Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 435

MessageSujet: Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)   Sam 2 Sep - 22:28




"  Is there any chance you could see me too, 'cause I love you "


"Pyair Lucky"


◑ Nom Lucky, on pourrait croire que ça porte chance, mais je n'en suis pas si certain. ◑ Prénom(s) Pyair, écriture bien particulière. Mon père m'a toujours dit que c'est à cause de ma mère et de son sens littéraire. William c'est mon second prénom en hommage à mon grand père mort pendant la guerre du Vietnam. Un héros en somme. ◑ Date et lieu de naissance San Francisco le 8 août 1982. ◑ Nationalité Américain. ◑ Orientation sexuelle Hétéro. ◑ Statut civil Célibataire au cœur brisé. ◑ Profession et/ou études Acteur professionnel, gagnant d'un oscar du meilleur acteur en 2016. ◑ Quartier d'habitation Je vis à Hollywood dans un grand appartement, on pourrait même le qualifier de loft. ◑ Qualités et défauts de ton personnage Charismatique, passionné, amusant, sérieux, perfectionniste, protecteur, solitaire, ambitieux, sincère, charmeur. ◑ Avatar Sebastian Stan. ◑ Groupe L'Hémorragie de tes Désirs. ◑ Crédits @Clow'

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Lorsqu'on est une personne appartenant au domaine public, on ne vit jamais vraiment comme les autres. Chaque fois que je sors, il y a des gars qui me suivent et me prennent en photo. Je ne les connais pas et on les appelle communément des paparazzis. C'est pour ca que je vis tout en haut d'un immeuble. La vue est imprenable et je peux avoir de grandes baies vitrées sans qu'on ne m'embête trop (parce que ça ne les arrête pas bien sûr.) Parfois je m'amuse à me déguiser, j'entends par là que je mets une fausse moustache, que je m'habille avec des vêtements que je ne porterais pas habituellement, je porte une casquette, bonnet, lunettes... Tout est bon pour pouvoir faire ses courses en paix. Je suis tout de même toujours disposé à signer des autographes et prendre des photos avec mes fans, sans eux je suis clairement rien. J'adore mon métier même s'il demande beaucoup de temps et ne me permets pas d'avoir une vie intime des plus épanouis. Je suis tout de même passionné par mon métier qui m'apporte mon lot d'amour et de folie. Je peux changer d'identité, passer du héros au soldat de la première guerre mondiale. Je passe de l'amoureux à fleur bleue au salaud qui brise des cœurs. Il me permet de vivre mille vies en une seule. C'est passionnant, exaltant, excitant... J'ai même été récompensé en gagnant l'oscar du meilleur acteur l'an dernier. J'aime aussi beaucoup jouer du piano. C'est mon moment à moi, le moment où je me laisse porter et ne pense à rien d'autre si ce n'est que la musique qui semble faire glisser le temps de façon moins violente.
Le petit cocon de ton personnage
Je vis dans un loft donnant sur des immenses baies vitrées. J'aime voir la ville, et le fait d'habiter au dernier étage me permet d'avoir une vue clairement irréprochable. Cela me permet aussi d'éviter les paparazzis (du mieux que je peux on dira). Je possède un immense salon, trois chambres (souvent inutiles), une grande cuisines Américaines ainsi que deux salles de bains. Un grand luxe que je me permets alors que je vis seul.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Los Angeles, c'est la ville de tous les rêves. Passionné de théâtre depuis tout petit, j'ai toujours voulu être un acteur. Quoi de mieux pour percer que de se battre à Hollywood. Et j'ai réussi ! Je suis connu dans le monde et je fais le plus beau métier du monde. Que demander de plus à cette ville si ce n'est l'amour ?
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Au vu de mon métier, j'ai parfois du mal à faire confiance aux gens. Si je suis toujours gentil avec eux, si j'adore mes fans, il n'empêche que dans ma vie affective, c'est très difficile. J'ai certes déjà eu des aventures, mais bien souvent elle ne me voulait que pour le palmarès de ma carrière ou alors pour mon argent. Aucune d'elles n'a jamais cherché à me connaître et ça fait mal... Sauf une personne, Elinor... Seulement celle-ci m'a brisé le cœur et je ne sais plus quoi attendre de l'amour aujourd'hui... Pourtant je donnerais tout pour que le soir, je me sente moins seul.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Beaucoup de sport. Il faut se l'admettre, pour réussir au cinéma, en plus du talent, il faut un corps qui fasse fantasmer. Alors je m'entraîne beaucoup, je fais du sport au moins trois fois par semaine et je mange sainement... Enfin parfois... Bon ok, la nourriture c'est sacré et quitte à faire du sport, autant se faire plaisir après hein !

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Clow'. Ton petit âge 25 ans. Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je trouve des prénoms aux gens les plus idiots de la terre. Personnage inventé ou scénario Inventé. Où as-tu connu le forum? Dans les toilettes. Un dernier petit mot ? chorizo.

