Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maya Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/10/2017
MESSAGES : 41

MessageSujet: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 0:10




" I am so clever that sometimes I don't understand a single word of what I am saying. "


"Maya Stewart"


◑ Nom Stewart, ce patronyme que tant d’autres avant elle ont porté. Celui-là même qui lui donne l’impression d’appartenir à quelque chose de plus grand. Plus qu’une famille, un clan. Un clan uni, plus proche que jamais et pourtant, elle le voit bien, qui semble chaque jour un peu plus s’éloigner d’elle. Etre la cadette avait cela de bien qu’elle était au centre de toutes les attentions, mais maintenant que ses aînés se sont établis, elle n’est plus que celle qui n’a toujours pas réussi à pleinement s’épanouir. La petite dernière qui devrait prendre exemple sur ses frères et sœurs. Et même entourée comme elle l’est, elle doit l’avouer, il lui arrive bien souvent de se sentir terriblement seule. ◑ Prénom(s) Maya, un prénom si simple qui porte pourtant de nombreuses significations. Dans la philosophie indoue, Maya signifie « illusion », ce qui, finalement, quand on y pense, correspond assez bien à la jeune femme. Celle qui vous donne l’illusion d’être satisfaite alors qu’elle sait bien qu’il lui manque quelque chose. Il manque toujours quelque chose pour être parfaitement heureux, pas vrai ? On ne sait juste jamais quoi.   ◑ Date et lieu de naissance 26 avril 1994, Los Angeles, Californie, USA. Elle est la seule enfant de la famille à être née et à n’avoir connue que les longues journées ensoleillées de la Californie.   ◑ Nationalité Américaine, Maya ne partage pas les mêmes racines que ses aînés, elle s’est d’ailleurs souvent demandé si ce n’était pas ça qui la poussait à se sentir différente et ce, quand bien même aucun ne le lui aurait reproché. ◑ Orientation sexuelle Hétérosexuelle selon toute vraisemblance. Elle s’est longtemps cru asexuelle à vrai dire, persuadée que quelque chose clochait chez elle parce qu’à l’époque où ses copines se mettaient à jaser sur les garçons, elle ne ressentait pas la moindre attirance pour ses camarades masculins. Pas non plus pour celles féminines, en fait. A vrai dire, elle était bien trop accaparée par le théâtre pour songer à ce genre de choses. Et puis, comme souvent, une rencontre a tout changé si bien qu’aujourd’hui, elle peut au moins dire qu’elle est bien loin d’être asexuelle. ◑ Statut civil Célibataire, c’est de famille il faut croire. Les Stewart ne sont visiblement pas faits pour être en couples, ou pas bien longtemps. On trouvera toujours quelques exceptions, leurs parents notamment, mais Maya, elle, a fini par comprendre qu’elle n’en faisait pas partie. Elle est vouée à être seule et a accepté son sort. ◑ Profession et/ou études Etudiante en arts du spectacle, spécialisée en arts dramatiques. Le théâtre, c’est sa vie. C’est bien simple, Maya joue la comédie comme elle respire. D’un habituel discret, il n’y a que sur les planches d’un théâtre que la jeune femme accepte de s’exposer, de se mettre à nue. Il n’y a que là qu’elle se sent vraiment libre. Mais plus encore que le théâtre, elle aime les comédies musicales et rêve d’en faire partie depuis qu’elle est gamine. Pour cela, elle a tout mis en œuvre et a eu le droit au soutien sans faille de ses proches. Cours de danse, de chant, de comédie, rien n’a jamais été trop beau pour la cadette de la famille. Malheureusement, il faut croire que le jour où elle fera ses preuves n’est pas encore venu. Pour le moment, elle se contente d’auditions et de petits rôles, mais bien entendu, ce n’est pas suffisant pour elle. On lui dit qu’elle est encore jeune, qu’elle a le temps, sauf qu'elle, tout ce qu’elle voit, c’est que ce temps-là se dilapide bien trop rapidement et que bientôt, elle ne sera plus bonne à rien. Et son rêve de gloire lui passera sous le nez. ◑ Quartier d'habitation Hollywood, studio. ◑ Qualités et défauts de ton personnage Secrète ; attachante ; souriante ; douce ; maladroite ; créative ; observatrice ; renfermée ; susceptible ; responsable ; rusée ; intelligente ; organisée ; loyale ; bienveillante ; casanière ; rêveuse ; défaitiste. ◑ Avatar Chloë Grace Moretz. ◑ Groupe La question sinusoïdale. ◑ Crédits .sparkle (avatar).

