Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Inconnus
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2015
MESSAGES : 695

MessageSujet: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Dim 13 Aoû - 11:21


   


Gabriel, Chris, Abraham & Grace

   Par une sombre nuit...


Il paraît que les routes ne sont jamais sûres la nuit... Mais toi, Grace, tu t'en tamponnes comme du taux de glycémie de ton voisin surtout que c'est un alcoolique notoire, doublé d'un abruti. Après une soirée bien arrosée avec des amis, tu décides de rentrer chez toi et pour éviter tous les feux de la ville, ou des flics potentiellement embusqués, tu décides de passer par des petites routes qui bordent la forêt. Sauf que bientôt, c'est la panne sèche et te voilà arrêtée sur le bord de la route. Pas de réseau. Pas internet.
C'est au même moment que Abraham fait son apparition. Personne ne sait trop d'où il est apparu. Il se contentait juste de marcher le long de la route, titubant quelque peu. Les rageux diront qu'il est bourré. Mais la véritable histoire, c'est qu'il s'est fait arrêter par la police et que son état d'ébriété l'a forcé à poursuivre son chemin avec ses petites pattes. Il aurait dû arriver chez lui il y a bien longtemps, mais étonnement son sens de l'orientation laisse quelque peu à désirer. Ainsi, vous êtes paumés tous les deux, un peu éméchés, mais de bonne aide.
Mais par chance, une âme charitable, celle de Gabriel Goldstein qui passait par-là et qui décide de te prêter assistance ! Il envoie son chauffeur vérifier l'état de ta voiture et tandis que vous conversez, une brume opaque se lève. Puis un cri. Celui du chauffeur. A peine le temps de le rejoindre qu'il a mystérieusement disparu. Vous pourriez vous enfuir avec la voiture de Gabriel, mais cette dernière ne fonctionne plus, comme si un sortilège l'en empêchait. Ou une malédiction.
Le cri a eu pour effet de réveiller Chris. Toi, tu es là parce que tu fais du camping sauvage. Pourquoi ? Pour te ressourcer et parce qu'un marabou t'a bien expliqué que bouffer des racines et de l'écorce, ça aide le karma. Et tu en as bien besoin depuis quelques temps. Tu sors de ta tente comme un fou, et tu retrouves le fameux trio. Vous êtes quatre, perdus, sans rien pour que quelqu'un vous vienne en aide. Le brouillard vous empêche presque de voir vos chaussures.
Pour seul recours, vous n'avez qu'une lueur pâle au loin de la forêt qui pourrait bien s'apparenter à un refuge. Un vieux manoir ? Vous ne le saurez que si vous y allez... What a Face

*Voilà votre intrigue les enfants
- Grace commence, puis Abraham puis Gabriel et enfin Chris
- Les Inconnus viendront vous embêter à nouveau 8D
- Pour toutes questions, n'hésitez pas à contacter Matthew coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Grace Wilson
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1630

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Dim 13 Aoû - 21:38


Par une sombre nuit...


Grace, Chris, Abe & Gaby



"Foutue bagnole !"

Je donne un coup de pied rageur dans la voiture de location et peste encore plus fort à cause de la douleur que ça m'inflige. Aïe ! Bordel, quelle idée de louer une voiture électrique alors que j'ai passé la soirée dans un coin de la ville qui n'était pas équipé pour la recharger pendant que je me bourrais la gueule avec des amis au pub du coin ?! Et quelle idée de passer par les bois pour rentrer chez moi ? J'espérais quoi, au juste ? Ah oui, esquiver les voitures de flics. Faut dire que j'ai beau aimer les cowboys, les gars en uniformes qui se prennent pour des cadors juste parce qu'ils ont un badge, ça me dégoûte. Avec de la chance je serais tombée sur Victoire, mais ça c'est pas dit. J'essaye d'appeler une dépanneuse, mais j'ai étonnamment pas de réseau ici. Je commence donc à marcher en m'éloignant de la voiture pour trouver du secours.
Soudain un bruit me fait sursauter, et je farfouille dans mon sac à la recherche de ma bombe au poivre. Je me fige en voyant Abraham arriver en titubant, visiblement aussi éméché que moi. Je m'approche de lui, contente de voir un visage amical.

