Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1740

MessageSujet: Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]   Lun 28 Aoû - 14:29






James Stewart - Anne-Evangeline Baker
“ Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. ”

Les jours défilèrent à une vitesse. Ca pouvait être la routine mais Anne-Evangeline ne voyait pas forcément ses journées passées. Trois jours pouvaient être comme trois siècles tellement ces journées pouvaient être parfois intenses entre gérer son service au bar en soirée et ses photographies le jour quand elle avait des commandes. L’air de rien, prendre des photos, c’était peut-être rien mais les développer par la suite et les retoucher, c’était tout autre chose. Ca pouvait prendre un temps fou et ça dépendait de la masse de photo qu’elle avait à reprendre. Enfin, c’était ça quand ça marchait pour elle... Elle se plaindrait presque de la masse de boulot mais elle se plaindrait de s’ennuyer si c’était le temps mort. Dans ces moments-là, elle profitait pour aller voir ses ami( e)s. En fait, Anne avait du mal à s’arrêter. En gros, elle avait toujours un truc à faire.

De retour au boulot un soir, un accord avait été fait entre collègues. Il fallait obligatoirement qu’ils passent une soirée tout ensemble. Ca leur arrivait de temps à autre, une fois par mois ou tous les deux mois de faire quelque chose ensemble en dehors du bar. Ca pouvait être un pique-nique tout comme boire un verre tout ensemble dans leur bar même après leur service. Le plus important était de passer un bon moment ensemble, sans pression du boulot pour décompresser et apprendre à se connaître. Ca permettait de garder une bonne cohésion de groupe... L’ambiance était bonne. Pour sûr, Anne ne pouvait trouver mieux parce qu’ils s’entendaient tous à merveille. Oh, c’était arrivé que certains collègues de passage soient tout aussi exécrables. Une fois, il y avait cette peste de Chloé qui n’arrêtait pas de foutre la merde à critiquer tout le monde. Anne l’aurait bien ramassé et cogné sa tête de p*te contre le comptoir tellement elle était chiante. Dire qu’Anne n’était pas du genre violente mais il ne fallait pas bien la chercher, non plus.

Sur ce, pour cette future soirée pour garder la bonne ambiance et avoir l’occasion de s’amuser, Eze proposait une soirée en boite après le service le prochain samedi à venir. Pour Anne, elle était carrément partante. Elle avait besoin de se défouler un peu, de danser. Ca faisait du bien par moment et qui savait, elle allait rencontrer l’homme de sa vie. Bon, il ne fallait peut-être pas trop rêver. Ce n’était pas forcément en boite que ça allait se faire mais qui savait ? Elle avait besoin d’un peu de mâle et d’affection, là. Evidement, pour cette soirée, James était de la partie. Ca serait vache de l’exclure et de le laisser de côté. Et puis, n’était-ce pas le meilleur moment pour bizuter le nouveau ? Mais non, l’équipe de Bloody Hell n’était pas vache, ni sadique !

Le jour J, le service au Bloody Hell se passa correctement, puis l’heure de la fermeture vint. Il restait comme d’habitude un peu de boulot : nettoyage, caisse... Le travail habituel. Même si Anne était fatiguée de sa journée, elle était toujours motivée pour s’amuser. Elle n’avait qu’à se droguer au café pour se préparer mentalement de la soirée à venir, ou plutôt de la nuit car elle n’allait pas sûrement pas rentrer avant 6 ou 7 heures du matin chez elle, à Beverly Hills.

Evidement, pour cette soirée, elle avait préparé une autre tenue qui trainait à l’arrière de sa voiture. Elle se changea discrètement dans sa voiture, à l’abri des regards. Elle opta d’un joli bustier noir sans bretelle et d’une jupe qui lui arrivait mi-cuisse. Quant à ses cheveux, ils restaient détachés, lui couvrant les épaules. Puis, après s’être changé, elle retrouva devant le club où ses collègues et elle s’étaient donnés rendez-vous. Arrivant, Anne retrouva Eze et Charlene qui attendaient déjà. Il ne manquait plus que James et ils pourraient tous faire la queue pour rentrer enfin dans ce fameux club.

- Et bien, te voilà ! On ne t’attendait presque plus ! fit Anne à l’intention de James qui arrivait.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2017
MESSAGES : 96

MessageSujet: Re: Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]   Dim 8 Oct - 12:03


Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène.


