Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:09




Anya Gallagher

❖ Nom Gallagher, c'est mon nom d'épouse. Ça claque, pas vrai ? Mais auparavant, c'était Cooper. Anya Cooper la merveilleuse avec mon frère et ma sœur. Mais que voulez-vous, il faut faire des sacrifices dans la vie ! ❖ Prénom(s) Anya, parce que c'est magnifaïque ma chérie ! ❖ Date et lieu de naissance 6 juin 1990 à San Francisco, comme Dimitri et Aria. ❖ Nationalité Américaine, bien sûr ! Même si nous avons passé une partie de notre enfance en Angleterre avant de revenir en Amérique. Mais longue histoire ! ❖ Orientation sexuelle Je suis une femme libérée, j'ai déjà testé les deux mais j'ai un joli faible pour les hommes, je n'y peux rien. Et tout particulièrement pour mon petit canard en sucre. ❖ Statut civil Mariée !! Tu la vois pas la grosse bague brillante à mon doigt ?! ❖ Profession et/ou études Mannequin professionnelle. Mais attention, je suis l'égérie des grandes marques. Je ne pose pas pour Danette ! ❖ Décris ton personnage en quelques adjectifs Orgueilleuse ♦ Superficielle ♦ Colérique ♦ Capricieuse ♦ Possessive ♦ Jalouse ♦ Prétentieuse ♦ Égoïste ♦ Élégante ♦ Hypocrite ❖Avatar Rachel McAdmas, la plus belle !! bave heart2   ❖ Groupe L’anachorète hypocondriaque. ❖ Crédits .


L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire


Anya, c'est avant-tout une chieuse, une petite princesse et une casse-noisettes. Elle considère que l'univers entier devrait l'aduler et être à son service. En même temps, avec un corps pareil,
qui oserait lui refuser quelque chose ? Devenir mannequin, ça n'a pas tout de suite été une vocation, mais elle s'est vite habituée à l'idée. Elle n'accepte que les grandes marques et se permet de faire la difficile depuis qu'elle a atteint une grande notoriété.
Mais pour en arriver là et pour rester en haut de l'affiche, elle s'inflige un régime alimentaire très strict, elle passe plus de temps chez l'esthéticienne que chez elle et elle tient à ce que son confort personnel soit toujours assuré en toute circonstance.
C'est aussi une fashion victime. Nul doute qu'elle ne serait jamais habillée en sace à patate ou qu'elle sortira un jour avec des chaussettes dépareillées. Pour elle, la mode,
c'est une religion. Un culte sacré qui ne doit pas être ébranlé. Que voulez-vous, la beauté, ça se travaille.
Son quotidien, c'est le mannequinat la journée, et la fête le soir. Habitant à New York depuis de nombreuses années, elle cotoit de grandes célébrités, elle est invitée aux plus grandes soirées et ses vacances se passent les 3/4 du temps à bord d'un yacht.
Sa vie, elle est faite d'or et de diamants, de paillettes et de lumière. Quoi qu'il advienne, elle aimera toujours être sous le feu des projecteurs.
C'est d'ailleurs comme ça que Edward Gallagher l'a repérée et a décidé, à l'heure où il l'avait vue, qu'il l'aimerait et qu'il ferait d'elle sa femme. C'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé après plusieurs mois de relation. Ils se sont mariés à Las Vegas récemment,
faisant d'elle l'exécrable Madame Gallagher. Désormais, sa vie à Los Angeles l'attend.

Que penses-tu de la ville de Los Angeles ? La ville n'est pas trop mal. Il faut admettre que c'est bien moins bruyant qu'à NY et j'espère que je ne vais pas trop m'y faire chier. Quoi qu'il s'agit de la ville des stars, des étoiles. A vrai dire, c'est la ville parfaite pour moi. J'attends avec impatience d'être invitée à une prochaine fête où je pourrai exhiber ma grosse bague ! Concernant ton groupe choisi, pourquoi avoir choisi celui-ci ? Parce qu'Anya, c'est une rageuse de la vie, un monstre en puissance. Sous des aspects de cruche, c'est une personnalité forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. En même temps, il faut bien savoir se battre dans ce métier-là. Quel est ton petit secret ? Mon petit secret, c'est avant-tout mon enfance lamentable que je cache soigneusement à tout le monde. Hors de questions que les gens sachent que ma mère est une folle dingue en prison !


Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo C'est encore Mayelle omg Ton petit âge J'ai 22ans, j'ai grandi huhu Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je les mange Personnage inventé ou scénario Un personnage revenu du fond des âges héhé Où as-tu connu le forum? Je ne me souviens plus Un dernier petit mot Je suis émue. What a Face



Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque


Code:
[b]Rachel McAdams :[/b][i][url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t2969-anya-sorry-but-who-are-you#79174] Anya Gallagher[/url][/i]
[b]Anya Gallagher : [/b][i]Hollywood[/i]
[b]Anya Gallagher : [/b][i]Mannequin professionnelle[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:10


Le nouveau règne des Cooper



Je rentre dans la maison et immédiatement, ce sont des hurlements qui me reviennent de l’étage, des cris hystériques de ma mère, des aboiements de mon père. Je crois aussi discerner la voix de notre femme de ménage, Mathilde. Je ne comprends rien de ce qui est dit, toutefois, je perçois toute la colère et la furie dont leurs mots sont empreints. Jamais je n’avais entendu mon père hausser le ton… du moins, pas en notre présence, à
Aria, Dimitri et moi. Quelques fois, nous avions entendu des exclamations revenir de la chambre de nos parents. Je me souviens que nous partions tous les trois dans la bibliothèque et que nous nous lisions des histoires pour ne pas prêter attention à leurs disputes.
Je suis rentrée bien plus tôt aujourd’hui. Maman devait venir me chercher, mais une fois encore, elle m’a oubliée et j’ai dû rentrer seule. J’étais venue prévenir papa pour qu’il aille chercher Dimitri et Aria, à leurs activités extra-scolaire. Moi, je n'en ai pas. Mais présentement, j’oublie toutes mes obligations. Je suis focalisée sur les hurlements de fou qui résonnent. J’avance prudemment dans le couloir, la gorge sèche et le cœur battant avec une telle force que je crains qu’il ne déchire ma poitrine. Les jambes cotonneuses, j’entreprends de gravir les marches d’escaliers. Mon corps tout entier est tendu, un mauvais pressentiment habitant chaque fibre de mon être. A mesure que je monte, les hurlements de fou se taisent pour laisser place à des bruits de lutte. J’entends tout à coup un cri, puis un autre. Une femme. Un homme. Suivi d’un bruit sourd, comme des corps qui s’écroulent sur le sol. Je sursaute et je m’immobilise, glacée sur place. Que vient-il de se passer ? Soudain, c’est un silence de mort qui plane. Je sors brusquement de mon immobilité, craignant pour mon père. J’avale les marches quatre à quatre, m’élance dans les couloirs à toutes jambes, mais je m’arrête d’un coup quand je vois ma mère sortir de la chambre. Le regard perdu, presque hagard, elle ne remarque pas tout de suite ma présence. Si d’ordinaire, je ne suis pas rassurée en sa présence, cette fois, je sens la terreur qui m’anime. Tout ça à cause de son comportement bourru, ses grands éclats de dément et son haleine empestant l’alcool. Un frisson d’horreur me parcourt l’échine et me glace sur place que je vois tout le sang qui macule ses vêtements, ses mains et son visage. Entre ses doigts tremblant, elle tient un couteau ensanglanté. J’esquisse un mouvement de recule quand elle tourne son regard vers moi. Un éclat dément brille dans ses prunelles opalines, la rendant encore plus terrifiante que d’ordinaire. « Oh ! Tu es là Anya ?... Ton frère et ta sœur ne sont pas là ? » demande-t-elle. Je secoue la tête, incapable de prononcer le moindre mot. Je tremble comme une feuille alors qu’un sourire se dessine sur les lèvres de ma mère. Mais il n’exprime ni joie, ni amusement. « Nous… nous avons eu une petite dispute avec ton pap… mais tu ne dois pas t’en faire. » annonce-t-elle en se rapprochant de moi. Mon regard coule vers la porte close de la chambre mais elle détourne mon attention. Je recule et elle pose sa main sur mon épaule, l’enserre à m’en faire grimacer. « Tu sais, papa n’a pas été gentil avec maman… alors comme quand toi ou Aria, ou Dimitri vous faîtes une bêtise, j’ai dû punir papa. Tu comprends, Anya ? » Je hoche imperceptiblement la tête, plus par crainte aveugle que par assentiment. Elle me met le couteau dans les mains. « Tu veux bien laver ça pour maman ? » Elle relâche son emprise et j’entends ses pas qui quittent le couloir. Je me retrouver seule et tremblante, la lame carmin entre mes doigts frémissant. L’arme file d’entre mes doigts, tombant au sol et je me mets à courir dans la chambre. J’ouvre la porte à la volée, mais aussitôt, je plaque ma main contre ma bouche pour retenir le hurlement qui monte dans ma gorge. Mes jambes manquent de se dérober sous moi et je me rattrape in extremis à la poignée de la porte. Devant moi se tiennent les corps ensanglantés de mon père et Mathilde. Mon regard ne parvient pas à se détacher d’eux, enfermée dans une contemplation muette et horrifiée. C’est alors que je remarque l’agoni dans laquelle est plongée la femme de ménage dont la vie ne tenait plus qu’à un fil mais pas totalement morte. Ses yeux se braquent sur moi et me transpercent de leur détresse. Je voudrais intervenir, mais lâchement, je recule, sortant de la chambre et manquant de trébucher. « Qu’est-ce que tu fais Anya ? » La voix est dure et sévère. Je me sursaute et me tourne vers ma mère qui se tient dans le couloir. « Je… je… » Une sombre lueur anime son regard tandis que ses yeux sont braqués sur moi. Une lueur qui m’alerte et je tourne les talons, partant en courant. Je devais m’enfuir, je devais sortir d’ici. « Anya ! » rugit-elle. Je ne l’écoute pas, m’élançant dans les escaliers. J’entends le grondement de ses pas qui me pourchassent sur le sol. L’angoisse monte en moi comme un braiser ardent. Elle hurle une seconde fois mon prénom et je me retourne. Regrettable idée. Tandis que je dévale les escaliers, mes pieds s’embronchent et je perds l’équilibre. Je tente de me rattraper à la rambarde mais elle glisse sous mes doigts. Je chute, dégringole dans les escaliers jusqu’à ce que finalement, les ténèbres m’enrobent et me fassent sombrer.