"Abraham, je suis contente de vous voir !"

Je suis en train de lui expliquer ma situation quand une autre personne arrive à notre hauteur en voiture. La vitre arrière se baisse sur un homme souriant, qui se propose de nous venir en aide. Cet homme, il est assez connu ici pour que j'ai déjà entendu parler de lui. Gabriel Goldstein. J'accepte avec plaisir, et il descend de voiture alors que son chauffeur s'éloigne en direction de mon véhicule. Peu de temps après, une brume épaisse se lève, et un cri retentit. Nous nous précipitons dans la direction d'où il provenait - étrangement, la direction de ma voiture. La voiture de Gabriel est là, mais aucune trace du chauffeur.

Est-ce que je suis en train de paniquer ? Non, même si, l'alcool aidant, je suis loin d'être sereine face à ces événements étranges. Et la voiture de Goldstein qui ne démarre plus à son tour... Un craquement dans le bois près de nous me fait sursauter de nouveau - je vais décidément finir cardiaque, moi ! Heureusement que j'ai un cardiologue à mes côtés - et quand on se tourne vers l'origine du bruit, un autre homme fait son apparition en tenue de camping. Décidément, je me sens en infériorité numérique avec toute cette estostérone à côté de moi !
Mais l'heure n'est pas à ce genre de considérations, bien que mon esprit embrumé par l'alcool ait une fâcheuse tendance à se laisser dériver. On a besoin d'aide. Et là, pour le moment, le seul bâtiment dans les environs est une espèce de manoir, ou de maison, ou de refuge, au milieu de la forêt. Je regarde tour à tour mes compagnons d'infortune avant de lancer un joyeux :

"Une rando en pleine nuit dans une forêt brumeuse, ça vous tente ?"

Sérieux, on dirait un film d'horreur, et moi la blondasse qui va crever en premier...


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Dim 13 Aoû - 22:20



❝ Par une sombre nuit... ❞


Gabriel, Chris, Abraham & Grace
“My imagination completely controls me, and forever feeds the fire that burns with dark red light in my heart by bringing me the best dreams. I've always had a wild imagination, a big heart and a tortured soul so I feel that dark fantasy, love and horror are in my blood.”  △
La chemise défaites, le torse à l'air, je rigole tout seul en marchant sur ce chemin louche, mais je m'en colle complètement. La porsche ira sagement m'attendre dans son lit et demain matin j'irai la récupérer... J'ai aucun souvenir du motif de la soirée, mais je ne crois franchement pas qu'on nécessite quoi que ce soit pour boire... si? Au moins j'ai encore mon portable qui à 42% de batterie et je tente d'appeler les gens, mais j'ai pas de service. Du coup je m'en sers comme d'un MP3, fouillant ma bibliothèque musicale. Chanson de merde... chanson de merde... chanson de... raaaah je trouve rien, du coup je lance la lecture aléatoire et qu'est-ce qui tombe à point? Despacito. Ce foutu numéro 1 hispanique que personne ne comprends, mais que tout le monde tente de chanter à sa propre sauce. Du coup j'attends le refrains et à plein poumon je chante...

-DEEEEEEEEESPAAAAAACITO!!!!! …

Visiblement dans ce coin personne ne m'a sûrement pas entendus, mais à ma grande surprise alors que je m'attends à reprendre le refrain, je hausse doucement un sourcil tombant directement sur Grace. Je la vois partout ses jours-ci... C'est incroyable. Elle tombe pile comme un macdo au milieu du désert. Elle me complimente et moi confus je regarde derrière moi... Ah non. Elle m'adresse bien la parole. Elle m'explique rapidement un scénario de dingue, alors que je reboutonne lentement ma chemise ni vu, ni connus ne comprenant pas grand chose ayant tout simplement trop d'alcool dans les veines... Moi je suis juste content de trouver ce magnifique trésor brillant au milieu de la route... Pour le reste, je vais la suivre et faire ce qu'il faut. Comme quoi, le scénario romantique finit en partouze puisque nous sommes rapidement rejoint par une autre voiture.

