Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Unicorn
June H. McGregor
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 595

MessageSujet: If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne   Dim 3 Sep - 12:26

Et j’avais fini par signer ces maudits papiers. Ils m’avaient regardés pendant des jours droit dans les yeux sans que je puisse faire quoi que ce soit à par pleurer sur mon sort. Mais non, au lieu de continuer à me laisser aller dans une douce tristesse j’ai fini par en parler à ma petite sœur. De ces bons conseils et de cette tendresse qui émane d’elle, je me suis tout de suite sentie en confiance et de cette journée passée avec elle j’en ai profité pour continuer sur cette bonne lancée. Une fois Ellana endormie j’en ai profité pour reprendre les papiers du divorce et même si j’ai passé de nouveau une petite heure devant eux à les regarder tout en me demandant comment aurait pu se passer ma vie si les choses avaient été autrement et si, par une chance inouïe, Josh avait fini par accepter de nous laisser une chance, même infime, pour nous laisser couler dans le bonheur. Oui, tout aurait pu être si beau si les évènements avaient été biens différents. Au lieu de tout ça j’ai fini par accepter mon sort, de rendre sa liberté à cet homme pour lequel j’éprouve des sentiments qui ne sont que d’un amour profond. Oui, en si peu de temps j’avais fini par tomber sous le charme de ce charmant médecin, de prendre conscience de cette douceur qui peut l’habiter de temps en temps et qui lui enlève cette dureté qu’il peut avoir envers les internes que nous sommes à l’hôpital. Oh oui, tout aurait pu être bien différent de tout cela, à des lieux de ces papiers de divorce où nous devions imposés nos signatures pour marquer la fin d’un mariage résultant de bêtises et d’alcool. Peut-être était-ce un petit signe du destin ? Je dis bien peut-être … Car il ne semble pas éprouver la même chose que moi et je ne pouvais pas jouer à l’égoïste en le gardant captif par ce lien résultant d’erreur en une soirée. Tant d’illusions m’avaient bercées pendant bien trop de temps … Il était temps que je me reprenne un peu en main.

C’est bien pour ça que j’avais souhaité revoir des amies, refaire quelques petites sorties en allant boire un verre dans un bar calme juste après avoir été mangé un petit repas dans un restaurant sympa. C’est bien ça le genre de soirée que je préfère, à des kilomètres de celles que Josh préfère qui ne sont que des immenses beuveries avec plein de fille à moitié nue si possible. Mais dans l’optique de me guérir de lui, il fallait que je vois autre chose et que je revois un peu de monde et en appelant une ancienne amie, Roxanne. Rien de bien exceptionnel n’était prévu ce soir mais quelque chose de simple qui me permettrait d’effacer un peu ces longues histoires catastrophiques. Cela faisait presque un an maintenant que je m’étais totalement refermée aux autres mises à part ma famille, il était temps que je recommence à voir mes amies. J’avais même eu quelques appréhensions lorsque je lui ai téléphoné en début de semaine mais au lieu de refuser parce que je n’avais pas donner beaucoup de signes de vie, celle-ci a simplement accepté sans rien demander de plus et c’est de cette manière que nous voilà un samedi soir pour lequel je suis en train de me préparer pour sortir au restaurant et boire un verre tranquillement avec une amie.

