Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Et qu’est-ce que vous allez me faire ? Me coffrer pour mangeage de choucroute prohibé ? » [Molly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Cooper
Admin fou-fou
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1134

MessageSujet: « Et qu’est-ce que vous allez me faire ? Me coffrer pour mangeage de choucroute prohibé ? » [Molly]   Ven 25 Aoû - 19:51

Qui a dit que le karaoké c’était de la merde hein ? Qui ? QUI ? QUIIII ? Parce que franchement, durant de nombreuses années, j’y ai cru. J’ai cru que le karaoké c’était pour les nuls et sans vie sociale. Pendant des années, j’ai refusé en tapant du poing sur la table de me rendre dans un karaoké, d’aller sur la scène et de prendre le micro et de laisser ma voix emplir le bar. J’ai préféré passer mon temps à me bourrer la gueule, à me déhancher sur une piste de danse, à draguer de la femelle mais jamais au grand jamais, je n’aurais cru penser que je finirais dans un karakoé. Il faut savoir que tout est de la faute de Zack. Mais genre tout ! Il m’a emmené dans un bar histoire qu’on se tape une petite bibine comme un soir habituel. Sauf qu’il n’a pas vraiment calculé son coup. Car finalement, quand nous sommes arrivés, nous avons constaté deux choses. D’une, que c’était happy hour jusqu’à vingt-trois heures et en soi, je ne vais pas râler sur dix balles de moins sur le mojito. Ensuite, c’était soirée karaoké et là, effectivement, j’ai tiré la tronche ne m’attendant pas du tout à ce que je me retrouve face à des gens capables de se ridiculiser en prenant le micro. Sauf que voilà, à les regarder faire, je n’ai cessé de me taper des barres de rire tant je trouvais ces chanteurs tout simplement scandaleux ! Il y avait d’abord ces filles – fort jolie – qui devait penser qu’elles étaient la nouvelle Mariah, qui chantaient bien mais avaient un peu trop tendance à lever les mains en l’air ou à faire des mélanges de ooooh et des aaah genre « regardez-moi, je peux monter dans les décibels » . Et puis, il y avait ceux qui sont là pour rire, qui s'amusent en chantant comme des fous, en éclatant de rire au beau milieu. Et forcément, avec Zack nous ne cessons d rire tout en nous foutant de la gueule des gens qui essayent. Jusqu'à ce que finalement, nous arrivons nous même à chanter et autant dire qu'on fait les cons. Il faut dire que les mojitos pas chers y sont pour beaucoup. Nous avons un coup dans le nez et forcément, c'est d'une simplicité évidente que de chanter « Like a Virgin » de Madonna. À croire que ça a toujours été inné en moi de me prendre pour une vierge effarouchée en chantant une chanson pareille. Et j'ai remarqué un truc, c'est que de la scène, on a un visuel plus important sur le public. Et bon sang, qu'est ce qu'il y a comme jolies filles. Est-ce qu'elle serait du genre à faire comme Luce, à montrer ses nichons juste parce qu'elles ont un grain de folie ? La réponse pour moi est non. Luce a toujours été un extrême, un idéal qui, pour moi, n'existe autrement que par elle-même. Alors... Je me contente juste d'observer. De rouler des hanches avec Zack en continuant à chanter la chanson. Bon sang, c'est un carnage cette chanson mais je rigole comme des damnés et finalement, on finit non sans s'incliner parce qu'on est fier de nous. On peut se rasseoir et continuer à nous désaltérer. « Putain mais le karaoké c'est génial !! » Je dis en buvant mon cinquième verre. « Et les filles sont charmantes ! Il y a de la matière à jardiner ! » Me dit Zack en riant comme un fou. Forcément le jardinage... C'est quelque chose que nous prenons au sérieux ! Très au sérieux.

