Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June H. McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 607

MessageSujet: Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana   Sam 23 Sep - 14:25

Papiers signés et courage envolé : voilà où se situait mon moral pour le moment car je n’avais pas encore osé dire à Josh que tout était prêt que nous pourrions être enfin tranquille par rapport à ce qu’il s’est passé il y a presque un an désormais. Mais autant je souhaite si divorce, autant les sentiments que j’éprouve à son égard sont trop fort pour que je puisse lui donner avec le sourire de celle qui va enfin le libérer. Je ne peux pas, c’est bien au-delà de mes forces que de lui donner ces simples feuilles blanches portant nos eux signatures à plusieurs endroits. Si proche l’une de l’autre alors que bien des montagnes nous sépare. Et malgré cette force intérieure qui me donne terriblement envie d’aller de l’avant et de l’oublier, je ne peux lui faire entendre raison. Le tambour de mon cœur peut le confirmer lorsque je le croise dans un couloir, que je vois à quel point son visage concentré lorsqu’il opère me hante lors de mes rêves. Cette douceur qui émane de lui lorsqu’il s’adresse à un patient et cette dureté qu’il peut également avoir lorsqu’il se retrouve avec nous. Et puis il y avait cette infinie tendresse alors que ses mains me caressaient doucement et la douceur de ses lèvres lorsqu’elles s’étaient posées sur les miennes … J’avais mal de me dire que malgré le rapprochement de nos signatures sur ces feuilles nous allions être aussi loin l’un de l’autre pour le restant de nos vies très certainement. Je ne peux décrire ce sentiment car il n’est autre qu’un grand mélange de frustration, de soulagement, de colère mais aussi d’amour. Le tout formé dans ma tête ne laisse pas grand-chose à la réflexion et il m’arrive parfois de répondre sèchement à Josh lorsqu’il m’adresse la parole en me posant une simple question. Les autres internes pensent qu’il s’agit de froideur et de réponse hautaine de ma part alors qu’il ne s’agit qu’une réaction intense alors que je le vois depuis trop longtemps. Il fallait que tout s’arrête, j’en avais bien conscience …

Mais le moment ne se prêtait pas à ce genre de situations. Ma sœur, ma douce petite sœur qui a perdu son mari attend un bébé de ce même homme. Ce petit cœur ne pourra jamais voir sa famille véritablement réunie alors je ne souhaite qu’une chose et c’est de pouvoir être avec elle à présent, de la soutenir dans les moindres choses qu’elle va entreprendre pour avoir cette nouvelle vie qu’elle souhaite et de pouvoir reprendre quelque chose qui s’apparente à de la normalité. Mais pour se faire, il me fallut ruser. Josh étant mon titulaire pour la journée je savais que les choses ne seraient pas simples pour pouvoir lui adresser la parole en étant seule avec lui. Je ne voulais pas mentionner le divorce et cela semble un peu compliqué. Donc, je me suis débrouillée pour qu’une autre interne soit en présence de nous deux, de la sorte il ne pouvait parler d’un autre sujet, ce qui fait que je lui ai expliqué que ma sœur était enceinte et qu’elle avait besoin de moi tout de suite car personne d’autre ne pouvait être présent maintenant. D’accord il ne s’agissait qu’une décoration de chambre mais lui il ne le sait pas. Et ce n’est pas comme si je m’amusais à jouer des évènements pour ne jamais être présente bien au contraire ! J’ai toujours été irréprochable alors ils peuvent m’accorder un moment de répit. Ce qu’il fit et dans les cinq petites minutes suivante, j’étais sur le retour de la maison pour me changer et partir chez ma sœur.

Je lui envoyais un dernier message pour la prévenir de mon arrivée, j’avais revêtit de vieux vêtements pour pouvoir préparer cette chambre et je me demande bien comment nous allons nous y prendre pour pouvoir monter des meubles de bébé toutes les deux alors que je n’ai jamais touché au montage de meuble, mon rayon étant plutôt le cerveau humain. Mais je répondais tout de même présente, au moins nous pourrions déjà peindre ou tapisser la chambre ce serait déjà un très grand point ! Je n’attendis pas qu’elle vienne m’ouvrir et préférais entrer directement. « Coucou, c’est June ! » Dis-je alors que je fermais la porte dans mon dos pour prévenir de mon arrivée. « J’espère que tu as prévenu Matt aussi car je ne pense pas être d’une grande aide en montage de berceau … » Continuais-je en posant mon sac sur une chaise tout en enlevant ma veste. Je vis enfin Ellana arrivé et c’est avec un sourire que j’accueillis ma sœur en la prenant dans mes bras. Oui, il faut croire que certaines manières Américaine se fondent dans mon comportement. « Comment vous allez, tous les deux ? » Je m’écarte pour la regarder de haut en bas, je la trouvais magnifique. Etre enceinte lui allait si bien, elle semblait avoir repris quelques couleurs également. « Tu es vraiment ravissante ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 303

