AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pétage de plomb ft. Skylar&Meg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Mer 13 Déc - 18:08


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

Je ne connaissais rien de mieux que le shopping pour se changer les idées, pour se vider la tête. On ne peut pas dire quand ce moment les choses se passaient bien chez les Neverson. Surtout dans nos vies sentimentales. Mes deux grands-frères venaient de se faire larguer, Liam par Victoire on ne sait pas trop pourquoi et Dean par Layce parce qu'elle aimait un autre abruti de première. Surtout le jour de leur mariage, alors là franchement cela avait été le pompon. Pourquoi avoir accepté le mariage si c'était pour le larguer le jour J ? Décidemment cette fille je ne la comprendrais jamais et heureusement. Cette blondasse là. Oui bon j'évite d'employer ce genre de mots devant mon frère, mais derrière j'en pense pas moins. Je ne pouvais vraiment pas la sentir depuis le début cette fille et finalement, j'avais bien raison. Rahlalala. C'était surtout à imaginer la tête de mon frère maintenant qu'il se retrouve tout seul, il était complètement déprimé. Ce qui pouvait parfaitement se comprendre après ce qu'il s'était passé. Il ne voulait même plus sortir de son appartement, du moins le minimum possible. On peut dire oui que ça m'inquiétait quand même un peu, après tout c'était mon frère donc c'est normal. Quant à mon cas, n'en parlons pas. La seule qui pouvait encore s'estimer heureuse c'était Joyce elle, elle était mariée depuis bien longtemps et tout allait bien dans sa vie, du moins à peu près donc c'est ce qui compte.

Direction le centre commercial pour cet après-midi. Il fallait que je trouve de nouvelles idées pour mes tee-shirt et en tant que styliste, je ne connaissais rien de mieux que les boutiques pour trouver chaussures à son pied comme on dit. Surtout avec la patronne que j'ai, il valait mieux faire les choses bien, même très bien. Avec Venus, oui c'était comme ça, mais si on était en bon terme, on peut dire oui que c'est une femme d'affaire qui me fait plutôt peur. Surtout qu'en plus c'est la mère de mon meilleur ami, alors il n'y avait pas que sur le lieu de travail que je pouvais la croiser mais également à son domicile. Me voilà donc devant une boutique de fringue que j'aime bien, là où je venais assez souvent justement avant de devenir styliste et me créer de propre vêtement. Je fis un rapide coup d'oeil dans les moindres recoin de la boutique avant de vraiment tomber sur quelque chose de parfait. Il me fallait le meilleur, le meilleur tee-shirt de la boutique. Même le meilleur tee-shirt du centre commercial qui l'était à mon goût. Une jeune femme rousse à côté de moi, on était en train de regarder le même tee-shirt. Maiiiis le seul exemplaire. Il n'y en avait qu'un. J'avais commencé à l'attraper par un bout, alors que la rouquine fit la même chose à un autre bout du tee-shirt. "Bah ça va, faut pas vous gêner !" Dis-je donc. Ouais je l'avais probablement pensé dans la tête, mais sans le vouloir c'était sorti à voix haute.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 566

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Jeu 14 Déc - 10:25

Bon, j’ai la famille biologique la plus dingue qui soit je pense ! D’abord j’ai mon père qui refuse de me voir et ensuite il me vient en aide comme une petite fleur et surtout comme si de rien n’était par la suite. Déjà là je ne comprends vraiment pas. Bon les autres ont l’air un peu plus sympa et c’est rassurant. Je ne dois certainement pas tenir grand-chose de mon père au vu de comment il se comporte avec les gens en général. Non, je ne suis pas du tout comme lui et ça entraine quelques questions de ma part sur : mais qu’est-ce que je peux bien avoir à voir avec lui ?! Non mais vraiment ! Déjà la couleur de mes cheveux ne vient pas de lui, du coup ça doit remonter à plus loin soit du côté de maman soit du côté de .. Bah de lui. Oh bon sang maman … C’est dur comme sentiment, j’ai mal partout à chaque fois que je pense à elle, comme si un poids énorme s’abattait sur moi pour ne pas me lâcher jusqu’à ce que j’arrive à penser à autre chose. Et c’est tellement dur de ne pas penser à elle. La douleur est bien trop présente maintenant que j’ai pu retrouver Raphaël, je n’avais plus vraiment de but à atteindre ou une activité à mener à bien, je me retrouve orpheline de mère et je fini seulement par le comprendre maintenant. Bien entendu j’ai toujours mon meilleur ami qui est là pour veiller sur moi mais ce n’est pas encore ce que je veux. Je voulais trouver une famille aussi aimante que l’était la mienne, je voulais retrouver le sourire en un clin d’œil et j’imaginais que le bonheur serait immédiatement là en retrouvant mon père. Malheureusement il n’en est rien … Et je me retrouve de nouveau seule parmi tant d’inconnus sans savoir que faire, sans savoir qui je suis vraiment. Seule ma mère aurait été de bon conseil en ce moment mais elle n’est plus là pour pouvoir me montrer quel chemin prendre.

