrogant... Isaac n'est rien de tout cela en ce instant-là. Il a juste l'air d'un enfant, un adorable enfant perdu, et peut-être même effrayé ? Dans un certain sens, on se ressemble. Moi en tout cas, j'ai peur. Peur de tous ces sentiments qui me submergent si soudainement. Ces sentiments que je n'ai pas ressenti depuis très longtemps. "Tea, à la Saint-Valentin … Je m’excuse … Je m’excuse sincèrement. J’avais tord. Je pensais que tu me détestais alors … Et je l’aurais compris. Je m’excuse. Je n’ai pas cessé de penser à toi."

Je baisse ma tête en jouant nerveusement avec mes mains. Je ne sais pas quoi lui répondre. Je relève ma tête, et lorsque mes yeux croisent les siens, mon coeur fait un bond. Pourtant, je ne peux arriver à interrompre ce jeu de regard que j'ai tout soudainement entamé. Il a un regard intense, tellement intense et perçant que j'en suis très chamboulée. Il me rend folle. Pas folle au sens amoureux, enfin, je ne sais pas. Peut-être, peut-être pas. Il joue avec mes sentiments sans même le savoir, et ça me met clairement en colère. Après toutes ces excuses qu'il me présente, j'ai envie de prendre Isaac dans mes bras. Je n'ai jamais été quelqu'un de très fière, mais je ne sais pas pourquoi cette fierté si soudaine prend en cet instant-là le dessus. "Isaac, arrête." lâchai-je froidement. Je fus moi même surprise de ce ton glacial que j'emploie. Je donne la petite boîte à Isaac d'un geste un peu brusque. "Est-ce que tu crois sérieusement que tu peux m'acheter ?" lui demandai-je d'un ton cinglant en arquant un sourcil. "Tu n'as pas cessé de penser à moi ?" Je commence à rigoler sarcastiquement avant de reprendre. "Je parie que t'as donné rendez-vous à Kiwen ici même hier, et que tu lui as exactement dit la même chose."

Qu'est-ce qu'il me prend de lui parler de Kiwen ? Ce ne sont pas mes affaires, pourtant, mes sentiments prennent le dessus, et je ne peux m'empêcher de lui cracher toutes ces choses-là à la gueule. Après, ça peut se comprendre, je suis dans ma période, alors ça joue beaucoup aussi... "Tu m'énerves, merde! Tu ne pensais pas que j'allais aussi vite te pardonner, juste parce que tu m'as donné ce pendentif ? T'es con Isaac! Mais après tout, c'est ce que t'as toujours fait! Distribuer des billets, pour obtenir ce que tu veux." Mes paroles se font de plus en plus rudes, mais je ne peux pas me contrôler. J'ai besoin de lui dire tout ça, je veux qu'il se sente mal, tout comme je l'ai été, tout comme je le suis toujours. Une larme dévale ma joue, puis une deuxième, suivie d'une troisième, et d'une quatrième, puis j'arrête de compter. J'éclate en sanglots sur l'épaule d'Isaac, en lui tapant la jambe avec toute la force qui me reste. Un autre silence s'installe. Le son agréable des vagues me détend, les léchouilles du chien aussi. "Je suis désolée de t'avoir dit tout ça, j'étais énervée, je ne le pensais pas." chuchotai-je à Isaac, après m'être un peu calmée. J'y étais allée peut-être un peu trop fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mer 2 Aoû - 2:24

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Le silence était revenu sur la plage. Si douce, cette soirée semblait vouloir faire dormir Apollo. Le labrador noir ne ressentait aucune anicroche donc il n’avait pas le besoin de rester aux aguets. Peut-être quelques secondes pour le passage d’un couple âgé au plus près des vagues. Isaac ne vit aucunement ces deux personnes. Pourtant, peut-être étaient-elles un signe ? Celui de la stabilité jamais trouvée dans sa vie jusqu’à maintenant ? Il n’y croyait pas vraiment en fait.

Isaac Salomon Rothschild avait baissé à nouveau les yeux. Précédemment, il avait regardé sur son côté gauche pour voir Tea déballer la petite boîte. Elle ne disait encore rien et cela même à la suite de ses excuses. L’homme se mâchouilla fortement la lèvre se laissant malmener par le vent. Dépareiller sa chevelure et sa chemise. Il n’avait envie de rien sinon que cette peur au ventre s’arrête !!! Puis, Tea Samuels lâcha deux mots … Cette réaction, ce ton verbal sans équivoque le tua. Isaac remontait son regard sur Tea et l’observait. Elle refusait de lui pardonner ?

