Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are not alone ❅ Matthew&Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Belle
Ellana McGregor
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 414

MessageSujet: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   Dim 8 Oct - 22:05

You are not alone
Matthew ∞ Ellana
Je suis nerveuse de cette nouvelle vie que je suis en train de vivre. C'est pourtant le genre de moment qu'on se doit de chérir, le genre d'instant où l'on se dit que notre vie prend tout son sens. Pour cette seconde idée, rien n'est plus vrai, car sans cette nouvelle je me demande où j'en serais en cet instant. Bien sûr je me bats chaque jour, et suite à la frayeur que j'ai fait à Matthew mais aussi à ma famille je me serais relevée, je crois. C'est toujours facile de penser qu'on s'en serait sortie sans tel ou tel élément. J'ai la chance d'avoir un élément des plus merveilleux qui me permet de me dire que la vie mérite de continuer. Parce que je porte la vie même et que je me dois de la chérir plus que tout au monde.
Je me suis reprise en main et j'ai quitté cet appartement que je détestais tant pour une petite maison qui me ressemble plus. Il y a encore pleins de cartons, mais j'en ai déballé bien plus. C'est un début. Je sens que Matthew va râler devant ma lenteur, mais il comprendra aussi que j'ai besoin de temps et que je fais les choses à mon rythme. Je pense qu'il sera fier de savoir que j'ai aussi trouvé un boulot, chose que je me suis gardé de lui dire par sms. J'ai envie de lui dire de vive voix et je me dis que c'est un beau jour pour pouvoir lui dire. Parce qu'aujourd'hui il m'accompagne à l'hôpital. Je ne me sentais pas d'aller seule voir ce bébé, même si j'aurais été fière de lui, mais j'avais besoin de Matthew à mes côtés.
C'est pour ça qu'à 14h pile, j'entendis la sonnette de ma nouvelle maison. J'ouvre rapidement la porte et enfile mon manteau.
- Ton sens de la justesse m'étonnera toujours, je lui dis en embrassant sa joue.
Il n'est jamais en retard, moi non plus d'ailleurs et c'est une qualité si rare de nos jours. Je monte dans sa voiture et observe le paysage. Je le fais toujours et ça non plus ça ne change pas. J'ai plusieurs choses à lui annoncer aujourd'hui, et je décide de commencer par quelque chose de facile.
- Tu sais quoi ! J'ai trouvé un boulot. Non, pas en tant que cuisinière, je ne me sens pas la force de subir la pression de la cuisine. Je commence à peine à m'y remettre donc bon... Mais je vais travailler chez une fleuriste non loin de chez moi. Comme ça je pourrais y aller à pied et cela me semble tellement plus paisible. Je pense que cela me fera du bien.
Je souris en me tournant vers lui pour regarder son expression. Mais je sais qu'il ne m'en voudra jamais de ne pas être la femme parfaite. Je suis moi et il m'aime telle que je suis.
On arrive finalement à l'hôpital et je sors, posant une main attendrie sur mon ventre qui commence clairement à se voir. Il faut dire que j'entre à mon cinquième mois, c'est officiel j'ai dépassé la moitié de ma grossesse. On va s'annoncer à l'accueil et on s'installe dans la salle d'attente. Par chance nous sommes seuls et je dois avouer être heureuse de pouvoir converser avec mon frère sans avoir à murmurer à peine, gênée. Je me mordille la lèvre inférieure, nerveuse. Mes doigts tapotent nerveusement sur ma bosse et je finis par souffler.
- Il y a autre chose dont j'aimerais te parler... Je n'en ai parlé à personne à vrai dire et je pense que seul toi et June pourraient comprendre.
Je garde le silence quelques secondes avant de reprendre la parole.
- J'aimerais lui donner le nom de son père. J'aimerais que ce bébé devienne un Fraser et non un McGregor... Je crois que je vais avoir besoin de toi face à père...
Je me tourne vers lui pour le regarder droit dans les yeux.
- Je suis désolée de demander encore ton aide, je ne cesse de le faire ces derniers temps... Mais j'ai honte d'avoir abandonné mon nom aussi facilement et je ne souhaite pas faire la même chose avec ce bébé... Il sera un Fraser...
Et nous allons même savoir aujourd'hui si ce bébé sera une petite Fraser ou alors un fils Fraser. Je dois avouer que j'ai hâte de le revoir sur ce petit écran, de voir comment ce bébé à grandi, et j'ai hâte de le présenter officiellement à mon frère.
- Mademoiselle McGregor ? C'est votre tour.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Matthew McGregor
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2832

