Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Inconnus
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2015
MESSAGES : 692

MessageSujet: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Jeu 17 Aoû - 6:40


 


La toile de la discorde

  Kaichiro & Anne-Evangeline


 
Anne tu es en train de rentrer chez toi. Tu es en feu et pour cause: ton service a été pourri aujourd'hui. Des verres renversés. Des clients mécontents et pas sympathiques. Autant dire que c'est une journée à vite oublier.
Toi, Kaichiro, tu es gai et enjoué, tu as bossé toute la nuit sur une œuvre que tu dois présenter à une galerie d'art située sur Rodéo Drive, autant dire que c'est THE rendez vous à ne pas manquer.
Et vous allez, pourtant, vous rencontrer ? Ouais ouais je vous assure !

D'ailleurs, connaissez-vous le film Destination Finale ? Et cette loi implacable de la mort ? La voici ! Tout se passe très vite. La goutte tombe du ciel (sûrement une mouette !) et tombe sur un passant qui s'empresse de l'essuyer avec un mouchoir qu'il jette dans une poubelle pleine. La force mise dans le geste fait tomber une canette qui rebondit et roule contre les roues d'un cycliste tombant tête en avant et s'échouant contre un petit buisson. La force du choc et le bruit fait sursauter une Anne-Evangeline qui se retourne mais étant donné que c'est la journée des Pierre Richard et des mains gauches, elle perd l'équilibre (un peu bancal la blonde) et tombe. Seulement, elle tombe en arrière, et son dos vient atterrir contre la toile gigantesque et recouverte de kraft que tient Kaichiro. Sous le poids de la blonde, la toile se fend en deux détruisant ainsi l'œuvre et la bonne humeur de l'artiste.
Il était à deux cent mètres de la galerie.
Dans destination finale, il y a un mort, on dira donc RIP la toile What a Face
Comment dire ... Journée de merde ?

*voilà votre sujet les agneaux
*Kaichiro commence suivi de Annouille
*Pour toutes questions, contactez Héloïse ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Jeu 17 Aoû - 12:07


 


La toile de la discorde


Il y avait passé la nuit mais enfin, elle était prête ! S’appliquant à éviter les pinceaux qui jonchaient le sol, Kai recula de quelques pas dans la pièce de son appartement qu’il avait transformé en atelier pour admirer son œuvre. Parfaite, elle était parfaite ! Il était épuisé, les muscles de son dos et de ses épaules le faisaient grimacer à chaque mouvement tellement ils étaient tendu par l’effort fourni durant la nuit mais le résultat valait largement ces quelques désagréments. Kai était particulièrement fier de lui, cette pièce était parmi ses meilleures sans aucun doute. Sa décision fut alors vite prise. Il devait le matin même apporter une toile dans une galerie de Rodéo Drive – rien que ça ! – et il avait passé les derniers jours à hésiter encore, encore et encore sur laquelle il livrerait mais maintenant qu’il avait le résultat final de sa dernière toile sous les yeux, il n’avait plus le moindre doute ; c’était celle-ci qu’il apporterait et aucune autre !

Laissant l’œuvre sécher, il sortit de l’atelier en jetant un coup d’œil à la pendule du salon. La matinée était déjà bien avancée – il n’avait pas vu le temps passer – mais il avait le temps de dormir un peu avant le grand rendez-vous tant attendu.

Plus tard dans la journée, c’était ravigoté qu’il longeait les rues de Los Angeles tout en prenant le plus grand soin de sa toile emballée. Il avait pu prendre la voiture un bout du chemin mais malheureusement il ne disposait pas des autorisations nécessaires pour squatter la place livraison de la galerie. Ce n’était pas très grave en soi, il n’était parqué qu’à 200m, trois fois rien. Et puis cela lui faisait du bien de marcher un peu. Le temps était idéal, le soleil pas trop chaud pour une fois et Kai se sentait d’une humeur époustouflante.

Et pourtant…

Il n’eut pas le temps de comprendre ce que lui arrivait. Il n’avait même pas fait attention à la blonde qu’il suivait depuis quelques mètres, il aurait dû pourtant. Avant même qu’il le réalise, la passante s’écroulait sur son précieux paquetage et un craquement sinistre se fit entendre.

Oh non… pitié faites qu’il n’y ait rien de grave, pria-t-il… avant de se reculer vivement, laissant ainsi la pauvre maladroite terminer sa chute et rencontrer le bitume. La jeune femme n’avait pas encore touché le sol que Kai, accroupit devant son paquetage, déchirait fébrilement l’emballage de papier kraft. Et ce qu’il craignait tant c’était produit. La toile avait cédé, son œuvre était détruite. De rage, il mit un coup dans la toile qui, forcément, atterrit sur la blondinette.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 17:18

Puta*n mais puta*n ! Les gens avaient décidé d’être chiants, en fait ! Où était-ce un mauvais puta*n de karma. Dès que ça commençait, ça ne s’arrêtait plus... C’était sans fin et quand c’était comme ça, Anne-Evangeline devenait très vite désagréable. Ca avait été difficile de garder le sourire sur ses lèvres et de ravaler les mécontentements des gens, ayant tendance à les envoyer balader plus qu’autre chose. Pas sûr que le patron soit bien d’accord avec ça, tenant à ce que le Bloody Hell garde une bonne réputation. Non seulement les gens avaient été relou au bar, mais il fallait qu’il y ait un accident à la sortie. Un mec avait un peu trop abusé de l’alcool et s’était encastré dans un lampadaire du parking. Magnifikaï.

