Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron - « Goodbye » - « Thank you »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:47




" Prenez le temps, faites-les bien chier "


"Aaron Samuels"


◑ Nom Samuels mais il s'agit de son nom de couverture. En réalité, son nom de famille est Turner mais ce nom n'est jamais divulgué dans le sens but de protéger sa famille et notamment, sa soeur Kimia, vivant à Los Angeles. ◑ Prénom(s) Aaron qui veut dire en langage de vieil indien n'ayant jamais existé Claquette qui claque au rythme de ta souffrance ◑ Date et lieu de naissance Il est né un huit juin - une légende dit que les psychopathes naissent ce jour-là - il y a trente-deux ans de ça ◑ Nationalité Américaine et australienne, mélange bipolaire entre ses parents. ◑ Orientation sexuelle Les femmes bien sûr, les femmes. Leurs courbes délicates et sensuelles, ces soupirs d'extase et cette peau douce. Non, il n'y a pas moyen qu'il teste du côté de la testotérone. ◑ Statut civil Marié à son boulot. Célibataire parce qu'avec son job, il vaut mieux ne pas trop s'attacher, ne pas aimer. Rien faire. Seulement profiter sur l'éphémère et croire qu'un jour, tout finira par changer. ◑ Profession et/ou études Il est devenu flic sur le territoire américain, en voulant suivre la tradition familiale. Il a essayé pas mal de services afin de bosser pour les Stups. Dans la foulée, et dans un rêve de grandeur, il a choisi d'intégrer alors le FBI et il y a trois ans de cela, une enquête lui a été attribuée. Elle est toujours en cours.  ◑ Décris ton personnage en quelques adjectifs Aaron est un type avec un sale caractère. Avec lui, il vaut mieux filer droit et ne pas essayer de lui faire un sale coup, car il risquerait de le prendre très mal. Il est insupportable, chiant, mysogine, a mauvais caractère. S'il pleut, il est de mauvaise humeur, s'il fait beau, il est de mauvaise humeur quand même. Il a l'usage du poing facile et traite la violence par la violence. Son job lui donne une ligne de vie assez stricte. De ce fait, il est assez mystérieux, ne se dévoilant pas facilement. Il ne devient un bisounours qu'en présence de sa petite soeur, la prunelle de ses yeux. Malgré cela, il demeure quelqu'un d'assez dévoué. ◑ Avatar Paul Walker ♥. ◑ Groupe L'anachorète hypocondriaque ◑ Crédits Le google qui te salue

