Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❖ LUCE H. KANE V2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Unicorn
Luce H. Kane
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 2165

MessageSujet: ❖ LUCE H. KANE V2    Ven 1 Sep - 21:34




" Pourquoi donc le nier, il t'a envoûtée, il t'a ensorcelée "


"Luce Hayley Kane"


◑ Nom Mon nom est Kane, beaucoup trop connu à New York et bien plus discret à Los Angeles. ◑ Prénom(s) Luce est mon prénom, je l'aime bien, simple court et efficace. Vous pouvez effacer Hayley. ◑ Date et lieu de naissance Je suis née le 12 août 1991 à New York, 26 ans que je suis sur terre et environs 8 que c'est la fiesta chaque soir.   ◑ Nationalité Américaine de pure souche. ◑ Orientation sexuelle Hétéro sans discussion possible, mon palmarès peut vous le confirmer. ◑ Statut civil J'ai été en couple pour la tout première fois l'année dernière. Ce dernier m'a trompée du coup on s'est quitté. Il s'est barré au Japon et du coup j'ai entamé un nouveau truc avec un autre. Mais l'ex est revenue et je me suis balader dans sa bagnole avec les nichons à l'air, enfin le truc pas cool quand on veut rester en couple avec son nouveau copain. ◑ Profession et/ou études suis serveuse au Délice mais pour arrondir les fins de mois je suis également strip teaseuse. ◑ Quartier d'habitation J'habite dans un appartement sur Downton. En collocation avec Joan Miller, que je ne croise pas souvent à cause de nos horaires.◑ Qualités et défauts de ton personnage Fêtarde - Drôle - Pleine de vie - Chaleureuse - Sûre d'elle - Anti-romantisme - Forte - Ouverte d'esprit - Rêveuse ◑ Avatar Hayden Panettiere ◑ Groupe Les tentacules de la dérélictions ◑ Crédits Tumblr.

