Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haut les coeurs ! ~ PV : Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion Brentwood
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/10/2017
MESSAGES : 26

MessageSujet: Haut les coeurs ! ~ PV : Eileen   Mer 25 Oct - 16:37

Haut les coeurs !
feat Eileen A. Dickens
Il y avait ces journées vous ignoriez pourquoi mais la nostalgie s'emparait de votre coeur. Pour Orion il s'agissait d'une de ces journées et ce dès l'ouverture de ses yeux. Ce qui l'avait ainsi poussé à traîner un peu dans ses draps afin de se laisser apaiser et bercer par le rythme des vagues. Les yeux clos, les souvenirs apparaissant derrière ses paupières fermées, avant qu'une personne ne fasse son apparition devant ses rétines : Eileen. Un doux grognement se fit entendre s'en suivi d'un rire léger. Certainement que la jeune femme lui aurait botté le derrière de se morfondre ainsi, de se laisser divaguer dans ses souvenirs alors qu'il pourrait agir. Los Angeles la ville de toutes les possibilités. Son regard dérivant sur le dossier posé sur sa table de nuit. Quelques informations sur la jeune femme, rien de trop personnel mais de quoi l'aiguiller dans ses recherches. Manifestement pas assez vu que cela faisait quelque jour que l'agent fouillait, cherchait une piste viable. Néanmoins Dickens pouvait n'être qu'un nom d'emprunt comme le sien. Cependant Orion n'était guère utopiste, bien avant de venir ici il s'était figuré que les recherches prendraient du temps, et c'était ce qui se passait. Mais la ville permettait d'offrir un refuge, de se faire oublier, de se cacher. Avouons-le sa tête était certainement mise à prix. On enfermait pas le plus gros caïd de drogue de New-York sans en subir les conséquences. Encore davantage lorsqu'il s'agissait de votre propre géniteur. Ici il n'était qu'un visage parmi tant d'autres et non le fils de untel.

Ainsi quelques minutes plus tard que le dit fugitif se détendait sur sa planche. Prendre quelques vagues qui venaient engloutir sa nostalgie et lui redonnait de l'énergie de par le mouvement de l'eau avant de daigner se rendre en ville pour la journée. Indéniablement l'agent fédéral était un acharné, néanmoins il ne souhaitait pas laisser partir cette jeune femme sur un mensonge. Pas alors qu'elle pensait qu'il était le digne fils de son père, ho ça non, l'ADN ne définissait pas qui vous étiez. Tous les monstres après tout ne faisaient pas de choses monstrueuses. La ville était immense, bien qu'il s'était renseigné sur quels quartiers faire ses démarches, en imaginant que les gens ne se méfieraient pas. Et si c'était le cas, il avait tant qu'assez espoir pour que ces personnes là remontent l'information jusqu'à Eileen. Puis avouons-le, notre vacanciers pouvait ainsi jouer un peu les touristes et réfléchir à travailler où non en tant que consultant au sein de cette ville. Diantre il parvenait à s'enticher d'une femme loin d'être simple, mais à dire vrai leur relation d'entrée de jeu fut tumultueuse. Ne baissant ainsi pas les bras il se retrouvait à naviguer, manger dans un petit restaurant italien, se liant de connaissance avec les propriétaires lui permettant d'exercer son italien natal et ainsi nouer des liens. Les réseaux, c'était important, surtout au sein d'une grande ville.

Malgré toute la meilleure volonté du monde, aujourd'hui encore cela ne semblait rien donner. Il allait rentrer bredouille encore une fois. Mais le brun décidait de terminer cette journée sur une note positive, prenant de quoi manger à emporter, avec une bière, musique sur les oreilles afin de se poser sur la plage. Néanmoins est-ce que l'on vous avait déjà dit que le destin s'acharnait à parfois vous réserver quelques surprises ? Le regard fait d'azur et d’émeraude avait alors buté sur le ponton. Un signe ? Peut-être bien, alors que le soleil continuait sa course pour se coucher il se dirigeait vers ce ponton, lieu de rencontres impromptues. Pourquoi ? Souvenez-vous, la nostalgie en cette journée. Eileen & lui avaient pour habitude de souvent se retrouver à New York sur l'un d'entre eux, soir ou matin, se déconnectant quelques instants des affaires de drogues loin de réaliser que tous deux œuvraient pour les "gentils". Douce ironie. S'asseyant ainsi tranquillement et déballant son butin fait de victuaille et de bière, Orion était loin de s'imaginer qu'il allait enfin trouver après tant de jour la personne qu'il cherchait.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen A. Dickens
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2017
MESSAGES : 65