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Aaron aime bien le calme du matin au lever. Il n'est pas un lève tôt, au contraire, il adore dormir et veille souvent jusqu'à tard du fait du boulot. Bosser dans un cartel, c'est tout sauf du huit heures, dix-sept heures quotidien.
Peu de gens connaissent sa véritable identité, or il s'appelle Turner.
Aaron adore le surf, c'est sa passion. Forcément, il a vécu son enfance en Australie avant d'aller en Nouvelle-Zélande. La nature c'est donc une passion, un amour profond. Il déteste qu'on puisse la saccager.
Aaron passe sa vie à boire du café. Ça lui arrive aussi de fumer. Parfois des cigarettes, parfois un petit joint pour planer un peu, pour se détendre et éviter de réfléchir.
Aaron se balade toujours avec une arme sur lui, dans la poche de son holster dissimulé sous sa veste, de par son job lui demandant d'être vigilant constamment.
Il s'est déjà pris une balle dans l'épaule mais s'en est remis depuis. Il a eu un peu de rééducation mais cela date d'il y a quelques années, quand il était encore un newbie.
Le petit cocon de ton personnage
Il vit dans un quartier chic de la ville et plus précisément au côté d'Edward. En effet, il vaut mieux être présent et disponible pour pouvoir gérer les affaires. Bien sûr, le domaine est immense et heureusement, ils ne sont pas les uns sur les autres. Mais qu'à cela n'en tienne, Aaron vit dans le luxe et l'opulence. Les soirées mondaines ne manquent pas.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Il n'aimera jamais Los Angeles comme il a aimé l'Australie ou la Nouvelle Zélande. Terres de son enfance, elles ne seront jamais à la hauteur de ce qu'il a vu, ce qu'il a vécu. Et pour il a choisi les USA pour le boulot, pour devenir flic et ensuite agent du FBI. Aussi, il s'accommode à la ville mais de là, à dire qu'il aime... Faut pas exagérer
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Parce qu'Aaron est un enragé dans la vie. La frustration de cette enquête avançant doucement y est pour beaucoup. Parce qu'il a un caractère où il ne se laisse pas faire. Parce qu'il est souvent de mauvais poil, qu'il est insupportable, vulgaire, raciste, mysogine quand ça lui chante Aussi, ce groupe lui correspond à merveille.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Il s'appelle Aaron Turner. Mais pour les besoin d'une enquête fédérale, il a délaissé son identité au profit de Samuels. C'est ainsi que tout le monde le connaît au sein du cartel dans lequel il évolue, étant la voix et les yeux du FBI. Son but ultime ? Provoquer la chute dudit cartel en rassemblant suffisamment de preuves.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Milie Ton petit âge 28 ans Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je les mords Personnage inventé ou scénario Il existe depuis presque trois ans ! Où as-tu connu le forum? Dans un pays lointain **. Un dernier petit mot ? HAHAHAHA

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t2971-aaron-goodbye-thank-you][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Paul Walker</span> - Aaron Samuels
[b]Aaron Samuels : [/b][i]Hollywood[/i]
[b]Aaron samuels : [/b][i]Agent du FBI infiltré se faisant passer pour un membre d'un cartel[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:47



" Parlez-moi de vous plutôt.
- Ah non, moi c'est Odile, Pluto c'est l'ami de Mickey "


Janvier 2014 Assis sur une chaise en plastique, le blond est face à son supérieur. L’instant est solennel. Le costume est sobre. L’insigne de flic a disparu depuis longtemps pour laisser place à la tenue de civil. Il ressemble à un banquier ou un assureur. On le prendrait difficilement pour un agent du FBI. Et pourtant, c’est ce qu’il est vraiment. Un homme prêt à tout pour réussir. Un homme sans peur. Un homme à qui on vient de charger d’une mission délicate. « Voilà Monsieur Turner, nous arrivons enfin à votre venue. Il est temps pour vous d’entrer en scène. Dites-vous qu’à partir de maintenant, tout ce qui est relatif à votre ancienne vie, n’est plus. » L’homme face au blond extirpe une pochette plastique dans laquelle, il en sorte divers papiers d’identités, de la paperasse concernant sa planque où il pourra redevenir l’ancien Aaron qu’il était. « Papier d’identité. Passeport. Permis de conduire. Tout ce qui vous permet d’assurer au mieux votre mission. Bien sûr, nous avons pris la peine de modifier les fichiers. Vous êtes donc Aaron Samuels né dans le Comté de l’Ohio, fils de parents décédés à la naissance, orphelin. Le reste figure dans cette partie-là. » Et la main est tendue sur une autre pochette plastique, là où figurera cet autre dont il devra endosser l’identité. Etre un agent infiltré demande un certain sens du sacrifice. Et ça, il le sait bien. On le lui a suffisamment expliqué depuis qu’il a décidé de faire partie des forces de l’ordre. Fils de flic, forcément, les gênes sont dans le sang. Il aime le respect, l’ordre, faire régner la joie. L’injustice est ce qu’il exècre le plus. Il déteste que des gens malintentionnés puissent exister. Alors, il n’a pas réfléchi plus et a donc suivi le même chemin que le père. D’abord, ça a été la police parce que c’était ce qui semblait le plus accessible. Aaron a choisi de revenir aux Etats-Unis, quittant sa chère Nouvelle-Zelande, sa famille, notamment sa petite sœur Kimia. Et il a suivi la formation avant de devenir policier, d’avoir l’insigne, la tenue et le flingue. Forcément, il a commencé au bas de l’échelle, faisant la circulation, passant ensuite à des enquêtes de quartier avant de passer à des affaires plus sérieuses. Entre le meurtre du chat de la voisine et le meurtre de plusieurs enfants provoqués par un tueur en série, il y a un océan. Autant dire qu’il en a vu des vertes et des pas mûres, qu’il s’est endurci comme jamais et quand il a pu, lorsque la promotion s’est offerte à lui, il a accepté d’être inspecteur dans la brigade du trafic des stupéfiants. Ceux qui font le sale boulot. Ceux côtoyant la vermine. Entre drogues et prostitutions, la déchéance s’est trop souvent offerte à lui. Il a trop de fois frôlé la mort, il a blessé, il a tué et lui-même a subi son lot de blessures. Et pourtant, ça ne l’a pas empêché de se faire embaucher par le FBI. Pour des affaires encore plus importantes. Il ne s’en est pas plaint. Au contraire, il est fier. Il est monté en grade même si ses enquêtes sont parfois presque suicidaires. A 29 ans, il a intégré les fédéraux. Il est fier et il sait qu’on en attend beaucoup de lui. Kimia, d’ailleurs, ne cesse de lui qu’il fait un métier dangereux. Elle aurait aimé qu’il ait un métier plus tranquille.
Il est loin le temps de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie

L’enfant court sur ces longues plages de sable. Il est heureux et sourit. Blond aux yeux bleus, il représente la partie américaine de la famille. Le côté de sa mère. Celle qui est morte quand il n'avait que quelques mois d'une maladie foudroyante. Son père, au bout d'un an, et afin de pas sombre a choisi de s'exiler sur ses terres natales, en Australie. C'est là qu'il a rencontré cette femme, cette néo-zélandaise lui ayant sauvé la vie, ayant été une mère pour un Aaron ne faisant pas la différence entre sa vraie mère et cette mère de coeur qui l'a aimé comme si c'était le sien. Et puis, il a eu une soeur : Kimia, petite dernière d'une famille aimante. Ils sont complètement différents de la par leurs origines mais ils s'aiment et ont toujours pris soin l'un de l'autre. Il n’a jamais été aussi heureux de toute sa vie. Il vit dans l’insouciance, pratiquant le surf, allant à l’école et surtout en passant son temps à jouer avec sa petite sœur. Pour l’instant, elle est petite. Elle apprend tout juste à marcher. Et sa mère ne cesse de le rassurer quant au fait que bientôt, elle pourra faire du surf avec lui. Aaron a hâte de pouvoir exercer son rôle de grand frère. Il prend cela très au sérieux. Quiconque voudra lui faire du mal s’en mordra les doigts.

