AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TEAM BILL
Sam Argent
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1430

MessageSujet: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Sam 5 Mai - 16:51


Une sortie entre copines.


Sasha & Sam

J'avais prévu de passer la soirée avec Sasha ce soir, une jeune femme qui était devenue mon amie au fil du temps. On s'était tout bêtement rencontré dans un café où nos commandes avaient été inversé, notre amitié a commencé comme ça. On s'était revu à plusieurs reprises et maintenant ce soir on allait se retrouver au cinéma. J'avais laissé ma fille Mia à sa tante et son oncle pour la soirée, je n'allais bien évidemment pas l'emmener avec moi. Ça nous embêterait plus qu'autre chose et puis la jeune femme avec qui j'allais passer la soirée n'avait d'ailleurs encore jamais vu ma fille. Ce n'était pas le genre de truc que je pouvais dire aussi facilement, c'est une évidence. Surtout dans les circonstances de la naissance de ma fille, on ne pouvait pas dire que j'avais franchement eu la vie facile jusqu'à maintenant. Heureusement que j'avais mon frère et ma soeur pour pouvoir s'occuper de ma fille quand je travaillais ou quand j'avais besoin de temps en temps de sortir un peu entre amis. Forcément depuis que j'étais devenue mère, il y a beaucoup de choses que je ne pouvais plus trop faire. Du moins que je ne pouvais pas me permettre de faire parce qu'il fallait que je pense tout d'abord à Mia, c'était ça ma priorité à présent. J'avais passé la matinée à travailler à l'hôpital, j'avais également bossé toute la nuit c'était pour cette raison que je ne travaillais pas cet après-midi. Comme ça, j'avais tout le temps pour me préparer à cette soirée avec Sasha et pour passer du temps avec ma petite princesse.

J'avais quasiment passé toute l'après-midi pour me préparer, mais au moins le résultat était parfait. J'avais enfilé une jolie robe pour cette soirée. Même si c'était seulement une soirée entre copines, j'aimais me faire belle. Après tout, je n'avais pas toujours l'occasion de sortir sans ma fille alors je comptais bien profiter au maximum. J'avais attendue que l'un ou l'autre de frère ou soeur n'arrive pour pouvoir enfin partir. L'un d'eux arrivent et je pouvais enfin attraper mon sac à main, embrasser ma soeur et partir en direction du cinéma où je devais y retrouver mon amie. J'arrivais donc rapidement à destination, la brune n'était pas encore là. Je descendais donc de ma voiture et restais devant le cinéma en attendant de voir la jeune femme arriver. D'ailleurs Sasha arriva à peine quelques minutes plus tard. "Oh coucou toi !" Pouvais-je donc m'empêcher de dire en la voyant venir vers moi, j'avais le sourire aux lèvres. "Comment tu-vas ?" Demandai-je donc à la jeune femme avant qu'on puisse entrer à l'intérieur du cinéma. A part avec ma meilleure amie Lou, je ne sortais pas réellement de mon chez moi alors cette soirée allait bien me changer les idées. J'étais bien contente de pouvoir la passer avec Sasha, ça devait bien être notre première soirée seulement que toutes les deux. Les seules fois où on avait pu se voir par le passé avait simplement été en coup de vent dans les cafés de la ville.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Sasha Kennedy
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018
MESSAGES : 158

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Jeu 2 Aoû - 0:11



Sam & Sasha



Une sortie entre copines.




SEPTEMBRE 2016.