- T’acheter, mais … Kiwen ? … Ah Kiwen … Euh …

Réussissait-il à articuler tout en posant ses mains dans le sable. Apollo en avait même relevé la tête incapable de continuer à dormir. Mais … Mais … Que ce passait-il ? Son cœur battait fort dans sa poitrine. Isaac ne voulait surtout pas la blesser, la mettre en colère, la rendre triste. Pourquoi ? Le détestait-elle vraiment ? À ce point ? Et elle le traitait de con, d’égoïste qui achetait les gens avec son argent lui refourguant son cadeau qui tomba dans le sable. Il déglutit et perdit tout sourire, redevenant l’homme sérieux, charismatique et arrogant qu’on voyait devant les caméras. Si Tea le croyait tel, alors il le serait. Il ne ferait plus aucun effort pour changer. Il serait impitoyable et méchant jusqu’à la fin de sa vie ! Bon ! Ses poings se serrèrent. Une boule se formait dans sa gorge. Il ne pleurait pas, toutefois. Il était en colère. Pas contre elle. Contre lui ! Et elle fondit en larmes, elle le rua de coups qu’il pensait mériter. Il ne bougeait pas. Elle pleurait. Mais il n’était qu’un con achetant quiconque. Il ne pouvait pas aider une autre personne. Non ? Non ! Il était un être égoïste qui ne pensait qu’à sa propre personne ! À personne d’autre ! Il voulait se lever. Il voulait quitter la plage ! Son corps en tremblait. Mais il ne le pouvait pas. Pourquoi ?

- Tea ? se surprit-il, mais son cœur s’apaisant en même temps. Je crois que tu le pensais, si tu l’as dit.

Sourie-il sincèrement et un peu amusé. En même temps, il eut un petit rire quant à Apollo léchant le visage de la jeune femme. Isaac se déplaça pour s’asseoir sur les genoux face à Tea. Il ne voulait pas lâcher ses mains. Comme si elle allait, peut-être, se remettre à pleurer. Il ne le voulait pas. C’était de sa faute.

- Je suis désolé … Ta colère était normale Tea. J’ai été un véritable idiot ces derniers mois. Je voulais tant de parler, mais … Je n’y arrivais pas. J’avais peur. Tellement peur. Je t’aime tellement Tea. J’avais peur de te perdre.

À la suite de ce discours improvisé probablement plus beau que tous ceux faits par Isaac en tant que PDG des Entreprises Rothschild, Apollo se mit à aboyer joyeusement tel si le chien était d’accord. Isaac sourie, amusé.

- Même Apollo est d’accord. Je crois que lui aussi t’aime bien.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mer 2 Aoû - 15:15



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Je regrette, je regrette vraiment lui avoir dit tous ces mots. C'était méchant de ma part. Je me suis montrée très rude avec lui. Pourtant, ça ne me ressemble pas tellement d'être ainsi, loin de là. J'étais juste énervée, en colère, je ne voulais pas le blesser mais... Je voulais qu'il ressente ce que j'ai ressenti pendant tout ce temps. Toutes les jeunes femmes avec qui il passait son temps après notre dispute. Mais après tout, il en a le droit. Je ne suis personne pour le priver ainsi, on n'est... Pas en couple à ce que je sache. En couple, c'est drôle comme phrase, ça sonne drôlement bien. Moi, et Isaac, en couple. Je ne peux m'empêcher de réprimer un petit sourire suite à cette pensée, que je me précipite de chasser après une très courte réflexion. Nous sommes tellement différents moi et lui. Deux mondes opposés. Et ce n'est pas parce que j'habite maintenant à Beverly Hills qu'on est sur la même échelle tous les deux. Loin de là. J'essuie mes joues, et je relève doucement ma tête, n'enlevant pas pour autant ma tête de son épaule. Je me sens bien là où je suis.

"Je crois que tu le pensais, si tu l’as dit." Je me retourne brusquement pour regarder Isaac, serrant un peu mon entreprise sur ses mains, et je secoue ma tête de droite à gauche. "Non, je t'assure que non... Oui, tu peux te comporter un con des fois mais... T'es quelqu'un de formidable, tu es... J'sais pas, t'es très différent de l'image que tu tiens tant à montrer à la télé, ou avec les gens en général, et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Le Isaac qui est là, en face de moi est tellement mieux. Ne te prends pas la tête avec ce que j'ai dit, j'étais hors de moi. Je suis désolée, encore une fois. Je me sens très mal d'avoir dit tout ça." J'arrive à lui adresser un petit sourire, triste certes, mais sincère. "Je suis désolé … Ta colère était normale Tea. J’ai été un véritable idiot ces derniers mois. Je voulais tant de parler, mais … Je n’y arrivais pas. J’avais peur. Tellement peur. Je t’aime tellement Tea. J’avais peur de te perdre." Mon coeur rate presque un battement. Apparemment, c'est l'heure des déclaration, et des révélations. Je ne sais pas comment interpréter ses paroles. Que veut-il dire par je t'aime ? Tea, arrête de te jouter des tours, c'est amical, purement amical. Et tu l'aimes aussi, amicalement.

