Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Inconnus
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2015
MESSAGES : 852

MessageSujet: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Dim 8 Oct - 10:57



Skylar et Elsa

Docteurs d'un soir, bonsoir !


Quoi de meilleur que de terminer une journée par une soirée au restaurant ? Pas besoin de cuisiner, pas besoin de débarrasser, pas besoin de faire la vaisselle - on se contente juste de s'installer, de bouffer comme des gorets, papoter, rire, délirer, et on rentre chez soi pleins et heureux. Le bonheur ! Seulement, parfois même quand c'est simple la vie peut réserver des surprises. Et pas toujours des belles ! Alors qu'Elsa est en compagnie de collègues de travail - ouais ça arrive de temps en temps de manger avec les collègues, si si ! et qu'elle se plaint d'ailleurs huhu - et que Skylar profite d'une petite soirée entre copines, une autre âme va connaitre le terrible destin d'avaler de travers et de s'étouffer. Et qui sont les deux courageuses prêtes à intervenir - même si elles n'y connaissent rien ? Bibi et Bibi ! Sans ou avec hésitation, paniquée ou pas, vous y allez - après tout, vous aimeriez bien que quelqu'un se jette sur vous pour vous aider dans la même situation, non ?
Autour de vous, c'est un peu la panique, les gens crient, les gens vous dictent quoi faire mais ne font rien, les gens pleurent déjà traumatisés d'assister à une aussi terrible tragédie dont ils vont parler pendant des jours, des semaines, et même des mois - tssss - et d'autres ont la bonne idée d'appeler les urgences - quand d'autres ont la MERVEILLEUSE IDÉE de filmer !

* Voilà votre sujet mesdemoiselles coeur
- Elsa débutera, puis ce sera le tour d'e Skylar !
- N'hésitez pas à faire agir et parler les clients du resto' dans votre RP, aucun souci huhu
- Pour toutes questions, n'hésitez pas à contacter Caroline hug


(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 878

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Mer 11 Oct - 3:15

Défi 34. A table dans un restaurant 3*, ton personnage se met à se plaindre de la nourriture à la façon des minions

La catastrophe au restaurant
Elsa Diana Wilkerson avait revêtu ses plus beaux atours en cette soirée et pour cause. Une infirmière de longue date à l’hôpital prenait sa retraite et on souhaitait fêter ses longues années de service, de générosité. Madame Sato, de son nom, fut même le mentor de notre jeune femme lors de ses premiers pas dans l’hôpital. Elle n’a jamais été son maître de stage, non. Josh McCarthy l’était. Elle fut plutôt une oreille attentive, une oreille féminine et de bon conseil. Elsa avait revêtu, pour l’occasion, une robe bustier noire et des talons sobres. Ses cheveux étaient remontés vers l’arrière laissant apparaître des boucles d’oreilles dorées. Toute en élégance sans trop par respect pour sa collègue.

La soirée avait bien commencé. Nous étions huit à la table discutant de tout et de rien, notre jeune femme élégante assise près de madame Sato. Elsa Diana Wilkerson appréciait beaucoup de retourner dans un restaurant trois étoiles. Le luxe, l’élégance, les chuchotements aux autres tables. Elsa se surpris à aimer cette ambiance provenant de son enfance.

Mais au plat principal, une catastrophe se produisit. Bon, ce n’était pas l’apocalypse. Pourtant, pour Elsa s’était tout comme. Il y avait un horrible cheveu dans son assiette. Elle se figeait pour ensuite lâcher la fourchette qui tomba dans un CLANG ! contre l’assiette. Le bruit avait évidemment réussi à éveiller l’attention de ses collègues. Tous s’arrêtaient de parler. Ils regardaient Elsa qui semblait totalement dégoûtée. Elle bougeait ses mains, ses avant-bras de haut en bas, de bas en haut. Ses jambes se mettaient aussi à bouger d’avant en arrière. C’était un réflexe.

