AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nit N. Caleone
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2016
MESSAGES : 194

MessageSujet: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 19:50




" Cap ou pas cap d’être amoureux ?"


"Nit Nefertiti Caleone"


◑ Nom Caleone, le nom de celui que j’ai épousé suite à ce jeu stupide. Ce nom de famille représente tellement de choses, autant bonnes que mauvaises.   ◑ Prénom(s) Nit, en référence à mes origines égyptiennes. Ma maman est égyptienne et voulant faire honneur à sa famille, elle m’a donné un prénom égyptien. Nefertiti, c’est une lubie de mon père archéologue ◑ Date et lieu de naissance Le 14 juillet 1983 au Caire. ◑ Nationalité Egyptienne et Américaine ◑ Orientation sexuelle Malgré quelques expériences avec les femmes durant mes études, je reste attiré par le genre masculin et ses muscles. ◑ Statut civil Mariée à un petit con, oui, il l’est vraiment malgré son âge. Mais voilà, la réalité est toujours différente par rapport à ce qu’il est écrit sur le papier. Il s’est montré puéril à un moment où il devait se montrer adulte. ◑ Profession et/ou études Muséologue, je m’occuper de concevoir des expositions et de veiller à la bonne tenue du musée. ◑ Quartier d'habitation (les descriptifs des quartiers sont ici Répondre ici en détaillant la nature du logement ◑ Qualités et défauts de ton personnage Décris ton personnage en quelques adjectifs mettant en avant ses qualités et ses défauts Joueuse, bornée, ambitieuse, séductrice, rancunière, impulsive …. ◑ Avatar Jenna Dewan-Tatum ◑ Groupe L'Anachorète Hypocondriaque ◑ Crédits @Never Utopia pour l'avatar, répondre ici.

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Je suis quelqu’un que l’on ne doit pas embêter par méchanceté gratuite ou vous allez amèrement le regretter. Mes parents m’ont donné cette envie de vouloir le meilleur et de me donner tous les moyens pour y arriver. C’est peut être pour ça que je ne veux pas d’enfants.
Quand on me voit travailler, on peut remarquer que je joue avec mes cheveux quand je réfléchis. C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour rester concentrée et pondre un projet qui tient la route. Ah oui, vous allez très vite découvrir que je vis quasiment que pour mon travail, bien que d’autres choses me font sortir du lit le matin, je ne suis pas mariée à mon boulot non plus.
Ma plus grande peur ? Eh bien… Cela serait de vieillir sans avoir fait quelque chose de ma vie. J’aurais pu faire médecine et sauver des vies, mais non, trop commun pour moi. Puis, avec le métier de mes parents, l’art et le patrimoine mondial s’est avéré être mon combat. Voilà ce que je sers aux gens quand ils me le demandent. Mais ma plus grande peur serait d’être une horrible mère qui ne soit pas présente pour ses enfants. Oui, j’ai dit un peu plus haut que je ne voulais pas d’enfants pour atteindre mon but ultime, je désire secrètement avoir un mouflet qui pue et qui hurle. Je me vois approcher dangereusement des 40 ans sans avoir eu le ventre rempli par un mini alien. Puis, remarquer que le truc qui me sert de mari se comporte encore comme un gamin, me fait réfléchir sur mon envie de maternité.
Le petit cocon de ton personnage
Une maison dans la forêt de Santa Monica avec celui qui me sert de mari. C'est une maison que nous avons acheté il y a quelques années et que nous avons retapé de A à Z. Il y a une immense véranda qui donne sur la forêt avec pleins de canapé. Le jardin est immense avec une piscine et un bassin rempli de poissons. Mon petit coin de paradis qui n'attend plus que des enfants qui courent partout.
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Cette ville est bien, assez grande pour ne pas croiser une personne que l'on déteste. Ce qui me fait aimer Los Angeles, c'est sa grande mixité sociale. Un grand mélange des cultures qui donne une diversité de restaurants et une certaine tolérance envers tout le monde. Mais en même temps, c'est la ville où tes rêves deviennent réalité, tu peux devenir une superstar comme le toiletteur de chien le plus réputé. Puis, il fait quasiment tout le temps beau et il y a d beau mâle à reluquer.
Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Ce groupe a été créé pour moi. Ose me faire une crasse et je te la rends en dix rois pire. Toutes les personnes qui ont osé joué avec moi, je suis la pire des saloperies. Je m'énerve un peu trop facilement et il arrive que parfois, quelques assiettes ou torchons (ça fait moins mal et au moins je risque de tuer personne) peuvent voler. Vous l'aurez compris, je ne suis pas la représentation de la Vierge Marie.
Quel est le petit secret de ton personnage ?
Le divorce de mes parents m'a beaucoup affecté. Mon père a décrété qu'il n'aimait plus maman, que rien à faire, il fallait qu'elle signe les papiers du divorce. Après il s'est barré en Polynésie française pour "un nouveau départ". Anéantie, maman n'était plus capable de grand chose, et avec Carl, on s'est occupé de tout. Depuis cet épisode, j'ai du mal à croire à l'amour qui dure l'éternité. Dexter a su m'aider à changer ça, malgré notre jeu. Mais j'ai peur qu'il ne soit pas l'amour de ma vie, qu'il me déçoit à un point que je suis capable de demander le divorce, comme mon père.  