Tu as déjà essayé de l'embrasser, deux fois en plus, mais ouais, tu voulais l'embrasser amicalement quoi... Je prie ma conscience de fermer sa gueule et je souris largement à Isaac, hochant ma tête signe de compréhension. "Même Apollo est d’accord. Je crois que lui aussi t’aime bien. " Je balaye mes cheveux vers l'arrière, en essayant d'imiter une diva et je commence à rire. Je me décolle d'Isaac, non ans ressentir un léger manque, et je commence à caresser le museau d'Appolo en souriant. "Apollon, très joli nom! Ton chien est plus beau que toi Isaac." La tristesse de toute à l'heure s'envole et laisse place à des rires. "Amis... ?" demandai-je à Isaac, non sans ressentir un petit pincement au coeur. Pourquoi je me sens mal ? Après tout, ne étions-nous pas amis... ? Je me lève en m'essuyant le derrière du sable, et je commence à marcher avec mes sandales à la mains, avant de faire un signe à Isaac pour qu'il me suive. "Je suis contente qu'on se soit réconciliés, vraiment" Je souris à Isaac, je lâche mes sandales et je me dirige en courant vers l'eau. Je ne fais pas attention à Appolo qui me suit en courant par derrière, et j'ai à peine pieds dans l'eau que je sens un lourd poids se jeter sur moi. Je me sens tomber dans l'eau, et lorsque je me relève, je sursaute en voyant qu'Appolo me fait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mar 8 Aoû - 3:05

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Il se relevait lentement suivant le signe de la jeune femme courant vers la plage, Apollo sur ses talons. Apollo semblait drôlement l’aimer. Isaac sourit franchement, son cœur redevenant plus léger. Tea avait changé des larmes au rire si rapidement que Isaac n’arrivait pas encore à le croire entièrement. Tout était oublié. Tous ces mois de douleur. Il se mâchouilla, pourtant, la lèvre inférieure une énième fois quant aux mots de son amie précédemment. Le Isaac qui est là, en face de moi est tellement mieux. Il fronçait des sourcils, un peu outré tout de même, un peu agacé que l’autre facette de sa personnalité ne plaise pas tant que cela. C’était lui … Aussi. Était-il un monstre ? Pourtant, tout ce qu’il faisait resté pour protéger son entreprise, pour la faire grandir. C’était pour lui, pour ne pas paraître faible face à des gens pouvant tout lui voler en un claquement de doigt, en un contrat qu’il n’aurait pas vu venir. Il était un requin pour se battre contre d’autres requins ! C’était lui pardi ! Il était égoïste, il était orgueilleux.

Mais Tea était heureuse qu’ils se soient réconciliés. Il était heureux. Son cœur cognait alors fort dans sa poitrine et la chaleur se ramenait que trop rapidement à son visage. Il sourit lâchant un rire sarcastique pour se décider de marcher en direction de l’eau en n’oubliant pas la petite boîte.

- Apollo ! Assis !

Tout se passa rapidement. Isaac vit à peine la vague avaler Tea qu’il courut vers elle sommant au labrador noir, un index vers le bas, de s’asseoir. Il avait tellement eu peur – malgré que cela avait paru très drôle, hrm – que son sourire disparut totalement pour laisser place à cette personnalité … Détestée. Celle cachant un chevalier des temps modernes peut-être ? Le chien obtempérait aussitôt, les oreilles et la queue basses sachant avoir fait un écart de conduite. Isaac se lança dans la mer malgré ses chaussures et l’eau glaciale qui ceinturait ses chevilles.

- Tea ! Fais attention ! … Apollo s’excite rapidement parfois surtout quand il aime une personne.

La releva-elle tout en la tirant hors de l’eau. Il eut un petit rire toutefois. Oui, Apollo aimait beaucoup son amie et notre homme aimait cela. La peau de la jeune femme se teintait déjà de chair de poule. La ville de Los Angeles était peut-être connue pour ses belles plages, mais pas pour ses baignades. Il était glacé lui-même. Peu importe, Isaac enleva sa chemise encore sèche pour entourer les épaules de Tea.

- Je crois qu’il va falloir que tu enlèves ton t-shirt sinon tu vas geler complètement. … Attends.

Et sans crier gare, Isaac attrapa Tea et la pris dans ses bras pour l’amener loin de l’eau glaciale. Elle n’était pas si lourde … Enfin, si un peu. – Mais, chut. - Il faillit même perdre pied quand à une vague fracassant ses chevilles. Apollo courrait à nouveau près d’eux. Ils étaient maintenant sur le sable sec. Isaac déposa, finalement, Tea.

- Et tu as oublié quelque chose … Enfin, si tu en veux toujours haussa-il des épaules déposant la petite boîte dans la main droite de la jeune femme.