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Sa famille compte énormément pour elle, même si en digne sœur ingrate, elle ne leur avouera jamais. ≈ Depuis qu'elle est gamine, elle souffre d’asthme, mais elle le cache aux gens parce qu’elle refuse de passer pour plus faible qu’elle ne l’est. ≈ Grande amatrice de boissons chaudes, elle aime particulièrement celles qui ont un nom compliqué, comme les latte macchiato. ≈ Les pâtisseries françaises font parties de ses péchés mignons, elle ne peut pas s’en passer, même si c’est très mauvais pour sa ligne. ≈ Elle adore les animaux à tel point qu’elle a réussi à convaincre ses parents de lui offrir un chien sous-prétexte que les rues n’étaient pas sûres. Résultat des courses, elle partage maintenant sa vie avec un staffy du nom de Joker, bien trop gros pour son studio. ≈ Maya tient très mal l’alcool. Quoiqu’elle fasse, si cela implique de boire, alors ça se finira mal pour elle. ≈ Elle a souvent le nez dans un bouquin ou scotché devant un écran. Si elle adore le théâtre, il lui est difficile de ne pas lui préférer son cousin plus moderne, alias le cinéma. ≈ Après avoir pris des cours de danse pendant des années, on aurait pu penser qu’elle aurait la grâce et l’agilité d’une véritable ballerine, mais non. Elle est très légèrement maladroite… bon d’accord, elle l’est beaucoup. La moindre glissade sans raison, le moindre faux pas au pire moment, le moindre obstacle invisible ou encore le moindre lâchage d’objet fragile... c'est pour sa pomme. ≈ Ce n’est pas une grande romantique, ça non, mais étrangement, son roman préféré reste Orgueil et Préjugé. Elle aime la relation entre Darcy et Elizabeth, pleine de quiproquos, de rebondissements, et de tentatives de compréhension de l’autre pour finalement arriver à une acceptation des défauts de chacun. Bien sûr, par principe, elle n’avouera jamais qu’il s’agit de son bouquin favori, c’est son guilty pleasure. ≈ Elle est fan de la saga Harry Potter, du Seigneur des Anneaux, de Doctor Who et de tout ce qui s’apparente de près ou de loin à un univers fantastique ou de science-fiction ≈ Elle aime l’onomastique et s’intéresse beaucoup à l’étymologie des prénoms. ≈ Étrangement, elle a récemment développé une addiction pour les pommes et le chocolat, et pour les pommes au chocolat. ≈ Maya n’aime pas sortir et pourrait passer sa vie cloitrée dans son studio, assise sur son canapé à regarder des comédies musicales en chantant en cœur et par cœur avec les artistes.
Le petit cocon de ton personnage
Hollywood, quel beau quartier ! Nombreux sont ceux qui se damneraient pour vivre là-bas. Maya le sait bien. Et si son studio n’est pas bien grand, elle s’en contrefiche. Au moins, il lui appartient. Du moins, jusqu’à la fin du mois, avant qu’elle n’ait à payer un autre loyer. Ou plutôt que ses parents ne le fassent. Situé non loin de la demeure de sa frangine, Arizona, le mode de vie ne pourrait être pourtant plus différent. L’une vit dans une maison sublime qu’elle ne pourrait sûrement pas se payer si elle n’avait pas un si bon job et l’autre loge dans un studio modeste subventionné par papa-maman, seul avantage lié au fait d’être la dernière de la famille. Mais même si la cuisine de sa sœur fait la taille de son studio au complet, Maya ne pourrait être plus heureuse d’avoir enfin son indépendance… plus