- Elsa … Qu’est-ce …

- Un cheveu … C’est horrible !!!

Lâchait-elle alors un cri suraigu qui accapara, un moment, l’attention de tous les clients du restaurant. Elle avait déjà avalé un cheveu. Elle avait alors 10 ans. Sans compter que la sensation fut vraiment étrange, Elsa faillit y laisser la vie. Bon, le mot était un peu fort tout de même. Elle s’était étouffée ! Madame Sato, son sourire toujours aussi bienveillant malgré tout, enleva le cheveu sur le filet mignon d’Elsa d’un doigt fin.

- Voilà. Il n’y avait pas de quoi s’énerver.

Elsa, ayant arrêté aussi subitement qu’ils avaient commencé ces gestes, ouvrit la bouche pour rétorquait qu’elle détestait les cheveux dans sa nourriture. Pourtant, un autre bruit attira son attention. Elle leva la tête pour voir ce qu’il se passait à la table voisine. Les gens étaient figés. Une dame élégante s’étouffait. Certains venaient à se lever dans la salle-à-manger, d’autres se mettaient à parler fort. On ressentait la panique. Elsa se levait. Était-elle maudite de penser à l’étouffement qu’une personne l’était au même moment.

- Poussez-vous !

Dans sa précipitation, Elsa frappait la main d’une jeune fille qui filmait cette horrible scène, le téléphone allant valser en l’air. Au moment où elle se trouvait près de la dame, une autre jeune femme l’avait rejoint. Elsa la fixait un moment dans les yeux. La jeune femme semblait sérieuse, sensée dans cette horde de poules sans tête.

- Je suis médecin. Aide-moi … Enlève-lui tout ce qui bloque sa respiration. Sa ceinture …

Chuchota-elle tout près comme si c’était plus facile de couvrir le bruit des cris, des pleurs alentours. Elsa voulait commencer les mouvements de ses poings au cœur du problème. Elle tentait de soulever la dame, mais … Celle-ci était lourde.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Lun 16 Oct - 17:05

Une soirée au restaurant … Je n’aurais pas dit non en temps général mais il faut dire que le cœur n’y était pas. L’idée venait de mon meilleur ami, ce petit bonhomme bienveillant avait décidé que de sortir était la meilleure idée qu’il pouvait avoir pour le moment. Mais malgré toute la bonté avec laquelle il s’était mis en œuvre pour m’offrir une bonne soirée avec des amis que nous nous sommes fait il y a peu de temps en arrivant dans la ville. Enfin, surtout des amies qu’il s’est fait car je n’avais pas la tête à ça comme toujours. Moi j’avais juste envie de rencontrer mon père, de retrouver cette famille dont ma mère parlait dans la lettre que j’ai pu recevoir après sa mort. Et bien entendu j’ai retrouvé ce fameux Raphaël Grimes ! Mon père biologique, celui dont je suis la fille, celui à qui j’ai annoncé la mort de ma mère, de mon père, de mon petit frère … J’étais désormais seule face à tous mes problèmes. Je ne pouvais pas compter sur une personne extérieur à Edwin pour m’aider sur un point de ma vie, je ne savais d’ailleurs pas encore si j’allais faire des études et si j’allais pouvoir avoir la chance de faire des études. Ce n’est pas que ça coûte cher mais c’est tout comme et bien entendu je n’ai aucune économie derrière moi, vivant au jour le jour du revenu que me ramène mes petits boulots enchainés par ci et par là. Mais bon, me voilà donc dans un restaurant presque surclassé à mes yeux mais je ne dis rien du tout car je préfère faire plaisir à Edwin ce soir et éviter de parler de mes problèmes une nouvelle fois. Alors je tente de profiter de ma soirée au mieux possible en me joignant aux conversations de ce soir, lesquelles tournant autour des capacités étonnantes de Edwin à pouvoir travailler si dur dans un garage et de pouvoir s’offrir un si bel appartement ainsi qu’un si beau train de vie. Lequel répondant souvent par de petits coups d’œil dans ma direction en mentionnant à chaque fois qu’il fallait voir avec moi car il s’agissait bien de moi qui gérait encore et toujours notre budget à tous les deux et payait les factures en fonction de tout. Il évitait aussi soigneusement de parler de mon petit business en dehors de mon boulot de serveuse que je me suis récemment trouvé.

