Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 22:30




" With shortness of breath, you explained the infinite. "


"Alastar Black"


◑ Nom Ah, qu'il était si mignon le petit Alastar. Ils brillaient si fort, lui, ses petits rêves et ses petites étoiles. Aujourd'hui, il ne brille plus d'aucune manière que ce soit. Black. Tout est dans son nom depuis le début. Finalement, on aurait du s'en douter. Cet homme est la personnification même d'une étoile sombre que l'on peine à entrevoir le soir lorsque le ciel est doux et parsemé de mille et une splendeur. Émanant autour de lui une haine aussi profonde qu'inexplicable, une douleur à en faire pâlir un damné et un certain sens du devoir; il est difficile de s'imaginer le revoir briller un jour, ce petit garçon empli d'espoir et de couleurs. Le Professeur Black, c'est ainsi qu'on le nomme... On ne perçoit en lui plus que l'obscurité d'une âme et d'un cœur éteints, abimés et corrompus par les années, par les ravages de la cruauté. La pureté simpliste et la douceur nostalgique de ses souvenirs d'antan sont amers mais persistent, ils résonnent comme un piètre paradoxe lorsque associés à cet homme qui n'est qu'amas de complexités et de noirceur. ◑ Prénom(s) Alastar, prénom froid probablement choisi par le géniteur. Cela n'a pas d'importance, ni aucunes conséquences. Cependant force est de constater qu'il sonne définitivement mal aux oreilles, il écorche les lèvres. Il n'est pas joli, encore moins mélodieux. ◑ Date et lieu de naissance Trente sept étoiles déchues fêtées chaque 20 Juillet. Il était beau, mais rien n'est plus. C'est à Liverpool en Grande Bretagne qu'il a vu la nuit pour la première fois. Sa terre sacrée, là où tout a tragiquement commencé. Il représente bien consciemment l'anglais risiblement cliché; pédant et imbuvable, un charisme naturel et une prestance digne des british les plus aristocrates. Une triste scène de théâtre. L'anglais se cache derrière son masque. Il a le mal du pays, le mal de vivre. ◑ Nationalité Il aime prétendre être "purement" britannique. Comment pourrait-il en être autrement, après tout ? Il en porte fièrement la nationalité. Seulement la vérité est bien cachée et ce serait pour lui une honte que de la dévoiler. Son détesté père serait issu d'une famille bien française, paraitrait-il... Bloody hell. ◑ Orientation sexuelle Alastar n'a toujours eu d'yeux que pour ces femmes voluptueuses et aguicheuses. Plus jeune, il a surtout aimé les collectionner, les expérimenter, les briser aussi, sans même tout à fait essayer. Puis il a trouvé son étoile et s'est posé en haut à ses côtés. Ils ont longtemps éclairé les cieux, tous les deux. Quelques instants... Pas assez longtemps. Puis elle s'est éteinte. Lui aussi. ◑ Statut civil Veuf prétendu non éploré. Un homme délabré, mais qui a le charme des ruines, d'un fragment de paysage abîmé. ◑ Profession et/ou études Depuis le temps, où tout petit, il voulait toucher les étoiles ; fasciné par le mystère qui se cache derrière leur silence, la nuit, ce sentiment d'évasion, d'infinis possibilités, ces rêves et cet espoir utopique. En ce temps-là on lui avait dit que les étoiles n'étaient rien d’autre que les « apparences des âmes défuntes » et que leur vocation était de protéger les vivants. Astrophysicien, le métier lui était définitivement prédestiné. Scientifique de renom, ses nombreux écrits et recherches sont admirés des plus passionnés. À ses débuts et cela pendant de longues années, son ambition dépassait l'entendement. Il voulait voir grand, il voulait prétendre décrocher la lune, et il a même failli la frôler un soir. Aujourd'hui il se complait dans son rôle de parfait hypocrite, car après tout, le mensonge est plus facile à vivre qu'à dévoiler. Prétendre avoir encore l'envie, mais la voir douloureusement se dissiper un peu plus chaque jour. À côté de ses recherches et de ses étoiles il consacre son temps perdu à une toute autre activité, celle qui l'aide à s'occuper l'esprit de choses plus concrètes ; à savoir enseigner et résoudre des mystères, peu importe lesquels. Il occupe les postes de Professeur de Physique à l'Université et de Consultant au FBI. Avoir des contactes peut aider, même lorsqu'on est pas forcément apprécié. Il ne sait pas encore de quoi il en retourne, mais l'idée lui plait assez, tant qu'il peut oublier l'espace de bon nombre d'études et d'enquêtes qu'il serait également judicieux qu'il pense un jour à résoudre les siens, de mystères. ◑ Quartier d'habitation Santa Monica. ◑ Qualités et défauts de ton personnage Solitaire ☆ Cultivé ☆ Érudit ☆ Snob ☆ Secret ☆ Froid ☆ Indépendant ☆ Intransigeant ☆ Arrogant ☆ Pédant ☆ Calculateur ☆ Sûr de lui ☆ Fier ☆ Dominant ☆ Charismatique ☆ Séduisant ☆ Élégant ☆ Désabusé ☆ Détaché ☆ Calme ☆ Pourvu d'un grand sang froid ☆ Égoïste ☆ Raffiné ☆ Réfléchi ☆ Redoutable ☆ Éloquent ☆ Perspicace ☆ Rêveur ☆ Devenu pessimiste (se dit réaliste) ☆ Cynique ☆ Obstiné ☆ Têtu ☆ Blessant ☆ Intimidant ☆ Possessif ☆ Rancunier ☆ Tenace ☆ Parfois protecteur ☆ Torturé ☆ Perdu ☆ Taciturne ☆ Aventureux ☆ Surprenant ☆ Lunatique ☆ Obscur ☆ Misanthrope ☆ Corrosif ☆ Auto-destructeur ☆ Méfiant ☆ Mordant ☆ Logique. ◑ Avatar Jared Leto. ◑ Groupe La Question Sinusoïdale. ◑ Crédits @EXORDIUM. pour l'avatar, iananmorssettdesckhaoserebo pour le gif.