Alors je déambule dans les rues à la recherche de quelque chose d’assez sympa à faire ou qui me donne envie. Et la seule chose que j’ai pu trouver c’est le centre commercial. J’adorais faire les boutiques avec ma mère avant, nous adorions chercher des tenues les plus affreuses les unes que les autres pour pouvoir les essayer et se dévoiler au grand jour avec. Bien entendu on ne les achetait pas mais au moins on s’amusait et chaque seconde passées avec elle était un éternel amusement, toujours. Mais aujourd’hui le cœur n’était pas à trouver des fringues horribles. Non, j’avais plutôt envie de renouveler ma garde-robe et d’essayer de me trouver quelques trucs sympas à me mettre pour éviter de mettre encore et encore les mêmes vêtements jour après jour. Oui, il était temps que j’essaye un peu de changer de fringues et d’en trouver des nouvelles même si celle que je porte me vont très bien et ne sont en rien sale ou usée.

Je trouve donc des vêtements sympas dans une première boutique mais rien qui ne retienne vraiment mon regard. Alors je continue ma visite, retrouvant un peu le sourire en imaginant ma mère avec moi et les commentaires qu’elle ferait sur les tee-shirts dans lesquels je poigne de temps à autre. J’imagine sa tête complètement défaite en me voyant prendre un jeans troué, je l’entends déjà me dire que pour le prix elle aurait pu faire les trous elle-même dedans. Et je souris, c’est un peu comme si elle m’accompagnait durant cette petite virée improvisée. Mais en arrivant dans la boutique je compris que j’allais carrément dévaliser le magasin. C’est à ce moment-là que j’ai vu ce fabuleux tee-shirt qui n’attendait que moi. Non vraiment il était fait pour moi ! Mais lorsque j’arrivais devant je remarquais très vite qu’il n’y en avait plus qu’un et qu’une autre brune le regardait aussi. Et pile au moment où je mets la main dessus voilà que l’autre le prend en même temps que moi ! Et le pire c’est qu’elle s’énerve encore en plus ! « Je vous demande pardon ?! » Je commence, outrée de l’entendre parler sur ce ton. « Non mais vous pourriez le lâcher, j’étais là en premier ! » Je lui parle sur le même ton, non mais elle a cru que j’étais sa pote ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Ven 19 Jan - 23:12


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

J'allais au centre commercial aujourd'hui. Je voulais de nouvelle fringue pour pouvoir me donner des idées pour mon métier de styliste. Je travaillais chez ❝her.❞ et comment dire que ma patronne était vraiment assez stricte, alors forcément qu'il fallait que j'ai de bonnes idées et que je trouve la chose importante à faire, et pas n'importe laquelle qui pourrait convenir que très peu. Il me fallait LA chose, LA meilleure. Il me fallait tout simplement le top du top. C'était très primordial pour moi et pour mon avenir professionnelle pour le coup. Heureusement que j'appréciais beaucoup le shopping parce que je savais comme d'habitude que j'allais y passer des heures, c'était toujours comme ça. Cela avait été toujours de tel. J'avais déjà fait tellement de magasin sans rien y trouver, rien qui pourrait me convenir en tout cas. Même s'il y avait pourtant de belle chose, ce n'était pas ce que je cherchais pour que tout soit parfait pour mon job. Quelques minutes plus tard, je me retrouvais donc devant un autre magasin. J'avais quand même un peu l'espoir d'enfin trouver mon bonheur dans celui-là, sinon je repartirais malheureusement les mains vide après cette journée shopping.

En tournant quelques minutes, je trouvais donc mon bonheur. Un tee-shirt qui était franchement pas mal. Le sourire me vient sur les lèvres en attrapant ce fameux tee-shirt. Je l'attrapais donc, mais je voyais bien qu'il ne voulait pas venir jusqu'à moi. Une autre jeune femme rousse le tenait à l'autre bout du vêtement. Je ne pouvais donc pas m'empêcher de lui dire de ne pas se gêner, limite à me l'arracher des mains comme ça. Certe je n'allais penser dans ma tête, mais il était finalement sorti à haute voix. Peut-être donc que je pouvais paraître pour quelqu'un de malpoli ou quoique ce soit d'autre, mais en même temps je tenais déjà le tee-shirt en main et la jeune femme me l'avait pris à l'autre bout. Alors franchement, il y avait de quoi se poser des questions. Je le pense, du moins. D'ailleurs la jeune femme avait plutôt l'air surprise oui parce que je venais de dire. Me demander de lâcher le tee-shirt ? Elle l'avait vu en premier ? Ça me donnait juste envie d'éclater de rire, s'te plait. C'était du foutage de gueule. Je l'avais vu en premier ce tee-shirt et maintenant la voilà à me demander de le lâcher. Elle est sérieuse cette fille. Oulala je sens que ça peut rapidement très mal partir. "Heu, c'est moi qui l'avais en premier entre les mains." Dis-je donc à la jeune femme. Après tout, j'étais honnête. Je l'avais pris en premier, c'était bien la vérité. "Alors, ça serait plutôt à vous de le lâcher !" Rajoutai-je donc. Ce qui me semblait tout à fait normal, pour le coup. Il était à moi et personne d'autre, il fallait juste qu'elle me donne le reste du tee-shirt qu'elle avait entre les mains.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 566