Mais alors que les rires résonnaient autour de notre table, ce n’était pas la joie à une table à côté de nous. Une femme vêtue d’une tenue des plus élégante pour sortir ce soir semblait s’étouffer avec ce qu’elle venait d’avaler et avait bien des difficultés à s’en remettre. Je fronçais les sourcils sans vraiment savoir quoi faire tout en regardant bêtement la scène comme certains le font autour de moi, tout comme Edwin et nos amis qui restent assis et les yeux écarquillés en regardant la sèche se dérouler. Soudainement une jeune femme arriva vers la dame en détresse et cela eu pour effet de rassembler un petit attroupement autour de la scène, certains filment et d’autres pleurent et moi je me retrouve vite debout sur mes deux jambes pour me diriger vers les deux personnes sur le sol pour pouvoir venir en aide. « Qu’est-ce que je peux faire ? » Je demande aussitôt accroupie sur le sol tout en regardant la jeune femme se disant être médecin. Je l’aidais alors de la meilleure que je puisse faire et j’avoue que cela n’ait vraiment pas évident ! « Comment peut-on faire ?! » Repris-je alors, à bout de souffle après avoir retiré la ceinture de la dame et voyant notre médecin de ce soir bien en nage alors qu’elle tente de soulever la personne en détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 878

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Mar 5 Déc - 3:11

La catastrophe au restaurant
Le bruit était maintenant assourdissant dans le restaurant trois étoiles. C’était bien l’inverse de ce qui avait eu court quelques minutes plus tôt bien au grand dam de notre jeune femme. Un flash avait retenti dans l’assistance. Ok, si Elsa se sortait de cette situation elle irait tuer ladite personne ayant si peu de cœur dans cette situation pour prendre une photo. Que ferait-elle ensuite ? Mettre la photo sur Instagram ? Mais vraiment, les gens étaient si bêtes !

Néanmoins, dans le brouhaha, Elsa entendait une voix sensée près d’elle. Rapidement, elle s’était retournée pour voir une jeune femme à la belle chevelure rousse tout près. Peut-être une étudiante au baccalauréat au vu de sa jeunesse. Certes, on doutait bien que l’âge de celle-ci passait que trop rapidement dans la tête de notre jeune héroïne de la soirée. La jeune femme demandait comment venir en aide.

- Appelle le 911 ! Maintenant !

Ordonnait Elsa de manière si vive que cela aurait pu faire peur. La ceinture de la dame se trouvait maintenant au sol. En fait, la dame perdait énormément de forces et par sa grosseur, il était difficile à Elsa de la maintenir debout. Ainsi, la jeune femme la fit asseoir. Des larmes de douleurs coulaient dans les yeux de la victime. On savait qu’elle n’avait aucune idée des gens tout autour, en ce moment. Elsa restait, pourtant, sérieuse et concentrée. Elle commençait le massage de ses poings au niveau du thorax. Il lui était impossible de les faire à l’abdomen.

Une fois … Deux fois … Trois fois …

Elsa avait chaud, sa coiffure était fichue et ses chaussures à talons hauts se retrouvaient maintenant à environ trois mètres de sa position actuelle vu qu’ils la gênaient précédemment. Les muscles de ses bras lui faisaient souffrir le martyr, mais elle continuait. Plus ses muscles travaillaient et plus elle forçait. Ils devenaient engourdis. Elle ne sentait plus la douleur. C’était étrange. Puis subitement, PLOP ! La dame rejetait le pépin de pomme coincé dans son œsophage.