Au final, même sur la route, c’était le bouchon qu’au lieu de mettre vingt minutes de voiture, elle resta coincée dans la circulation pendant plusieurs heures.... alors au lieu de rentrer dans la matinée comme prévu après son service, c’était vers 13h de l’après-midi. Elle aurait bien voulu se coucher mais elle avait faim et n’avait rien sous la dent alors ce fut comme ça qu’elle ressortit de chez elle. Elle marcha rapidement, toujours agacée et le manque de sommeil et la faim ne l’aidaient pas.

Sur le trottoir, non loin d’elle, un cycliste se plantait dans un buisson. Ce n’était pas sa journée à lui aussi, tiens ! Et surtout, c’était la journée des accidents... Et comme Anne avait attiré par cet abruti fini qui avait chuté dans les buissons, c’était au tour de la blondinette de se frotter à quelqu’un ou plutôt sur une toile. Elle tombait littéralement dessus. C’était bien sa veine de se casser la gueule. En fait, c’était surtout à cause de son lacet défait. C’était lui le coupable et qui la fit chuter.

- PUT** N ! s’écria-t-elle au sol, recevant la toile en plein milieu de la figure. Ca fait mal ! Virez-moi ça de là. Puta*n ! Conn*rd de mes deux !

En fait, dans sa chute, Anne n'avait strictement rien compris à ce qu'il s'était passé, à comment elle s'était cassée la gueule et comment elle avait reçu la toile en plein milieu de la figure. Ca s'était passé tellement vite que son cerveau n'avait rien capté. Et évidemment, on se fichait éperdument si le cycliste allait bien. Bien sûr que oui, on s’en foutait. Là, Anne en avait plutôt ras-le-bol. Elle vira la toile d'elle et tenta bien que mal de se lever.

- Tu peux pas faire attention à ce que tu fais, toi !! s'énerva-t-elle, se massant ses pauvres fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 18:20


 


La toile de la discorde


Kaichiro ne se remettait pas encore du décès brutal de sa toile qu’une voix féminine résonna dans son oreille et il se rappela soudainement qui était l’assassin, et accessoirement qu’il avait laissé une jeune femme s’étaler au sol mais ça dans l’immédiat c’était plutôt un détail pour lui.

Parmi le langage joliment châtié de la demoiselle, il partit du principe que le c*nnard de mes deux, c’était lui et l’expression qu’il lui adressa traduisait parfaitement un sublime « wait ? WHAT ?! ». Alors là, c’était la meilleure ! Elle était pas fichue de mettre un pied devant l’autre et elle trouvait encore le moyen de l’insulter ? Pourquoi c’était elle qui l’engueulait lui ? C’était pas lui qui s’était viandé comme un con sur elle.

Tu te fiches de moi ? C’est toi qui est pas foutue de faire 3 pas sans te péter la gueule je te rappel !

Rageusement, Kai récupéra les 2 morceaux de son tableau. C’était un massacre, un véritable massacre il n’y avait pas d’autres mots. La toile était totalement irrécupérable, juste bonne pour la poubelle et il était attendu à la galerie pour LE rendez-vous qui pourrez le faire véritablement décoller. Il n’avait plus qu’à leur expliquer le problème et demander un petit délai, le temps d’aller chercher une autre peinture chez lui, en espérant qu’ils acceptent.

Tu as détruit mon chef-d’œuvre ! Tu sais que je peux te coller un procès pour ça ?


Jusque-là, Kai n’avait jamais compris cette passion qu’avaient les Américains pour les procès mais tout à coup, il commençait à comprendre gentiment. Chez lui, en Angleterre, ils auraient tout deux ravaler leur colère et passer 2 plombes à s’excuser. C’était au moins un avantage en Amérique, fini la bonne vieille éducation hypocrite so british même si le vocabulaire de Kai restait bien moins fleuri que celui de son agresseur.

Je te signale que c’est ma carrière que tu as écrasé avec ton foutu fessier ! La moindre des choses serait quand même que tu t’excuse au lieu de beugler comme une pintade peroxydée !

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 19:08

En fait, Anne n’aurait pas dû ressortir et aurait dû clairement rester chez elle, et se faire clairement livrée. Elle ne verrait plus personne, pas d’emmerdes et elle aurait son propre lit comme meilleur ami du moment pour se reposer. C’était tout ce qu’elle avait besoin. Là, il fallait qu’elle se casse la gueule et qu’elle se fasse agresser par une... put**n de toile. Et c’était de sa faute en plus ! Anne était tellement fatiguée, son ventre criait famine et c’était sans parler de sa chute... vraiment, elle voyait rouge.

- Hey oh ! Ca va ! Ne te prends pas pour Picasso non plus, le Chinois !!!