« Sasha ? » hurlait la serveuse du Starbucks, lisant le prénom écrit sur le gobelet en carton, pour passer au travers du bruit atroce présent dans le café. Je déviais mon regard de mon téléphone portable pour me rapprocher du comptoir et récupérer ma commande. Gobelet en main, j’allais m’asseoir à une table et retournais immédiatement mon regard vers mon téléphone. Qu’est-ce qui était si intéressant pour que je sois obnubilée par cet appareil ? Les réseaux sociaux. Les rumeurs. Les articles people. Cela faisait deux mois. Deux petits mois. Deux mois que j’étais revenue à Los Angeles. La presse le savait. Les rumeurs fusaient, les gens se doutaient et se questionnaient. Sasha Kennedy allait-elle reprendre sa carrière là où elle l’avait laissée ? Non. Sasha Kennedy était-elle toujours la petite peste d’il y a deux ans, celle qui faisait des caprices pour tout et rien ? Non. Sasha Kennedy n’était plus la même. Sasha Kennedy n’était que changements. De mon côté, je faisais toujours la morte. C’était comme si je n’étais pas revenue. Pas un seul signe de vie. Pas un seul signe de vie pour être tranquille, auprès des fans, comme de la presse, et surtout auprès de mon agent. Je voulais être tranquille. Je n’étais pas prête à travailler à nouveau, enchaîner les plateaux, les interviews, la lecture d’interminables scénarii. C’était trop tôt. Beaucoup trop tôt. Je buvais une gorgée de mon café. Enfin… Ce que je pensais être MON café. Incroyable. Ils étaient incompétents à ce point ici ? J’observais à nouveau mon gobelet. Pourtant c’était mon bien écrit mon nom. Il devait y avoir une erreur. Je retournais, enragée, vers le comptoir pour hurler toute ma haine envers la serveuse. Exagérais-je ? Probablement. Mais il faut dire que je n’étais pas dans mon assiette, pour ma défense. « Il a dû y avoir une erreur. Ce n’est pas ce que j’avais commandé. J’avais demandé un caramel macchiato. Et là, je ne sens aucunement du caramel ! » expliquais-je de tout mon calme. « Excusez-moi, je pense qu’il y a eu erreur sur la commande, je n’avais pas demandé de caramel. » entendais-je juste à côté de moi. C’est là que j’ai connu Sam.

OCTOBRE 2016.

Ce soir, j’avais rendez-vous avec Sam. Depuis cette stupide erreur au Starbucks, nous avions fait connaissance et ne nous étions plus quittées. Sam était comme une bouffée d’air frais. Elle était inconnue au bataillon jusqu’alors, elle ne semblait pas me connaître, elle était d’un naturel tranquille et souriant, et n’était pas prise de tête, d’une gentillesse indéniable. Elle inspirait la nouveauté, la fraîcheur et la folie. Depuis mon retour, les têtes connues défilaient et demandaient toujours les mêmes choses. « Alors ta cure ? », « Ce n’était pas trop chiant ? », « T’es maigre comme un clou. T’étais bien nourrie là-bas ? », « Ça t’a changée ? J’ai lu quelque part que ça changeait radicalement les gens. » Que des questions sur cette fichue cure de désintoxication. Certains osaient tout de même l’originalité en me demandant si j’allais reprendre l’acting. J’avais envie de tous leur dire de me ficher la paix, qu’ils se mettent de leur derrière et rester seule à jamais. A la place, je répondais « Revitalisant. », « Si, c’était pénible mais nécessaire. », « Oui, j’ai bien mangé. », « Non, je ne me sens pas changée. » simplement parce que je n’avais pas envie de débattre sur le sujet, je faisais au plus simple. Mais tous ignoraient la grossesse à laquelle j’avais eu affaire. Je gardais ça précieusement au fond de moi. Seule Liv le savait, elle qui m’avait accompagnée et soutenue. Mais si elle lâchait ne serait-ce qu’un seul mot sur le sujet, elle savait qu’elle ne verrait pas le lendemain. Alors voir Sam était vraiment plaisant. Je m’étais même faite belle pour ce soir, ayant sortie la robe et les talons. Incroyable ! Alors que je portais généralement un vieux jean avec un simple tee-shirt histoire de passer incognito. Ce soir, cinéma. Rien de transcendant, mais ça permettait toutefois de sortir et se vider l’esprit sur les tracas quotidien. Et ce, en charmante compagnie. « Oh coucou toi ! Comment tu-vas ? » m’accueillait Sam, déjà présente devant le cinéma. Etais-je en retard ? Je l’ignorais et il serait bien trop impoli de regarder l’heure devant elle alors que je viens d’arriver. « Hey, salut ! Je vais très bien et toi ? Tu es superbe dans cette robe dis donc ! » la complimentais-je. Je n’avais l’habitude de la voir habiller ainsi. Cela me rassurait d’ailleurs sur ma tenue. Au moins, je n’en avais pas trop fait pour un simple cinéma. « On entre ? » demandais-je dans le doute de savoir l’heure qu’il est. Il ne faudrait pas louper le lancement du film. Le cinéma n’était pas réellement le lieu adapté pour avoir de réelles conversations, mais il rapprochait tout de même. Finalement, nous regardions dans la même direction et le débat qui suivrait le film sera palpitant. Mais d’ailleurs, je ne me souvenais pas avoir choisi un film. « Il y a un film que tu souhaites voir en particulier ? » lui demandais-je une fois à l’intérieur, regardant les panneaux des séances annoncées prochainement.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Sam Argent
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1430