-Vous auriez pas de quoi manger dans votre voiture? Bon je dis ça... Il me reste encore des menthes dans ma poche... Je présume que je peux en prendre pour faire descendre l'alcool... Mais je doutes que ce soit efficace.

Ce cri par contre fait un peu revenir une lucidité chez-moi et ce brouillard épais me change les idées... Grace propose quelque chose d'assez simple, qui me paraît une excellente idée. Je lève la main en marchant vers elle.

-Je suis partant... Je... dirais même plus WATSON! Trouvons de quoi passer la nuit... Parce que de un... Je suis trop torcher pour contester quelconque décision... Et de deux... De deux.... Merde j'ai oublier. Bah tant que Grace est là, moi je suis de la partie. Simplement.

Du coup je regarde au loin et je sens cette petite voix qui me dit MAUVAISE IDÉE... Et je rigole simplement... À quel moment je l'ai écoutée cette voix si je me suis retrouver ici bourrée comme une distillerie au milieux d'un champs... Je fais un bisou sur la joue de Grace et je regarde les autres....

-On sera comme les chasseurs de fantômes des temps modernes... Excepter qu'on sait pas chasser es fantômes... Et qu'il n'y à pas de fantômes...

Je me met à rire... Comme une merde en regardant Grace... Allez... Rigole avec moi... Elle était marrante ma blague.  
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Gabriel Goldstein
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 19/09/2015
MESSAGES : 1065

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Dim 20 Aoû - 19:42

C’était un peu comme ce genre de blagues commençant par « c’est l’histoire d’un français, un américain et un chinois dans un bar… » Sauf que là, c’était tout à fait autrement. Gabriel se demandait s’il n’était pas tombé sur une caméra cachée. Parce que tout semblait si bizarre à ses yeux. Déjà, le fait de tomber sur une blonde en pleine nuit, ayant subi une mystérieuse panne de voiture et Abraham, le cardiologue de sa fille complètement torché et ne l’ayant, sans doute, pas reconnu. Comme si ce n’était pas déjà étrange comme ça, son chauffeur disparut brutalement jusqu’à ce que ses cris résonnèrent dans la forêt. Autant dire qu’il aurait préféré que tout ceci soit une caméra cachée. D’autant plus que le réseau ne passait pas. Il lui était impossible de joindre qui que ce soit. Sa voiture ne démarrait toujours pas. Et un deuxième homme venait de le rejoindre, un type étrange confirmant qu’il faisait du camping ici. Drôle d’endroit. Le pianiste leva un soucil en se demandant qui était le moins net de ces trois hurluberlus. Non parce qu’il était évident que lui était sain d’esprit. Après tout, il ne se baladait pas tout seul sur une route déserte, il ne se promenait pas la moitié de la chemise ouverte et il ne faisait pas du camping dans une forêt brumeuse. Toute personne saine d’esprit ayant vu Blair Witch ne tenterait même pas cette délicate aventure. Mais les gens sont tarés. « Vous avez de drôles de gouts en matière de camping. » Dit-il en fronçant les sourcils et en se tournant vers la blonde et le docteur. Ce dernier semblait en dehors de son corps et visiblement, ils connaissaient l a blonde. A croire que la rencontre était presque trop étrange. Il sentait que quelque chose d’étrange se produisait. Et surtout, il ne tenait pas à rester dans cette forêt une seconde de plus. Aussi, fut-il d’accord pour que l’on se rende vers cette bâtisse apparaissant non loin. Peu rassurante mais semblant être le seul endroit pour se protéger et peut-être trouver de quoi appeler un dépanneur. « Avec un peu de chance, on trouvera un téléphone là-bas – et pas de fantômes. » Dit-il à l’adresse de l’alcoolisé. « Je suis relativement inquiet pour mon chauffeur. On ne l’entend plus mais il ne revient pas. » Et puis, il avait l’impression que cette forêt paraissait menaçante. Et malgré les appels, son homme de main ne se manifesta pas, laissant pas d’autre choix à Gabriel que de suivre l’étrange trio avançant dans la noirceur de la nuit. « On devrait s’éclairer avec les lampes de nos téléphones. On pourrait se prendre les pieds dans… Dans des racines. » Ou autre songea-t-il mais il préféra renier l’idée. Sans doute, avait-il regardé trop de films d’horreurs quand il était plus jeune ; Ce n’était rien que de l’humidité. Rien d’autre. La maison serait accueillante et fonctionnelle avec des occupants qui sauront les aider. Ils pourront s’en sortir. Et s’il le faut, son chauffeur aura rencontré un garde forestier et ce dernier l’aura emmené au poste de police se trouvant dans la ville d’à côté pour permettre de prévenir Delilah.
Oui, tous les moyens étaient bons pour ne pas céder à la panique, et plus ils avançaient vers le bâtiment, moins Gabriel se sentait en confiance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
A. Christopher Canovas
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/02/2016
MESSAGES : 229