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Dim 11 Fév - 12:06

Je n’en revenais pas. Cette fille pensait réellement être la première à avoir vu ce t-shirt. Sauf que non, j’étais la première et je pouvais largement en témoigner. Enfin je n’en sais rien mais je sais que j’ai raison et cela suffit pour me convaincre de toute manière. Pas la peine de monter sur ses grands chevaux, cette fille le sait très bien et je ne suis pas prête à capituler. Celle-ci me dit d’ailleurs que ce serait plutôt à moi de lâcher le morceau de tissu que je tiens entre les mains. « Non je ne vais pas le lâcher car je l’ai vu en première ! » Et qu’elle parte voir ailleurs si j’y suis ! Non mais sérieusement je n’ai jamais vu quelqu’un se comporter de la même manière qu’elle. Je pensais d’ailleurs que ce genre de chose ne se passait que dans les films également. « Nous pouvons même aller demander les films des caméras de surveillance car je suis certaine d’être la première et que tu n’avais rien à voir avec ce t-shirt avant que je ne pose la main dessus ! » Je râle une nouvelle fois tout en la regardant droit dans les yeux, pas question de lâcher prise. Ce serait mal connaître mon caractère ou même le caractère de ma famille toute entière. Il suffit de voir mon père pour savoir de qui je tiens. Enfin, ça j’ai réussi à le comprendre seulement en apprenant à connaître l’homme en question depuis très peu de temps. Il est chiant, têtu et agaçant et on peut dire que ces trois mots me caractérisent très bien aussi et c’est donc avec bonheur que je les associe pleinement à moi dans ce genre de moment, la digne fille de mon père. Enfin de Raphaël … Ouais mon père … C’est bizarre comme mot finalement surtout que je ne le connais absolument pas de base.

« Je tiens à préciser une nouvelle fois que je suis arrivée la première alors si tu pouvais être bien élevée et lâcher prise ce serait vraiment agréable, parce que je n’ai pas du tout envie de me battre aujourd’hui. » Mes paroles sonnant plus comme des menaces lassées que par de réelles menaces envers elle. Même si je suis prête à lui mettre une raclée si elle commence à vraiment m’énerver. Pourtant je ne suis pas vraiment sûre et certaine de savoir me battre mais je peux essayer et je suis sûre de pouvoir dominer dans ce domaine aussi. Je n’ai pas vraiment envie de m’énerver non plus mais il faut dire que cette fille me tape sur les nerfs en pensant que sa petite personne était la première, et bien non ! Ça va lui faire mal de l’admettre mais elle ne peut pas être première dans tous les domaines cette petite brunette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Mer 28 Fév - 18:45


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

Je n'avais jamais vu ça de ma vie, c'était quoi cette fille. Sérieusement quoi, elle abuse. Entendre que je devais lâcher ce tee-shirt, mais ça me sortait par les oreilles. C'était moi qui étais là la première et point barre, il n'y avait pas à chercher midi à quatorze heures. Je restais donc pour l'instant plutôt calme dans mes paroles, du moins pour l'instant parce que si elle continue comme ça, je n'allais pas pouvoir garder mon calme encore bien longtemps. Même si ce n'était pas trop mon genre, mais me faire marcher sur les pieds comme ça, ça n'était pas dans mon habitude non plus. J'étais ici avant la rousse alors c'était tout simplement à elle de lâcher ce haut. Je n'allais pas me laisser faire, j'en avais besoin pour mon métier de styliste alors je n'allais pas me laisser dépasser par cette jeune femme. C'était hors de question ! Moi qui disais que je l'avais vu en première et elle qui disait qu'elle l'avait vu en première. Je ne sais pas comment on va se sortir de cette histoire. Ça va finir en grosse merde. Si ça se trouve au final, aucune de nous terminera avec ce tee-shirt. Pourquoi il fallait que ce genre de choses m'arrive à moi, sérieusement. Je n'avais pas besoin de ça aujourd'hui, mais c'était trop tard maintenant. Cela allait vraiment partir en vrille. Ça ne pouvait que me faire sourire davantage quand la jeune femme rousse me disait une nouvelle fois qu'elle l'avait vu en premier. La grosse blague.