Mais il ne me fallait pas compter sur mon travail pour me ramener tôt chez moi. En retard, j’avais foncé chez moi pour pouvoir rapidement prendre une douche et me dépêcher de trouver une tenue correcte. C’est encore avec un essuie de bain autour de la tête que j’entends quelqu’un sonner à la porte. Mon amie était bel et bien à l’heure et moi j’étais en retard. Merci l’hôpital ! Des fois je n’aime pas vraiment mon travail. « Salut Roxanne ! » Je la salue même si je me sens assez gênée de me présenter dans une robe mi longue bleue foncée et mes cheveux emballés dans une serviette. « Désolé, je ne suis pas encore prête, l’hôpital m’a retenue un peu trop longtemps … » Et on dit merci à monsieur McCarthy d’ailleurs qui m’a demandé de terminer quelque chose avant de partir. Il était de plus en plus dur avec moi avec le temps et je me demandais bien ce que j’avais bien pu faire mis à part que je traine un peu pour lui rendre les papiers. « Ca ne t’embête pas de m’attendre un peu ? Encore désolé ! Suis-moi ! »Je lui propose en l’entrainant vers ma chambre ainsi que la petite salle de bain attenante dans laquelle je vais terminer de me préparer. « Fais comme chez toi, et si tu veux maudire quelqu’un, maudit mon titulaire à l’hôpital ! » Je lui souris tout en plaisantant et filant dans ma salle de bain pour attraper ma brosse et mon sèche-cheveux et me coiffer correctement. Ce qui se révèle assez efficace et rapide. En espérant que mon amie ne s’impatiente pas de trop et qu’elle comprendra. Mais ce que j’oubliais totalement c’est que les papiers du divorce se trouvaient encore sur ma table de nuit et plutôt en évidence pour que je ne les oublie pas. Mais bien entendu je ne m’en souvenais pas et respirais l’innocence de cacher encore cette situation secrète à mes amis et même les membres de ma famille mise à part ma petite sœur.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne   Dim 10 Sep - 12:46


       
If you can dream it, you can do it

June & Roxanne

       
Roxanne ne s’attendait même plus à avoir de véritable nouvelle d’elle, cet appel et cette proposition étaient une véritable surprise pour Roxy. Cela faisait déjà un bon moment que Roxanne connaissait June, pratiquement l’une des premières personne que Rox’ à rencontrer depuis son arriver à L.A. Elle avait rarement rencontré une personne aussi adorable de sa vie. Et culture oblige, tout ce qui est « kawaii » l’attire. Elle aimait beaucoup trainer, passer du temps avec elle et lui faire même des petits câlins. Cet fille est vraiment quelqu’un de bien et de gentille dans l’esprit de Rox’. C’est pour ça aussi que le silence radio de sa part a été un véritable étonnement, et aussi un peu une tristesse. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais June est devenu rapidement beaucoup plus distante avec elle. Cette situation avait beaucoup travaillé l’esprit de Rox’. Est-ce que c’était de sa faute ? Elle devait forcement y être pour quelque choses. Peut-être en avait-elle marre de Roxanne et de sa proximité, peut-être que ça l’emmerdait dans un sens. Ah bah oui ! Elle ne pouvait s’en empêcher de culpabiliser un peu, c’était une possibilité. Ou il devait se passer quelque chose dans sa vie. Roxanne avait un peu insisté au début pour garder contact avec June, mais ça n’a pas duré très longtemps. Elle décida de laisser tomber et de ne plus forcer. Ses tentatives échouaient et si June ne voulait plus véritablement de contact, c’était certainement pour de bonne raisons. Roxanne ne pu s’empêcher de s’inquiéter tout de même, cette situation était tellement mystérieuse. Et elle n’avait pas du tout d’information sur ce qui lui arrive dans sa vie, juste un éloignement soudain. Mais qu’elle accepta … étrangement. Elle décida de faire preuve de patiente et de faire taire son cotes protectrice qui hurla d’essayer d’obliger de faire parler June.

Donc cet appel ! June qui fini par pointer le bout de son p’tit nez ! Presque un an cette situation. Roxanne n’avait pas vu le temps passer. Mais quand elle a appelé, ce temps avait paru une véritable éternité. Rox’ est très plonger dans ses études aussi, ce qui fait changer la notion du temps et du monde autour de soi. Son objectif diplôme lui prenait beaucoup de son temps et de son esprit. Entendre la voix de June fut un véritable plaisir pour Roxanne et aussi une sorte de soulagement. Elle avait certes des nouvelles par-ci par-là mais sans plus. Roxy ne se fit pas prier pour accepter la proposition de June de faire une sortie tout ce qu’il y a de plus simple. Elle proposa même de l’emmener dans ce fameux bar à sushi qu’elle avait découvert il y a quelques mois. C’était une très bonne opportunité de lui faire découvrir un bon resto tout en reprenant contact. Cet appel fut court, juste le temps de trouver un jour ou les deux jeunes femmes sont libres et de proposer ce fameux bar à sushi. Roxy ne voulait pas éterniser cet appel et juste profiter de ce moment en tête à tête pour véritablement parler, elles auront tout le temps pour ça.

