AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pénélope Solète
Admin esclave
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2016
MESSAGES : 775

MessageSujet: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 21:10




"Parce que je crois que tu crois, que nous sommes faits pour être vous. #Marionquote "


"Pénélope Solète"


◑ Nom Solète, mon nom d'épouse, je sais qu'avec mon prénom combiné, ça fait obsolète et tout le monde en rit... Avant, je m'appelais Foster, c'était plus classe quand même ◑ Prénom(s) Pénélope, ça rime avec ... Escalope (avoue que tu as d'abord pensé à salope hein ?! ) Enfin, tout ça pour dire, les gens m'appellent Penny en général. Et le premier qui dit que ça rime presque avec pénis, je le BRÛLE ! ◑ Date et lieu de naissance Je suis née il y a un trente-cinq ans à Londres, en Angleterre. Rien que de penser à mon âge, j'ai envie de me rouler en boule par terre et d'arrêter de penser à tous ces cheveux blancs qui risquent de débouler un peu plus. Heureusement, mon fils ne cesse de clamer haut et fort que sa mère a vingt-trois ans. Heureusement, lui m'aime. ◑ Nationalité Je suis anglaise pour être née en Angleterre et américaine parce que ma mère vient de New York. Autant dire que je n'ai pas eu besoin d'épousailles ou de carte verte pour vivre aux Etats-Unis. ◑ Orientation sexuelle Les hommes, rien que les hommes, je n'ai jamais essayé autre chose à vrai dire. Et puis, je suis mariée aussi nom d'une pipe, je ne fais pas dans l'infidélité moi ! ◑ Statut civil Mariée à un militaire et surtout mariée à mon fils. Heureusement qu'il me ressemble à moi et non pas à ce père absent. Remarque, qu'il ne soit pas là est aussi arrangeant. Parfois. Mais pas toujours. ◑ Profession et/ou études Je suis l'assistante de Venus Blossom, gérante du magazine Her. Au début, quand j'ai décroché le job, j'étais trop heureuse, pensant que j'allais trop bien me sentir dans un endroit plein de filles, de fringues et de mode. En vérité, je déteste cet endroit, je déteste ma patronne et ses louboutins toutes neuves. Mais bon, ça ramène le blé à la maison, et puis Jamie m'a "gentiment" demandé si je comptais me rouler les pouces toute ma vie ... ◑ Quartier d'habitation Venice Beach◑ Qualités et défauts de ton personnage Décris ton personnage en quelques adjectifs mettant en avant ses qualités et ses défauts Spontanée - Extravertie - Joviale - Bruyante - Souriante - Exubérante - Impulsive - Hypocrite - Bienveillante - Généreuse - Jalouse - Etouffante ◑ Avatar Anne Hathaway ◑ Groupe Les tentacules de la déréliction ◑ Crédits @Never Utopia pour l'avatar, répondre ici.