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Comme tous les êtres humains, Alastar Black est complexe et souvent contradictoire, à la fois dans sa personnalité et dans ses attitudes. D'apparence quelque peu flegmatique, c'est un homme calme et distant qui incarne le charisme, l'élégance et la sagesse. Scientifique, parfois jusqu'à l'insensibilité, il mène un combat perpétuel contre ses sentiments, préférant mettre le raisonnement de la pensée en avant. Assurément, il est réfléchi et profond et se révèle aussi être un fin manipulateur. Il adore les motifs et, pour lui, le repérage des contradictions entre les déclarations pourrait presque s’appeler un hobby, ce qui fait que lui mentir est une mauvaise idée. Ironiquement, sa parole devrait toujours être prise avec un grain de sel. Ce n’est pas qu’il soit consciemment malhonnête -quoique-, mais il a tendance à partager des pensées qui ne sont pas entièrement développées, à essayer des idées et des théories sur les autres dans le cadre d’un débat contre lui-même plutôt qu’à considérer les autres comme de vrais partenaires de conversation. Solitaire, il n'estime pas nécessairement les autres, il peine à imaginer qu'il soit encore possible de l'étonner, d'attirer son attention d'une quelconque manière que ce soit. Alors il feint simplement l'ennui et le désintérêt total, hurlant sur tous les toits, ou presque, qu'il préfère grandement sa propre compagnie à celle de n'importe qui. Les yeux sont les miroirs de l'âme, parait-il. Alors l'âme de cet homme est opaque, insondable. Alastar ne donne l'impression d'attacher d'importance à rien, ni à personne, mais ce ne sont pas ses actes ou ses paroles qui le dépeignent comme un égoïste. C’est son regard. Il glisse sur vous comme si vous n’existiez pas, comme si la moindre parcelle de votre être n’était que futilité. Et pourtant, il scrute, il regarde, il observe et il analyse. On ne peut pas lui enlever cette qualité. Cette absence de volonté, cette envie inexistante de connaître ses pairs fait parfois de lui un piètre interlocuteur. Cependant, si on creuse un peu on peut se rendre compte qu'il s'agit, en partie, d'une carapace. Son existence même n'a été jonchée que de déceptions et d'échecs. Par conséquent, s'il ne semble atteler que peu d'importance aux personnes, c'est parce qu'il est rarement impressionné par ces dernières, leurs desseins étant à chaque fois similaires selon lui. Alastar est quelqu'un de bien plus désordonné qu'on ne se laisserait l'imaginer. Son bureau, lieu sacré, mais surtout le plus bordélique de sa demeure, en est bien la preuve. D'après lui, tout est parfaitement à sa place... Oui, enfin, parfaitement mal rangé, quoi. Des feuilles sont éparpillées au sol aux quatre coins de la pièce, des dossiers non-désirés sont balancés dans une corbeille en bois remplie à ras-bord, des cartes et autres jeux brillent sur l'étagère près de la fenêtre, faisant languir d'envie l'Astrophysicien pris d'ennui, des instruments scientifiques de tout type, principalement d'astronomie, trainent un peu partout. Seule la bibliothèque emplie d'innombrable ouvrages scientifiques semble être un tant soit peu en ordre. Il possède un chaton depuis peu, Edgar. Prénom royal anglais par excellence... Sérieusement ? Qui se serait douté du contraire ? Il n'empêche qu'il aurait peut être pensé à lui donner un nom "tombé du ciel" si la petite bête ne s'endormait pas chaque fois que les étoiles s'éveillent... Cet idiot. Il ne l'a ni acheté, ni trouvé, disons que c'est lui qui est venu de lui même à l'homme torturé. Nan, mais, quelle idée ! Au début, Alastar ne faisait que le croiser en rentrant chez lui, et surtout que d'ignorer ses miaulements incessants. Finalement, il a cédé (bien plus rapidement qu'il n'osera jamais l'admettre), le félin s'est avéré être plus têtu que prévu, et il n'a pas eu d'autre choix que de le garder. En tant que fervent représentant britannique, on pourrait facilement l'imaginer une tasse de thé à la main à écouter la BBC à la radio. Seulement c'est la caféine qui retient son attention. Des cafés, il en boit des tasses et des tasses par jour... Par nuit, aussi... Surtout ! Au delà du goût, c'est principalement l'effet qu'il recherche. Insomniaque depuis toujours, semble-t-il. Ses nombreuses doses de caféines n'aident en rien à améliorer son état, mais cela n'a pas l'air de le freiner, bien au contraire. Il tente de repousser la fatigue par tous les moyens, il ne pense jamais pouvoir un jour connaitre le repos, s'est déjà fait à l'idée. La drogue est souvent assimilée à 
