Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Sam 26 Aoû 2017 - 10:36

C’était à se demander pourquoi elle avait pensé à prendre congé durant cette matinée. Ca lui aurait évité de croiser Caleb, l’origine de ses tourments du jour, dans l’appartement. Flora ne s’était pas du tout attendue à ce qu’il s’agisse de ce « Caleb » que sa colocataire côtoyait. Oh ! Elle se fichait éperdument de ce qu’ils faisaient de leurs corps... mais c’était le comportement que Caleb avait eu auprès d’elle qui l’agaçait au plus au point. Il n’y avait rien eu de pire pour enfoncer le couteau dans la plaie, lui remémorer tous ces souvenirs avec lui à New York qu’elle tentait d’oublier tant bien que mal. Elle voulait oublier leur passif, le fait qu’elle soit tombée enceinte juste après, mais surtout sa fausse-couche. Caleb lui avait fait littéralement péter un câble mais ce n’était pas pour autant que la jeune femme lui ait avoué ce qu’elle avait vécu. Evidement, Caleb était loin d’imaginer ce qui avait pu lui arriver suite à leur aventure.

Après ces « charmantes » retrouvailles, il fallait que Flora se calme et s’occupe. La meilleure solution qu’elle trouva était de retourner l’appartement. Bon, « retourner » dans le bon sens. Elle s’était mise à tout nettoyer de fond en comble, excepté la chambre de Grace qu’elle ne touchait pas, par respect. Elle commença par la salle de bain, où elle profita de faire une lessive par la même occasion, puis passa dans le salon où elle mit tout en ordre et passa l’aspirateur pour enlever les poils de chat le plus possible. Grace en était allergique, la pauvre, mais tellement adorable d’accepter Isis à la maison...

Enfin, Flora finit par la cuisine. L’envie de cuisiner était là. Ca lui occupera pas mal les mains. D’abord, elle pensa à faire des cookies. Un peu de sucreries dans le style sera réconfortant. Lorsque ses cookies sont dans le four, elle prit le temps de faire la vaisselle avant de sortir ses cookies du four. C’était une bonne chose de faite. Puis, elle passa au repas du soir. Ca serait pas mal de l’avancer et ça ferait sans doute plaisir à Grace de ne pas se préoccuper de ça quand elle rentrera. Ca ne dérangeait absolument pas la fleuriste qui adorait franchement cuisiner pour les autres. Le menu qu’elle choisit était une paëlla. Quand on ne pouvait voyager bien loin, on pouvait au moins voyager culinairement. Peut-être qu’un jour, Flora se mettra aux spécialités de la cuisine australienne pour connaître un peu plus Grace qui était d’originaire de là-bas. Pour accompagner sa cuisine, la fleuriste avait allumé la radio et la chanson qui passait, « The Figther » de Keith Urban et de Carrie Underwood, lui donnait envie de danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1766

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Sam 26 Aoû 2017 - 19:03


       
“L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine.” [Amélie Nothomb / Barbe Bleue] - Flora & Grace
       

       
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse

       
Quelle journée ! Si on m'avait dit ce matin en me réveillant dans les bras de Caleb que j'allais rencontrer l'homme le plus doux, le plus tendre et le plus romantique qui soit en me rendant à un rendez-vous d'affaires, jamais je ne l'aurais cru. Et pourtant, ça s'est bel et bien passé. Alors que j'avais passé la nuit dernière dans les bras du grand Caleb, sans qu'il y ait le moindre sentiment entre nous, du reste, j'ai passé le plus fou des après-midi en compagnie d'Abraham Walker. Et il faut absolument que je raconte ça à Flora-Jade, ma colocataire et amie.

Mais en quittant la maison d'Abraham pour me faire ramener chez moi, où j'avais rendez-vous avec le détective que je payais pour enquêter sur ma demi-soeur, j'ai reçu un appel de celui-ci. Il ne pouvait pas venir à la maison, et m'a donc demandé de le rejoindre en ville. Abraham a été assez adorable pour me conduire au salon de thé où nous j'avais rendez-vous, et j'ai donc passé la fin de mon après-midi à discuter des nouvelles recherches sur Sidney.

