Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles inattendues [ft Abraham]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Dim 20 Aoû - 20:43


Retrouvailles Innatendues
Abraham & Roxanne
Aujourd’hui est un jour un peu particulier. Sa prof d’université lui avait faite une suggestion assez particulière. Tout ceci avait pour point de départ un devoir que Roxy avait rendu à sa prof la semaine dernière. Roxy n’avait aucune difficulté dans ses études et ses résultats sont dans l’ensemble bons. Il faut dire que Roxanne se donnait tellement à fond et avec passion dans ses études que ses résultats s’en ressentait. Mais cette fois, sa prof remarqua qu’elle avait eu quelques lacunes dans un domaine plutôt pointu de son devoir : tout ce qui touchait à la médecine. Rox’ savait bien qu’elle ne serait pas très performante à ce niveau la et s’attendait a ce que ce ne soit pas bon sur ce point. Mais elle ne s’attendait pas non plus à ce que sa prof intervienne carrément. Roxanne eut un peu peur sur le coup, pensant que c’était plus grave qu’elle ne le pensait. Sa prof la rassura rapidement, lui disant que ce n’était pas un drame. Un soupire quasi-indétectable sorti d’entre ses lèvres a ce moment la. Mais sa prof était habitué aux bonnes performances de Roxanne et c’est avec bienveillance qu’elle proposa de combler cet lacune du mieux qu’elle peut, notamment en lui organisant une rencontre. Une rencontre avec un médecin de l’hôpital de Los Angeles qui pourra lui parler et la renseigner sur les techniques médicale japonaises. Rox fut emballer par cet idée, car toujours intéresser par élargir ses connaissances dans tout ce qui touche au Japon. Et puis cette prof l’avait traité avec beaucoup de bienveillance et d’attention, ce qui la motiva encore plus. Ça la rendit vraiment curieuse d’en savoir plus.

Le fameux jour du rendez-vous arriva. Elle se réveilla relativement tôt pour pouvoir travailler un peu le matin, son rendez-vous étant l’après-midi. Une bonne douche bien chaude comme elles les aiment et un petit déjeuné assez frugale plus tard, elle passa la matinée à travailler sur un livre qu’elle avait prise à la bibliothèque et aussi à préparer un minimum sa rencontre avec ce fameux médecin. Elle se posa des questions sur lui, était t’il peut-être japonais lui-même.
La matinée passa plutôt vite, elle eu le temps de finir à peut près tout ce qu’elle voulait faire. Roxanne ne pris même pas le temps de déjeuner, ne ressentant pas l’envie de se sustentée. Elle se dit qu’elle mangera à la fin de l’entretien, surement sur le chemin du retour. Roxy se changea pour mettre un haut léger en coton blanc et un jean bleu clair avec des petits talons noirs d’été. Elle attrapa son sac à main de cours noir où était rangé son Mac, son calepin remplie de petites notes et quelques stylos avant de se précipité dehors. Un grand soleil l’accueilli, avec la chaleur californienne qui va avec.  Direction … les transports ! Malheureusement elle n’avait pas encore de moyens de locomotion. Elle venait pourtant de passer son permis moto, l’une des premières choses qu’elle entreprit une fois arrivé à L.A., mais ce n’est pas tout d’avoir le permis il faut la moto qui va avec. Elle finira par l’avoir la Kawasaki de ses rêves … Mais pas maintenant. Pour l’instant, le bus est de mise. Un trajet qui se passa sans encombre.

13h45 : Enfin arrivé ! D’un pas rapide, Roxanne entra par la grande entrée de l’hôpital. L’accueil est relativement rempli, d’une côte un hôpital qui n’a pas un minimum de monde n’existe pas. Elle tourna un peu la tête partout, son sac à l’épaule, un peu hésitante et fini par simplement s’avancé vers l’accueil. « Bonjour, je m’appelle Roxanne O’Connor. On m’a donné un rendez-vous avec un médecin. ». À ses mots, la secrétaire leva la tête de son ordinateur ou elle tapait frénétiquement et lança à Roxanne un regard attentif. Elle lui dit de patienté quelques secondes le temps de vérifier ses dires. « Oui, mademoiselle O’Connor rendez-vous de 14h15. Veuillez patienter par ici. » La secrétaire fit un geste rapide de la tête en direction de derrière Rox, pour lui indiquer des sièges un peu plus loin. Après l’avoir remerciée, Roxanne alla s’installer tranquillement à une place libre un peu à l’écart des gens. Elle voulait être un peu tranquille pour attendre et flâner sur son Smartphone qu’elle dégaina à peine les fesses posé sur le siège.  Son sac posé sur ses genoux, elle fixa son portable pour checker ses messages et passer sur les réseaux sociaux. Elle avait le temps pour ça, Roxanne est une personne qui tient en haute estime la ponctualité. Elle avait voulu venir bien tôt pour être sur d’être a l’heure, comme souvent. Attendre ne lui faisait pas peur, elle pouvait être très patiente quand elle voulait. Ça lui permit aussi à la fois de sortir son calepin pour, entre deux passages sur son portable, relire un peu ses notes. En espérant qu’elles soient bonnes et qu’elles servent à quelque chose.
 
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Lun 21 Aoû - 1:51



❝ Retrouvailles inattendues ❞


Abraham & Roxanne
“We're born alone, we live alone, we die alone. Only through our love and friendship can we create the illusion for the moment that we're not alone.”  △
Ce genre de journée qui débute par un patient ivre qui me dégueule dessus, un autre qui brise ma tasse préférer et pour finir une salle d'opération tout simplement pas prête pour mes rendez-vous. Rien ne peux mieux aller aujourd'hui et j'en ai fichtrement ma claque. Je voudrais tuer quelqu'un, mais il semble que dans la lois on ne peut pas le faire. Lentement je décide de me dissimuler dans mon bureau en fermant toute source de lumière et de prendre un moment pour moi en soupirant. Gentiment j'attrape une de mes chemise de rechange, merci Grace d'y avoir penser et je fou l'autre en boule au fond d'un tiroir en me calant doucement au fond de ma chaise. Je pose doucement une mains sur mon front et je reprend doucement mon souffle en sentant que mon cœur me fait encore défaut, pompant chaque battement comme d'un coup de marteau qui s'intensifie vus le stress qui est grimper en flèche. Je fais exactement ce que Grace m'a recommander de faire, me calmer et insister pour avoir le focus sur les choses positives de ma vie... Le contrôle et... PUTIN C'EST QUOI SES CONNERIES... J'ouvre les yeux en soupirant et je regarde le plafond soupirant encore plus fort. Je me dis que ce sont les journées comme aujourd'hui qui vaut la peine de dire, heureusement que rien ne peux empirer la situation. Mais c'est évidemment sous ses mots que je sursaute en entendant le téléphone sonner. Ma secrétaire qui m'interpelle. Lentement j'appuie sur le bouton pour le haut-parleur en soupirant.

