Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Dim 8 Oct - 22:35






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

Désormais, sa vie prenait un nouveau tournant. Morgan avait du mal à croire qu’il avait enfin trouvé sa vraie famille. C’était un tout. C’était sa vie... Il savait désormais d’où il venait réellement et c’était énorme. Tellement d’émotion l’envahissait car non seulement il découvrait sa véritable identité mais également sa vraie famille. Il fit la rencontre de ses vrais parents et il découvrit également qu’il avait un frère... Mais ce bonheur était aussi à la fois douloureux. Morgan se rendait compte qu’il avait loupé tellement de choses à leur côté. On lui avait volé son enfance, les Noëls à leur côté... C’était sa famille mais ça restait des étrangers pour lui. Mais sa quête d’identité était enfin finie après toutes ces années. Pourtant, il aurait pu continuer sa vie à se faire appeler « Axel » sans savoir qui il était vraiment... et basta. Il aurait pu ne jamais savoir.

Le plus dur était de découvrir qu’il avait un jumeau, certes, un faux jumeau mais ça restait un frère... comme un double. Ils étaient nés le même jour. D’ailleurs, ce fut la raison de sa venue à Los Angeles. Montant en grade au statut de Lieutenant, Morgan demanda une mutation à la Cité des Anges. Si Caleb était une raison, il y en avait également une autre : Sidney. Celle-ci était une précieuse amie. Elle était comme une sœur pour lui même s’il avait mis un moment à le comprendre. En fait, leur relation avait été tellement forte, il ne suffisait de pas grand-chose pour se comprendre. Ils étaient un livre ouvert pour l’un et pour l’autre que leur forte amitié pouvait se confondre à de l’amour. Désormais, tout était clair entre eux... Fort heureusement car ça ferait mal à Morgan de la perdre.

Alors en direction de Los Angeles, la première chose qu’il fit et qu’il pensa était évidemment d’aller voir sa Princesse... A l’aéroport, il avait décidé de louer une voiture pour être libre de ses mouvements pour un jour ou deux. Du coup, avec le minimum de moyen, il arriva près de chez son amie à Venice Beach. Près de chez elle, il dégaina son portable. Ca serait bête de débarquer si Madame n’était pas là. Il se retrouverait donc comme un couillon devant sa porte avec sa valise en main. De ce fait, il composa son numéro en espérant qu’elle décroche et qu’il ne la dérange pas, mais ça devrait aller vu l’heure puisqu’il était aux alentours de 20 heures. Par contre, vu qu’il y avait trois heures de décalage entre Los Angeles et New York, elle serait capable de penser qu’il y avait un problème. Non pas que 23 heures à New York était tard mais presque. Quand Morgan entendit la douce voix de son amie, il ne put s’empêcher de sourire.

- Bonsoir, Princesse ! salua-t-il. Comment tu vas ? Que nous fais-tu de beau ? fit-il curieux.

Ben quoi ? Ses questions pouvaient passer, non ? Il était flic, par ailleurs ! Mais dans le fond, Sidney savait comment il était... et que ça pouvait cacher quelque chose ou non. S’ils démarraient comme ça, ça pouvait très vite partir en délire... Cela dit, Sidney lui confirma une chose : elle était chez elle. OUF !

- Moi ? Que fais-je ? Devines ? En fait, j’ai une bonne surprise pour toi ! Hum. Pour que tu découvres ce que c’est, il faut que tu ouvres ta porte ! conseilla Morgan.

Le policier préférait parler avec elle en vrai que par téléphone, même si c’était mieux que rien... Il se posta alors devant sa porte, sa valise à ses pieds, son téléphone dans une main et dans son autre main détenait une bouteille de vin... Morgan avait hâte de voir sa réaction.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Mar 17 Oct - 17:02


Une décennie d'amitié ne se compte plus.
Toujours là pour l'autre !
Morgan & Sidney
J'avais pris quelques vacances. J'avais toujours eu l'habitude de travailler comme une dingue, d'ailleurs je venais tout juste de reprendre le travail depuis à peine quelques semaines. J'étais le genre de personne a ne pas compter ses heures de boulot, j'aimais tellement la danse que c'était beaucoup plus qu'une simple passion. Déjà j'avais eu la chance de trouver ce travail, ici à Los Angeles. J'avais pris le temps de voir mes amis les plus proches pendant mes vacances pour pouvoir rattraper le temps perdu avec eux. J'avais passé une bonne partie de la journée dans ma salle de danse. Ça prenait toujours du temps pour monter une chorégraphie, ce que je devais faire justement et surtout pour pouvoir l'apprendre aux autres. Ça c'était franchement quelque chose d'assez compliqué, même si j'adorais pourtant. Des fois, ça devenait un peu plus complexe pour certaines personnes. J'étais rentrée chez moi en fin de journée. J'étais complètement claqué après une bonne journée de travail, surtout à danser pendant plusieurs heures, même si j'avais quand même de petites pauses de temps en temps. Je n'étais pas non plus à l'abattoir, hein. Il me fallait souffler de temps à autre, sinon le travail et l'entraînement ne servait pas à grand chose.