Dire que la jeune femme faisait face à un géant qui ferait presque deux mètres. Elle paraissait minuscule avec son pauvre mètre cinquante-cinq. Ridicule, même. Mais direct, il lui parlait de procès... Elle espérait bien qu’il ne soit pas bien sérieux car ça la foutrait tout de même dans la merde. En tant normal, Anne se serait excusée directement et honnêtement, ça la peinerait de voir une œuvre détruite. Elle restait une artiste dans l’âme même si les tableaux n’étaient pas trop son truc. Elle était plus photographie et dessin, mais là, étant d’humeur exécrable, elle avait du mal à se calmer. Elle n’avait tellement pas envie de ça. En plus.

- J’ai passé une nuit de merde alors tes problèmes de drama-queen me passent au-dessus.

Son estomac se faisait même entendre. Peut-être qu’elle s’était même relevée trop vite car sa tête tournait un peu. N’empêche, elle était tombée un peu trop brutalement et c’était sans parler de la toile qu’elle avait reçu en plein dans la gueule.

- Oh baisses d’un ton, tu veux ! La pintade peroxydée t’emm*rde !


Ce mec avait rien à foutre de ses problèmes comme elle en avait rien à foutre de lui... alors qu’elle était en tort dans cette histoire.

- Put**n, tu me sembles bien trop grand là !

Et c’était le cas mais elle avait sa vision qui commençait à se troubler, un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 19:45


 


La toile de la discorde


Houlà, à l’instant où la furie le traita de chinois, le regard de Kaichiro se fit assassin. Non pas qu’il ai eu quoi que ce soit contre les chinois, il adorait leur cuisine en plus, mais il en avait tellement marre. C’était à croire qu’il n’y avait que les chinois en Asie. Alors oui, certes, ils étaient une quantité phénoménale et s’étaient exporté mine de rien à travers le monde mais il n’en pouvait plus qu’on le prenne pour un chinois.

Je suis Anglais !, répliqua-t-il avec cet accent particulier si reconnaissable qu’il avait gardé malgré déjà plus de 5 années passées aux Etats-Unis. Japonais à la rigueur si vraiment tu y tiens mais je ne suis en tout cas pas Chinois !

Ce qui lui valut un regard noir d’un passant… Visiblement chinois.

Et pour info, Picasso baignait dans les mouvements cubistes et surréalistes, moi je fais de l’abstrait comme tu aurais peut-être pu mieux le constater si tu n’avais pas transformé mon tableau en meuble Ikea ! Alors si tu veux faire ta maligne en balançant des références donnes-en au moins une juste, comme Kandinsky ou Richter !


On ne rigolait pas avec les références artistiques. Ou du moins pas avec un Kai diplômé d’une université d’art et remonté comme un coucou Suisse.

Parce que tu crois que j’ai passé une nuit paisible moi ? J’ai travaillé toute la nuit sur cette toile !

Après avoir ramassé les deux morceaux désormais inutiles de son tableau, il n’allait quand même pas les laisser trainer dans la rue, il se releva en regardant autour de lui un instant mais toutes les grandes villes étaient les même, ils pourraient en être à se battre violemment que personne ne s’arrêterait. Ou alors juste pour les filmer. Et pendant ce temps-là, dans un buisson, un cycliste était peut-être en train d’agoniser.

Quand elle lui fit remarquer qu’il paraissait bien trop grand tout à coup, Kai haussa dédaigneusement les épaules.

Ça doit être parce que tu fais 1m20…

Mais il reposa alors son regard sur elle et fronça les sourcils.

Wow ! Pourquoi tu deviens blanche là ? Ah non hein, je t’interdis de me faire un malaise en prime !
, dit-il en agitant un index sous le nez de la jeune femme. J’ai un rendez-vous important il manquerait plus que je me retrouve avec une folle furieuse dans les vapes sur les bras.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 21:02

Si Anne avait prêté attention, elle se serait rendue compte qu’il avait cet accent anglais mais elle était tellement agacée qu’elle s’en fichait comme l’an 40. De plus, il n’était seulement pas anglais, mais japonais aussi ! Il cherchait à l’embrouiller ? Pas besoin de lui pour qu’elle s’embrouille toute seule... Et donc, ce japonais en question semblerait vouloir étaler sa science à la reprendre. Oui, oui, à d’autres. Elle aussi avait fait des études d’art mais ça, il ne pouvait pas le savoir. Ils étaient tous les deux dans un état second.

- Ouais, ouais ! C’est bon ! Epargnes-moi ta vie et surtout ton cours d’art là ! D’abord, j’en ai rien à foutre et puis, tu n’en parles pas à une novice !

Le gars faisait un peu de 3615 sa life, là. Même s’ils remettaient les pendules à l’heure, qu’il soit anglais-japonais et soit plus dans l’art abstrait, ça lui faisait une belle jambe. Quelque part, elle racontait un peu la sienne vite fait en se disant pas novice ... et pas sûr qu’il la croit à l’instant alors que c’était vrai : elle n'était pas novice. Et puis, toute cette histoire n’allait pas réparer sa toile, et quant à elle, elle allait devenir cannibale dans les deux minutes. Il lui fallait bouffer un truc. Quelque chose.