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Mar 22 Aoû - 19:12

Je pense être l’être le plus con du monde de vouloir faire du camping par une nuit aussi moche. Mais j’avais besoin de m’éloigner. Mais bon, c’était le seul week-end que je pouvais m’accorder vu que j’avais enfin trouvé quelqu’un pour Lola pour deux jours complet, deux jours c’est énorme ! Mais voilà, il fait moche, il y a de la brume de partout et pour tout dire je ne suis pas vraiment éloigné de la route. Du coup, je suis surpris lorsque j’entends quelqu’un shooter dans une pauvre carrosserie qui n’a absolument rien demandé au monde à part de ne pas vivre avec une bosse. Mais je n’ai pas le temps de quitter mon petit campement que j’entends un autre chanter une chanson complètement pourrie qu’on entend tout le temps à la radio et que Lola adore reprendre en hurlant dans la maison. Non mais sérieusement j’avais juste envie de prendre l’air … Poussant un soupir je m’étais déplacé finalement pour retrouver trois personnes sur la route. L’état des situations faites et moi leur expliquant que j’étais en train de camper, voilà qu’un des mecs me dit que j’ai de drôle de goût en matière de camping. « Je préfère avoir de drôle de goût plutôt que de mauvais. » Et je lui souris pour mieux faire passer le message. Je n’avais pas vraiment envie de continuer à converser avec eux mais autant rester poli. Mais personne n’avait l’air d’avis à rester dans ce joli petit coin de forêt et pour tout avouer j’étais un peu près de leur avis. Mon week-end était quand même pourri d’avance alors un peu plus ou un peu moins ne fera pas la différence. « Parce que tu crois aux fantômes ? » Je me moque en riant légèrement même s’il ne s’adresse pas à moi. Mais il n’a pas tous les tords non plus, son chauffeur a tout de même disparu et j’avoue que c’est assez étrange de ne pas le revoir venir vers nous. Puis il souleva un point intelligent, s’éclairer avec les lampes de nos téléphones. « Oui mais un à un au cas où des pannes de batterie. » Répondis-je alors à l’homme sans chauffeur. Le médecin avait l’air complètement à l’ouest et la blonde perdue. Cool, la soirée va être sympa. « Puis j’ai ça aussi, juste au cas où. » Je désigne l’endroit où je range mon flingue à la ceinture. Mais bien sûr que je ne sortirais jamais sans cette petite chose, elle est presque devenue ma raison de vivre. Je pense être le plus zen de la bande, ce n’est pas celui-là qui se fait tuer en premier dans les films d’ailleurs ? Oh tant pis. Mais je n’allais pas les abandonner maintenant que j’étais là. « Sinon, on devrait retrouver ma voiture pas trop loin sur ce chemin. » Je désigne un sentier forestier non loin de nous et donc non loin de mon campement. Ouais, j’avais la flemme de déplacer toutes mes affaires pour un petit campement. « C’est mieux que de marcher à la lueur de téléphones. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Grace Wilson
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1630

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Mer 23 Aoû - 9:47


Par une sombre nuit...


Grace, Chris, Abe & Gaby



Sur les trois hommes qui m'accompagnent, l'un a l'air aussi torché que moi, probablement plus, même, et les deux autres semblent avoir un peu plus de logique que les deux pochtrons que nous sommes. Quand Abraham évoque les fantômes, je me fends la poire avec lui. Bon sang, c'qu'il est drôle !

"Ouaaaais, allons à la chasse aux fantômes !!! Des fantômes, comme si ça existait ! Caspeeeer ??? Wouhou, Caspeeeeeeeer ???!!!"

Allumant l'application "Lampe torche" de mon téléphone portable, j'arrive enfin à voir où je mets les pieds. Sauf que j'ai les mains trouées, et que du coup mon portable manque m'échapper. Je le rattrape de justesse en poussant un juron, et m'aveugle au passage avec la lumière continue du flash. Rhaaaa, mais c'est pas possible, tant de poisse ce soir !
C'est le moment que choisi le campeur pour montrer qu'il a un flingue. Un flingue. Un fl... Quoi ?

"Putain, il a une arme !"

J'ai un mouvement de recul. J'aime pas les armes. Pas du tout. J'ai toujours sur moi ma fidèle bombe au poivre, justement parce que j'ai pas envie de me balader avec un pistolet ou un couteau, c'est un coup à ce qu'un agresseur le retourne contre moi. Respire, Grace, respire... Je m'approche d'Abraham, le seul en qui j'ai à peu près confiance, surtout dans mon état d'ébriété actuel, et je m'accroche à son bras comme à une bouée de sauvetage, mon portable allumé toujours dans la main. Le mec armé propose qu'on aille jusqu'à sa voiture, et je secoue vigoureusement la tête.

"Je vais nulle part avec un mec qui est armé, vous avez jamais vu de film d'horreur ou quoi ?"

C'est bien, l'alcool. Ça rend parano. Je serre un peu plus fort le bras du cardiologue sans quitter du regard les deux autres hommes, suspicieuse.

"Et puis d'abord, je connais même pas vos noms..."

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Jeu 24 Aoû - 11:03



❝ Par une sombre nuit... ❞


Gabriel, Chris, Abraham & Grace
“My imagination completely controls me, and forever feeds the fire that burns with dark red light in my heart by bringing me the best dreams. I've always had a wild imagination, a big heart and a tortured soul so I feel that dark fantasy, love and horror are in my blood.”  △
Ma tête à beau freiner sous l'alcool, il n'en reste pas moins que dans un déclic un peu tardif, vus la noirceur je reconnais notre partenaire qui à sembler perdre sa voiture également. Gabriel, je me souviens effectivement de lui. Un patient, un amis et surtout le genre de personne qui fait étrange de rencontrer en plein milieu d'une route. En revanche, cette escapade nocturne se change lentement en convention avec un autre membre qui se joins à nous. Jusqu'ici il est sympa et ne semble rien dire, mise à part le fait d'utiliser nos téléphones un à un ce dont dans un ton plutôt alcoolique, mais dont je tente de dissimuler j'approuve totalement. Ce qui me fait par contre rapidement faire une prise de conscience, c'est lorsqu'il décide de montrer qu'il porte une arme à sa ceinture. Nerveusement j'avale ma salive et j'aurais bien voulût prendre la parole, en revanche Grace le fait et pas forcément discrètement.

-C'est pas tant le soucis Grace....

Rien à faire de prendre la parole à toujours parler, je suis invincible en ce moment. D'ailleurs, je profite du fait que j'ai l'attention sur moi pour envoyer un texto à Grace. Malheureusement alors que je tente d'écrire « On va tenter de lui choper son flingue... », je résulte à écrire « sdjjdk choper flingue.,ksdlkf » … Bah quoi, vous feriez mieux que moi? Avouons le pas vraiment. J'envoie quand même le SMS sur le téléphone de Grace, selon moi discrètement et observe les différents visages dans la noirceur. Je soupire doucement en essayant de me concentrer, tâchant d'oublier le fait que je suis tellement cogner par tout cet alcool ingurgiter que ça deviens difficile de garder la tête au neutre.

-Je connais Monsieur Goldstein, tu peux lui faire confiance, c'est.... Un patient en quelque sortes, mais aussi un amis si je peux dire... En revanche....

Un amis... Il ne faut pas se l'avouer, une amitié dans les conditions les plus atroces, étant donner que Gabriel et Abraham ont traverser beaucoup d'épreuve difficile et ont continuer de se côtoyer au fil du temps. En revanche, ce qui est drôle c'est de se croiser dans un environnement complètement extérieur à leurs habitudes. Je lui pose rapidement une main dans le dos pour le saluer plus proprement que de lui demander pour de la bouffe et je lui laisse mon traditionnel sourire de salutation. Je marche lentement pour aller faire face directement à l'inconnu au pistolet et je renifle du nez en remontant mes pantalons.

-... Lui je le connais pas...

Je plisse le regards et je ne bronche pas, le fixant. Intérieurement j'ignore pourquoi, mais j'ai ce sentiment qu'il va tout simplement craquer et rendre son arme... L'alcool me rends fort et je suis le Goliath de ses environs! Nulle ne trépassera ma colère. Je garde Gabriel et Grace derrière moi en héro pour tout simplement agir tel l'homme mature de la situation et je viens doucement croiser les bras en soulevant la tête.

-Et si Lucky Lucke commençait plutôt par présenter sa plaque... Son badge... Ou son permis de port d'armes... J'ai pas envie d'avoir le risque qu'on se prennent une balle, parce que l'envie peut subitement te prendre!

Bah quoi, c'est légal les armes, mais c'est aussi avec une arme qu'il peut rapidement nous trouer s'il n'est pas content.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Gabriel Goldstein
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 19/09/2015
MESSAGES : 1065

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Dim 27 Aoû - 18:53

Il finit par se rendre d’un truc super important. L’un des deux hommes, il le connaissait puisqu’il n’était autre que l’un des médecins suivant sa petite fille. Ce ne fut que lorsque la blonde alluma son téléphone et actionna la fonction « torche ».  « A… Abraham Walker ? » Dit-il d’une voix ébahie s’apercevant que si la voix lui paraissait familière, c’était bien pour quelque chose. Quelle pouvait être la probabilité de se retrouver perdue dans une forêt brumeuse avec le médecin de sa fille ? D’autant plus, quelqu’un qu’il connaissait pour avoir souvent parlé de tout et de rien entre chaque consultation ou d’un IRM prenant du temps. A force, il le considérait bien plus qu’un simple docteur. C’était un ami. Un ami bourré ce soir. « Oui, nous nous connaissons, Abraham est le médecin de ma fille. Et je m’appelle Gabriel. Et vous quel est votre nom ? » Demanda-t-il à la blonde dont on venait de lui présenter, unique femme guère rassurée de se retrouver en face d’un homme inconnu et d’un deuxième bien moins sympathique. Et armé. « J’espère qu’il n’y aura pas besoin de se servir de cette arme. » Dit-il sèchement à l’attention du campeur fort peu sympathique. D’autant plus qu’il paraissait menaçant. Peut-être était-ce un tueur en série et personne ne le savait ? Il venait sans doute de commettre un crime suffisamment odieux et récent pour ne pas être encore dans la ligne de mire de la police ? Gabriel se faisait des films. Il était inquiet et soupçonneux. Un peu comme dans les films d’horreur. Il y avait toujours ce gars qui finissait par mourir en première mais dont on avait pris le plaisir de détester. Ce qui est le cas avec ce dernier. D’autant plus qu’il n’était guère motivé à l’idée de se rendre au véhicule du campeur plutôt que la bâtisse. « J’espère que votre voiture fonctionnera. Pour l’instant, deux viennent de rendre l’âme. Et je dois que ma voiture ne souffrait d’aucun souci auparavant. » Et elle était neuve, peu de kilomètres. Il avait mis le prix dans cette voiture. « Si c’est sur le chemin, nous pouvons nous y rendre. Mais je pense que le plus simple est de continuer à nous diriger vers le bâtiment là-bas. Peut-être, il y aura une ligne téléphonique à défaut d’avoir du réseau. » Et puis, il ne se sentait pas en sécurité dans cette forêt. Il y régnait une atmosphère menaçante. Gabriel ne se sentait pas bien. Comme pris au piège. « Mettons-nous en route. Plus vite on accèdera à la voiture, plus vite, nous pourrons appeler une dépanneuse pour nos voitures. »

Et ils se mirent en route. Chaque crissement de branches ou de feuilles paraissaient être amplifiés. A croire que l’on entendait qu’eux. Il y avait du bruit autour s’apparentant à celui de la forêt. Gabriel n’en savait rien rien. Il n’avait jamais campé. Le camping, c’était un loisir de pauvre. Il préférait se rendre dans des hôtels de luxe avec un spa, un jacuzzi aussi l’immersion nocturne dans la nature restait quelque chose d’inédit. « Tout le monde va bien ? » Finit-il par dire afin de vérifier qu’ils étaient toujours quatre avant de tourner son regard vers le campeur. « Où est votre voiture ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
A. Christopher Canovas
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/02/2016
MESSAGES : 229

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Sam 2 Sep - 11:38

Je ne les aimais vraiment pas tout ce petit monde mais pour une fois que je me voulais sympa et rassurant j’avais l’effet totalement inverse alors que le premier complètement bourré s’avança vers moi en me disant qu’il ne me connaissait pas et la blonde semblait carrément effrayée de voir un flingue. Mais oui, quelle belle petite équipe ! « Calme toi la blonde, c’est un flingue comme parmi tant d’autres dans ce glorieux pays ! » Je lui réponds sur un ton assez sec. Ouais, je voulais être sympa de base mais pour le coup je n’avais vraiment plus envie d’y être. Le seul truc qui m’énerve c’est que je dois admettre que la brume est inquiétante et que pour le coup j’ai vraiment mal choisi mon jour de camping. Oh et merde qu’ils s’occupent de leur affaires ces trois-là. Je leur propose déjà bien gentiment de les protéger avec mon flingue et ils s’énervent et voilà qu’en leur proposant ma bagnole ils s’énervent aussi ! « Moi c’est Chris. » Je me présente brièvement parce que je n’ai absolument pas envie de leur dire quoi que ce soit d’autre. J’ai encore moins de sympathie à leur encontre maintenant et le type complètement bourré ne me revient pas du tout. Je vais m’en méfier comme de la peste de celui-là puis de la blonde aussi. L’autre mec à l’air un peu plus sympa quoi que froid et distant également. Mais au moins il ne refuse pas l’aide de la voiture et me souhaite de ne pas me servir de mon flingue. Au moins il est très clair et je hoche la tête à ses paroles. D’ailleurs ce mec est même assez sympa pour demander le nom de la blonde, personnellement je préfère continuer de la nommer la blonde parce que peu importe le nom qu’elle porte je m’en fiche royalement. Mais voilà que celui pour lequel j’éprouve encore un peu de sympathie espère que ma voiture fonctionnera bel et bien car les deux premières étaient foutues jusque maintenant. « Il n’y a aucune raisons pour qu’elle ne démarre pas à moins que ce brouillard n’en soit la cause. » En effet, le brouillard était bien épais et bien inquiétant. Je n’en avais pas encore vu de la sorte de toute ma vie.