Mais pour l'heure, nous nous contentons de continuer à parler, laissant une cruche chanter un air de Alicia Keys qui je dois dire, me fait saigner les oreilles. Il faut dire que ses cris sont semblables à ceux d'une actrice porno en plein tournage alors autant dire que je trouve un bon moyen de me moquer ouvertement. Et puis, il y a beaucoup de filles dans la salle. Je me dis que le karaoké doit être une soirée typique chez les filles. Ce qui est étrange parce que Luce ne m'a jamais demandé d'aller dans un tel endroit. Des soirées on en a fait mais c'était plus des pubs, des bars branchés ou des boites de nuit mais jamais un tel endroit. Quoi qu'il en soit, Alicia Keys finit par comprendre qu'elle doit s'arrêter ou alors la chanson a pris fin d'elle même. Mais en tout cas, elle finit par dégager du plancher tandis que l'animateur reprend le micro. « Et on remercie Janice pour sa chanson merveilleusement bien chanté ! Maintenant, nous allons passer aux chants en duo. Et comme vous connaissez la règle... » Il tend le micro vers le public qui hurle soudain « C'EST AU HASARD !!! » Je sursaute face au hurlement résonnant ne m'y attendant pas. Il désigne alors une main innocente chargée de désigner ceux qui chanteront en duo. « En gros, ils se connaissent pas et ils chantent ensemble ? » - « C'est ça ! » Que répond Zackounet. « C'est le moment d'aller se planquer ! » Dit-il au moment où une blonde se nommant Molly est alors désignée. Elle se lève et je peux alors voir les cheveux blonds, les yeux clairs et un beau visage. Et une jolie poitrine aussi. Mais le mariage est de courte durée quand une main s'abat sur mon épaule et que je me rends compte que c'est la fille chargée de désigner les chanteurs au hasard. Et genre, elle m'a choisi, MOIII ! Pourquoi ? Je l'observe comme si j'étais une Rose sur le Titanic et se rendant compte que Hockley n'est qu'un connard. « Et le second s'appelle ... » - « DIMITRIIIII COOOPEEEEER ! » Que hurle Zack visiblement très content. Franchement merci les copains quoi ! Mais le pire reste à venir alors que je me lève et salue Molly la bombasse d'un signe de tête, et que l'animateur dévoile la chanson « Molly et Dimitri vont nous changer Time of my life de Dirty Dancing !! »
OH PUTAIN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly N. Bennett
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 243

MessageSujet: Re: « Et qu’est-ce que vous allez me faire ? Me coffrer pour mangeage de choucroute prohibé ? » [Molly]   Ven 29 Sep - 13:42

Aaaah enfin la fin des cours pour la semaine ! Je vais enfin pouvoir bouger mon cul de bar en bar, ce que j'attendais depuis lundi. J'ai quasiment passé tout mon temps à la bibliothèque que je ne sais plus à quoi ressemble un centre-ville rempli de monde et boire. J'ai besoin d'être à nouveau en contact avec la civilisation et non des livres ou des télescopes. Lisa m'a envoyé un message m'arrachant un énorme sourire sur le visage. Elle me proposait d'aller boire un ou plusieurs coups, histoire de décompresser. Bien sûr, j'ai dit oui, on ne refuse jamais une invitation à boire de l'alcool, cela ne me ressemble pas. Elle viendra me chercher au pied de mon immeuble vu que je n'habite pas loin de la fameuse rue de la soif. Que dire sur cette rue.... Malheureusement elle et moi, on es liée par beaucoup de souvenirs joyeux ou honteux. Il s'en est passé des choses dans ses boîtes, bars... Heureusement qu'Héloïse ne soit pas au courant de tout sinon elle fait un arrêt cardiaque. Quoique je m'imagine sa tête de prude choquée par tant de choses obscènes. Tiens, je devrais l'amener une fois à boire un coup et qu'elle découvre le merveilleux monde de la nuit. Elle pourrait y prendre goût et danser sur les bars après le verre de trop. Mais on est encore loin de cette image ! Elle préfère passer ses soirées à caresser son Panpan et en train de boire de la tisane. Reconcentrons-nous sur cette soirée qui s'annonce mémorable ! Je dégaine ma robe la plus sexy de mon armoire, le tout avec des talons aiguilles qui font toujours de l'effet. Les cheveux détachées et un smoky eyes super sexy, je ne vais pas rentrer seule ce soir, je vous le dis !

Lisa est là, toujours à l'heure cette fille, surtout quand il s'agit d'aller boire. Prête à faire la fête jusqu'au bout de la nuit, elle a apporté deux cannettes de bière pour se mettre dans l'ambiance. Avec l'entraînement que je suis depuis des années, je finis mon précieux breuvage en peu de temps. On rencontre un groupe d'amis de la fac et on décide de continuer la soirée ensemble. L'ambiance est déjà là, un verre commandé au comptoir et je me lance tout de suite sur la piste de danse. Mon déhanché ne tarde pas à faire son effet, un beau jeune homme s'approche de moi. Un beau blond, grand, délicatement musclé et un sourire ravageur. On danse ensemble quelques minutes, collés serrés, mon dieu qu'est-ce qu'il sent bon ! Je voudrais passer le reste de la soirée avec lui, le sniffer toute la nuit et découvrir s'il a des talents cachés. Mais tous mes espoirs sont gâchés par Lisa qui me tire par le bras pour m'emmener dans un autre bar qui propose des cocktails plus que divins et d'un prix défiant la concurrence. Je lui lance un regard noir pour m'avoir arraché aux bras magnifiques de mon beau blond. Je suis sûre que nos enfants auraient été les plus beaux. Nouveau bar, nouvelles possibilités de rencontrer un apollon. Mais jamais il ne pourra être aussi beau que celui d'avant. Je tente de noyer mon chagrin dans un verre de vodka redbull. Je dois avouer que ça fonctionne plutôt bien. L'alcool faisant effet, mon corps se hisse sur la barre collée au bar et me voilà à me déhancher telle une stripteaseuse.

Lisa a encore fait des siennes et elle voulait une nouvelle fois changer de bar, parce qu'il y en a un qui proposait une soirée karaoké. Elle nous laissa tomber comme des vieilles chaussettes pour se diriger tout de suite vers la scène et arracha le micro des mains d'une pauvre jeune femme qui ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. Avec les autres du groupe, nous nous étions assis à une table encore libre, Tim coinça un serveur et commanda pour tout le monde un mojito. J'allais certainement pas dire non à un verre gratuit ! On sirotait notre verre tout en se foutant de Lisa qui chantait aussi faux que Lardon miaulait comme un cochon qu'on égorge. Je riais aux larmes, elle était tellement à fond dans sa chanson qu'elle ne se rendait pas compte qu'elle chantait faux et que tout le monde se moquait d'elle. Je pense que l'alcool a dû l'aider pour ignorer tout ça. Quand elle a fini de se prendre pour l'héritière de Céline Dion, l'animateur a décidé de créer un duo d'inconnus. Oh non... Je n'ai jamais de chance pour ça, au moins que je ne tombe pas sur un loseur qui va me harceler. Malheureusement, la main innocente choisie pour désigner les deux chanteurs, s'est abattue sur ma personne. Lisa est folle de joie de m'imaginer sur scène, moi pas. Je me lève en marmonnant et rejoins la scène pour attendre mon partenaire. Je vois que la jeune femme désigne un bouclé vraiment pas dégueu à regarder, il est même plutôt beau gosse. Finalement, cette chanson va être plus agréable que prévu. Je le zieutais parce que je le ramènerais bien dans mon lit ! J'étais partante pour cette chanson mais quand j'ai su le tire, ma joie a vite disparu. J'ai regardé mon partenaire avec des yeux de chiens battus et j'ai vu que lui aussi n'avait pas l'air ravi de la musique. "Bon, il faut se lancer" dis-je en tentant de feindre de l'enthousiasme, mais c'est foutu. La musique commence à gueuler dans les baffes, je tente des petits mouvements au rythme du son. ALLEZ ! C'est parti pour la chanson de la soirée ! Après tout, je vais certainement plus le revoir donc autant donner le meilleur de moi-même et tant pis si des vidéos circulent sur internet ! Je vais réveiller la Mariah Carrey qui est en moi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Cooper
Admin fou-fou
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 1134

MessageSujet: Re: « Et qu’est-ce que vous allez me faire ? Me coffrer pour mangeage de choucroute prohibé ? » [Molly]   Jeu 12 Oct - 22:13