Aller chercher les caméras de surveillance, ça lui permettrait de voir que j'étais la première en tenir ce tee-shirt oui. Elle en était certaine d'être la première, rien qu'à imaginer la tête qu'elle pourrait faire en voyant les vidéos des caméras de surveillance, ça me faisait intérieurement éclater de rire. Elle pourrait au moins voir qu'elle n'était pas la première, mais que c'était bel et bien moi qui étais ici la première avec ce tee-shirt dans les mains et puis c'est tout ! "Si on regarde les vidéos, tu verras plutôt que c'est moi oui qui avait le tee-shirt entre les mains en premières !" Dis-je donc à la jeune femme. Ce qui était tout bêtement et purement la réalité. Il ne fallait pas non plus me prendre pour une conne, hein. C'était moi la première qui avait vu ce haut, alors c'était à elle de me le laisser et enfin nous pourrions retourner à nos petites vies.

Moi être bien élevée, non mais elle cherchait vraiment la merde celle-là ou quoi. Elle veut qu'on se batte toutes les deux ? C'est l'impression que j'ai là pour le coup parce que je n'allais pas lâcher l'affaire aussi facilement, ce n'était pas mon genre. "Moi je suis bien élevée, mais toi par contre, ça ne m'a pas l'air d'être le cas !" Dis-je donc à la rouquine. Après tout, si elle m'agressait, je n'allais pas me laisser faire et continuerai dans son sens, peut-être que c'était stupide mais bon, je voulais ce tee-shirt et je l'aurais d'une façon ou d'une autre tout simplement. "Moi non plus, je n'ai pas spécialement envie de me battre... Mais si tu ne veux pas lâcher ce tee-shirt, on va bien être obligé d'en arriver là, malheureusement." Expliquai-je donc. Je tenais à avoir ce tee-shirt, et je l'aurais d'une façon ou d'une autre. J'en suis sûr.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 566

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Mer 7 Mar - 10:11

Le pire dans cette histoire c’est que cette pétasse continue de me taper dans le système. Je ne vais pas commencer à lui raconter ma petite vie triste pur qu’elle finisse par le lâcher vu que je suis certaine qu’elle serait capable d’enchérir plus fort encore sur le sujet ! Genre, qu’est-ce qui pourrait être pire que de perdre ses parents et de comprendre que son père n’est pas son vrai père dans la même putain de journée ?! Bah cette conne risque de me raconter que son chien est mort d’une crise cardiaque aussi et que le chat s’est suicider en sautant du toit de la maison ! Non, cette conne n’est pas du genre à vivre dans une jolie maison alors je dirais plutôt que le chat s’est suicider en avalant une paire de chaussette sale dans la benne à ordure qu’elle appelle certainement appartement ! Bref, je ne l’aime vraiment pas cette fille et m’énerver est la dernière des choses à faire en cette douce journée pourrie. « Mais putain tu vas finir par le lâcher ouais ! » Je perds patience alors qu’elle enchérit en disant que ce serait elle qu’on verrait sur les caméras de surveillance. Aucune bonne volonté sérieusement ! Puis elle continue en disant que je suis mal élevée cette peste ! Non mais d’où elle ose critiquer ma mère sérieusement ?! Parce que si j’avais été élevée par mon véritable père là j’aurais encore pu lui donner le point mais là c’est juste hors de question ! On n’attaque pas ma mère encore moins maintenant vu qu’elle est morte ! Puis la voilà en train de gentiment dire qu’elle n’avait pas envie de se battre mais que nous allions y arriver si je ne lâchais pas le t-shirt. OK. Elle m’a pourri la journée la connasse. C’est fini d’être gentille. Mesure de diversion une deux points zéros mise en place.

Je mime alors sur mon visage un grand sourire niais comme si l’agent de sécurité était venu faire un tour dans notre direction. « Désolé monsieur l’agent, nous réglons simplement un léger différent … » Je m’excuse envers une personne invisible et l’autre nouille arrive à se retourner pour voir qui peut bien arriver dans son dos. Ni une, ni deux, me voilà tirant de toute mes forces sur le tissu pour le dégager des mains de l’autre fille, on se serait crue pire qu’un jour aux soldes ou lorsqu’un pot de chocolat est dans une réduction de folie au supermarché du coin ! Sauf que j’ai réussi à avoir le t-shirt et que l’autre bécasse réussi à comprendre la ruse, c’est qu’elle n’est pas blonde mais brune ! Alors que je réussi à faire quelques pas en courant en direction de la caisse, pas question de passer par les cabines d’essayage pour le coup, elle fini par me coincer entre deux rangées de vêtements. Tel Tom et Jerry dans une course effrénée, me voilà tournant entour d’un portique portant de jolies petites robes d’été dont je prends les cintres pour lui lancer au visage et ralentir sa course. « Abandonne ! Il est à moi maintenant ! » Je ris à moitié tellement je me suis complètement débile à mon tour mais ça a la peine de me remonter le moral et j’en avais bien besoin. D’une dose de folie dans ce monde qui part totalement en couille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Sam 24 Mar - 15:16