MessageSujet: Re: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   Mar 10 Oct - 21:32

Cette fois, c’était au tour de Matthew d’éviter son père. Si jusqu’ici, il courait après son géniteur afin d’entamer une véritable discussion avec lui, il n’en était plus de même aujourd’hui. Au cours des dernières semaines suivants son retour de France, l’auteur avait voulu obtenir une rencontre entre ses parents et sa belle. Il avait laissé du temps s’écouler pour ne pas bousculer son père, mais il en avait assez de ménager un tel entêté. Si bien qu’il s’était convaincu qu’il imposerait ce fameux dîner. Après tout, il n’y avait que son père qui se montrait si absolu. Sa mère, elle, se montrait modérément enthousiaste à l’idée de cette rencontre. Ainsi, il avait eu un échange assez houleux avec son père. Si Matthew était résolu dans ses convictions, il ne l’était plus autant. Son père avait semé le doute dans son esprit. Il avait planté une petite graine en son for intérieur, qui grandissait de jour en jour, alimentant ses angoisses et ses incertitudes. Il s’en voulait que ses paroles tournent autant dans sa tête. Chaque parole, il ne parvenait à les ôter de son esprit. Quelquefois, il observait Héloïse en se demandant s’ils parviendraient si bien à aller à l’encontre de la volonté paternelle. Son orgueil lui interdisait de plier, mais sa raison l’empêchait de rester insensible à ses menaces. Insidieusement, il avait créé le doute en lui. Pour l’heure, ses paroles n’en étaient pas encore à moduler si bien les choix de Matthew. L’avenir en revanche… promettait peut-être de mauvaises surprises. Ainsi, voilà plusieurs jours qu’il se trouvait parfois perdu dans ses pensées, méditant sur des angoisses qui ne lui plaisaient guère.