« Anya ? Aria ? » Je reconnais la petite voix qui murmure mon prénom dans l’obscurité. Je me redresse sur le lit et allume ma veilleuse. Aria remue à côté de moi et se réveille peu à peu. Un regard vers la porte de ma chambre et nous voyons l’adorable frimousse de Dimitri dans l’encadrement. Aria lui enjoint de nous rejoindre dans le lit. Il glisse sous les draps avec nous et je rabats correctement la couverture nous. Nous sommes serrés, mais peu importe, nous sommes ensemble. « Qu’est-ce que tu as ? » - « Je n’arrive pas à dormir. Je veux mon lit à la maison. » se met-il à réclamer. Aria passe une main dans ses cheveux. « Tu sais bien que c’est impossible. Puis on n’est pas si mal chez tonton et tatie. Ils s’occupent bien de nous. » Dimitri fait la moue et secoue négativement la tête. « Non. Je ne les aime pas. Puis je n’aime pas la ville. Je n'aime pas l'Amérique. » Je lâche un léger soupir. Aria se montre plus patiente avec notre jumeau. « Mais non, c’est sympa l'Amérique. Et San Francisco, c’est une jolie ville. Et on va se faire de nouveaux amis ici. » Une nouvelle fois, il dédaigne les paroles avec ses grimaces d’enfant. L’adaptation à cette nouvelle vie était difficile pour nous. Nous avions dû quitter l'Angleterre où nous avions passé une partie de notre enfance pour retourner en Amérique auprès d'une famille que nous ne connaissions qu'à peine. Moi non plus, je n'aimais pas l'Amérique. Pas plus que je n'aimais San Francisco. Mais nous n'avions pas le choix, c'est tout. Du jour au lendemain, nous n’avions plus de père, notre mère était en prison et nous avions dû quitter la pays. « Hey… » je lui dis en souriant, relevant son menton pour qu’il me regarde. « On est ensemble. C'est déjà pas mal, non ? » Un sourire étire ses lèvres et je lui embrasse le front. « Tant qu'on reste tous les trois ensembles, il ne peut rien nous arriver.
Nous sommes comme des supers-héros. On y arrive quoi qu'il arrive.
» Nos petites mains se soignent les unes aux autres. Et puis finalement, nous nous endormons dans les bras l’un de l’autre. Nous avions tout perdu, mais au moins, nous n’avions pas été séparés. Toujours à trois...