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

J'avais besoin de ce tee-shirt. Elle avait intérêt à me le laisser, je n'allais pas me laisser faire aussi facilement. C'était hors de question ! J'étais du genre têtue, mais alors quand ça touchait au vêtement, là c'était peine perdue pour la jeune femme. Je ne comptais pas lâcher le morceau, jamais de la vie. Je voulais ce tee-shirt et je l'aurais. Ça ne pouvait pas en être autrement. En tout cas, si je ne pouvais l'avoir, elle non plus ne pourrait pas l'avoir. Certainement pas, je ne le permettrais pas. Soit je l'avais soit aucune de nous deux ne pourrait l'avoir. Cela allait finir en bain de sang, ma parole. Aucune de nous deux voulaient lâcher l'affaire donc forcément que cela allait mal finir au bout d'un moment. Même si on se retrouvait au commissariat, ça ne serait pas grand chose, même si je m'en passerais bien mais bon. Ce ne serait pas la première fois que j'irai après tout, et probablement pas la dernière non plus, c'est certain. Puisqu'apparemment on a l'air d'avoir les mêmes goûts avec cette rouquine, probablement qu'on nous retrouvera encore une fois dans un autre magasin en train de se disputer pour un autre tee-shirt.

"Certainement pas ! C'est à toi de le lâcher, là allez !" C'était limite si on se donnait des ordres. Probablement que si ce n'était pas moi qui étais en train de me battre pour un putain de tee-shirt, je trouverais cette situation très comique, mais là je ne trouvais pas ça drôle. C'était plutôt très relou. On était aussi buté l'une que l'autre à vouloir ce tee-shirt et il y en avait qu'un exemplaire. Ça c'était franchement pas de chance, mais je l'aurais. Je ne lâcherai pas ce tee-shirt. Ce n'était pas possible. La rouquine parlait carrément d'aller chercher les caméras pour voir qui s'est qui avait mis la main en premier sur ce foutu tee-shirt, pas besoin de caméra je savais très bien que c'était moi qui l'avais vu en première et puis, c'est tout. "Oui, ne vous inquiétez pas. Ça sera bientôt fini." Dis-je donc à l'agent de sécurité avec un léger sourire. Ça c'est sûr que ça ne serait pas terminé d'aussitôt, mais c'était simplement pour le pas le mêler à la situation quand laquelle je me trouvais avec la rousse. La jeune femme était partie en courant, laissant le tee-shirt s'échapper de mes mains. Je lui courrais après aussitôt pour pouvoir le récupérer. Maintenant, c'est sûr qu'on ne passait pas inaperçu dans le magasin. Deux folles qui étaient en train de se courir après pour un putain de tee-shirt. "Jamais !" Lui dis-je donc quand j'avais réussi avec peine à la rattraper plutôt rapidement. Elle m'avait foutue des cintres en pleine tronche, la garce. "Attends un peu, sale rouquine !" Dis-je donc carrément en lui sautant dessus pour pouvoir récupérer le tee-shirt. Bah oui, je ne savais pas comment elle s'appelait alors je la traitais de rouquine, après tout c'était bien ce qu'elle était. "Donne le moi, dépêche !" Dis-je donc en en ayant un morceau entre les mains, mais je le voulais en entier à présent. Holala, je ne sais pas comment cette histoire va se finir, mais ce qui est sûr, c'est que je m'en souviendrais pour très longtemps. Ça ne fait aucun doute.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 566

