Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule de meeeeec ![Zack Travola <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Fluffy
Lou Morland
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 16/08/2015
MESSAGES : 5876

MessageSujet: J'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule de meeeeec ![Zack Travola <3]   Mar 5 Sep - 7:56

43. L’âme créative, ton personnage veut se lancer dans la confection de peluches licornes.

Langue coincée entre ses dents, la mine froncée et la concentration au maximum, Lou est occupée à enfiler un fil dans le chat d’une aiguille. Vous vous dites, sans doute, ce qu’elle trafique. Après tout, il est impossible de penser qu’une telle personne puisse être en train de coudre. Et pourtant, c’est bien le cas. Lou est en train de faire de la couture ayant été prise d’une envie fulgurante. Ça s’est passé au foyer où les enfants ont été autorisées à regarder un film, il y a quelques jours de cela. A la base, les éducateurs avaient prévu une après-midi dans le parc, sur fond d’activités ludiques mais hélas, la pluie est apparue et a saccagé tous les plans. Aussi, il a fallu trouver un plan bis. Et dans ces cas-là, la solution reste le dessin animé. Ils ont lancé Moi, Moche et Méchant. Et forcément, les petits se sont éclatés. D’ailleurs, l’une des pensionnaires est venue voir Lou, les yeux innocents et le sourire mielleux. Et de sa petite voix, elle lui a demandé si elle pouvait avoir une peluche licorne. Lou, d’ordinaire, est du genre à répondre un majestueux non, partant du principe que ce qu’elle fait à l’un, elle le fait à l’autre. Cependant, elle n’a pas pu refuser quoi que ce soit devant le regard angélique de la petite. Lui caressant la tête, la jeune directrice a indiqué qu’elle verrait ce qu’elle peut. Et dans sa tête, c’était offrir cette fameuse peluche… A tous les enfants. Alors, elle a regardé sur internet mais quand elle a vu le prix de la peluche multipliée par le nombre de mômes, elle en est tombée de sa chaise. Sam lui a alors parlé de confectionner elle-même ses peluches en se rendant chez un grossiste. Et c’est ainsi que son appartement, s’est transformé en vaste usine de confection de peluches licornes, le salon était occupée par la mousse, le tissu, les yeux et les licornes à assembler. Sauf que voilà, Lou n’a jamais fait de couture de sa vie. D’ordinaire, la femme de chambre s’en occupait. Aussi, essaye-t-elle de faire au mieux même si ce n’est pas gagné. Elle est dans la merde, elle a l’impression. Dans quel pétrin s’est-elle fourré ? Pourquoi, elle a dit oui. « Ah putain de ta sœur ! J’en ai marre ! » Finit-elle par brailler en faisant tout valdinguer. Elle se redresse d’un bond, n’ayant d’autre envie que de bouger. Elle ne peut plus rester ici, perdue dans son salon, devenu une usine illégale. Il faut qu’elle bouge, il faut qu’elle sorte et quoi de mieux que regarder son téléphone et les réseaux sociaux pour trouver de quoi faire. Elle a besoin de se défouler et la soirée gay se déroulant au High Club lui apparaît comme THE soirée.

Alors ni une, ni deux, elle va prendre une douche, enfile un haut simple, un short, des converses et un chapeau pour accessoiriser le tout. Elle se sent au top ainsi et en bien meilleur condition pour aller faire la fête. Elle a déjà sélectionné la personne qui passera la soirée avec elle. Et quand elle monte dans sa voiture de sport, elle enclenche l’appel via le kit mains libres. « ZAAAAAACK TRAVOLTAAAAA, dans dix minutes, tu descends, je suis là. On va faire la fête !!! » et elle raccroche sans avoir dit bonjour, au revoir ou chercher à savoir s’il est dispo et s’il aime les soirées gays. Ce soir, ils vont faire la fête et elle a hâte de danser sur du pulp fiction avec lui. Il faut dire qu’ils sont devenus amis depuis la dernière fois. Désormais, ils sortent souvent ensemble et Lou adore Zack alors qu’elle l’a détesté. Il a su gagner une place dans son cœur, et puis, ça lui permet de moins souffrir de l’absence d’Otto bien trop occupé avec sa Shellia de malheur #bouchetrou. Mais elle aime bien Zack, et chez Lou, c’est maladroit certes, mais sincère. Aussi, c’est donc toute contente qu’elle arrive devant chez lui, qu’elle donne trois coups de klaxon. « ZAAAAACK ! » Hurle-t-elle, l’attendant. Elle coupe le moteur de sa voiture puissante, sortant et venant se poster devant l’interphone. Elle sonne comme une demeurée. Elle en a rien à foutre s’il est déjà occupé. Ce soir, il sort avec elle. Elle est même prête à lui foutre un coup de boule et à l’enfermer dans le coffre s’il faut l’emmener avec elle. Il va adorer sa soirée, elle en est certaine. Et déjà, elle se marre en imaginant sa tête quand un autre homme viendra se frotter contre lui. Car bien sûr, elle va lui épargner le thème de la soirée. Il découvrira par lui-même. C’est la surprise ! Aussi, Lou est toute joyeuse, tout excitée. Les soirées gays, c’est quand même mieux que de confectionner des peluches licornes !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Fluffy
Zackary P. Larson
Team Fluffy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2017
MESSAGES : 67