la dépendance. Pourtant les drogués ont choisi librement de se mettre à consommer. Et c’est pour rester libres qu’ils décident un jour de s’en sortir. Choix qu'a fait Alastar il y a quelques années de cela, sans grande conviction par ailleurs. Cette cure de désintoxication, il ne sait pas lui même ce qui l'a poussé à la faire. Clairement, c'est ce qu'il prétend. Tout juste sorti d'affaire, l'Astrophysicien va-t-être contraint de cohabiter avec le Docteur Cassiopée Desnuits, ancienne psychologue reconvertie en compagnon de sobriété. Une affaire à suivre de près... Ou le plus loin possible selon les points de vue. Si il y a bien une chose que l'on reconnait très souvent à Alastar, c'est son obstination presque maladive. Il peut demeurer des jours entiers, et même une semaine sans se reposer : il tourne et retourne les faits dans sa tête, les examine sous tous les angles jusqu’à ce que son mystère soit résolu, à moins qu’il ne trouve ses renseignements insuffisants auquel cas il se remettra à chercher, mais sous un autre angle.
Le petit cocon de ton personnage
Santa Monica, le seul quartier qui pouvait potentiellement l'accueillir, lui, sa solitude et son silence. Il y vit depuis tout juste deux semaines dans une maison luxueuse et spacieuse, bien trop pour un homme seul. Elle semble tellement vide, de sens, d’appartenance, de chaleur, de vie, d'un peu tout. Les murs sont blancs, les voix résonnent et les couloirs sont terriblement longs. Il n'y a qu'une pièce, une seule et unique pièce qui vit et vibre de sentiments. Qu'ils soient négatifs ou inquiétants, ils demeurent tout de même existants. Cette pièce, c'est son bureau, sa grotte, son cocon, sa planète. Il n'est probablement pas comparable à celui qu'il possédait à Londres, mais il fait son possible pour qu'il le soit un jour.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Il vient tout juste de migrer, l'oiseau de mauvais augure, son avis ne mérite surement pas grande considération. Mais ne vous méprenez pas, cela ne l'empêchera pas de vous répondre si vous lui posez par malheur la question. Il vous enverra sans doute sur les roses, vous et votre rêve Américain, et glorifiera les merveilles de son pays... Prévisible... Mais, gardons espoir si ce n'est encore possible et laissons le temps lui apprendre à entrevoir la lumière des lieux.
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
La Question Sinusoïdale, une évidence, et pourtant, pas forcément. Il ne sait pas bien où il est ni ce qu'il y fait, le Scientifique, mais il prétend tout contrôler. Il se pense très malin, il se croit intouchable. Il a réponse à tout, ne s'arrête devant rien... Mais il se craint et s’exècre et c'est un bien grand frein. Effroyablement tragique, ou plutôt pathétique de son point de vue. Ce calme n'est qu'un mirage. Ce masque peut tomber à tout moment. Oh, il pourrait être de ceux L'Anachorète Hypocondriaque s'il se montrait plus honnête, plus sentimentale, plus impulsif. Seulement les questions demeurent toujours plus puissantes dans sa tête, elles ont plus de profondeur, plus encore de rancœur. Elles ont toujours été là et elles ne le quitterons jamais, il le sait.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Des secrets, il en arborent par centaines de milliers. Comme beaucoup de monde. Mais celui qui l'a réduit à néant est le suivant : la perte de sa tendre femme enceinte de cinq mois d'une petite fille lors d'un accident de voiture. La perte d'une famille qu'il a peiné à trouver et à construire. Avant Melody, il n'en avait pas. Et maintenant qu'elle n'est plus là, qu'elles ne sont plus. Ce mot n'a plus de sens, plus aucune importance.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Lou/Doctor Me. Ton petit âge La majorité bien avancée  huhu   Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Des crêpes, c'est bon les crêpes, en plus ça se mange c'est quand même assez pratique, j'sais pas si vous vous en rendez compte  cligne   Personnage inventé ou scénario Inventé. Où as-tu connu le forum? Euhhh grâce à un forum de pub quelconque, idk which one. Un dernier petit mot ? Caca prout, tout en élégance  mouais  