Pourquoi son cœur battait aussi fort tout à coup ? Si l’esprit d’Isaac n’était pas aussi chamboulé, il se serait rappelé son premier baiser à 16 ans puis, celui avec Viviane … Chacun d’eux lui avaient donné des frissons. Il baissa le regard, le détourna, se mâchouilla la lèvre inférieure. Elle était belle, son sourire resplendissait.

- Les gouttes d’eau dans tes cheveux font des reflets dans le clair de lune. C’est comme si tu avais des étoiles dans les cheveux.

Murmurait-il stupidement. Oh, il était stupide. La gêne l'empêchait de trouver les mots qui le feraient resplendir. Et il manquait de poésie. Il était si maladroit, mais n’était-ce pas aussi être vrai ? Oui, vrai.

CODE BY MAY
[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Lun 25 Sep - 15:25



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Me voilà trompée de la tête aux pieds, accueillie en passant par la langue pendue du labrador. Je pousse un long soupir, souriant toutefois devant l'air paniqué d'Isaac, qui laisse vite place à un petit sourire bizarrement très contagieux. Je me laisse guider par mon ami, qui déposa sa chemise blanche sur mes épaules. Ce geste me fait sourire de plus belle, et je ne peux m'empêcher de laisser échapper un petit rire nerveux. "Quel gentleman!" m'exclamai-je en poussant légèrement Isaac par son épaule. "Ne t'inquiète pas pour ça. Par contre, c'est toi qui vas complètement geler maintenant." Je commence à rigoler lorsque soudain, Isaac le gentleman me prend dans ses bras. Je lâche tout d'abord un petit cri de surprise, puis je reste la bouche entre-ouverte pendant quelques secondes, je ne m'y attendais pas.

"Isaac Salomon Rothschild, je te jure que si tu me fais tomber, je... Je... Je ferai quelque chose, et tu regretteras fortement de m'avoir connu!" Je m'accroche au cou du gentleman comme si ma vie en dépend, et au fond, ça ne me déplait pas tellement d'être dans ses bras. Bien au contraire, puis j'ai même envie de lui demander le nom de son gel douche. Et de son shampoing aussi en passant. Je fus un peu triste lorsque Isaac me dépose par terre, j'avais envie de rester plus longtemps dans ses bras... "Et tu as oublié quelque chose … Enfin, si tu en veux toujours" Isaac me redonne la petite boite, que je regarde un petit instant avec un air hésitant. "Je ne sais..." Je m'arrête et je souffle un petit coup avant de poursuivre. "Merci. Merci beaucoup." Je finis par sourire largement à mon.. Ami. "Les gouttes d’eau dans tes cheveux font des reflets dans le clair de lune. C’est comme si tu avais des étoiles dans les cheveux." J'arque mon sourcil droit et un petit sourire se dessine sur les coin de mes lèvres. "Le gentleman est un poète en plus, je suis une femme comblée." Je me mâchouille la lèvre inférieure en souriant nerveusement. Il est peut-être temps que j'arrête de me voiler la face ainsi. Isaac n'est clairement pas qu'un simple ami. Cette attirance que j'ai pour lui, la jalousie excessive qui me prend à chaque fois que je le vois avec une autre femme, cette petite douleur que je ressens au niveau de mon ventre lorsque je le regarde.

Ce grand manque que j'ai ressenti lorsqu'on ne se parlait plus. Isaac n'a jamais été qu'un simple ami. J'ai clairement des sentiments pour cet homme, voir plus. Il est temps que je me rende à l'évidence, que j'arrête de me faire aveugler par cette peur constante que j'ai. Le temps s'arrête brusquement lorsque je regarde Isaac droit dans les yeux. Un silence agréable s'installe, et sur le moment, je pense plus à rien. Mon regard descend lentement sur ses lèvres qui semblent appeler les miennes. Je m'approche de plus en plus de lui, et je finis par réduire l'espace qui nous sépare en écrasant mes lèvres sur les siennes. Et cette fois-ci, on ne se fait interrompre par rien ni personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mer 27 Sep - 2:53

Défi : 4. Ton personnage se sentira d’humeur câline et se jettera sur son partenaire pour lui faire des bisous façon Minion


It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Oui, il aurait tellement dû la laisser tomber dans l’eau. Non mais ! Puis, c’était qu’elle était lourde Tea Samuels ! Il n’avait pas arrêté de sourire, de rire à chacun de ses pas jusqu’à ressentir le sable moelleux sous ses semelles trempées. On avait pu voir et ressentir ses épaules tressauter. Isaac avait eu le fou rire pour un moment. Mais bon, il n’avait rien dit. Bien, c’était pour la simple et bonne raison que son fou rire l’en empêchait ! Ahhh !!! Ce ne fut pas la vague, mais bien les gesticulations de Tea qui faillit le faire tomber lui-même. Elle voulait le noyer ! Non mais ! Son rire se perçut probablement à 100 mètres à la ronde. Il en eut mal au ventre. Apollo le regardait, un peu intrigué de ce que pouvait inventer les humains parfois. Mais Isaac avait ensuite redonné la petite boîte protégeant le pendentif en améthyste.