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Hélène Ton petit âge 21 ans, je grandis :huhu : Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Je les mange ! Nan j’étudie la littérature Personnage inventé ou scénario Inventé messire ! Où as-tu connu le forum? Pfiouuu… Cela s’est passé il y a 84 ans.. Un dernier petit mot ? Looove du Nord

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=url de la fiche de présentation][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Jenna Dewan-Tatum</span> - Nit N. Caleone
[b] Nit N. Caleone: [/b][i]Santa Monica[/i]
[b] Nit N. Caleone: [/b] [i]Muséologue[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nit N. Caleone
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2016
MESSAGES : 194

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 19:51



Dessine-moi un mouton


Je dormais tranquillement dans l'herbe. On était au beau milieu du mois d'août et toute la famille Buchanan s'était réunis dans le manoir familial pour un mois de vacances. Dormant comme une marmotte, je n'ai pas entendu mon cousin qui s'approchait sournoisement de moi pour me jeter un seau d'eau glacé, je le soupçonne même d'avoir rajouté volontairement des glaçons. "J'ai vu que tu avais besoin de te rafraîchir et tu verrais ta tête !", dit-il plié en deux. Il riait tellement qu'il s'était écroulé par terre. Je fulminais de rage et comptais bien me venger et  mon dieu qu'il allait regretter son geste. Mais pas pour l'instant, je devais réfléchir à la vengeance parfaite, refaire la même chose ? Non bien trop facile et trop gentil. En attendant, je lui ai balancé ma serviette ce qui le faisait rire de plus belle. Etant trop énervée pour rester près de lui, j'ai pris mes affaires et retournais à l'intérieur du manoir. Mes parents étaient dans le petit salon et me voyant dans cet état, ils n'ont pas osé demander ce qui s'était passé et m'ont laissé aller dans ma chambre. Pendant le reste de l'après-midi, je cherchais ce que je pourrais lui faire subir. Oui, j'ai l'air d'une psychopathe et je fais tout un scandale pour un petit truc mais je suis comme ça ; ce n'est pas la première fois qu'il m'enquiquinait, il n'arrêtait pas. En vérité, on ne s'aimait pas et on se le faisait bien comprendre. Au dîner, je savais ce que je lui préparerais, mais je ne devais laisser rien transparaître pour garder l'effet de surprise. Comme les adultes étaient entre eux et que les ados et enfants étaient réunis, on en profitait pour se lancer des piques tout au long du repas. Si j'avais des mitraillettes à la place des yeux, il serait mort une dizaine de fois. Quand tout le monde avait fini, on pouvait sortir de table et faire ce qu'on voulait avant le dessert. Je le voyais jouer près des vieux sapins avec ses deux frères, ils sont partis quelques minutes plus tard et j'en profitais pour me faufiler derrière toi. En chemin, je pris une grosse poignée de terre et y mélangeai des vers et un escargot. Je continuais à me rapprocher discrètement de lui et quand j'étais à la bonne hauteur, je lui ai mis ma mixture dans sa bouche en insistant pour que les vers rentrent bien. "C'est pour tout ce que tu m'as fait baver et je te conseille de ne pas en parler à tes parents." Depuis, il ne m'a plus embêté et se tient le plus loin possible de moi. Il a enfin compris qu'il ne faut pas me chercher.

