Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 velvet crowbar - alissa&manek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Gru
Manek Kirschnen
Team Gru
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 972

MessageSujet: velvet crowbar - alissa&manek   Mar 12 Sep - 9:48



Arrivé tôt dans la matinée, Manek a déjà bien avancé dans ses projets. Les clichés de la veille sont entre ses mains, après avoir été développés ce matin. Au moins, Venus aura tout à temps, en avance même, pour son prochain numéro. Même si le milieu lui est familier, qu’il continue à photographier le même type de personnes d’il y a dix ou quinze ans, le travail n’est pas le même. Ici, il n’est pas sous les ordres perpétuels des créateurs, des agents, etc… Venus lui a laissé un peu plus de libertés. Sûrement parce qu’ils se connaissent de longue date, qu’elle connaissait son travail en amont et savait qu’elle pouvait lui faire confiance pour le résultat qu’elle attendait. Si bien, qu’elle n’intervient que lorsqu’elle veut quelque chose de très précis, quelque chose qu’elle avait en tête et qu’elle veut absolument.
Et puis ce n’est plus pareil. Manek ne forme plus le duo indissociable avec Ann Traur. Manek ne foule plus les tapis rouges des premières avec l’une des plus belles femmes du monde à son bras. Manek ne change pas de fuseau horaire quatre fois dans la semaine pour shooter à tous les coins de la planète. Il a changé de vie, changé de femme, il a changé tout court. C’est comme si ces dernières dix années l’avaient littéralement transformé. Il n’a plus grand chose à voir avec le Manek à la petite vingtaine, aux rêves brisés pour suivre son cœur et celle qui l’animait. Il a perdu son grand amour, mais réalisé une partie de ses rêves. Il a découvert un autre amour, le rôle de père et les sacrifices sont apparus à nouveau, récemment. Les deux ne se dissocient pas, finalement. La liberté lui a tout offert, et l’amour lui a proposé autre chose.
C’est comme ça qu’il a atterri ici, dans ces locaux. A bien y réfléchir, il s’en est plutôt bien sorti. Il bénéficie d’une certaine liberté de mouvements, il s’entend bien avec Venus, bien qu’elle ne ressemble plus vraiment non plus à cette mannequin d’il y a dix ans, et il a retrouvé un pied-à-terre, à Los Angeles cette fois-ci. Après avoir passé un temps à Chicago, alors qu’il était marié à Emma.
Encore aujourd’hui, alors qu’il déambule dans les locaux aux grandes baies vitrées, il ne sait pas quoi penser de cette ville. Manek a l’impression d’avoir du mal à pouvoir s’acclimater ici. Il le fera, par contrainte, c’est certain. Mais l’appel pour le lointain et le sauvage domine le reste : comment passer d’une vie à chasser les contrées dénuées de l’Homme, à une vie où à chaque seconde un nouveau visage apparaît ?

En attendant, le voilà qui se dirige jusqu’au bureau de sa patronne, plongée dans des documents disposés devant elle. Manek ne fait pas appel aux assistantes de Her pour déposer des photos ou autres, il préfère le faire lui-même, entendre ce que Venus a à lui dire directement. Et puis, ça lui permet de se dégourdir un peu les jambes en déambulant dans les couloirs. Il l’observe encore quelques secondes à travers la baie vitrée, puis toque à la porte et attend qu’elle relève la tête pour lui faire signe d’entrer. « Vee, je passe juste te déposer les clichés faits hier. Tu me transmettras un compte-rendu avec des remarques s’il y en a. » Contrairement à Manek, Venus usait et abusait des assistantes justement ! « Merci pour la rapidité, je regarde tout ça dès que j’ai une minute à moi ! » dit-elle en écartant les bras, prouvant son manque de temps par la pile de documents sous ses yeux. « Pas de problème, c’est toi qui gère tout ça ! » dit-il avec un clin d’œil en commençant à s’éloigner. « Manek, il y a la petite Wilson qui va passer, je lui ai dit d’amener son book pour que tu puisses voir un peu tout ça avec elle avant qu’on commence notre collaboration. Te voilà prévenu ! » En guise de réponse, il hoche la tête puis hausse les épaules avant de quitter la pièce. Tout ce que voudra la reine du royaume !

Il s’octroie le temps de passer à la machine à café pour s’en servir une grande tasse. Il remarque qu’il vient d’interrompre une discussion entre deux jeunes femmes, sûrement des nouvelles recrues, qui le regardent d’un air curieux et se mettent à parler plusieurs tons plus bas afin d’échapper à ses oreilles indiscrètes. Si elles savaient à quel point Manek se moque des ragots, critiques en tout genre… Alors, il quitte la pièce avec sa tasse, préférant retrouver le calme de son bureau. C’est devant sa porte qu’il trouve postées, la fille de l’accueil, Sasha, une grande blonde élancée, comme Venus les aime autour d’elle, et une brune, plus petite, au visage poupon et aux grands yeux bleu-vert. Déjà là, la nouvelle recrue ? Manek salue Sasha, avant de se tourner vers l’invitée et tendre sa main dans sa direction. « Manek Kirschnen, je viens d’apprendre que nous avions rendez-vous ce matin. Entrez, je vous en prie. Et merci Sasha. » dit-il en adressant un faible sourire à la grande blonde. Il traverse son bureau et va s’installer derrière sa table de travail, en s’enfonçant dans sa chaise, ses yeux se posant sur le visage de la jeune femme. « Il paraît que vous avez quelque chose pour moi ? » demande-t-il en lorgnant cette fois-ci sur le recueil de photos qu’elle tient entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Unicorn
Alissa Wilson
Team Unicorn
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2017
MESSAGES : 142