MessageSujet: Re: Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana   Mer 27 Sep - 18:34

Pinceaux et colle à papier
June ∞ Ellana
Je suis arrivée dans ma nouvelle maison que je décore un peu plus chaque jour à mon goût. Avec l'aide de James, mon jardin me rappelle de plus en plus l'Angleterre et ce que j'ai laissé derrière moi. Techniquement, je n'ai pas vendu la maison et je pourrais y retourner, mais je ne m'en sens pas encore la force. Je ne veux pas la vendre non plus me disant que plus tard, lorsque mon bébé sera des nôtres, je pourrais lui montrer là où nous avons été heureux son père et moi. Je pourrais lui montrer notre nid d'amour, lui montrer à quel point nous vivions dans le bonheur dans ce cadre bucolique. J'ai même pris le soin d'embaucher quelqu'un de confiance pour venir faire le ménage deux fois par mois et de surveiller que la maison aille bien. Je crois que je ne serais jamais vraiment capable de m'en séparer.
Cette maison que je me créée représente la nouvelle moi, une femme qui a grandi, souffert aussi, mais qui se relève un peu plus chaque jour. Et une étape importante de cette maison est de faire la chambre de mon futur bébé, du futur James Fraser. Je n'ai pas encore annoncé à mon père, ma mère ou encore ma sœur que j'allais garder le nom de famille de mon défunt mari pour ce bébé. J'en ai parlé seulement à Matthew qui était présent lors de l'échographie où nous avons découvert que cela allait être un garçon. Je lui ai tout de suite partagé le souhait de l'appeler comme son père, ainsi je mettrais au monde le petit James Fraser Junior.
Si j'ai demandé à Matthew d'être présent pour cette étape importante, je ne tiens pas non plus à éloigner ma sœur de cet événement, si bien que je l'ai appelé pour savoir si elle pouvait m'aider pour la chambre du bébé. J'ai les pots de peinture, prête à choisir une couleur, pourquoi pas faire deux couleurs, une foncé en bas et plus clair en haut. Enfin on va pouvoir décider de cela entre sœurs et cela m'enchante.
D'ailleurs, je reçois un nouvel sms ou elle me prévient qu'elle est sur le chemin et qu'elle va arriver. Je me dirige donc vers la porte, mais je n'ai pas le temps d'arriver en bas qu'elle entre déjà dans la maison.
- Coucou, c’est June !
Mon sourire se fait plus grand, heureuse de passer ce petit moment en famille.
- J’espère que tu as prévenu Matt aussi car je ne pense pas être d’une grande aide en montage de berceau …
Je ris en venant vers elle et réponds à son câlin avec un immense plaisir. Ce que cela fait du bien de retrouver ma famille finalement. Je me rends compte en vivant ici à quel point elle m'a manqué ma sœur d'amour.
- Je n'ai pas encore le berceau, je pensais plutôt faire un atelier peinture, et ensuite on pourrait juste regarder sur internet déjà pour faire du shopping devant un thé. On pourra faire une virée shopping la prochaine fois comme ça.
- Comment vous allez, tous les deux ?
Je rougis un peu en posant une main sur mon ventre.
- Et bien, nous allons bien. Il bouge beaucoup la nuit mais cela me rassure. Là il est tout calme, mais je suis certain que quand il comprendra qu'il y a tata June, il va s'agiter de nouveau. Tu pourras le sentir bouger si tu veux !
On peut voir que depuis que je sais que je suis enceinte, je me relève un peu plus chaque jour. Je sais que je souris maintenant, et puis j'ai trouvé ce petit boulot où je vends des fleurs. Je me sens épanoui, et sentir cette vie grandir en moi me redonne une once d'espoir.
- Tu es vraiment ravissante !
Je rougis de bonheur.
- Merci. Tu vas bien toi ?
Je sais qu'elle a eu un moment difficile elle aussi avec son divorce. Comme promis, je n'ai rien dit à personne, c'est notre secret entre sœur et jamais je ne pourrais la trahir. Je suis prête à l'écouter et à pouvoir l'épauler en cas de besoin. Notre après-midi n'est pas seulement faite pour la chambre, mais aussi pour se retrouver en famille.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June H. McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 607