Juillet 2014 Les rendez-vous sont mensuels. Et rare. Il faut savoir sauvegarder les apparences. Aaron multiplie les stratagèmes pour entrer en contact avec ses collègues de boulot. L’enquête est délicate. Et Aaron Turner n’est plus, seul Aaron Samuels subsiste. L’enquête avant tout. Il s’agit de démanteler un cartel de drogue sévissant du côté de Chicago. Des italiens. Et voilà six mois qu’il n’a cessé de les espionner pour le compte du FBI. Il a réuni un paquet d’informations se faisant passer pour l’un d’entre eux au moyen de délits commis. La confiance a été gagnée assez facilement tant qu’il conserve l’étiquette du méchant. Mais ça ne le dérange pas, il aime ça. Bossant tout en profitant de ce que le cartel lui offre en terme d’amusement. Les filles. La drogue. L’illégalité. C’est un monde dans lequel, on perd vite pied. Heureusement pour lui, même s’il peut difficilement contacter ses collègues, il ne rate aucun rendez-vous. « Vous faites du bon travail Monsieur Turner. » Lui dit son supérieur en fixant les résultats imprimés. Il y a eu du nouveau. Aaron en est persuadé. Ce cartel cache quelque chose. Il n’y a pas que de la cocaïne, des catins ou des courses illégales. Mais il manque encore de preuve. « Merci beaucoup, Monsieur. Mais je maintiens ce que je dis à la fin de mon rapport. Démanteler ce cartel ne rendra pas l’enquête terminé. » Forcément, il n’a pas encore trouvé. Il n’est pas à une échelle si élevée que ça. Il faudrait qu’il atteigne le haut niveau. Mais ça prend du temps. « Il me faudrait plus de temps. » - « combien ? » Aaron réfléchit, fixant les caméras sur les écrans du camion banalisé dans laquelle il se trouve. L’équipe de surveillance forcément. « Faites-moi confiance. Vous donner un délai m’est impossible. Pourtant, mon intuition me confirme qu’il y a autre chose. »

Elle disait l’aimer. Elle disait vouloir faire sa vie avec lui. Elle disait que même si ça faisait déjà quelques années, elle ne pourrait en aimer un autre que lui. Elle disait tout et rien. Et lui, il y croyait. Il se laissait embobiner par sa longue chevelure blonde, ses grands yeux verts, si expressifs. A l’époque, il venait tout juste d’évoluer en grade et elle, était une rêveuse. Elle croyait en leur histoire autant qu’il y croyait aussi. Il se voyait déjà marié avec elle, avoir des enfants. Elle était l’avenir et son futur. Elle était tout et pourtant, elle avait su lui briser le cœur. Elle était partie du jour au lendemain, laissant un appartement vide et rien que des promesses faites dans le vent. Finalement, elle ne le méritait pas. Elle n’avait pas supporté de le voir privilégier son travail, restant tard le soir. Il était passionné mais ils ne partageaient la même passion. Elle ne comprenait pas. Et pourtant, il lui expliquait. Il l’aimait à la folie. Mais ça n’était pas suffisant. L’appartement était vide. Silencieux. Ses affaires n’étaient plus là. Un souffle de vie. Un mirage, elle qui connaissait toute sa famille pourtant. Voilà qu’elle s’était évaporée avec un mot pour expliquer son choix. Elle ne voulait pas être la seconde roue du carrosse, elle ne voulait pas passer après son job. Elle voulait être l’unique dans son esprit et dans son cœur.  Comme Kimia le lui avait dit, elle ne devait pas suffisamment l’aimer pour s’enfuir ainsi. Tout ce qu’il savait, c’est combien lui avait pu l’aimer, combien il exécrait désormais l’amour. Il ne voulait plus aimer. Il ne voulait plus faire confiance à une femme. Aaron était désormais vide, avait renfermé une carapace d’acier autour de son cœur. Il ne voulait plus ouvrir son cœur à une autre.

Décembre 2015 Son intuition ne l’a pas trompé. Et finalement, le cartel de Chicago a fini par laisser tomber le rideau, laissant entrevoir la scène. Ce n’est que la succursale d’un vaste empire dominé par un seul homme, un mania dissimulant son identité, se cachant pour ne pas être trouvé. L’enquête avance et c’est déjà un bond en avant, confirmant l’efficacité d’Aaron au sein de cette mission. Désormais, il se fait sa place au sein du cartel. Bien sûr, il doit rentrer dans le rôle du parfait homme aimant l’illégalité. Et s’il a dû se servir de ses poings, il n’a pas encore tué. Heureusement pour lui. Car tout risquerait d’être mis en péril d’autant plus que pour ne pas se faire choper. Il doit donc éviter d’être en contact avec ses collègues. Seule une puce glissée sous sa peau par une petite intervention chirurgicale lui permet d’être repéré par satellite. Pas de micros, pas d’appels. Rien qu’un membre d’un cartel de drogue avec des oreilles là où il faut. Il écoute toujours attentivement continuant à chercher, tout en gravissant les échelons. Son aptitude au combat. Sa bonne conduite durant des transferts de drogue ont raison de lui : Aaron sait ce qu’il veut.