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Mon premier rêve, ce serait de retrouver la chaleur de son sourire. La douceur de ses caresses, la tendresse de ses lèvres sur les miennes et la niaiserie des phrases romantiques que l’on se prononçait. J’aimerai tant le revoir et le prendre dans mes bras car oui, Dimitri me manque beaucoup. La suite de ce rêve est également en rapport avec ce gars dont je suis tombée amoureuse, ouais, car à cause de cet idiot j’aimerais visiter la Chine, d’une part pour pouvoir découvrir le monde mais aussi pour espérer le retrouver … J’ai toujours voulu voyager, c’est peut-être une occasion de commencer.
Et puis il y a ce rêve plus personnel, plus particulier. Celui d’ouvrir mon propre hôtel-restaurant. Le rêve de pouvoir posséder un tel bâtiment me plonge dans un petit nuage, une bulle que personne ne peut transpercer car personne n’est au courant.
Je suis une fan des disney, ça avait le don d’énerver mon ex. Quand je choisissais un film c’était souvent pour lui taper un truc du genre et il râlait tout le long en essayant de me couper la magie des personnages. Il n’a jamais réussi et j’ai toujours continué à l’embêter avec, j’adorais.
Mon métier de serveuse me plait beaucoup malgré les sales apparences que l’on peut donner à ce service. C’est la seule chose qui ma rattache à ma vie de New-York désormais car tout est différent ici.
Je fume, peut-être même un peu de trop depuis le départ de Dimitri mais je ne peux pas m’en empêcher. J’ai déjà fait de nombreuses tentatives pour arrêter mais comme pour beaucoup d’entre nous il est impossible de sortir du cercle infernal alors je continue, enchainant les paquets qui vont très certainement m’emmener vers un cancer mais j’aurais largement le temps d’y penser plus tard.
Je fuis le romantisme comme la peste maintenant, le moindre film romantique me donne carrément envie de vomir. C’est clair que j’y ai adhérer un moment mais plus maintenant, en repensant à toutes ces phrases stupides et dégoulinantes d’amour que j’ai pu prononcer je me dégoûte moi-même. Maintenant, les mots d’ordres sont : fête, tequila et sexe. Bienvenue dans mon monde.Le petit cocon de ton personnage
C'est plutôt simple comme appartement. Il est un peu comme tous ceux que l'o peut retrouver sur Downton, un grand séjour qui s'ouvre sur le salon et la cuisine en même temps, on mange dans la cuisine sur une petite table et quatre chaises MAIS je déteste y manger du coup je passe mon temps dans le salon et sur la table basse. Une salle de bain plutôt basique sans être trop insalubre et qui ne sent pas trop l'humidité. Et ensuite deux chambres à l'opposée l'une de l'autre d'une taille normale et de nouveau correcte. On voit pas de rats ni rien d'autres et c'est cool. Je vis en colocation avec Joan Miller, mais on se croise très peu en vu de nos horaires bien différents.Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Ici on peut recommencer de zéro, une nouvelle vie qui peut s’offrir, au soleil ! Que demander de mieux que de tout recommencer, de nouvelles personnes, un nouvel appartement, un nouveau boulot … Il ne manque rien ici pour recommencer une vie correctement ! Les gens semblent de meilleure humeur ici, au moins ils semblent prendre le temps de vivre, de profiter de la vie au lieu de cette routine métro boulot dodo que je connais depuis toute petitePourquoi avoir choisi ce groupe ?
Ce groupe semble me convenir car en venant ici je me vois beaucoup plus comme une personne profitant de la vie à fond, peu importe ce qui arrivera demain tant que la journée soit belle, que tout se passe bien et que tout le monde s’amuse. La vie n’est qu’un long fleuve trop tranquille qu’il faut pouvoir pimenter, qu’elle soit mouvementée et surtout à notre image, faire quelque chose qui laissera une trace de notre passage sur cette terre. Que les gens se souviennent, même si ce n’est que peu de temps, de ce que l’on a pu faire. Vivre au jour le jour, parce que tout peut nous arriver ici, car nous ne sommes pas à l’abri de faire des rencontres géniales avec qui partager un bout de chemin.Quel est le petit secret de ton personnage ?
Tout le monde à se secrets, certains sont justes plus gros que d’autres mais parfois ils peuvent également être dangereux. Le mien fait partie de ceux que l’on peut dire dangereux. Tout dépend aussi de la notion que nous avons du danger mais pour moi, il fait partie de cette catégorie. C’est assez simple en réalité. J’aime les sorties et en étant plus jeune j’ai vraiment déconné sur les doses d’alcool dans les verres. Je suis arrivée dans une boîte de nuit avec des amis pour passer une bonne soirée, nous avions évidemment déjà bu un verre chez l’un d’entre eux avant d’entamer notre nuit. J’ai chauffé deux ou trois mecs que je trouvais mignon. L’un ma proposer un verre et je ne me suis pas méfiée car j’avais déjà trop bu et que, de toute manière, cela n’arrive qu’aux autres et pas à soi. Erreur. Car je ne me souvenais plus de rien le lendemain matin quand je me suis réveillée dans une chambre d’hôtel complètement nue avec un homme à côté de moi. Je devais donc avoir couché avec lui je suppose mais le problème, c’est qu’avec tout le sang qui tachait les draps c’était presque impossible. J’ai été un moment en prison en tant que suspecte mais comme j’étais sous l’influence de la drogue du violeur je n’étais que victime, jamais je n’ai su ce qu’il s’était passé.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Nadou l'unique Ton petit âge 22 ans depuis le 2 aout héhé Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je joue à la princesse à Disney What a Face Personnage inventé ou scénario Inventé de mon cœur depuis deux ans maintenant heart3. Où as-tu connu le forum? Par une petite sirène qui a fait PLOUF Un dernier petit mot ? Love you ♥

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=url de la fiche de présentation][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Hayden Panettiere</span> - Luce H. Kane
[b]Luce H. Kane : [/b][i]Downton[/i]
[b]Luce H. Kane : [/b][i]Serveuse & Stripteaseuse[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Luce H. Kane
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 2165

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Ven 1 Sep - 21:42



Et puis, un jour, je suis tombée amoureuse de toi. Et ma vie a radicalement changée depuis.


L’histoire commence à New York. La grosse pomme comme aime le dire des touristes mais moi cette ville, c’était un immense terrain de jeu s’étendant vers l’infini. Toute mon enfance et mon adolescence j’ai baigné dans ce monde rythmé et qui ne donne jamais de repos qu’est l’hôtellerie ainsi que la restauration. J’avais tout de tracé devant mon nez : mon père tenait un hôtel fréquenté par des personnes aisées et même des stars voulant une arrivée discrète parmi ces immeubles s’élevant jusqu’au ciel. J’y rêvais des fois, de monter en haut de l’un d’entre eux pour pouvoir toucher les nuages, gamine je voulais en caresser un, ils avaient l’air si doux. Je rêvais beaucoup quand j’étais enfant, je rêvais que l’hôtel serait à moi quand mon père partirait à la retraite, je rêvais que mes parents resteront toujours auprès de moi, je rêvais que le restaurant deviendrait encore plus prestigieux une fois que j’intégrerais l’équipe, je rêvais que le monde se tenait à mes pieds et que mon avenir était parfaitement tracé. Mon monde commença par s’écrouler lors du divorce de mes parents. Oh, j’aurais pu supporter la douleur de les voir se déchirer de cette manière mais je n’ai pas pu supporter les larmes de ma mère lorsque j’ai compris que mon père avait déjà quelqu’un d’autre. Elle n’a pas supporter cette vague de souffrance qui l’a plongée dans une sombre dépression car, un jour, en revenant de mes cours, je l’ai retrouvée endormie dans son lit, un flacon de médicaments par terre, ouvert et complètement vide. Que dire lorsque l’on retrouve sa mère morte ? Que dire quand on a 17 ans et que l’on se retrouve sans mère ? Alors j’ai pleuré. Beaucoup, énormément même et j’ai commencé à partir en vrille. Je bossais pour mes études oh ça oui plus que jamais ! Mais j’ai commencé à fumer, à sortir tous les soirs et surtout à fréquenter cette fantastique gente masculine. Je ne pense pas avoir de dessin à faire, tout est claire non ?

