Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'es mon Koala, t'es mon Lapin, t'es mon Doudou ! [Raùl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne-Evangeline Baker
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2017
MESSAGES : 1588

MessageSujet: T'es mon Koala, t'es mon Lapin, t'es mon Doudou ! [Raùl]   Ven 13 Oct - 1:27






Raùl McGohan - Anne-Evangeline Baker
“ T'es mon Koala, t'es mon Lapin, t'es mon Doudou ! ”

Face à son écran d’ordinateur, Anne-Evangeline prit un air très concentrée. Dernièrement, elle avait battu son record en shootings et désormais, elle était en phase où elle triait ses photos et les retouchait. Rien de plus fastidieux comme boulot, mais bon, quand il fallait le faire, il fallait le faire ! Bon heureusement que ce n’était que le début de l’après-midi et qu’elle était loin de son service de serveuse pour la soirée car sinon elle n’était pas sortie de l’auberge. Ca lui laissait quelques heures devant elle.

Travaillant sur le comptoir de sa cuisine, la blondinette n’avait qu’à tendre le bras derrière elle pour se remplir sa tasse de café. Quoi ? On sentait la flemmardise ? Cela lui évitait de faire cinq cent fois l’aller-retour entre sa machine à café et son ordi. Enfin cela n’aidait pas, par contre, son problème d’aller-retour entre les W.C et ici mais ça, évidemment, c’était tout un autre problème.

D’ailleurs, en entendant que son café coule, la blondinette ne put s’empêcher de penser à sa meilleure amie, Victoire. Celle-ci lui avait annoncé une grosse mauvaise nouvelle : elle ne pouvait avoir d’enfants. C’était désolant. Vraiment... Il n’y avait pas plus horrible pour une femme de ne pas pouvoir enfanter un jour. Anne avait été là pour compatir et la consoler mais elle aimerait pouvoir faire plus. Peut-être qu’elle devrait lui offrir un cadeau ? Quelque chose ? Elle l’ignorait... Un voyage aux Caraïbes ? L’idée était géniale mais elle n’avait pas les moyens. Anne soupira, puis récupéra sa tasse remplie de café... En même temps, son portable sur le comptoir vibra. La blonde jeta son attention et remarqua qu’elle avait déjà trois messages non lus en retard. Merde. En y jetant un œil, elle remarqua que ce n’étaient que des messages de Raùl. Celui-ci devait bien s’emmerder et il demandait ce qu’elle faisait. Anne prit tout de même le temps de lui répondre « Wesh Raùl, la poule ! Je suis en train de passer mon temps à retoucher des photos ! Ca me soûle ! ». Même si Anne adorait faire des photos, l’humeur déteignait sur elle. Peut-être à cause de ses menstruations... ça expliquerait bien des choses !

Elle envoya alors son message à ce ... Raùl ! Quoi ? Vous ne connaissez pas Raùl ? Anne l’avait rencontré à un mariage, trois ans plus tôt. Elle était là en tant que photographe et lui en tant que traiteur. Ils s’étaient très vite bien entendu... Raùl appréciait apparemment le dessin et la photographie donc ça ne pouvait que les rapprocher. Puis, par pur hasard, ils s’étaient recroisés et depuis, ils gardaient contact. De plus, vivre dans le même quartier facilitait beaucoup de choses. Anne n’était pas encore au point de le considérer comme un meilleur ami mais elle appréciait sa présence et la complicité qu’elle partageait avec.

Bon, il fallait peut-être se reconcentrer sur son boulot. Buvant une gorgée de sa tasse, elle continua son boulot sans faire trop gaffe à ce qu’on lui répondait en SMS... Puis quelques instants plus tard, sa sonnette retentissait. En fait, elle ne retentissait pas, on jouait avec. Quelqu’un cherchait à faire le remake de Star Wars ou bien ? En fait, Anne pouvait se douter de qui il s’agissait : Raùl. La blondinette descendit de son tabouret et se dirigea vers sa porte pour l’ouvrir.

- P’tin ! T’as pas des chats à fouetter ?

Non. Anne n’était pas du tout d’humeur massacrante... Mais Raùl la connaissait suffisamment pour ne pas prendre ça personnellement. En fait, Anne savait que Raùl aimait bien la faire chier. En fait, si on devait décrire leur relation, ils étaient comme chien et chat : ils se faisaient chier mais s’adoraient. D’ailleurs, à peine ouvert la porte et à peine avait-elle gueulé que Raùl lui faisait déjà un câlin pour la saluer.

- Doudou !!! salua-t-elle alors en répondant à son câlin de salutation.

Non, Anne n’était pas de ces femmes encore avec ses sautes d’humeur. Comme si un câlin pouvait la calmer... ou presque ! Si la blonde était du genre très tactile, Raùl l’était encore plus à câliner presque à tout–va. Enfin, ce n’était pas une chose qui la dérangeait. Cette particularité rendait son ami très attachant... D’autant plus que c’était assez drôle car face à lui, face à ses 1m88, Anne paraissait vraiment naine avec ses 1m55. Après s’être détachée de son ami, elle s’écarta de la porte pour l’inviter à entrer dans son petit appartement.

- Allez entres, vilain bougre ! Fais comme chez toi mais sois calme ! J’ai du boulot ! lâcha-t-elle en se dirigeant vers son pc pour reprendre son taff tranquillement. Enfin, elle l’espérait.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
T'es mon Koala, t'es mon Lapin, t'es mon Doudou ! [Raùl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Civet de lapin aux épices
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Saturnin le Lapin
» Chaud lapin le papy...
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Beverly Hills :: Home sweet home-