ou moins. Et puis quoi ? Elle n’a pas non plus besoin d’avoir une salle de bain immense, une salle d’eau avec douche, lavabo et toilettes lui suffit amplement. Et même si sa cuisine ouverte est minuscule, la taille de salon suffit parfaitement à ses entraînements de danse, ses répétitions théâtrales ou encore à accueillir ses rares amis et au moins la moitié de sa fratrie. Pour les grandes réunions, ils iront plutôt chez Arizona. Quant à sa chambre, certes elle a probablement la taille du dressing d’Holly, mais elle est cosy. Un lit double ordinaire trône fièrement au milieu de la pièce tandis qu’une armoire bien trop petite mène un duel colossal avec une bibliothèque-vidéothèque dans un coin de la pièce pour savoir laquelle des deux mérite le plus de garder sa place dans la chambre de Maya. Pour le moment, la bibliothèque, remplie de biographies de comédiens, de romans fantastiques, de pièces considérées comme des classiques et de films cultes, est en tête, mais l’armoire, qui se remplit petit-à-petit de costumes pour les représentations de la licence de la demoiselle, n’a pas dit son dernier mot. Ah ! tant de choses et si peu de place, en fin de compte.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Maya est la seule de sa fratrie à être née sous le soleil californien, qu’elle n’a d’ailleurs jamais quitté. Gamine, elle rêvait d’aventures, de voir du pays, de partir sur les traces de ses origines. Elle ne sait pas vraiment pour quelles raisons elle n’est jamais partie. Il y a quelque chose de rassurant à rester près du cocon familial. A ne pas trop s’éloigner de cette vie qu’on a toujours connue. Et puis, Los Angeles est si rayonnante, si amicale, si chaleureuse. Les gens partent parce qu’ils ne sont pas satisfaits, mais LA n’a jamais déçue la jeune femme. Elle a toujours été à la hauteur de ses attentes, elle lui a offert une enfance heureuse, une adolescence presque satisfaisante, de bons souvenirs. Que pourrait-elle demander de plus ?
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Maya est une rêveuse. Quand sa vie n’est pas à la hauteur de ses espérances, la jeune femme se réfugie toujours dans sa petite bulle intérieure. Sauf que le paradoxe est là. Maya est une rêveuse… réaliste. Oxymore résumant parfaitement l’essence-même de la jeune femme. Un oxymore, vraiment ? Rêveur et réaliste sont-ils à ce point opposés ? Bien sûr, pour beaucoup, un rêveur est perdu dans son monde, à tel point qu’il n’arrivera jamais à rien dans la vie. Tandis qu’un réalise se voit si bien ancré dans la réalité, qu’il ne pourra jamais s’en détacher pour mieux accéder à cet univers onirique apaisant. Et s’il était possible de s’ancrer dans la réalité tout en s’accordant un peu de répit, de temps à autre, pour se perdre dans sa bulle ? Nombreux sont ceux qui le font sans s’en rendre compte. L’erreur serait alors de croire que ces gens-là sont plus heureux que les autres. Ils ne le sont pas. Au contraire. Parce qu’ils ont bien trop conscience de cette fine ligne entre réalité et fiction. Ils savent qu’un rêve est un rêve, quand bien même on mettrait tout en œuvre pour le réaliser. Oui, un rêveur réaliste est défaitiste par définition. Maya a des projets, des rêves par centaines. Elle voudrait percer dans le showbiz, faire de sa passion son métier ; elle voudrait voyager, faire