Vice et Versa
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb J. Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/01/2017
MESSAGES : 565

MessageSujet: Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb   Ven 13 Avr - 17:17


Retrouvailles du hasard.


Joan & Caleb

On ne pouvait pas dire quand ce moment les choses allaient super bien avec Naïa, ma petite amie depuis déjà plusieurs mois. Qui l'aurait cru que je reste avec une fille aussi longtemps. J'avoue que je pouvais me surprendre moi-même sérieusement. J'avais toujours eu que des relations sans lendemains avec la plupart des filles que je croisais, mais avec Naïa cela avait été totalement différent depuis qu'on c'était rencontré. En fait à par Naïa et Joan par le passé, je n'étais jamais restée sur le long terme dans une relation avec une femme. Je n'étais pas le genre de mec à penser à me marier et à avoir des enfants, ce n'était pas du tout mon style, ce n'était pas mon genre. Je ne pensais pas réellement à l'avenir en fait. Je ne travaillais pas aujourd'hui, alors j'allais en profiter pour sortir un peu. J'avais fait un petit jogging en début d'après-midi avant de rentrer chez moi pour pouvoir prendre une douche. Il faisait beau temps aujourd'hui, j'allais donc en profiter pour aller faire un tour. Après tout comme je n'avais rien de spécial à faire de plus autant profiter de cette journée pour aller sortir. J'étais partie prendre un café à emporter pas très loin du parc de la ville avant de me rendre au parc, je marchais le long de ce dernier. Une fois mon café terminé, je le jetais donc dans l'une des poubelles du parc. "Joan ?!" Prononçai-je donc en voyant la jeune femme qui était assise sur le banc du parc juste à côté de la poubelle dans laquelle je venais justement de jeter mon gobelet du café que j'avais pris.

Ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu, que je n'avais plus eu de ses nouvelles que ça me faisait franchement bizarre de la voir ici. Pourtant on ne pouvait pas dire qu'on c'était quitté en mauvais terme tous les deux, non ce n'était pas le cas, mais c'est vrai qu'on ne s'était pas réellement donné des nouvelles de l'un et de l'autre depuis le temps. Même si ça me faisait plutôt bizarre c'était bien le cas de le dire, j'étais bien content de revoir la jeune femme brune après tout ce temps. Au moins, on allait pouvoir discuter un petit peu pour pouvoir rattraper le temps perdu depuis le temps qu'on ce n'était pas vu. "Whouah ça fait longtemps ! Comment tu-vas ?" Demandai-je donc à la jeune femme. C'était bien par là qu'il fallait commencer. Je viens donc m'installer avec elle sur le banc, ça serait bien plus simple pour discuter. "Qu'est-ce que tu deviens depuis le temps ?" L'interrogeai-je donc. Il avait dû s'en passer des choses dans sa vie également je suppose, depuis le temps.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan L. Miller
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/12/2015
MESSAGES : 892

MessageSujet: Re: Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb   Dim 15 Avr - 21:52

Retrouvailles du hasardCaleb X Joan 1 semaines jour pour jour que nous avons perdu notre enfant avec Peter, 1 semaines que notre monde s'est effondré et ce mal être qui me ronge me sombre petit à petit.
J'ai perdu notre enfant à cause de moi si j'avais su plutôt que je l'étais , j'aurai vu mon médecin traitant et peut être que ce bébé aurait eu la chance de vivre dans mon ventre ainsi Peter et moi même aurons pu vivre la grossesse sereinement.  On aurait pu avoir cette chance d'être parent, de voir notre enfant grandir, s'épanouir et faire notre petite vie de famille.La vie m'avait cruellement enlevé cette chance là. Je déteste le bon dieu . Je me déteste intérieurement.
J'avais perdu une parti de moi, ma chair, mon sang et ma blessure était trop grande que j'avais l'impression que je ne pourrai plus remonter à la surface.
Je suis dans un état où je ne cesse de penser à cet enfant qui a vécu 12 semaine dans mon ventre, j'imagine à quoi il aurait pu ressembler , à Peter ? ou Moi?. Depuis 1 semaine, je suis tel un fantôme qui erre dans cette ville et Peter ne sait plus quoi faire pour me réconforter.