En arrivant dans mon appartement, j'allais donc rapidement sous la douche. J'en avais besoin après tout ce travail, cela allait davantage me détendre et je pourrais profiter au maximum de ma soirée où je pourrais glandouiller tranquille devant la télévision ou autre chose d'ailleurs. Une fois ma douche prise, je changeais de vêtements. Rien de bien chic j'avais simplement enfilé un jogging avec un simple tee-shirt assorti. C'était une fois habillée que je reçu un coup de téléphone de mon meilleur ami, Morgan. Ça faisait un petit moment d'ailleurs que je ne l'avais pas vu, oui ça remontait à l'époque de New-York. Même si je l'avais quand même assez souvent au téléphone, on restait en communication comme ça. "Bonsoir toi. Ça fait plaisir de t'entendre." Commençai-je par lui dire avant de reprendre. "Oh rien de spécial. Je songe quand même à me faire un petit truc à manger." Oui parce que du coup, je n'avais pas encore eu le temps de manger.

J'eus un sourire qui se dessinait sur mes lèvres quand le jeune homme me demandait ce que lui faisait. Comment pourrais-je le savoir ? C'était une bonne question. Il éveillait carrément ma curiosité quand mon meilleur ami me disait qu'il avait une surprise pour moi. Tiens donc, qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Surtout à des milliers de kilomètres, franchement. Ouvrir la porte ? Cela voulait dire qu'il était derrière ? Whouah, c'était une grande interrogation. Je m'avançais donc jusqu'à la porte d'entrée et ouvrit cette dernière. Un sourire s'afficha sur mon visage quand je vis celui de mon meilleur ami. Je raccrochais le téléphone avant de carrément lui sauter au cou. Tellement ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu et qu'il m'avait manqué. "Whouah ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?!" Demandai-je donc au jeune homme. Ça pour une surprise s'en était bien une, oui. J'adore. "Entre, entre ! Reste pas dehors." Lui dis-je donc en lui laissant le chemin pour qu'il puisse entrer à l'intérieur de mon appartement.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Mer 18 Oct - 13:07






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

Lorsque Morgan – encore Axel à l’époque – avait fait la connaissance de Sidney, celle-ci lui avait paru si désemparée et ce, c’était à force de perdre les gens autour d’elle. Lui arrivait comme un cheveu sur la soupe dans sa vie mais avait très vite accroché avec elle. Très vite, il avait lu en elle comme un livre ouvert et l’avait soutenu. Elle aussi n’avait pas eu une vie facile : fille d’une prostituée, père inconnu. Quant à lui, les parents qu’ils connaissaient étaient des imposteurs. Il ne se connaissait pas lui-même, ignorant ses origines. Vraiment, ils faisaient vraiment deux bons compagnons d’infortune.

En quittant New York, Morgan avait été attristé par son départ. Il avait eu l’impression de perdre un bout de lui-même. Sidney était rentrée dans sa vie et était rapidement devenue la personne la plus importante pour lui, celle qui le connaissait et comprenait le mieux. Il avait craint que la distance déteigne sur leur amitié mais au final, même s’ils n’avaient pas de nouvelles de l’un et de l’autre, rien ne changeait. Ils arrivaient à garder contact. La technologie était un vrai miracle de nos jours ! Cela dit, ça n’empêchait pas au fait que Sid lui manquait tous les jours... Dernièrement, Morgan avait su lui tenir au courant de sa nouvelle identité. Même, lorsqu’il crut avoir retrouvé ses parents biologiques, il lui avait passé un coup de fil pour lui confier ses craintes et ses peurs que ce ne soit pas eux... Il souhaitait vraiment savoir qui il était et d’où il venait. Sidney avait été un vrai soutien pour lui à ce moment-là, et ce fut avec joie par la suite de lui annoncer la grande nouvelle qui bouleversait sa vie : il était Morgan Campbell. Pour sûr, pour la demoiselle, ça avait dû lui faire bizarre de devoir l’appeler « Morgan » et non « Axel ». Même pour lui-même, c’était assez difficile de s’y faire comme il avait pour habitude de se faire appeler « Axel ».

Désormais, Morgan plantait son pied à la Cité des Anges pour sa nouvelle vie, pour être au côté de son frère jumeau, mais il avait aussi une autre excuse : Sidney. Ca faisait tellement de temps. Elle lui manquait depuis toutes ces années alors c’était l’opportunité d’aller la voir, en chair et en os de la serrer dans ses bras et de lui dire à quel point elle lui manquait. C’était vraiment incroyable d’être autant lié après toutes ces années. C’était dans ces moments-là où on se disait que ça pouvait durer toute une vie... Il n’empêche qu’ils étaient presque un couple marié.

Il l’appela alors afin d’aller au bout de sa surprise. Il commença la conversation comme si c’était une conversation banale jusqu’à ce qu’il lui souffle de lui ouvrir la porte. Cela voulait tout dire ! Bon, il aurait pu lui envoyer un colis ou un truc du style... mais non. Il était lui-même le colis qu’il envoyait en personne. Enfin devant sa porte, il attendit que celle-ci s’ouvre. Sa blonde apparut avec un sourire. Rien que pour ça, Morgan ne l’aurait raté pour rien au monde. Il avait réussi sa surprise. En même temps, il venait de traverser tout le pays alors forcément, depuis le temps, Sidney ne s’attendait pas à ce qu’il puisse débarquer sans prévenir. C’était fort agréable d’avoir un accueil pareil. Elle lui sauta directement dans les bras. Que c’était bon de pouvoir la serrer tout contre lui. Morgan en profita pour lui faire une bise sur la joue... Puis, ils se détachèrent de l’un et de l’autre.