le tour du monde ; elle voudrait vivre un chamboulement du cœur tel qu’elle saurait qu’elle ne pourrait jamais s’en remettre ; elle voudrait se découvrir une nouvelle passion, quelque chose qui viendrait à changer le cours de sa vie. Mais voilà, elle sait aussi que le showbiz est un monde sans pitié, que le travail n’est qu’une moitié de garantie et que pour réussir, le facteur chance joue beaucoup trop ; elle sait qu’elle a trop peur de quitter son cocon, elle est même incapable de sortir de son Etat, comment pourrait-elle quitter son pays ? Oui, elle a trop peur, elle a peur aussi de tomber amoureuse, parce qu’elle ne sait que trop bien la douleur, la dépression, l’horreur que cela engendre. Elle a même peur de s’aventurer sur un nouveau chemin, de tester quelque chose de nouveau et d’apprécier, parce que justement, elle a peur du changement. Et elle en a conscience. Elle a bien réfléchi  à la question, un peu trop même, et c’est sûrement pour cela qu’elle se retrouve parmi ceux qui se posent la question sinusoïdale.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Oh elle en aurait des milles et des cents, des secrets à vous raconter. Les siens certes, mais surtout ceux de ses frangins. Au cours de ses vingt-trois années d’existence, elle en a entendu des choses terribles, des trucs à ne pas répéter. Elle en a fait quelques-uns aussi, pas autant qu’elle aurait voulu. Elle ne fait pas partie de ces filles rebelles pour qui la vie est un jeu. A vrai dire, face à l’acte, elle se pose bien trop de questions pour oser sauter le pas. Alors certes, elle a bien quelques squelettes dans son placard, des choses dont elle devrait avoir honte. Elle est capable de réciter toutes les répliques des films des années 80 genre the Breakfast Club ou Pretty in Pink, elle passe son temps à sortir des références de geek, elle connaît par cœur toutes les chansons Disney, elle a lu dix fois Orgueil et Préjugé mais dira toujours que cela a été fait sous la contrainte, elle rêve encore secrètement de recevoir sa lettre pour Poudlard et attend que Gandalf vienne la trouver, lorsqu’elle aura cinquante ans. Rien de bien transcendant, tout ça. Oh, pourtant, à bien y réfléchir, il y a bien quelque chose… oui, parmi ses quelques secrets dont elle ne parlera jamais, il y en a un qu’il faudra bien qu’elle révèle un jour ou l’autre. Un truc stupide. Certes, ce n’est pas le truc dont on se vante habituellement, mais pour autant, on n’en fait pas non plus tout un plat. Surtout à son âge. Et pourtant, bien souvent, Maya en a honte. Parce que voyez-vous, la dernière des Stewart est encore vierge. A l'heure où ses frères et soeurs ont tous sauté le pas, elle, elle en est encore à l'hésitation. Alors oui, dit comme ça, ça n’a rien de scandaleux. Elle pourrait même en être fière… s’il s’agissait-là d’un choix. Or, disons simplement que ce n’est pas le cas.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Manon aka missvenomania. Ton petit âge vingt-deux ans. Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens je tue des animaux aussi... oups, on avait dit pas les animaux. Sinon, je suis étudiante en master littérature.  fall   Personnage inventé ou scénario pré-lien. Où as-tu connu le forum? bazzart est notre ami. Un dernier petit mot ? Je suis rouillée, soyez indulgents. Je vous aime déjà. cute  