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Ven 14 Sep - 0:20


Une sortie entre copines.


Sasha & Sam

J’avais rendez-vous avec Sasha ce soir, au cinéma. J’étais certaine qu’on allait passer une bonne soirée toutes les deux. Certes ça ne faisait pas très longtemps qu’on se connaissait, mais bon il fallait bien ça pour pouvoir apprendre à se connaître davantage. Notre rencontre avait pourtant été simplement banale, des plus banales. On s’était tout simplement rencontré dans un bar et le serveur avait eu la boulette d’échanger nos commandes, comme si c’était compliqué quoi. On avait cru rêver. Bref. Au moins ça m’avait permis de faire la connaissance de la jeune femme brune, alors c’était tout ce qui importait pour le coup. J’étais un petit peu arrivé en avance devant le cinéma, plus qu’à attendre la présence de la demoiselle pour pouvoir continuer la soirée. Je m’étais bien habillée pour l’occasion. Après tout, c’était toujours dans ce genre de soirée, où on pouvait s’habiller très classe. C’était une très bonne occasion de porter une jolie robe en charmante compagnie. La brune arriva assez rapidement en fait. J’avais à peine attendu quelques minutes, avant de la voir débarquer devant le cinéma. J’avais le sourire aux lèvres en la voyant venir vers moi. Je lui demandais donc naturellement comment elle allait. « Je vais bien, aussi. » Commençai-je par dire à la jeune femme. Ça changeait tellement ce genre de soirée. Cela allait bien me changer les idées puisque d’habitude je les passais plutôt en compagnie de ma fille. En même temps en tant que mère, c’était tout à fait normal. Je n’avais pas réellement d’autre choix. Même si de temps en temps, je pouvais laisser Mia à ma sœur pour pouvoir passer des soirées ailleurs, ce n’était pas toujours facile de se libérer pour ça.

J’eus à nouveau le sourire quand la demoiselle me complimenta sur ma tenue. Après tout, je pouvais constater qu’elle aussi c’était mise de circonstances pour la soirée. Elle avait également décidé de porter une robe. « Merci. Je te retourne le compliment, ta robe te va super bien. » Dis-je donc à la brunette, toujours le sourire aux lèvres. « Allons-y ! » Dis-je donc à la jeune femme quand cette dernière proposait qu’on rentre à l’intérieur du cinéma. Après tout, on n’était pas venue pour passer sa soirée à l’extérieur de l’établissement. C’est vrai qu’on ne s’était pas du tout organisé pour savoir quel film on allait regarder, mais bon ce n’était pas le plus important pour la soirée. Le film m’importait peu pour ma part. Certes c’est sûr que c’est mieux de regarder un film agréable pour passer du bon temps, mais bon ce qui était mieux été de passer une bonne soirée avec la jeune femme. C’était ça le principal de la soirée. De cette soirée.