-On à gagner le million? Non mieux encore... Vous avez fait des tartes!! À la framboise?? Vous êtes la meilleur...

J'entends son rire au bout du fil et je ne peux m'empêcher de rire moi-même. Il faut bien s'amuser au fond.

-Votre rendez-vous est ici... Mademoiselle, O'Connor si je ne m'abuse.
-Rendez-vous?
-Oui...
-Quel re... Attendez... Quel rendez-vous!?

Je redresse ma chaise comme une fusée et j'attrape ma tablette en haussant doucement un sourcil. Je regarde l'agenda et effectivement, c'est un oublis de ma part. Dans un quart de tour, je range complètement le bureau, je fou la chemise dans un sac et je la fait sortir pour évacuer l'odeur. Pour le reste, je me recoiffe rapidement, j'enfile mes lunettes et je replace gentiment mon complet pour être plus que présentable. Je mets tout en place dans le bureau, ne sait-on jamais et j'entends en arrière la voix de ma secrétaire.

-Docteur Walker?

Pas le temps pour ça, je passerai directement par son bureau. D'une démarche très calme et soutenue, je salut quelques docteurs en passant les couloirs et j'en ignore d'autres qui sont nouveaux. J'arrive doucement et me glisse derrière le bureau près de ma secrétaire en utilisant ma carte magnétique. J'entre lentement et me dirige doucement vers elle en posant doucement ma mains sur son épaule. Elle me regarde quelques secondes avant de raccrocher doucement le combiner et cherche à comprendre.

-Mais vous faîtes quoi exactement.
-Je viens vous demander à quoi elle ressemble... J'ai pas envie d'avoir un échange étudiant pourris comme la dernière fois avec ce crétin qui m'a parler de Star Trek pendant 3 heures...
-C'est une étudiante universitaire je crois...

Universitaire? Ah... Alors autant pour moi, je dois m'excuser du préjuger fais. Rapidement mon regard change et elle me pointe discrètement une jeune demoiselle qui est sur son portable, concentrée et qui à une tête studieuse. Ça va changer pour une fois. Je replace doucement le col de ma chemise et je viens doucement m'avancer sans déranger personne pour m'installer doucement dans le siège inconfortable de la salle d'attente en face de la jeune demoiselle. Cet air me dit vaguement quelque chose... Un air de déjà vus... Grace me tuerait pour dire ses pensées, mais je dois admettre qu'elle est très ravissante et que son air studieux me fait... Relativement penser à Alyssia quand elle avait le même âge. Je me racle la gorge pour capter son attention et je viens me pencher vers elle. Elle ne doit sûrement pas avoir la moindre idée que je suis un docteur, n'ayant pas de veston blanc pourri et pour seule pièce d'identité ma carte magnétique cachée dans la poche de ma chemise.

-Vous êtes pire qu'une démocrate... Les meilleurs entrevues sont généralement celle faîte à l'improviste. J'espère ne pas vous déconcentrer dans votre petite routine, mais si vous êtes intéresser, nous pourrions aller dans mon bureau... Plutôt que ses chaises... Inconfortable.

Cette tête me dit quelque chose, mais je ne peux pas mettre le doigt dessus! J'ai déjà travailler avec elle? Elle ne me sers pas mon café chez Starbuck quand même... Mais qui est cette demoiselle.

-Au fait... Loin de moi l'idée de rejeter mes bonnes manières... Je suis le docteur Aaron Stewart Walker.

Je lui tend doucement la main en lui souriant.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Mar 22 Aoû - 20:56


Retrouvailles Innatendues
Abraham & Roxanne
Roxanne fit un petit sourire incontrôlé, son attention fixée sur son portable. Elle reçu un message d’une de ses amies du Japon qui lui parlait d’une sombre histoire de vol de chocolat d’une de leur amie commune, devant son nez en plus. Elle aurait bien voulu voir ça, il y a pas plus farceuses et rigolote que ces deux la. Une pensée qui lui disait que le Japon lui manquait quelque peu …
Mais elle fut tirée de sa concentration par un raclement de gorge, qui lui fit immédiatement relevé la tête. Comme si elle venait d’être tirée d’un sommeil réparateur. Son regard se posa face à un homme dune bonne quarantaine d’années qui avait penché sa tête vers elle pour lui parler. « Démocrate » ? « Improviste » ? « Inconfortable » ? Sur le moment, Roxy ne comprenait pas trop ce que disait cet homme, toujours un peu surprise par ce « réveil ». Elle se sentait aussi un peu gêner de ne pas avoir remarqué tout de suite quelqu’un qui c’était installé en face d’elle. Mais … En se concentrant plus sur cet homme en face d’elle … Comme un petit électrochoc la traversa. Ce visage … Oui ce visage. Il était familier. Cet air, cette façon de parlé. La brume commençait doucement à se dissipé.

Et quand l’homme se présenta, tout ce confirma : Aaron Stewart Walker. Mais oui … Mais oui ! En entendant ce nom, tout revenu en même temps dans sa tête. Et sous le coup de la surprise, sans remarquer la main tendue elle se releva en coup de vent, en le regardant avec ses grands yeux bleus. Dr Walker ?! C’est donc lui le médecin que Roxanne doit voir. Le veuf d’Alyssia, l’ancien médecin de la famille O’Connor à New-York. Cette coïncidence fut un petit coup pour Roxy. Evidemment qu’elle ne s’attendait pas à le voir. Elle n’imaginait pas que c’était avec lui qu’elle allait avoir à faire. Elle ne l’avait pas revu depuis … Depuis … Oui, depuis l’enterrement en fait. Toute la famille avait fait le déplacement pour y assisté. Ce moment est toujours gravé dans la mémoire de Roxy, un moment tellement douloureux … Difficile d’imaginé à quel point pour Mr. Walker.

Ce moment de flottement ne dura que trois secondes, trois petite seconde ou Rox’ réalisa un peu. Elle se décida à se sortir de sa surprise en secouant un petit peu la tête, toujours avec son visage prise de court. Car lui ne semblait pas la reconnaitre.

- Mr Walker ? … C’est Roxanne O’Connor. La famille O’Connor dont … Alyssia s’occupait à New-York … Vous vous souvenez ?

Des paroles qu’elle dit en le fixant du regard et en posant sa main juste au dessus de sa poitrine. Ça fait un bon moment maintenant ce n’est pas très étonnant qu’il a pu oublier. C’était comme … Une autre époque. De l’eau à couler sous les ponts comme on dit. Elle remarqua à ce moment précis qu’elle n’avait pas serré la main de Mr Walker. C’était à son tour maintenant de manquer à ses bonnes manières ; Elle corrigea immédiatement son erreur en lui tendant la main rapidement et avec un petit sourire.