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Ven 13 Avr - 15:30

« Même pas en rêve ! » Etait ma phrase favorite dans ce genre de moment, pouvoir emmerder mon monde avec tout ce que je peux, sauf que là c’est un peu l’inverse, c’est elle qui m’emmerde carrément alors que je lui ai poliment demander de lâcher ce tee-shirt rapidement ! Le caractère n’aidant pas, le mien mais aussi le sien apparemment. Deux personnes aussi têtue ne devraient pas avoir le droit de se retrouver dans un magasin de vêtements au même moment de peur que ce genre de situation ne se reproduise encore et encore. C’est vraiment la merde tout de même parce que maintenant nous sommes dans un pétrin infini juste parce que nous avons flasher sur le même bête morceau de tissus si facilement à refaire chez soi mais non, non nous devions l’acheter toutes les deux parce que nous avions une fierté complètement démesurée mais parce que c’est si drôle tout de même faut l’avouer. C’est un peu moins drôle lorsque l’on se fait accoster par un gardien, ça redevient hilarant lorsque nous nous foutons carrément de sa gueule en mentant toutes les deux sur notre cas de sauvages. C’est encore plus drôle lorsque je me mets alors à courir en travers des rayons de vêtements pour pouvoir me sauver avec mon trophée en main, encore plus lorsque des cintres finissent en pleine tête de la brune qui continue pourtant de me poursuivre avec acharnement, n’avait-elle dont pas encore compris que j’allais gagner parce que j’ai un fichu caractère ? Mais non, elle continue et au lieu de continuer à rager sur mon cas je préfère en rire. Je trouve cette situation tellement dingue que je préfère me marrer au lieu d’en pleurer parce que je sais que nous n’allons pas passer inaperçue maintenant, que j’agent de sécurité se dirige une nouvelle fois vers nous avec un air vraiment pas content du tout.

Mais je suis rattrapée alors que je suis perturbée par l’arrivée très proche de cet homme gigantesque qui me fait un peu peur. D’ailleurs, lorsque la brune finie par m’attraper avec le morceau de tissu entre les mains, l’agent nous rejoints, nous pointant du doigt avec la vendeuse du magasin. « Nous allions finir par nous mettre d’accord vous savez … » Mais même si j’essaye de formuler de potentielles excuses, les autres clientes avaient aussi suivi notre petit échange et c’est donc avec peine au cœur que je fini par lâcher le tee shirt de l’année, imitée par l’autre fille pour être conduite vers la fameuse prison dont ils parlent dans les séries. Honteuse devant les autres mais je garde tout de même le sourire, autant ne pas perdre totalement la face, non ? On finit par être enfermée toutes les deux, le temps de quelques heures une fois que le magasin finira par fermer ses portes et que les flics soient venus pour prendre la plainte du magasin. Je m’assois dans un coin de la pièce, ce n’est finalement pas une prison comme on s’y attend. On a une jolie vitre donnant sur le centre commercial, étant tout en haut personne ne pourrait nous voir. Une pièce carrée, quelques chaises et un bureau, on n’était pas si mal finalement. Je me tourne alors vers ma complice de crime avec un léger sourire. « Bon, on aurait pu déclarer qu’aucune de nous ne prenne ce foutu tee shirt … » Je hausse les épaules tout en prenant place sur une chaise en la mettant à l’envers pour m’asseoir et m’appuyer contre le dossier avec mes bras croisés dessus. « Maintenant on va avoir droit à une jolie plainte et un début de casier ... Et peut-être même une exclusion du magasin, ce serait trop con, je l’adore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Mer 25 Avr - 14:40


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

Finalement c'était une journée plutôt amusante. Bon c'est sûr que comme cette fille, je le voulais ce tee-shirt, mais au moins j'étais bien contente de ne pas avoir fait du shopping comme les autres, comme les autres jours. C'était le meilleur shopping de ma vie. J'avais un caractère de feu comme la rouquine j'imagine puisque je ne voulais pas lâcher ce tee-shirt, d'ailleurs la rousse était partie en courant avec ce haut. Je ne me laisserais pas faire, ça c'était hors de question. C'était bien pour ça que je lui courrais après pour pouvoir le récupérer, bon c'est sûr que là, on était complètement observée par tout le monde. On ne pouvait pas dire qu'on était franchement discrète surtout quand je m'étais pris ses cintres dans la figure et que j'avais sauté sur cette rousse, là on avait de nouveau attiré l'attention sur l'agent de sécurité sur le magasin. On ne pouvait pas dire que c'était bien malin parce qu'encore que ce soit des clientes, je m'en fiche complètement, elles elles pourraient rien dire et rien nous faire, mais par contre l'agent de sécurité et les responsables du magasin c'était une toute autre histoire. Ils pouvaient porter plainte contre nous, et ce n'était pas quelque chose qui m'arrangerait des masses. J'avais déjà eu affaire à la police par le passé, je ne voulais pas aggraver les choses, pas qu'il y est plus sur mon cassier judiciaire qui y a déjà. Bon certes je n'avais pas grand chose dessus, mais rajouté à d'autres choses, ça pourrait finir par avoir des conséquences auxquelles je ne voulais pas qu'il arrive.