La victime et sa sauveuse restaient alors les yeux rivés vers le sol, reprenant toutes deux leur souffle. Les jambes tournées contre son corps, les mains et les doigts ouverts devant elle, Elsa était éreintée. Les bruits des gens lui venaient par bribes comme si elle venait de plonger dans une piscine. Elle frissonnait. Certes, la jeune femme savait que cela devait être bien pire pour la dame sur ses devants.

- Combien de temps que cela a prit ? ... Pour que je réussisse à lui sortir ce pépin de pomme.

Jetait-elle un coup d’œil derrière vers l’autre jeune femme. Madame Sato se trouvait maintenant elle-même près de la victime de l’étouffement. Elle tâtait son pouls. Il était plus prudent que cette femme, plus ou moins âgée, ait accès à un équipement plus spécialisé trouvé dans une ambulance, par exemple.

- Quelqu’un a appelé une ambulance ? chuchotait-elle gentiment, mais fermement.

- J’ai demandé qu’on syntonise le 911 …

Soufflait Elsa fatiguée tout en posant son regard sur Skylar. Madame Sato avait suivi le geste.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Mar 12 Déc - 13:52

La première chose que la jeune femme me demande de faire est assez simple et à vrai dire je n’avais pas vraiment besoin qu’elle me le dise car mon portable était déjà dans ma main et je suis prête à téléphoner à n’importe quel moment aux urgences. Ce que je fis directement et en deux secondes à peine. Précisant avec calme ce qu’il se passait et dans quel lieu nous étions, j’étais bien entendu calme mais tout de même rapide, et directement on me précise au téléphone qu’une ambulance va arriver rapidement. Je les remercie avant de raccrocher le téléphone et de me concentrer une nouvelle fois sur la jeune femme et la pauvre grosse dame qui s’étouffe. Elle aurait très bien pu figurer sur le tableau dans Harry Potter, mais si la grosse dame qui demande toujours le mot de passe pour pouvoir rentrer à l’intérieur de la salle commune et des dortoirs de Griffondor ! Mais l’heure n’était pas du tout à la plaisanterie ni aux rires, je me concentre sur ce que la jeune femme semble faire pour aider cette pauvre victime. Elle se démenait comme un beau diable pour pouvoir lui venir en aide et faire tout son possible pour l’aider. Je l’admirais un peu, elle gardait bien son calme tout en réfléchissant à comment elle pouvait agir dans la situation alors que cette dame continuait de s’étouffer et manquait clairement d’air. Elle s’était même mise à pleurer tellement la douleur était forte. Comme je peux la comprendre, je me sens complètement inutile et démunie face à cette douleur. Mais au bout d’une bataille féroce, la jeune femme finit par réussir à aider la grosse dame avant de retombées toutes les deux par terre en reprenant doucement leur souffle. Elle demanda même combien de temps cela lui avait pris pour l’aider, question qui me surprit un peu. « Eh bien, euh … Une minute voir peut-être moins … » Je murmure à son intention tout en me demandant ce que cela pouvait bien lui faire de savoir combien de temps elle venait de prendre alors qu’elle venait de sauver quelqu’un.