Et cette soirée arriva enfin. Roxanne avait fini son travail de documentation à la bibliothèque un peu plus tôt que prévu. Elle se précipita chez elle pour aller se douché, se préparé et s’habillé. S’habillé d’une simple robe noire en dentelle qui lui arrivait jusqu’aux genoux. Elle attrapa son petit sac à bandoulière noir et sorti rapidement pour aller rejoindre June chez elle. Cela faisait un an mais Roxanne se rappela parfaitement du chemin à emprunté pour aller chez elle, une habitude qui n’est jamais parti on dira. Un trajet ou elle pensa beaucoup, avec un petit peu de stress et d’appréhension. Mais surtout une grande joie de pouvoir enfin revoir June … et la câliner peut-être ? Une perspective qui la réjouit beaucoup. Elle arriva enfin devant la porte de chez June et sonna à la porte. Elle fut accueillie par une June en robe mais avec une serviette sur la tête. Une vision qui la fit rire dans un premier temps, en voila une qui a fini son travail un peu plus tard que prévu. Il faut dire aussi que de travailler dans un hôpital n’est pas de tout repos, Roxanne le comprenait. Elle répondit à June avec aussi un bonjour et un grand sourire. Ça lui faisait du bien de revoir son visage. June lui expliqua la raison de son retard et si ça la gênait pas de l’attendre, elle répondit rapidement.

- Ne t’inquiète pas ce n’est pas grave ça me dérange pas.

Elle ne pu s’en empêcher d’en rire légèrement quand elle fut entrainer par June jusque dans sa chambre. Ce n’était pas un drame non plus, ça pouvait arriver. Et elle est surtout contente de pouvoir la revoir. « Fais comme chez toi, et si tu veux maudire quelqu’un, maudit mon titulaire à l’hôpital ! » Elle en rigola aussi en l’entendant et quand elle partie pour finir de se préparer, Roxanne ajouta en pensant son sac sur le lit.

- Tu me donneras son nom que je lui fasse une poupée vaudou à son effigie.

Il y a toujours de ça dans le travail. Même la référente de Roxanne à l’université lui avait fait des petits coups de ce genre. Rare mais c’est arriver, une préparation à la vie active après. Roxanne se contenta de s’asseoir sur le lit pour regarder autour d‘elle. Elle entendit June utiliser son sèche-cheveux. Elle s’imagina déjà cette soirée et pouvoir enfin comprendre ce qu’il se passe dans la vie de June, ce qui valu cet éloignement de sa part. Roxy était très curieuse de le savoir et de pouvoir faire enfin la lumière sur la situation, et aussi de retrouver son amie câline ! Roxanne tortilla un peu son coup dan stout les sens pour l’étirer, sa journée penchée devant des documents et des écrans d’ordinateur l’avait un peu meurtrie. Un mouvement de cou la fit tourner son regard vers un papier poser sur la table de nuit. Ce papier n’aurait été que de peu d’importance si Roxanne n’y avait pas lu « divorce » dessus. Son regard bloqua dessus. Elle était encore un peu loin pour pouvoir lire quoi que ce soit d’autre. La curiosité de Roxy fut piquer au vif … Divorce … Comment ça ?! Roxanne dans les premières secondes se tempera. Elle n’allait pas non plus fouiller dans les affaires de June, ça ne se fait pas ! … Mais elle était tellement inquiète pour elle … Et puis tout ce temps. Divorce … La réponse était la ? Peu-importe ! Roxanne d’un mouvement rapide se décida de s’approcher de la feuille. Elle tourna la tête en direction de la salle de bain ou le sèche-cheveux continua de faire un vacarme. Son visage se pencha légèrement vers la feuille … Elle la lit … Elle fut stupéfaite. June était mariée ?! D’un mouvement rapide elle attrapa la feuille pour la lire de plus près. Josh McCarthy … Il est son mari ? Ce nom lui disait très vaguement quelque choses … Mais surtout Roxanne se rendit compte que c’était un papier de divorce … Apprendre qu’elle était mariée, et futur divorcée. « Mais qu’est ce que- … ? » murmura Roxy entre ses yeux lèvres. Son regard est vraiment empli de confusion, elle a du mal à comprendre. Ses scrupules ce sont complètement évanoui après ça. Elle n’avait même pas remarqué que le sèche-cheveux de June s’était arrêter mais avait senti qu’elle était rentrée dans la chambre. Elle se retourna rapidement vers elle en se levant. Malgré la situation, Roxy garda son calme pour ne pas partir en furie non plus. Elle était juste plus inquiète et dans l'incomprehension qu'autres choses. Roxanne la regarda dans les yeux puis elle brandit ce papier en prenant une voix posée mais avec un regard fixe et intense tout en faisant quelque pas.