C'est donc complètement épuisée que je rentre finalement à la maison, et avec une furieuse envie de commander à manger parce que j'ai trop la flemme de cuisiner. Mais c'est sans compter sur Flora, ma coloc génialissime, qui a déjà commencé à préparer le repas.
Quand j'ouvre la porte de l'appartement, mes narines sont assaillies par une odeur alléchante, mélange d'odeur de cookies et de paella. Mon ventre gargouille bruyamment, annonçant mon arrivée.

"Toi, si j'étais lesbienne je te demanderais en mariage !"

Je ris en m'approchant de Flo, venant humer la bonne odeur par-dessus son épaule pendant qu'elle est en train de remuer la paella. Puis je m'éloigne me temps de poser mes affaires sur l'un des fauteuils du salon. Heureusement, on a une cuisine ouverte, du coup on peut quand même discuter. La musique est entraînante, et je rigole intérieurement en venant volontairement pousser un peu le volume. Je sais que mon voisin râleur, Raphael Grimes, va gueuler, mais je m'en fiche, on a quelque chose à fêter ce soir.

"T'as passé une bonne journée ? T'as géré pour le ménage, une vraie tornade blanche !"

Tout en la félicitant, je me rapproche du comptoir sur lequel j'ai posé un sachet en arrivant. J'en sors son contenu : une bouteille de champagne rosé. A la base je ne suis pas une grande fan de champagne, mais le rosé, ça passe. Je lui montre la bouteille en souriant largement.

"Sors deux verres, ma belle, on a quelque chose à fêter !"

       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Sam 26 Aoû 2017 - 20:44

Cette chanson était si magnifique « Look in the mirror, You're beautiful, so beautiful. I'm here to remind you, You're my only one, let me be the one... » C’était si entraînant et romantique à la fois. Flora rêvait de trouver chaussure à son pied, qui la trouverait belle, qui la ferait sentir vivante... Cela arriverait bien un jour. Sans aucun doute. Elle ne savait. Personne ne savait de quoi l’avenir était faite et si ça se savait, ça serait peut-être moins drôle... Ou mieux, ça permettrait peut-être de mieux se préparer au pire. Mais ça, ça gâcherait tous les bons moments...

D’ailleurs, en pensant au Prince Charmant, peut-être devrait-elle se laisser tenter par le site internet de Grace ? Désormais, c’était comme ça que ça marchait, si ? La technologie et la société évoluaient tellement vite... Flora était assez vieux jeu et restait encore sceptique. C’était à voir si elle réussirait à franchir le cap. Dès qu’elle passerait la trentaine, peut-être qu’elle se reposerait des questions si elle était encore célibataire.

Sa colocataire finit par arriver, et c’était tant mieux. Grace semblait respirer la joie de vivre et c’était communicatif. Pour sûr, Flora était heureuse de la retrouver car elle n’était plus seule. La solitude commençait trop à la peser. En préparant à manger, Flora faisait mouche. Elle ne put s’empêcher de rire à la réflexion de son adorable coloc.

- Ben, alors qu’est-ce que t’attends ? On ferait un beau couple !

C’était peut-être pas bête ça si elles ne trouvaient pas l’homme idéal ! Autant devenir lesbiennes, n’est-ce pas ? Après tout, elles s’entendaient toutes les deux très bien donc ça pourrait marcher... Mais le hic, toutes les deux aimaient beaucoup trop « la grosse tige » pour s’en passer d’un coup.

- Comme tu vois, je me suis bien occupée ! répondit Flora, souriante.

Ca faisait plaisir qu’elle ait relevé la propreté de l’appartement. Et oui, Flora avait superbement bien géré... En même temps, sa matinée l’avait tellement retournée qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose... Le ménage était l’un des meilleurs remèdes au monde mais ça, évidemment, Flora préférait se taire.

- Ma journée s’est bien passée. Très productive !

Aussi productive qu’elle n’avait pas encore jeté un œil à sa paperasse pour sa boutique mais ça attendra le lendemain. Elle ira un peu plus tôt à sa boutique pour gérer tout ça et fera sûrement des heures supp le soir.

- Mais sûrement pas aussi productive que toi ... ajouta Flora sourire au coin.