MessageSujet: Re: Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana   Dim 1 Oct - 11:02

Je suis rassurée pour le premier point, au moins n’y a-t-il pas encore de berceaux à monter ou encore de premiers meubles qu’il va falloir déplacés ! D’ailleurs, j’ai vraiment hâte de voir les couleurs que ma sœur a choisi pour cette chambre, en réalité j’avais vraiment hâte de me mettre à la tâche et de pouvoir me dire que je participe à la venue au monde de ce tendre petit cœur que ma petite sœur attend. Je suis vraiment impatiente, peut-être même plus qu’elle d’ailleurs, à l’idée de pouvoir commencer à peindre. En attendant, j’approuve totalement ses idées de peintures pour le moment et de shopping sur le net par la suite pour pouvoir se faire une virée entre fille par la suite. « Avec plaisir ! On va le gâter ce petit cœur. » Je réponds immédiatement à sa proposition en demandant également comment ils se portaient tous les deux. Ellana porta automatiquement une main à son ventre tout en répondant à ma question, je souris lorsqu’elle me proposa de le sentir bouger, s’il le fait évidemment, dans la journée. « Tu dois tout de même être vraiment fatiguée s’il s’agite la nuit ! Les siestes en journée doivent être obligatoires du coup. » Je ne concevais pas le fait que ma sœur soit fatiguée, déboussolée ou encore désorientée. Je ne veux que son bien et après tout ce qu’elle a vécu j’ai même tendance à la sur protéger un peu voir peut-être même beaucoup mais certainement pas autant que notre frère Matthew. Au moins est-elle bien entourée et c’est le principal, toute sa famille autour d’elle pour le meilleur comme pour le pire et plus jamais, oh non plus jamais, je ne resterais sans avoir des nouvelles d’elle régulièrement.

Mais alors que je lui dis qu’elle est ravissante, elle me remercie avant de me demander comment moi je vais. Une question lourde de sens alors qu’elle est au courant de mon divorce qui n’a toujours pas bougé de stade. Il faut dire que j’ai bien signé tous les documents mais que je n’avais pas encore eu la force de les rendre à la personne concernée. Pour tout avouer, ils sont aussi dans mon sac et j’espérais avoir assez de force pour les remettre aujourd’hui à Josh chose que je n’ai évidemment pas faite. « Je vais bien. Pour tout te dire je voulais remettre les papiers à Josh aujourd’hui … mais on s’est un peu embrouillé avant le début de la journée sur une intervention où je devais être présente et que, au final, il m’a remplacée. J’étais énervée et je n’avais du coup plus la force pour lui remettre les papiers … » Je lui explique dans les grandes lignes, elle n’a pas besoin de connaitre chaque détail du genre que j’avais vraiment eu envie de l’embrasser pour le faire taire, que, lorsque ma main à frôler la sienne, on s’est tous les deux regardés bêtement sans oser bouger pendant une seconde ou deux. Certes ce sont plein de petites choses mais elles sont bien trop importantes pour moi, le genre de truc que l’on devrait oublier et ne plus jamais ressentir de sa vie. Ce n’est pas bien, ce n’est pas correct. « Je sais que ça fait bien longtemps que j’aurais dû lui remettre mais c’est compliqué … Je dois pouvoir être sûre que nous sommes seul pour lui remettre et à chaque fois que l’on se voit il y a quelqu’un pas bien loin…. » Je continue comme pour tenter de me justifier. « C’est compliqué … » Je me répète en me pinçant les lèvres en espérant pouvoir changer de sujet assez rapidement sinon je pense me mettre à pleurer assez vite. Ne plus penser à Josh et aux sentiments que j’éprouve pour lui est une tâche bien dure à effectuer. « Bon, et si tu me montrais l’espace du délit de cet après-midi ? » Je tente de déjouer la conversation sur une note enjouée à propos de la chambre du bébé. « J’ai vraiment hâte de voir les couleurs que tu as choisie ! Je suis certaine que ce sera magnifique une fois terminé. » Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de partager tout cela avec ma petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 303

MessageSujet: Re: Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana   Jeu 12 Oct - 19:49