Alors le monde est venu sous un autre angle, j’ai commencé à comprendre que mon père n’était pas quelqu’un de bien, qu’il enchainait les femmes depuis longtemps et que ma mère avait toujours fermés les yeux. J’ai aussi compris qu’il n’était pas correct. Mais je l’ai compris trop tard car j’avais déjà intégrer les équipes de l’hôtel lorsque les choses se sont passées.
« Vous êtes John Carter Kane ? » J’entrais dans la salle de réception, vêtue de mon tailleur impeccable et les cheveux attachés en un chignon bien arrangé, personne ne pouvait se douter que, quelques secondes plus tôt, je m’envoyais en l’air dans une des nombreuses chambres de l’établissement avec un membre de l’équipe des cuisines. Un fameux plan cul si vous voulez mon avis et je refais volontiers un tour de manège avec lui quand l’occasion me le permet. J’étais tellement distraite que je n’avais même pas fait attention à qui appartenait la voix qui venait de demander à mon père s’il était bien lui, quelle question tout de même ! C’est en me demandant qui était cette personne que je compris que la situation n’avait rien de normal. Plusieurs policiers se tenaient dans le grand hall, armés, postés au coin de la porte pour empêcher toutes personnes d’entrer ou de sortir. « Oui, puis-je savoir ce que vous faites ici ? » J’entendis mon père leur répondre, pas la moindre inquiétude ne s’entendant dans sa voix. Il y eu un mouvement, deux policiers vinrent vers mon père, l’un lui passa les menottes, l’autre lui récita ses droits comme dans les films que l’on regarde encore et encore à la télé mais que l’on ne pense jamais entendre dans la réalité.  Je suis allée vers eux, pensant cette situation absurde. « Non attendez, il doit y avoir une erreur mon père n’a rien fait … » Mais ils m’écartèrent de leur chemin comme si je n’étais qu’une brindille. Ah, quelle belle début de carrière dite moi … Alors débuta une série d’horreur, l’enfer dont je déteste parler et qui continue de me poursuivre aujourd’hui pour m’être retrouvée à la une des journaux avec mon père. Mafia pouvait-on y lire, fraude pouvait-on voir, criminel entendait-on dans les rues … Oui, l’hôtel à fermer, je me suis retrouvée perdue un moment. J’ai galérer, ne retrouvant pas de boulot ainsi que tout le monde me tournant le dos. Oui, tout ce dont on accusait mon père était vrai. IL était bel et bien l’homme froid et sombre dont parlais les médias, il était bien le sale con qui a fait tuer plus d’une personne pour une question de fric.

Alors j’ai totalement sombré.

J’ai enchainé des boulots de merde, les galères et les insultes de ceux qui me reconnaissaient. Je n’ai absolument rien à voir dans toute la merde que mon père a laissée mais les gens m’ont toujours tenue pour responsable. Par chance j’ai réussi à retrouver un poste de serveuse dans un truc de restauration rapide qui garde un minimum de classe. Je n’avais pas intérêt à arriver en retard ou faire quelque chose de travers alors je faisais tout mon possible pour avoir un comportement irréprochable.
Bien entendu, les choses se sont gâtées.

Je sortais avec des amis le soir du nouvel an, outrageusement fêter déjà en début de soirée ce qui fait que lorsque les douze coups de minuit ont sonnés nous sommes sortis en boîte comme beaucoup d’autres personnes. Sur la route, nous avons perdus énormément de monde. Certains ont préférés rentrés chez eux car ils sentaient déjà les effets de l’alcool sur leur faible personne. C’est de cette manière que nous sommes restées deux pour sortir. Il y a avait du monde en boîte mais ça ne nous a pas freinées, bien du contraire ! Nous avons dansé, bu, encore dansé et encore bu. La tequila défilait devant nos yeux sans que l’on puisse vraiment les compter. Je sais qu’un beau mec m’a abordée et aussi que je l’ai suivi, nous sommes arrivé à un hôtel, ma tête tournait.
Et puis c’est le noir.