Tous les deux avaient eu une nuit difficile et s’énervaient l’un sur l’autre. Anne-Evangeline allait tomber dans les pommes si ça continuait. Son cœur battait encore fortement sous le coup de l’énervement... et sa vue commençait doucement à loucher là... L’autre anglais-là ne souhaitait pas qu’elle fasse un malaise... Ben désolée coco, c’était une chose qui ne se contrôlait pas forcément. Puisqu’il lui pointait son index sous le nez, la jeune Anne s’agrippa à son avant-bras pour éviter de flancher.

- Dis-moi ! T’as pas un truc à bouffer sur toi !? Un Kit-kat ou un ... truc ? demanda-t-elle d'une voix beaucoup moins énervée.

Ca faisait genre la fille mendiante ! Elle venait de lui péter sa toile et maintenant lui demandait de la bouffe.

- S’il te plait !? Je me sens pas bien !

Si ça se trouvait, il était capable de la laisser là comme une merde et aller à son rendez-vous ! De toute manière, pourquoi l’aiderait-il ? Elle venait de lui péter sa toile. Quant au cycliste, non loin d’eux, il tenta tant bien que mal à dégager son vélo du buisson. Dieu Merci, il n’avait rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Ven 18 Aoû - 21:52


 


La toile de la discorde


Décidemment, elle n’était pas possible cette fille !

Pas une novice mais qui situe Picasso dans l’art abstrait quand même, répondit-il en marmonnant, boudeur. Il n’aimait pas ne pas avoir le dernier mot, surtout dans ce genre de situation. Ce qui semblait être un point qu’il avait en commun avec la blondinette d’ailleurs. Autant dire qu’ils n’avaient pas fini de se prendre la tête au milieu de cette rue.

Mais les choses prirent une tournure insolite lorsqu’elle s’agrippa soudainement à son bras après être devenue franchement pâle. De son côté, face à cette nouvelle agression, Kaichiro écarquilla les yeux comme des soucoupes, un véritable exploit pour un homme asiatique et donc, en toute logique, aux yeux bridés.

Mais c’était quoi cette fille, sérieux ? Elle n’était pas fichue de marcher, était agressive et voilà que maintenant elle s’agrippait à lui en lui réclamant de la bouffe. La seule hypothèse qui lui venait à l’esprit en cet instant était qu’il était tombé sur une toxicomane. Il vivait à Venice Beach, il avait donc malheureusement souvent l’occasion d’en croiser. Mais elle n’avait pas de tremblements ni de pupilles dilatées.

Tu m’as pris pour un distributeur automatique ou quoi ?

En tout cas, elle s’agrippait fortement, pas moyen de s’en dégager. Alors, Kai poussa un long soupire et de sa main libre, il saisit son téléphone dans sa poche et composa tant bien que mal un numéro.

Oui bonjour c’est Kai McMillan… Oui merci et vous ? Oui euh écoutez, j’ai un problème. J’ai eu un accident… Oh non rien de grave je vous rassure mais je dois régler une… complication, expliqua-t-il en jetant un coup d’œil à la Kate Winslet accrochée à son bras comme à son radeau. Et je… Oui voilà…

De toutes évidences, il n’était pas au téléphone avec les secours ce qui, dans le fond, était une bonne nouvelle pour la furie attachée à son bras.

Est-ce qu’il est possible de remettre le rendez-vous ?... Demain ? En fin d’après-midi ? Oui parfait et encore désolé ! Merci. Au revoir !

Après avoir raccroché, il se sentait quelque peu soulagé. Après tout, il n’avait pas menti en parlant d’un accident et la responsable de la galerie s’était montrée compréhensive. Il aurait le temps de sélectionner la meilleure toile possible parmi celles se trouvant dans son atelier. Ce problème-ci était donc réglé. Restait le problème de celle qui ne le lâchait toujours pas.

Celui qui s’en sortait le mieux au final dans toute cette histoire, c’était bien le cycliste dont la roue était légèrement voilée mais qui put repartir en poussant son vélo.

Quant à Kai, il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il devait faire maintenant. Elle lui tombait dessus, détruisait son œuvre, l’insultait, tentait de lui arracher le bras et il devait la nourrir en prime ?

Et là tu vas me dire que tu tiens plus debout et que tu peux pas marcher je suppose ?

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Dim 20 Aoû - 8:15

C’était qu’il prenait tout au premier degré pour un anglais ! Ou pour un japonais ! Ca lui tenait tant que ça à cœur de mettre le bon peintre dans la bonne catégorie ? Surtout que bon, elle n’avait même pas eu le temps de bien regarder sa toile qu’elle l’avait déjà reçu sur le coin du nez alors payes-toi de l’art abstrait, hein ! Quelque part, Anne pouvait le comprendre car elle réagissait de la même manière quand ça concernait la photographie.

- Je m’amuse à admirer la toile quand je tombe dessus ! rétorqua-t-elle, ironique.

Elle n’était pas dans une galerie d’art où elle reste plantée devant pour admirer. Non, elle était littéralement tombée dessus jusqu’à être un danger public.