La vie est injuste. Vraiment, pourquoi suis-je celui qui doit donc aller sur scène et devoir chanter avec une inconnue. Ceci étant dit, l’inconnue n’est pas dégueulasse. Au contraire, elle est vraiment mignonne. Voir vraiment belle. Et c’est une belle blonde d’ailleurs qui a l’air de posséder tout ce qu’il faut, là où il le faut. #observateur. Cependant, quand bien même, j’ai la chance de pouvoir faire chauffer mes cordes vocales, je dois avouer que je ne suis pas très à l’aise en matière de chansons. Bon ok, d’accord, avec Zack, je peux faire le con et sans aucune retenue et c’est avec mon pote quoi ! Alors que là, je ne peux me couvrir de ridicule devant une aussi belle branche. Mais bon, quand il faut aller à la guerre, il le faut et hélas, je ne peux fuir mon destin d’autant plus que je sens tous les regards braqués sur moi, que mon « ami » a tôt d’hurler comme un connard mon identité afin de se souvenir que le fiasco fait sur la musique de Dirty Dancing portera un seul nom. Le mien. Mais je suis un homme. Un vrai. Un dur. Un caïd. Un super héros qui, finalement, finit par se lever, encouragé par l’assemblée. Et c’est donc d’une démarche classe que j’avance vers la scène où je retrouve la blonde répondant au prénom de Molly si j’en crois celle nous ayant désigné. La musique est donné et je suis dépitée de devoir me la jouer Patrick Swayzye.  Cependant, je dois admettre que cette Jennifer Grey me fait carrément de l’œil. Que je suis prêt à jouer le jeu à fond. Il est hors de question de me vautrer. Hors de question de montrer à mon meilleur ami que je suis une tapette. Je suis un homme, un vrai, un dur, un caïd, un super héros qui fait un clin d’œil à la délicieuse partenaire me faisant face à qui, est remis un micro comme pour moi. « Prête pour la chanson de ta vie, Bébé ? » Je demande d’une voix complice, esquissant un sourire charmeur. Me voici donc devenu charmeur. Et le vent de la compétition souffle dans mes bouclettes. Alors je m’éloigne de quelques pas, essayant de me rappeler la scène dont on ne peut oublier. Forcément, il passe le film en boucle sur toutes les chaînes. C’est comme pour Grease. C’est le genre de film qu’on regarde d’un œil parce qu’on le connaît par cœur. Et de ce fait, quand la musique résonne, j’use de ma plus belle voix grave afin de faire comme dans la chanson. « No, i… Had … the tiiime of my liiiifeee… » Même que j’avance en agitant le petit doigt que j’agite dans sa direction, presque habité par le fantôme de Johnny. Vazy Bébé aka Frédérique, ne me déçois pas.

Pendant que je chante, j’arrive derrière elle, et j’ose même faire les gestes, vazy que je te pose la main sur ta hanche, et puis, ensuite je lève ton bras laiteux que je caresse doucement. La peau est divine au toucher. Et faite de chair tendre. Une blonde pulpeuse… J’aime ça. Et il m’en faut peu pour encore plus jouer le jeu à fond, dégainant mon numéro de charme en utilisant le prétexte de la chanson pour glisser ma main dans la sienne, pour la faire tourner comme si nous étions véritablement dans le film. On doit certainement chanter comme de grosses merdes mais heureusement pour moi, j’ai l’impression de trop bien chanter ce soir. Et en plus, je ne me mélange pas les pinceaux. C’est comme si nous étions habités par Johnny et Bébé. Alors, on se déhanche, on chante, jusqu’au moment où je ne sais pas… On n’est sans doute trop investi dans notre mission et vient le moment où il y a le fameux porté. Nos regards se croisent. On a trop pris la confiance je crois et Molly finit par se jeter sur moi pour que je la soulève. Mais je prends juste le micro dans la gueule, la hissant tant bien que mal, ma main effleurant malencontreusement – oups ! – sa généreuse poitrine. Mais c’est tellement maladroit qu’elle glisse et finit juste enroulée autour de moi et j’ai une vue généreuse sur son décolleté, ce qui clôt ainsi la chanson. Mon dieu… Mais heureusement que j’ai assez bu pour me comporter ainsi parce que franchement, mis à part le fameux final, on a trop bien géré notre race. Et pendant qu’on se détache délicatement, je ne peux m’empêcher d’être à bout de souffle mais de lui sourire. « Et bien pour une première chanson chantée ensemble… On s’est bien démerdé. » Je lui tends alors la main pour être poli. « Je m’appelle Dimitri, sinon et toi ? » Dégainant mon sourire colgate spécial jolie femme, j’espère bien arriver à en savoir plus. Cette blonde m’intrigue. Et puis, elle m’est très sympathique. « Je dois avouer que je ne viens pas souvent dans un karaoké. Mais je dois avouer que j’aime bien… On se marre bien. Il faut juste le soupçon de folie… » Et je crois qu’elle l’a autant que moi. C’est ce qui me pousse d’ailleurs, à lui proposer de rester encore un peu avec elle. « Je peux t’offrir un verre en récompense d’avoir assuré le show en ma compagnie ? » Oui oui, c’était un show. J’ai brillé comme dans Danse avec les Stars, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Et qu’est-ce que vous allez me faire ? Me coffrer pour mangeage de choucroute prohibé ? » [Molly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Vous allez me manquer ♥
» Vous allez être grand-mère
» Moi folle dangereuse ? Arrêter vous allez me faire rougir ~ Harley/Harleen link's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Downtown-