Anne-Evangeline & James

Ça faisait maintenant plusieurs jours que je travaillais dans ce bar, j'avais bien appris je pense à m'en sortir avec les commandes. En même temps, je ne trouvais pas ça complètement difficile, il fallait juste avoir une bonne mémoire et aimer travailler dans ce genre d'endroit avec du bruit. C'est tout et moi, ça me convenait parfaitement. Même si on travaillait dans un bar, ça ne nous empêchait pas de sortir ensemble avec toutes l'équipe dans un autre bar pour aller boire et s'amuser tous ensemble. C'était bien mieux et plus conviviale. Tout ce qui était fête me plaisait alors forcément que je n'avais pas hésité une seule seconde quand on m'avait invité à venir. Comme cela on pourrait voir les bars de la concurrence, même si à mon goût rien ne valait le nôtre. Surtout avec un personnel aussi charmant, plutôt des collègues aussi charmante hein. C'est certainement pas nous qui allait s'en plaindre. On avait quand même bossé au bar aujourd'hui. En fin de journée, j'étais donc rentré chez moi pour pouvoir prendre une douche. Après tout, il le fallait bien quand même. Même si c'était que des collègues, il fallait que je reste présentable. C'était la moindre des choses pour continuer à faire donner bonne impression auprès des demoiselles.

Je voyais déjà que je n'étais pas en avance pendant que j'étais en train de me préparer. Une fois enfin prêt, je sortis donc de chez moi et montait dans la voiture pour me diriger vers cette boîte où nous avions tous rendez-vous. J'arrivais assez rapidement sur les lieux. Je garais ma voiture, il y avait déjà pas mal de monde ici. Je sortais donc de ma voiture et trouvait assez rapidement mes collègues qui m'attendaient. Vu qu'ils étaient tous là, j'étais le dernier à arriver. "Désolé pour le retard." Dis-je donc aux jeunes gens avant de reprendre quand la jeune femme blonde disait qu'ils ne m'attendaient plus. "Il fallait bien que je m'habille en circonstance." Dis-je donc en rajoutant. "D'ailleurs vous êtes tous très beaux." Dis-je donc à mes collègues. Après tout, les voir ce soir, ça changeait bien que quand on travaillait. C'était beaucoup plus sympa, on pouvait être plus détendu.

Ça faisait tellement longtemps que je n'étais plus sorti comme ça, entre pote. Depuis mon divorce, on va dire que le temps n'était pas spécialement à la rigolade. Les seules soirées que je devais passer avait dû être en famille, quand j'allais voir mes frères et soeurs. Alors je comptais bien profiter de celle-là et puis, surtout comme c'était avec des personnes que je fréquentais tous les jours quand même, c'était beaucoup plus sympathique. Même si ça faisait à peine quelques jours que j'avais commencé ce job. Au moins, ça me permettait de les connaître sous un autre angle.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1740

MessageSujet: Re: Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]   Dim 8 Oct - 17:23






James Stewart - Anne-Evangeline Baker
“ Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. ”

De côtoyer ses collègues de boulot était un vrai bonheur. C’était comme une seconde famille. Sa famille de Los Angeles. Elle lui évitait d’avoir parfois le coup de blues de sa propre famille qui vivait toujours à Seattle et qui lui manquait de temps à autres. Là, en sortant en boîte, c’était comme avoir sa cours de récréation. Anne en avait bien besoin pour se défouler parce que passer son temps à développer ses photos et ses horaires de service au bar, ça allait cinq minutes. Il fallait s’aérer, s’amuser... Oh, sans aucun doute, le lendemain allait être très difficile pour récupérer mais tant pis. N’avait-on pas qu’une seule vie ?

Devant la boite, Anne-Evangeline et Charlene étaient bras-dessus bras-dessous en train de papoter. Quant à Eze, il était juste devant elles et s’impatientait. Oh, dans un sens, il avait l’habitude d’être entouré et accompagné de ces deux nénettes. Il ne sera plus le seul mec lorsque James arrivera. Ce dernier se faisait désirer et il finit par arriver en mode super beau gosse.

- Hey James ! En fait, tu vas battre les records ! Tu mets plus de temps que les nanas pour se préparer ! taquinait Eze. Tu ne nous cacherais pas quelque chose ?

Que sous-entendait-il ? Que James était un travelo ? Anne eut un petit rire. Encore un peu, Eze traita James de femmelette. Et puis, il fallait bien le bizuter ce petit nouveau, comme prévu ! De toute, il ne fallait pas prendre les choses au premier degré. Dans cette petite famille au Bloody Hell, ils appréciaient tous se taquiner.

- Tu es très bien aussi ! lui fit Anne, en retour, sourire aux lèvres.

Sur ce, ils finirent tous par rentrer en boîte. Il y avait foule. La musique était forte... et ça donnait vraiment envie de danser. Ils étaient tous là pour ça. Anne sentit l’envie de danser monter. Elle avait le rythme dans la peau... Mais d’abord, la troupe décida de prendre un verre et en circulant au milieu de la foule, trouva une banquette de libre pour poser leurs fesses. Anne ne s’était pas encore assise. Elle les regarda à moitié ahurie, avec son Mojito dans la main.

- On travaille dans un bar, on sert à boire et on trouve le moyen de poser notre cul ?

Genre, « on ne va pas danser ? » Non, Anne n’était pas là pour râler.

- Justement, on pose deux secondes nos fesses et après, on pourra danser toute la nuit, si tu veux, lui répondit Eze.

La blonde s’assit alors et se retrouva naturellement à côté de James.

- A la votre, les copains ! fit Eze en levant son verre. A notre soirée !

- Hallelujah ! répondirent Anne et Charlene en chœur.

C’était un peu un rituel. Il ne fallait pas chercher bien loin. Ca faisait parti de leur petit délire.

- Alors, James, il faudra que tu nous prouves que tu es des nôtres ! attaqua Eze déjà. T’es prêt à te faire bizuter ?

- Eze, t'es trop fort pour annoncer la couleur ! Tu mets déjà les deux pieds dans le plat ! commentait Anne, gentiment.

Pour sûr, Eze n'avait pas cherché midi à quatorze heures. Au lieu de faire ça en finesse, il le disait clairement à sa manière. Mais quelque part, Eze le testait pour voir sa réaction, comment il pouvait être joueur.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2017
MESSAGES : 96

MessageSujet: Re: Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]   Jeu 2 Nov - 16:53


Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène.


Anne-Evangeline & James

Première soirée entre collègues. Je crois bien que ça faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas fait une soirée entre amis, enfin là c'était des collègues mais au final, c'était un peu la même chose. On va dire que depuis mon divorce d'il y a à peine un an, je n'avais pas trop le coeur à la fête. Heureusement que ma famille était là pour me soutenir dans ce moment difficile que j'avais passé. Je passais plutôt mes journées à squatter sur le canapé d'Arizona, ma grande soeur. J'avais habité chez elle pendant un certain temps après mon divorce, jusqu'à ce que je retrouve un travail. Celui de jardinier et celui de serveur, maintenant j'étais beaucoup mieux. Ils se connaissaient déjà tous les trois et moi j'étais le petit nouveau alors, j'avoue que cette soirée me stressait un peu. Pourtant c'était simplement une soirée, ce n'était pas comme si on allait bosser ou quoique ce soit d'autre mais bon ils connaissaient déjà leurs caractères et habitudes entre eux et moi c'était là en pleins milieu à être noyer là-dedans sans rien y comprendre. J'avais dû essayer je ne sais combien de tenue pour savoir ce qui irait le mieux et maintenant me voilà arrivé devant le High Club, j'étais forcément le dernier à arriver. Ils étaient déjà tous là, à m'attendre. Je m'excusais donc aussitôt auprès d'eux pour mon retard et les complimentais sur leurs tenues, après tout ils avaient la classe. "Il fallait juste être parfait pour cette soirée." Dis-je donc à Ezekiel avec un petit sourire en coin quand ce dernier me disait que je mettais beaucoup plus de temps pour me préparer qu'une fille. D'habitude oui, mes fringues de tous les jours, je m'en fiche. Je prends ce que je trouve.  