Pinceaux et colle à papier
June ∞ Ellana
- Avec plaisir ! On va le gâter ce petit cœur. Tu dois tout de même être vraiment fatiguée s’il s’agite la nuit ! Les siestes en journée doivent être obligatoires du coup.
Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire.
- Quand je peux c'est sûr que j'en profite pour dormir. Après comme je travaille j'essaye d'être une bonne employée le temps que je suis encore là.
Il faut dire que je n'aurais jamais cru qu'elle m'embauche. Je suis arrivée sans CV, sans lettre de motivation, sans expérience et en lui avouant que j'étais enceinte et par conséquent que j'allais avoir un congé maternité. Franchement j'avais tout pour qu'on me dise non, mais comme si elle avait ressenti ma détresse et eu cette envie de me sauver, elle a dit oui. Cela se passe bien dans la boutique, je l'écoute avec attention, j'apprends avec plaisir et nous nous entendons à merveille. Mais je crois qu'on a assez parlé de moi et j'ai besoin de savoir comment va ma grande sœur. Je sais qu'elle vit une période difficile aussi et j'ai besoin d'être à ses côtés, comme une bonne sœur.
- Je vais bien. Pour tout te dire je voulais remettre les papiers à Josh aujourd’hui … mais on s’est un peu embrouillé avant le début de la journée sur une intervention où je devais être présente et que, au final, il m’a remplacée. J’étais énervée et je n’avais du coup plus la force pour lui remettre les papiers …
Je pose une main apaisante sur son épaule en lui souriant tendrement.
- Donne lui quand tu t'en sentiras le courage. Cela est assez compliqué, ne te rend pas malade pour cet imbécile, je dis en souriant de plus belle.
Je sais que c'est difficile, je sais aussi que cet homme compte pour elle. Mais mon rôle à moi est de lui montrer tous les côtés négatifs de cet homme afin de lui faire oublier et qu'elle puisse tourner la page. Cela ne se fera pas en un jour, ni deux, mais en plus de temps. Ca tombe bien, je ne compte aller nulle part.
- Je sais que ça fait bien longtemps que j’aurais dû lui remettre mais c’est compliqué … Je dois pouvoir être sûre que nous sommes seul pour lui remettre et à chaque fois que l’on se voit il y a quelqu’un pas bien loin…
Je tente de réfléchir à sa situation. C'est vrai que ce n'est pas facile, personne n'est au courant et si l'hôpital venait à le savoir, ou pire, papa. J'ai presque envie de lui dire qu'il faudrait qu'elle lui remette la lettre dans son casier ou lui envoyer par la poste, mais cela est un peu lâche et nous ne sommes pas ainsi dans la famille.
- C’est compliqué …
Elle a bien raison, mais je garde un grand sourire.
- Je sais que tu vas agir pour le mieux. C'est compliqué, mais je suis là si tu as besoin, n'importe quand. Maintenant tu sais que la nuit je suis réveillée alors n'hésite jamais.
- Bon, et si tu me montrais l’espace du délit de cet après-midi ?
Je ris avant de monter les escaliers. Je finis par ouvrir la porte de la future chambre du bébé qui, de par la bâche par terre et les pots de peinture, prouve que c'est en travaux.
[color=#0099ff]- Je pensais le mettre ici, ma chambre est juste a côté et ainsi je pourrais être rapidement auprès de lui.
- J’ai vraiment hâte de voir les couleurs que tu as choisie !
- J'hésite entre plusieurs, je suis certaine que tu vas pouvoir m'aider à choisir. Je pensais peut-être engagé quelqu'un pour faire un mur décoré dans un style, Disney, Harry Potter, ce genre de chose tu vois ? Quelque chose de féerique.
- Je suis certaine que ce sera magnifique une fois terminé.
Je regarde la chambre avec des étoiles plein les yeux.
- Je sais que nous allons y mettre tout notre cœur, et c'est certainement le plus important.
Je redresse mes manches et m'avance pour finalement prendre le pinceau. Je pose les deux couleurs que j'ai choisies et me tourne vers ma sœur.
- Qu'est-ce que tu en penses alors ?!
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pinceaux et colle à papier ♥ Ellana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flip 7 ans1/2, adorable pot de colle - cani seniors - DECEDE
» Les amants de papier
» Cartons plumes et ruines
» Evasion (pv Kass Doz, Darth Sinya, Ellana Caldin)
» Un coupe papier intégré et du silicone dans l'arrière train.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Santa Monica :: Home sweet home-