Mon rire suraigu fait des ricochets dans la grande salle du studio de photographie. A s’y méprendre, on pourrait croire que je vais me déchirer les zygomatiques. « Oooh c’que t’es drôle, Danny ! » Ce qu’il est con surtout !! Je n’ai jamais connu un abruti pareil, et pourtant, ce n’est pas comme si les cons se cachaient. Mais lui, c’est la fine crème. C’est l’élite ! Le leader du cercle très étendu des débiles. Sauf que moi, j’en ai besoin de cet abruti. Mon ambition le réclame. Les études, ce n’était définitivement pas mon truc. Je ne suis pas conne, mais je m’ennuie ferme sur les bancs de la fac. De ce fait, me voilà à tenter de m’immiscer dans l’univers impitoyable du mannequinat. C’est un monde de putes, d’hypocrites et de paillettes. C’est parfait pour moi ! Ma vocation, je l’ai trouvée et je me bats comme une lionne pour atterrir sur la haute marche du podium. Je continue à prendre la pose pour un appareil dont les clics ne s’interrompent jamais. « T’es parfaite, bébé. Mets-toi un peu plus en arrière… ouais nickel ! » Il devenait un enragé de la pellicule. Depuis que nous nous étions croisés dans ce bar huppé à New York, il ne jurait que pas moi. A ses yeux, j’étais son plus beau modèle. Le plus prometteur et je ne lui lâchais pas les baskets. Pour le coup, le hasard avait bien fait les choses même si j’avais forcé la rencontre. Cet idiot était un grand photographe, mais il se traînait une réputation de benêts. Je n’étais certainement pas la première, ni même la dernière à me jouer de lui pour obtenir ce que je voulais. « Comme ça, Danny ? » je minaude telle une ingénue. Les ingénues, il aime ça Danny. Ça lui donne la sensation d’être supérieur. Notamment quand il se met à m’apprendre la vie et que je le regarde avec des yeux remplis d’étoiles. Il lève son pouce en signe d’assentiment. « Dis Danny, tu crois que je pourrai être célèbre un jour ? » Intérieurement, je jubile. Bien sûr que je serai célèbre. Il ne fait aucun doute là-dessus. Il en avait fait suffisamment fait monter afin de se faire larguer comme une merde. A croire qu’il ne retenait pas la leçon et qu’il aimait souffrir. « Avec moi, ma puce, y’a intérêt ! Tu veux que je te dise, toi, tu es encore plus spéciale que les autres. T’as un univers. » Il s’est cru à The Voice l’abruti ?! Mais je me continue de sourire comme une dinde en gloussant. Il en lâche finalement son appareil et vient glisser ses bras autour de ma taille. « Toi et moi, on va aller tellement loin. » - « Tu le promets ? » je demande en venant effleurer mes lèvres contre les siennes. « Bien sûr. Jusqu’au bout ensemble. »