Grace était pétillante. Il y avait quelque chose de changer et la fleuriste était bien curieuse de savoir ce qu’il se passait.

- Oh ! Je veux tout savoir ! Racontes-moi tout ! fit-elle emballée.

Vraiment ! Grace était son rayon de soleil. Par sa joie, elle illuminait sa soirée. C’était ce que Flora voulait : une bonne nouvelle. Elle coupa le gaz sous la poêle, puis sortit deux verres à la demande de sa colocataire. Les verres en main, la fleuriste les posa sur le comptoir.

- Alors ? Qu’est-ce qu’on fête ?

Pour sûr, Grace avait su attirer sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1766

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Sam 26 Aoû 2017 - 22:00


       
“L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine.” [Amélie Nothomb / Barbe Bleue] - Flora & Grace
       

       
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse

       
Journée productive ? Oh oui, elle ne croit pas si bien dire ! Je m'affaire à déboucher la bouteille de champagne tout en lui répondant d'une voix enjouée.

"On fête... Gnnnn..." Je force sur le bouchon pour le faire sauter. "plusieurs... Gnnnn..." Je force plus, et il finit par sauter vers le plafond dans un gros PLOP ! "Chose !" Je sers les deux coupes. "Le Docteur Walker, tu sais, ce médecin que j'ai rencontré cet aprèm pour mon site... Il a accepté de tourner dans un spot publicitaire !"

Je pose la bouteille et lui tends une des deux coupes, avant de lever la mienne pour la faire doucement tinter contre la sienne. Malicieusement, je laisse planer le suspens avant de conclure :

"On a fini la discussion chez lui, et une chose en entraînant une autre..."

Ouais, bon, je vais pas non plus lui faire un dessin, si ? Oui ? Bon, ok, de toute façon la connaissant, elle va être gourmande de détails, alors autant prendre les devants. Je me hisse sur l'un des tabourets du comptoir et bois une gorgée de champagne rosé tout en poursuivant.

"Cinq fois en tout ! J'aurais jamais pensé qu'un homme de son âge soit aussi endurant." Je glousse avant de conclure, la mine rêveuse : "Je crois bien que je l'aime... Et c'est réciproque..."

Oui, je suis carrément sur un petit nuage. A tel point que je n'aborde même pas avec Flora le compte-rendu du détective sur ma soeur, et je ne lui ai même pas demandé si Caleb était parti avant qu'elle se lève ce matin ou non. Il faut dire que là, Caleb est à des années lumières de mon esprit... Par contre, j'ai plein de petits Abrahams qui tournent autour de ma tête, mélangés à des petits coeurs...

       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Mer 30 Aoû 2017 - 15:00

Grace venait ensoleiller sa journée. Flora avait besoin de bonnes nouvelles, se changer les idées sinon elle risquait de devenir folle.... Enfin, elle ne pouvait pas être plus folle qu’elle ne l’était déjà après avoir retourné tout l’appartement. La visite de Caleb avait été une vraie surprise pour elle et pour sûr, elle n’avait pas fini par être tendre avec lui... Alors que Grace rentrait totalement joyeuse, Flora fit en sorte que tout allait bien, comme si de rien ne s’était passé pour elle.

La regardant déboucher la bouteille, Flora était tout ouïe sur ces nouvelles, et cela concernait apparemment son rendez-vous avec ce Docteur Walker pour son spot publicitaire.

- OH ! GENIAL !

Grace avait sans aucun doute été très persuasive pour que le médecin accepte sa proposition. Oh, elle était fortiche sur ce coup ! Franchement, Flora était contente pour elle. Vraiment. Elle était contente que professionnellement, ça puisse marcher comme elle, en tenant sa propre boutique de fleurs. Elles étaient de vraies businesswomen.

- Bravo, ma belle !!

Mais évidemment, il n’y avait pas que cette histoire de spot publicitaire. De quoi s’agissait-il ? Cela concernait encore le Docteur Walker ? Il fallait croire qu’ils étaient tombés dans les bras de l’un et de l’autre. La fleuriste écarquilla les yeux de surprise. Ce n’étaient pas des cracks. Pas venant de sa colocataire.

- Sérieusement ? Wouoh.