Sauf qu’aujourd’hui, il n’avait pas envie d’y penser et d’avoir l’esprit assombri par de tels doutes. Ellana lui avait demandé de l’accompagner une nouvelle fois à une de ses échographies. Matthew était soulagé de la tournure que prenaient les choses. Sa sœur avait su accuser le contrecoup. Cet enfant était devenu sa force, et elle semblait avoir retrouvé cette volonté de vivre qui lui avait tant manqué ces derniers temps. Pour preuve, malgré le désaccord de leur mère, Ellana avait quitté cet appartement qu’on lui avait assigné pour se trouver une petite maison. Matthew l’avait aidée à déménager, à déballer des cartons, bien que le travail n’était sûrement pas encore terminé. Néanmoins, l’heure n’était pas au déménagement, mais à découvrir le sexe du bébé. Matthew pariait déjà depuis un petit moment sur un garçon. Outre le fait qu’il n’était pas enchanté à l’idée que sa sœur lui donne un gage, le jeune homme détestait perdre. Il l’avait suffisamment démontré en France, en se lançant dans une compétition agitée avec Héloïse. Par chance, ils avaient gagné. Avec le recul et l’alcool en moins, Matthew réalisait qu’il ne s’agissait pas du championnat le plus brillant du monde puisqu’ils avaient hérité d’un cochon. Vivant. Bref, l’auteur était impatient de savoir s’il s’agirait d’un neveu ou d’une nièce. Il ne tarda donc pas à se montrer devant la maison d’Ellana qui l’attendait à l’heure. Cette dernière se montra impressionnée par sa ponctualité. Pourtant, ce n’était pas toujours son fort, mais quand l’enjeu lui tenait à cœur, il faisait des efforts. Sa sœur embarqua dans sa belle nouvelle voiture et il prit la route de l’hôpital. « Bonjour Ella. Alors comment vas-tu ? Et le petit mec ? » Matthew se reconnaissait déjà vainqueur. Personne n’irait lui dire le contraire. Enthousiaste, Ellana l’informa qu’elle avait trouvé un nouveau travail. Il tourna momentanément la tête vers elle. « Tu reprends aux fourneaux ? Tu es certaine que c’est prudent ? » Mais elle lui apprit qu’elle ne se tournait pas vers la cuisine. Au contraire, la voilà qui partait revendre des fleurs. L’idée étonna Matthew mais les arguments de sa sœur parvenaient plus ou moins le convaincre. « Tu es sûre de vouloir faire ça ? Tu sais que tu n'es pas obligée de travailler. Pas tout de suite. » Dans le fond, ce n’était que temporaire. Néanmoins, il doutait que le père serait heureux lorsqu’une telle nouvelle arriverait dans ses oreilles. Décidément, aucun de ses enfants n’avait grâce à ses yeux. Il n’y avait guère que June. Du moins, en surface, puisqu’elle n’était pas plus sage que sa sœur ou son frère.
Rapidement, ils furent à l’hôpital. Matthew aida sa sœur à descendre de la voiture. Son petit ventre commençait sensiblement à se voir. Un petit McGregor dans la famille… Quand ils s’assirent dans la salle d’attente après s’être annoncés, Ellana aborda justement ce dernier sujet. « Je t’écoute. » Il afficha une mine sérieuse, constatant la gêne qui habitait sa cadette. La nouvelle tomba. Le bébé serait un Fraser, et non un McGregor. Et pour que tout ceci soit réalisable, Ellana aurait besoin de son frère pour agir en tant que support face à leur père. Il était évident qu’après avoir forcé la main de sa fille pour qu’elle reprenne son nom de jeune fille sitôt que son mari était mort, il ne consentirait pas à ce que le potentiel premier héritier de la famille puisse porter un autre nom que le sien. Matthew se pinça les lèvres. « Evidemment que je comprends, Ella. Tu sais aussi que je te soutiens et que tu ne m’en demanderas jamais trop. En revanche, je ne suis pas sûr d’être un très bon appui face à notre père en ce moment. » Le jeune homme n’était pas en odeur de sainteté, et il l’était encore moins depuis quelques temps. Bien qu’il se battrait toujours pour sa sœur, la situation était délicate. Il ne put poursuivre, l’infirmière se présentant à eux pour annoncer le tour d’Ellana. Ils se levèrent et rentrèrent ensemble dans la salle de radio, saluant le médecin gynécologue. « Bonjour Monsieur McGregor, vous êtes… » Il ne lui laissa pas terminer. « Le frère. Je suis le frère ! » Inutile de créer un moment gênant, doublé d’une triste pensée pour sa sœur. Ellana s’installa, et Matthew prit place à côté d’elle sur une chaise. « J’espère que tu es prête à perdre. » dit-il avec un sourire taquin à sa sœur. L’échographie débuta. En premier lieu, il fallut vérifier si l’enfant était formé. Visiblement, le bébé était en parfaite santé. C’était impressionnant de se dire que la créature si petite qui se trouvait à l’écran logeait dans le ventre de sa sœur. Un bref instant, il s’égara dans l’idée qu’un jour, ce serait avec Héloïse qu’il vivrait un tel moment. Qu’il s’agirait de leur enfant à tous les deux. A ce moment-là, sûrement pourrait-il déjà l’appeler Madame McGregor. « C’est un petit garçon ! » ET BIIIIM ! C’est qui le grand winner ?!!! « Je crois que tu me dois un dessert. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Ellana McGregor
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 414

MessageSujet: Re: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   Jeu 12 Oct - 19:45