Je regardais donc les panneaux d’affichage des films qu’ils y avaient en ce moment. « Oh, il y a bien n'oublie jamais. » Un film que j’adorais voir, même si c’était pour le coup une rediffusion. Mais de temps en temps, j’aimais bien aller au cinéma pour voir des rediffusions de film. Même si je les connaissais déjà, ce n’était pas bien grave. J’aimais les voir de nouveaux en grand à l’écran, parce que ce n’était pas du tout la même chose que de le voir à la maison, dans un lecteur dvd. C’était quand même préférable au cinéma, même si pour le coup-là c’était payant. Ce n’est pas bien grave. « Tu connais ? » Demandai-je donc à la jeune femme. C’était un film culte, mais bon c’est-on jamais. « Ou si tu préfères, un film récent. » Proposai-je donc à la demoiselle. Il y avait également de nouveaux films comme dans tous les cinémas, ce qui était même le principe de cela.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Sasha Kennedy
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018
MESSAGES : 158

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Ven 14 Sep - 19:02



Sam & Sasha



Une sortie entre copines.



Une sortie calme, à l’extérieur des quatre murs qui m’entouraient dans l’appartement de Molly. Oh, certes je l’en remerciais de m’héberger, mais je commençais à ne plus pouvoir voir ses murs en peinture. (haha, jeu de mots). Là, je m’oxygénais. Je prenais l’air frais, même si je m’enfermerais à nouveau dans une pièce sombre. Ça, les pièces sombres, je connaissais. A bien me souvenir, je ne devais pas avoir ouvert les volets de la chambre d’ami de Molly depuis mon arrivée. Je vivais dans le noir, un vrai papillon de nuit. On me l’avait toujours dit, j’étais une nocturne. Ainsi, j’agissais dans l’ombre. Je ne sortais pas le jour, de peur de sentir les rayons de soleil contre ma peau. Et ce rendez-vous avec Sam avait lieu de soir, idéal. On aurait pu penser que j’étais devenue un vampire, oui. Alors je me faisais une joie de sortir, moi qui restais terrée dans l’appartement, sans contact avec le monde extérieur, faisant toujours comme si je n’existais pas. Je resterais dans ma chambre, en silence, et je ferais comme si je n’existais pas. #tmtc. J’étais tellement heureuse de sortir, mais pas seulement pour voir la couleur du ciel dans la nuit. Non, j’avoue, une raison autre me poussait à aller au cinéma. Sam. Une jeune femme avec qui j’avais fait connaissance il y a peu. Une jeune femme ravissante, au sourire attendrissant, la voix douce et une personnalité calme. A croire qu’elle était tout mon contraire. La rencontre pourrait être banale pour certain, mais je la trouvais atypiquement drôle en y réfléchissant. Il n’était pas rare que les employés du starbucks inscrivent une nouvelle phonétique improbable à un prénom totalement commun, mais de là à se tromper totalement de boisson alors que les commandes étaient bien prises et que les prénoms étaient inscrits sur le gobelet. Ils se fichaient un petit peu de notre tronche, à croire. Mais c’était parti ainsi. Finalement, une telle chose, futile soit elle, pouvait crée des amitiés. Je ne m’emballerais pas en disant que nous sommes déjà copines comme cochons (on va éviter de mettre cochonne, ça pourrait être mal interprété mdr), mais c’était un bon début. Je le sentais bien, j’avais ce feeling indescriptible.