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=url de la fiche de présentation][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Chloë Grace Moretz</span> - Maya Stewart
[b]Maya Stewart : [/b][i]Hollywood[/i]
[color=green]♦️[/color] [b]Maya Stewart : [/b] [i]Etudiante en arts du spectacle, spé arts dramatiques.[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/10/2017
MESSAGES : 41

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 0:11



« In the great shipwreck of life, we all fall down. »


Enfance. Ah jeunesse dorée. Enfance adorée. Que ton monde est facile. Que tes rêves sont dociles. On dit qu’il faut que jeunesse se passe et toi, tu es passée bien trop vite. Pourtant, rien ne le présageait. Sixième et dernier enfant de la fratrie, née dans une famille aimante et unie, Maya n’aurait pu rêver plus belle vie. Elle est la princesse, la petite dernière et à bien des points, la favorite. On ne l’avoue pas à haute-voix, mais on ne peut s’empêcher de la surprotéger, de l’étouffer même. Pour le moment, elle ne s’en plaint pas. Elle viendra à le regretter. Et puis, Maya est belle. Elle a hérité de la douceur de sa mère et des yeux de son père. Une énième tête blonde au sourire angélique, une digne Stewart. Les gens l’aiment au premier regard, elle conquit les cœurs tout comme l’ont fait avant elle, ses frères et sœurs. A vrai dire, à tout point de vue, Maya est parfaite. Certes, elle est la plus timide de la fratrie, mais on le lui pardonne aisément. On se dit qu’elle finira par arrêter de se cacher dans les jupons de sa mère. Tous les enfants y passent. Oui, sauf que Maya, elle, n’est pas comme tous les enfants. C’est la cadette d’une famille de six. Et si cette place lui offre de nombreux privilèges, il apporte également son lot de désavantages. En l’occurrence, c’est son enfance qui en pâtit. A vouloir faire comme une grande, à chercher à imiter ses aînés, elle a laissé filé ses jours insouciants. Certes, ses proches la considèrent toujours une enfant, c’est leur rôle, après tout. Néanmoins, un œil extérieur ne pourra s’empêcher de noter la maturité avec laquelle la gamine Stewart s’exprime. A huit, quand tous les enfants rêvent de devenir pompiers ou bien maîtresses d’école, Maya sait déjà que sa vie professionnelle se jouera sur scène. Elle ne veut pas être actrice, comme certaines, elle veut être comédienne. Elle veut retrouver le plaisir de la première expérience. Ce sentiment de liberté éprouvé lors d’une représentation tout à fait anodine de sa classe où elle avait décroché le premier rôle. Car sur scène, Maya n’est plus Maya. Elle n’est plus la dernière Stewart, elle n’est plus une « sœur de ». Sur scène, elle est libre d’être ce qu’elle veut. Une princesse attendant ce fichu prince qui n’arrive jamais. Une femme victime d’une malédiction. Une divinité farceuse. Une suivante astucieuse. Diable ! Elle peut même être un homme si elle le veut. Jouer un rôle est si facile. Porter un masque l’est encore plus. C’est tout ce qu’elle veut faire. Du théâtre, que du théâtre. Et si au départ, ses parents ne sont pas convaincus, il suffit que la jeune fille sorte le grand jeu, les larmes et les longs discours, pour finir par obtenir gain de cause. Leur fille veut être comédienne et ils feront tout pour qu’elle y parvienne.