You are not alone
Matthew ∞ Ellana
Matthew se montre si sérieux quand on parle ensemble. Je vois bien qu'il fait tout pour être attentif à ma vie. Cela ne change pas de d'habitude, mais il est vrai que j'en ai besoin plus que jamais de cette attention. Il est inquiet quand je lui dis que j'ai trouvé un nouveau boulot, rassuré quand je lui ai expliqué que je devenais fleuriste. Mais je sais que c'est la partie facile de ce que je souhaite lui avouer. C'est une bonne nouvelle, c'est quelque chose qu'il attendait certainement, que je me reprenne en main d'une certaine manière. Mais une fois à l'hôpital je lui avoue que j'ai besoin de son aide. Si j'ai su tenir tête à père pour l'amour de James, maintenant qu'il n'est plus je ne me sens plus aussi forte. J'ai même abdiqué à abandonner mon nom que je chérissais tant pour redevenir cette femme qui me ressemble si peu. J'aime ma famille, seulement la pression qu'on peut subir en tant que McGregor peut être si grande que je ne me sens pas prête à l'affronter. Et je sais qu'au vu de ce que je vais révéler à mon père, il va m'en vouloir, beaucoup. Car je veux que cet enfant soit un Fraser, et non un McGregor.
- Evidemment que je comprends, Ella. Tu sais aussi que je te soutiens et que tu ne m’en demanderas jamais trop. En revanche, je ne suis pas sûr d’être un très bon appui face à notre père en ce moment.
Je me tourne vers lui, étonnée. Ce n'est pas tant que je lui en veut de m'avouer ne pas être un bon appui comme il dit, mais je ne comprends pas en quoi ce moment semble mal choisi. J'ai l'impression qu'il ne me dit pas tout et je n'aime pas ça.
- Il va falloir que tu m'en dises plus Matthew... Que se passe-t-il avec père ?
Je me redresse sans trop m'en rendre compte, comme prête au combat. Car si j'ai besoin de lui, je n'hésiterais pas à être présente aussi pour mon frère. C'est ainsi entre frère et sœurs McGregor, nous nous sommes toujours soutenu face à un père un peu trop vieux jeu.
On nous appelle finalement et j'avance vers la salle d'écographie.
- Bonjour Monsieur McGregor, vous êtes…
- Le frère. Je suis le frère !
Je souris un peu tristement. Il a bien rattrapé la situation, mais la présence de James se fait toujours sentir. C'est étrange de se sentir aussi heureuse d'être enceinte, mais aussi la douleur de l'absence du père de cet enfant, de mon mari.
- J’espère que tu es prête à perdre.
La voix de Matthew me tire de ma rêverie et je lui tire la langue alors que je m'installe. Je relève mon T-shirt et le médecin me met le gel avant de commencer l'échographie. Je sais que Matthew a parié sur un garçon, par esprit de contradiction j'ai dit une fille, seulement, lui-même le sait que j'aurais une petite préférence pour un garçon, un jeune homme qui serait le portrait de son père.
Mais j'arrête de réfléchir quand le battement du cœur se fait entendre plus fermement et que le bébé apparaît sur l'écran. Je reste complètement interdite, comme à chaque fois. Je suis toujours aussi surprise de me rendre compte que je porte cet être en moi et qu'il grandit si bien, si vite.
- C’est un petit garçon !
Je sens la chair de poule me parcourir alors qu'un immense sourire se dessine sur mes lèvres.
- Je crois que tu me dois un dessert.
Je lève les yeux au ciel en riant alors que le médecin nous dit qu'il nous laisse cinq minutes tous les deux. Je reste donc les yeux fixés sur l'écran avant de me tourner un peu vers Matthew.
- C'est officiel alors... Je sais comment je vais l'appeler...
Je montre l'écran du doigt avant de dire de façon solennel :
- Je te présente James Fraser Junior.
Si je sais que cela importe peu à Matthew, que cela va peut-être le toucher aussi d'une certaine manière, père ne sera pas de cet avis. Mais comme j'ai pu le faire pour mon mariage, je sais que je me battrais pour mon fils. Ce petit garçon portera le nom de son père, et rien ni personne ne pourra me faire changer d'avis.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Esméralda
Matthew McGregor
Team Esméralda
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2832