Et il s’était calmé.

Poète … Il avait souri timidement, une chaleur enivrant ses joues. Non, ses lèvres murmurèrent. Il n’avait rien d’un poète. C’était nul plutôt.

Les poètes étaient plus romantiques que cela. Lui, il était un homme d’affaires jonglant avec des chiffres sans vie, rationnels.

Il frissonnait maintenant. Est-ce que des gouttes d’eau reluisaient aussi dans ses propres cheveux ? Cela n’avait pas été une si bonne idée que cela de donner sa chemise à Tea finalement comme le stipulait elle-même précédemment. Le vent provenant de l’océan mordait sur sa peau, au travers du bas de son pantalon trempé. Il gelait littéralement. À moins que le froid n’y fût pour rien. Était-ce le regard, les yeux magnifiques de Tea en ce juste moment qui l’effrayait à en l’émerveiller. Il se sentit alors dans un rêve. Une certaine fatigue semblait l’enivrer. Pourtant, il était éveillé. Pour Tea. Il la voyait clairement. C’était les bruits, les choses se passant alentour qui n’apparaissaient plus aussi vives, aussi importantes. Il se sentit alors pencher légèrement vers Tea ou … Était-ce une simple impression ? Peut-être. Puis, il sentit son cœur s’emballer comme jamais. Il se mettait à battre très très fort lorsque les douces lèvres fraîches de Tea touchèrent brusquement les siennes. Isaac frissonna visiblement avant d’approcher de ses mains Tea de son corps, de l’empoigner, de la ressentir au plus profond de lui-même. Son doux corps si près du sien ne formant qu’un en cette soirée parfaite, loin de cette vie tumultueuse, dure …

- Je t’aime Tea finit-il par murmurer à son oreille après plusieurs secondes dans l’incapacité de séparer ses lèvres de celles de la jeune femme.

Elles étaient si douces, si passionnelles. Il avait remonté la tête se frottant à celle de la jeune femme lui murmurant ces mots à l’oreille. Il avait les yeux complètement fermés. Puis, il sourit. Il la serra alors subitement contre lui et se mit à la couvrir de baisers. Il le fit littéralement partout. Un sur son front, deux sur sa joue droite, un sur son menton, un autre dans son cou, quelques-uns sur sa tête … Il respira le parfum exquis des cheveux de la belle. Oh ! Ses cheveux semblaient si naturels, si vrais.

- Je ne veux tellement pas te quitter ! Je veux qu’on reste ensemble toute la nuit et plus encore. ICI !

Réagit-il d’une voix plus forte dans un grand sourire. Apollo semblait s’être réveillé et courrait, aboyait tout autour d’eux. Isaac souleva un peu Tea de terre et une fois encore de manière passionnée, laissa ses lèvres toucher les siennes et couvrit ensuite sa tête de baisers.

Il était heureux ! HEUREUX ! Cela faisait si longtemps qu’il avait ressenti une telle joie.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Lun 16 Oct - 21:04



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Le baiser coïncide avec la tombée de la nuit. La lune est très belle ce soir, et les étoiles scintillent, tout comme les traits de mon visage en ce moment. Un baiser, à la plage, la nuit. Cette scène peut être considérée comme clichée aux yeux de certains. Moi je trouve ça très romantique, je n'aurais pas pu rêver de mieux. "Je t’aime Tea." Cette petite phrase me fait frissonner de plus belle. Mon coeur bat la chamade, et mes jambes menacent de tomber. Je souris bêtement contre les lèvres d'Isaac, incapable de mettre fin à notre baiser. Je n'ose pas lui répondre, encore sous l'effet de la surprise, mais je ne romps pas notre baiser pour autant. Je l'intensifie même en m'agrippant à son cou, comme si il allait disparaitre en s'évaporant d'une seconde à l'autre. Je l'aime, je l'aime aussi. Et je ne comprends toujours pas comment ai-je pu mettre autant de temps avant de me rendre à l'évidence. Je ne l'ai jamais considéré comme un simple ami. Je me suis attachée à lui dès notre première rencontre. Cette fameuse soirée Barbecue ici même. Et pourtant, je ne l'ai pas supporté au début. Mais en parlant un peu plus avec lui, j'ai commencé à l'apprécier. Tout est encore gravé dans ma mémoire. Il m'a protégé lors du soi-disant "attentat" -merci cousine-, puis on s'est revus à maintes reprises.