". Le nez plongé dans mes livres, mon amie de l'époque m'a forcé à sortir dans ce bar branché. Tout ce que je voyais, c'était ces jeunes qui buvaient jusqu'à en vomir et cherchaient une proie à ramener dans leur lit ou dans les toilettes du bar. Je me suis assise au comptoir avec un mojito à la main. Pendant que mon amie s'amusait sur la piste de danse avec un inconnu, je sirotais mon verre seule regardant les gens danser. Quand une voix masculine me sortit de mes réflexions, un homme est venu près de moi flanqué d'un sourire dragueur que je haïssais, trop sûr de lui. « Salut beauté, tu vois la tête de nœud là-bas ? Il m'a défié d'offrir un verre à la plus jolie fille de la boîte et il t'a désigné. Mais je ne suis pas d'accord avec lui, je te trouve plutôt banal. Du coup j'hésite.» J'ai affaire à un beauf de première en plus, quel privilège. Je lui offre mon plus beau regard noir, mais ça ne l'arrête pas, loin de là, il prend plaisir à me faire un large sourire. « Hilarant, sache que si un mec comme toi m'offrait un verre, je lui jetterais à la gueule de toute façon. Donc, abstiens-toi, tu as raison. Maintenant, dégage, j'ai d'autres choses à faire que de discuter avec un gars comme toi. » Je ne pense pas que ça va le faire partir, il s'assoit sur la chaise à côté de moi bien décidé à rester. Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour mériter de tomber sur lui ? « Caractère de merde, en plus, ça va être marrant ! » Merde, je ne dois pas le laisser gagner.  « Je ne crois pas, non. Donc, tu vas rejoindre tes potes aussi débiles que toi et me laisser tranquille. Tu ne vois pas que tu me fais vraiment chier, là ? » « Calme poupée, qui a dit que j'allais te payer un verre ? Je ne paie pas de verres aux moches, désolé, c'est contre mes principes. » Ma mâchoire se serre et je dois prendre sur moi pour ne pas lui en coller une et ce n'est pas l'envie qui manque. Même si je lui en donne une, Il serait encore capable d'en rire.  Après avoir avalé la dernier gorgée de mon cocktail, je commande autre chose de plus fort. Mais c'est là qu'il sort cette pièce. «J'ai une idée. Tu vois cette pièce ? Pile, je te laisse tranquille, face, et bien, tu vas devoir me supporter toute la soirée. » Je soutiens toujours mon célèbre regard noir et prends cette pièce. Il veut jouer ? Et bien compte sur moi, malgré le fait qu'il m'énerve au plus haut point, il a su me piquer et réveiller mon côté joueur qui dormait depuis trop longtemps« Dans ce cas-là, c'est moi qui lance ! » Je la lance et en enlevant ma main je vois ce qu'elle a décidé. Mon visage se décompose, c'est pas possible. Ne voulant pas perdre, je reprends cette pièce et décide de la relancer une nouvelle fois. « Ah ouais ? Pile, tu disparais de ma vue. Face, tu dégages avant que je t'en foute une. » «Tricherie, on ne peut pas faire deux fois le même choix et rejouer quand ça nous plaît pas. » Il veut jouer ? C'est parti, je serais sans pitié. « Vu que je dois passer la soirée avec toi. Face, tu me paies toutes mes boissons ce soir. Pile, et bien, je te paie à boire pour la soirée. » ça me semble assez juste et autant en profiter le plus possible. « Méfie-toi, tu vas perdre et je bois énormément. » Oh mais j'ai une très bonne descente et je ne bois pas n'importe quoi. La joie doit se lire dans mes yeux en voyant le verdict de la pièce. Je vais pouvoir me venger. « Face ! Bim. Fais péter la carte bleue, espèce d'imbécile. » « Je n’ai pas franchement envie de me retrouver avec le contenu de ton verre dans la face. Je croyais que tu n’acceptais pas que quelqu'un comme moi te paie à boire ? » « Mauviette. » Vu son regard, j'ai touché à sa fierté masculine ce qui m'arracha un sourire triomphant. « Je ne crois pas non. »  Et il a commandé à boire, j'avoue en avoir bien profité mais pas au point de m'évanouir, non je ne lui ferais pas ce plaisir. « Face, on quitte la soirée et tu couches avec moi. Pile, à la fin de la soirée, on ne se revoit plus jamais. » J'ai failli m'étrangler, comment osait-il me poser cette question. Une envie de meurtre envers l'homme m'a traversé l'esprit, heureusement pour sa belle gueule qu'il y a du monde. « Je pensais simplement que tu étais joueuse ? Tu as peur de quoi ? De ne plus jamais me voir. » Ce sourire me donne envie de l'étriper depuis le début de soirée. Mais je ne pouvais pas perdre face à lui, cependant cette maudite pièce a décidé de m'humilier ce soir. « C'est qu'un jeu à la con, je ne coucherai pas avec toi à cause d'une stupide pièce. » Non, non et non. Je ne devais pas le laisser gagner, pas un petit con de son genre. Je relançai cette pièce un nombre incalculable de fois tout en enchaînant les verres.  Et c'est là qu'il me sort « Dégonflée ! » C'est le mot de trop, je finis cul sec mon verre et l'embrasse à pleine bouche. J'y ai mis un peu trop d'entrain que je devais, la faute à l'alcool. On a continué à boire, danser puis j'ai fini par faire le pari. Qui aurait cru qu'on en serait aujourd'hui au divorce, jamais je n'aurais pensé à ce soir là qu'on allait finir par s'aimer.