MessageSujet: Re: Haut les coeurs ! ~ PV : Eileen   Mer 25 Oct - 19:04

Les fantômes du passés
Sur un pont !
Eileen ✧ Orion
Je commencer la journée tranquillement, mon vol venait d'attérir et j'étais étrangement en pleine forme. J'avais du quitter Los Angeles pour retourner à New York quelques jours, juste le temps de finaliser quelques déclarations sur son infiltration. Le procés finirais par avoir lieu et n'y assistant pas pour sa sécurité tout devait être au point avant qu'il ne commence. Bien sur, je n'avais pas eu le loisir de me ballader dans cette ville si chere à mon coeur, mais à quoi bon de toute manière je n'y resterais pas, alors autant ne pas se faire du mal. Mon vol à était plutôt agréable, j'aime bien prendre l'avion alors ça ne me dérange pas les aller/retour de la sorte. Avant de rentrer chez moi, je décide d'aller boire un petit café, j'adore regarder les gens courir partouts, regarder leur montrer et être complètements stresser. Moi je prends les choses comme elle vienne en génerale, surtout ces derniers temps, je suis sur des affaires assez classiques, le temps de bien me remettre de ma dernière enquête qui avait été de loin la plus difficile. Tellement de choses ne s'étaient pas passer comme je l'aurais voulus, en premier lieu ne pas s'enticher d'un des suspect, la seule règle que je m'imposais je l'avais transgresser ! Revenir à New York m'avait refait penser à Orion, même si je me l'interdisais, il revenait bien trop souvent dans mes songes, pour ne pas avoir compter. Enfin bref, je n'allais pas encore repenser à cette homme, il était ma plus grosse erreur et je ne me permettrais pas d'avoir des regrets autre que de m'être amouracher de lui.
Me voilà de retour à la maison, je laisse mon sac dans l'entrée, je le rangerais plus tard. J'ouvre le frigo en retire un restant de pizza et me rend compte en ouvrant la boite que cette chose n'ai plus vraiment comestible depuis quelques jours déjà ! J’attrape donc mon portable est décide d'aller au restaurant avec mon meilleur ami, nous passons deux bonnes heures là-bas, profitant de mon retour de New York pour parler de notre belle ville ! Enfin une rencontre faite dans la grosse pomme et dont je puisse être reconnaissante. Une fois nos estomac remplis, je le laisse retourner au travail et rentre chez moi, une petite sieste s'impose, finalement ce petit vol de nuit ma peut-être un peu fatiguer. Quelques heures plus tard me voilà en pleine forme, j'enfile un short, un débardeur noir ma paire de basket la moins usée et je décide d'aller courir un peu. M'étant les écouteurs bien enfoncées dans mes oreilles je décide de laisser tourner la playlist. J'adore courir, depuis que je suis revenue à Los Angeles, c'est un de mes petits plaisirs, il faut dire que la ville à plus d'un beau paysage à son actif. Au bout d'une bonne heure, je décide de faire un petit détour par un petit pont sympathique où j'aime me poser de temps en temps. Je dois bien avouer que c'est un des rare moment de nostalgie concernant Orion que je m'accorde. Arrivée sur place, je ne vois pas tout de suite que quelqu'un si trouve déjà, j'enlève mes écouteurs et finies par me rapprocher de la personnes présente avec moi sur ce pont. Se trouvant de dos, je devine seulement qu'il s'agit d'un homme, sur le coup je me dit qu'une de ces bières me tenterais bien, ce qui me pousse d’ailleurs à lui en demander une. Salut l'inconnue, tu n'aurais pas une bouteille en plus pour une jeune demoiselle assoiffée ? Offrant mon plus beau sourire j'attend que l'homme se retourne pour me répondre.
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Brentwood
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/10/2017
MESSAGES : 26

