AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu es parfaite pour les départs. - Je me surpasse pour les retrouvailles. | ft. Caleb ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasha Kennedy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018
MESSAGES : 92

MessageSujet: Tu es parfaite pour les départs. - Je me surpasse pour les retrouvailles. | ft. Caleb ♥   Mer 18 Avr - 17:15



Caleb & Sasha



- Tu es parfaite pour les départs. - Je me surpasse pour les retrouvailles.



Il y avait des soirs comme ça. Des soirs où tu n'as qu'une envie, t'enfiler un liquide te brûlant la gorge à l'intérieur du gosier. Des soirs où tu n'as pas envie de réfléchir, juste te laisser aller. Des soirs où tu ne te sens même plus exister. Alors j'étais là, seule, seule dans ce bar. Ou alors, pour simple compagnie, ce verre rempli qui me faisait de l’œil. Il me séduisait comme aucun homme ne savait le faire. Il me tentait, terriblement, irrésistiblement. J'humidifiais mes lèvres d'un léger coup de langue. J'inspirais. J'expirais. Je résistais. Et si, boire ce verre me ramenait à mes vieux démons. Et si, je n'arriverais pas à me contrôler pour ne pas enchaîner sur un second. Et si, ce pourrait être une grave erreur qui me vaudrait des semaines, voire des mois, de culpabilité. J'attrapais mon téléphone portable, remettant une mèche de cheveux qui me venait dans les yeux derrière mon oreille. Je m'aventurais dans mes contacts, jusqu'à y trouver le numéro de téléphone de James. James, mon parrain, mon pilier, mon mentor. Un soutien indéniable. Des tonalités, puis un répondeur. Fichtre. « Salut James, c'est Sasha. Hm... Je t'appelais parce que je me suis retrouvée dans un bar. Enfin... Non, j'y suis allée toute seule, de mon propre chef. J'ai commandé un verre, il est sous mes yeux. Je... Je ne sais pas quoi faire. J'aurais souhaité te parler, échanger avec toi, mais qu'importe. Enfin... Salut. » Puis je coupais la conversation avec le répondeur téléphonique, ramenant tous mes cheveux vers l'arrière, dégageant mon visage en soupirant. Je me sentais bête, faible. J'aurais souhaité être plus forte. Cette dépendance était venue trop rapidement, trop facilement. Je n'avais pu lutter. Les soirées d'après tournages n'avaient été que débauche, dépravation, débordement, excès. J'avais testé, tout en me perdant, sachant pertinemment que je faisais n'importe quoi. Je n'avais plus été la même depuis. J'étais allée trop loin, beaucoup trop loin. Je faisais tourner mon doigt le long du rebord du verre, mordillant ma lèvre inférieure comme pour me contenir. Je craque pas Sasha. Tu es plus forte que ça. Ma vie ne rimait à rien depuis plusieurs semaines, mois, années. New York avait été présentée comme la solution, mais ça n'avait été qu'un chemin d'emprunté, comme un raccourci, mais je retrouvais toujours la route principale. Une route remplie d'obstacles, pleine de crevasses, une route qui mériterait d'être refaite à neuf. Voilà que je partais dans des métaphores stupides avec moi-même. Vraiment, ce verre d'alcool me faisait tourner la tête avant même que je l'ai bu. Ce verre... d'alcool... Ne. Craque. Pas.

« Bonsoir. » entendais-je derrière mon épaule, me faisant me retourner doucement vers l'inconnu au sourire étendu, montrant clairement qu'il était sûr de lui, serein. Je ne souriais point, restant en attente de savoir ce qu'il souhaitait. « Ce siège est libre ? » me demandait-il, ne lâchant pas son sourire qui me donnait déjà envie de l'étriper. Je n'aimais pas voir la joie dans le visage des autres, tandis que le mien était renfermé plus que jamais. J'avais toujours trouvé cette question idiote. Aucun des sièges du bar ne m'appartenait. Et puis, généralement, les types qui venaient comme ça pour poser cette question louchait sur le tabouret depuis plusieurs minutes déjà, observant bien qu'il était jusqu'alors vide. « Il est tout à vous. » répondais-je simplement, tentant de rester gentille bien que j'étais exaspérée, retournant mon regard vers mon verre encore rempli. Et il le resterait, je me l'ordonnais. C'était comme un challenge désormais, le maintenir rempli. « Je vous offre un autre verre ? Certainement que le vôtre ne vous plait pas, vous n'y avez pas touché pas depuis que vous avez été servie. » proposait-il, d'un ton charmeur. Comme quoi, il m'observait bien depuis un moment. Je montais les yeux au plafond, à défaut du ciel. De quoi je me mêle ? Si j'avais bu, j'aurais accepté directement. Seulement je me contenais, pour ne pas replonger, et donc j'étais consciente de ce qu'il essayait de faire, à quoi il souhaitait aboutir. Je n'étais pas dupe. « Non, merci. Le mien me suffit. » déclinais-je la proposition d'un ton sec, froid. Maintenant, s'il pouvait me laisser tranquille dans ma lutte intérieure, un challenge que je me suis lancée seule, un combat interne d'une complexité atroce, ça m'arrangerait grandement. « Bien. Je m'appelle Dan. » se présentait-il en me tendant sa main, sans doute pour que je lui sers. « Ecoutez, ne le prenez pas mal mais je ne suis pas intéressée et je souhaiterais qu'on me laisse tranquille. J'espère que vous comprenez. » annonçais-je honnêtement, espérant que ça le calme et qu'il aille voir ailleurs. Dans ce genre de moment, j'aurais attrapé mon verre aussitôt pour l'amener jusqu'à mes lèvres et les tremper dans l'alcool. Normalement. D'autant plus quand l'homme à côté de moi s'enflammait la seconde d'après, se levant du siège en hurlant à la mort. Apparemment, il ne comprenait pas.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb J. Campbell
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/01/2017
MESSAGES : 578