On a continué ce petit jeu pendant six ans. On trompait notre copain et notre copine de l'époque sans qu'ils se rendent compte de quelque chose. Nos paris devenaient de plus en plus stupides, mais ça nous amusait. Ce n'est pas pour autant que j'ai quitté mon petit ami, je devais faire croire à mes parents que mes relations amoureuses étaient stables et que j'avais trouvé quelqu'un de bien. Mais je me fichais de cette relation, notre jeu passait avant tout, notre relation bizarre passait avant.

Cela faisait plus de six ans que j'étais avec petit ami de façade, je ne sais pas ce qu'il lui a pris ; il a dû penser que c'était le bon moment pour me faire la farce du siècle. Mes parents nous ont invité pour dîner. Petit ami de façade était plus joyeux que d'habitude et n'a pas voulu me dire pourquoi. Oh non, il a préféré le faire devant toute ma famille.  Après le plat principal, il s'est levé et s'est agenouillé devant moi me sortant un monologue des plus niais :" Mon amour cela fait sept ans que notre amour dure et se renforce à chaque minute. Je ne pourrais me passer de toi, c'est grâce à toi que je suis devenu cet homme. Je n'aspire qu'à une chose, à fonder une famille avec toi. Nit Buchanan, veux-tu devenir ma femme ?" En me livrant sa dernière phrase, il sortit de sa poche un écrin bleu nuit qui renferme une bague orné d'un solitaire. La bague était magnifique mais je suis restée bloquer, je n'avais absolument pas prévu ça. Mes parents me voyaient déjà descendre l'autel avec la robe blanche, mais moi non. Je ne l'aimais pas, il était juste un ami et une façade. Aucun son ne voulait sortir de ma bouche et son regard rempli d'espoir n'arrêtait pas de me fixer pour une réponse. Regardant autour de moi, je voyais le regard de mes parents, eux aussi attendant ma réponse. "Non je ne peux pas..", c'est tout ce que j'ai pu sortir avant de m'enfuir de la maison. Papa et maman allaient m'en vouloir pour ça, mais comment leur dire que ce n'est pas à ce genre de vie que j'aspirais ; je voulais quelque chose d'explosifs, d'une vie rythmée par des défis plus stupides les uns que les autres. Je m'étais réfugiée chez Dexter, il était le seul à me comprendre et à qui je pouvais parler de ce qui venait de se passer. Puis sur un coup de tête, j'ai lancé la pièce, « Pile tu épouses ta copine, face tu te maries avec moi ». Il avait écarquillé les yeux, choqué de ce que je venais de dire, entre nous il n’a jamais été question de mariage. Nous étions tous les deux attachés à notre liberté et se consacrer à une seule personne n’était pas dans nos projets. Mais la pièce était lancée et les foudres du destin venaient de frapper. Voyant le résultat de la pièce, Dexter sourit bêtement en me regardant « Félicitations Mme Caleone ».