- June … C’est à cause de ça ce silence radio ? … Tu es mariée ? Divorcée ?!

Roxanne l’assailli de question en se rapprochant un peu. Elle avait oublié le fait d’avoir la dans la vie privée de June dans un sens. Son inquiétude a pris le pas. Elle voulait savoir ce qui se passait. Tout ceci est complètement fou !

- Qu’est ce qui se passe ? Parle-moi June !


       
codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
June H. McGregor
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 595

MessageSujet: Re: If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne   Dim 10 Sep - 19:25

Je ne compris mon erreur qu’un temps après. Je compris doucement que les papiers étaient toujours bien visibles mais je ne le compris que bien après avoir continué à me préparer pour pouvoir accéder à notre belle soirée. Je n’y avais pas pensé plus tôt, avant de me rendre dans ma salle de bain personnelle adjacente à ma chambre, le temps me pressant je n’avais pas pris garde à cacher tous les détails qui en disent long sur ma situation actuelle et l’horreur dans laquelle je m’étais empêtrée. Mais il était bien trop tard maintenant. Car j’éteignis mon sèche-cheveux un peu trop tard pour arriver dans ma chambre aussi vite que possible dans l’espoir que Rox n’ait toujours rien vu. Mais je n’avais pas été assez rapide pour cacher l’horrible vérité à mon amie et maintenant je vais devoir y faire face alors qu’elle me demandait si tout cela était bien la cause de mon silence radio. De mon divorce, de savoir ce qu’il se passe … Je ne pouvais que comprendre l’inquiétude qui se laissait entendre dans sa voix, moi aussi j’étais inquiète et également torturée entre deux eaux que je tenais absolument à éviter. Je ne savais absolument pas quoi lui répondre dans l’immédiat, mais les faits étaient là, maintenant Roxane était au courant de ce qu’il s’était passé cette année et de pourquoi j’avais tenu le silence pendant autant de temps. Je pris le temps de souffler, de me passer une main sur le front pour me le frotter doucement tout en fermant les yeux. Je me demandais bien comment je pouvais expliquer cette histoire à mon amie, de comment commencer tout cela ou si je dois minimiser l’affaire. « Roxanne … Je ne sais pas par où commencer … » Et même si j’étai coiffée, habillée et prête à partir, je m’écroulais sur mon lit en m’asseyant lourdement dessus. Je ne savais vraiment pas comment me sortir de cette affaire … « Je suppose que tu as dû lire les noms … » Je commence alors en me pinçant les lèvres sans oser les yeux vers elle. Je me demandais bien ce qu’elle allait pouvoir penser de moi à présent. « Tu comprends bien que cette affaire doit rester discrète étant donné qu’il s’agit de mon titulaire à l’hôpital. » J’enchaine alors tout en me disant qu’il fallait que je lui dise tout depuis le début, que je n’avais pas le choix maintenant.