Et elle apparaissait là, comme une fleur au milieu du désert. Elle était belle, dans sa jolie robe qui la mettait parfaitement en valeur. Elle savait s’habiller. Et je faisais attention à ce genre de détail. Il me semblait bien que lors de notre rencontre, elle m’ait dit qu’elle était infirmière. J’étais persuadée que la blouse ou je ne sais qu’elle tenue affreuse lui allait comme un gant, embellissant la tenue de son simple sourire. Tout semblait sans fard chez elle, une beauté naturelle. Si vrai, si frais. Forcément, je lui faisais remarquer sa belle tenue. Après, je ne voulais pas non plus en faire trop. Je ne voulais pas me montrer trop rentre-dedans alors que ce n’était pas mon objectif. Je voulais simplement agir comme une amie. Si Sam pourrait potentiellement me plaire ? Oui, forcément. Elle plairait à n’importe qui. Mais je ne pouvais savoir de quel côté elle se rangeait, ni même si elle était accompagnée dans la vie côté cœur ou non. Et puis, pourquoi me posais-je autant de question là-dessus ? C’était JUSTE une sortie entre amies. Ne t’emballe pas Sasha, ne profite pas de l’obscurité de la salle pour vaquer à un fantasme inavoué jusqu’alors avec elle. « Merci. Je te retourne le compliment, ta robe te va super bien. » me fit-elle remarquer. J’en rougirais presque. Mais je ne rougissais jamais. Je me l’interdisais, ce serait montrer une faiblesse. Ainsi, je souriais simplement, montrant que sa remarque me faisait plaisir à mon tour. Finalement, on aurait pu passer une tout aussi bonne soirée à se complimenter pendant deux heures devant l’entrée du cinéma, ma foi. Mais je proposais plutôt de rentrer, ce qui n’était pas plus mal.

Une fois à l’intérieur, je proposais à Sam de choisir le film. Je n’avais aucun avis sur le choix du film pour ce soir, bien que j’avais des préférences en matière de films de base. Mais là, ça n’importait peu. N’oublie Jamais, proposait-elle. Naturellement, je me serais plus dirigée vers un film de guerre, d’action, voire même d’horreur. C’était plus mon style, ça me ressemblait. Mais son choix était à son image : romantique. Elle semblait si angélique, si follement amoureuse de l’amour lui-même. C’était touchant. Laisser la personne choisir le film lors d’un premier rendez-vous était l’indice qui pouvait vous faire connaître la personne immédiatement. « Non, N’oublie jamais, c’est parfait ! » l’arrêtais-je alors qu’elle me proposait de choisir un autre film, un film récent plutôt qu’une simple rediffusion. « Et puis, j’en ai beaucoup entendu parler. Paraît que c’est un film culte et je ne l’ai pas vu ! » avouais-je à demi-mot, sachant que je pouvais m’attiser la haine des fans autour de nous. « Oui, je sais, ça craint. Mais on va rectifier le tir ! » ajoutais-je finalement, riant doucement par la suite. J’en serais presque gênée. Pour un rendez-vous entre amies, chacune payait son entrée et nous nous dirigions ensuite en salle. Sans même lui demander, je me dirigeais directement vers les places centrales. Je me dépêchais toujours avant qu’un abruti fonce pour me les prendre sous le nez. Y avait toujours un idiot pour faire ça, je vous jure ! Une fois installée, je tournais mon regard vers la brune. « Enfin... J’espère que ces places te conviennent ? » demandais-je après coup, alors que c’est limite si j’avais déjà enlevé mes pompes pour me mettre à l’aise, voyez. Le fond de la salle était un choix stratégique également. Non pas pour être plus près de la sortie en cas d’envie pipi, mais bel et bien pour être tranquille au possible. Tout était calculé !


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Sam Argent
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1430

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Sam 15 Sep - 16:05


Une sortie entre copines.