Un an plus tard, nous voilà devant l’autel nous jurant fidélité et de nous aimer pour le meilleur comme le pire. Dexter lisait ses vœux trouvés sur internet, il n’allait pas passer des nuits à écrire des vœux dont il n’y croyait pas. Il prenait ça à la rigolade et tout en les récitant, il me regardait avec ce sourire  joueur, celui qui me donnait envie de l'étrangler « Tu es un enfoiré » dis-je en murmurant et en prenant soin de bien articuler pour qu’il comprenne. Cela le fit rire et il continua son discours. Pendant que nos amis rigolaient de la situation, nos parents ne comprenaient rien à cette histoire et n’acceptaient pas encore notre couple hors du commun. Peu de personnes pariaient sur la durée de notre couple, les paris variaient de 3 semaines à 1 an pour les plus généreux. Personne ne pensait que le mariage durerait plus longtemps, ils savaient qu'on ne pouvait pas se contenter d'une seule personne. Et pourtant, quelques mois plus tard nous nous sommes installés à Los Angeles vu que Dexter a été muté et que nous voulions prétendre à une vie normale. Ce qui est marrant avec lui, c'est qu'il exerce un métier complètement opposé de son caractère. Quant à moi, j'ai réussi à avoir une place dans l'un des plus grands musées de la ville.

J'en reviens pas que je dois pisser sur un bâton pour savoir si je suis enceinte ou non. Un gosse peut sauver votre couple ou le détruire, dans mon cas il le détruirait à coup de bulldozer. On est pas prêt pour avoir un enfant, on n'est pas ce genre de couple cucul la praline qui n'attend que de fonder une famille, de finir les phrases de l'autre et avoir cette vie de famille rangée. On est de ce genre à se disputer violemment pour une connerie et se réconcilier sous la couette, on ne s'est jamais dit ce qu'on ressentait, notre fierté est beaucoup trop grande pour dévoiler ses faiblesses devant l'autre. Je l'aime comme une folle, je pourrais faire n'importe quoi pour lui, mais lui dire en face ? Non jamais. Les deux minutes d'attentes sont enfin finies, je regarde fébrilement ce bout de plastique qui va décidé de mon futur. Positif, je m'assois sur le canapé, le regard dans le vide, qu'est-ce que j'ai pu faire pour être arrivée là ? Qu'est-ce qu'il a pu faire ? On m'a assuré que la pilule était fiable à plus de 99%, pourquoi je dois faire partie de ces 1% qui arrivent à tomber enceinte ? Je ne l'ai jamais oublié une seule fois. Comment allait-il prendre la nouvelle ? Lui père ? Je ne l'imagine absolument pas dans ce rôle, il aime trop sa liberté pour avoir un enfant. Et il n'a pas la maturité d'élever un gosse et je ne l'ai pas non plus. On serait les pires parents du monde, déjà que notre relation n'est pas la plus saine. Séchant les quelques larmes qui avaient coulé, j'ai pris le combiné et prit un rendez-vous au gynécologue, c'est possible que le test est un faux positif et qu'il n'y a pas de bébé. Par chance, j'ai eu un rendez-vous pour le lendemain. Jusque là, pas un mot à Dexter. Je voulais être sûre à 100% avant de lui en parler et d'envisager une solution. Me voilà à attendre dans la salle d'attente, il y a un jeune couple heureux d'être là. Vu le ventre de la femme, elle devait être bientôt à la fin. Je m'imaginais avec ce gros ventre où une petite vie se développe, sentir quand il bouge, puis je vois la tête de Dexter. Il a vraiment le don de tout gâcher. Je pensais à notre futur avec cette crevette et je le vois, je sais qu'il ne veut pas d'enfants, que les couches et biberons ne sont pas pour lui. Il préfère sa liberté. Mais avec cet enfant tu pourrais corriger les erreurs de tes parents. Assez parlé de toi, le docteur arrive.