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Quand je me lève, la première chose que je fais, c'est ouvrir les yeux. Non parce que vraiment, se lever sans faire ça, c'est limite casse gueule, tentative de suicide en descendant les escaliers. En règle général, ce n'est pas mon réveil qui m'extirpe du lit, mais mon fils dont l'appel du ventre est plus important que sa mère. Bon ok, il y a l'école et c'est une raison valable pour se réveiller. Ensuite, je suis le genre de personne constamment scotchée sur mon tel. Il faut dire que ma patronne n'a pas d'heures pour m'envoyer des messages ou me prévenir que demain elle a rendez-vous. Ensuite, je suis du genre à m'énerver facilement quand je ne gère pas une situation. Le stress est quelque chose que j'exècre au plus haut point. Alors souvent pour m'apaiser, j'aime bien chanter ou chantonner quand je suis au taf. Par exemple, en voiture, c'est mon moment à moi. quand je suis coincée dans les embouteillages, rien de tel qu'hurler du Barbara Streisand pour me rappeler que je suis trentenaire et que je suis démodée. Ce n'est pas moi qui ai dit une telle chose, mais mon fils. Sinon, j'adore bouger. Je ne suis pas du genre à rester le samedi dans le canap' à regarder des émissions débiles. Au contraire, je sors, je fais du sport, je ris avec mon petit garçon. Et j'attends son père, éternellement à l'armée. Comme toujours. J'aime bien essayer de cuisiner, je dis bien essayer... Parce que c'est déjà ma troisième cuisinière que je brûle. Calamité avez-vous dit ? Il paraît ouais...
Le petit cocon de ton personnage
Venice Beach. Le canal. Endroit typique et posé de nombreuses familles. Les maisons victoriennes se ressemblent toutes. Si tu te hisses sur la pointe des pieds devant une clôture, tu peux voir ton voisin faire son barbecue ou bronze à poil. Mais sinon, c'est un quartier très chouette. J'aime bien. Sauf les voisins. Je déteste surtout le moment où il y a la sortie pour aller à l'école. C'est alors le moment où tout le monde se juge du regard, se regarde à la dérobée pour savoir qui est mieux que l'autre. Et sinon ma maison est classique. Un salon, une salle à manger, une cuisine refaite trois fois, trois chambres, les chiottes et la salle de bain, le bout de jardin dont les haies et les fleurs auraient besoin d'un brushing. Mais c'est chez moi. Ah, et inutile de me le rappeler, je le sais que ma boite aux lettres est cassée, j'ai juste besoin d'un homme pour me la réparer mais il n'est pas là.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Entre Los Angeles et New York, je dois dire que la différence est flagrante. D'un côté, tu as la ville du froid où on se gèle les miches et de l'autre, c'est le soleil et de bonnes températures quasiment tout le temps. Pourtant je dois avouer que la grande pomme manque parfois. Heureusement, j'ai ma petite vie sur LA et je ne la changerai pour rien au monde. Il y a juste le quartier où on vit qui me sort UN PEU par les trous du nez. Mais pour le reste... J'ai rencontré une star un jour, j'étais trop heureuse et je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander un autographe.
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Parce que je ne suis pas le genre de personnes à me prendre au sérieux. Au contraire, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu'amour. Et puis, bon j'aime bien aussi déconner, rire, avec mon fils, nous ne cessons jamais de faire les cons, de nous amuser comme jamais. J'aurais pu lui donner un frère ou une soeur mais encore faut-il que son père soit là. Enfin, heureusement on est très complémentaire tous les deux. Mon fils est aussi surexcité que moi, quoi qu'il sait être sérieux quand il le faut aussi. Comme sa mère !
Quel est le petit secret de ton personnage ?
C'est tellement secret que même moi je ne suis pas au courant. A vrai dire, je n'ai jamais connu mon père. Aussi, j'ignore être le fruit d'une histoire d'amour interdite entre un homme au titre de noblesse et ma mère, roturière de son espèce. Leur histoire a été rejeté par les parents de mon père ayant fui lorsqu'il a su que je me trouvais dans le ventre de ma mère. Aussi, j'ai été élevée par ma mère uniquement. Mon père est un McGregor mais ça, je l'ignore complètement, ma mère n'en a jamais parlé.

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Milie Ton petit âge 28 ans... Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens D'ordinaire, je bosse mais là, je pouponne et je change mon perso Personnage inventé ou scénario Un mélange de pré-lien, inventé et scénario cute Où as-tu connu le forum? Longue histoire.... Un dernier petit mot ? et bien je cherche Maurice Chevalier

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t3769-la-mort-c-est-l-arret-du-coeur-l-amour-c-est-la-raie-du-cul-poesie-penelope-solete#108738][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Anne Hathaway</span> - Pénélope Solète
[b]Pénélope Solète : [/b][i]Venice Beach[/i]
[b]Pénélope Solète : [/b] [i]Assistante de Venus Blossom[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Solète
Admin esclave
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2016
MESSAGES : 775