« Si je ne t’ai plus parlé cette année c’est parce que j’étais en plein dans cette affaire de divorce … Tout est parti d’une soirée d’enterrement de vie de jeunes filles avec des amies et j’ai rencontré Josh par hasard, j’avais bu et lui aussi … Je te laisse deviner la suite. Et pour terminer nous avons décidé de nous marier dans une petite chapelle là-bas. » Et voilà, la méchante vérité était dévoilée et je me demandais ce qu’il pouvait bien se passer dans la tête de mon amie. « Nous nous sommes revus au travail, au début je l’évitais mais je n’ai pas pu le faire tout le temps … Nous avons décidé de divorcer c’était la seule chose à faire. » Je sens ma voix trembler un peu, je me sentais horriblement mal. Mais voilà que quelqu’un sonnait à la porte. N’attendant personne d’autre ce soir je me demandais qui pouvait bien venir à cette heure ce soir. Il s’agissait de notre voisin, Gru, qui, devant absolument sortir ce soir, me déposait ses trois filles turbulentes en urgence. La petite entra en furie pour aller sauter sur le canapé avec sa peluche licorne tandis que les deux autres se firent plus calmes. Malgré mes protestations, me voilà me retrouvant avec les trois filles et une amie avec qui j’aurais dû sortir ce soir. Roxanne revenant dans le salon, je m’excusais directement. « Oh mon dieu, je suis tellement désolée … Je pourris à moi tout seule notre soirée entre fille ! D’abord les papiers, cette histoire, mon silence pendant tout ce temps et maintenant les trois petites qui débarquent, je suis vraiment désolée Roxanne … Je comprendrais parfaitement que tu ais envie de rentrer chez toi. » Je pris une mine désolée, j’étais vraiment triste et avais terriblement envie de sortir ce soir mais malheureusement je me retrouvais en charge des trois petites. L’une d’elle s’attaqua d’ailleurs au piano de mon frère et je dû me mettre à jouer la police en lui disant d’arrêter tout de suite. J’avais terriblement envie de pleurer et de hurler ma rage au monde et tout ça à cause de moi-même et de toutes les erreurs que j’ai pu faire jusque maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Roxanne E. O'Connor
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/08/2017
MESSAGES : 456

MessageSujet: Re: If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne   Lun 11 Sep - 0:48


If you can dream it, you can do it

June & Roxanne

Roxanne sentait bien qu’elle avait prise June sur le fait dans un sens. C’est sur qu’elle ne s’attendait pas a ce que Roxanne apprenne la vérité. Rox’ pu lire dans son regard qu’elle avait oublié de cacher ce papier, loin des yeux indiscret de la jeune brune. Elle ne pu s’empêcher de la fixer d’un regard insistant et inquiète. C’était un peu tomber comme une masse sur sa tête, une histoire assez improbable pour Roxanne. June fini par s’écrouler sur le lit en ne sachant par quoi commencer. Roxanne emboîta lentement le pas en allant s’asseoir a cotes d’elle, le papier toujours dans la main. Elle fit silence pour se contenter de l’écouter. June a un regard fuyant, elle n’osa pas regarder Roxanne dans les yeux. Elle, elle continua de la regarder avec toujours cet air un peu ahuri et la bouche entre-ouverte. Son titulaire à l’hôpital ? … Roxanne retourna son regard immédiatement sur ce fameux papier. Josh McCarthy … Mais oui ! Ça fit tilt dans le cerveau de Roxy. C’est pour ça qu’elle avait déjà entendu ce nom quelque part. June l’avait déjà évoqué, en parlant de son fameux titulaire à son travail. Mais donc, alors c’est avec lui ?! En continuant de regarder la feuille, Roxanne continua aussi d’écouter June très attentivement.