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t3241-alastar-dust-of-creation-breathe-deeply-of-the-nebulae][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Jared Leto</span> - Alastar Black
[b]Alastar Black : [/b][i]Santa Monica[/i]
[color=green]♦️[/color] [b]Alastar Black : [/b] [i]Astrophysicien, Professeur de Physique à l'Université et Consultant au FBI[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 22:30



Climbing through the clouds to catch the Moon



1990, Keep On Dreaming Little Dreamer.

Baignée par les brumes portées par les larmes que laissaient couler précautionneusement les cieux, la seconde ville de l'Empire Britannique, Liverpool, ne se montrait que trop rarement sous ses plus beaux atours. La mélodie de la mélancolie. Le Liverpool Town Hall, bien élégant, vaillant combattant, partait en tête à l’assaut d’un ciel radieux qui ne lui rendait pourtant que peu d'honneur. En cette veillée plus que jamais, l'ambiance qui régnait se faisait foncièrement lugubre. Et pourtant, quelque chose brillait intensément au loin. Quelque chose ou plutôt quelqu'un... Peut être pas si loin. Une petite silhouette se dessinant dans les abysses de ce que la nuit présageait. Alastar, le jeune Black était là. À la merci du mauvais tempérament du temps et de son immense ville inconsolable, il s'était assis sur la première marche des petits escaliers de la maisonnette du Professeur Orion, son seul ami. Ô il éblouissait le tableau, il le fragilisait de toute sa consternante détermination. Une pureté immaculée capable d'ensorceler de bonheur les plus tristes chagrins. Il avait ce pouvoir, ce gamin. Couvert sous sa capuche carmin, sous sa bulle imperméable à la réalité, il rêvait, il n'a jamais cessé de rêver.

« Petit, que fais-tu encore ici ? » L'enfant sursauta lorsque la voix rocailleuse du vieil homme parvint à ses oreilles. Lentement, il releva le menton pour croiser son regard perçant, sombre. Il semblait bourru ce soir, mais il n'y avait là qu'un mirage. Il était une énigme pour Alastar, il était un modèle indétrônable. Était-il seulement possible d'imaginer un jour pouvoir contempler les étoiles et le monde avec autant de passion que le Professeur Orion ? « Dites, Professeur, est-ce que vous pensez qu'elles rêvent aussi les étoiles ? » La question lui tenait à cœur. Et quand bien même le ciel pleurait et les étoiles se cachaient, rien ne l'arrêterait jamais d'espérer. Le Professeur fut pris au dépourvu lors d'un court instant qu'Alastar capta sans le moindre mal, il l'a vit luire dans ses yeux brumeux et ternis par les années, cette rare lueur de stupéfaction. Le jeune rêveur, à première vue si fragile qu'il semblait sur le point de se briser au moindre ébranlement, à ne manier qu'avec les plus infimes précautions. Si précieux, si lumineux, si vulnérable. Mais pourtant tellement robuste, apte à soutenir les ébranlements les plus vigoureux, les assauts du lion le plus fougueux. Il était prêt à toute réponse, qu'elle lui plaise ou le blesse, mais le vieil homme se mura dans un silence poignant. Peut être plus parlant que les mots qu'il aurait pu accorder à l'enfant. Il lui laissait le choix, ou peut être n'y en avait-il pas. Finalement, il s'assit simplement à ses côtés, sur la même marche, et se mit lui aussi à observer le ciel sans éclats. Ils étaient bien, là, tous les deux. Des rêveurs lunaires, il y en avait peu. Et dans un dernier souffle la nébuleuse s'éveilla sous leurs yeux ébahis. « Moi je pense que oui. »

2000, Science May Have Changed A Little His Perception Of The World But The One Who'S Searching To Destroy It Was His Father.