Manquant de tomber dans les pommes, Anne s’accrocha à lui, au bras qu’il lui tendait et lui demandait s’il n’avait pas un truc à bouffer. Qui savait s’il ne se baladait pas avec un goûter ou quelque chose... Tout le monde avait toujours un truc sur lui, non ? Sauf évidemment Anne.

- Qu’est-ce que tu fais ? lui demanda-t-elle quand il dégaina son portable.

Elle n’avait pas la force de batailler et de lui faire jeter le portable par terre. Genre ce mec était capable d’appeler la police ? Son avocat ? Ou peut-être le livreur de pizza ! Evidement que non. Aucun de tout ça. Anne devenait tout simplement folle. Non, elle ne l’était pas en soi mais devait bien l’être face à ce japonais qui portait le nom de Kai McMillan. La blondinette venait de comprendre qu’elle lui avait réellement fait foirer son rendez-vous pour présenter son « chef d’œuvre ». Elle ne voulait pas devenir la briseuse de carrière de rêve. Sincèrement. Mais son interlocuteur devait s’en foutre comme pas deux. Bref, il fallait qu’elle se ressaisisse toute suite.

- Mais si ! Je sais me tenir debout ! contredit-elle exprès.

Elle le lâcha alors mais faillit perdre l’équilibre en arrière, qu’elle revenait vers le japonais en s’agrippant à ses bras de chaque côté.

- Whouoh ! Ne me lâche pas ! s’écria-t-elle aussitôt.

C’était que l’air de rien, elle avait un léger bobo au coin de son front dû à la toile.

- J’ai pas dormi, ni mangé... J’ai faim !

Et il ne manquerait plus qu’elle finisse à l’hosto là. Elle s’était énervée, et désormais ses nerfs la lâchaient littéralement. L'anglais était vachement patient jusque-là. Anne lui faisait en voir de toutes les couleurs et il restait plutôt « cool ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Dim 20 Aoû - 17:42


 


La toile de la discorde


Ah parce que tu en détruis régulièrement des œuvres ?, répliqua-t-il avec mauvaise humeur sans vraiment s’attendre à une réponse. De toute façon ce qui était fait était fait. Sa toile était détruite, il ne pouvait plus rien en faire. Surtout que pour couronner le tout, il n’avait même pas eu le temps de la faire estimer et – par conséquent – assurer ! Résultat, en plus il ne toucherait pas un seul centime suite à sa destruction. Mon pas qu’il accordait plus d’importance à l’argent qu’à l’œuvre en elle-même, bien au contraire, mais on parlait quand même d’environ un bon millier de dollar en se basant sur les prix de ventes de ses derniers tableaux, ce n’était pas négligeable.

Quand il sortit son téléphone et qu’elle lui demanda ce qu’il faisait, il leva les yeux au ciel en prenant héroïquement sur lui pour ne pas lui répondre un truc genre « un tennis, ça se voit pas ? » mais cela avait rapidement décroché de l’autre côté et il lui avait alors juste fait signe d’attendre le temps qu’il discute de son avenir avec la galerie.

Elle assurait qu’elle pouvait tenir debout pour nous presque s’écrouler à nouveau sur lui et Kai poussa un long soupire. Cette fille était un véritable boulet. Un boulet dont il n’était manifestement pas près de pouvoir se débarrasser. La différence fut que cette fois-ci il ne s’écarta pas pour la laisser se casser la gueule parterre, il n’en n’eut pas le temps.

Mais je te tiens pas moi !!!
, répondit-il en criant presque avec un air catastrophé quand elle le supplia de ne pas la lâcher. C’était elle qui était agrippée à lui, il n’avait rien demandé de son côté et regardait la femme avec le regard affolé de celui qui craignait de se faire bouffer la cervelle d’une seconde à l’autre. Il fallait dire que Kaichiro et les contacts physiques avec de parfait inconnus, ça faisait deux.

Ça va ça va j’ai compris…
, répondit-il avant de regarder autour de lui et de repérer la terrasse d’un snack de l’autre côté de la rue. Mais il fallait encore pouvoir y arriver avec Miss Vertiges. Il réfléchit un instant puis dû se faire à l’idée de la seule solution qui se présentait à son esprit.

Ok…, dit-il plus pour lui-même que pour la fille. Il se pencha alors tout à coup devant elle, passa son bras droit sous ses genoux et d’une poussée, il se releva en faisant basculer la demoiselle en détresse sur son épaule, en mode sac à patates. Gardant son bras droit en travers de l’arrière de ses cuisses pour la maintenir en équilibre, il ramassa de sa main libre une moitié de tableau qu’il fit passer dernière lui.

Tiens-moi ça merci, je vais prendre l’autre et en route.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Lun 21 Aoû - 18:15

L’un et l’autre ne voulaient lâcher le morceau, souhaitant avoir le dernier mot. Tous les deux étaient énervés, agacés et auraient préféré être ailleurs en ce moment même... Surtout, ils auraient sans doute préféré ne pas se rencontrer du tout mais un lacet en avait décidé autrement. Si Anne lui répliquait ironiquement qu’elle tombait tous les jours sur les peintures, ils n’en finiraient jamais de cette joute verbale. Déjà que l’anglais prenait tout au pied de la lettre alors continuer sur l’ironie, c’était peine perdue. Tous les deux partaient vraiment sur un mauvais pied.