MessageSujet: Re: J'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule de meeeeec ![Zack Travola <3]   Dim 10 Sep - 13:39

Code:
11. Ton personnage se prend d’amour pour les bananes et ne veut manger que ça.

- Tu crois que ça marchera si je plante des bananiers dans le jardin ? questionna-t-il à l’intention de son ami, Dimitri, tout en épluchant une énième banane.

Les deux hommes étaient chez le blond pendant que Barbara – la copine qui servait strictement à rien – était partie faire du shopping. Ca pouvait paraître être une question stupide dit comme ça mais sérieusement, ça lui ferait de sacrées économies. Hey, c’était sa troisième banane qu’il était en train d’éplucher et qu’il était en train de bouffer naturellement... Son ami le regarda d’une manière ahurie.

- Ben quoi ? Je pourrais en bouffer tout le temps ! C’est tellement bon !

Il croqua un morceau et tout en le mâchant, il leva les yeux au ciel. C’était totalement orgasmique... Evidement, lorsque les deux hommes étaient ensemble, cela partait très vite en cacahuète. Ils avaient très vite l’esprit mal placé puisqu’ils osaient comparer ce fruit jaune avec un autre instrument de plaisir, si vous voyez... Il en fallait peu pour partir en déconnade qu’eux seuls riaient, et surtout se poser une question ultra philosophique qu’ils n’auraient jamais la réponse : qu’en était la taille de King Kong ? Vraiment. C’était une question de vie et de mort, là !

Malheureusement, son ami devait partir pour une course. Ils ne pouvaient continuer leur petit délire soit à jouer les macaques. Peu après son départ, le portable de l’agent sportif sonna. Il décrocha naturellement.

- « B’soir, c’h’Lou ! ... Arrêches de c’hrier... » répondit-t-il en mâchant une autre banane.

Il se mit à éloigner le portable de son oreille avant de le rapprocher. C’était vrai qu’il avait croisé la route d’une hystérique... Une gentille hystérique, cela dit. Pourtant, elle avait été une vraie chieuse qui lui avait bien cassé les bonbons mais au final, ils avaient sympathisé. Etrangement. Dans le fond, Zack l’avait bien apprécié. Elle était plutôt marrante dans son genre... Et comme promis, elle voulait l’embarquer pour une fête... Mais c’était sans lui demander s’il était disponible. Il n’avait eu le temps de lui répondre qu’elle avait déjà raccroché.

- Ouais. Ok.

Zackary raccrochait à son tour, en haussant les épaules. Il avait rien compris à sa vie, là. Cela dit, la Lou était très sérieuse puisqu’elle arrivait peu de temps après devant chez lui à klaxonner comme une malade avant de sonner à son interphone. Tout le quartier allait fuir à son arrivée. Récupérant sa dernière banane dans son panier à fruits, il l’éplucha et en mangea de nouveau un morceau... Punaise, c’était une tuerie ! Puis, c’était ainsi qu’il ouvrit sa porte : avec une banane en main.

- Hey, Lou !! Comment ça va ? Entres ! invita-t-il.

Enfin, il disait ça alors qu’il avait très bien compris qu’elle l’invitait à sortir ... il ne savait où !

- Tu veux boire un truc déjà ? Faut que je me chausse ! lui fit-il tranquillement en mangeant sa banane, naturellement. Et que je finisse ma banane ! ajouta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule de meeeeec ![Zack Travola <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JARED ♦ Si tu bois trop d'alcool t'es alcoolique et si tu bois trop de fanta, tu es fantastique !
» Lisbeth link's ☮_Si tu bois trop d'alcool, tu es alcoolique. Et si tu bois trop d'Fanta, tu es Fantastique.
» « Je t'aime, et si tu ne m'aimes pas, je t'aime assez pour deux. » ✗ destiny
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» Les Licornes, c'est trop bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Hollywood :: Le High Club-