« Touche encore à cette fiole et je te jure que tu finiras dans l'acide avec les autres ingrédients. » Sa voix avait claqué, impérieuse et sans appel, dans le brouhaha étouffé de la salle de classe où se déroulait le cours de chimie, arrêtant aussitôt sa camarade dans son geste. Celle-ci se figea, presque tremblante, avant de se tourner lentement vers Alastar, découvrant alors qu'il ne lui accordait même pas un regard. « Mais je... » Le regard glacial que le jeune homme planta sur elle l'arrêta net et ses mots moururent dans sa gorge. S'en aurait été presque risible si ce n'était pas si pathétique. Comment cette inconsciente avait-elle pu survivre jusque-là ? Alastar ne prit même pas la peine de cacher qu'il était déjà irrité par ses paroles. « Ajouter l’hydroxyde de fer à ce stade de l’expérience ne servira qu'à ruiner l'ensemble de l'observation, tu devrais pourtant le savoir maintenant. À moins que tu ne sois assez idiote pour te satisfaire d'un B, contentes toi de diluer le sirop. » Assena-t-il en détachant chacun de ses mots. Ignorant l'air profondément vexé de la blonde, Alastar retroussa les manches de sa blouse de gestes rapides et efficaces et se pencha sur leur préparation, réfléchissant déjà à une manière de rattraper les bêtises de sa binôme. Il avait pourtant prévenu le professeur qu'il préférait travailler seul, mais il n'avait rien voulu entendre. Soit disant qu'il aurait besoin d'aide à un moment ou à un autre. Foutaises, la chimie était son domaine, il n'avait besoin de personne. Dans aucune autre matière, d'ailleurs. Dans un silence buté, la jeune femme mélangeait rageusement un flacon d’ammoniaque avec de l'eau. Elle irradiait de colère, mais Alastar n’y prêtait pas la moindre attention. Les états d’âme de sa camarade lui importaient peu. De manière générale, les autres ne présentaient que rarement un intérêt réel pour le fils Black. À l'Université, il était de notoriété publique qu’il ne fallait pas s’attaquer à lui tant son caractère était explosif. Formaté par les exigences sans fins de son géniteur, Alastar avait appris à se montrer froid et distant, méprisant envers ceux qui, selon lui, manquaient de personnalité. Depuis tout petit il vivait avec un vide, un rejet violent qui le rongeait de l'intérieur et le tirait dans les abysses. Ce masque de glace était le seul moyen qu'il avait trouvé pour ne plus souffrir lorsqu'il n'avait pas le ciel et la solitude sur qui reposer ses lourds soupirs. Il ne pouvait pas se le permettre. Cela faisait de lui un étudiant aussi respecté que détesté, mais au fond, il s’en moquait bien. Ce que les autres pouvaient penser de lui n'avait que peu d'importance. Seule la science et ses rêvent le guidaient et ce jusqu'à l'infini.

2003, When He Met Her Eyes For The Very First Time, She Instantly Stole His Heart And Never Have Him Let It Go Since Then.

« Tu me promets que tu n’arrêtera jamais de rêver ? » L'esquisse d'un sourire amusé fleurit doucement sur les lèvres du jeune homme qui observait avec minutie chaque détails qu'il pouvait dépeindre du visage rayonnant de la jeune femme angélique aux boucles d'or. Malgré la pénombre qui les enveloppaient, il discernait parfaitement chaque regard, chaque sourire, chaque frémissement. Elle était si ravissante, le ciel lui en témoignait gracieusement.

Cela faisait quelques longues années maintenant que le Professeur Orion avait rejoint les cieux, mais jamais Alastar ne manquait un soir sans retourner s'asseoir sur la dernière marche du perron de sa vieille maisonnette laissée à l'abandon. Solitaire, il y passait le plus clair de son temps à relire ses cours de science et rêvasser, éloigné des autres étudiants, bien trop différents pour attiser son intérêt d'une quelconque manière. Les soirs, comme celui-ci, où la demoiselle lui tenait compagnie; les étoiles daignaient danser sous leurs yeux sans qu'il n'ait à les supplier comme il en venait pitoyablement à le faire parfois. Avec elle, il se laissait aller au bonheur, le vrai... Celui qu'il ne connaissait que depuis la nuit de leur rencontre, depuis l'instant précieux où leurs regards se sont entremêlés et promis de ne plus jamais se séparer. Ô bien douce promesse, ils lui accordaient toute leur confiance.

Comme à chaque fois qu'elle venait là. Toute la nuit durant, il lui narra le cosmos, les galaxies, les sciences... Ce pourquoi il respirait et aspirait à grandir. Elle, elle l'écoutait, toujours avec beaucoup d'attention et une certaine lueur affectueuse dans le regard. Ils se sentaient seuls au monde. Ils étaient en harmonie complète. Elle s'appelait Melody, celle du bonheur. Une étoile parmi tant d'autres, mais son étoile à lui. Celle qu'il attendait de pouvoir percevoir à travers les ombres de la vie. « Je te le promets. »

2006, And He Guessed Promises Expire When Stars Broke.

Depuis les premières lueurs du jour, le soleil n’avait cessé de briller, pourtant Alastar se tenait toujours droit et crispé sous son amas de vêtements aux couleurs macabres. Il était, depuis ce qu’il semblait être une éternité, muré dans un silence qui paraissait à la fois accablé et menaçant. Il ne prêtait aucune attention aux personnes qui évoluaient autour de lui, se moquant de leurs regards insistants ou de leurs murmures bienveillants. Devant lui se tenait une tombe grise où les prénoms de sa femme et de sa fille étaient gravés. Il ne parvenait pas à en détacher son regard. C'était tout ce qu'il voyait. Évaporées dans la voie lactée. Disparues à tout jamais. Elles n'étaient plus là. Il se le répétait en boucle, comme un mantra, debout, sous la chaleur intenable du soleil tapant du mois d'Août. Ce qu'il pouvait se moquer de lui par ailleurs, celui là. C'était risiblement paradoxale. Le contraire du véritable cliché que l'on se faisait des enterrements tristement pluvieux. Mais peut être, qu'après tout, c'était là que résistait la subtilité. Elles éclairaient son chemin même dans leur dernier au revoir.