Sasha & Sam

Je ne savais pas vraiment pourquoi j’étais stressée pour cette soirée. Juste pour ça. Franchement, il n’y avait pas de quoi. J’avais enfilé une jolie robe. Je n’avais pas toujours l’occasion de pouvoir en porter, j’étais bien contente que ce soit le cas ce soir. Ça faisait déjà quelques temps qu’on s’était prévu cette soirée et maintenant qu’elle été arrivée, que c’était aujourd’hui, c’était davantage stressant en même temps avec une grande hâte. Une grande excitation que je pouvais ressentir. J’aurais pensé que j’aurais pu être intimidé et qu’aucun mot ne pourrait sortir de ma bouche en ayant la jeune femme brune en face de moi, mais finalement ça ne fut pas le cas. Je pouvais très bien parler. D’ailleurs quand la demoiselle faisait son compliment sur ma robe, je ne pouvais donc m’empêcher de faire de même avec la jeune femme. Elle était très splendide dans cette robe. Je la trouvais très belle ainsi. J’étais tout sourire face à la brunette. J’étais certaine que cette soirée allait porter ses fruits et que je pourrais très bien m’entendre avec la jeune femme. Vu notre première conversation à notre première rencontre, ça ne faisait aucun doute pour moi. Elle m’avait pourtant l’air d’avoir un caractère, une personnalité tellement différente de la même, mais ce n’est pas grave. Bien au contraire, on sait que les contraires s’attirent. On entrait donc à l’intérieur du cinéma, il ne fallait pas qu’on arrive en retard pour le film comme ça. Je ne savais d’ailleurs même pas quel film on allait voir. On ne s’était pas décidé à l’avance. Ce n’était pas du tout le but de la soirée en même temps.

On se trouvait à l’intérieur du cinéma, la jeune femme à côté de moi me demandait donc quel film je voulais aller voir. Je regardais tout ce que je voyais comme liste de film, et mon regard se porte sur N’oublie jamais. C’était un film que je connaissais par cœur, mais que j’aimais tellement pourtant. J’aimais bien de temps en temps retrouver au cinéma pour voir de vieux films, ce qui était déjà sorti, c’était d’ailleurs ce cas avec celui-là. Ça ne me dérangeait pas de payer pour voir un film que je connaissais parce que ça voulait dire qu’il avait une grande importante pour moi. Un film d’amour, oui j’avais que c’était le genre de film que j’aimais regarder. Un peu comme Titanic. C’est deux là généralement tout le monde connaissait ses films, ils étaient vraiment très connus et je les connaissais tout d’eux sur le bout des doigts. « Oh, super alors ! » Dis-je donc à la jolie jeune femme quand cette dernière approuva mon idée de regarder N’oublie jamais. J’étais bien contente qu’elle soit d’accord, j’espère seulement que ce n’était pas spécialement pour me faire plaisir. Ça me surpris un petit peu quand la jeune femme me disait qu’elle ne connaissait pas ce film. Whaouh, c’était bizarre ça. Enfin c’est vrai qu’on ne pouvait pas connaître tous les films de la planète, mais il y en avait certains qui étaient connus de tous et celui-là en faisait partie.

J’eus un sourire. Au moins j’étais contente, la jeune femme qui me tenait compagnie allait découvrir un nouveau film qui était culte en plus de ça. Même si j’étais un des films les plus tristes, ça ne faisait aucun doute. « Ah oui, tu ne l’as jamais vu ? C’est encore mieux alors. » Dis-je donc à la jeune femme brune avec un clin d’œil. C’était bien plus intéressant d’aller au cinéma pour voir un film qu’on n’avait pas vu, généralement. Au moins, j’étais bien contente de pouvoir lui faire découvrir un film. Ce film. Un film d’amour, si c’était son style, je ne savais pas vraiment. C’était spécialement le style de toutes les filles, mais bien plus pour les filles que pour les mecs. Ça c’est sûr. « Oh ce n’est pas bien grave. Et effectivement oui, on va rectifier ça de suite ! » Dis-je donc, le sourire aux lèvres. Ne pas connaître un film, même un qui était culte, ce n’était pas la fin du monde non plus. Et puis au moins après cette soirée, Sasha allait connaître ce film. Cette soirée n’aurait pas servi à rien, loin de là. On avait donc acheté nos places et pouvoir se rendre dans la salle qui nous avait été indiqué. « Oui, c’est parfait ici ! » Dis-je donc à la demoiselle assise à côté de moi quand cette dernière me demandait si ces places me convenaient. Je faisais rarement la difficile de toute manière. Alors c’était parfait. « Tu verras, c’est un super film. » Commençai-je donc par lui dire, même si Sasha devait s’en douter si on lui en avait déjà parlé. Je repris. « Bon, il y a juste la fin qui est super méga triste. Alors il est possible que tu en pleure. » Rajoutai-je donc, en rigolant. Même si c’était bien vrai. Il fallait quand même avouer que la fin de ce film était triste. Moi j’en avais déjà pleuré plus d’une fois, ça c’est clair. 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Sasha Kennedy
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/04/2018
MESSAGES : 158