Je me suis réveillée le lendemain matin à cause des rayons du soleil qui filtraient à travers la fenêtre dont les rideaux n’avaient pas été tirés. J’ai porté ma main à mes yeux pour me protégé de cette lumière qui me provoqua un terrible mal de crâne. J’étendis l’autre sur le lit, sursautant en sentant quelque chose de froid à côté de moi. Je me suis levée d’un bond en constatant que je n’avais plus mes vêtements sur moi, me respiration se fit dure et je pense avoir hurlé à plein poumon lorsque j’ai vu ce qui était à côté de moi et la couleur qui tâchait les draps. Le mec avec qui j’étais hier était étendu sur le lit, habillé mais tâché de sang. Un trou entre ses yeux laissait passer le liquide rouge qui avait baigné les draps, il était mort et je ne savais même pas ce qui était arrivé. Une femme de chambre entra, sûrement alertée par mes cris. J’étais recroquevillée sur moi-même dans un coin de la pièce à l’opposé du lit, le visage baigné de larmes. La femme ne fut pas d’une grande aide car elle poussa les mêmes cris que moi, alertant encore plus de monde, mais au moins elle eut l’idée de prendre des draps propres qu’elle transportait avec elle et de m’entourer avec l’un d’eux. Je suis restée bêtement là sans pouvoir bougé jusqu’à ce que des médecins arrivent, que la police arrive et qu’une grande foule se forme à l’extérieur.
Examens, interrogatoires, enfermée.
Je suis restée des mois sur cette affaire, j’avais été droguée ce soir-là ce qui m’empêchait de me souvenir de quoi que ce soit. Oh, ils m’ont bien entendu soupçonnée, j’ai été en prison un petit mois car ils n’arrivaient pas à croire que je ne suivais pas le même chemin que mon père. Mais finalement je suis sortie, je suis restée encore un mois à New York en essayant de recoller les morceaux avec mes amis et mon boulot mais personnes ne voulaient de moi à présent alors je suis partie loin, très loin.

Los Angeles fut mon refuge, j’y trouve un nouveau boulot, de nouveaux amis, une bande incroyable avec qui je m’entends à merveille. Personne n’est au courant de rien pour moi alors tout va bien, je peux me reconstruire, tout refaire ici car je peux enfin faire ce que je veux avec les moyens que j’ai. Je me suis trouvée un boulot de serveuse dans un petit restaurant dans les Downton, pas le grand luxe mais c’est très bien pour débuter. Je me suis également trouvée un appartement que je partage avec une autre fille qui est médecin. Vraiment sympa et pas souvent là tout ce qu’il me fallait. J’ai de nouveau enchainé les coups d’un soir, j’y peux rien c’est dans ma nature ! Mais je filais à chaque fois que le mec s’endormait.
Un matin en ouvrant ma boîte aux lettres, j’ai découvert une lettre venant de la prison. Mon père était mort là-bas mais je ne voulais pas en connaitre les causes. Plus tard, un colis avec ses affaires m’est parvenu, j’ai tout jeté sauf une lettre en espérant y voir des explications à tous ces crimes horribles auxquels ont ma crue coupable moi aussi. Mais non, cette lettre m’expliquait une vérité à laquelle je n’avais pas été préparée. J’étais adoptée et ma vraie famille n’était pas celle qui avait fini en prison ou s’était suicidée. Non, j’avais un frère, une autre mère et un autre père. J’ai fait des recherches et découvert mon frère, Noah. Un garçon adorable avec qui le courant est plutôt bien passé malgré les complications que la vie pouvait réserver, découvrir que l’on a un frère aussi tard dans sa vie n’est pas chose facile mais c’est bon de savoir que je n’étais pas seule.
Tout se passait bien et tout le monde ignorait mon passé. Un soir, je suis sortie seule avec un mec de notre petite bande d’amis. Dimitri Cooper. Magnifique mec, coureur de jupons, avocat en plus de tout ça, je l’adorais, nous étions les mêmes lui et moi en enchainant les coups d’un soir. Ce soir-là, nous avons enchaînés les tequilas tout en jouant à l’un de mes nombreux jeux beaucoup trop dangereux. Et le danger était bien réel car nous avons fini par nous embrassé tout en terminant la soirée chez lui … Pas besoin de grand dessin pour vous expliquer ce qu’il s’est passé et le malaise du lendemain. Car oui, j’ai passé la nuit chez lui sans jamais oser fermer les yeux.
S’enchaine tout un tas de coups bas, de je t’aime moi non plus, de cris, de rage, de colère, de jalousie sans jamais que nous pensions que nous avions vraiment des sentiments pour l’autre. Nous nous sommes tournés autour pendant des mois, nos amis avaient un peu près tous compris ce qu’il s‘était passé et ce qu’il se passait. Tout le monde le voyait sauf nous bien entendu. Mais j’ai fini par le réaliser la première et lui en deuxième, tout ça juste avant une magnifique fête organisé par Andrea pour Dim. Ils étaient tous les deux accoudés au bar et ne m’avaient pas vu approcher alors je l’ai ai écouté un moment. Ils parlaient d’un pari, que Andrea avait gagné son pari en couchant avec Ophelia, qu’elle était tombée amoureuse de lui et les deux garçons en riaient, amusés de leur connerie. Alors moi aussi j’ai cru être un pari, le pari de Dimitri. Je l’ai retrouvé sur la terrasse après ça, j’ai beaucoup pleuré aussi, je me hais pour ça d’ailleurs. Je lui ai dit que je croyais que je l’aimais et je suis partie, en révélant cette histoire de pari à Ophelia au passage.
Un mois s’est écoulé avant que je ne revoie Dim, par mal chance il est venu dans la boîte où je faisais du striptease. Je croyais qu’il allait devenir fou en me voyant danser devant tant d’hommes venus juste pour voir le spectacle. Mais non, il est resté calme en continuant de fumer mais après on s’est retrouvé dans une pièce au fond. De rage je ne lui ai pas vraiment laissé voir mes bons côtés mais au final … Nous nous sommes dévoilés tous les deux nos sentiments. Et à partir de là, tout est devenu plus beaux.