Il aurait détesté se voir ainsi, incapable de bouger, mais en cet instant, il avait à peine la force de reprendre son souffle. Elles n'étaient plus là. C'était comme un Leitmotiv. Peut être que si il se le répétait assez souvent, l'information allait enfin lui sembler réelle et ainsi il pourrait la haïr, elle aussi, autant qu'il se méprisait. Elle l'avait laissé, emportant leur enfant avec elle. Ça avait été si soudain, si inattendu. Une visite d'un policier un soir et tout s'était écroulé. Le choc l'avait laissé sans voix, lui avait coupé le souffle et broyé le cœur. L'amour avait toujours été une notion abstraite chez le garçon presque orphelin, toujours distant, pour qui exigence, froideur et maîtrise étaient les maîtres mots. Mais ça ne l'empêchait pas, à sa manière si peu perceptible, d'aimer. Elles l'avaient laissé. Et maintenant, il était trop tard. Les larmes qui avaient coulées dans le plus grand des silences depuis l'annonce s'étaient taries, laissant au jeune veuf des yeux rougis et des joues marquées qui ressortaient vivement sur le teint pâle de sa peau. Même dans son deuil, il se montrait digne et intouchable, comme sa femme avait l’habitude de le voir. Pourtant au fond de lui les sentiments faisaient rage et il avait du mal à discerner ce qu'il ressentait exactement. La douleur et la rage se mêlaient dans une valse qui lui donnait le tournis. Une partie de lui voulait se recroqueviller à même le sol pour ne plus en bouger tandis qu'une autre part réclamait une rancune terrible. Puisqu'elles l'ont laissé, l'homme devenu damné.

2007, Living A Nightmare In The Darkness Of The Soul.

La nuit conspirait contre lui. Depuis toujours, depuis ce jour où il avait tout perdu. Des angoisses, des insomnies, des cauchemars assez souvent. Mais jamais rien de comparable... Au plus profond de son sommeil, Alastar sentit une présence. Comme un rêve sourd et sans images. Pas de voix. Pas de visage. Juste cet étrange pressentiment. Il entrouvrit les yeux et discerna les chiffres écarlates du radio réveil, qui, seuls, perçaient l'obscurité. Quatre heure quatre. Vaincues par la fatigue, ses paupières lourdes se refermèrent aussitôt. Il remua sous ses draps, marmonna quelques mots... Et se rendormit aussi bien qu'il le pouvait. Quatre heure six. Un bruit dans la maison ! Comme un objet tombé au sol, une porte heurtant le chambranle, un pas manquant une marche. Les yeux rivés sur le radio réveil, Alastar sonda le silence. Plus rien. La nuit avait retrouvé son calme. Il n'entendit que son corps, le sifflement de ses expirations, son cœur cognant contre sa poitrine. Du bout de ses doigts, dans un geste fébrile, il palpa la table de nuit, longea le fil de la lampe, tâtonna, trouva l'interrupteur... Et fit face à sa solitude. La porte entrebâillée aspira son regard vers le gouffre ténébreux de la cage d'escalier. Inquiet, en sueur, déboussolé. Il peinait à mettre ses idées en place et à repousser la douloureuse migraine qui pointait le bout de son nez. Il écarta vigoureusement ses draps et se leva. Ses pas le guidèrent immédiatement vers la salle de bain où il entreprit de passer de l'eau sur son visage blafard. Il ignora le miroir durant de longue secondes, il ne voulait plus se voir. Mais il céda. Son regard fit rapidement happé par autre chose. Derrière son reflet, Alastar perçut la bibliothèque qu'il avait commencé à ranger la veille. Il se retourna et pénétra dans la salle. Des livres s'étaient affaissés. Le plus grand, un beau volume réunissant les œuvres de Stephen William Hawking, était tombé à plat. Il redressa ses bouquins un à un et, soucieux, caressa l'étagère en vieux chêne. Le bruit s'expliquait. Pourtant cette sensation confuse ne l'avait pas quitté.

Jusqu'aux premières lueurs du jour, Alastar éprouva le silence, d'une profondeur envoûtante, et sentit sur lui l’omniprésence du regard de sa défunte épouse. Dans le reflet de cette fenêtre nue qu'il surveilla la nuit durant, il crut l'apercevoir parfois.
Bientôt il verrait son visage.

2017, Now He'S Dead Inside And There Is No Hope For A Star Which Chose To Stop Shining.