- Qu’est-ce que je fais là ? A ton avis, je m’incruste pour diner ! répondit-il comme si c’était limpide.

Parce que bon, lui aussi, le coco avait faim et il tombait à pique puisqu’il avait su qu’elle songeait à se faire un truc à se mettre sous la dent. Enfin, évidemment, ça n’avait pas été le but de sa question mais Morgan avait tout son temps pour la soirée pour le lui dire et converser. Invité à l’intérieur, il rentra. Il posa son sac dans un coin et tendit la bouteille de vin à son amie.

- Je ne nous ai amené un petit réconfort, ma Princesse !

Vu la tenue de Sidney, elle ne comptait pas sortir et comptait se détendre, alors il semblerait qu’il ait tombé dans le mille. De toute façon, le Lieutenant de Police n’avait aucune envie de sortir. Il avait bien envie de tranquillité en compagnie de son amie alors c’était vraiment parfait. Tous les deux avaient du temps à rattraper.

- Maintenant, je vais pouvoir voir ton espace de mes propres yeux et non à travers la Webcam !
déclarait-il, s’attendant à une petite visite guidée dont il en avait l’exclusivité pour la soirée. On voyait les priorités dans la vie, n'est-ce pas ?

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Dim 22 Oct - 21:58


Une décennie d'amitié ne se compte plus.
Toujours là pour l'autre !
Morgan & Sidney
Whouah avait Morgan sous mes yeux ce soir était une superbe surprise. Là je pouvais franchement dire que la soirée allait être parfaite, qu'il avait refait ma journée. Pas qu'elle avait spécialement été pourrie, mais pas non plus géniale géniale. Ça faisait quelques années que je connaissais Morgan et il était rapidement devenu mon meilleur ami. Il était entré dans ma vie au bon moment, je n'avais jamais eu la vie facile et depuis notre rencontre, j'avais changé du tout au tout. C'était un ami comme j'en avais jamais eu dans ma vie et je me sentais beaucoup mieux à ces côtés. Je lui avais parlé de mon passé, il était au courant pour ce père que je n'avais jamais connu, que je n'avais pas eu la chance de connaître. Et lui, le jeune homme venait de m'annoncer récemment il y a quelques temps au téléphone, sa vraie famille qui il était vraiment. Certe maintenant il avait retrouvé sa "vraie" identité, mais ça ne changeait rien pour moi, il restait le même et je l'aimais tout autant qu'avant. Bon, je pouvais comprendre quand même que c'était vachement perturbant pour le jeune homme. Moi si j'apprenais du jour au lendemain, si j'avais une soeur ou un frère, je ne sais pas comment je réagirai. Probablement mal et surtout choqué par cette nouvelle.

J'avais régulièrement le jeune homme au téléphone, mais ce coup de téléphone ce soir, c'était totalement différent. Je trouvais cela un peu étrange quand il me demandait d'ouvrir la porte. Bon, je le fis quand même hein. Je n'avais rien à perdre après tout. Bien au contraire, derrière la porte j'avais trouvé mon meilleur ami. C'était encore mieux, une superbe méga belle surprise. J'étais trop aux anges. D'ailleurs je pense que ça se voyait à ma manière de le recevoir en lui sautant au coup. Ça faisait un petit moment en même temps que je ne l'avais vu, c'était logique qu'il m'avait beaucoup manquée après tout ce temps. Je le laissais donc entrer à l'intérieur, maintenant qu'il était là, il n'allait pas rester sur le pas de la porte. Certainement pas, je ne ferais pas ça à mon meilleur ami. Ça me fit rire quand le jeune homme me disait qu'il venait dîner, vu que je n'avais rien encore préparé, il avait de la chance. "Oh oui, bien sûr. C'est vrai que tu viens toujours squatter toi." Lui dis-je donc en plaisantant. Au moins, il n'était pas venu les mains vide à ce que je vois, il avait ramené une bouteille de vin. C'était parfait. "Oh génial !" Dis-je donc au jeune homme tout sourire.

Il avait toujours le mot pour me faire rire celui-là. C'est vrai qu'il n'avait pas encore vu mon appartement puisqu'il venait tout droit de New-York là. J'avais que de bons souvenirs avec lui là-bas, c'était la seule à laquelle je pensais quand je me souvenais de mes années d'études à New-York. Même si avec internet, on arrivait à communiquer ce n'était pas pareil que l'avoir maintenant sous mes yeux. La soirée s'annonçait parfaite, très tranquille. "Oui. Tu veux que je te fasse visiter ?" Demandai-je donc au jeune homme. Après tout, il n'était jamais venu chez moi, alors forcément comme maintenant il était à Los Angeles il allait souvent passer par ici. Il devait donc connaître les lieux. "Au fait, qu'est-ce tu veux manger ?" Lui demandai-je donc. Comme je n'avait encore rien préparé. Maintenant qu'il était là et qu'il avait faim tout comme moi, s'il voulait quelque chose de spécial à manger, c'était le moment.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Lun 23 Oct - 19:20






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

C’était un plaisir de la revoir en chair et en os après toutes ces années. Ils n’avaient pas changé même si l’air de rien, le temps laissait quelques traces. Tous deux n’avaient plus 20 ans mais désormais trentenaires. C’était étrange d’avoir gardé ce lien après tout ce temps. Sidney aurait très bien pu devenir sa femme, celle qui lui fallait avec cette même complicité mais à l’époque, elle n’avait pas été prête pour ça... et puis aujourd’hui, après réflexion, ils étaient plus faits pour être amis.