◇ ◆ ◇


Adolescence. Se mettre à dos l’essence-même de la joie. Entrer en conflit avec ceux qui comptent le plus pour nous. Une rébellion. Une révolte pour la liberté. Un passage obligé et pourtant, rétrospectivement regretté. La crise d’adolescence, cela dit, Maya ne l’a pas connue. Plongée à corps perdu dans sa passion, plus rien n’a d’importance si ce n’est le théâtre. Lorsque l’opportunité de créer une troupe au lycée se présente, la demoiselle n’hésite pas à la saisir. Ils ne sont pas bien nombreux, pas non plus très talentueux et encore moins appréciés par leurs camarades, mais ils s’en moquent. Comme bien souvent, dans l’adversité, ils se rapprochent. Motivés par leur passion commune pour les arts dramatiques, ils montent leur première pièce, un classique shakespearien. Une fois n’est pas coutume, Maya y tient le premier rôle. Et devant un public mitigé, elle dévoile une autre facette d’elle. Parce qu’au lycée, la gamine Stewart est discrète. C’est à peine si les gens la remarquent, certains camarades avec qui elle partage des cours depuis des années sont même incapables de la reconnaître. Et puis, outre son club de théâtre, la demoiselle n’a pas beaucoup d’amis. Elle pourrait, pourtant. Ceux qui la connaissent savent que c’est une fille drôle, gentille, douce. Qu’elle est toujours à l’écoute. Qu’on peut toujours compter sur elle. En soi, c’est une amie fidèle. Le problème n’est pas là. Le souci, c’est qu’à force d’avoir été surprotégée par sa famille durant son enfance, la jeune fille n’ose plus s’ouvrir aux autres. Elle a peur du regard de ses camarades, peur de ses camarades-mêmes et des gens en général et plus encore du monde qui l’entoure. Oui, Maya est angoisse. Si bien que pour se protéger, elle a tout simplement choisi de se cacher dans sa bulle. Au fil du temps, le théâtre n’est devenu qu’un prétexte. Un prétexte pour ne pas avoir à se sociabiliser. Un moyen de voiler ses peurs derrière le masque de la passion. Et pourtant, il ne lui faut pas grand-chose pour renouer avec cette passion. Lorsque l’occasion se présente, qu’elle monte sur scène, lorsqu’elle est face à ce public mitigé et qu’elle délivre une performance digne des plus grands, elle retrouve alors ce sentiment intense de liberté éprouvé lors de sa première représentation. Elle en oublie ses peurs, ses angoisses les plus profondes. Sa timidité n’est plus et l’espace d’un instant, elle se sent envahie d’un sentiment nouveau. L’excitation. Ce soir-là, le club donne sa meilleure représentation. Les parias du lycée sont acclamés, le temps d’une soirée. Et ainsi, sans même avoir à se concerter, les comédiens amateurs comprennent. Ils comprennent que leur rébellion à eux ne se joue pas dans leur vie quotidienne. C’est sur scène qu’ils mènent leur bataille. Leur révolte pour la liberté. Oui, ce sont des comédiens anarchistes. Et pour appuyer leur découverte, l’année suivante, ils décident de monter un Roméo & Juliette revisitée où Roméo n’est plus Roméo mais bien Romane. Le tabou se joue alors jusque dans la préférence sexuelle de Juliette. Le but est de prendre position, d’exprimer leur besoin de s’affranchir des conventions. Une fois encore le succès est au rendez-vous. Et plus que jamais, Maya est décidée à faire du théâtre son métier.

◇ ◆ ◇


Age adulte. Age ingrat. Personne ne t’aime. Si l’enfance est la préférée, tu es le rejeté. Maya, elle, te déteste tendrement. Tu as pris place dans sa vie bien trop rapidement. Elle se revoie encore sur scène, au lycée, plus éblouissante que jamais. Adulée à la nuit tombée, oubliée au petit matin. Passée d’étoile à vers de terre ne la dérangeait pas. Elle aimait pouvoir retrouver sa bulle, une fois la pièce jouée. Son petit cocon dans lequel gravitaient ses quelques amis et sa famille. Elle aurait bien aimé que tout cela ne change jamais. Qu’elle reste ad vitam aeternam une adolescente discrète trop éprise du théâtre pour faire attention aux gens autour d’elle. Sauf que le temps est un salaud. Et qu’il a sa façon bien à lui de vous rappeler que vous êtes trop vieille pour ces bêtises. Un diplôme, voilà ce qui a ramené Maya à la raison. Son diplôme de senior. Un bout de papier qui, sur le moment, paraît détenir votre avenir mais qui, en réalité, n’est rien qu’un bout de papier. Il sert juste à vous dire qu’il est grand temps que vous arrêtiez de vous prélasser de votre enfance dorée. Vous n’êtes plus un enfant, Maya n’est plus une gamine. Quoiqu’elle ne l’a jamais vraiment été. Pas assez longtemps, en tout cas. A dire vrai, il n’y a eu qu’une personne qui a été capable de la ramener à cette période insouciante. Il avait ce don de la faire sentir si jeune à côté de lui, si immature. Avec lui, elle avait d’abord eu envie de jouer. Pas comme le font les autres filles avec les garçons, ça non. Plutôt comme le font des enfants entre eux. Sans mauvaise intention. Elle voulait passer du temps avec lui, rire avec lui, former un lien avec lui, une connexion si spéciale qu’il aurait été incapable de s’en défaire. Et c’était étrange. Elle n’avait jamais ressenti ça avant. Elle se souvient même avoir songé qu’il s’agissait-là d’un truc d’adulte. Son diplôme en poche, elle n’était plus une ado, elle se prenait pour une grande. C’est là qu’elle l’a rencontré, c’est là que les choses sont parties en vrille. Tout les unissait et pourtant, tout les opposait. C’était un artiste comme elle, mais différent. Au théâtre, il préférait la photographie. Un étudiant comme elle, mais là encore, différent. Il était son aîné de quatre ans, il entrait dans sa dernière année, n’avait jamais été aussi près d’entrer dans la vie active. Un passionné comme elle, mais toujours différent. Il n’avait d’yeux que pour la photo, quand elle n’avait d’yeux que pour lui. Son intérêt pour elle avait été strictement professionnel : il la trouvait belle. Pas une beauté tape-à-l’œil, rien de ravageur. Plutôt quelque chose de léger. Une beauté naturelle. Et il voulait capturer cet éclat, mais il a capturé son cœur. Ça a été si soudain, si brutal. La demoiselle ne s’y attendait pas. On n’y s’attend jamais. Et pendant un temps, elle a cru en une potentielle réciprocité. A dire vrai, elle ne sait pas ce qui a bien pu se passer. Peut-être a-t-il vraiment joué avec ses sentiments ? Peut-être a-t-elle tout imaginé ? Au final, qu’importe ? Le résultat est le même. Un jour, Maya a décidé de passer outre sa timidité, de lui avouer ses sentiments et elle s’est faite gentiment envoyée sur les roses. Sa première peine de cœur a duré huit mois. Huit longs mois durant lesquels rien, pas même le théâtre, n’a semblé capable de lui remonter le moral. Par chance, les émois sentimentaux, c’est comme tout. Avec le temps, on les oublie. Et si Maya n’a pas oublié le garçon, elle a au moins fini par oublier la douleur. Elle s’est prise en main, est remontée sur scène, a recommencé à danser, à chanter. Les choses sont redevenues aussi ordinaires qu’elle l’était avant la tempête de sentiments. Elle a même fini par voir le bon dans cette histoire. Au moins, grâce à ce garçon, elle sait que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Que parfois, on est tellement pris dans notre passion, qu’on croit percevoir des choses qui ne sont tout simplement pas. Et surtout, la demoiselle qui n’avait jamais connu de déception avant cela a finalement appris que la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Rien n’est acquis, tout se construit. Et enfin elle sait aujourd'hui que, même si dans les deux cas, nous portons des masques, la réalité n’a vraiment rien d’une pièce de théâtre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Green
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2017
MESSAGES : 44

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 0:32

Bienvenue dans le coin Maya ! Je vois que tu as déjà bien avancé la première partie de ta fiche ! cute
Bon courage pour la suite léchouilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arizona Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 25/02/2017
MESSAGES : 463

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 0:42

OH MY GOD. OH MY GOD. OH MY GOD. OuaaaaaahOuaaaaaahOuaaaaaah
Comment je ne m'attendais absolument pas à voir Maya là. cute
Ce début de fiche est teeeeellement parfait en plus. amouramour
J'ai trop hâte de lire la suite maintenant. Exciting
So, fighting pour ta fiche ma belle. fight

& surtout, n'hésite pas si tu as la moindre question. cligne
Des tonnes de bisous d'amour. coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otto Winspire
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/09/2015
MESSAGES : 1652

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 0:45

Haaaaoooon ! Une nouvelle cousine pour mon Otto ! cute
Bienvenue parmi nous ! parce que le forum c
J'aime beaucoup ce début de fiche, pour quelqu'un qui se dit "rouillée", je trouve que tu envoies le pâté quand même ! omg
Bon courage pour la suiiite, plein d'inspiration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa D. Wilkerson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/02/2016
MESSAGES : 627

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 1:30

Bienvenue !!!