Dont la fameuse soirée au cinéma, il se moquait de moi quand je me cachais derrière mon pot de popcorn devant le film d'horreur gore qu'on regardait. Il y a la balançoire qui m'a fait passé pour une obèse aussi. Puis, il y a fête foraine, cette magnifique soirée où il m'a offert le fameux collier que j'ai perdu lors de notre petit manège à la rivière. Ce fameux petit manège où on s'est retrouvés mouillés de la tête aux pieds à cause de mon rapprochement maladroit. Je souris en repensant à ces petits moments. Je me sépare des lèvres d'Isaac à contre coeur, manquant d'air, et je ne peux m'empêcher de sourire telle une idiote lorsqu'il commence à m'attaquer de baisers qu'il dépose un peu partout sur mon visage. "Tel chien tel maître." M'esclaffai-je en jetant un petit coup d'oeil au labrador, qui nous tourne autour depuis toute à l'heure. "Tu ne peux pas imaginer à quel point je suis contente." Dis-je sincèrement en prenant la main d'Isaac. "Je ne veux tellement pas te quitter ! Je veux qu’on reste ensemble toute la nuit et plus encore. ICI !" Je ne peux m'empêcher de rire très fort suite à sa phrase. Je n'ai pas envie qu'on mette fin à cette incroyable soirée moi non plus.

Je me sens tellement bien à ses côtés, tous mes soucis s'envolent comme par magie, et j'oublie tous mes problèmes. "Ok ok, je suis d'accord! Mais je n'ai pas envie que tu meurs gelé alors qu'on vient de s'embrasser. Ça fera trop... Titanic! Mets ta chemise." Dis-je à Isaac en lui rendant sa chemise. Mon haut est malheureusement toujours humide, mais il commence à sécher. Puis, je ne ressens même plus le froid, surtout après tout ce qui vient de se passer. "Tu veux qu'on passe toute la nuit ici, mais on ne va pas dormir sur le sable quand même ?" Rigolai-je en m'avançant. "Après cette petite baignade, j'ai bien envie d'un chocolat chaud, qu'en dis-tu ? Je t'invite! Il y a un coffee shop pas loin d'ici, et il est probablement encore ouvert vers cette heure. Ça te dit qu'on y aille ?" Proposai-je à Isaac en lui souriant d'un air suppliant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Mar 24 Oct - 2:53

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Le labrador noir avait sûrement mieux compris les mots de Tea à son encontre que son idiot de maître, ce dernier trop obnubilé par celle-ci. C’était fou comme certaines choses pouvaient passer si petites, si insignifiantes. Il était le PDG des Entreprises Rothschild, mais ceci fut totalement oublié. Il n’était qu’Isaac, un homme heureux à souhait et vivant ce moment inoubliable d’entre tous. S’il pensait à autre chose, s’il quittait cet endroit … Allait-il oublier ? Non, c’était impossible. Isaac n’oublierait jamais la douce odeur de Tea contre lui, il n’oublierait sûrement pas le toucher de sa peau sans défaut, parfaite. Il était heureux ! Excité comme un chien peut-être, mais heureux. Bon !

- Comme si c’était une mauvaise chose.

Avait-il lâché dans un murmure essoufflé entre deux baisers effrénés. Il avait souri. C’était ce petit sourire qui voulait tout dire, celui qui spécifiait qu’elle l’aimait bien mieux ainsi, comme son chien. Et lui, c’était pareil. Il préférait la voir sourire, rire, être joyeuse et maligne que broyant du noir … Triste. Puis, Tea était aussi raisonnable et très observatrice. Il leva des yeux au ciel, soupirant désespérément.

- Je suis heureux que tu prennes soin de moi eut-il un petit rire. Et puis, le zigoto dans Titanic, c’est un idiot. Il aurait pu monter sur le bout de bois avec sa dulcinée au lieu de se laisser mourir pour devenir un martyr pour toute une génération de filles. On dit qu’ils n’auraient pas coulé.

Isaac remit donc sa chemise, encore humide malheureusement, incapable de lâcher Tea du regard. Il lui souriait fier comme un bouc. Alors, qu’est-ce que tu vas dire maintenant pour protéger Titanic ? Non, Isaac n’aimait pas vraiment ce film. Cela lui prit quand même un peu plus de temps pour attacher sa chemise. Ses doigts étaient gourds, son esprit se trouvait bien ailleurs, loin de la morne réalité. Il n’avait même pas froid. Il avait chaud. Il regardait Tea. Ce n’était pas seulement pour sa petite pique. C’était parce qu’elle était belle. Ses traits semblaient s’épanouir. De plus en plus.

Mais elle ne voulait pas passer toute la nuit sur cette plage.

Telle une décharge électrique, Isaac sortait peu à peu de sa rêverie n’ayant attaché que trois boutons. – On espérait alors qu’il n’y ait pas de concurrents à la multinationale qui le verraient, ce soir. – Il hochait la tête à la proposition de Tea sans même arriver à songer quoique ce soit. Il l’avait tellement faire souffrir. Isaac voulait maintenant la faire rêver, la rendre heureuse. Il n’avait rien à redire. Elle avait le droit de vouloir s’amuser, mais lui le désirait encore plus.