Cet incident la retournait complétement. Ce foutu type l’avait mise complétement hors d’elle que... Elle boufferait bien un lion avant de s’engouffrer dans son propre lit pour quelques heures de sommeil... Mais elle était là à s’agripper à ce pauvre inconnu qui avait le « bonheur » de croiser sa route. Dire qu’ils devaient bien attirer l’attention des gens autour d’eux qui devaient bien se marrer... Ou bien les prenaient pour deux fous. Allez savoir ! Manifestant sa faim comme un gros bébé, ce gentil Kai décida de se « préoccuper » d’elle. En fait, peut-être dans le fond, il n’était pas un si mauvais bougre qu’il semblait être. Sans un mot, il la surprit en train de la porter comme un sac à patates. Haute comme trois pommes, elle ne devait pas peser à peine plus de cinquante-quatre kilos. C’était peut-être le poids d’une mouche pour lui.

- Ahhh !! Tout doux mon grand !

Put**n, il était obligé de la porter comme ça !? Il ne faisait pas dans la dentelle ! En plus, il lui demandait de porter l’autre moitié de son tableau là. Tous les deux feraient une belle bande de comiques dans une autre vie... Aux yeux des autres, ils pourraient se faire passer pour deux personnes qui se  connaissaient.. .mais sinon, au yeux d’Anne, elle avait peut-être finalement croisé son psychopathe en plein Los Angeles qui la kidnappait... Elle venait tout juste d’oublier qu’elle venait de lui demander s’il avait du Kit-Kat sur lui. Tout tournait rond chez elle... Sur le trajet jusqu’au snack, elle jeta un œil sur la moitié du tableau qu’il lui avait tendu.

- N’empêche, c’est beau ce que tu as fait ...

Enfin, elle n’avait pas la vue d’ensemble mais c’était plutôt sympa ce qu’il avait fait... Et elle l’avait détruite malencontreusement. Le trajet ne fut pas bien longtemps puisque sympathiquement, Anne fut déposée sur une chaise sur la terrasse de ce snack, à une table de libre.

- Je te paye un truc ?

Non. Ce n’était pas une technique de drague à la con.

- Ecoutes ! Je suis désolée... Je... Je t’ai fait foirer ton rendez-vous. J'ai ruiné ta journée. Je .. Je peux peut-être te payer un truc pour tenter de me faire pardonner.

Anne-Evangeline n’était pas aussi mauvaise qu’elle en avait l’air. Elle pouvait reconnaître qu’elle pouvait faire des erreurs comme tout le monde, comme tous les humains de cette planète... mais ce Kai l’avait rencontrée sous un mauvais jour. Cependant, pas sûr qu’il souhaite rester une minute de plus avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Lun 21 Aoû - 21:22


 


La toile de la discorde


Son paquetage en équilibre sur l’épaule, Kai se mit en route en se félicitant silencieusement d’aller si consciencieusement à la musculation deux fois par semaines. Elle n’était pas lourde, certes, mais cela n’empêchait pas qu’il fallait la transporter quand même la demoiselle.

Quand une voiture s’arrêta au feu rouge du passage pour piétons pour les laisser passer, Kai surprit le regard des plus surprit du conducteur. Il fallait dire que ce genre de scène ne devait pas être des plus courante et ce, même dans une ville comme Los Angeles. Et mine de rien, Kai lui adressa un petit geste tout naturellement en passant devant lui sans se soucier des plaintes de son fardeau.

Il avait presque atteint le trottoir d’en face quand la voix désormais presque familière se fit à nouveau entendre dans son dos.

Evidemment que c’est beau. Je te l’ai dis, c’est ma meilleure œuvre que tu as détruite
, répondit-il sans ralentir le pas. Mais merci quand même.

Arrivé sur la petite terrasse, il fit redescendre la fille et resta planté à côté d’elle le temps de pouvoir récupérer la seconde partie de sa toile avant de pouvoir se tirer de là. Mais ce fut là qu’elle le reprit de cours en lui proposant de lui offrir quelque chose. Il ne répondit pas et elle reprit alors la parole. Elle avait l’air sincère. Bon, Kai n’était pas sûr qu’un soda et un sandwich puisse compenser la destruction de son œuvre maitresse mais elle avait vraiment l’air de vouloir faire amende honorable.

Il resta planté quelques secondes à réfléchir avant de finalement pousser un soupir et se décider à venir s’asseoir en face d’elle, réalisant qu’il n’avait pas non plus vraiment mangé à midi. Il prit alors la carte plastifiée qui se trouvait sur la table et jeta un œil rapide aux en-cas proposés avant de la tendre à la furie. Et dire que tout cela s’était joué à quelques secondes. Trois fois rien et il se serait retrouvé à marcher devant elle et non derrière elle et au lieu d’attendre la serveuse pour se commander un sandwich poulet-crudité, il serait en train d’admirer son œuvre suspendue à un mur d’une galerie select de Rodeo Drive.