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   Mar 18 Sep - 0:31



Sam & Sasha



Une sortie entre copines.



Je ne stressais pas. Ou alors peut-être qu’un peu. Il faut dire que Sam était très séduisante comme femme. Et il fallait avouer qu’elle ne me laissait pas indifférente. J’étais sensible à son charme. Elle avait un beau sourire, une bonne conversation, des joues ressemblant à deux pommes d’amour, un teint toujours éclatant (Hermione a un joli teint), un sourire renversant, un doux parfum enivrant, un regard bouleversant, sa façon suave de marcher, son rire mignonnet… Bon. Peut-être que j’étais mordue. J’étais persuadée qu’elle avait des tonnes de prétendants. Des hommes ne demandant qu’elle, à la pelle. Et moi qu’étais-je ? Une fille rencontrée il n’y a pas si longtemps. Nous nous étions, bien sûr, revues depuis notre rencontre. Nous avions fait quelques sorties, shopping entre autres, et avions énormément converser par textos. Mais nous ne nous étions jamais vues de nuit. L’ambiance était toute autre. Plus de pénombre, plus d’intimité. Un cinéma, ça pouvait être tout l’un ou tout l’autre. Ça pouvait être la simple sortie entre copines en train de regarder un film pénard devant un grand écran et avec un son surround. Ou alors, ça pouvait être une opportunité. Une opportunité de se voir dans une salle sombre, assis sur un siège confortable, partager un moment en regardant dans le même sens. Oui, je m’enflammais peut-être. Après, je ne cherchais rien non plus. Ce n’était pas parce qu’elle était complètement mon genre de femme que j’allais lui sauter dessus sans retenue. Quand même, je savais me tenir. Et puis, je ne savais pas si elle aimait les femmes, si elle aimait les hommes, si elle avait le cœur ouvert pour tout le monde. Je ne savais même pas si elle était en couple ou non, pour dire. Finalement, c’était un sujet que nous n’avions pas encore abordé. Nous avions parlé travail, amis, déboires amoureux passés… Mais jamais le thème de l’amour présent n’avait été abordé. Il fallait totalement deviner. Mais c’était ça aussi qui était excitant. Le mystère, l’envie de découvrir un peu plus l’autre. Cette femme n’était encore qu’une énigme. Un sphinx. Un puzzle encore en construction, en face d’être achevé.