- Enfin, dans notre cas, on devrait plutôt aller au Tea shop … Tea shop … Tea … Tu ne crois pas ?

Rétorquait-il dans un sourire en coin puis, dans un grand fou rire tout en poussant gentiment ladite Tea vers le sable. Ensuite, il se mit à courir incapable d’arrêter de rire. Hahah ! Là, il se sentait fier.

- Et je n’ai pris aucun alcool ! J’ai trouvé cela tout seul ! Je suis tellement intelligent !

Criait-il en riant en direction de la jeune femme, car maintenant à quelques mètres tous les deux, le vent provenant du large couvrant sa voix. Il s’était donc retourné tout en courant. Aussitôt dit qu’Apollo courut lui jusqu’à son maître. Bon, il était ou ce coffe shop maintenant ?

Regarde devant toi idiot et tu vas voir une boutique aux tables les pieds dans le sable. Non, on ne faisait pas les choses à moitié à Los Angeles.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tea C. Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 1238

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Ven 10 Nov - 16:35



It's Time To Bring This Ship Into The Shore

Je suis comme une gosse. Je marche difficilement sur le sable, les yeux larmoyants, riant à gorge déployée avec Isaac. Ce sentiment de bonheur que je ressens en ce moment-là comble le manque que j'ai en moi depuis de très longues années, et ça commence sérieusement à me faire peur. Mes yeux s'agrandirent et ma bouche se forma en un "o" choqué suite à la blague d'Isaac. "Tu n'as pas osé quand même. Quel culot, je suis offusquée!" M'exclamai-je en prenant une voix grave, essayant avec une énorme difficulté de suivre les pas d'Isaac. "Ravale ton rire Zizac, ce n'est pas la première fois qu'on me sort cette blague. T'es nuuuul! Bouuuuuh!" Je sors la langue en rigolant et je finis enfin par le rattraper, essoufflée par ma petite course épuisante. On est enfin arrivés au Coffee Shop. Je prends timidement la main d'Isaac après quelques petites secondes d'hésitation, et je le tire vers le café, pressée de me réchauffer à l'intérieur.

Une douce odeur sucrée de café et de chantilly me chatouille les narines lorsqu'on pénètre le petit café. On s'installe moi et Isaac autour d'une petite table, et je commence à lire le menu, hésitant comme si ma vie dépend de ce que je vais choisir. Je finis finalement par faire mon choix, je redoutais fortement que ce moment n'arrive jamais. Je ferme la petite carte et je monte mon regard vers Isaac en souriant. "On ne s'est pas vus depuis longtemps. Il s'est passé des choses pendant mon absence ?" Demandai-je curieusement à Isaac. Sa vie m'intéresse beaucoup. J'apprécie énormément lorsqu'il me parle de la relation qu'il entretient avec son père. Il est souvent vague sur sa famille, alors quand il m'en parle, j'ai l'impression qu'il s'ouvre à moi, lentement, mais sûrement. Je ne connais pas tous les chapitres de sa vie, mais j'ai envie d'être là pour lui, et lui montrer que quoi qu'il fera, je serai là pour lui et je le soutiendrai toujours à 100%.

Le serveur arrive et je lui souris poliment. "Ce serait un Macchiato Caramel pour moi s'il vous plaît." Dis-je poliment au serveur avant de rapporter mon attention sur Isaac. "Le mariage d'Aria et d'Edward est prévu pour bientôt, j'ai tellement hâte! Je serai sa dame d'honneur, tu te rends compte ? J'ai n'ai jamais été une dame d'honneur, je suis excitée mais tellement nerveuse à la fois!" Commençai-je en jouant nerveusement avec mes doigts. "Je n'arrive tellement pas à croire que le gamin qui me sert de grand frère va se marier, il a tellement grandi! D'ailleurs, j'ai très envie que vous vous rencontriez. On sera que tous les trois cette fois-ci. Ce serait top. Il est génial, un peu trop protecteur, ce qui est étouffant des fois, mais c'est un amour, tu vas l'adorer!" M'exclamai-je en souriant jusqu'aux oreilles, imaginant comment une rencontre entre Isaac et Edward donnerait. Ils se sont déjà vus, c'était au dîner de Noël dernier, mais ils n'avaient pas eu la chance d'avoir une vraie discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac S. Rothschild
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2085

MessageSujet: Re: It's time to bring this ship into the shore - Tessac   Jeu 16 Nov - 3:05

It's time to bring this ship into the shore Tea Samuels & Isaac. S. Rothschild
Il avait peine à retrouver son sérieux. La langue moqueuse de Tea n’arrivait pas à sortir de sa tête. Nul ? Moi, nul songeait-il une fois de plus son esprit réfléchissant à vitesse grand V. Il n’était peut-être pas le premier, mais fut probablement le meilleur à lui faire cette blague. Bien quoi, on ne changeait pas un homme parfait.