« Le bâtiment semble être une bonne idée mais la voiture reste meilleure. D’abord la retrouvée et si elle ne nous lâche pas comme les deux premières alors il sera plus simple de prendre la fuite si jamais les choses se gâtent. Je n’aime pas vraiment les bâtiments lugubres dans le brouillard proche de forêt inquiétante. » Je mets de nouveau une pointe d’humour dans mes paroles mais sans vraiment en être convaincu moi-même. Mais une fois la décision prise, nous voilà en train de nous mettre en route, le fameux Gabriel prit la tête quant à moi j’attendis que la blonde et l’alcoolique se bougent pour pouvoir fermer la marche. « Les femmes et les bourrés d’abord ! » Je souris ironiquement pour les inviter à se bouger le cul et me mettre derrière.

Une petite marche plus loin, je fini par me demander où avait donc bien fini mon campement. Inquiet je marchais donc plus lentement que les autres en m’éloignement un peu. Mais les rattrapant aussitôt lorsque le premier de la troupe demanda comment ça allait mais aussi où se trouvait ma voiture. « Eh bien je ne sais pas si vous allez me croire mais … elle devrait être là … et ma tente devrait être un peu plus sur la gauche mais il n’y a plus rien … Rien du tout. » Je remontais la file pour me retrouver à hauteur du fameux Gabriel. « Regarde. » Je pointe le sol du doigt pour lui prouver qu’il y avait bien des traces de roues fraiches sur le sol. « Elle était ici, les traces sont un peu plus enfoncées car elle était garée juste ici. Et là tu vois bien que les traces s’arrêtent. » Je ne m’adresse cas lui car il me semble être le seul doué d’intelligence dans ce petit groupe. Puis, moi aussi je suis dans la merde maintenant et ce n’est pas comme si je n’avais que moi maintenant je dois aussi penser à rentrer en vie pour Lola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Grace Wilson
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1630

MessageSujet: Re: [GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...   Mar 5 Sep - 21:49


Par une sombre nuit...


Grace, Chris, Abe & Gaby



Mon nom ? Il veut mon nom ? Bon, est-ce que je lui donne ? Oui ? Non ? Avant que mon cerveau embrumé ne réagisse, ma bouche a déjà répondu d'elle-même, cette garce !

"Grace... Wilson. Enchantée, Monsieur Goldstein."

Et ensuite, à l'attention de ce malotru de "Chris" qui ne daigne même pas nous donner son nom de famille, je pointe un doigt accusateur vers lui. Ma diction subit les effets de l'alcool, et mon esprit aussi. Foutu cerveau, t'as besoin de te mettre en veille à un moment pareil ? C'est vraiment pas cool de ta part...

"Alors dej...Déjà c'est pas La Blonde... Que j'm'appelle ! Et ensuite... Ben j'vous suis. Mais tu sors pas le flingue. J'aime pas les armes, c'est d'la merde. "

Je farfouille dans mon sac en titubant un peu, faisant quelques pas en compagnie de mes trois comparses. On va chercher la voiture du campeur, qu'y disaient. Ben v'la l'résultat : pas d'voiture ! Nada, que dalle !

"Ha !" Je m'exclame avec un sourire narquois. "On fait moins l'malin sans sa voiture, cowboy !"

J'ai les yeux qui piquent, mélange de fatigue et l'alcool, certainement. Quoi ? Le cerveau est en grève, et le corps veut le rejoindre ? Pas question ! Je me mords l'intérieur de la joue pour me réveiller, et essayer de me rendre un peu plus lucide par la même occasion, et c'est pas gagné. Aïe ! C'est que ça fait mal !

"Bon, du coup on fait quoi ? Moi j'reste pas plantée là, je propose qu'on revienne au plan initial : On va voir la maison."

Disant ça, je me plante devant Tic et Tac (Gabriel et Chris), les bras croisés sur ma poitrine. En espérant qu'Abraham me soutiendra.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[GABRIEL, CHRIS, ABRAHAM & GRACE] Par une sombre nuit...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Forêt Sombre...
» La nuit du renouveau.
» Du bleu dans une sombre nuit [Pv Hans]
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Et si... les choses avaient été différentes?-