- Je ne savais pas que ce serait à vous que j’aurai à faire.

© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Mer 23 Aoû - 4:58



❝ Retrouvailles inattendues ❞


Abraham & Roxanne
“We're born alone, we live alone, we die alone. Only through our love and friendship can we create the illusion for the moment that we're not alone.”  △
Bon, évidemment que je suis habituer des réactions alternatives avec les étudiants, mais avoir un choc sur place, c'est bien la première. Je regarde autour les autres, savoir c'est moi qui à dit un truc ou peut-être que c'est une étudiante muette. Lentement comme mon sourcil gauche se soulève, deux noms me fusille la mémoire. Alyssia et O'Connor... Purée O'Connor... La jeune qui me détestait? Enfin... Elle me détestait. Soyons plutôt clair. J'ai un humour satyrique et pour les enfants ce n'est pas toujours le meilleur. N'empêche que... Cette gueule d'ange, ses courbes d'adultes et... Roxanne? C'est donc ça qui m'est destiner si j'attends un enfant? Le perdre durant quelques années pour que le sex appeal frappe de tout son poids pour le transformer en autre être humain? La terre à Abraham, la gueule d'ange aux yeux bleu te cause, faudrait peut-être penser à répliquer pour ne pas lui sembler encore plus étrange... Ceci dit la mention d'Alyssia me fait quand même un pincement rapide, mais je viens rapidement lui serrer la main en souriant en coin.

-Et bien. Quand dit-on que le hasard peut rapidement créer des circonstances parfois favorable, il peut avoir parfois raison... Roxy la peste qui vient me consulter pour des besoins... Pardon je sais, le coup du vieux surnom.... C'est à éviter. J'en conviens.

Et attention, le surnom des années 1990 qui est sortit tout seul! C'était presque aussi brutal que de se faire dire que les vinyles sont démoder, alors qu'on vend encore des tourne disques. Je me racle donc la gorge pour chasser la seconde de malaise et j'en profite pour glisser quand même un commentaire

-Alyssia aurait été...

Les mots me manquent, elle était tellement investi dans tout le monde que je... Je l'ignore à vrai dire, donc je répond ce qui me semble juste.

-... fière de toi. Vous aviez cette connexion tellement... unique.

Je lui fait mine de me suivre de la tête, car avouons le ce n'est peut-être pas la place pour discuter de retrouvaille dans une salle d'attente et j'ai quelques collègues qui me regarde bizarrement. Disons le, je suis le pilier du professionnalisme et de la solitude. Me voir en émois devant une jeune demoiselle, c'est quand même étrange. Nous traversons donc quelques couloirs rapidement et je lui fait entrer dans mon bureau qui offre une vue à couper le souffle en lui souriant.

-Je t'en pries... Pas de vous et surtout... Fais comme chez toi.

Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est comme ma fille, mais avouons le, Alyssia s'est occuper de son développement sur son jeune âge et dans tout ses moindres recoin de santé et j'étais impliquer. Donc nous avons plus qu'une poignée de mains à notre connaissance. Nous avons accumuler beaucoup de souvenir, de quelques moments heureux et quelques uns.... Plus sombre. D'ailleurs je retire doucement mes lunettes en les posant sur mon bureau.

-Je doutes que... Tu ne sois pas au courant... Alyssia depuis déjà quelques années n'est plus des nôtres. En revanche je crois avoir revus que tu étais venus... à l'enterrement?

Oui je demande tout de suite pour écarter le malaise et passer à autre chose.

-Café?

Je marche lentement vers ma cafetière. Je sens que ce sera un long entretien.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Mer 23 Aoû - 11:49


       

       

       Retrouvailles Innatendues
       Abraham & Roxanne

       Roxanne fut soulagée au moment où Mr Walker l’a reconnue. Elle eu quand même une assez grosse appréhension de se dire qu’il avait peut-être oublié. C’était bien possible après tout, ça faisait longtemps. Et ça évite aussi de se couvrir de honte devant tout un petit auditoire qui tend un œil et une oreille dans leur direction. « Roxy la peste » Ce surnom la surprise un peu, ça faisait très longtemps qu’elle n’avait pas entendu ça. Sur le moment elle ne su pas trop quoi réagir aux paroles de Mr Walker, se contentant de lui tenir la main en signe de salut. Un sacré coup de vieux tout ça, elle en convient parfaitement. Roxanne est une femme qui peut-être très nostalgique, rien que l’évocation de ses choses la fit replongé des années en arrières. Ça en fait des souvenirs … Qu’il est douloureux de s’en souvenir. Elle ne le prit pas mal qu’il évoque ça, et puis à l’époque leur relation était un peu particulière. Il était, et semble toujours être, un homme plutôt satyrique et même avant Roxanne s’en amusait avec lui. Elle ne sait toujours pas vraiment comment il le prit, si lui n’aimait pas Roxy. Mais elle ce n’était pas forcement son cas, c’était un moyen comme un autre d’avoir une relation avec le mari de la personne qu’elle admirait beaucoup.

En parlant de ça, quand il évoqua Alyssia … Les mots de Mr Walker raisonnèrent en elle. Elle ne pu répondre qu’avec un petit sourire et un regard qui se baissa légèrement. Alyssia était vraiment une personne bien. Beaucoup de gens n’aimaient pas aller chez le docteur, ce qui est normal. Pour Rox’ ce sentiment désagréable était totalement compensé par Alyssia. Une belle personne qu’elle aimait beaucoup et qui faisait partis de ses exemples qu’elle voulait suivre. Dire qu’elle serait fière de Roxanne, c’était vraiment une très belle chose. C’était assez vrai que leur connexion était plutôt unique. Alyssia était très apprécié de la famille, même le père de Roxanne lui faisait confiance pour s’occuper de sa famille et sa confiance est difficile à obtenir. Sa mère, son grand-frère Brad et sa petite-sœur Shana l’aimaient aussi beaucoup. Mais sa relation avec Roxy était un peu plus particulier, un peu plus poussé. Ça lui rappela même un jour ou elle osa discuter avec elle de sa première histoire d’amour en pleine consultation, un sympathique souvenir.

Roxanne ne pu rien ajouté, car elle remarqua le geste de la tête de Mr Walker qui lui somma de le suivre. Elle s’exécuta en ramassant ses affaires et en le suivant sagement derrière lui. Pendant le trajet elle regarda un peu autour d’elle. Elle remarqua les regards lancés par les autres collègues hospitaliers à Mr Walker. Etait-ce de sa faute ? Du comportement qu’elle a eu ? C’est bien possible et c’est bien compréhensible. La réaction de Roxanne n’était pas très conventionnelle, elle s’en rendit bien compte pendant le chemin … et ça la gêna quelque peu. A peine revu, elle ne voulait pas mettre Mr Walker dans l’embarra. Quelle entrée en matière quand même.