MessageSujet: Re: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   Jeu 16 Nov - 20:32

Si Matthew avait commis quelques erreurs et quelques manquements à son statut de frère, il se promettait que ceci ne serait plus le cas. Plus jamais il ne laisserait Ellana livrée à elle-même. Elle ne souffrirait plus de son isolement car il se montrerait présent. Tout comme il l’était aujourd’hui pour l’accompagner à sa première échographie. Depuis plusieurs semaines, Matthew se montrait investi dans la grossesse de sa sœur. En définitive, dans la famille, il était le plus à-même de s’en préoccuper. Son père s’en moquait royalement, hormis de le savoir être un fils. Sa mère restait soucieuse, mais guère présente. Quant à June, elle donnait aussi sa part de travail, tout en étant terriblement occupée par ses études et son travail. Ainsi, l’éditeur cherchait toujours à se montrer le plus présent possible pour sa cadette. Quelquefois, quand il ne pouvait pas se montrer là, il envoyait Héloïse pour aider sa sœur. Elles avaient pu faire toutes les deux connaissances en faisant des courses pour les affaires du nourrisson. Il aurait peut-être dû leur offrir de meilleures présentations, mais il faisait confiance à la nature douce d’Ella pour mettre tout de suite à l’aise sa petite amie. De plus, il lui avait suffisamment parlé d’Héloïse pour qu’elle ait la sensation de déjà la connaître en la voyant.
Matthew s’imposait donc d’être un soutien important pour ses sœurs. Depuis toujours, il s’était ligué contre son père pour lui faire entendre raison, pour qu’elles puissent suivre leur véritable vocation et choisir leur vie. Jusqu’ici, il n’avait pas de raison d’être effrayé de son père. Il n’avait rien à perdre. Aujourd’hui, la situation n’était plus la même et Matthew n’était pas certain d’être un soutien très solide. En effet, sa nouvelle relation avec Héloïse rendait sa condition fragile. Son père refusait de lui parler autrement qu’en dehors du cadre du travail. A croire qu’il le reniait. D’ailleurs, il ne s’était pas gêné pour lui exprimer sa volonté de le voir quitter sa petite amie. Autrement, il risquait de ne plus conserver son statut d’homme célèbre et riche très longtemps. Alors quand Ellana lui demanda de l’aider à faire accepter à son père que l’enfant porterait le nom de son père, et non celui des McGregor, il avoua qu’il ne pourrait pas être un solide soutien pour sa cause. Il y avait fort à parier que leur père serait fou de rage de l’apprendre, et Matthew ne pourrait pas le raisonner. Il avait perdu tout son pouvoir d’influence. Cela éveilla l’inquiétude de sa sœur. Sa mâchoire se crispa quand Ellana lui demanda plus d’informations sur la situation. Il n’aimait pas trop en parler, d’autant plus qu’Héloïse ignorait encore tout de ce qu’il se passait. Elle connaissait les désaccords du père, mais pas ses menaces. « Rien qui ne va vraiment t’étonner. Il ne supporte pas ma relation avec Héloïse et il me le fait bien savoir. Comme je m’obstine, je ne suis pas en odeur de sainteté en ce moment. Je préfère me faire tout petit le temps que l’orage passe. » Et quand bien même, il doutait qu’il puisse avoir le moindre poids. Il tourna la tête vers sa sœur, un sourire rassurant sur les lèvres. « Mais ne t’en fais pas pour moi. Cela finira bien par lui passer quand il se rendra compte qu’il ne s’agit pas d’un caprice comme il se l’imagine. » Il tentait plus de se convaincre lui-même qu’elle. Dans le fond, il savait que ce ne serait pas le cas. Parfois, son père parvenait à être bien plus têtu que lui. C’était pour dire… « Allez, n’y pensons plus et allons faire la connaissance de mon neveu ! » Parce qu’il ne faisait pas l’ombre d’un doute qu’il s’agirait d’un garçon. Outre le fait qu’il aurait bien aimé, il voulait surtout gagner son pari !