- Pas nul. Plutôt parfait. C’est probablement la meilleure blague de ce type que tu as eu. Avoue.

Il la pointait du doigt dans un grand sourire un peu, légèrement et beaucoup arrogant. C’était lui le meilleur. Non ? Les autres étaient probablement tous des gens qui ne la connaissaient même pas de toute manière. De toute manière, nos deux compères entraient maintenant dans le café la jeune femme tirant le jeune homme par la main le faisant presque tituber. Honnêtement, Isaac n’était pas encore tout à fait de retour dans la réalité. Il faillit même se prendre une chaise qu’on reculait dans les genoux. Il posait un moment un regard agacé sur le type qui ne faisait pas attention avant de s’asseoir à une table devant Tea.

Comme le café était à moitié extérieur, Isaac avait laissé entrer Apollo. Il le caressait dans le cou sous la table jusqu’à ce que le labrador baille et se couche, tranquille. Isaac portait son attention tout autour. Il y avait quelques couples, la plupart dans la quarantaine et plus. Un groupe semblait former une bande de huit. Ils étaient sensiblement plus jeunes et surtout … Plus bruyants. Isaac détournait la tête soupirant d’agacement. Il n’avait pas envie que des perroquets l’empêchent de passer un bon moment avec Tea.

Pourtant, ce n’était pas ce groupe qui captait toute son attention, mais bien un homme discret et plus particulièrement le téléphone braqué sur lui. Isaac lui jetait un coup d’œil de côté se demandant ce qu’il était : un journaliste, un paparazzi ou pire … Un groupie ?

- Pleins de choses évidemment, mais … Il inspirait profondément et posait les coudes contre la table tout en repensant à ces mois sans elle, sa déprime, sa colère contre sa propre stupidité. Mais … Tout cela est futile maintenant que tu es là.

Sourie-il sincèrement braquant ses yeux bleus dans ceux de la belle brune ses bouclettes tombant juste en bas de ses oreilles. Elle était coquette les cheveux courts, il fallait l’avouer. Je finirais peut-être par m’y habituer finalement pensait-il. Le décès de son grand-père lui revenait puis, à son grand malheur, une certaine soirée au High Club refaisait brutalement son apparition dans sa tête. Il y avait aussi le mannequin Naoko Yoshida avec qui il couchait honteusement en mai dernier. Isaac avait perdu subitement son sourire et se mâchouillait la lèvre inférieure avec force, coupable de son manque de courage dans cette dispute. Au contraire, s’il avait été plus courageux ces coups d’un soir ne se seraient jamais produits. Tea aurait été heureuse plus rapidement. Alors, le serveur un beau jeune homme ténébreux qui aurait pu taper dans l’œil de Tea vint prendre leur commande. Isaac décidait machinalement d’un latte heureux de voir se carapater le bel homme, probablement en partie latino en plus, vers le comptoir.

Tea parlait, par la suite, du mariage de son frère Edward avec la belle Aria. C’était loin, car dans quelques mois on serait à un an plus tard de ce souper de Noël ou ce jeune homme lui faisait bien comprendre de ne pas l’aimer. Enfin, Isaac ne s’était vraiment pas bien sentit alors. En plus, il y avait Luce qui venait de lâcher son couple. Il soupirait portant machinalement son regard alentours pour savoir si l’homme louche était toujours là : et malheureusement oui.

- Il ne m’a pas semblé bien bien m’apprécier il y a un an souriait-il timidement répondant à Tea. Je ne savais pas quand il se mariait toutefois.

Tentait-il dans ses paroles et dans ses gestes de ne pas blesser Tea Samuels à nouveau. Il en avait déjà assez fait comme cela. Isaac n’avait pas envie qu’elle soit triste parce que son frère et lui ne semblaient pas s’entendre. Les yeux contre la table, Isaac repensait à ce repas de Noël et de plus en plus, une idée lui traversait l’esprit. Et si elle participait au repas du dernier jour d’Hanoukah en décembre. Signe d’une timidité étrange pour le grand Isaac Rothschild, il appuyait machinalement les doigts de sa main gauche contre la table.

- En fait, je viens de penser. Je sais qu’on n’est qu’en octobre et qu’il est un peu tôt. J’aimerais t’inviter au repas traditionnel qui clôt Hanoukah. C’est le … Attends, je regarde …

Baissait-il le regard avec joie pour prendre son téléphone Samsung galaxy et regarder son agenda ayant momentanément oublié la semaine de la fête des lumières. Ses joues devaient être rouges comme une tomate. Hanoukah se fêtait en famille, mais il avait envie d’inviter Tea. Bon.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It's time to bring this ship into the shore - Tessac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» — bring me to life
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Venice Beach :: Beach and Pier-