Une autre femme se pencha près d’elle pour lui demander si quelqu’un avait téléphoné pour qu’une ambulance vienne, immédiatement je me suis mise un peu plus en avant pour que l’on me voit bien. « Oui, oui je leur ai téléphoné. » Dis-je immédiatement d’une voix assez audible par tous, les regards se tournèrent vers moi puis ensuite, les gens reprirent doucement leur place à table maintenant qu’il n’y avait plus de spectacle à voir. Telle une véritable bande de vautours autour d’une proie finalement. « Ils ne devraient pas tardés j’imagine. » Repris-je alors que mon regard se porte sur la porte d’entrée de l’établissement avant de sentir une main dans mon dos. « Eh bien, je ne savais pas que tu pouvais garder ton calme de cette manière ! Tu reviens près de nous maintenant que tout va bien ? » Me demanda Edwin, mon meilleur ami, avant de me décocher un beau sourire puis de retourner vers notre table alors que je lui répondais « J’arrive dans un instant. » Mes yeux se portèrent alors sur la jeune femme qui venait de sauver la vie de cette dame. « Vous êtes médecin ? » Je lui demande alors, question bête finalement vu qu’elle a directement eu les bons gestes. « Enfin, ce que je veux dire c’est … Vous avez été géniale ! Vous avez eu les bons gestes directement, c’est dingue enfin c’est vraiment génial ! » Oui, il faut avouer que je lui enviait quelque peu cette qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 878

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Jeu 21 Déc - 3:32

Défi : 3. Atteint de flemme vous dites ? Non, non vous vous endormez juste parce que vous vous êtes piqué le doigt à un rouet !

La catastrophe au restaurant
C’était important de connaître le temps impartit pour sauver une personne. Si la personne avait manqué d’air, si son cœur s’était arrêté … Ceci, trop longtemps, pouvait être fatal pour un humain. Peut-être cela avait été trop rationnel. Peut-être cela avait-il été un peu trop spontané, mais seules ces paroles réussissaient à sortir d’entre ses lèvres au même moment et peu importe le regard que lui laissait la jeune femme. Puis, quand Elsa pouvait-elle rester muette dites-moi, cette jeune femme bavarde à outrance qui ne pouvait pas s’en empêcher. Malgré sa fatigue et sa respiration haletante, elle avait posé la question.

- C’est un peu trop long …

Murmurait-elle à l’évidence encore atteinte de flemme aigue après l’aide apportée à la victime de la soirée. Elle aurait pu l’aider plus rapidement. Non ? Ses pensées s’amenaient lentement jusqu’à son cerveau. Elle se sentait fatiguée en ce moment. Le stress subit des dernières minutes descendait, en plus, peu à peu. Elsa posait un regard sur la dame assise auprès d’elle. La jeune femme espérait qu’elle irait bien. Et justement, au même moment, la jeune femme à ses côtés affirmait avoir appeler le numéro d’urgence. Elsa décidait de se relever avec un peu d’aide de la part de madame Sato et d’une autre de ses collègues.

Tout le monde étaient repartit à leur table dorénavant discutant à voix basse et Elsa savait quel sujet était le plus populaire. Parlaient-ils d’elle ? De cette femme restée assise au sol en compagnie d’une serveuse ? On lui apportait même un verre d’eau. Elsa espérait qu’on parlait en bien de son geste. Et elle n’avait même pas eu la force de ramener ses talons sous ses pieds sans parler de sa coiffure qui était complètement fichue.

- Je suis fatiguée … Est-ce que j’aurais rencontré un rouet je me suis piqué dessus par hasard ?

Madame Sato rigolait amusée et calme à Elsa dont les épaules s’affaissaient aussi subitement qu’elles le faisaient de manière lasse. Et hop ! Notre jeune femme devrait retrouver rapidement son aplomb, car la jeune femme qui l’avait aidé venait de se planter devant elle, tout sourire, terminant par tous pleins de compliments. Elsa souriait sincèrement.

- Je ne suis pas médecin … Pas encore en tout cas. Mais merci. Elle soupirait. J’aurais pu faire mieux. Enfin … J’espère qu’elle va aller bien rapidement.

Baissait-elle les yeux mécontente de sa personne pour l’imperfection de sa tâche. Comme si de sauver des vies, de plus en plus, son emploi l’amenait à vouloir être parfaite en tout point. Peut-être avait-elle peur de perdre une vie ? Peu importe, Elsa elle-même ne le savait pas. Elle savait qu’une seule chose toutefois. Qu’elle était éreintée.