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t3161-is-there-any-chance-you-could-see-me-too-cause-i-love-you-pyair-present-2-0][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Sebastian Stan</span> - Pyair Lucky
[b]Pyair Lucky : [/b][i]Hollywood[/i]
[b]Pyair Lucky : [/b][i]Acteur Professionnel[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 435

MessageSujet: Re: Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)   Sam 2 Sep - 22:28



Dessine-moi un mouton


- Aujourd'hui nous recevons un invité de prestige. Gagnant de l'oscar du meilleur acteur en 2016, il est présent pour nous parler de son nouveau film, Le pacte du silence. Vous l'aurez deviné, je suis avec le seul, l'unique : Pyair Lucky !
La journaliste tape dans ses mains alors que la caméra montre le jeune homme avec elle. Brun, une barbe légère lui conférant une aura un peu plus brute, c'est surtout son regard bleu qui hypnotise.
- Bonsoir Sharon.
- C'est un véritable honneur de vous recevoir, murmure-t-elle avec un immense sourire.
Il secoue la tête en souriant, peu convaincu.
- Alors dites-moi, votre personnage possède une enfance très difficile. En effet victime de harcèlement on suit sa relation avec son psychologue. Comment avez-vous réussit à appréhender cela ?
- Et bien, c'est très difficile surtout de se placer dans une vision aussi négative. On sait tous que l'école c'est un cauchemar, l'Université certainement plus. C'est une véritable jungle où chacun cherche à se singulariser. C'est ce que veut le personnage, William. Seulement tout se retourne contre lui et chaque fois qu'il essaye d'entrer dans un clan on le rejette un peu plus.
- Avez-vous connu ce genre de sentiment dans votre enfance ?
Il rit nerveusement. Il n'aime pas parler de son passé. En vérité, tout le monde connaît son passé, de façon plus ou moins véridique et surtout de façon plus ou moins poussé.
- J'ai eu une enfance tout ce qu'il y a de plus normal. Même si ma mère est partie quand j'étais jeune, mon père à toujours su être présent à sa manière. Vous savez c'est un ancien militaire ce qui fait que j'ai beaucoup bougé dans le pays. Si cela ne semble pas vraiment stable il y a toujours eu une chose qui n'a jamais bougé. Mon amour pour le théâtre et la comédie.
Il sourit et Sharon cligne des yeux avant de se recoiffer un peu.
- En parlant d'amour, on ne vous connaît pas de petite amie en ce moment ? On n'en connaît aucune depuis votre rupture, violente pourrons nous dire, avec Elinor Goldstein à l'autel, le jour de votre mariage...
Il se racle la gorge. Elle touche un point sensible et elle le dit d'une manière si... Violente... S'il a tout pour être heureux, il lui manque quelque chose d'essentiel. Il lui manque une certaine affection. Oh on ne peut pas dire qu'il n'est pas aimé, au contraire il a un grand nombre de fans, des paparazzi qui le suivent partout et est reconnu par ses pairs. Mais dans le fond, il ne sait plus ce qu'est l'intime, ses moments simples avec une personne qui verrait qui il est vraiment, et non son métier ou encore son compte en banque. De plus, cette rupture avec Elinor qui n'est tout simplement pas venu à leur mariage lui a tout simplement brisé le cœur. Il se demande si un jour celui-ci battra de nouveau pour une femme...
- Effectivement, je n'ai personne Sharon.
Simple, clair, pas besoin d'en dire plus. Elle sourit de plus belle, se penchant un peu pour mettre en valeur son décolleter. Il se retient de lever les yeux au ciel.
- L'homme le plus en vue de Los Angeles est donc célibataire. Vous recherchez quoi chez une femme ?
- La simplicité, il répond presque du tac au tac. Je veux juste du naturel et trouver quelqu'un qui me voit réellement.
Sa voix devient presque rauque alors qu'il sombre dans une petite mélancolie. Le rire de la journaliste le ramène à la réalité.
- Oh mais nous pouvons nous voir, dans les salles obscures à partir de ce vendredi ! Pour décrire ce film en quelques mots, que nous diriez-vous ?
- Et bien c'est un film qui parle d'un fait de société encore trop présent de nos jours. Je voudrais surtout dire que beaucoup de jeunes souffrent encore aujourd'hui des paroles des autres. Je voudrais leur dire, à tous ceux qui souffrent, n'hésitez pas à parler, car les gens sont là pour vous aider.
Il regarde la caméra avec sérieux. Ce film lui tient vraiment à cœur. Il n'a pas été particulièrement harcelé, un peu comme tout enfant. Le seul point qui faisait mal, ce fut toutes les moqueries sur la mort de sa mère et son père souvent absent. Pyair à toujours été assez autonome et fier de son père. Sa solitude fut tout de même sa force, mais celle-ci devient de plus en plus pesante.
- Sur ses belles paroles, nous allons vous laisser. N'oubliez pas d'aller voir Le pacte du silence au cinéma ce vendredi. Merci encore Pyair d'avoir accepté l'invitation.
- Merci à vous, il dit en tendant sa main, tout sourire.

COUPÉ !


Ce que la journaliste ne sait pas, c'est que depuis son accident, depuis qu'on lui a tiré dessus, Pyair Lucky n'est plus le même. Cela lui a laissé un profond mal être qu'il estompe du mieux qu'il peut grâce à la morphine. Chaque jour il s'enfonce un peu plus dans cette manie qui le rend plus aigris, fragile, plus seul que jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Bullock
Admin papa-poule
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/02/2016
MESSAGES : 780

MessageSujet: Re: Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)   Sam 2 Sep - 22:41

Laaaaapin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyair Lucky
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/02/2017
MESSAGES : 435

MessageSujet: Re: Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)   Sam 2 Sep - 22:44

clow dans le bain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Samuels
Admin inspecteur Derrick
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 212

MessageSujet: Re: Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)   Dim 3 Sep - 8:38

Genre t'as trouvé le forum dans les toilettes ... fifou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Is there any chance you could see me too, 'cause I love you ❅ Pyair (présent 2.0)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-