Au moins contrairement à ces autres filles, nous on m'étais de l'ambiance dans le magasin. Bon probablement pas celle qui voulait avoir, mais au moins c'est sûr que ça faisait de l'animation au centre commercial. On aurait pu finir par se mettre d'accord sur ce foutu tee-shirt, mais c'était bien trop tard pour nous. L'agent de sécurité nous avez emmené dans une pièce, ils allaient maintenant aller la police. Le magasin allait très probablement porter plainte contre nous deux, c'est nul. Moi les magasins j'adorais ça, alors en plus si j'en étais privée franchement pour une styliste ce n'était pas cool du tout. Certes ça ferait qu'un magasin qui nous ferme la porte, mais tout de même, celui-là était super chouette. Moi je l'aimais bien en tout cas, j'y passais toujours pendant mes cures de shopping. Je me retrouvais donc seule dans la pièce avec la rouquine. Je m'installais sur l'une des chaises, après tout on n'avait rien à faire maintenant à par attendre donc bon, je n'allais certainement pas rester debout en entendant qu'ils arrivent. "Après s'être battu pour, ça serait marrant. Ils seraient fous." Pouvais-je donc m'empêcher de dire à la proposition de la jeune femme rousse. Se battre pour un tee-shirt et finalement dire l'une comme l'autre qu'on en veux pas, les policiers nous prendraient pour des folles, pour des petites pestes qui n'ont rien de mieux à faire qu'enquiquiner leur monde. Je ne pouvais m'empêcher de soupirer un petit peu en trouvant l'attende longue, même si je ne voudrais pas me faire amener au poste. Hélas ce n'était pas moi qui pouvais décider, malheureusement. "Ouais, c'est super nul." Commençai-je donc par dire, même si la situation finalement avait été amusante. "Tu t'es déjà faite arrêter ?" Demandai-je donc à la rouquine, ça ne m'étonnerait pas en tout cas. Voyant ce que j'en es vu. "Oh au fait, je m'appelle Megan, mais tu peux m'appeler Meg." Dis-je donc à la jeune femme avec un léger sourire. On s'était disputé ce tee-shirt, mais on s'était même pas présenté l'une à l'autre.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar Morgan
Admin en pleine crise d'ado
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 566

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Sam 5 Mai - 18:38

Et voilà, ce qui doit arriver arriva finalement ! Arrêtée par un agent de sécurité après avoir mis une ambiance de folie dans le magasin, nous voici arrêtée et emmenée par un agent de sécurité. C’est tellement stupide en réalité que je préfère en rire plutôt que d’en pleurer. Bon, j’aurais sûrement être un peu plus rationnelle dans mes décisions, j’aurais très bien pu lâcher ce t-shirt même si je savais très bien que je l’avais prise la première et que je n’avais pas besoin de voir les films des caméras de sécurité pour le savoir. Mais nous voilà bel et bien arrêtés … Ce qui attire les regards alors que nous passons dans les allées du centre commercial et je ne peux pas m’empêcher de garder le sourire et de marcher la tête haute, relevant les regards amusés des ados assis tranquillement pour manger une glace près d’une fontaine intérieure du bâtiment. Je hausse les épaules en me pinçant les lèvres, l’air de dire ‘hé oui je me suis faite choper les gars’ ce que je trouve assez drôle. Mais bon, fini le shopping pour aujourd’hui du coup, il allait falloir donner des comptes à ces agents et peut-être même à la police qui allait peut-être arrivée. Mais bon, au moins dans cette galère je n’étais pas seule et je n’étais surtout pas seule à devoir attendre que les choses se développent un peu et savoir ce qui allaient bien pouvoir nous arriver après cette petite dispute assez marrante. Alors que je ne connais même pas cette fille et que je ne l’avais jamais vue de ma vie … Comme quoi … Au moins elle n’avait pas l’air méchante même si elle avait voulu me prendre ce bout de tissus que j’avais pris en premier lieu. Ca me faisait au moins quelqu’un avec qui parler pendant cette petite garde à vue ou je ne sais pas trop comment la nommer.