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 21:11



Dessine-moi un mouton


Parler de moi est une activité que je déteste. En vérité, j’aime parler de tout et de rien, mais raconter ma vie. Ça, c’est moins amusant. Elle n’a rien d’exceptionnelle. Et qui plus est, je ne peux dire qu’elle a été rose. Née en Angleterre, il faut dire que la galère a été ma première maison. Fille unique et élevée par une mère célibataire, j’ai grandi avec l’absence d’un père. Ce dernier n’a jamais été incapable de me reconnaître, encore moins d’assumer une paternité. Pourtant, si ma mère avait eu le cran de me raconter la véritable histoire. Celle d’une histoire d’amour entre un homme au titre de noblesse et une femme sans aucun rang. Ils se sont aimés passionnément mais leur union n’a jamais été accepté par les parents de mon père. Aussi, lorsque je me suis annoncée sans crier gare, mon père a fui et ma mère m’a gardé, seule vestige d’une histoire qu’elle n’a jamais oublié Mais ça, elle ne me l’a jamais dit. Pourtant, lorsqu’enfant, je l’ai questionné au sujet de mon père, elle a toujours détourné l’histoire, préférant ne rien révéler. Ainsi, ai-je cru que j’étais le fruit du coup d’un soir. Aujourd’hui, encore j’ignore encore qui est mon géniteur. Mais d’un côté, je m’en moque, j’ai appris à ignorer cette partie de moi, à faire sans, à me promettre que si un jour, je venais à me marier et à avoir des enfants, jamais je ne laisserais les erreurs se reproduire. Vivre sans papa est une douleur qui s’apprivoise mais ne s’éteint jamais. Mais je m’égare car l’intention n’est pas de parler d’un connard n’ayant pas été capable de porter ses boules et d’assumer sa paternité. Ainsi, comme je le disais, ma mère s’est retrouvée sans rien, seule et sans le sou. Comme dans les films Les Misérables. Heureusement, elle n’a pas eu besoin de se prostituer. Elle a juste essayé de vivre par ses propres moyens en Angleterre avant de finalement abandonner et de retourner dans son pays natal : l’Amérique. Là, où résidait sa famille. Ainsi, la situation s’est améliorée, nous avons moins souffert. Et tout compte fait, à New York, j’ai découvert le bonheur, la joie de vivre, l’absence du père mais une mère présente et aimante. Ma mère a toujours été mon modèle, elle a rempli tous les rôles de parent et aujourd’hui, j’ai toujours besoin de l’appeler souvent, d’entendre sa voix, de la voir être une grand-mère présente pour son petit-fils. Je ne sais pas d’ailleurs qu’elle va bientôt mourir, et que sa mort va me révéler qui est mon père. Mais pour l’instant, je considère juste que j’ai une maman super, que malgré les épreuves, elle a su assumer son rôle de mère.

Aux Etats-Unis, la situation s’est améliorée. Ma mère a trouvé un travail rapidement, a pu ensuite nous trouver un appartement et nous n’avons plus jamais souffert de la faim ou du froid par impossibilité de pouvoir payer l’électricité et le gaz nous permettant de faire fonctionner les radiateurs. Il faut savoir que ma mère désirait, au temps de l’Angleterre, s’installer dans ce pays différent des USA. Elle y avait fait ses études mais sa grossesse a tout foutu en l’air. Aussi, vivre en territoire américain nous a, en quelque sorte, sauvées. Bien sûr, j’ai vécu toute mon enfance sans père mais je m’en suis accommodée, ayant été une enfant curieuse, éveillée et assez sage. L’adolescence m’a rendue très con mais je pense que tout le monde est passée par là. Nous avons nos périodes. On enchaîne les copains, les sorties avec les amis, les conneries. Et puis, il y a eu Jamie. Et autant dire, ça a été le coup de foudre. Instantané. Brutal. J’ai cru, avant lui, avoir aimé. Mais lui, ça a été au-delà. Etudiante alors, j’ai succombé au charme de ce beau garçon désireux de devenir militaire. Pour lui, j’ai voulu faire des tas de choses, comme gravir des montagnes, parcourir des océans à la nage. Et puis, je l’ai encouragé à intégrer l’armée, laissant notre couple prendre forme avec tout ce que cela implique : se découvrir, se présenter à nos familles, prendre un appartement et ainsi de suite. Cependant, il n’a pas choisi le meilleur des métiers. Forcément, on l’a envoyé au front : en Irak plus précisément. Et autant dire que ça a été très dur pour moi. Surtout qu’alors, je venais de rater ma première année d’études de droit pour la troisième fois consécutive. Loin de Jamie, je me suis retrouvée à errer dans d’autres filières, à essayer de trouver ma voie sans forcément savoir ce que je voulais faire de ma vie. Nous avons déménagé à Los Angeles pour être près de la base. Aussi ai-je été loin de tout pilier pour m’aider. Parce que le problème est là : je suis incapable de me débrouiller seule, de prendre une décision par moi-même. Et ça a joué sur ça. J’aurais pu faire plein de choses, m’épanouir dans un domaine. Et finalement, je me suis retrouvée à vingt-cinq ans, à tenter des études dans le marketing. Je suis alors tombée enceinte. Autant dire que ça n’a pas été voulu. Mes études auraient dû me prendre un certain nombre d’années et finalement, j’ai préféré tout arrêter, mettre au monde mon fils et l’élever seule. Parce que Jamie n’a jamais été là. Toujours en mission. Les permissions ont accompagné des instants de pur bonheur mais trop souvent, j’ai été seule. Et ça m’a miné malgré notre mariage par la suite. Heureusement, mon fils a toujours été ma lumière et je me suis jetée à corps perdu dans son éducation, délaissant le père, le considérant moins, ne réagissant pas au fait de voir notre mariage s’effriter. Le petit a grandi. Et je n’ai pas souhaité reprendre mes études, me trouver un job. Ce n’est qu’à la septième année de vie du petit que je me suis décidée à bosser. Enfin… Jamie m’a demandé d’une voix tendue si je comptais me la couler douce encore longtemps. Aussi, piquée au vif, je me suis lancée dans la recherche d’un travail, avec peu de diplôme, aucune expérience et finalement, le poste de standardiste à Her m’a ouvert les bras. Mon dieu, comme je n’ai pas aimé ce job. J’ai haï chaque personne y entrant ou appelant. Et pourtant, malgré cela, j’ai gravi les échelons. Si si, je ne déconne pas. J’ai gravi les échelons et puis, un beau jour, je me suis retrouvée à être l’assistante de Venus, la terrible patronne, celle que je n’aime pas pour son autorité naturelle et ses cheveux trop bien coiffés. Ainsi, ma vie en est là, se rythmant entre le voisinage du quartier, mon fils de dix ans, mon mari absent, mon travail prenant. Tout ce qu’il y a de plus normal.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buster Marshall
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/02/2018
MESSAGES : 139