- Mais c’est plutôt fatiguant. J’ai l’impression d’être la Belle au Bois dormant après qu’elle se soit piqué avec le rouet.

Répétait-elle ses paroles précédentes à Sato, mais cette fois dans un rire amusé par ses propres pensées. Elle n’était pas un grand fan de Disney. Enfin, oui elle aimait bien, mais n’avait plus eu le temps d’en regarder un. C’était malheureux.

Au même moment, des sirènes rouges apparaissaient au travers des grandes fenêtres du restaurant. Elsa s’était retournée vers la porte dès que les deux ambulanciers entraient dans la pièce. Laissant sortir un soupir d’exclamation, Elsa prenait alors la main de Skylar Morgan pour la faire se reculer et laisser de la place aux ambulanciers.

- Laisse-leur la place. Au fait, moi c’est Elsa. Et toi ?

Se tournait-elle finalement vers la jeune femme lorsque toutes deux s’étaient repoussées contre le mur allant vers les toilettes.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 548

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Dim 7 Jan - 17:46

Mais voilà que la jeune femme qui venait de sauver une vie ce soir n’avait pas l’air véritablement satisfaite de sa performance exécutée un peu plus tôt. Lorsque je lui demande alors si elle était médecin elle me répond donc qu’elle n’y est pas encore et qu’elle aurait pu faire mieux tout en espérant qu’elle se sentirait mieux assez vite. Moi, je trouvais ça vraiment impressionnant de sa part et je la voyais un peu comme une véritable sauveuse ce soir. Elle semblait alors vraiment fatiguée, complètement crevée comme si elle venait d’effectuer un marathon ou quelque chose qui s’y rapporte. Dans tous les cas elle me fait tout de même bien rire avec ces propos quoi que cela puisse bel et bien expliquer son état. Mais n’étant pas du genre à croire que la magie existe, je peine à croire que ce soit un cas exceptionnel. Elle doit avoir raison, son boulot doit lui prendre beaucoup d’énergie. « J’espère pour toi que ce n’est pas le cas sinon tu risques d’attendre le baiser du prince charmant assez longtemps ! Ce n’est certainement pas ici que tu vas le trouver … » Riais-je à mon tour alors que les lumières rouges se laissaient voir à travers les vitres du restaurant alors que les ambulanciers commencent à arriver dans la pièce pour pouvoir prendre en charge la dame qui s’étouffait il y a quelques instants plus tôt devant nos yeux. La jeune femme m’écarta pour leur laisser la place devant nous, nous retrouvant alors contre le mur menant vers les toilettes et ce n’était pas vraiment le meilleur endroit pour suivre les opérations qui suivent. « Moi c’est Skylar ! » Je lui réponds en me présentant à mon tour tout en lui souriant. Qui peut se vanter d’avoir vu quelqu’un sauver la vie d’une autre personne devant ses yeux ? Moi je pouvais maintenant et à vrai dire cela commençait à me donner des idées d’avenir, de vouloir faire autre chose de ma vie que d’aller vendre de l’herbe au coin d’une rue, même si ça rapporte bien.

« Attend, je vais te prendre une chaise pour t’asseoir avant que tu ne tombes de fatigue. » Je lui propose en me mettant immédiatement en quête de l’objet en question pour que Elsa ne finisse pas par s’effondrer sur le sol. Je lui ramène assez vite d’ailleurs, l’invitant à s’asseoir sans gêner les autres personnes qui faisaient leur travail. « Tu veux boire quelque chose ? Peut-être que l’adrénaline te donne un bon coup de fatigue maintenant, après ce que tu viens de faire. » Je lui souris en attendant sa réponse, prête à aller lui chercher une boisson sucrée ou tout autre si elle le veut. Elle vient tout de même de sauver une vie ce soir et je ne compte pas la laisser se débrouiller seule alors qu’elle se sent mal en point maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 878