Je dois livrer une autre toile à la même adresse demain vers la même heure. Tu peux me rendre service et éviter de te trouver dans le coin ?


Si la pique pouvait paraitre méchante, un petit quelque chose dans le regard de Kai tendait à prouver qu’il disait cela surtout pour la chambrer que par réelle peur pour son autre tableau, même s’il y avait quand même un tout petit peu de ça aussi.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Jeu 24 Aoû - 15:35

Depuis leur rencontre, le fait de commenter la moitié de son tableau était peut-être la première gentillesse jamais dite à cette nouvelle rencontre. Il ne fallait pas croire que la blonde était méchante, non. Kai l’avait seulement rencontré sous un mauvais jour. De toute manière, ce n’était pas prévu qu’ils deviennent les meilleurs amis du monde, si ? Ca y était, ils faisaient un high five et main dans la main, ils partaient pour se faire un voyage de noce.

Enfin déposée dans ce snack après avoir été transportée comme un sac à patates, la blondinette avait quand même récupéré ses esprits. Elle s’excusa et lui proposa de lui payer un truc pour se faire pardonner. Certes, ça ne remboursera pas les dommages mais c’était déjà un bon pas en avant, n’est-ce pas ? Kai ne semblait pas du tout emballer et ça se comprenait. A sa place, Anne aurait sans aucun doute déjà pris ses jambes à son cou après avoir croisée une illuminée comme elle. Elle avait détruit son travail et il y avait de quoi avoir les nerfs... et pas sûre qu’à sa place, Anne le prendrait aussi bien. Si on détruisait son bien le plus précieux comme son appareil photo, elle aurait fait un meurtre. Kai accepta alors. Peut-être à contre-cœur. Il n’était pas aussi mauvais bougre.

Là, regardant la carte devant elle, Anne pourrait bouffer n’importe quoi. Un lion. Des pois-chiche. Tant qu’elle se remplissait l’estomac, elle ne regarderait même pas ce qu’il y aurait dans son assiette.

- Promis ! Juré ! Craché ! Je ne sortirai pas de chez moi ! Même pas pour les courses... Rien. Nada !

Bon, c’était une petite pique de sa part. Gentille ou méchante ? Dans son regard, Anne-Evangeline avait un petit doute. Etait-ce pour la chambre ? Mais peut-être était-ce une petite pique bien méritée.

- On est parti sur un très mauvais pied. Je m’appelle Anne-Evangeline, se présenta-t-elle. Ca t’évitera de m’appeler « Machin » ou « l’Emmerdeuse ».

Oui, elle était peut-être une furie mais elle avait également beaucoup d’auto-dérision.

- Qu’est-ce que je pourrais faire d’autre pour me faire pardonner ? Tu as dû passer un temps fou sur la toile. Un repas ne fera pas tout... T'as besoin d'une assistante pour quelques heures ?

A cette proposition, Anne craignait que ça ne lui plaise pas du tout. Elle s'attendait déjà à se faire chambrer... ou bien, s'il était sain d'esprit, il déciderait déjà à ne plus la recroiser de sa vie. Mais il perdrait l'occasion de faire connaissance d'une gentille fille. Quoi ? Comment ça elle se lançait des fleurs ?

- Qu’est-ce que tu prends ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Kaichiro McMillan
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Dim 27 Aoû - 10:58


 


La toile de la discorde

Kai se sentit tout de même légèrement rassuré de savoir que la fille ne bougerait pas de chez elle le lendemain. Ou tout du moins qu’elle ne serait pas dans les parages. Il n’était pas sûr que ses nerfs survivent à un second meurtre de toile en deux jours. Ce n’était pas comme si elle avait détruit un bête tableau produit en série de chez Ikea mine de rien.

Il l’écouta se présenter tout en l’observant d’un air neutre. Anne-Evangeline, voilà qui ne devait pas être évident tous les jours à porter comme prénom ça. Kei avait toujours eu de la peine à retenir les longs prénoms, et encore plus les composer.

Je penchais plus pour t’appeler l’Hystérique mais Anne-Evangeline ça va aussi, répondit-il finalement sur un ton déjà bien plus détendu que plus tôt, sur le trottoir. Kaichiro, Kai pour faire plus court.

Ce n’était pas pour se sentir plus proche des gens qu’il leur proposait de les appeler directement par son diminutif mais juste parce qu’il en avait vite eu marre d’entendre les gens écorcher son prénom, peu habitué à la prononciation japonaise. A croire que Ka-i-tchi-rooo c’était déjà trop pour la plupart des anglophones. Alors il optait pour Kai, prononcé Kay, plus facile à retenir et à prononcer. Et en même temps plus assortit à son nom de famille. C’était d’ailleurs devenu son nom d’artiste avec le temps ; Kai McMillan.

Kai fronça des sourcils quand elle lui proposa de lui servir d’assistante.

Pour faire quoi ? Nettoyer mes pinceaux ?
, demanda-t-il avec un petit rire dans la voix tout en imaginant le désastre de laisser la jeune femme dans son atelier, au milieu de toutes ses toiles.