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 21:17

Quelle coïncidence c'est fouu, j'ai à peine zieuter ta fichette que je vois déjà des choses qui m'interpellent avec amour, le monde des militaires va l'emporter, ziva ! fifou

On va pouvoir se trouver un lien, du coup, OBLIGÉ cligne
Bon je file poster ma fichette déjà toute prête et je reviens lire cette superbe fiche plus tard amour

Du coup rebienvenue chez toi, ofc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Warren
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/03/2017
MESSAGES : 571

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 21:45

Whouaaaaah mais qu'elle est trop belle !!! bave
Rebienvenue. coeur
Megan compatis pour la terrible patronne. huhu un petit air de musi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean S. Neverson
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/08/2017
MESSAGES : 391

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 22:10

TU VAS SOUFFRIR. ← ceci est un message de Venus.

Que du love. coeur
Hâte de lire la suite ! omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin cuniculophobe
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 3738

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Sam 10 Fév - 22:32

HAAAAAAAAAN !!! MA SOEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR omg omg omg
Un jour, Matthew t'offrira le nom des McGregor dans une pochette surprise

Mon dieu, j'suis trop heureuuuuse ! Elle est trop coooool ! Hâte de lire la suite ma Chouquette amour dépêche-toi

Jooooteeeeem coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 1:21

Ce choix d'avatar heart2 heart3 omg amour : Anne est si magnifique.

En tout cas, bon courage pour la suite de ta fiche et re-bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Jordan McGrath
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2017
MESSAGES : 319

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 8:13

Tiens donc...

Jotem amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luce H. Kane
Admin soutif en perdition
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 3680

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 10:37

Je te dirais bien que je ne t'aime pas mais comme je ne sais pas mentir...

Joteeeeeeem amour et piiis June à hâte de découvrir sa sœur oupas d'ailleurs mais osef ramène vite ton boule !! omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Solète
Admin esclave
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2016
MESSAGES : 775

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 10:41

JE vous remercie du fin fond de mon aorte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otto Winspire
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/09/2015
MESSAGES : 1822

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 16:42

Rooooh mais Anne Hathaway ! cute Trop belle, cette femme ! I love you
J'ai hâte de voir le futur duo que tu formeras avec Nono heart2
Et ce début de fiche est déjà excellent, j'adore ! On pourra se trouver un lien avec Manek omg
Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 17:23

Oh bordel super choix avatar ! Rebienvenue avec ce personnage
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Solète
Admin esclave
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2016
MESSAGES : 775

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Dim 11 Fév - 20:46

Je m'auto valide cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Gallagher
Admin Regina George
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 231

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   Lun 12 Fév - 10:03

ON ADOOORE :CUTE:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort c'est l'arrêt du coeur, l'amour c'est la raie du cul #poésie [Pénélope Solète]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort c'est l'arrêt du coeur, mais l'amour c'est l'arrêt du cul !
» Avant de combattre la mort, il faut apprendre à vivre. (Manon)
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancoeurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-