Absent. Fixant le bureau vide où trônait une simple lampe, l'Astrophysicien laissa échapper un long soupir, brisant à l'occasion le silence pénétrant qui habitait les lieux. Lentement, il prit place et sortit ses affaires de sa fine mallette en cuir noir. Son regard se perdit vers la fenêtre, dans la contemplation du ciel. Gris. La tristesse de sa nouvelle ville, la tristesse de sa nouvelle vie. Elle qui semblait dors et déjà tellement le prendre en pitié. Pathétique. Il n'appréciait pas le moins du monde cette maison. Il n'appréciait pas plus cette ville, ce pays et ces gens. Il haïssait plus que tout cette vie qu'il tentait inconsciemment de se réinventer. Et c'était très bien comme ça. Il n'était pas là pour aimer ou pour ressentir quoi que ce soit de similaire. Les sentiments n'étaient pas rationnels. Il fallait aussi dire qu'il ne savait pas tellement pourquoi il était là. Ahhh, on en était arrivé là. Il était bien loin le temps où il rêvassait auprès de son Professeur, où il riait et brillait de tout son être à la simple vue de sa Melody. Il n'avait plus goût à rêver. Il ne savait même plus ce que cela signifiait. Était-ce là le résultat d'une formule quelconque ? Était-ce seulement descriptible scientifiquement parlant ? Pouvait-il le recréer ? Le voulait-il seulement ? Non. Il ne voulait plus. Il ne pouvait et ne pourrait plus. Il rompait la promesse qu'il lui avait faite, il n'avait plus de quoi la tenir. Le rêveur n'était plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Grace Wilson
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 2009

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 22:41

Oh My Gosh, Jared Leto ! bave Cet homme est tellement beau !

Ahem.

Bienvenue à toi, beau brun à la tête dans les étoiles, et bon courage pour finir ta fiche !

(J'aime beaucoup le métier de ton monsieur, c'est tellement poétique cute )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Venus E. Blossom
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1521

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 22:50

My god, j'suis déjà fan de ton Alastar. cute
Hâte de lire la suite ! omg
En tout cas, bienvenue parmi nous & fighting pour ta fiche. fight
& garde-moi déjà un lien au chaud avec mon @Dean S. Neverson qui a fait des études d'astronomie, qui est fasciné par les étoiles également. Tu le sens le lien là ? héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Ariel
Luce H. Kane
Team Ariel
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 2469

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 23:01

OH MON DIEU ! bave tu viens de choisir l'homme qui pourrait détrôner Johnny Depp à mes yeux ! Non mais sans rire je suis fan de fan de monsieur Jared Leto le regard pervers nous faudra un lien huhu

Bienvenue si tu n'avais pas encore compris héhé et si tu as des questions n'hésite pas à nous mpotter hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Team Belle
Holly Stewart
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/09/2017
MESSAGES : 207

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 23:03

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 23:10

Grace - Je confirme, et puis c'est un bon acteur et un bon chanteur, que demander de plus ? Bavons ensemble devant ce beau mâle si tu veux bien  cligne  coeur

Merci beaucoup jolie Grace, je vais me reposer ce soir et j'attaquerai à coups de poings, lol probablement l'histoire demain  danse de la joie  (Kristen c'est l'incarnation de l'ange quoi, zéro débat là-dessus  hhmmmm )

Venus - Magnifique pseudo si je puis me permettre huhu
Anh ça me fait super plaisir de lire ça, contente qu'il te plaise I love you

Merci, merci, j'espère que l'histoire sera à la hauteur fall
Ohhh génial, je viens de passer sur sa fiche en lisant en diagonal et il est vraiment intéressant ton jeune homme, je m'y attarderai davantage quand on va se chercher ce lien d'enfer, mais c'est clair et net : il nous en faudra absolument un on passera pas à côté, hein !  hug  (arg je fonds devant la cutance de Dylan léchouilles )

Luce - Ahhhh Johnny  cute  
Mais ce sont des légendes, voire des dieux, ces hommes aussi, ça ne compte pas  Ouaaaaaah  (à ce compte là on a pas mal de dieux sur Terre, et puis il y a nous, simples mortels laugh )
Avec plaiiiisir pour le lien omg

Merci, je n'hésiterai pas à vous embêter au cas où    je suis plus à ça près, moi, la boulette de service cligne

Holly - Merciii hola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Anne-Evangeline Baker
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1877

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 23:13

Jared Leto amour Bon choix amour J'ai eu la chance de le voir en concert y'a quelques années amour En tout cas, bienvenue et hâte de le voir joué cligne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Ven 15 Sep - 23:37

Hiiiiiiiiiiiiiii ! JARED FICKING LETO heart3 heart3 Je foooond fall

Un choix excellent de perso ! Sublimissime/20 coeur

*reprend ses esprits* Bienvenuuuuuue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche cligne
Revenir en haut Aller en bas
Team Simba
Héloïse Bennett
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 4308

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 10:39

olalalaaaaaa ce début de fiche cute cet avatar cute ce prénom cute
Et la musique dans ton jukebox, je t'aime déjà tu sais ?
Bienvenue parmi nous en tout cas coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Caroline Brady
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017
MESSAGES : 783