« Ils nous prendraient pour des folles … Mais ça aurait pu être drôle dans ces conneries ! » Je déclare avec un léger sourire, me rendant compte que j’allais avoir peut-être une plainte, espérant aussi que la marchandise n’ait pas été endommagée et que le tissu soit intact dans l’agitation que nous avons mise dans le magasin. Normalement rien ne devrait être abîmé, il était bien trop beau pour être déchiré cette petite chose. Elle me demanda alors si j’avais déjà été arrêtée et un nouveau sourire éclaira mes lèvres, encore une première fois dans la vie. « Non, c’est la première fois … Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre c’est un peu stressant en réalité … et toi ? » Je lui retourne la question, on ne sait jamais finalement, peut-être qu’elle avait fait exprès de semer le trouble ! Non, non, je disjoncte un peu là, il ne faut pas pousser trop les choses non plus. On ne va pas abuser ! Quoi que, les apparences sont trompeuses des fois, je serais même étonnée qui sait ! Je suis peut-être en compagnie d’une ancienne tolarde nostalgique de la prison et qui attendait un bon moment pour pouvoir y retourner ! Elle se présenta et je dois avouer que le prénom ne faisait pas du tout ex tolarde, j’étais quelque peu déçue mais mon idée un peu dingue me fit rire un instant silencieusement. « Moi c’est Skylar, enchanté de te rencontrer dans pareil circonstances Meg ! » J’ironise un peu, tentant de détendre l’atmosphère. Je pousse finalement un petit soupir en regardant autour de moi, pas terrible comme pièce il faut l’avouer. « Je crois les doigts pour ne pas être bannie d’ici, j’adore cet endroit et il est toujours abordable comparé à d’autres boutiques bien trop chères ! » Hé oui, ça me ferait vraiment chier. « Tu crois qu’ils ne vont pas juste nous mettre un avertissement ou sur une liste de personnes à surveiller de près quand elles arrivent ici ? Je dois avouer que j’aimerais vraiment que ça se passe comme ça ! » Parce qu’être carrément virée d’ici me ferait bien trop mal au cœur, c’est le seul lieu pour le shopping vraiment sympa que je connais ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Megan Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 3515

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   Mar 29 Mai - 18:02


Pétage de plomb.


Skylar & Megan

Finalement c'était plutôt drôle ce genre de situation. On s'était battu pour ce foutu tee-shirt, mais il était tellement beau alors c'était très bien comme ça pour l'une comme pour l'autre. Bon c'est sûr que je n'aurais pas pensé qu'on allait se retrouver prise par des agents de sécurité et carrément aussi emmené au poste de police. Et puis ça me permettrait maintenant de faire de plus en plus connaissance avec cette fameuse rouquine. Nous prendre pour des folles, c'est le moins qu'on puisse dire. Quand je raconterais ça à ma soeur, elle sera morte de rire. Se battre comme ça pour un tee-shirt sérieusement, je l'aurais jamais cru par le passé je crois bien. "Ça c'est sûr qu'ils on dû nous prendre pour des folles !" Pouvais-je donc m'empêcher de dire à la jeune femme rousse. Ça ne pouvait pas en être autrement à mon avis. Deux filles qui se battent pour un tee-shirt comme nous venons de le faire, c'est sûr qu'on pourrait paraître pour des folles complètement. Pour en apprendre un petit peu plus sur la jeune femme, je demandais donc à cette dernière si elle s'était déjà faite arrêter par le passé. Moi cela avait déjà été arrivé par le passé, alors je m'intéressais à savoir si c'était le cas également pour la rousse. "Ouais, ça m'est déjà arrivée. Pour le même genre de conneries." Dis-je donc avec le sourire aux lèvres. Oui, je m'étais déjà retrouvée au poste de police, mais bon ce n'était pas pour grand chose. Pas pour pire que ce qu'on venait de faire toutes les deux.

Finalement cette journée aurait pas été si pourrie que ça. Certes on s'est retrouvé au poste, mais bon ça nous aura permis de faire connaissance un petit peu. Et puis, c'est certainement pas le genre de truc qui nous arrive tous les jours. "Moi aussi, je suis ravie de te connaître." Dis-je donc à la rouquine le sourire aux lèvres. Faire connaissance ici, ce n'était pas ce dont on pouvait rêver de mieux ça ne fait aucun doute. J'avoue que j'aimais beaucoup ce magasin, je ne voulais pas comme la jeune femme en être privée, même pour un certain temps. C'était toujours là que j'allais en premier. Et quand on en avait pas les moyens financiers, c'est sûr que ce magasin était totalement le grand rêve de pouvoir acheter ses fringues ici. A chaque fois que j'y venais, je trouvais toujours quelque chose à acheter comme vêtement. "Ouais c'est clair, ça me foutrai les boules de ne plus pouvoir y mettre les pieds..." J'étais sincère pour le coup. Je ne connaissais pas meilleure boutique à Los Angeles que celle-ci. Nous mettre seulement un avertissement pour ce magasin, ça serait la meilleure des choses qui pourraient lui arriver. Faudrait pas que ce soit pire que ça. "Oh oui, j'espère aussi. Ce magasin est super, alors je ne voudrais pas en être privé." Pouvais-je donc m'empêcher de dire à la jeune femme. "Et puis, au moins ça nous permettra de nous revoir puisqu'on a les même goût." Ça c'était une évidence que si on n'était pas privé de ce magasin qu'on s'y retrouverait un jour.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pétage de plomb ft. Skylar&Meg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétage de plomb ft. Skylar&Meg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pétage de plomb
» Pétage de plomb d'un cinglé
» Au Carreau de Plomb - Archerie de Cavenain
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» Martelly et ses soldats de plomb...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons-nous ? :: Beverly Hills :: Beverly Center (centre commercial)-