Ils arrivèrent enfin à destination. « Je t'en pries... Pas de vous et surtout... Fais comme chez toi. » Il est vrai que depuis le début, Roxanne ne faisait que de vouvoyer Mr Walker. Mais c’est normal : il est plus âgé. Si le Japon lui a apprise une bonne chose, c’est le respect pour ses ainés. C’est devenu automatique pour elle. Ce n’est pas facile de tutoyer quelqu’un comme ça, bon après certes c’est un peu particulier dans cette situation. Et surtout aujourd’hui, comment définir cette relation entre ces deux ? Mais bon … Puisque c’est lui qui le demande, elle se décida à l’appeler Abraham.

- Euh, d’accord. Merci Mr W- … Abraham.

C’était difficile à sortir sur le moment. Elle le fit tout en allant poser son sac à cotes de la chaise en face de son bureau. La voix était un peu hésitante, il va falloir un petit peu de temps pour s’y habitué … Et aussi pour définir la relation entre Abraham et elle. Rapidement elle fut un peu happé par la vue. Abraham à un bureau avec une magnifique vue sur la ville, quelle chance ! Roxy observa tout ceci de près en admirant le paysage. Elle écouta attentivement les paroles d’Abraham. Oui elle était la, toute la famille était la. Alyssia avait marqué tout le monde, personne ne pouvait ne pas être présent.

- Oui, nous étions tous là. Toute la famille. Elle a énormément comptée pour moi, enfin pour nous tous. Nous n’avions pas vraiment eu l’occasion de parler … Enfin …

Oula, Roxy la cale un peu. En fait elle ne sait pas trop quoi rajouté, elle veut éviter de dire des bêtises. Elle parle à une personne qui a perdu l’être qui lui est le plus important au monde. Elle préfère se taire plutôt que d’en dire plus. Elle s rapprocha lentement de la fenêtre pour voir la vue de plus près. Tout ce petit monde vivre en contrebas, elle l’observa avec amusement. Elle tourna la tête en direction d’Abraham quand il lui proposa un café.

- Non merci, je ne bois pas de café.

Trop amère et très mauvais à son goût. Véritable amoureuse de tout ce qui est sucrés, forcement que ça ne peux pas coller. Elle lui dit avec un sourire de politesse. Puis elle se détacha de la fenêtre pour s’en éloigner et tourna son regard pour fixer celui d’Abraham.

- Je ne sais pas si on vou- … T’as mis au courant. Mais je suis venu pour que tu puisses m’aider dans des recherches que je fais sur les techniques de médecine japonaise. C’est ma référente à l’université qui m’a tourné vers toi. Elle ne m’a pas précisé le nom du médecin, sinon tu t’en doute qu’il n’y aurait pas eu autant de surprise.
Elle souri à ses mots. Je te remercie déjà d’accordé un peu de ton temps … Et je suis vraiment contente que ce soit toi … Ce n’est pas qu’une surprise, c’est une bonne surprise.

Et elle le pensait vraiment. En y réfléchissant, c’était une très bonne chose que ce soit lui. En plus, peut-être, pourra-t-elle renoué quelques relation avec lui. Elle prit dans son sac ses notes et un stylo.

- J’espère ne pas te gêner dans ton travail quand même … Je suppose que tu as mieux à faire qu’a répondre à une universitaire en histoire.


       
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Jeu 24 Aoû - 11:00



❝ Retrouvailles inattendues ❞


Abraham & Roxanne
“We're born alone, we live alone, we die alone. Only through our love and friendship can we create the illusion for the moment that we're not alone.”  △
Pas de café, pas de soucis. Les jeunes d'aujourd'hui, la fin d'une ère comme qui dirait. Je la laisse parler en l'observant et j'invite à ce qu'elle prennent place dans les fauteuil cuivrer de ma salle en laissant couler le liquide dans ma tasse. Lentement j'attrape la tasse chaude en marchant tranquillement vers mon bureau, écoutant ce qu'elle veut exactement. La médecine japonaise... Le kampo? Le shiatsu? Elle me sort ça avec un minimum de précision c'est incroyable, du coup j'ignore quoi lui répondre, mais je dépose ma tasse sur la table en verre en soupirant le temps de réfléchir, me grattant la tête. Je laisse un petit silence en marchant lentement vers ma bibliothèque franchement impressionnante vus tout les encyclopédies que j'y entreposes depuis des années et je viens lentement attraper quelques manuels. Indirectement mon cerveau se coince à une logique. Les livres sont dans leur langue d'origine, sait-elle le lire? Si elle étudie ce genre de chose, c'est qu'elle doit fort probablement le savoir. Enfin, j'espère pour moi, sinon je devrai lui traduire certain passage pour l'aider. Les six manuels que j'ai, quelques peu poussiéreux, ne soyons quand même pas menteur vus l'utilisation rarissime que j'en fais, sont dans mes bras et je les déposes doucement devant elle en lui souriant au passage. Est-ce que je dois simplement la laisser lire? Répondre à ses questions? C'est plus l'enfant que j'avais connu visiblement et elle semblais très studieuse, donc je présume que si je laisse ses manuels sur le comptoir, qu'elle ira d'elle même fouiller dedans. Je viens donc m'asseoir, mais avant toute chose, place au café pour bien éveiller ses neurones qui sont tendrement au sommeil et loin de se douter de ce que je vais avoir besoin d'elle plus que jamais pour me souvenir de tout ses petits renseignements.

-La question est un peu vague... Mais oui je savais que c'était pour des travaux. Ses œuvres sont originalement produite de villes Japonaises et transcrite dans la langue natale. J'imagine que tu dois en comprendre un minimum si tu sais t'intéresser à leur médecine...

Selon la même théorie qu'un boulanger ne s'intéresserait pas à une recette sans y savoir cuisiner, soyons honnête. C'est de la même logique. Je glisse donc lentement les manuels vers elle, vus son excitation, selon moi et je me conserve à ne rien dire pour la laisser admirer les livres. D'ancien ouvrage comme ceux-ci peuvent facilement se jouer dans les milliers de dollars sur le marcher Américain et dire que je les ai eu pour une poignée de main et un verre de saké. Cette nostalgie me fait décocher un sourire et surtout le fait de voir quelqu'un s'intéresser à des ouvrages avec autant de passion, me donne envie de les lui léguer. Soyons francs, j'ai tout mémoriser depuis le temps et même si elle ne semble pas m'y croire, tout est enregistrer dans ce petit cerveau qui flotte dans ce crâne. J'entrecroise mes mains en les posant sur le bureau et je la regarde manipuler avec attention les livres.

-Tu les veux? Ils sont à toi. Des exemplaires originaux peuvent valoir beaucoup d'argent et avouons le, l'école n'a probablement pas en stock dans ses librairies ses ouvrages de qualité original. Puis j'ai remarquer que les version traduite ne sont pas au mot parfois...

Un problème de notre génération qui ne sait respecter les œuvres modernes. En revanche j'en reviens à ma tasse de café une dernière fois, avant de reprendre la parole.

-Ceci dit, tu devras me définir ce que tu recherches exactement. Tu as le Shiatsu, le Kampo, Reiki? Ce sont des manières de pratique différente pour chaque besoin qui soit. Par exemple en Amérique, nous avons la médecine moderne. Tout se contrôle par un dosage précis et médicamenter.

Il dépose doucement un exemple d'une bouteille de médicament qu'il sort doucement de son tiroir.

-On appelle ce genre de pratique, la pratique courante et moderne. Selon laquelle, il fût définit chez-nous comme étant l'unique méthode de soin. Pourquoi partir sur les méthodes ancestrale, alors que tout peut simplement se régler par l'ingestion d'un produit. En revanche, l'esprit spiritueux de nos très chers Japonais, se définit par la création même d'un art pour chaque méthodologie requise en terme de médecine.

On ne trouverait pas ce genre d'information dans un manuel de classe. Je la laisse donc faire ses trucs, observer les livres et je me porte à sa disposition pour les questions, préférant voir son admiration. La jeunesse est relativement étrange quand même. Certains sont rivé sur leur technologie, alors que d'autres cherche à reprendre nos vestige passer et s'en font tout une folie.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Jeu 24 Aoû - 21:44




Retrouvailles Innatendues
Abraham & Roxanne

Roxanne s’installa tranquillement sous l’invitation d’Abraham. Elle le regarda pendant qu’elle attendait une réaction de sa part. Elle voulait d’abord savoir ce qu’on lui avait dit de cette rencontre. Si on lui avait donné quelques détails ou pas. Mais il faut dire qu’elle ne fut pas étonner que ce ne soit pas le cas, vu qu’a elle déjà, sa référente ne lui as pas dit grand choses de plus. Rien que le fait qu’elle n’est pas si que c’est avec Abraham qu’elle allait à faire, voulait déjà tout dire. Roxanne le regarda se diriger vers sa bibliothèque pour aller prendre quelques œuvres. Elle ne s’y était pas attardée mais sa bibliothèque est impressionnante et très bien fourni. Abraham semblait entretenir une collection foisonnante de connaissances médicales. Roxanne se dit en le regardant fouiller dans sa bibliothèque qu’Abraham devait être très savant, même au sein de son domaine. Il devait s’intéresser à beaucoup de choses, ce que peut-être un médecin devait faire à la base. Mais même en sachant ça, ça reste impressionnant. Abraham déposa six ouvrages en face de Roxy tout en lui souriant. Sans bougée, elle les regarda tout en écoutant Abraham parler. Elle regarda les ouvrages de plus en plus près, et d’un geste rapide elle sortie ses mains de sous le bureau pour les déposer sur les ouvrages et en ouvrir un … Elle commença à écarquiller les yeux tout en ouvrant légèrement la bouche. Roxanne fut surprise par ce qu’elle voyait … Elle en ouvra un deuxième … puis un troisième. Elle traversa quelques pages d’un mouvement de regard pour les survolés. Roxy ne pouvait que confirmer les dires d’Abraham, des originaux ! Dans leur langue originale forcement ! Elle n’en croyait pas ses yeux. Il possédait de véritable pièce de collection, des pièces qui seraient sans difficulté exposer dans n’importe quels musées dignes de ce nom. Elle fini par sortir des sons de sa bouche en gardant son grand regard bleuté en direction des ouvrages ouverts.

- Incroyable ! Mais ce sont de véritables originaux, des pièces rares ! Même pour une personne qui ne s’intéresse pas particulièrement à la médecine … C’est fabuleux ! Comment tu t’es procuré tout ça ?! … Incroyable.

Elle continua de feuilleter les pages, ne pouvant s’en empêcher. Elle avait la de quoi faire un superbe sujet de devoir, de quoi complètement se rattraper si elle se donne les moyens. « Tu les veux ? Ils sont à toi. » Elle s’immobilisa tout à coup en entendant ses mots, elle leva doucement son regard vers Abraham l’air un peu incrédule. Le reste des mots de l’homme fondit dans les oreilles de Roxy. Il compte vraiment lui donner ses merveilles historiques ? Des ouvrages qui effectivement peuvent couté très chère ! Des pièces que beaucoup de gens et même de musées et bibliothèque aurait aimé posséder. Et lui voulait les lui donner. Elle ne savait pas trop comment réagir sur le coup, se contentant de rester immobile en le regardant dans les yeux. Essayant surement de voir si c’était dit sérieusement.

Mais il enchaina en demandant à Roxanne de préciser ce qu’elle voulait demander en précisant ses questions. Ça la réveilla un peu sur le coup. Elle l’écouta en tentant de se décontracter doucement et en le regardant poser une bouteille de médicament sur le bureau en continuant ses explications. Cette bouteille la fit réagir et elle lâcha ses trésors pour sortir rapidement son calepin et son stylo de son sac. Elle l’ouvrit et regarda ce qu’elle a déjà noté, tout en gribouillant et ajoutant quelques passages. Elle ne devait pas perdre de vue son objectif premier. Elle écouta attentivement ses paroles en fixant son calepin tout en réfléchissant. Elle ne voulait pas en rater une miette pour son futur sujet. Elle se fixa pendant quelques secondes, puis fini par prendre la parole avec une voix posée.

- Ma référente cherche très certainement à ce que je sache poser les bonnes questions pour trouver les réponses les plus justes. Je comprends maintenant pourquoi elle m’a tourné vers toi, avec ses ouvrages entre autre. Et aussi ces connaissances de l’art médical japonais. En fait, je suis la surtout pour les côtes plus utile et pratique de ces méthodes. Pourquoi elles sont utiliser et leur efficacité. Les différences de méthodes entre occident et orient.

Abraham semblait vraiment la personne idéal pour en savoir plus sur le sujet. C’était tout ce qu’il lui fallait pour faire un bon sujet. Avec ses livres et ses connaissances … En parlant de livre, Roxy d’un coup ce souvenu du cadeau d’Abraham. Elle se dressa d’un coup sur son siège en le fixant d’un regard intense et pétillant.

- Mais en ce qui concerne ces … Ces ouvrages ! Tu compte vraiment me les offrir ?! Il est vrai qu’on est sur de ne pas trouvé de tel trésors historique partout, encore moins à la bibliothèque du campus. Mais ce sont des pièces de collection et très onéreuse … Je peux vraiment avoir de tel choses ?


BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Sam 26 Aoû - 19:23



❝ Retrouvailles inattendues ❞


Abraham & Roxanne
“We're born alone, we live alone, we die alone. Only through our love and friendship can we create the illusion for the moment that we're not alone.”  △
Des livres, c'est un peu simpliste comme cadeau, mais vus la considération d'Alyssia, elle lui aurait sûrement même donner un peu plus. Ce n'était pas une docteur simple, c'était comme une grande sœur, une deuxième maman et surtout quelqu'un qui est très présente envers les gens qu'elle aimait. Donc pour moi, même si j'aurais voulût lui donner beaucoup plus que de vieux débris de livres dont j'ai déjà étudier plus qu'une fois, ce genre de cadeau ne représente absolument rien. J'observais la magie dans ses yeux et savait que ça n'avais pas été donner au genre de personne qui ne ferait que le jeter au poubelle sans considération. En revanche, j'aurais comme mentionner aimer lui donner plus, mais je m'assurerais que tout va bien au niveau de ses études dans l'éventualité. Lentement j'attrape donc doucement mes lunettes pour mieux se concentrer sur elle, écoutant ce qu'elle lui dit, songeant à ses questionnements et ça me rappelle franchement quand j'étais encore sur les bancs d'école. D'ailleurs ses questions me donne une idée... J'ouvre un tiroir et sort doucement de la documentation, tirer d'un ouvrage ou plutôt d'un mémoire écrit pour moi-même à ses sujets lors de voyage dans les pays voisinant toutes ses œuvres. Pour le coup j'ai déposer documentation sur le bureau avant de répondre son questionnement sur les livres avec un bref sourire en coin.

-Tu n'a qu'à te dire que ton ange te surveille de là-haut. Tu sais, tu n'étais encore que jeune fille quand tu as rencontrer Alyssia, mais... Elle t'appréciais beaucoup plus qu'une simple patiente. D'ordinaire c'est vrais, elle était très... Ouverte sur les gens, mais... Avec tes parents elle leur avaient déjà dit tout l'intérêt qu'elle te portait.

Parfois apprendre ce genre de révélation, adulte change notre perception sur beaucoup d'événement, mais pour Roxy elle devait en être choyer, plutôt que blesser. C'est en fin de compte une bonne nouvelle, puisque la chimie entre ses deux-là étaient d'ordinaire plutôt difficile à expliquer. Je renifle, une larme qui tente de percer son chemin, mais en attrapant ma tasse pour complètement attirer mon attention ailleurs, je posa mes lèvres sur le liquide chaud, sirotant une gorgée. Cette envie d'alcool... Tout simplement, marre de jouer les sage garçon, mais je maintiens la route pour ne rien détruire depuis l'enterrement et ça m'a plutôt réussi. La question c'est à quand la rechute dans l'alcool à force de vivre des choses qui me font replonger la tête dans l'eau.

-Ils sont à toi... Je te les donnent entièrement. Après je te dirais qu'il est inutile de préciser leur rareté vus la tête que tu fais en les regardants... Ça me donne donc plutôt confiance que tu saura t'en inspirer et les garder comme antiquité de notre histoire. Pour te donner une idée de la valeur... Une fois un musé m'a contacter, m'offrant à peu près cinq-cent mille pour chaque ouvrage. Garde les et fait fructifier ce petit cadeau. Ça pourrait un jour... T'être utile avouons le.

Pour moi l'argent ça n'a jamais été un problème, hériter d'une fortune frôlant les milliers de dollars et en gagner le même montant de l'autre côté, rien de trop beau disons le. C'est pas parce que je donnes de vieux bouquins qui ne me servent plus que je vais m'enfoncer financièrement. J'étire doucement ma mains en direction de son calepin pour le descendre contre le bureau en observant ses yeux et je la regarde avec un moment plus sincère. Bon sang, allons nous assister à un aveu du docteur Walker? Je me racle la gorge et je viens lentement sortir les mots dont il ne faut pas prononcer.

-Je... Je suis désoler si étant petite je t'ai pas considérer avec autant de respect que tu le méritais. Les enfants et moi... C'est pas ma tasse de thé avouons le et... Je t'ai associer à une peur. La peur qu'un jour elle tombe enceinte et que je sois coincer avec les responsabilités d'avoir des enfants. T'es une grande fille aujourd'hui... Tu peux sans doute... Comprendre.

Une conversation adulte, Abraham je suis fier de toi. Tu ne fais plus ce genre de connerie... Habituellement tu attrapes tes choses et tu va t'enfermer pour contrôler une crisse de stress et tu cherches à évacuer par la bouteille. Bref je continues de la regarder.

-T'en fais pas, ton projet scolaire aura la note parfaite... Je te le garanti, mais... Malgré tout... Je dois te demander si tu as un besoin dans quoi que ce soit... Et sincèrement Roxy...

Me me mords la langue, je ne devrais plus l'appeler comme une enfant.

-Roxanne... Pardon. Quoi que ce soit tu dois me le dire. Un ordinateur? Une voiture? De l'argent pour payer quelque chose? Un stage? Alyssia l'a déjà dit quand tu étais venue il y à cinq ans... Souviens toi... Peu importe l'urgence, peu importe le moment... Viens nous voir et nous t'aiderons. Je sais que je suis pas... Celui qui t'a le plus fourni d'appréciation, mais... Je ne fais que compléter ce qu'aurait voulût la femme que j'ai enterrer... Comprends le.

Je relâche doucement son calepin en m'adossant dans le dossier de ma chaise.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Lun 28 Aoû - 0:23




Retrouvailles Innatendues
Abraham & Roxanne

Abraham commença à évoquer Alyssia tout en posant sur son bureau une autre documentation. Encore un cadeau ? Roxy était vraiment surprise, c’était trop pour elle. Tellement de choses d’un coup. Et les mots d’Abraham. Elle écouta attentivement … et ça lui fit quelque chose. C’est vrai qu’a l’époque, Roxy ne pouvait pas forcement avoir conscience de tout ça. Elle se contentait de beaucoup aimée Alyssia et de prendre tout ce qui lui apportait. Roxanne ne savait pas tout ce qu’Alyssia à pu dire à ses parents … Et si ça a pu peut-être faire quelque choses dans l’esprit de son père si absent. Il est vrai qu’elle avait une relation privilégié avec Alyssia, rien que d’y penser ça la rempli d’émotion et de nostalgie. C’était vraiment une personne bien, que Roxanne a adoré et qu’elle regrette énormément aujourd’hui. Roxane ne su quoi dire, se contentant de regarder dans le vide, pensive.

Abraham insista pour donner à Roxy ses ouvrages. Elle avait encore du mal à imaginer ce qu’on venait de lui offrir. C’est un énorme cadeau. Pour certains ce serait que des bouquins … Pas pour Roxanne, ce sont des cadeaux et des trésors désormais. La confiance qu’Abraham donna à Roxanne la surprise et la flatta, après tout ils venaient tout juste de se revoir. Ça faisait un bail et l’homme n’avait pas forcement de raison de lui faire confiance comme ça, vu le temps passer. Roxanne en perdit encore plus la voix quand Abraham évoqua le prix de ses œuvres. Cinq cent mille ? … Cinq cent mille … sérieusement … Cinq cent mille l’ouvrages en plus ! En regardant le nombre en face poser sur le bureau, sa tête failli tourner. Elle savait que c’était des pièces rare et couteuse, mais à ce point. Roxanne est humaine, elle ne pu s’empêcher de penser a tout cet argent. A tout ce qu’il est possible de faire avec ça. Whaou … Mais elle se tempera tout de suite. Car déjà c’était un cadeau d’Abraham, le revendre ? Pas possible ! Ce sont des outils de savoir maintenant. Roxanne n’était pas non plus une nécessiteuse. Financièrement elle n’a pas de soucis, même si évidemment elle en a des projets. Elle chassa rapidement ces idées de la tête. Abraham avait quand même raison sur le fait que ça pourrait lui être très utile sur différente formes, l’avenir dira comment.

Roxanne fut tout à coup tirée de ses pensées par le geste d’Abraham. Elle avait les yeux rivés sur son calepin pendant qu’elle pensait. La main d’Abraham y apparu soudainement pour le plaquer contre le bureau. Elle releva immédiatement le regard pour voir un Abraham lui lancé un regard plus profond et sérieux. Ça l’immobilisa et elle se contenta d’ouvrir ses oreilles pour écouter. Roxanne n’y cru pas ses oreilles, tout ses mots sorti par Abraham. Si on lui avait dit au début de sa journée tout ce qui se serait passé, elle ne l’aurait pas cru. Toutes ses excuses, ses promesses, cet attention … Aussi au nom de sa défunte femme. Roxanne n’avait jamais imaginé qu’Abraham l’avait associé à une crainte … Qu’elle avait eue un tel impact sur lui. Elle le comprenait, enfin elle le pense. Après tout elle est pas dans la peau d’Abraham non plus et n’a pas la même expérience. Il a aussi un tel désir d’épauler Roxy, de la soutenir et de l’aider à avancer. C’était trop d’un coup pour Roxanne. Quand il relâcha son calepin pour aller se posée au fond de son siège. Une larme tomba d’un des yeux bleus de Roxanne. Des qu’elle le senti, elle lâcha son calepin et alla vite le sécher avec l’intérieur de son poigné. Elle essaya mais ne pu retenir ses sentiments et ses émotions à ce moment la, c’était dans un sens très violent d’un coup. Rapidement, elle ouvrit la bouche pour essayer de dire quelque chose.

- Il ne faut pas que tu t’excuse. Tu n’étais naturellement pas du tout obligé de m’apprécier ou quoi que ce soit d’autre. … Euhm … J- … Je ne sais pas quoi te dire. Je suis assez ému par tout ça, et tellement reconnaissante. Malgré le temps passé, tu viens à peine de me revoir et tu désire tant te donner pour moi. J’en mérite pas autant.

Pendant qu’elle parlait, Roxanne ressenti encore une autre chose. Elle se mit à penser à son père, qui lui était si peu présent pour elle et encore pire pour sa petite-sœur adorée. Le fait qu’ils disent qu’il n’a pas été très proche et a donner si peu de considération, et qu’il veuille se rattraper. Ses mots … Elle aurait tellement aimée qu’ils sortent de la bouche de son père. Qu’il fasse une telle chose. Cet pense toucha clairement un point faible de Roxanne qui la ne pu se retenir et lâcha d’autres larmes avec un visage plus fermé. Elle tenta encore de les sécher, cette fois avec ses deux poignées. Mais le flot était un peu trop important et a beaucoup humidifier ses yeux. Elle tenta de se contrôler … Mais impossible. C’était un sujet si sensible pour elle. Ce n’était pas de la faute d’Abraham évidemment ! C’est en pensant à ce genre de choses que Roxy fini dans cet état. Elle tenta de cacher son visage un peu avec ses mains, ses poignets et ses avant-bras, pour ne pas exhiber un tel spectacle.

- Excuse-moi, je suis un peu trop sensible parfois, dit-elle entre ses bras avec une voix un peu tremblante. Ce que tu me dis me touche énormément … je ne peux avoir que de la gratitude pour ce que tu m’offre … Je veux … Je veux aussi te donner beaucoup de choses en retour. Mais je ne pense pas que cela puisse rembou-

Elle se décida à s’arrêter la pour d’abord tenter de se calmé et de reprendre le contrôle. Elle ne sait même pas si elle a été assez claire et audible derrière ses bras et ses larmes. Comment en est-on arrivé ainsi ? Roxanne n’arrivait même plus à bien réfléchir. Cette faiblesse … Cette maudite faiblesse …



BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Abraham S. Walker
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 1915

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Lun 4 Sep - 16:50



❝ Retrouvailles inattendues ❞


Abraham & Roxanne
“We're born alone, we live alone, we die alone. Only through our love and friendship can we create the illusion for the moment that we're not alone.”  △
Elle pleure et j'ignore comment gérer les larmes. En temps normal, c'est comme-ci je suis préconçus pour gérer les larmes simplement devant les décès que j'annonce ou les gens destiner à mourir, mais pas aux gens que je fais pleurer... Là ça n'a absolument rien à voir. J'assume totalement le soupire que je fais avec ce sourire l'observant, mais je suis sous une situation dans laquelle j'ignore quoi faire. Lentement j'attrape la boîte de mouchoir dans le premier tiroir de mon bureau et je le glisse doucement devant elle sans rien dire. Je pense qu'on sait tout deux que ses larmes sont visible et c'est moins gênant de ne rien dire. Pourquoi la vie est aussi compliquer qu'une fichue boîte à surprise pleine de merde. C'est comme-ci tout était prédestiner à exploser dans tout les sens et que rien n'était naturellement facile à vivre. Personne ne se réjouis d'aucun événement et personne pense même aux conséquences que ses événements pourraient donner. Par conséquent ici Roxanne est la conséquence d'une relation parfaite quasi mère et fille entre Alyssia et elle. Je me résulte presque à tenter de m'expliquer auprès d'elle comme à un enfant que j'aurais rejeter toutes ses années et que j'accepte enfin dans ma vie. C'est drôle à dire, mais c'est nouveau comme sentiment. Ceci dit elle me tire de mes songes avec un mots qui me fait presque grincer des dents... Rembourser? Elle allait dire rembourser? Sérieusement?! Je contourne doucement le bureau en marchant vers elle et viens lentement m'abaisser à sa hauteur attrapant sa main.

-Roxanne je.. Ne parles plus jamais de rembourser quoi que ce soit. C'est moi qui t'offres des choses... Tu dois accepter ce qui t'es offert sans penser aux remboursement...