Et il gagna ! Effectivement, il s’agissait bien d’un garçon. Quelques minutes après qu’ils aient commencé l’échographie, voilà que la nouvelle venait de tomber. Matthew aurait droit à son dessert préféré ! Le médecin les laissa seuls tous les deux pour quelques minutes. Ellena se laissa aller à un peu plus d’émotions. Il lui prit la main, la serrant fort dans la sienne. Mais en voyant l’expression sur son visage, il voyait un merveilleux sourire. « Enchanté petit Fraser. » dit-il avec tendresse, observant l’image sur l’écran. Il paraissait si petit, mais il pouvait deviner des mains, un nez, une bouche. Il s’adressa au petit être dans l’écran. « Tu sais quoi petit bonhomme ? Tu as énormément de chance. Parce que tu as une maman merveilleuse qui va prendre soin de toi et qui t’aimera plus que tout au monde. Tu ne manqueras jamais d’amour petit Fraser. » Quelques minutes plus tard, le médecin revint dans la salle. Il vérifia une fois encore les signes vitaux, affirmant que le petit était en excellente santé. Puis ils purent partir. Ellana se rhabilla et ils furent de nouveau dans la voiture avec les clichés de l’échographie. « Tu veux qu’on passe voir notre mère ? » proposa Matthew, en jetant un coup d’œil à sa cadette. « Papa ne sera pas là. Puis je suis certain que ça lui ferait plaisir. » C’était une initiative qui n’était pas très naturelle chez les McGregor, mais s’il voulait que sa mère s’implique, il faudrait en passer par là. Il lui fit un léger clin d’œil. « Si notre père ne m’écoute pas, peut-être qu’il l’écoutera elle. » Leur mère n’était pas forcément la mère la plus attentionnée, mais elle aimait ses enfants. Elle se montrerait plus tendre de cœur et moins têtue. Il l’espérait, du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team Belle
Ellana McGregor
Team Belle
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 414

MessageSujet: Re: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   Mer 6 Déc - 20:59