- Autant en profiter pendant que je suis là !
répondit-il après avoir demandé une visite guidée personnalisée.

Encore un peu, il jouerait son rôle de flic jusqu’au bout. Non, il n’était pas du genre fouineur comme ça. Pas du tout. En fait, il était juste curieux de savoir comment vivait son amie de toujours.

- Hum. Tout dépend de ce que tu as ! Ou au pire, on peut se commander un bon burger bien gras.

Encore une fois, un cliché de flic ? Pas du tout. Ni un cliché de bon mâle où il lui fallait un bon steak. Morgan adorait tout simplement les burgers. En fait, il n’était pas un grand difficile niveau bouffe.

- Ou peut-être, as-tu une bonne adresse pour manger japonais ? proposait-il par la même occasion.

Le plus important dans l’affaire : c’était de faire une bonne bouffe et surtout pour lui, boire un verre en sa compagnie. C’étaient des choses simples de la vie, ainsi ils pourraient rattraper un peu de temps perdu et profiter de ce moment de partage ensemble.

Après un petit tour dans son chez elle, ils se dirigèrent vers la cuisine. Sidney avait de quoi cuisiner et tenait à lui quelque chose. Morgan n’allait pas s’en plaindre. Pendant qu’elle sortit de quoi faire du frigo, lui s’occupa de la bouteille de vin. Il fallait bien que la bouteille respire.

- C'est chouette chez toi... Et je peux enfin voir de mes propres yeux que tout va bien. Du moins, je l’espère... car sinon je viendrais ensoleiller ta journée, ainsi que tes futures journées au passage, car je t’annonce que Los Angeles sera ma nouvelle maison.

Et il fallait évidemment fêter ça. Morgan pourrait donc venir plus souvent pour passer des journées ou des soirées ensemble. Concrètement, il pourrait être un peu plus présent pour elle. Il se rappelait le jour où elle était partie. Il n’était pas sûr que Sidney s’était rendue du compte du vide qu’elle avait laissé derrière elle en partant. Il ne l’avouerait pas mais cela l’avait affecté... Ce n’était pas pour autant qu’il ne l’avait pas empêché de partir mais il n’avait pas ce droit sur elle. En tant qu'ami, il ne pouvait que l'encourager à voler de ses propres ailes, à trouver sa place... Il ne pouvait s'interférer dans ses choix.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Mar 28 Nov - 18:13


Une décennie d'amitié ne se compte plus.
Toujours là pour l'autre !
Morgan & Sidney
Je faisais donc visiter mon appartement à mon meilleur ami. Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas revu, ça me faisait tellement plaisir. Je crois bien que c'était la meilleur surprise qu'on m'avait faite depuis de nombreuses années. Ne connaissant pas mon père, savoir que Morgan revenait dans ma vie ne pouvait pas me faire plus plaisir. En plus, il y avait eu cette fille prétextant que j'étais sa soeur, qu'on avait le même père. Franchement c'était le pompon, je ne savais pas quoi penser de cette histoire. J'en parlerais probablement à mon meilleur ami c'est certain parce que j'ai besoin de son avis qui est très important pour moi. De toute façon, faut qu'il soit au courant, c'est obligé. Ça serait le premier d'ailleurs. Après lui avoir fait visiter l'appartement, je lui demandais donc ce qu'il voulait manger. Un burger, ooooh ce n'était pas bon pour mon corps ça, mais c'était tellement bon. Il m'arrivait de temps en temps d'en manger comme tout le monde, mais il fallait quand même que je garde ma silhouette telle qu'elle, même si je sais parfaitement que je ne suis pas grosse avec toute la danse que je fais, c'est normal en même temps. "Va pour les burger alors, ça fait une éternité que je n'en ai pas mangé." Dis-je donc au jeune homme avec un petit rire. Nous revenons donc vers la cuisine. Maintenant il fallait donc tout préparer, préparer à manger.

Je commençais donc à préparer les burgers pendant que mon meilleur ami s'occupait lui du vin. Ouah, j'avais hâte de cette soirée avec lui, ça faisait tellement longtemps qu'on n'avait pas fait ça tous les deux. "Faudra que je te parles d'un truc." Lui dis-je donc. Bon ce n'était rien de grave quand même, j'espère que ça n'allait pas l'inquiéter pour rien. Ce n'était pas le but. C'était seulement son opinion qui m'aiderait à savoir comment voir les choses à l'avenir. "Merci." Dis-je donc au jeune homme quand il me disait que mon appartement était chouette. Il était tellement adorable avec moi. Après tout, avec ma mère c'était la personne qui me connaissait le mieux donc forcément. Et puis, au vu de nom passif, il y avait certaines choses que je ne pouvais confier à personne d'autre qu'à mon meilleur ami. "Oh oui, il y a besoin de soleil ici." Commençai-je par dire en laissant échapper un petit rire avant d'entendre la fin de la phrase qui me fit comme l'effet d'une bombe mais qui était tellement parfaite. Je ne m'y attendais pas du tout, mais je ne pouvais qu'être ravie par la situation. "Oh t'es sérieux ?! Mais c'est trop géniaaaaaaal." M'exclamai-je donc en m'approchant de lui pour le prendre dans mes bras. J'étais tellement heureuse par cette nouvelle. Au moins, je me sentirai moins seule à Los Angeles. J'en revenais donc à mon truc super méga important. "Il y a une fille qui est venue chez moi l'autre jour pour me dire..." Je marquais une pause. "Pour me dire que j'étais sa soeur." Lâchai-je donc. Oui, il serait probablement comme moi choqué par cette nouvelle.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Mer 29 Nov - 10:11






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

Morgan fut heureux que Sidney approuve son idée du repas. Monsieur se faisait inviter par surprise, sans crier gare et c’était lui qui choisissait le menu. Vous pouvez le croire au fond de lui, il était content. Sérieusement, il ne regrettait pas sa venue à Los Angeles. Certes, il délaissait ses parents biologiques à New York. Certes, il n’avait pas pris le temps de les connaître vraiment et de profiter de leur présence. Ces parents avaient été ses réponses après toutes ces années à se poser des questions de savoir qui ils étaient... Mais c’était sans savoir qu’il avait un frère jumeau. Un frère JUMEAU ! Il y avait de quoi le surprendre... et comme Caleb ne vivait pas ici, le choix avait été entre ses parents et lui. Il avait alors exposé les avantages et les inconvénients... et c’était évidemment Los Angeles qui avait primé. Il y avait Caleb, Sidney... et il avait ainsi la possibilité d’être promu professionnellement donc il n’allait absolument pas cracher dessus. Cela dit,  cela ne signifiait pas qu’il coupait les ponts avec ces véritables parents. Bien sûr.

En tout cas, Morgan avait hâte de faire sa vie ici, de pouvoir profiter de la présence de Sidney et ainsi, par la même occasion, apprendre à connaître ce fameux Caleb. De ce fait, Morgan lui annonça la bonne nouvelle, soit de s’installer ici... Et pour sûr, il ne s’attendait pas à meilleure réaction de la part de son amie qui lui sautait une nouvelle fois dans les bras. Il était ravi de sa surprise. Pour sûr, ils allaient pouvoir ainsi rattraper le temps perdu après toutes ces années loin de l’autre... Toutefois, Morgan sentit qu’il y avait un truc. Elle avait besoin de parler. Quoi donc ? Quelque chose la préoccupait et il venait donc au bon moment pour qu’elle lui en parle.

- Je suis toute ouïe.

Sidney savait très bien qu’elle pouvait tout lui dire, qu’elle pouvait compter sur lui. La jeune femme était bien importante pour lui pour la trahir, et pourtant Dieu savait que c’était difficile de gagner sa confiance... Il savait qu’elle avait subi beaucoup trop de déceptions et de trahisons, et il en était hors de questions qu’il fasse parti de ces gens-là. Sidney méritait le bonheur. C’était tout ce que Morgan lui souhaitait... Lorsqu’elle lui avoua ce qui la tracassait, le flic qu’il était n’en croyait pas ses oreilles.

- Une sœur ?

Pour sûr, il en avait presque le cul par terre d’apprendre ça.

- Comment ?... Comment c’est possible ? se questionna-t-il. C’est quoi ce délire ?

Elle aussi se mettait à apprendre qu’elle avait une sœur sortant de nulle part ? Certes, tous deux n’avaient pas la même histoire mais il fallait croire qu’ils avaient bien plus en commun, plus qu’ils en avaient déjà.

- Elle s’appelle comment ? lui demanda-t-elle. Tu voudrais que je fasse des recherches sur elle ? s’inquiéta-t-il.

Le flic était prêt à fouiner si jamais Sidney suspectait quoique ce soit de louche chez cette fille. Après tout, qui savait si c’était pas réellement une inconnue qui cherchait à l’escroquer ? Ca arrivait à plus d’une personne ça... et Morgan cherchait plus que tout à protéger son amie.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Ven 29 Déc - 0:07


Une décennie d'amitié ne se compte plus.
Toujours là pour l'autre !
Morgan & Sidney
Il fallait que je parle à quelqu'un de cette foutue demi-soeur que je venais de rencontrer. Je ne savais pas comment c'était possible et si je pouvais même la croire d'ailleurs parce qu'à vrai dire, je n'avais pas vraiment d'information à son sujet. Elle s'était juste présentée comme ça à moi, alors je ne savais pas vraiment dans le fond si c'était vrai ou non. J'étais complètement perdu, complètement paumé dans ma tête. C'était assez étrange de se dire que si j'avais cette soi-disant demi-soeur et que mon meilleur ami avait rencontré son frère jumeau, on aurait encore quelque chose en commun dans nos vies. Franchement j'en avais aucune idée moi même de comment les choses étaient possibles. J'avais tout simplement l'esprit tout embrouillé, j'étais assez difficile quand même à croire. A avaler toute cette histoire, je ne le savais pas vraiment comment faire. Je pouvais bien me rappeler de ce jour où cette fille était venue chez moi, c'était franchement assez étrange. Elle se ramène tranquille à sonner à la porte d'entrée, en me disant que ça peut paraître bizarre mais que je suis sa soeur. En entendant ça, oui je pouvais clairement la prendre pour une folle et après tout, je pense que c'est tout à fait normal quand même. Ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait tomber sur une jeune femme qui nous disait ce genre de truc, sérieusement. "Oui. Tranquillement, elle m'a dit que ça peut paraître bizarre, mais que je suis sa soeur." Expliquai-je donc au jeune homme. Elle aurait peut-être pensé que je l'aurais cru sans vraiment poser de questions, mais ce n'était pas du tout le cas. J'en avais pleins dans la tête qui tournaient en boucle.

Comme moi, mon meilleur ami n'y comprenais rien. Maintenant j'arrivais à mieux imaginer ce qu'il avait pu ressentir quand on lui a appris qu'il avait un frère jumeau. C'est sûr que c'était vraiment un sacré morceau à avaler. Je n'étais pas sûr de pouvoir y arriver un jour, d'ailleurs. Apparemment ça venait du côté de mon père comme m'avait expliqué la jeune femme, mais le problème c'est que je ne l'avais jamais connu alors forcément, je ne savais pas du tout quoi en penser. C'était vraiment étrange comme situation et comme sensation à s'imaginer ça. Ne plus être fille unique, c'était difficile à imaginer. Peut-être devrais-je en parler avec ma mère, mais je ne sais pas vraiment comment elle pourrait le prendre. Probablement pire que moi, sans doute. "Je ne sais pas. Apparemment, ça serait la fille de mon père... Enfin plutôt géniteur. Comme je n'ai pas connu mon père..." Lui dis-je donc, il comprendrait mieux la situation comme moi. "Elle s'appelle Grace. Grace Wilson." Lui dis-je donc avant de reprendre. "J'avoue que ça pourrait peut-être servir pour en apprendre davantage sur elle. Parce qu'en parler avec ma mère, je ne sais pas si ça peut être une bonne idée quand même." Rajoutai-je donc pour être totalement sincère. "Et du coup, tu vas faire comment pour ton boulot ? Tu vas pouvoir bosser d'ici j'veux dire ?" Lui demandai-je donc. Après tout, on n'allait pas parler de ma demi-soeur toute la soirée parce que sinon, bonjour la dépression totale.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Sam 30 Déc - 13:41






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

En débarquant chez sa meilleure amie, les deux amis pouvaient rattraper le temps perdu et profiter de la présence de l’un et de l’autre. Ce n’était absolument rien à voir lorsque chacun était à l’autre bout du pays. Ils pouvaient s’appeler quand ils le pouvaient, quand ils n’étaient pas pris pour le boulot mais il fallait prendre en compte du décalage horaire et puis... non, c’était loin d’être la même chose que de se voir face à face. Pourtant, sa vie à New York ne lui déplaisait pas. Ayant vécu une bonne décennie dans cette ville, il s’était fait un entourage mais les gens allaient et venaient dans sa vie. Ainsi était faite la vie... Et rare étaient les vrais amis qui perduraient dans le temps. Avec Sidney, c’était différent. Depuis le temps qu’ils se connaissaient, il y avait toujours cette confiance. Aucun des deux ne doutait de l’autre. Aux yeux de Morgan, son amitié lui était précieuse. Il voulait être là dans les bons moments comme dans les pires.

Il y avait quelque chose qui tracassait sa blonde et celle-ci commença alors à se confier sans que Morgan ait besoin de la forcer. Une sœur. Il y avait cette sœur qui venait de nulle part. Le flic peinait à le croire. C’était le genre d’intrigues qu’on voyait dans les Soap, style les Feux de l’Amour, mais là, c’était belle et bien la réalité. Enfin en tant que flic, Morgan en avait déjà vu des vertes et des pas mûres. Même, sa propre vie en était le meilleur exemple. Qui pourrait croire qu’il avait été kidnappé gamin et qu’il avait été élevé par un couple de Philadelphie ? C’était difficile à croire que cela puisse exister et c’était bel et bien vrai. Il n’était pas le premier et il ne sera sans aucun doute le dernier cas. Désormais, il était flic, espérant qu’aucune de ces choses ne puisse arriver à d’autres. Certes, il ne pouvait pas tout empêcher d’arriver mais c’était tout ce passif qui avait fait tout ce qu’il était devenu aujourd’hui et il pouvait être fier d’avoir plutôt bien tourné.

Apparemment, cette fille était liée à son « père », ce « géniteur » comme elle le disait. Morgan savait  très bien que son amie n’avait jamais connue son père et que celui-ci ne représentait donc rien à ses yeux, ce qui était tout à fait compréhensible. Ce n’était pas lui qui allait la blâmer.

- Grace Wilson, répéta-t-il pour se le mémoriser dans un coin de sa tête.  Je note ! assura-t-il.

Il était prêt à faire ses recherches pour savoir qui était cette nana venue de nulle part. Peut-être qu’il allait trop vite en besogne et qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Grace était sans doute une gentille fille et tout à fait sincère.... Mais peut-être qu’elle avait un casier judiciaire. Morgan préférait être prudent mais surtout il voulait protéger son amie.

- Tu peux attendre un peu avant de l’annoncer à ta mère, du moins en attendant d’en savoir plus et de savoir ce que ta sœur veut vraiment ? conseillait Morgan.

Qui savait si cette sœur, même sans casier judiciaire, était venue pour escroquer Sidney. C’étaient des choses qui arrivaient bien souvent.

- La vie nous réserve de belles surprises !
rit-il. Enfin, si cette fille est réellement ta sœur, je trouve plutôt que la vie a un sacré sens de l’humour... ou ce sont plutôt nos vies qui sont ironiques. Je stresse rien qu'à l'idée de revoir mon frère.

En retour, Sidney s’intéressa à son boulot.

- J’ai tout prévu. J’ai été muté ici.

Alors il n’y avait vraiment aucun souci pour ça. Il avait un boulot qui l’attendait ici, au commissariat de Los Angeles.

- Et j’ai été promu Lieutenant !
annonça-t-il fier.

Et tout ça était grâce à son boulot et à ses arrestations. Et oui, qui était le boss, sérieusement ? C’était bibi. Les bad guys avaient intérêt de se méfier.

- On a cette bonne nouvelle et mon emménagement à fêter ! fit-il en levant son verre.

A croire que oui, il y avait beaucoup de changements dans leur vie à tous les deux.

- Je dois avouer que tout ça m’avait manqué, confia-t-il... Tu m’as manqué, Sidney.

Encore un peu, il allait bader. Il ne se voulait pas être nostalgique. Non. Il ne fallait pas. Ce n’était que le début d’une nouvelle vie. Désormais, ils pouvaient se voir plus souvent, quand ils le souhaitaient tout simplement.

- Je pourrais enfin voir sur quoi tu travailles en ce moment !

Non non. Il ne faisait pas son curieux et ne souhaitait pas la voir danser un jour.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Mar 23 Jan - 17:20


Une décennie d'amitié ne se compte plus.
Toujours là pour l'autre !
Morgan & Sidney
Comme quoi la vie était bien trop compliquée de temps en temps. Déjà que la mienne n'était pas facile, mais encore moins depuis que j'avais appris que j'avais cette foutue demi-soeur. Il fallait donc que j'en parle à quelqu'un et je ne voyais que mon meilleur ami, je savais que lui pourrait me comprendre. Il avait perdu sa famille il y a de nombreuses années, il avait un frère jumeau qu'il ne connaissait pas du tout. J'étais tellement surprise quand le jeune homme m'avait appris ça, au téléphone. On était donc un peu dans la même situation, pour le coup. Morgan me proposais donc de faire des recherches sur cette soit disant demi-soeur, je ne pouvais qu'accepter. Après tout, il fallait bien que j'en sache plus sur cette fille. Vouloir parler avec elle, je ne savais pas vraiment si j'en avais envie ou non. Je n'étais pas sûr d'être totalement à l'aise en compagnie de la jeune femme, je pense après tout que c'était normal tout de même. Demander des informations à ma mère, je ne savais pas si c'était réellement une bonne idée. Si cette dernière aurait des infos, je n'en avais aucune idée. Après elle avait simplement connu mon géniteur un tout petit peu plus que moi, ce n'était donc pas grand chose. Je ne pense pas d'ailleurs que ma mère serait contente d'apprendre que finalement, je n'étais pas fille unique comme je l'avais toujours pensé, et elle aussi.

Je ne savais pas si vraiment dans mon cas, je devais prendre ça pour une bonne ou mauvaise nouvelle. Je m'étais beaucoup imaginé à vivre comme ça, pendant toutes ces années. J'eus un petit sourire quand le jeune homme notait le prénom de cette fille pour pouvoir en faire des recherches. Il était adorable de faire ça pour moi, après tout il travaillait dans la police, alors je pense tout de même que c'était assez facile pour lui de prendre des informations à son sujet, pour ma part. "Oui, je peux attendre qu'on en sache plus à son sujet." Commençai-je donc par lui dire avant de reprendre. "Je ne sais pas trop comment ma mère prendrait la nouvelle, de toute façon." C'était bien vrai. Déjà moi, j'avais du mal à l'avaler alors ma mère, c'était encore pire à mon avis. "Je ne sais pas trop encore si c'est une bonne ou mauvaise surprise, mais ce qui est sûr c'est que ça fait un choc." Dis-je donc au jeune homme, sincèrement. C'était bien le cas. Je ne savais pas comment prendre les choses. "Oui, c'est bizarre la vie. Toi tu te découvres un frère et moi une soeur." Rajoutai-je donc avec un léger sourire. "Tu m'étonnes, oui que ça doit être stressant." Dis-je donc au jeune homme. Je pouvais bien me mettre à sa place, pour le coup. J'en viens donc à parler de son boulot, savoir comment qu'il allait s'organiser maintenant qu'il était arrivé à Los Angeles et qu'il allait y rester pour longtemps. Il a été muté ici, mais c'était cool. On allait pouvoir se voir beaucoup plus souvent maintenant. "Ah mais, c'est super !" Commençai-je donc par lui dire avant de reprendre. "Lieutenant ?! Whouah, mais c'est parfait ça." Lui dis-je donc, toute enthousiasme à cette idée.

Je levais donc mon verre vers le jeune homme pour qu'on puisse trinquer à tout ça. Ces bonnes nouvelles, nos retrouvailles. "A la tienne !" Lui dis-je donc le sourire aux lèvres. C'est sûr que c'était bien différent. Depuis mon emménagement à Los Angeles, j'avais simplement Morgan au téléphone. Ça nous avait beaucoup changé de New-York, même si nous restions tout de même très proche. Alors savoir que maintenant il était à Los Angeles, rien ne pourrait me faire plus plaisir à présent. J'allais pouvoir profiter pleinement de mon meilleur ami. "Toi aussi, ça fait tellement longtemps." Commençai-je donc par lui dire en buvant une gorgée de mon verre avant de reprendre. "On va pouvoir rattraper tout ce temps perdu depuis New-York." New-York, peut-être qu'un jour j'y retournais en étant nostalgique. "Mais oui, faudrait que tu passes à la salle un de ces jours." Dis-je donc à mon meilleur ami. J'avais ma propre salle de danse puisque j'en donnais des cours. Qui sait, il pourrait peut-être me donner des idées pour mes chorégraphies.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/10/2017
MESSAGES : 66

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   Dim 28 Jan - 10:01






Sidney Warren - Morgan Campbell
“ Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! ”

En rencontrant Sidney, Morgan n’aurait jamais imaginé qu’il puisse être aussi proche d’elle ainsi. A croire que c’était le destin. Ils avaient été faits pour se rencontrer. Pour dire, la vie n’avait pas été très tendre avec eux en leur infligeant ces blessures. Tous deux faisaient malgré tout avec. Ils arrivaient à se comprendre mutuellement et même encore à l’instant. Sidney lui confiait qu’elle avait une demi-sœur secrète... alors il ne pouvait que comprendre son trouble. Il était le mieux placé pour ça. Par ailleurs, c’était inquiétant que cette sœur n’apparaisse que maintenant. Comment ? Pourquoi ? Etait-ce sincère ou cela cachait quelque chose ? Morgan ne pouvait s’empêcher d’être curieux et s’inquiéter par la même occasion. C’était plus fort que lui. Son côté protecteur surgissait, et il le sera toujours vis-à-vis de son amie. Il tenait à elle plus que tout.

- Je te tiendrais au courant quand je saurais plus. Ne sait-on jamais. Dans le pire des cas, elle est clean et dit la vérité... Je peux comprendre l’effet que ça fait. Toutes ces années sans savoir et d’un coup, ça apparaît. C’est drôle de penser que la famille puisse être une inconnue.

Oui. Il était le mieux placé pour le comprendre puisqu’il venait ici pour faire connaissance avec son frère avant tout, délaissant ses propres parents biologiques à New York. Enfin de toute façon, qu’ils attendent de voir comment ça puisse évoluer cette affaire... Il fallait laisser le temps au temps pour découvrir cette famille sortie tout droit de la nature.

Cela dit, il y avait tant de choses à dire puisque Morgan lui annonça alors sa promotion. Il était monté en grade alors ça pouvait impressionner, n’est-ce pas ? Alors attention, un nouveau flic débarquait à Los Angeles. Les criminels avaient intérêt à bien se tenir à carreaux.

Pour Morgan, cela faisait du bien d’être ici, de pouvoir enfin profiter de sa douce meilleure amie. Comme il venait de l’avouer, elle lui avait sacrément manqué. Les appels leur permettaient de ne pas se perdre de vue mais ce n’était pas pareil. Ce n’était pas la présence physique. Ils n’avaient pas les moyens de se voir aussi facilement qu’ils ne le souhaiteraient mais Morgan comprenait parfaitement les raisons de son départ de New York.

- J’espère que tu ne me feras pas danser !
lui fit-il tout sourire lorsqu’elle lui proposait de passer à sa salle de danse.

Bon. Franchement, il était mauvais pour ce coup. Il savait un minimum danser mais... ce n’était pas forcément trop son délire, non plus. Il n’avait pas la musique dans la peau comme Sidney. Et qu’elle ne se mette pas dans l’idée qu’il le ferait danser là. Immédiatement.

- Tu m’avais dit que tu étais sur une comédie, je crois, non ? Je ne sais plus son nom... fit-il semblant d’avoir oublié. Ca ne se contente que d’avoir trois pas chassés sur la droite et puis trois autres sur la gauche, c’est ça ? se moqua-t-il.

Oh. C’était bon enfant. Pour une fois qu’il pouvait l’enquiquiner en sa présence, il n’allait pas bien se gêner.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une décennie d'amitié ne se compte plus. Toujours là pour l'autre ! [Sidney]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Clash of Kings [Gamof Town]
» clarisse alana lewis ✤ ne compte pas sur moi pour t'emmener faire du shopping
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Venice Beach :: Home sweet home-