Sincèrement son devoir est complètement partit dans une courbe et s'est retrouver au loin dans un coin complètement ignorer. On est simplement trop occuper à se la jouer sentimental pour le moment et tenter d'apprécier l'un et l'autre les bienfaits de ce moment. Je n'ai jamais eu d'enfant, mais je présume que c'est à ça que dois servir les moments heureux ou le sentiments d'appréciation d'un individus à l'autre. J'en profite quand même pour garder sa mains dans la mienne, sans pour autant la retenir, elle en est libre de la retirer à sa convenance lorsqu'elle le désire. Je pose mon regard dans ses yeux bleu qui sont ma fois tellement magnifique qu'ils pourraient absorber l'âme de quiconque dans ce regard.

-Je dois me rendre au Japon pour une conférence dans quelques semaines... Naturellement je peux inviter quelqu'un qui doit être disponible pendant ses quelques jours. Si tu veux je pourrais t'y emmener, l'autre personne s'est désister.

En fais l'autre personne étant Grace, peut venir avec moi quand elle le désire et quand bon nous semble de partir en voyage. Je n'ai qu'à prendre vacances quand elle s'en sent prête et nous pouvons partir loin s'installer dans quelque soit le pays qui l'enchante. Donc c'est pas pour un voyage sans elle qu'elle risque la jalousie, surtout que c'est pour faire plaisir à une étudiante. Puis soyons tous d'accord pour dire qu'au prix qu'une session d'étude puisse coûter, c'est pas tout les jours qu'on peut voyager avec autant de liberté financière.

-Je me chargerai de l'école et ton boulot pour expliquer ton absence... Tout ce que tu as à faire c'est me dire si je te réserve ou non un billet.

Je lui fait un petit sourire.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues [ft Abraham]   Jeu 7 Sep - 21:44




Retrouvailles Innatendues
Abraham & Roxanne

Ce moment devenait de plus en plus gênant pour Roxanne. Fondre en larme comme ça devant Abraham, mais qu’est ce qui lui prend ? Elle est tellement prise dans ses émotions qu’elle ses laisser aller. A la base, elle n’était venu que pour ses études, et voila comment ça se passe. La vie est assez drôle quand même, personne n’aurait pu anticiper de tel évènements. En remarquant entre ses mains le paquet de mouchoir qu’il posa en face d’elle, Roxy s’y précipita pour prendre deux feuilles et rapidement sécher ses larmes. Elle commença à reprendre doucement le contrôle d’elle-même. Heureusement ce n’était pas des larmes de tristesse, bien au contraire. Rien que de la surprise et du bonheur … Avec une pointe de « Mais je ne mérite pas autant ».

Roxanne n’avait pas vu Abraham se déplacer, elle continuait de doucement sécher ses larmes avec de petits reniflements et le visage plonger dans ses mouchoirs. Elle le remarqua distinctement que quand il prit la main de Rox’, tout en s’étant mis à sa hauteur. Elle retira rapidement ses mouchoirs de son visage pour regarder et l’écouter. Abraham ne demande aucun remboursement, il le fait vraiment de bon cœur. Au nom de cette relation qu’elle avait avec Alyssia. Roxanne remarqua a quel point Abraham pouvait être un homme bien, qui se contente de donner sans rien espérer de plus. C’est une facette que Roxy découvre petit à petit. Tout au long de leurs retrouvailles, elle découvrit son cotés attentionné et attentif. Généreux aussi et présent. Il ne le montrait pas du tout à l’époque … Les choses décidément changent avec le temps, elle n’en revenait toujours pas. Elle ne pouvait donner à Abraham qu’un regard encore ému, la bouche légèrement ouverte. Son regard était plongé dans celui d’Abraham, un peu livide tout de même. Elle senti que la chaleur de sa main posée sur la sienne. C’était comme une sorte de chaleur paternelle et protectrice, une sensation agréable pour Roxy, qui n’a pas vraiment connu ça. C’est comme une sorte de découverte … Un peu étrange vu la situation initiale mais elle s’en fichait un peu, c’était agréable.

Puis Roxanne écarquilla encore plus le regard quand Abraham lui proposa d’aller au Japon avec lui. Un voyage ?! Alors la elle s’y attendait pas, mais alors pas du tout. Elle est encore plus sans-voix qu’elle ne l’était juste avant, si c’est seulement possible. Une telle proposition l’a prise de court, il le pensait vraiment ? C’est une proposition sérieuse ? Ce n’est pas très singulier … Et puis la stupéfaction passé, elle voulu répondre mais Abraham s’en chargea. Boulot ? Études ? Pas de problèmes il s’en occupe. Whaou … C’était un peu étrange. Comme si il avait anticipé toutes les interrogations de Roxanne. Ce sont évidemment des questions tout à fait logiques certes, mais quand même.

- Je- … Je ne-, Roxanne bégaya, sentant que sa voix n’était pas encore tout à fait stabilisée. Elle ferma les yeux pour respirer un bon coup par le nez, puis les rouvrit rapidement en reprenant une voix beaucoup plus posée et stable. Je ne sais pas quoi dire … C’est une proposition très généreuse. Ça fait en plus depuis un bon moment que je n’y suis pas retourner … Trois ans ? Quatre peut-être ? Enfin bref ! Tu es sur que tu veux me proposer ça à moi ? Que ça ira ?

Roxanne pour l’instant dans sa tête n’envisageait même pas cette possibilité de partir. Elle pensait que ça arriverait un peu plus tard un retour au Japon, dans le cadre de ses études par rapport à sa référente ou quand elle sera diplômé. Les circonstances sont particulières, mais Roxanne commença dans sa tête à réfléchir posément et avec plus de pragmatisme. C’est une très belle occasion, surtout si Abraham arrivait à arranger tout ça avec l’université et son boulot. Une belle opportunité qui, en toute logique, est à saisir absolument. Mais elle vient juste de revoir Abraham, et après tout ce qui ses dits. Elle senti aussi qu’elle ne pouvait pas réfléchir clairement maintenant, personne ne le pourrait dans cet état.

- Le fait seulement que tu me le propose me fait vraiment plaisir. Ça me touche beaucoup. Tu viens à peine de me revoir et tu me propose tout ça … En fait les mots me manque pour te dire a quel point je suis surprise et reconnaissante. Roxanne fit un sourire chaleureux en détournant légèrement ses yeux. J’ai peut-être besoin d’y réfléchir un peu.

Roxanne n’aime pas prendre ce genre de décision trop vite, elle aime se donner un petit temps de réflexion, pour analyser calmement la situation et en voir tout les aspects. C’est son cotés réfléchit et prudente qui ressort. Elle préfère ça, ne serait ce que pour son bien et aussi celui d’Abraham.


BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retrouvailles inattendues [ft Abraham]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» [Joker & Hells] Retrouvailles inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Downtown :: Los Angeles General Hospital-