Non, non je ne ferais aucune comparaison avec Maya l'abeille ... Oh merde...C'est fait. Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Mais le pseudo de ton perso me rappelle aussi un perso que j'avais créé il y a plusieurs années : Malia. ^^

Ta fiche est géniale !!! L'imagination, tu en as à revendre ! omg omg omg Bon courage pour ton histoire !!! hola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Regan
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/07/2017
MESSAGES : 577

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 5:48

Bienvenue à toi ma belle !!!
Courage pour le reste de ta fiche !! mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin prétentieux
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 2652

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 7:48

Whaaa bienvenue parmi nous amour Je dois admettre que pour quelqu'un de rouillée tu te défends bien ahah :
Excellent choix de scénario et bon courage pour ta fiche hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Wilson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/08/2017
MESSAGES : 1741

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 7:52

Bienvenue à toi avec la magnifique Chloé Moretz !

Bon courage pour ta fiche, tu as déjà bien avancé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin bisounours
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 4080

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 7:52

Cette plume est superbe cute
Bienvenue parmi nous avec cette bouille adorable et ce choix de scénario Razz
Si tu as la moindre question n’hésite pas cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline Brady
Admin masseuse coquine
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017
MESSAGES : 660

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 8:07

Bienvenue avec la magnifique Chloé hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/09/2017
MESSAGES : 152

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 8:28

Bienvenue petite soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1588

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 10:21

Ohhh une Stewart de plus omg C'est Zackary qui va être "content" aussi huhu
Bienvenue à toi, Mistinguette hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko Yoshida
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2017
MESSAGES : 104

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 10:25

Les Stewart c'est une fratrie de lapin, en fait ? laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2017
MESSAGES : 74

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 10:29

Une soeur de plus Very Happy
Bienvenue parmi nous & bon courage pour la fin de ta fichette. héhé1 coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen A. Dickens
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2017
MESSAGES : 52

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 17:20

Bienvenue parmi nous avec la sublime Chloé heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana McGregor
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
MESSAGES : 303

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 17:33

POUALALA LE CHOIX TROP BIEN clow dans le bain
Bienvenue par ici et bon courage pour la suite de ta fiche cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clay Rodgers
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2017
MESSAGES : 38

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 18:33

Bienvenue sur le forum Very Happy

Bon courage pour ta fiche cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Stewart
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/10/2017
MESSAGES : 41

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 20:18

My, oh my, quel accueil !
Merci à tous pour vos gentils message de bienvenue, c'est adorable. coeur  Et tous ces compliments sur ma plume... que dire ! Pourtant, je vous assure que je suis rouillée. Bon, après je n'ai pas trop de mérite hein, le rp, c'est comme la bicyclette, ça ne s'oublie pas... il paraît. (dixit celle qui n'a jamais su faire du vélo).

Arizona; eh ouais, c'est moi que v'là ! On ne m'attend pas et bam, j'apparais ! Je suis un peu magicienne.  cligne
Non mais comme je te l'ai dit par mp, j'ai vraiment eu un coup de cœur pour cette famille et puis, avec un tel caractère, Maya promettait d'être fun à jouer, un peu chiante mais c'est comme ça qu'on l'aime. huhu
Enfin bref, j'ai craqué quoi !  cute

Otto;
ooooh, il est beau le cousin.  héhé Et ce prénom est un pu**** de palindrome ! J'aime.  coeur

Elsa; nooooooooon tu as osé ! Heureusement, tu te rattrapes avec tes jolis compliments ( coeur ) et la bouille d'Emma donc je te pardonne cette blague scandaleuse. le regard pervers

En tout cas, merci encore à tous pour cet accueil, je me répète mais vous êtes vraiment trop adorables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastar Black
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/09/2017
MESSAGES : 352

MessageSujet: Re: MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.   Jeu 12 Oct - 20:36

AHHHH mais c'est divin par ici
J'aime tout ce que je lis, j'ai hâte de découvrir l'histoire, ta Maya est parfaitement intéressante héhé1
Et ce choix d'avatar s'il vous plait, tout est vraiment magnifique jipépé fall
Je viendrai assurément exiger un lien (t'auras pas tellement l'choix, ne cherche point d’échappatoire mouais )

Bienvenue chez nous en tout cas  hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MAYA ☆ She's got you high and you don't even know yet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Prénsentation de Maya Henson
» [Décembre] Byul Maya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancœurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-