You are not alone
Matthew ∞ Ellana

Nous voilà maintenant dans la voiture et je n'observe pas le paysage comme j'ai pour habitude de le faire. Non, impossible. Je regarde mon fils alors que celui-ci grandit encore sereinement dans mon ventre. Je le regarde se former et me souviens ma première échographie avec une certaine émotion. A la base on aurait dit un haricot, un petit pois, un petit trucs informe quoi. Mais plus le temps avance et plus ce petit être devient mon fils, mon petit bébé. Bon sang que j'ai hâte de le rencontrer mais il doit encore grandir un peu avant de pouvoir affronter ce si grand monde. Je ne cesse de sourire bêtement, pensant à mon mari en me disant que s'il nous observe, il sourit lui aussi.
- Tu veux qu’on passe voir notre mère ?
La voix de Matthew me tire de ma rêverie et je me tourne alors vers lui. Je n'ai pas vu maman depuis plusieurs semaines et je me dis que c'est une bonne idée. Un enfant ne devrait pas rester autant éloigné de sa maman quand on a la chance de l'avoir plus proche. Maman est parfois compliqué, elle dit des choses qui peuvent sembler absurde car elle ne manque de rien, mais je l'aime. Et puis il faut dire que je ne manque de rien non plus et que je ne suis pas en droit de la critiquer. Par moments, je n'aime pas sa façon de se taire face à papa et de le laisser contrôler nos vies, du moins l'essayer. J'hoche alors la tête.
- Ca me ferait plaisir d'aller voir maman. Je pourrais peut-être vous préparer un gâteau pendant qu'on discute.
Car oui, plus les jours avancent et plus mon envie de cuisiner revient. Cela ne doit pas vraiment l'échapper, il sait à quel point je me suis non seulement battu pour pouvoir épouser James, prendre son nom mais aussi pour mon métier.
- Si notre père ne m’écoute pas, peut-être qu’il l’écoutera elle.
Je songe à ce qu'il dit, ce n'est pas bête et il a raison. Et puis je songe à notre conversation avant que le médecin ne m'appelle pour l’échographie. Je ne pensais pas que cela allait aussi mal au niveau de la conversation entre Matthew et notre père. Si je me doutais que celui-ci n'étais pas fan de son aventure avec Héloïse, mais je ne pensais pas qu'il serait aussi réticent. Enfin si... Je m'en doutais mais je me disait qu'avec mon aventure avec James il aurait pu voir que ce n'était pas une mauvaise idée de choisir son cœur et suivre son amour. Mais bon, je crois que parfois je veux vraiment trop croire en la bonté des gens, et au fait que père finira par apprendre de ses erreurs. Le fait est que la façon dont il me l'a dit, père semble vraiment détester sa relation et même pas considérer un seul instant que celle-ci pouvait être bonne. J'hoche alors la tête avant de reprendre la parole.
- J'aurais dû me douter que père ne pouvait accepter votre relation. Sans vouloir me vanter je pensais que ma relation avec James, ce combat aurait aidé les vôtres, mais on ne peut pas vraiment dire que père est connu pour avoir des remords et pour changer. En tout cas je veux que tu saches que je suis avec toi et qu'Héloïse est une personne merveilleuse. Elle est si douce et si gentille ! Je l'adore ! Je dis avec entrain.
Je pense qu'il a besoin d'entendre que son choix n'est pas idiot. Oui, seul lui peut choisir la personne qu'il veut aimer pour le reste de sa vie, mais il doit savoir que père n'est pas objectif et qu'il mérite le bonheur avec une personne aussi gentille et généreuse que l'est sa petite amie. Elle me plaît tellement plus que ses anciennes petites amies. Il faut dire qu'il ne les avait pas vraiment choisi, mais cette relation cela se sent qu'il est heureux, qu'il est amoureux, épanoui. Je ne l'ai jamais vu aussi ouvert et cela me touche profondément. Et c'est grâce à Héloïse. Bon sang cette fille je l'adore tellement !!!
Quand on arrive à la maison, je sors rapidement et sautille presque pour aller sonner à la porte. Le fait est que nous sommes à la maison et je ne fais qu'annoncer notre entrée, mais je me permets de pousser la porte afin de rentrer. Maman arrive tout de suite et nous regarde surprise avant de venir nous embrasser.
- Je ne savais pas que vous veniez, je me serais mieux apprêté sinon !!!
Elle semble désorienté et cela a le don de me faire rire.
- Maman, tu es très bien comme cela.
Je la laisse aller vers Matthew alors qu'on avance naturellement vers le salon.
- D'ailleurs maman, je voulais te présenter ton petit-fils, je dis en tendant l’échographie.
Elle récupère le cliché et le regarde avec émotion, une émotion qui me serre le cœur d'un bonheur. Elle est émue et je vois qu'elle se retient de pleurer.
- Il est magnifique...
Je dois lui avouer que je veux garder le nom de Fraser, mais je me dis que ca ferait beaucoup, et puis nous avons du temps devant nous.
- Et si on allait dans la cuisine, j'ai promis à Matthew de faire un gâteau, je dis en souriant à celui-ci, complice.
On arrive dans la grande cuisine et je commence à me servir alors que je les laisse faire ce qu'ils veulent, rester debout, s'assoir, boire alors que je m'atèle à les nourrir.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You are not alone ❅ Matthew&Ellana   

Revenir en haut Aller en bas
 
You are not alone ❅ Matthew&Ellana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evasion (pv Kass Doz, Darth Sinya, Ellana Caldin)
» Matthew "Matt" Williams
» ~~~Le retour d'Ellana~~~
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» Présentation d'Ellana Watson [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Downtown :: Los Angeles General Hospital-