Et bien sûr, à la première occasion, je l’ai largué comme une grosse merde. Hors de question de me traîner un boulet derrière moi. Il a suffi qu’il montre mes clichés, qu’il me ramène à son bras dans les soirées les plus huppées du monde du mannequinat pour que je devienne l’égérie de nombreux autres photographes. Une fois que j’ai obtenu ce que je désirais de lui, je n’ai eu aucun état d’âme à l’extraire de ma vie. Au terme d’un an, les personnages de référence connaissaient ma tête. Au bout d’une autre année, ils connaissaient mon nom. Et encore un an après, ils s’arrachaient tous mon corps et ma bouille d’aaange. « Mais si, je vous jure ! Je vais faire la couverture pour Vogue ! » je m’excite sur mon téléphone alors que je suis en Facetime avec mes jumeaux. Les deux se trouvent à Los Angeles. Si loin de moi. Dans le fond, c’est triste, mais ça ne nous enlève pas notre lien. Il est bien trop puissant. « Genre, tu ne poses pas pour des déambulateurs ?! » Je fusille Dimitri du regard à travers l’écran. « Ta gueule, Cooper ! » Les rires des deux démons me répondent. « Z’êtes trop jaloux, admettez-le ! »
Dans les rues de New York, je me balade tous mes sacs de shopping en main et trottinant sur mes talons hauts. Je ne loupe pas les regards qui se tournent vers moi. Que voulez-vous, je suis sexy et célèbre ! Quand tout à coup, je me fais bousculer. Je pousse un cri et parviens à me rattraper, mais mon portable s’écrase au sol lamentablement. « Non mais ça va pas ! Vous pourriez dire pardon ! » j’abois, me tournant vers l’objet du délit. Il se trouve cependant que le criminel est beau. Très beau. Trop beau. Ou plutôt disons qu’il a un charme étrange et envoûtant. Il tourne ses yeux clairs sur moi et mon cœur fait un bond. Je discerne un homme à côté de lui. Grand. Les lunettes de soleil. Armoire à glace. Garde du corps ? Il s’approche comme pour l’éloigner d’une éventuelle altercation mais l’inconnu leva le bras. Juste avec ce geste, son homme de main recula et quelque chose s’anima en moi. J’en avais le cœur qui battait furieusement vite. Il se pencha pour ramasser mon portable et me le rendre. « Vous avez toutes mes excuses, vraiment. Mademoiselle… ? » - « Cooper. Anya Cooper. » L’intonation dans ma voix est fière, faisant craquer un sourire sur le visage de l’homme. « Pourrai-je vous offrir un verre en plus de mes excuses ? » Je retins difficilement un sourire mais je ne perds pas de ma superbe. « Ce serait la moindre des choses. » Un nouveau signe auprès de son garde du corps et voilà qu’il s’approche pour prendre tous mes paquets. Je ne sais pas si je suis culottée ou complètement inconsciente, mais personne ne peut nier qu’il est en train de se passer quelque chose. J’enroule mon bras autour de celui qu’il m’offre. « Au fait, vous ne m’avez pas dit votre nom. » - « Gallagher. Edward Gallagher. »





❖ ❖ ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 770

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:14

Bonjour toi hello Vais pouvoir enfin connaître la Anya qu'on parle tant ! hello (Re)bienvenue avec ce personnage hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 974

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:15

Re bienvenue avec la fameuse Anya !

(j'aime ce prénom, il me fait penser à Buffy ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 8

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:22

MAAAAA CHOUQUETTEEEEEEEEE ❤︎ ❤︎ ❤︎
je ne pouvais pas te souhaiter la bienvenue autrement qu'avec Aaron What a Face
Que dire que je suis heureuse de le reprendre, de jouer cette version deux avec toi, que je sens qu'on va se fendre la poire et écrire des millions de RPs comme on sait si bien le faire Razz
Tu sais combien je meurs d'amour pour toi, pour Rachel, pour nos délires, nos fous rires pour rien !
J'ai hâte de claquer les fesses de cette Bitchiasse (admets que ce mot est parfait What a Face ) avec ma claquette huhu
Ma petite crevette What a Face What a Face
Tu vas souffrir
Tu vas saignée

Sois prête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:37

Merciii à vous les fiiillles !! cute Mais vous verrez que vous auriez préféré ne jamais faire sa connaissance bientôt What a Face

MA CHOUQUETTE !!! MON AAROOON D'AMOUUUR !! amour
Qu'est-ce qu'ils ont pu me manquer tous les deux. C'est trop le bonheur et l'excitation de les retrouver. Je suis comme une petite puce, depuis le temps qu'on attend de les lancer !! cute omg
Ma bitchiasse (oui, ce mot est parfait ) va pouvoir faire chier son petit Aaron encore encore... sans s'arrêter. Jamais.
Je t'aime foort ! Avec une claquette et un mojito ! Ouaaaaaah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham S. Walker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1144