Impressionnant. C’était le coup de foudre. Flora aimerait pouvoir vivre ce genre de choses, avoir un coup de foudre et savoir qu’elle pourrait passer sa vie avec cet homme. Si seulement ça pouvait être si simple.

- C’est le coup de foudre, dis-moi ! Il t’a déjà passé la bague au doigt ?

Non. Flora ne se moquait pas du tout. Vraiment pas. Elle n’oserait pas. Si c’était le cas, ça fera peut-être marcher ses affaires quand ils s’occuperont des fleurs pour le mariage. Cela dit, Grace avait déjà oublié Caleb qu’elle avait croisé la veille. Il fallait croire qu’en l’espace de peu de temps, sa colocataire avait plus eu de relation qu’elle en l’espace d’une semaine. Ô frustration, Flora souhaiterait à l’instant qu’on lui passe dessus.

- Comment il est ? demanda-t-elle curieuse... Est-il vraiment sérieux ? Il t’a ramené chez lui et tout. Enfin je ne veux pas faire ma rabat-joie mais je n’ai pas envie qu’on se foute de toi ! s’inquiétait Flora.

Si ça se trouvait, c’était un de ces docteurs qui profitait de son statut. Non, Flora ne se voulait pas mauvaise langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1766

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Mer 30 Aoû 2017 - 21:43


       
“L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine.” [Amélie Nothomb / Barbe Bleue] - Flora & Grace
       

       
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse

       
Ca fait plaisir de voir que Flora est contente pour moi ! Attention, j'en avais absolument pas douté, hein. Je sais qu'elle est encore plus fleur bleue que moi, j'ai un côté plus "fou-fou" qu'elle. Et comme je m'y attendais, elle commence à me bombarder de questions sur lui. Comment est-ce qu'il est ? Est-ce qu'il est sérieux ? Elle me dit s'inquiéter pour moi, et c'est bien normal, après tout je viens de lui annoncer que je suis amoureuse d'un homme que je viens juste de rencontrer. Mais oui, le véritable coup de foudre existe bel et bien, j'en suis la preuve vivante, et lui aussi. Je rassure donc mon amie tout en sirotant mon champagne.

"Il est doux, tendre, attentionné... Avec un brin de folie, comme moi. Ah,
Flo, si tu savais ! On est faits l'un pour l'autre, je le sens !
" Mes deux mains sur le coeur, je lève les yeux au ciel avec un sourire béat. "C'est lui qui m'a dit qu'il m'aimait le premier, dans la voiture en me déposant en ville." Je la regarde de nouveau, une lueur d'excitation dans le regard. "Sa maison est juste...
Impressionnante ! Une débauche de modernité, j'ai jamais vu ça !
" Je suis tellement heureuse que je débite mes paroles sans queue ni tête, à toute vitesse. "Il m'a même confié un secret sur sa santé. Sur le coup ça m'a déprimé, mais maintenant ça va mieux. Figure toi qu'il..."

Je me tais brusquement, me rappelant qu'il m'a demandé de ne pas en parler. Il me fait suffisamment confiance pour me parler de son cancer, je dois me montrer digne de cette confiance qu'il me porte. Je mets une main devant ma bouche pour faire comprendre que je n'ai pas le droit d'en dire plus.

"Désolée, il m'a fait promettre de n'en parler à personne pour le moment...
Enfin, oui, c'est du sérieux, notre relation.
"

Vite, un changement de sujet ! J'avise en regardant vers le couloir la marque sur ma porte indiquant que j'ai passé la nuit avec quelqu'un. Et là, je me souviens avec qui. Caleb ! Le parfait changement de sujet !

"Au fait, mon euh... Coup d'hier soir, il est parti avant que tu te lèves ?"

Je lui fais un grand sourire et vide ma coupe d'une traite avant de m'en servir une autre. Caleb, Caleb, Caleb... Il va falloir que je lui explique qu'on ne pourra plus continuer à se voir comme ça...

       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Dim 10 Sep 2017 - 16:59

« Doux, tendre, attentionné... ». Ah, c’étaient des qualités qui faisaient rêver. Vraiment. Flora-Jade rêvait d’un homme qui serait ainsi, qui serait aux petits soins avec elle... Il lui faudrait un homme avec qui elle serait bien... Oh oui ! Ca rendait Flora-Jade rêveuse et ça l’amenait même à envier sa colocataire pour le coup. Cette dernière, rien que de parler lui, s’emballait. C’était l’homme de sa vie et cela semblait réciproque puisque cet homme en question lui avait dit qu’il l’aimait. Ca paraissait trop beau pour être vrai, en fait...

- Wouoh. Il s’en passe des choses en l’espace de quelques heures !

C’était à peine croyable... Pourtant, cela semblait s’être réalisé pour elle. Vraiment. Tant mieux pour elle si elle avait trouvé le bon. Néanmoins, Flora-Jade espérait que c’était vraiment le cas et qu’elle ne tomberait pas de haut. D’ailleurs, Grace mentionna son problème de santé ? Hein ? La fleuriste leva un sourcil interrogateur.

- Il a quoi ? Il est malade ?

Ou bien peut-être ne pouvait-il enfanter ? Etait-ce plus grave ?

- Je ne voulais pas être curieuse ! se rattrapa Flora, levant la main.

Grace n’avait pas besoin de lui dire plus. Une promesse était une promesse. Cela dit, s’il était malade, elle espérait que ce ne soit pas un leurre... Et Grace ne serait pas aussi naïve, non plus, si ?

- Quand est-ce que je le rencontre ? lui demanda-t-elle avec le sourire.

En tant que colocataire, Flora serait sûrement amenée à le rencontrer. Autre part, Flora avait peut-être été une flic dans une autre vie. Pas qu’elle souhaitait se rendre compte de la sincérité de cet homme d’elle-même mais presque. Ca ne faisait pas longtemps qu’elle connaissait sa colocataire mais Flora l’appréciait beaucoup. Elle se racontait des choses. Peut-être pas tout. Flora gardait son petit jardin secret et ses sombres secrets pour elle... mais à ses yeux, Grace était devenue une amie, et ce, assez rapidement. Elle adorait leurs petits moments, le fait que Grace ne soit pas compliquée à vivre ... et qu’elles aient pu installer leurs petites règles pour que tout se passe bien, que ce soit le partage des charges, de la bouffe.. le ménage et sans oublier ces petits codes lorsqu’elles avaient envie de ramener un mâle dans leur chambre. Et d’ailleurs, en parlant de « mâle », il y en avait eu un autre la veille !

- Caleb ?

Et oui, elle avait déjà entendu parler de lui... Mais pour sûr, Flora ressentit un certain malaise.

- Je l’ai croisé... lui fit-elle. Mais il est parti.

Grace n’avait pas à s’inquiéter. Bon, c’était un peu idiot. Ca se voyait qu’il n’était plus ici, voyons... En fait, rien que de parler de lui la foutait un peu mal.

- En fait, je dois t’avouer que... j’ai été surprise de le croiser car il a fait parti de mon passé quand je vivais à New York, expliqua-t-elle pour qu’elle comprenne son petit malaise. Le monde est petit.

Pourtant, Flora n’avait pas à être mal à l’aise, non plus, mais elle n’avait pas envie d’expliquer qu’elle avait été enceinte de lui avant de faire sa fausse-couche. Elle préférait que ce détail reste enterré.

- La paëlla doit être prête !

Flora avait une faim de loup. Cette journée en émotion et ce ménage l'avaient un peu déglingué. Et surtout, elle espérait que de parler de « bouffe » allait noyer un peu le poisson pour ne pas trop parler de Caleb ou mieux : changer complétement de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1766

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Lun 18 Sep 2017 - 16:12


       
“L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine.” [Amélie Nothomb / Barbe Bleue] - Flora & Grace
       

       
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse

       
Quand Flora me demande ce qu'a Abraham, j'hésite un instant, sur le point de lui dévoiler ce que je lui cache. Mais avant que le secret de mon nouveau petit ami n'ait franchi mes lèvres, elle se reprend, me disant qu'elle ne voulait pas être curieuse. Je sais qu'elle brûle de connaître la vérité, mais je demanderai avant à Abraham si je peux le dire à mon amie. Je ne veux pas risquer de faire fuiter une information s'il ne veut pas du tout que ça se sache.

Le sujet dérive donc sur Caleb. Visiblement, elle connaît son nom, ils se sont donc probablement croisés et présentés... Ah, quoi ? Elle le connaît ? De New York ? Pour le coup, je tombe des nues, et ça se voit à la tête que je fais. Il a "fait partie de son passé" ? Est-ce que... ?

"Attends, tu veux dire que... Lui et toi... Vous deux, vous..." Oh, malaise. Je comprends maintenant pourquoi elle n'a pas l'air ravie d'en parler. "Mince, j'suis désolée ma belle, si j'avais su je lui aurais pas dit de rester pour la nuit..." Elle préfère changer de sujet en m'informant que le repas est prêt. Je souris, affichant une mine réjouie. "Génial ! Ça sent tellement bon, j'ai hâte de goûter !"

Flora est un véritable cordon bleu. A la place d'une boutique de fleurs elle aurait tout aussi bien pu ouvrir un restaurant, il aurait eu un succès fou ! Je virevolte dans la cuisine pour sortir les assiettes, les verres et les couverts pour mettre rapidement la table sur le comptoir. On a pris l'habitude de manger là, c'est plus convivial que devant la télé. Ah, d'ailleurs, en parlant de télé...

"On se mate un film, ce soir ? J'ai envie d'un film d'horreur, un bon film bien flippant genre Ring, Insidious ou Mirrors, ça te va ?"

Je souris malicieusement. Elle sait que j'adore me faire peur. Et lui faire peur aussi.
Enfin, pour l'heure, je la laisse servir le repas. Ça sent vraiment très bon, j'aime l'odeur de la paella. Et c'est la première fois qu'elle m'en fait !


       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Jeu 21 Sep 2017 - 11:01

Non, vraiment, la fleuriste ne voulait pas être indiscrète même si elle voulait tout savoir de la vie de sa colocataire devenue amie. Elle savait se tenir évidemment. Flora-Jade partait sur le principe qu’elle prenait ce qu’on voulait lui dire. Point. Elle ne forçait pas les choses car elle n’aimerait qu’on la force, elle, à parler de ses blessures et de son passé. Dans ce cas-là, elle risquait de se fermer comme une huître et si elle en parlait, elle savait que les larmes finiraient par monter en même temps que ses paroles.

En parlant du passé, Flora-Jade lâcha une information à Grace comme quoi, oui, elle connaissait Caleb de New York... et elle comprit vite qu’il s’était passé quelque chose entre lui et la fleuriste. Flora se mordit la lèvre inférieure. Son visage la trahissait déjà.

- Hum... Oui.

Sa colocataire s’excusait. Si elle avait su que Caleb et elle se connaissaient, elle ne l’aurait pas laissé dormir ici.

- Tu ne pouvais pas savoir !

Flora ne lui en voulait pas pour ça. En fait, ce n’était pas le fait qu’elle l’ait croisé qui l’avait plus dérangé mais le fait qu’il ait voulu la taquiner. Il était resté planté là dans le salon à lui taper la causette alors que tout ce qu’elle avait souhaité au fond d’elle était qu’il s’en aille. Alors si c’était sérieux avec ce Abraham, il n’y avait plus aucune raison pour que Flora croise ce Caleb ? Hein ? Elle l’espérait du moins.

- Je ne pensais pas partager ça avec ma colocataire !
tenta-t-elle avec humour avant de passer à la paëlla.

Il valait peut-être mieux éviter les sujets qui fâchent. Enfin, elles ne pouvaient s’engueuler à ce sujet. Jusque-là, elles ne s’étaient jamais disputées. Soit elles en parlaient, ou soit c’était à demi-mot où elles se comprenaient, comme là, ça ne servait à rien d’insister mais autant laisser venir le temps voulu. Pour sûr, Flora-Jade adorait vraiment Grace. En postulant pour cette annonce de colocation, elle ne pensait pas aussi bien s’entendre et c’était agréable de vivre avec ce genre de personnes.

- Tadammm !

Après que Grace ait installé les couverts, Flora se préoccupait du plat qu’elle installait. La musique en arrière-fond avait dérivé sur autre chose, sur un autre air de country. C’était un peu la « fête ».

- Bon appétit ! Régales-toi !

Si cuisiner la détendait, Flora-Jade appréciait beaucoup cuisiner pour les autres. Elle les chouchoutait à sa manière. De son côté, Grace lui proposa alors un film d’horreur. La fleuriste eut un sourire au coin. Elle savait que sa coloc adorait ce genre de films. Par contre, c’était bien le genre de film que Flora ne pouvait pas regarder toute seule.

- Chiche !

Ca la requinquerait de passer une soirée comme ça après une journée chargée en émotion, plutôt une matinée en émotion avant de passer sa journée à mettre l’appartement sans dessus-dessous pour tout nettoyer.

- Attends-toi à ce que je te saute dans les bras !

Ou qu’elle se cache sous le plaid ! Elles dégustèrent alors le repas puis mirent la vaisselle sale dans le lave-vaisselle... puis finirent dans le salon, prête à se lancer ce film. Flora s’installa dans le canapé et cacha ses yeux.

- Ca y est ? C’est déjà fini ?

Alors que le film n’avait pas encore commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1766

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Mar 3 Oct 2017 - 10:44


       
“L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine.” [Amélie Nothomb / Barbe Bleue] - Flora & Grace
       

       
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse

       
J'adore vraiment Flora. Quand j'ai posté mon annonce pour trouver un ou une colocataire, j'avais peur de ne pas trouver quelqu'un qui me convienne. Et il faut bien avouer qu'avant de la rencontrer, j'ai croisé toutes sortes d'énergumènes : des pervers qui pensaient pouvoir habiter avec une fille pour la sauter quand ils voulaient, une fan de Céline Dion (mais genre vraiment fan, du genre à s'habiller comme elle et tout), une gothique style émo qui m'avait l'air sur le point de se tailler les veines à tout instant, un otaku qui voyait déjà mon salon défiguré par ses dizaines de consoles de jeux, et même une petite vieille qui voulait habiter avec quelqu'un pour que sa coloc fasse tout pour elle. Non mais vraiment, quand je suis tombée sur Flora, j'ai halluciné ! Enfin une personne normale... Et avec qui je m'entends parfaitement bien, en plus !

J'attends avec impatience de goûter au plat qu'elle a préparé. Dès que nous sommes toutes les deux servies, je prends ma fourchette et goûte la paella. Un sourire ravi se dessine sur mon visage alors que viennent à mes papilles tous les goûts et les parfums méridionaux de ce plat.

"Mmmh... C'est trop bon. Flo, tu devrais vraiment reconsidérer ton boulot et te lancer dans la restauration, tu assures !"

Je voudrais pouvoir savourer, mais c'est tellement bon et j'ai si faim que je dévore ce que j'ai dans l'assiette. Il faut dire que passer l'après-midi à faire l'amour, ça creuse plus qu'on ne le pense ! Même si j'ai fait des pancakes chez Abraham, ils me semblent à des années lumière.
Nous discutons gaiement du reste de notre journée pendant qu'on finit de manger, ensuite je m'occupe de débarrasser la table et mettre les affaires sales au lave-vaisselle. Après tout Flora-Jade a passé sa journée à nettoyer et cuisiner, c'est la moindre des choses que je fasse le reste.

Je prépare ensuite le dvd du film (j'ai opté pour Mirrors, dans le genre flippant il est pas mal du tout) et me dirige ensuite vers la cuisine pour mettre un sachet de pop-corn à gonfler au micro-onde.

"Attends, ça a pas encore commencé."

J'éclate de rire en disant ça. Deux minutes plus tard, les "pop" qu'on entendait dans le micro-onde se sont arrêtés, et je sors le sachet pour en verser son contenu dans un grand saladier. Je reviens ensuite sur le canapé, à côté de ma coloc et amie, et pose le saladier entre nous avant de lancer le film.

"Tiens, pour te cacher dessous en cas de besoin." Je dis en riant tout en lui passant l'un des deux plaids qui trônent à côté du canapé.

J'attrape une poignée de popcorn au caramel et enfourne quelques grains alors que le générique du film commence...


       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora-Jade Parks
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/08/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]    Jeu 5 Oct 2017 - 18:38

Le fait que Grace apprécie sa cuisine lui faisait énormément plaisir, et cela se voyait face à son enthousiasme... Comme affamée, la paëlla était bouffée comme une bouchée de pain. C’était plutôt drôle à voir.