N’oublie jamais. Un film culte que je n’avais pourtant jamais vu. Il faut dire que je boycottais un peu les grands films dont tout le monde parlait. Je ne regardais pas les grands films d’amour où tu connais déjà la fin, à la Titanic, Orgueil et préjugés, Jeux d’enfants, Pretty Woman, Autant en emporte le vent ou bien Quand Harry rencontre Sally. Véridique, dans un débat sur ces films je peux participer tellement j’en ai entendu parler et que je connais toute l’histoire. J’étais plus branchée film d’action, film d’horreur, ou autres styles comme ceux-ci. Mettez-moi un film avec flingues, explosions à gogo et petites frayeurs à la clef, et je suis aux anges. La prochaine fois qu’on ira se regarder un film, ce sera à moi de choisir le film, elle ne sera pas au bout de ses peines, c’est moi qui vous le dit. « Ah oui, tu ne l’as jamais vu ? C’est encore mieux alors. » me dit-elle avec un divin sourire, ce qui engendra le mien. « Oui, comme ça je vais le découvrir ! Et puis, je vais te faire confiance sur le film si tu l’aimes tellement au point de le regarder à nouveau au cinéma. » Et oui, c’était un bon point pour le film. Si elle souhaitait repayer pour un film qu’elle avait déjà vu, c’est qu’il devait être vraiment bien. Je ne voulais pas partir septique, avec appréhension. Non, j’y allais sereine. Après tout, s’il est autant connu, c’est pour une raison. Ryan Gosling, bien sûr ! Bon, Rachel McAdams n’était pas mal dans le genre aussi. Mais l’engouement pour Ryan Gosling m’avait toujours effrayée. Des tasses avec sa face dessus, des tee-shirts à son effigie, et j’en passe des vertes et des pas mûres. Certaine qu’il existait des chaussettes avec sa tête également ! Moi, personnellement, je le trouvais plutôt banal comme mec, mais soit, les goûts et les couleurs.

On ne perdait pas plus de temps pour aller s’installer après avoir acheté les places. Pour le coup, je prenais directement mes aises en choisissant la place avant même de lui demander ses préférences. Après, vous me direz… Qui préfère se foutre sur le côté pour mater un film au cinoche ? Personne ! C’est d’ailleurs pour ça qu’une tonne de blaireaux se foutaient en plein milieu de la salle, ce qui empêchait la vue de certain quand d’autres se plaçaient PILE devant et qu’il mesurait deux têtes de plus. Forcément, ça réduisait nettement l’écran et on pouvait louper la moitié du film comme cela. Je ne comprendrais d’ailleurs jamais pourquoi ils font ça alors qu’ils savent pertinemment qu’ils mesurent deux mètres les types. M’enfin bon. Finalement, je demandais l’avis de Sam sur les places, parce que je suis quand même bien éduquée, mais comme je m’en doutais, ça lui convenait. Cette femme n’était vraiment pas compliquée. Des chuchotements s’entendaient dans toute la salle, et on y mettait du nôtre également. Sam me confiait que c’était d’un très bon film, ce dont je ne doutais pas, puisqu’il s’agissait d’une référence en matière de film d’amour. « Bon, il y a juste la fin qui est super méga triste. Alors il est possible que tu en pleure. » précisait-elle en riant. Automatiquement, je riais aussi. « Oulah, il est très difficile de me faire pleurer devant un film, alors ne t’attend pas à ce qu’une larme coule le long de ma joue ! » répliquais-je, l’air sûre de moi. Jamais je ne ferais la fillette à pleurer devant un film d’amour à la noix. Enfin, je dis ça mais c’était peut-être déjà arrivé quand j’étais faible sentimentalement parlant, j’avoue. « Je suis sûre que tu es beaucoup trop sensible et que ce sera toi en larmes à la fin ! » rajoutais-je en riant, la désignant du doigt. C’était toujours dans des moments comme ceux-là que je me disais qu’on n’était pas à la bourre, vu la tonne de publicités qu’ils nous mettaient avec le film. Encore les bandes annonces des prochains films, c’était sympa. Mais les publicités pour la boucherie à cinq minutes du cinéma, je n’en avais absolument rien à carrer d’une puissance extrême. « La prochaine fois, ce sera moi qui choisira le film ! » expliquais-je à Sam, dans l’espoir d’une prochaine fois, tandis que les lumières s’éteignirent, signe que le film commence.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sortie entre copines ft. Sasha&Sam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau couple (fin de sortie entre amis)
» Sortie entre amis
» Une sortie entre amis...
» Entre copines [PV Maëva]
» Sortie entre amis (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-