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:47

(Re-re-re-re-re)Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Neige Winchester
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 10:57

GALLAGHER C'EST QUOI CA ?!!!!! J'AI PAS SIGNE POUR CA MOI ! JE SUIS PAS VENUE ICI POUR SOUFFRIR EUKE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE REFUUUUUUUUUUUUUUSE    mouais  grrrrrr  Angry  Fouet  Fuck 1  fuck  Sadique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manek Kirschnen
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 929

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:08

Rohlalala je suis tellement contente de revoir Anya sur le forum, cette grande malade ! amour
Je vais suivre avec passion vos rps V.2 héhé
D'ailleurs on pourra se trouver un petit lien avec Manek, puisqu'elle est mannequin huhu A voiiir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:12

Merciii Abraham hello

MON CHAT, JE SAIS, C'EST DUR MAIS IL FAUT L'ACCEPTER. AARON ET ANYA NE SONT PLUS MARIES ET ILS N'ONT PLUS D'ENFANT !

Oooh que oui ma Jujuuu ! Il va obligatoirement nous falloir un lien. Ce sera tellement parfait cute
Et Aaron est le frérot de Kimiiii coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Neige Winchester
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:14

JE REFUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUSE J'AI DIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:15

Il faut que tu l'acceptes. C'est important pour l'humanité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Neige Winchester
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:18

M'en tape de l'humanité fuck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manek Kirschnen
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 929

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:20

Mdrrr Clow ! Le déni le plus total !

Ouiiiii j'ai vu ça ! Ca va être trop biiiieeeen omg omg omg J'ai trop hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1530

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:23

COMMENT ÇA ILS NE SONT PLUS MARIÉS ET N'ONT PLUS D'ENFANT ? fifou
Maintenant je suis perturbée, je pensais les retrouver tels qu'on les avait quittés.
Mais bon, j'avoue que j'accepte quand même parce qu'ils manquaient. cute
So, rebienvenue & fighting pour ta fiche. fight
& garde-moi un lien. Certainement avec ma Venus au vu de leurs métiers. le regard pervers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:33

Ahah ça va chier des bulles entre Aaron et Otto. Aaron, c'est le frère chiant Razz

Ahah Ludi, je sais, c'est le choc, nous n'avions rien annoncé What a Face Mais notre première version d'Aaron et Anya coule des jours heureux. Nous en faisons des nouveaux. Plus violents. Plus rageux. Plus insupportables qu'avant héhé
Et ouiii j'y avais pensé pour Venus ! Je viendrai squatter ta fiche dès que je serai validée amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin bisounours
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 3589

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:33

Mon dieu Anya et Venus ... bave bave bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 770

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 11:54

Petit commentaire inutile car je viens de le remarquer et je trouve ça drôle : Anya et Anne sont nées typiquement le même jour !!! laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Victoire L. Scott
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 1338

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 13:36

Tu sais que tu es belle toi.
J'ai eu un beug quand j'ai capté que c'était pas le même nom de famille, ça m'a fait bizarre. fifou
Hâte de voir ce que tu vas nous faire en tout cas, vu qu'elle est mariée à un autre mec, whouah. Shocked

@Josh McCarthy a écrit:
& garde-moi un lien. Certainement avec ma Venus au vu de leurs métiers. le regard pervers
Genre, c'est moi qui te l'ai dis. XD Maiiis si tu viens travailler chez her, il nous faudra un lien avec ma petit Meg. cute amour

& le plus important, rebienvenue chez toi & bon courage pour ta fichette. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Winchester
Admin Ours Brun
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/09/2016
MESSAGES : 378

MessageSujet: Re: ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »    Ven 11 Aoû - 16:39

marry me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ANYA ♔ « Sorry but... who are you ?! »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anya Mussel [Edit]
» F.T Anya Bella [Valider]
» Anya Black
» anya solis
» Anya ❥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous !-