Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❖ ALARIC WINCHESTER V2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaric Winchester
Admin Ours Brun
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/09/2016
MESSAGES : 514

MessageSujet: ❖ ALARIC WINCHESTER V2   Ven 1 Sep - 19:43




" JE NE SAIS PAS "


"Alaric Winchester"


◑ Nom Winchester, comme les frangins de la série - il ne sait plus le nom car il ne regarde pas la télé'. S'il n'a pas connu ses parents, on a laissé un nom de famille pour lui. ◑ Prénom(s)  Alaric - plus communément Ric, voire Richie. ◑ Date et lieu de naissance Le 10 novembre il y a 34 ans. A LA. ◑ Nationalité Américain. S'il a des origines, il l'ignore totalement. ◑ Orientation sexuelle Hétérosexuel. ◑ Statut civil Célibataire. ◑ Profession et/ou études Mécanicien, bricoler c'est son dada et bricoler une bagnole ça l'est encore plus. A côté de ça, il lui arrive de traîner dans des affaires un peu louches. Tout est bon à manipuler et à accepter pour un peu plus de cash, non ?. ◑ Quartier d'habitation Venice Beach. ◑ Qualités et défauts de ton personnage Décris ton personnage en quelques adjectifs mettant en avant ses qualités et ses défauts Loyal - Indépendant - Juste - Peu bavard - Patient - Énigmatique - Observateur - Sensible (plus qu'il ne le croit) - Peur de l'abandon, ne s'attache donc que très difficilement - Manque de confiance en lui au fond - Éloquent - Charismatique - Intelligent - Déterminé - Imprévisible parfois. ◑ Avatar Tom Hardy. ◑ Groupe  L'anachorète hypocondriaque. ◑ Crédits TUMBLR & Puckessa.

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Un cocktail explosif, ça représente bien Ric. Si vous pensez parvenir à le cerner, il vous prouve aussitôt que vous aviez tort. Il peut être aussi sensible que sans coeur. Il peut être aussi impulsif que patient. Il peut être aussi drôle que sarcastique et/ou ironique. Il vous dira qu'il est tout simplement vrai et naturel et qu'il ne joue pas, contrairement à la populace générale - oui il éprouve une certaine rancoeur et un certain dédain envers la populace, car la populace ne sait que décevoir, n'est-ce pas ? Lui, en tout cas, a été déçu par l'être humain plus qu'il ne peut le compter sur ses doigts. Pourtant, il répond toujours présent quand ceux qui ont gagné sa confiance ont besoin de lui. Pourtant, il ne parvient pas à tourner le dos quand il voit quelqu'un dans le besoin. Pourtant, il ne peut se résoudre à rendre la pareille à ceux qui ne lui ont rien fait - par contre, oeil pour oeil et dent pour dent à ceux qui osent le trahir ou lui mener la vie dure. Pourtant, même s'il le cache à travers son air d'ours mal léché, ses grognements plus que des mots prononcés et par ses regards remplis de dédain envers ceux "qui pètent plus haut que leur cul", il a un coeur énorme et peut être à l'origine d'actions magnifiques - le tout anonymement. Ainsi, il participe chaque mois financièrement à une association pour aider les jeunes qui - comme lui - se sont retrouvés sans famille dès la naissance. Ainsi, il a toujours une pièce ou un truc à manger pour ceux qu'il croisent dans la rue, sans le sou, sans le toit, sans rien. Qui oserait croire que cet homme, qui semble si généreux et à l'écoute de son prochain, puisse être mêlé à des trafics louches par le biais du garage où il bosse ? Des combats illégaux par-ci, par-là, et quelques billets en plus dans la poche - il ne crache pas dessus. Quand on a connu la misère et la dure réalité de la vie dans la rue, on s'adapte. A côté de ça, il adore les animaux - il les vénère même - et pourtant, il n'en a pas chez lui. Il ne se drogue pas, il a stoppé la clope il y a dix ans parce que son "père de substitution", ou plutôt de coeur, était contre et a vite développé un cancer du poumon. Il lit des bandes dessinées. Il aime bien dessiner - mais il ne montre jamais ce qu'il fait, au fusain la plupart du temps. Il joue aussi un peu de guitare. Modestie. Il ne cuisine jamais - JAMAIS - il déteste ça et est le roi des plats préparés ou des fast-food à la va-vite. La seule chose qui puisse réellement le faire flipper - et c'est drôle - c'est le rendez-vous chez le dentiste. ALERTE, dans ce cas-là mieux vaut l'éviter, il peut être désagréable. Il hait les épinards, et d'ailleurs tous les légumes verts. Il a été en maison de redressement plus jeune - trop de conneries, trop de faux pas, trop d'écarts. A présent, il sait se faire discret.
Le petit cocon de ton personnage
Il a toujours vécu à Venice Beach - quartier qui fait rêver car au bord de la mer, quartier qui fait peur car le soir tout est permis - surtout le pire. Il a connu la vie dure, la vie primitive et à présent tout le monde le connait et le respecte dans ces rues. Il habite dans un appartement au bord de l'eau - avec peu de voisins et ça lui convient bien. Parfois, il lui arrive de rester dormir au garage cela dit - où il a aménagé un lit, une télévision et une douche pour son petit confort.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Il n'en pense pas grand chose. Il y est né, il y a grandi et il y fait sa vie - point barre. Ici ou ailleurs, qu'est-ce que ça peut changer ? Au moins, dans les parages il connait du monde et il a ses repères, alors il reste et il supporte les aléas des grandes villes sans broncher. Puis, il le reconnait, il aime bien l'idée de profiter de la plage à proximité dès qu'il le désire pour aller faire du vélo, du skate ou même du surf.
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Parce qu'il n'est pas du genre à croire aux autres, en leur générosité et encore moins à leur sincérité - il hait les bisounours. Parce qu'il n'est pas du genre à trop réfléchir - ça lui donne mal à la tête. Parce qu'il n'est pas du genre à faire la fête à foison, à s'empiler des cocktails à tout va et à profiter de la vie comme on se l'imagine. Il est plutôt bourru, indépendant et grincheux - le parfait anachorète.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Sans doute ses activités extra-professionnelles, illégales et quelque peu douteuses. Il répare des voitures et des bécanes la journée, il gère et organise parfois des combats illégaux le soir.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo shadoooooooows. Ton petit âge  Trop vieille pour ces conneries. Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens  Je les supporte toujours autant - et parfois je craque. Personnage inventé ou scénario Inventé. Où as-tu connu le forum?  héhé   Un dernier petit mot ? JEVOUSAIMEDUDEDANS.

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t2473-fjghhodgbjthj-je-comprends-pas-non-plus][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Tom Hardy</span> - Alaric Winchester
[b]Alaric Winchester : [/b][i]Venice Beach.[/i]
[b]Alaric Winchester : [/b][i]Mécanicien officiellement.[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Winchester
Admin Ours Brun
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/09/2016
MESSAGES : 514

MessageSujet: Re: ❖ ALARIC WINCHESTER V2   Ven 1 Sep - 19:44



Dévoiler ta vie, c'est donner des armes à tes ennemis...




V1

Ne pas être désiré. Ne pas être aimé. Ne pas être attendu. Ne pas être choyé. Ne pas être rassuré. Ne pas être soutenu. Ne pas être écouté. Ne pas être aidé. Ne pas être guidé. Qu'avait-il été finalement ? Qui était sa mère ? Qui était son père ? Lequel avait-il pris la décision de le laisser aux portes d'un orphelinat ? Lequel avait-il choisi de ne pas l'assumer ? Peut-être bien les deux, pour autant qu'il sache et surtout pour autant qu'il s'en inquiète. Il a commencé la vie dans la difficulté, et son destin a suivi le même chemin. De mauvaises rencontres en mauvaises rencontres, il a appris au fil des années à ne faire confiance qu'à lui-même - toujours, sans limite, sans hésitation. Il n'a jamais eu le temps de s'attacher à une famille qui osait le choisir pour combler ce manque qu'elle pensait ressentir - un manque qu'il n'avait semblait-il jamais paru estomper. Il n'a pas eu la chance que d'autres ont de trouver leur équilibre et l'amour d'une famille adoptive. Il n'a pas eu la chance de rencontrer des personnes prêtes à lui tendre la main - bienveillante et généreuse - pour l'aider à se relever malgré les coups durs. Le seul homme à être parvenu à gagner son estime, sa confiance et même son affection, ce fut un ancien boxeur - à la retraite et bien trop vieux, trop seul et trop sur la paille pour pouvoir le prendre sous son aile. Pourtant, aux yeux de Ric' c'est Dan Johnson qui l'a élevé, qui l'a aidé à se construire et qui lui a permis de trouver sa voie. L'un a appris la boxe à l'autre, l'autre a appris la patience et apporté la paix à l'un. Un boxeur dont la carrière avait été exemplaire, mais au prix d'un mariage raté et d'enfants non élevés qui lui avaient fermé la porte pour toujours. Ric' avait eu du mal à en comprendre les raisons, car malgré ses expériences douloureuses, il ne pouvait accepter qu'une famille puisse tourner le dos aux siens. Mais Dan, à force de paroles philosophiques et d'une sagesse infinie accumulée au fil du temps, lui avait fait comprendre que dans la vie, les choix que l'on faisait nous menaient automatiquement à en subir les conséquences. Il avait choisi sa passion plutôt que sa famille, et il en payait le prix dur.