MessageSujet: Re: velvet crowbar - alissa&manek   Lun 18 Sep - 20:57

Ce n’est qu’après m’être assurée une énième fois auprès de Pyair que tout allait bien que j’osais enfin quitter la maison. Non mais il ne faut pas croire que je me ramène gentiment près de lui pour savoir s’il veut un verre d’eau aussi ! Comme si j’étais du genre à ramener les croissants et les pains au chocolat le matin … Premièrement ces merdes font grossir, deuxièmement ça impliquerait que je devrais aller moi-même dans une boulangerie pour aller les chercher et troisièmement j’ai des putains de personnes qui peuvent très bien s’en charger pour moi ! Les raisons sont suffisantes que pour continuer à regarder de temps en temps à Pyair lorsqu’il pense que je ne vois rien. Non je ne suis pas une connasse qui fou des caméras dans sa maison non plus mais ça ne fait pas mal de filtrer toutes les informations pour lui. Genre, je fais en sorte que les magazines people qui pourraient relater les faits des dernières semaines ainsi que cette connerie de demande en mariage que cette pouf d’Elinor à accepter. Bref, je ne vais pas revenir dessus je sens déjà ma bonne humeur s’envolée. Il n’empêche que je trouve toujours un prétexte pour essayer de lui redonner le sourire. Le dernier truc que je lui ai dit en sortant est d’ailleurs qu’il devrait aller voir un autre coiffeur parce qu’il est temps que l’autre ait la paix dans sa tombe. J’ai mérité deux trois répliques motivée que j’ai esquivé en sortant de la maison directement. Je ne sais pas s’il se sent mieux ou s’il y a une amélioration mais au moins il est chez moi et juste le fait de le savoir en lieu sûr me rassure. Mais en attendant, moi aussi j’ai du boulot et une réputation à tenir. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai récemment renouer avec la douce Venus que j’apprécie beaucoup ainsi qu’avec son magasine. Elle m’avait alors parlé de quelques modalités de routine, apporter un book et le blabla habituel. Alors c’est donc dans une robe de couturier très classe, chapeau sur la tête ainsi que de grandes lunettes de soleil comme à mon habitude que je me suis rendue dans les bureaux. Le nom du photographe me disait bien quelque chose mais impossible de lui remettre un visage ou ce qu’il a bien pu faire … Mais si Venus à décider de le garder près d’elle c’est qu’il en vaut la peine. Elle est au moins aussi caractérielle que moi sur le sujet alors ça ne peut qu’être positif.

En entrant je me présentais alors, ou du moins je me présentais car mes lunettes ainsi que mon chapeau empêchait les fans éventuels ou paparazzis du coin de me reconnaitre et de me suivre d’un peu trop près à mon goût. Je n’étais pas d’humeur à les voir pour le moment. C’est donc une des fameuses blondes de l’agence qui m’accueillit, me reconnaissant une fois mes lunettes retirées. Mais je lui retiens la classe qu’elle a gardée. Elle n’a pas bronchée en demandant un autographes ou hurler comme une gamine, non, elle s’est contentée de sourire plus fort en attendant que le fameux photographe arrive. Il ne tarda pas et les présentations furent rapides. « Bonjour, Alissa Wilson mais vous devez sûrement déjà le savoir. » Je souris en lui tendant alors la main également pour le saluer avant de le suivre dans son bureau. J’aimais rappeler aux gens que j’étais célèbre et que de cette célébrité je rayonnais sur les gens autour de moi ou qui travaillaient avec moi, ce qui fait que ce cher Manek fera partie de ceux qui ont cette chance si ces clichés sont à la hauteur.

Il s’assit derrière son bureau tandis que je prenais élégamment place de l’autre côté. Il avait bien l’air de tous ces fameux photographes que l’on peut croiser de nos jours, je me demandais alors bien ce que Venus pouvait lui trouver. « Oui bien entendu, ce n’est qu’un extrait mais ce sont mes plus belles réussites. » Répondis-je en lui donnant le book en gardant un œil sur lui. Je me redressais sur ma chaise, oubliant presque la présence de mon garde du corps non loin. Bon sang il est tellement discret que je pourrais l’oublier des fois ! « Il y a là des photos faites en France, ce qui m’a valu un petit succès également. Quelques extraits des fashion-week auxquelles j’ai participé ainsi que quelques photos des shootings organisés par les producteurs de la série. » Enonçais-je monotonement comme si je récitais une histoire qui n’avait plus vraiment de goût à mes yeux et c’était bien le cas, constamment en recherche d’adrénaline je me lassais doucement de cette routine, je voulais autre chose et j’espérais l’obtenir avec cette collaboration, quelque chose qui sort de l’ordinaire, qui pétille et pourrait me redonner un peu de vie. Mais ça, bien entendu, personne ne le sait. « Mais je ne cherche pas à refaire des shootings de ce genre, je veux autre chose, de l’audace, de l’adrénaline. » Mon regard brilla comme celui d’un tigre avant d’attaquer en fixant Manek. « Venus m’a dit qu’elle pourrait me trouver ça alors j’espère avoir coché le bon numéro. » Un léger sourire se nicha aux coins de mes lèvres tandis que mes yeux continuaient de fixés l’homme feuilletant des pages de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
velvet crowbar - alissa&manek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Velvet Sky Vs Maryse Vs Michelle
» Mélina vs Velvet Sky vs McCool vs Maryse vs Mickie James
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Divas Match : Lacey Vs Mickie Vs Michelle Vs Velvet Sky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Beverly Hills :: "Her" Magazine-