Tout s’éclaircissait, tout devenait beaucoup plus compréhensible. Et ce mystère fut enfin lever sur cette absence de June. Et Roxanne arrivait aussi à comprendre pourquoi June avait réagit ainsi. C’est tout de même une histoire assez folle dont Roxy avait un peu de mal à imaginer. June qui a une relation avec son titulaire, se mariée sur un coup de tête et finisse par divorcé. Ce n’est pas commun on peut le dire ! Et aussi une épreuve pour la p’tite June. Sa voix commençait même à être tremblante, elle semblait si stressée. Après un an, elle commençait à se dévoiler sur une histoire qui la prenait au cœur. Ça doit être un moment très difficile pour elle. Roxanne voulu poser sa main sur la sienne pour se rapprocher un peu et lui parler. « June, Je- » Mais elle fut interrompu par la sonnerie de la porte. Elle laissa partir June pour qu’elle aille ouvrir à la porte. Ça donna quelques secondes à Roxanne pour réfléchir, et bien réfléchir. Elle devait gérer cette situation. Il est évident que June ne voulait pas que Roxanne l’apprenne comme ça, voir même l’apprenne du tout si ça se trouve. Elle essaya de trouver les bons mots avec elle, cela faisait quand même un an qu’elle ne l’avait pas vu en face à face. Beaucoup de choses se sont passé c’est le moins que l’ont puisse dire. Elle fut interrompu dans sa réflexion quand elle entendu des bruits et des cris d’enfants. Elle se décida évidemment à aller dans le salon, en direction de ses fameux bruits. Elle y trouva trois petites filles, dont une plus agitée que les autres. Elle les regarda un peu surprise de les voir, forcement. Cette appartement devint tout à coup beaucoup plus animée qu’il y a à peine une minute, un radical changement de ton. Roxy se tourna vers June qui lui parla. La pauvre, c’était encore une chose qui lui tomba dessus d’un coup, décidément. Elle enchaina les excuses et la culpabilité avec son visage triste et fermé. A ce moment précis, Roxanne ne pu avoir que de l’empathie pour elle. June est tellement une personne bien, gentille, adorable. Roxy l’adorait totalement, et la voir comme ça la fit mal. C’est comme si tout les malheurs du monde lui était tombé sur le dos et que c’était de sa faute. Roxanne ne pouvait pas laisser ça continuer plus longtemps. Roxanne voyait June en train de réprimander la petite turbulente qui avait prise d’assaut le piano. Roxanne fit un long soupire qu’elle voulu discret et se rapprocher de June pour aller instinctivement lui faire un câlin.

- Aaaah … Ça faisait longtemps, dit-elle en souriant, les bras autour de June. Puis elle se recula en gardant ses mains sur ses épaules et en lui souriant légèrement. June, tu n’a pas a t’excusée. Tu vis une période extrêmement compliquée et difficile. Mon regret est de ne pas avoir été présente pour toi … Tu aurais du m’en parler, je suis ton amie et quoi qui se passe je serais toujours un soutien pour toi. Mais on n’aura le temps d’en reparler, personnellement je n’ai pas envie de rentrer chez moi.

Elle lui fit un dernier grand sourire sincère qui se voulu rassurant, puis elle s’écarta pour se rapprocher des enfants qui venait de débarquer. Elle leur fit un petit signe de la main pour capter leur attention.

- Bonjour les enfants, moi c’est Roxanne. Vous pouvez m’appeler Roxy si vous voulez. Je suis une grande amie de June. Et vous ? Vous vous appelez comment ?

Elle le fit avec un ton jovial et ouverte. Elle n’allait tout de même pas laisser June seule dans cette situation, surtout maintenant qu’elle savait tout. Et puis Roxanne adore les enfants, leur contact rafraichissant et toute cette vie et cette bonne humeur. Ça lui rappelait un peu cette époque avec sa petite sœur Shana, dont elle s’occupait beaucoup. Pour Roxy se sera un plaisir de rester et d’aider June a s’occuper de ses petites monstres.


codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
If you can dream it, you can do it ♥ Roxanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Hollywood :: Home sweet home-