Sa sœur s'est installée à Los Angeles. Et il a profité d’un peu de répit, de quelques jours loin du cartel pour la voir. Ça a été une sacrée organisation pour se rencontrer en dehors de la ville. Pour se retrouver et se serrer dans ses bras. Il n’a pas oublié  que c’est son anniversaire, qu’il a prévu un petit repas pour tous les deux, un cadeau à lui offrir. Avec Kimia, il se sent moins souillé. Il a moins l’impression d’être cet homme se perdant de ce que lui offre cette vie au sein de ce cartel. Il a l’impression qu’il perd son humanité chaque jour, que tout le rapproche des malfrats et moins du FBI. A croire que trop s’infiltrer, finit par avoir raison de lui. Et pourtant, avec sa sœur, il redevient comme avant. Il est cet homme bon et sincère. Cet homme qui se bat pour son pays en souhaitant éradiquer le mal. Pourtant, c’est une route longue. Et avec Kimia, il espère pouvoir oublier un peu. Ça fait du bien ainsi. Et c’est la plus douce des parenthèses jusqu’à ce qu’elle lui annonce être fiancée à Mike. Il ne l’aime pas. A vrai dire, il n’aime pas les types fréquentant sa sœur. Il ne veut que son bonheur mais il la trouve si innocente, se laissant trop facilement avoir. C’est qu’elle est sa sœur et qu’il souhaite que rien ne lui arrive. C’est sa sœur et il aimerait qu’elle se prenne moins des poteaux, qu’elle soit plus forte tout en étant cet être qu’il aime le plus au monde, cet être ne le décevant jamais.

Juillet 2017Il a tellement changé en l’espace de deux ans. Cette enquête lui a bouffé la vie, il a l’impression de se reconnaître dans le regard des membres du cartel mais de ne plus se sentir chez lui lorsqu’il se trouve avec ses collègues de boulot. Quiconque du FBI aurait pu s’en apercevoir, faire des tests, se rendre compte qu’il est devenu un malfrat, que les corps ont été caché lorsqu’il a fallu abattre, lorsqu’il a pris une place plus importante au sein de la mafia. Il a fini par trouver le véritable cerveau, homme se faisant passer pour le lambda richissime du coin mais gérant d’une main de maître ses affaires. Qui plus est, c’est un homme sympathique et Aaron a fini par l’apprécier, quand bien même, il sait qu’il le considère comme un ennemi. Pourtant, c’est plus fort que lui. Il a atteint un tel grade depuis tant d’années. En étant infiltré, il a su montrer qu’il était digne de confiance, qu’il méritait sa nouvelle place, habitant ainsi dans les beaux quartiers, dans cette grande villa où toute l’illégalité de Los Angeles s’y réunit. Les soirées. La luxure. L’argent. La perte de conscience par l’excès et l’ivresse. Telle est sa vie dont il se garde bien de raconter aux fédéraux. Ce qui se passe au Cartel reste au Cartel si ce n’est qu’il cherche encore des preuves tangibles pour faire chuter le Cartel. Abattre Edward Gallagher n’est pas suffisant. Il faut plus car il constitue le vaste noyau d’un univers bien grand. Et faire chuter la reine des abeilles n’aura pour seul effet que d’en nommer une autre. Peut-être ce sera lui ? Il préfère ne pas y penser. A vrai dire, il sait qu’à ce moment-là, les masques devront tombés. Mais il en ait pas encore là. Bras droit d’Edward, il sait être conseiller, écouter son histoire, apprendre qu’il s’est marié à Las Vegas avec une mannequin écervelée qu’il a dû rencontrer une ou deux fois. Elle va habiter par ici, au gram dam de tous les membres. Voilà que le patron vient de se marier.
Le début des emmerdes commencent…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1589

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:51

Bienvenue à toi, BG hello Fais pas trop de bêtises ! hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1743

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:52

Re-welcome !