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 10:52

Depuis hier je me demande quels traits va prendre Alastar - j'ai imaginé plusieurs bouilles, mais là tu as convaincu tout le monde hola Jared est un choix merveilleux *-*
Hâte de te lire hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Otto Winspire
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/09/2015
MESSAGES : 1703

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 11:07

Bienvenue parmi nous ! amour
Super choix d'avatar, j'ai eu l'occasion comme Annouille, de le voir plein de fois en concerts, monter sur scène avec
à son groupe et le rencontrer aussi ! Ça fait de bons souvenirs heart2
Et sinoooon j'adore le début de ta fiche ! cute Super Jolie plume ! Et personnage trop intéressant ! cligne
Bon courage pour la suite, je viendrai la lire, pour sûr ! omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 13:29

Anne-Evangeline - Anh toi aussi ? C'est le genre de concert inoubliable ça, il est vraiment énorme fall fall
Merci beaucoup cute

Roxanne - É OUI CÉ LOUI Ouaaaaaah Ouaaaaaah
Et bah dis moi, quelle note extraordinaire du jury, tu crois que je vais passer en final ? le regard pervers omg coeur
Merciiii (Katie est sublimissime, i wanna die )

Héloïse - Ahhhh ce débordement d'amour, je peux pas résisteyyy  fifou  fifou  heart2  heart2
SAT vendent du rêve à chaque mélodie, c'est de la folie  cryyy
Merci beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup
PS : Moi aussi je vous aimes déjà, vous êtes des anges... Et vous avez de ces persos de dingues  Please

Caroline - Ma sauveuse attitrée qui a du se coltiner mon pavé rempli de conneries ET réparer mes bêtises    coeur
J'ai su faire planer le mystèèèère   (bon pas très longtemps, hein, je vais me calmer  hhmmmm )
Gros câlin  hug2

Otto - Vinniiiiiie  amour  cet homme est si beauuuu  amen
Ohh génial, il laisse définitivement toujours de bons souvenirs Jared omg  omg
Merci, contente qu'il te plaise, en espérant que l'histoire soit tout aussi intéressante I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Holly Stewart
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/09/2017
MESSAGES : 207

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 15:40

En tout cas rien qu'en lisant ta présentation de ton personnage , j'adore ! *_* heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Matthew McGregor
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2846

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 15:57

Waaaah quel beau début de personnage cute Bienvenuuue parmi nous et j'ai hâte de voir ce que tout ça va devenir amour
Bon couuuurage pour ta fiiiche hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 16:27

Holly - Ouh ça fait drôlement plaisir ça, merci beaucoup ! amour

Matthew - EDDIE JO TEM AIME MOI AUSSI ESTÉPÉ  fifou  fifou   fall (qui ne l'aime pas ? Là voilà la véritable question à méditer hhmmmm )
Non mais blague à part, puis-je intégrer le club de fangirl de votre fabuleux ship avec Héloïse ? vous écrivez divinement bien toutes les deux et vos deux personnages sont fabuleux ça suffit tes compliments pour amadouer les cœurs, Lou, arrête de faire ta lèche botte mouais
Sinon merci beaucoup, j'espère sincèrement que l'histoire vous plaira I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Holly Stewart
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/09/2017
MESSAGES : 207

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 16:35

Au vu de ta super plume , on sera pas déçu bien au contraire je pense qu'on n'a tous hâte de lire l'histoire de ton loulou <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Matthew McGregor
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2846

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 16:38

HAAAN TU PARTAGES MON AMOUR D'EDDIIIIIIE omg omg omg amour Avec Héloïse, nous lui vouons un culte coeur
Et tu nous suiiiiis ?!! fifou fifou fifou (je me sens trop espionnée hhmmmm J'aime ça )
En tout cas, j'ai bien hâte qu'on puisse se trouver des petits liens toutes les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Simba
Alastar Black
Team Simba
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 581

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 17:32

Holly - C'est adorable, en tout cas je suis bien inspirée par mon rêveur alors il y a quelques bouts qui devraient pas tarder à apparaitre petit à petit omg coeur

Matthew - Yassssss, je lui voue un culte également et plus si affinité, tout le monde a des goûts merveilleux par ici visiblement coeur
Oé, je vous stalke et j'assume, eukay ? mouais mouais

Moi aussi, je suis sûre qu'on se trouvera quelque chose  héhé1

PS : vive la Grande Bretagne, vive le thé et l'élégance  cligne  (yes i know you're british, you can't fool another british man  le regard pervers ) n'oublie pas la magnificence de ta patrie Matthew, ne te laisse pas berner par les ricains... ils n'ont pas de goût et en plus ils puent fifou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Holly Stewart
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/09/2017
MESSAGES : 207

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   Sam 16 Sep - 17:39

Oh purée ce début d'histoire *-* !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alastar ☆ Dust of creation breathe deeply of the nebulae.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» creation d'un BB ork sauvage
» mes creation [emo]
» .::Demande de creation de skin::.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-