Le verdict est tombé, je suis réellement enceinte. A ce moment-là, je suis en colère contre lui, contre moi, contre tout. Qu'est-ce qu'on va faire de ce gosse ? On ne peut pas le garder, enfin je sais pas. Au fond de moi, une petite voix me dit de le garder et une autre d'avorter. Je dois d'abord lui en parler, j'espère qu'il va se conduire enfin comme un adulte. Et bien c'est me mettre le doigt dans l'œil. Oui, on a toujours fonctionné avec cette pièce mais là c'est bien trop sérieux pour faire appel à elle. "Je suis enceinte." "Excellente ta blague, sérieusement tu veux me dire quoi ?"[/b) Ce n’est qu’en voyant que je ne changeais pas d’expression, qu’il comprit que ce n’était pas  une plaisanterie. Ne sachant pas comment réagir, il proposa de décider du futur de cet embryon par le sort de la pièce, « Pile tu le gardes, face tu avortes. » Mon visage passa de la décomposition à la colère, d’un geste rapide et sec, je me suis emparée de la pièce et d’un regard froid, je lui lançai :   « Pile tu deviens mature, face on divorce. »


« On divorce. »  La pièce a encore décidé pour nous. Je me suis vite dirigée dans notre chambre, rectification dans notre ancienne chambre, j'ai pris mes affaires puis je suis partie en claquant la porte. Je ne voulais plus le voir, je ne voulais plus de ce jeu à la con. De colère, j'ai tapé sur mon volant puis j'ai fondu en larmes. En attendant, je ne savais pas où vivre, peut être chez une amie qui pouvait m'héberger quelques jours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla L. Matthews
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 2017

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 20:04

Re-bienvenue & bon courage pour cette nouvelle fichette. Exciting coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nit N. Caleone
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2016
MESSAGES : 194

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 20:07

Merciii hola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew McGregor
Admin cuniculophobe
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 3443

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 20:08

Rebienvenue ! hug Bon courage pour ta fiiiiche cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Sweetlove
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016
MESSAGES : 889

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 20:33

Re bienvenue ma belle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Bennett
Admin lapin sectaire
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2016
MESSAGES : 4961

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 21:37

Rhoooo qu'elle est belle cute
Amuse toi bien avec ce nouveau perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus E. Blossom
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1853

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 14 Fév - 22:59

Rebienvenue parmi nous, hâte de voir ce que tu vas faire de ce nouveau perso. omg
& fighting pour ta fiche ! fight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea J. Matthews
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2371

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Jeu 15 Fév - 0:05

Re-bienvenue !!!

Bonne idée l'emploi comme muséologue. What a Face

Courage pour ton histoire mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline Brady
Admin masseuse coquine
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017
MESSAGES : 1024

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Ven 16 Fév - 14:08

Rebienvenue hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alissa Wilson
Admin âme soeur d'Ellis
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2017
MESSAGES : 380

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Ven 16 Fév - 20:52

Re bienvenue !! J'ai hâte de voir ce que tu vas faire en tout cas heart3 Et on se trouvera un lien avec le beau Chris hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nit N. Caleone
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2016
MESSAGES : 194

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Sam 17 Fév - 12:38

Merci heart3
Oui il nous faut un lien avec Chris copinons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Sam 17 Fév - 13:08

Re-bienvenue sur le forum et amuse toi bien parmi nous Laaaaapin !.
Revenir en haut Aller en bas
Nit N. Caleone
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2016
MESSAGES : 194

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Sam 17 Fév - 13:45

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megara Rosebury
Admin blondasse
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2016
MESSAGES : 381

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   Mer 21 Fév - 8:35

Cap ou pas cap de te valider ? héhé

Mais oui que je te valide heart3 Tu connais la maison ma belle hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On avait déjà parler de l'avenir ensemble. On s'était pas trop trompé d'ailleurs. T'apprends à devenir un tyran et moi un flan ! [Nit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On avait déjà parlé de l’avenir, une fois. On s’était pas trop trompé d’ailleurs. T’apprends à devenir un flan et moi un tyran !
» L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop.
» Se parler à soi-même...?
» L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop... [Power]
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancoeurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-