- Pour l’instant, fleuriste me convient très bien !

Et encore mieux, Flora-Jade avait déjà sa propre entreprise. Certes, ce n’était pas elle qui l’avait monté. Elle avait d’abord été embauchée à Eden’s Garden en début 2016, peu après son emménagement à Los Angeles... La propriétaire l’avait prise en sympathie et en partant à la retraite, elle avait voulu lui céder les affaires. Pour sûr, Mady lui avait fait confiance sur le champ pour que Flora prenne soin de ce bébé... Et comment ne pas être émue par cette confiance ? Sur Los Angeles, Mady avait été l’une des rares personnes qui l’avait vraiment aidé à prendre confiance en elle comme Connor avec l’équithérapie. Elle leur en serait à jamais reconnaissante. Si ces personnes précises avaient changé sa vie, d’autres l’avaient illuminé à sa manière comme ses retrouvailles avec sa cousine Layce ou bien, Grace... Oui. Grace. Flora ignorait si elle s’en rendait compte mais sa colocataire lui apportait beaucoup. Par sa présence, elle la faisait sourire et puis, elle aimait bien partager des anecdotes avec elle. En fait, surtout, Flora adorait écouter ses aventures pendant qu’elle la chouchoute comme en cette soirée avec son repas. Grace était une fille si positive que ça en devenait communicatif.

En tout cas, elle préférait que les journées se finissent ainsi. Flora tenta de zipper de sa mémoire la venue de Caleb... Car franchement, elle ne voulait pas que tout ce qu’elle avait tenté de construire soit balayé d’un coup de main, et tout tombe comme un château de carte. Elle avait repris confiance en elle, et ce n’était pas pour redescendre dans le fin fond du précipice où elle s’était taillée les veines. C’était un peu radical mais certains épisodes de sa vie passée étaient encore douloureux.

En attendant la venue de sa colocataire sur le canapé, cette dernière finissait de nettoyer la cuisine et préparait le pop corn. Le film n’avait pas commencé mais Flora appréhendait un peu. Quoi ? Elle était une vraie chocotte ? Même pas vrai, d’abord ! Le pire, c’était que sa coloc en profitait pour la charrier ! Ah, quelle vilaine ! Mais c’était surtout bon enfant ! La fleuriste avait le droit au plaid pour se cacher.

- Merci ! C’est trop aimable !

Le fait de retrouver Grace pour la soirée la rassurait vraiment. Elle lui faisait vraiment oublier comment sa journée avait débuté. Le film débuta alors et la fleuriste se concentra dessus avec une mine très sérieuse.

- N’empêche, Kiefer Sutherland est assez sexy dans son genre ! commentait Flora.

En fait, le début du film allait. Ca allait toujours... mais à force, on rentrait dans quelque chose d’angoissant et ça pouvait être de pire en pire... C’était dans ces moments-là que Flora hésitait à cacher ses yeux avec le plaid ... mais c’était aussi dans ces moments –là que les gaffes apparaissaient : Flora renversa le saladier de pop corn sur les genoux de Grace mais ça les fit se marrer plus qu’autre chose jusqu’à ce qu’un bruit venant du film fasse hurler Flora... et rebelotte, rien de mieux pour rire de nouveau derrière.

- Ah mais plus jamais les miroirs ! fit Flora au générique du film. On enlève le miroir qu’on a à l’entrée, là !

Non, elle n’était pas une flipette, la Miss !

- On va appeler Kiefer... ou un autre mec sexy pour venir l'enlever, là! continua-t-elle en restant à moitié planquée sous son plaid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le pronostic est imparable : après moi, votre colocataire s'appellera Margarine et vous dessinerez pour elle un manchon de pure graisse [Grace]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre film préféré ?
» Manigat : « Soyez prêts à vous battre pour votre vote ! »
» Un Tough Ombres parmi vous !!
» [Mission rang B] Mermaids' treasures [PV Misto]
» Ne jugez pas le grain de poivre d'après sa petite taille, goûtez-le et vous sentirez comme il pique. | PV Méliandre DeVitto |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Santa Monica :: Home sweet home-