Depuis cette mauvaise nouvelle, j'avais complètement arrêté le mon boulot de cardiologue au sein de l'hôpital et mes collègues ont été compréhensive. J'ai arrêté de voir ma psychologue car je me sentais pas capable de tourner la page sur ce drame de ma vie, je n'étais pas prête à faire mon deuil alors ma seule solution est la dépression.
Aujourd'hui pour la première fois, je sors de chez moi ayant besoin d'aller me ressourcer dans un parc afin de m'aéré l'esprit et ne pas inquiéter mon cher Peter d'amour.
Oui, depuis ce drame j'évitais en vain de le voir car j'avais honte de moi, je culpabilise et n'arrive pas à le voir en face.
Je me pose sur un banc et mon esprit se perd jusqu'à qu'une voix familière me réveille me poussant à oublier ce bébé pendant une fraction de seconde. Caleb ? Cette homme qui avait partagé ma vie et devant moi avec le sourire, que répondre? Ce n'était pas le moment que je discute avec lui surtout que n'ai pas eu de nouvelle depuis notre rupture.
- Caleb. dit-je d'une voix posé.
Il me demande de mes nouvelles et rien que d'entendre cette question , je commence à avoir les larmes aux yeux et pourtant, j'essaie de refouler cette tristesse car il n'a pas besoin de savoir , il a pas besoin de me voir dans un état de faiblesse.
- ET toi? Tu m'a l'air en forme professeur, cela fait bien longtemps que nous nous sommes pas vu. Tu n'a pas changé dit moi raconte moi ta petite vie Campbell.



©  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb J. Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/01/2017
MESSAGES : 565

MessageSujet: Re: Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb   Dim 22 Avr - 22:44


Retrouvailles du hasard.


Joan & Caleb

J'étais bien surpris de voir Joan aujourd'hui, simplement en me baladant dans le parc de la ville de Los Angeles. Ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu et que par la même occasion je n'avais pas eu de nouvelle de la jeune femme, ça me faisait un sacré de choc électrique de la voir maintenant, assise sur ce banc. La jeune femme brune était aussi surprise que moi que de me voir là, c'était compréhensible. Je ne sais pas trop si c'était à cause de moi ou quoique ce soit d'autre, mais je pouvais bien voir que la jeune femme avait la tête ailleurs avec son petit air triste que j'avais déjà connu par le passé. "Oh moi ça va plutôt bien. Je travail toujours en tant que prof, ça ne change pas. Et puis, j'ai rencontré quelqu'un." Dis-je donc à la jeune femme brune. Oui je parlais bien évidemment que Naïa même si ce n'était pas complètement tout rose entre nous. Je pouvais encore me souvenir de notre première dispute qui remonte a à peine quelques jours et on ne peut pas dire que j'en garde un excellent souvenir. C'est évident. Je ne voulais pas paraître indiscrète avec la jeune femme, mais ça me faisait de la peine si elle avait des ennuis dont elle ne voudrait pas parler. Ça fait bien trop longtemps qu'on ne s'était pas vu, alors j'imagine bien qu'elle ne voudrait pas en parler avec moi, tout dépend de quoi finalement mais bon.

Je prenais donc place à côté de la demoiselle sur le banc. J'eus un léger sourire avant de tourner le regard vers la jeune femme. "Et toi, ça va ? Tu m'as pas l'air dans ton assiette aujourd'hui, enfin tu n'es pas obligé de me répondre hein si tu ne veux pas." Dis-je donc à la jeune femme pour la rassurer. Certes oui si elle avait besoin de moi, je serais là pour aider ou quoique ce soit d'autre. Elle pourrait toujours me faire confiance, il n'y a pas de doute. Mais bon comme ça fait un petit bout de temps qu'on ne s'était pas vu, je pourrais bien comprendre qu'elle ne veuille rien me dire. Il avait probablement bien pu s'en passer des choses dans sa vie, comme dans la mienne forcément. C'est sûr qu'on n'allait pas tout se raconter en deux minutes, on n'allait pas rattraper le temps perdu comme ça. Ça prendrait bien du temps et puis, on n'allait pas tout se dire comme si de rien n'était. Surtout si c'était quelque chose qui n'est pas facile à dire, que ce soit à n'importe qui d'ailleurs.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles du hasard ft. Joan&Caleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons nous ? :: Santa Monica :: Griffith Park-