Mais en toute franchise, Kai ne voyait pas ce qu’elle pourrait faire pour se faire pardonner pour la simple et bonne raison qu’à ses yeux, le fait qu’elle l’invite gentiment à manger quelque chose suffisait déjà. Il n’avait pas été le moins du monde sérieux en parlant de procès. A ses yeux, le fait que les personnes lui causant du tort cherchent sincèrement à faire amende honorable lui suffit amplement la majeure partie du temps.

Je vais prendre un sandwich poulet-crudité et une bouteille d’eau, merci.


Il avait deux donuts mangé la veille à éliminer et n’était pas sûr d’avoir le temps de passer à la salle de sport avant le soir. Du coup, il compensait en faisant gaffe sur ce qu’il mangeait aujourd’hui. Il n’était absolument pas ce genre de type à être obsédé par sa forme physique en point de prendre ses mensurations toutes les semaines mais il aimait avoir quand même une hygiène de vie le plus équilibré possible, chose pas forcément évidente quand on raffolait des donuts et autres gâteaux frits et bien gras du genre.

Et tu as fait quoi de ta journée pour en arriver à limite tourner de l’œil à force de ne pas manger ?


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Anne-Evangeline Baker
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1386

MessageSujet: Re: [KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde    Jeu 31 Aoû - 14:15

Si deux minutes plus tôt, ils s’envoyaient des piques sur la colère, là c’était beaucoup plus détendu. « L’Hystérique » ? Anne-Evangeline lui sourit. Ca lui irait plutôt bien. Non, Anne-Evangeline ne le prenait pas mal. Elle savait qu’elle pouvait devenir une vraie furie quand elle était vraiment en colère et quand on la faisait vraiment chier. Ceux-là avaient fini par payer les frais. Quant à Kaichiro, dans le fond, ce n’était pas du tout mérité. Anne pouvait le reconnaître et tentait de se rattraper. C’était dans la moindre des choses pour dédommager. Ca ne lui rendra pas sa toile mais c’était tout ce qu’elle pouvait faire... C’était, en tout cas, moins pire que d’avoir un procès au cul. Les américains avaient tendance à porter plainte pour tout et rien. Il fallait croire qu’ils avaient du temps à perdre et de l’argent à jeter par les fenêtres.

Cela dit, en sachant qu’une bouffe ne règlerait pas forcément tout, Anne-Evangeline lui proposa de se rendre service dans son atelier, si jamais.

- Pourquoi pas ? Ou bien je servirai de chien de garde !
répliqua-t-elle sourire au coin.

Ca lui éviterait qu’on vienne l’embêter pendant quelques heures sans qu’on vienne l’interrompre. Tous deux finirent par choisir ce qu’ils allaient prendre. Pour Anne, c’était une salade de pâtes et un soda. Après la commande, Kai s’intéressa donc à ce qu’elle avait pu faire pour se mettre dans cet état.

- Et bien, pour tout te dire, je travaille dans un bar à Downtown. J’ai fini tard mon service après un service de merde. Il y a eu beaucoup de vaisselles à jeter. C’était sans parler non plus qu’en fin de soirée, un gars alcoolisé s’est encastré dans un lampadaire sur le parking. Je ne suis pas parti avant 7 heures du matin et il y a eu un autre accident sur la route. Ca a fait un bouchon pas possible. J’y ai passé ma nuit et ma matinée... J’avais prévu de faire les courses ce matin car je n’avais plus rien dans le frigo... et te voilà alors sur ma route. Ou moi sur la tienne, au choix. Je devrais avoir l’habitude d’avoir un mauvais karma.

Ce n’était pas bien faux. Il y avait bien un jour où elle s’était fait voler son vélo au supermarché. Elle ne risquerait pas de retrouver son vélo d’ici là, même jamais. Il fallait qu’elle se fasse à l’idée... Enfin, en tout cas, ce n’était pas le vélo qu’avait le cycliste. Il aurait pu être le coupable de ce vol, tiens.

- Enfin je te dis ça mais je n’espère pas te faire fuir, déjà

Il manquerait que ça, qu’elle lui attire que des ennuis. Il ne manquerait plus que ça. Ses jours de mauvais karma étaient rares. Bien trop rares. D’autant plus que ce n’était largement pas de sa faute si aujourd’hui, le monde avait décidé de partir en couilles et de crever sur sa route. Enfin elle ignorait s’ils étaient déjà décédés.

- Je te rassure, toutes mes journées ne sont pas comme ça. A la place, je préfèrerais rester chez moi pour m’occuper de mes photos ! raconta-t-elle.

Puisqu’ils étaient dans le « 3615 leur life », autant continuer un peu.

- Je suis photographe ! précisa-t-elle.

Quand elle disait qu'elle n'était pas une « novice », elle faisait elle aussi partie du monde des artistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[KAICHIRO&ANNOUILLE] La toile de la discorde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Yosei, l'étoile du matin
» Boule de poil sur la toile
» Poussière d'Étoile
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Beverly Hills :: Rodeo Drive-