MessageSujet: Re: Haut les coeurs ! ~ PV : Eileen   Jeu 26 Oct - 11:14

Haut les coeurs !
feat Eileen A. Dickens
Le destin. Les avis étaient mitigés et divers quant à cette notion. Certains ou certaines y croyaient, d'autres s'en fichaient et les autres affirmaient de manière ho combien virulente qui rien ne régissait leur vie. Honnêtement Orion était de ceux qui s'en fichaient éperdument. Sans avis réel sur la question, néanmoins il croyait sincèrement à la répercussion de nos actes sur notre vie, celle présente ou future. Mais pensait que rien était immuable ou gravé à jamais dans le marbre. Nos actes définissaient qui nous étions après tout, il n'en retournait que de nous que choisir l'héritage que l'on laisserait derrière nous, notre trace sur cette terre. Du moins c'était jusqu'à cette rencontre. Aujourd'hui le jeune homme tendait à se dire qu'il pouvait bien y avoir un peu de magie. Commençant à croire à toutes ces légendes lues. Quelles étaient les probabilités d'une telle rencontre par deux fois ? Presque nulle, non irréalisable soyons honnête après tout. Finalement le destin semblait être prompt à lui prouver son existence en le poussant à revoir Eileen. L'océan parvenait à le faire replonger dans certains souvenirs heureux, l'odeur, les bruits l'amenant presque sur ce fameux pont à New-York. Il se souvenait qu'une soirée rude l'avait poussé en dehors de la zone avec la jeune femme trouvant ainsi tous deux du réconfort à travers les vagues. Puis à mesure du temps ça n'était pas les vagues et tant le lieu qui importait, c'était cette bulle temporaire dans laquelle ils sep longeaient. Parfois pour partage un Starbucks ou même un repas sur le pouce, le temps de s'éloigner de tous les faux semblants et du gang. Doux paradoxe ces deux là se repoussant à cause d'une certaine morale, mais ne pouvant s'empêcher de demeurer trop loin. Cette conclusion tirait un rire doux et léger à notre surfeur, avant de se figer sous une voix ho combien familière, les yeux s'écarquillant. Etait-ce un mirage ? Non une bière ne suffisait largement pas à allonger l'agent. Le coeur partant dans une valse endiablée, avant de prendre une profonde inspiration attrapant une des bouteilles. Deux choix s'offrant à lui. Le premier étant de ne guère se retourner et jouer les ignorants, ou le second étant d'accepter de se retourner et donner un nouveau souffle avec leur histoire ayant pour risque que le mot "Fin" y soit rapidement inscrit. Mais n'était-ce pas ça la vie, prendre des risques sans en connaitre les conséquences ? Hé bien oui, ainsi vous vous doutiez du choix d'Orion. Ainsi l'italien se levait, bouteille pleine en main avant de consentir à se retourner un sourire aux lèvres, la question étant : Que dire ou faire ? A quoi bon réfléchir, agissons. La main tendant la bouteille pleine vers Eileen, le regard se réchauffant : "J'ai cru que je ne te retrouverai jamais." Une phrase lourde de sous-entendus manifestant un réel désir de la retrouver et un travail de recherche depuis quelques jours déjà. Maintenant c'était quitte ou double connaissant le caractère assez impulsif de la jeune femme. "Je devrai presque te botter le derrière, mais en tant qu'agents fédéraux manifestement nous devons montrer l'exemple et éviter je crois de nous donner en spectacle." Les sourcils se haussant tous les deux, la main toujours en suspens avec la bouteille. Une sorte de choix décisif. Si la jeune femme buvait celle signifiait qu'elle serait ouverte à une plus longue discussion et peut-être plus. Eileen avait les cartes en main, et l'information comme quoi techniquement ils étaient du même côté et ce depuis le commencement. Surtout que je viens en ces lieux en paix.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Haut les coeurs ! ~ PV : Eileen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haut les coeurs chez les motards ? (Bree)
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Venice Beach :: Beach and Pier-