Je passe les petits détails de notre relation, de la manière qu’on s’est caché au début, que nos amis l’on découvert, que mon frère l’à découvert, que nous nous sommes éclatés au lit, que je lui ai parlé de New York.

Puis, 6 mois après, notre rupture. Il m’avait trompé et je ne lui ai pas laissé d’autre chance à vrai dire … Lorsque je l’ai retrouvé endormi avec cette Alexis chez lui, même si les deux me disaient qu’il n’y avait rien … je suis partie en live. Ma première vraie relation terminée, c’était fini. Encore aujourd’hui j’en suis complètement en miette mais je remonte la pente. J’ai dur, c’est vraiment horrible mais je vais y arriver. J’ai encore eu un autre coup au moral en apprenant qu’il était partit au Japon ou en Chine, je ne sais plus, mais de l’autre côté de l’océan. Plus de Dimitri, plus d’amour, plus de petit ami … C’était fini.

Mais me revoilà aujourd’hui, j’ai recommencé le striptease pour arrondir mes fins de mois plus dures tout en recollant les morceaux de mon cœur. Luce est de nouveau là, préparez la tequila.

En recommençant toutes ces choses, j'ai connu Josh. Il ne fallut pas grand chose pour que nous tentions quelque chose ensemble. Mais alors que quelques mois se sont écoulés tranquillement et vraiment bien, Dimitri Cooper fit son retour. Alors les conneries ont recommencés et la première fut de rentrer de soirée avec lui alors que j'étais complètement bourrée. J'ai fini les seins collés à la vitre de sa voiture à moitié ouverte. Connerie sur connerie, j'ai fini avec sa veste sur moi en me réveillant dans ma chambre le matin même. Nous n'avions rien fait, il avait vu les vêtements de Josh qui étaient restés dans ma chambre ... Alors, une dernière question se pose, que dois-je faire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Héloïse Bennett
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 3900

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Ven 1 Sep - 22:10

Bonjour Luce, enchantée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Gru
Derek Bullock
Team Gru
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 773

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Ven 1 Sep - 22:20

Et c'est qui l'indécente huhu
Love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Luce H. Kane
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 2165

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Ven 1 Sep - 22:28

Ravie de vous connaître héhé

C'est toujours Derek ! fifou Mais c'est parce qu'il est toujours aussi sexy huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Minion
Matthew McGregor
Team Minion
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2489

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Sam 2 Sep - 13:26

Bien le bonjour, mademoiselle héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Luce H. Kane
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 2165

MessageSujet: Re: ❖ LUCE H. KANE V2    Sam 2 Sep - 13:28

Bonjour toi héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
❖ LUCE H. KANE V2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH
» Sgt Brad Vs Kane
» Palmarès Kane.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-