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   Mer 24 Jan - 2:57

La catastrophe au restaurant
Hahaha. Très drôle. C’était peut-être la fatigue, mais Elsa n’amenait pas à rire lorsque Skylar mentionnait qu’elle attendrait longtemps le prince charmant. Cela faisait un an que le sien la quittait se carapatant elle ne savait où. Pfft. Ses lèvres avaient alors perdu tout sourire et faisaient même une moue allant à provoquant jusqu’à telle une légère noirceur dans ses yeux. Dans ce regard déterminé et de conquérant. Elsa avait, au moins, réussit à redresser la situation. La jeune femme n’était pas cette personne qui s’épancherait en jurons, en agressivité et en bavures en public et pis lorsque ledit public devait être le plus riche de tout Los Angeles. On avait ainsi, à peine ressenti la douleur que cette phrase, s’étant pourtant voulut sans méchanceté aucune de la part de Skylar, dans celle propre de la jeune femme.

Skylar. Cela lui faisait penser à Skyfall. Voilà très subitement que le souvenir du thème magistral du film et chanté par Adele lui venait à la mémoire. For this is the end … Let the Sky fall when he crumbles … Face it all together … At Skyfall …

Elsa en venait à murmurer légèrement le refrain tant entendu et réentendu à la radio et dans bien d’autres circonstances aussi. Skylar la prendrait sûrement pour la folle de L.A. et cette dernière ne s’en rendait même pas compte encore à se remettre de l’adrénaline reçue précédemment. Une folle qui venait de jouer aux héroïnes.

C’était ainsi que notre jeune héroïne posait un regard, cette fois, plus doux sur Skylar. L’un des ambulanciers la poussait sans ménagement lorsque cette jeune femme serviable ramenait une chaise pour la poser tout près.

- Merci. J’en ais de besoin je crois et je serai moins dans leurs pattes.

Avait-elle eu un petit sourire tout en s’asseyant. Elsa tâtait son côté se surprenant de ne pas y trouver son sac. Oh … Il était resté à la table évidemment. À la table ou madame Sato s’en retournait maintenant. La gentille infirmière qui partait à la retraite avait tout bien expliqué la situation. Elle allait vraiment leur manquer. Les mains entourant son corps et les genoux collés ensemble, Elsa levait la tête vers Skylar. Elle hochait ensuite la tête.

- Sûrement songeait-elle alors, les yeux à nouveau un peu dans le vague, à l’adrénaline qui justement s’emparait trop souvent des gens venus en amener d’autres à l’hôpital. Les pires étaient bien les futurs papas. On devrait retourner à notre table, tu ne …

Au même moment, on passait la civière devant elles pour mieux l’amener près de la dame. Elsa avait eu à peine le temps de ramasser ses pieds sous la chaise. Ok, peut-être pas maintenant. À la place, elle décidait de parler de cette adrénaline vue sur d’autres personnes à l’hôpital.

- J’ai, moi-même, vue souvent des gens qui arrivent à l’hôpital sur le qui-vive, énervés et stressés à mort. Ce ne sont pas les blessés, mais bien ceux qui ont vu toute la scène du drame. Ils sont sur l’adrénaline, en effet. Je me suis souvent vu tenter de jouer la psychologue avec eux. Ce n’est pas facile. Je suis interne à l’hôpital, mais je suis aussi à la maîtrise en médecine.

Arguait-elle regardant dans les yeux, Skylar pour finalement poindre en un petit sourire en coin. Elsa pensait évidemment à ses milles et uns problèmes avec des gens complètement sur les nerfs à l’hôpital. Elle avait même été frappée une fois par un homme un peu saoul. Un peu, car sinon comment il avait pu amener son ami à l’hôpital dites-moi ?

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ELSA & SKYLAR] - la catastrophe au restaurant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» Une catastrophe ambulante ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Downtown :: Le Délice-