Lou. Les filles, il n'a jamais été insensible aux charmes des filles. Dès son plus jeune âge, il a su flirter, il a su attirer le regard et il a su parvenir à ses fins. Il n'était pas un bourreau des coeurs, et il ne cherchait pas à trouver "l'âme soeur" comme beaucoup semblaient idolâtrer. Qui pouvait prétendre être né pour aimer telle ou telle personne ? Qui pouvait prétendre être né pour compléter telle ou telle personne ? Dans la vie, tout pouvait être illusion, tout pouvait être illusoire, tout pouvait être éphémère - il le savait mieux que quiconque. Aussi profitait-il de ce que la vie lui offrait, sans accorder d'importance aux conséquences. Voler. Boxer. Mentir. Fuir. Il était passé maître dans la dissimulation, la manipulation et la discrétion - du moins il avait mis du temps avant de passer maître. Il était passé par une maison de redressement pour avoir fracassé le nez - et pas que - à un gosse de riche. Ce qu'il avait préféré garder pour lui était que ce sale gosse de riche s'imposait un peu trop physiquement auprès d'une de leurs camarades. Mais ça, personne n'avait envie de le croire. Mais ça, personne n'avait envie de le voir. Mais ça, personne n'avait envie de l'entendre. Il payait le prix d'un nez brisé et d'un visage abîmé, mais au moins la jeune fille gardait son innocence et sa fierté. Au fond, c'était tout ce qu'il importait. Quand il la rencontra, il avait vingt-quatre ans. Il était parvenu à accumuler une petite somme grâce à divers petits vols - un euphémisme - et quelques boulots par-ci, par-là. Il avait l'envie et le désir de reprendre le garage de Dan - car si même le vieux Johnson souhaitait le lui léguer, les choses étaient bien plus compliquées que ça. Ric avait besoin de fric, et Ric ne savait pas l'obtenir autrement que par la force. Il n'avait pas eu l'intention de la blesser ou de lui faire du mal, mais elle s'était défendue - et sacrément bien ! - et il avait osé la brusquer suffisamment pour l'effrayer et lui arracher son collier. Il n'en avait pas gagné une sacré somme, mais suffisamment pour l'en remercier. Le hasard l'avait placée de nouveau sur sa route, et leur histoire avait débuté aussi facilement qu'étrangement. Elle était la première à lui donner envie d'y croire. La première à lui donner espoir. La première à atteindre son coeur - qu'il avait pourtant barricadé depuis des années. La première à le rendre totalement fou, et à le calmer en même temps. La première à lui inspirer autre chose que l'envie de fuir. Et la première à le trahir, à le piétiner, à réduire en miette ces années de confiance durement acquises. Lou, c'était le premier amour de sa vie, et sa plus grande déception. Lou, c'était la goutte d'eau de trop.

Après ça, faire confiance - en la gente féminine ou en l'être humain tout court - fut une chose très difficile à obtenir avec Alaric. Il n'accorde sa confiance qu'à très peu de personnes, et il lui faut d'excellentes raison pour que cela arrive. Après ça, il a pu racheter le garage de son mentor et père de coeur. Après ça, il a continué à exploiter les gens et leurs vices pour mieux servir les siens : l'appât du gain. Il se moque que certains se mettent en réel danger dans ces combats illégaux, quand ils signent à ses yeux ils savent ce qui peut arriver. Il se moque que cela puisse être dangereux et lui porter préjudice - tant que cela lui permette de vivre aisément, sans avoir à craindre le lendemain. Il en a trop craint dans sa vie pour recommencer. Il voit la vie comme un fardeau, mais un fardeau dont il semble incapable d'échapper.

V2

Il en a fait du chemin depuis près de 6 mois. Il en a vu des choses depuis près de 6 mois. Il en a fait des rencontres depuis près de 6 mois. La maladie de Dan, qui semble l'emporter, doucement mais sûrement. Les combats qui s'espacent ces derniers temps, trop occupé à ruminer la perte imminente de l'homme qui l'a sauvé. Un frangin sorti de nulle part. Une meilleure amie magicienne qui lui accapare tout son temps libre ou presque. Une femme qui l'intrigue et le fascine à la fois. Du boulot par-dessus la tête - ça, ça n'a pas changé, ça reste son quotidien et ça lui change les idées. Il sait qu'il va perdre son père d'adoption, et il sait qu'il va avoir énormément de mal à surmonter cette épreuve. Mais au fond de lui, il sait aussi qu'il a vécu un tournant. Que la roue a tourné. Il se sent plus entouré. Plus soutenu. Et même s'il a peur d'y croire et de se laisser aller, Ric' est un homme qui a envie de croire au fond. Un homme qui a envie de vivre. Un homme qui a envie de survivre. Un homme qui veut être heureux. Qui veut trouver sa place.

Et si, après toutes ces années, il touchait presque à ce bonheur dont il n'espérait plus la venue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Goldstein
Admin Mourante
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 19/08/2015
MESSAGES : 493

MessageSujet: Re: ❖ ALARIC WINCHESTER V2   Sam 2 Sep - 14:14

Très sobrement, je t'aime cligne coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Bullock
Admin papa-poule
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 780

MessageSujet: Re: ❖ ALARIC WINCHESTER V2   Sam 2 Sep - 14:21

Très sobrement, il t'aime encore plus huhu
marry me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
❖ ALARIC WINCHESTER V2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Orks d'Alaric - surtout du Goff
» La famille Alaric
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Pré-vente sur Sahawi. [PV : Alaric] [Abandonné]
» Alaric | Cette ville a une sacrée histoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-