Ça me fit sourire quand Anne me disait que j'étais très bien comme ça. Heureusement vu le temps que j'avais mis pour me préparer, sinon j'aurais un peu été dégoûté. "Merci." Lui dis-je donc avec un sourire qui était affiché sur mes lèvres. Une fois s'être tous salués, on entrait donc tous les quatre dans la boîte de nuit. On allait commencer par prendre un verre. C'était le genre d'ambiance qui me plaisait bien, ça faisait longtemps que je n'étais plus allé en boîte. En voyant tous ça, tous les gens qui dansent, ça me manquait. Bon par ma part, c'était évidemment que ça serait un cocktail sans alcool, je ne pouvais plus en boire une goutte sinon, j'étais fichu d'avance. On s'installait donc, c'était la jolie blonde qui se retrouvait à côté de moi. Je pense que c'était celle avec qui j'avais le plus discuté depuis mon arrivé dans ce boulot, alors j'étais content pour le coup. On trinquèrent tous ensemble, j'avais le sourire aux lèvres. "Santé." Leur dis-je donc en buvant une gorgée de mon verre. Oh purée, maintenant Eze parlait de bizutage. Si j'avais dû subir ça dans tous les travaux que j'avais faits, je n'étais pas dans la merde. Surtout lui le connaissant déjà à minimum, j'avais bien peur de ce qu'il pourrait me préparer. Ce n'était pas très rassurant comme situation. J'eus un petit rire avant d'ouvrir la bouche. "Quel genre de bizutage ?" Demandai-je donc avant de reprendre. "Qu'est-ce que vous avez fait au précédent ?" Demandai-je donc. Au moins s'ils me le disaient, je pourrais peut-être un peu mieux comprendre ce qu'il peut m'attendre.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1740

MessageSujet: Re: Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]   Jeu 2 Nov - 20:19






James Stewart - Anne-Evangeline Baker
“ Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. ”

Cette soirée allait être parfaite pour décompresser, même si elle savait que le lendemain allait être très difficile... C’était toujours le lendemain qu’on regrettait d’être sorti la veille. Anne allait sans aucun doute passer sa journée au doliprane et au café mais tant pis. Elle était jeune et ne vivait qu’une fois alors elle allait s’éclater. Oui, elle était bien du genre à vivre intensément et à ressentir les choses ainsi, comme ça venait. Elle ne faisait jamais dans la demi-mesure. Elle avait toujours un truc à faire. En fait, peut-être avait-elle peur de l’ennui ? C’était peut-être bien possible ! Il fallait la suivre, c’était certain ! Mais qui savait si un jour, elle allait rencontrer quelqu’un qui arriverait à la canaliser mais qui l’aimerait quand même pour ce qu’elle était ! Dans ce cas, elle lui souhaitait déjà « bonne chance ».

Tous étaient installés autour d’une petite table, profitant de leur boisson. La discussion pouvait alors commencer. Il fallait que ça discute et fasse connaissance avec le petit nouveau avant de partir danser et s’amuser. Cela dit, Ezekiel tenait à ce que le petit nouveau soit bizuté. C’était la tradition et personne n’y échappait. A voir la tête de James, c’était à se demander s’il commençait à flipper intérieurement.

- T’as raison de te méfier d’Eze ! lui fit Charlene.

A cela, Anne ne put s’empêcher de rire. James allait finir traumatiser, le pauvre garçon.

- A mon arrivée, ma première soirée qu’on a faite ensemble, c’était au bowling, commença Anne à raconter. Mon défi avait été de récupérer le numéro de trois personnes dans la salle. Si je perdais, je devais me soûler. Au final, j’ai gagné le défi et bonjour la gueule de bois le lendemain.

C’était facile de jouer de son petit minois... et de se soûler quand même. Ca avait été une sacrée soirée tout de même. Du moins, de ce qu’elle pouvait se rappeler.

- Les filles, qu’est-ce qu’on pourrait lui faire faire ? demanda Ezekiel.

- T’as de ma chance, James !
lui fit Anne. D’habitude, il ne nous concerte pas !

- On va p’tête attendre, histoire de bien le faire flipper ! reprit Eze.

Il était sadique à laisser planer le mystère.

- En fait, j’ai déjà mon défi pour toi !

Ezekiel était le gros blagueur là.. Et évidemment, il n’avait pas besoin des filles pour lancer son défi. Il avait déjà tout planifié et manigancé à l’avance dans sa petite tête.

- Tu vas nous ramener le numéro d’un mec ! annonça-t-il. Cap ou pas cap ?

- J'en connais un qui va profiter du numéro ! rigolait Anne.

Parce que oui, ce qu'il fallait savoir, c'était qu'Ezekiel n'aimait pas que les femmes. Les hommes également.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oh ma vahiné, j'aimerai que ton corps vallonné et cuivré roule dans mes dunes sablées, et si tes dents nacrées me font penser à l'écume, c'est peut-être qu'avant d'être chienne, tu étais une petite sirène. [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Molly Weasley - Je suis peut-être mère avant tout... ♥
» Désinfection du Corps et de l'Esprit
» Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Peut-on se passer de la farine de blé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Hollywood :: Le High Club-