(Ou pas, c'est encore la peine de te souhaiter la bienvenue vu le nombre de persos que tu as ? huhu )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham S. Walker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1941

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:53

Tiens c'est là qu'il s'est sauver le pseudo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Neige Winchester
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 10:54

T'es beau t'es beau t'es beau huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:00

Merci mes chatons ! huhu
Je me frotte lascivement contre vous What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Neige Winchester
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:02

Laaaaapin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1743

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:03

copinons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manek Kirschnen
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1022

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:09

Haaaaan mais Aaron est le nouveau beau-frère de Otto ?! OMG, je meurs xD
Bref, on va devoir se réserver un rp ma belle, pour célébrer ça et le retour de votre couple de folie avec Anya ! omg amour
Hâte de lire cette fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Crevette
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 139

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:10

Aaron Saywer a écrit:
Claquette qui claque au rythme de ta souffrance

Tu m'as tellement tuée ma Chouquette !!! Razz Razz Et avec ton titre aussi, j'en peux plus ! Ce passage du film était épique xD

Et je t'aiiiime ma Chouquette d'amouuuuur !!! amour Et surtout mon Aaron de la mort que je vais adorer claquer dans tous les sens jusqu'à ce qu'il devienne rouge sur chaque centimètre de son corps 8D
On va tellement se marrer comme on a toujours si bien su le faire avec nos deux loulous !! cute Et surtout, j'ai un frère pour Kimiii Ouaaaaaah
Bisous sur tes deux fesses !

ET T'ES BEAU AUSSI !
Ouaaaaaah Ouaaaaaah Ouaaaaaah Ouaaaaaah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McCarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 1841

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 11:27

Non mais je suis trooop heureuse de les retrouver les deux loulous, même si c'est dans une version deux qui change du tout au tout. huhu
Il en va de soit que tu dois me garder un lien également. huhu
Love you. coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire L. Scott
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 1680

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 13:30

Bon retour parmi nous & bon courage pour ta fichette. coeur
Ca fait trop plaisir de vous revoir les jouer à nouveau, ils nous manquaient aussi.
Hâte de voir ce que tu nous prépare. le regard pervers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Winchester
Admin Ours Brun
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/09/2016
MESSAGES : 514

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 16:38

J'ai la vision de Paul en train de danser en talons aiguilles et c'est magique huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin fille de Raphaël
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 524

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 18:31

Ca fait du bien de revoir vos deux loulous ! Je poste ici mais j'ai la flemme de poster sur Anya Arrow J'ai peur qu'elle me morde aussi

J'ai hâte de voir cette nouvelle version de vous deux omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 214

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 18:33

JE VOUS AIME TOUT PLEIN LES CHATONS heart3 heart3 heart3 heart3 heart3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Samuels
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 727

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 21:28

Oh putain ! Super ton perso ! Milie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwen S. Wesker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2017
MESSAGES : 492

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Ven 11 Aoû - 23:36

Re bienvenue Razz  Il est à croquer Paul Walker cute heart3 bave huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Jeu 17 Aoû - 19:20

Rebienvenue ! Ah , Paul... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Brady
Admin masseuse coquine
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017
MESSAGES : 661

MessageSujet: Re: Aaron - « Goodbye » - « Thank you »    Sam 19 Aoû - 18:33

huhu
Le délai pour ta fiche est atteint mouais T'as besoin de plus de temps héhé
laugh JOTEM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aaron - « Goodbye » - « Thank you »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Aaron Ekblad
» Goodbye my old friend...
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-