MessageSujet: Re: Tu es parfaite pour les départs. - Je me surpasse pour les retrouvailles. | ft. Caleb ♥   Lun 9 Juil - 22:02



❝Tu es parfaite pour les départs. Je me surpasse pour les retrouvailles.❞
Sasha & Caleb
J'avais passé la journée au boulot, alors ce soir j'avais bien besoin de me détendre un peu. Je ne connaissais rien de mieux qu'un bar pour ça. En plus j'avais bien besoin d'un verre ce soir, ça faisait déjà quelques temps que ça n'allait plus fort avec Naïa ma petite-amie. Elle travaillait comme une folle et on n'avait pas vraiment le temps de se voir, enfin du moins pas autant que j'en aurais envie et par moment il m'arrivait forcément de le lui reprocher. Comme si nous deux, notre histoire était beaucoup moins importante que son travail. Je savais très bien qu'il comptait beaucoup pour lui, ce que je pouvais parfaitement comprendre et respectait, d'ailleurs moi aussi j'aimais mon métier mais il y avait des moments où j'arrivais très bien à couper le cordon. Ce n'était pas plus mal d'ailleurs. J'avais pris une petite douche avant de me retrouver enfin dans ce bar, ouais j'avais déjà commencé à boire un coup plus précisément une bière en passant chez Sirius quelques minutes plus tôt. Ce  bar était le plus branché de la ville, c'était toujours dans celui-là que j'allais parce que c'était mon préféré. Il y avait toujours de l'ambiance là-bas et puis la plupart du temps, j'y faisais de bonne rencontre.  

Je m'installais donc à l'une des tables du bar, il y avait déjà pas mal de monde dans cet établissement. En même temps à cette heure-ci et étant très connu dans cette ville, ce n'était pas étonnant, il était toujours assez bondé la plupart du temps. Sauf exception. Pour l'instant j'étais tranquille à boire dans mon coin sans faire attention à qui que ce soit jusqu'à ce que j'entende du bruit venant au loin. Des personnes qui élèvent la voix, du moins plutôt un homme en train d'élever la voix. Il était en train de parler à une jeune femme, enfin il était clairement en train d'essayer de la draguer. D'ailleurs en m'approchant d'eux pour intervenir à ce qu'il se passe parce que personne d'autres n'avaient l'air de s'y intéressaient ou déjà seulement d'entendre ce qu'il se passe. J'arrivais donc en grand gentleman pour venir au secours d'une jeune femme en détresse, c'était assez mon style. "Je crois que la jeune femme vous a demandé gentiment de partir, mais ça ne sera pas mon cas. Alors maintenant partez et ne revenez plus embêter cette demoiselle." Dis-je donc en regardant le jeune homme. Ce dernier sans dire un mot filait donc de là. Oui parce qu'entre temps j'avais réussi à reconnaître la jolie brune que le jeune homme embêtait depuis tout à l'heure. C'était une fille que j'avais connue il y a quelques années, à l'époque où j'étais encore à New-York, on avait fini dans le même lit. "Whouah, Sasha. Ça fait un bail !" Pouvais-je donc m'empêcher de dire le sourire aux lèvres. Même si on ne se connaissait pas des masses avec la brune, j'étais quand même content de la revoir dans un sens. Qui sait, je ne serais pas contre de remettre le couvert, bien au contraire. "Qu'est-ce que tu fais à Los Angeles ?" Lui demandai-je donc. On ne connaissait rien de la vie de l'autre, mais ça me surprenait de la revoir ici à Los Angeles, alors ma curiosité me piquait et je voulais savoir ce qu'elle avait pu devenir depuis le temps.

©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu es parfaite pour les départs. - Je me surpasse pour les retrouvailles. | ft. Caleb ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cheval est pour l'homme , comme les ailes sont pour l'oiseau ... [ PV Héra ]
» STANLEY ◮ combattre pour la paix, c'est comme niquer pour la chasteté.
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]
» Distribution d'un code pour télécharger Monster Hunter sur 3DS
» Warhammer V7, petit résumé pour ceux qui n'y jouent plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons-nous ? :: Downtown :: Bloody Hell-