AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TEAM SAM
June H. McGregor
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 663

MessageSujet: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   Mar 22 Mai - 20:44

« June, tu peux terminer mes visites s’il te plait ? Rick m’a demandé de sortir et … j’ai très envie de lui dire oui ! » Son sourire trahissait son immense joie à l’idée de sortir avec l’homme qu’elle convoite depuis tout ce temps. J’étais à peine arrivée que j’avais déjà remarquer leur petit manège et il faut dire que je suis suis très rapidement liée d’amitié avec Lily. C’était une véritable boule d’énergie positive, elle adorait la vie et la croquait à pleine dents. Mais elle était aussi une fille brillante que j’appréciais beaucoup pour son professionnel dans son travail, tout comme moi elle va terminer ses années d’interne et elle m’a vite prise sous son aile pour me former à l’hôpital ainsi qu’aux dossiers dont ils s’occupent. Elle avait ses repères, ses amis et aussi ses petites histoires amoureuses parfois vraiment foireuses. J’ai même commencer à parler comme elle à force de passer du temps en sa compagnie, elle ne comprenait pas mon envie de quitter Los Angeles et son merveilleux soleil pour venir chercher les gratte-ciels de New-York. Lily ne savait que la partie visible de l’iceberg, la proposition qui m’avait été faite et à laquelle je n’avais pas pu refuser sans m’en vouloir, bien entendu. Elle ne pouvait pas tout savoir, elle ne devait pas être au courant que si j’ai quitté mon ancien lieu de boulot c’est parce que j’avais été mariée à mon boss. Mon supérieur, Josh McCarthy, l’homme qui m’a brisé le cœur en mille morceaux en me repoussant avec force. J’ai encore le cœur brisé. Parfois, je me surprends à le chercher dans les couloirs pour pouvoir apercevoir son sourire ou simplement entendre sa voix. Ne pas travailler avec lui dans un bloc me manque terriblement aussi, presque autant que la petite ride qui se forme entre ses sourcils lorsqu’il se concentre intensément. Je n’entendais plus ses blagues, je ne le voyais plus draguer avec d’autres filles, je ne le voyais plus du tout et je n’avais reçu aucune nouvelle depuis que j’avais emménagé ici.

« Vas-y, fonce, je m’en occupe. Il ne te reste plus grand monde de toute façon. » Elle me remercia d’un baiser sur la joue, comportement que j’ai toujours du mal à accepter venant des américains, les câlins, les grandes embrassades, je ne réserve ce genre de chose que pour des personnes proches, hors je connais Lily depuis un petit mois à présent. Je pris donc le temps de terminer ses visites, prenant le temps de parler avec chaque patient pour savoir comment ils se sentaient. Ma journée se terminait et c’est avec bonheur que je voyais les heures passer. Ma meilleure amie devait me rejoindre, pour la première fois je n’allais pas me sentir horriblement seule dans mon nouvel appartement. Oui, la présence du chaton était certes réconfortante mais elle ne valait pas les conversations que je pouvais avoir avec Fiona ou mon frère ou ma sœur. Tout est différent.

Je fis un rapide saut chez moi pour vêtir d’autres vêtements, plus confortable pour pouvoir aller l’attendre à l’aéroport. J’étais ravie de la recevoir, enfin la deuxième chambre allait pouvoir servir et j’espérais que la décoration soit à son goût. C’est un peu à elle que je pensais lorsque je me suis mise à le décorer. Le temps sans elle me semblait bien long et le temps passé à essayer d’oublier Josh me semblait interminable. J’avais cruellement besoin de lui parler de ce que je ressentais, savoir si je faisais partie de ces pauvres filles débiles de se sentir aussi mal ou si j’étais dans la normale des choses. Enfin soit, je laissais la voiture sur le parking et me rendait au terminal pour l’attendre. Les minutes s’écoulèrent avec plus de temps que d’habitude mais je tiens bon, souriant grandement lorsque je l’aperçu avec sa valise, courant vers elle pour la saluer. Voilà, elle, je peux la prendre dans mes bras, c’est une amie proche … « Comme je suis heureuse de te revoir ! » L’accent anglais reprend plus fort cette fois à cause de l’émotion, je peine à me contrôler. « Tu m’as terriblement manqué ! » Je relâche mon étreinte pour l’observer, un petit air fatigué sur le visage et je m’inquiète aussitôt. « Tu as fait bon voyage ? On va rentrer, tu seras tranquille chez moi ! » Je lui dis encore sans la laisser parler, attrapant sa valise au passage. « Laisse moi la prendre, tu as déjà mangé ? Tu veux qu’on passe prendre quelque chose ? Il y a un chinois pas très loin e chez moi on peut se faire livrer rapidement et c’est très bon ! » Je suis tellement heureuse que j’en oublie de la laisser parler, je suis bien trop contente de retrouver une tête connue dans cette ville qui ne dort jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Molly Bennett
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 03/04/2017
MESSAGES : 221

MessageSujet: Re: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   Mer 30 Mai - 16:27

Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme.
June & Fiona
J'étais toujours en congés maternité. Je passais le plus clair de mon temps à la maison avec les deux petites merveilles que je venais de mettre au monde il y a à peine quelques mois. Ça faisait déjà quelques semaines que ma meilleure amie n'était plus à Los Angeles, elle était partie à New-York après ce qu'il s'était passé avec Josh, l'un de ses collègues. Je ne l'avais pas revu depuis son départ, alors forcément qu'elle me manquait et j'avais envie et besoin de la voir. Je me prévoyais donc un petit voyage pour pouvoir aller la voir là-bas, j'étais déjà allée à New-York par le passé avec Brian avant que je sois tombée enceinte du jeune homme. J'étais bien contente de pouvoir y retourner maintenant, surtout avec ma meilleure amie à mes côtés. Et puis ça me ferait forcément du bien de ne plus avoir les enfants dans les pattes, même si je ne touchais plus terre avec mon petit ami depuis que les deux petits étaient venus au monde. On était tellement heureux et on était sur un petit nuage depuis qu'on savait qu'on allait avoir notre propre famille. Même si j'étais certaine qu'ils allaient me manquer pendant c'est quelques jours passés avec June, cela allait me faire le plus grand bien qu'être un petit peu long d'eux pendant plusieurs jours. Même si j'avais la blonde assez souvent au téléphone, ce n'était pas la même chose. J'avais bien hâte de pouvoir la voir et lui parler de vive-voix.

Ça faisait déjà plusieurs fois que j'attendais le grand jour de pouvoir partir en direction de New-York. J'avais tellement hâte d'arriver à destination. J'avais préparé ma valise depuis la veille, j'étais toute excitée à l'idée de revoir ma meilleure amie. Ça faisait bien trop longtemps à mon goût, on allait pouvoir rattraper le temps perdu. J'avais pris tout ce qu'il faut dans mes bagages avant de monter dans l'avion. Le trajet passait tellement bien plus vite à l'idée de passer c'est quelques jours en compagnie de la jolie blonde. C'était au bout de quelques heures que je me retrouvais à New-York, je sortais de l'avion. Ça me faisait sourire, j'étais tellement heureuse. Et je le serais davantage en voyant la tête de ma meilleure amie m'attendant devant l'aéroport. Oui parce que June venait me chercher à l'aéroport, je ne connaissais pas vraiment la ville contrairement à elle qui y vivait depuis quelques semaines déjà. Je descendais de l'avion à l'aéroport et voyait rapidement cette jolie petite tête blonde. J'étais tellement heureuse de pouvoir retrouver ma meilleure amie après tant de temps. J'avais le sourire aux lèvres en venant vers la demoiselle blonde. "Oh moi aussi. Ça fait tellement longtemps, j'ai l'impression que ça fait une éternité." Pouvais-je donc m'empêcher de dire à la blonde le sourire aux lèvres en la prenant dans mes bras. Elle m'avait tellement manqué pendant toutes ces semaines, j'étais bien contente d'être là maintenant. "Toi aussi, tu m'as trop manqué." Rajoutai-je donc toujours le sourire aux lèvres. Tout comme moi, la blonde devait être bien ravie qu'on puisse passer du temps ensemble. "Oui c'était tranquille, j'avais trop hâte d'arriver !" J'étais bien sincère pour le coup. C'est vrai que ce n'était pas cool de passer des heures dans l'avion, mais cela en valait vachement le coup au final. Passer quelques jours avec ma meilleure amie, j'étais prête à faire n'importe quoi pour que cela arrive le plus souvent possible. La blonde attrapa ma valise, ça me fit sourire. Elle était tellement mignonne. "Merci." Lui dis-je donc légèrement en lui donnant ma valise avant de reprendre. "Vite fait, mais je ne serais pas contre d'avaler quelque chose surtout si c'est bon !" Dis-je donc. C'est vrai que dans l'avion, on nous donnait de la nourriture, mais bon ce n'était pas toujours aussi délicieux que ce que la jeune femme pouvait me proposer.  

"Et toi alors, racontes ? Comment tu-vas ? Comment ça se passe pour toi, ici ?" Moi aussi, j'avais pleins de questions qui tournaient dans ma tête. En même temps c'était ma meilleure amie, alors c'était normal que je m'intéresse à sa vie et puis tout simplement parce que ça m'intéressait. La connaissant, j'étais certaine en plus qu'elle en aurait des choses à me raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
June H. McGregor
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 663

MessageSujet: Re: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   Mer 27 Juin - 11:24

Le grand jour, les retrouvailles, l’amitié que je ressentais pour elle, l’amour entre deux amies qui se sentent aussi fortes et indestructibles, toutes ces choses m’ont tellement manquées. Et je suis si heureuse de revoir Fiona que je ne peux pas m’empêcher de luis sauter au cou lorsque cette dernière apparaît dans mon champ de vision. Je la harcèle de question, lui donnant l’impossibilité de pouvoir y répondre une par une, l’émotion est si forte et présente, je me sens presque revivre depuis que je me retrouve seule ici … Leur absence à tous me rend folle, dingue, à la limite d’une profonde tristesse. Tout ça à cause de Josh ? Tout cette histoire parce que je suis tombée amoureuse de Josh ? Je suis réellement partie pour lui ? Oui … et non en même temps. Je suis partie parce qu’on m’offrait un travail de rêve, dans un hôpital prestigieux qui me permet d’atteindre des objectifs que je n’osais pas atteindre auparavant. Ici, je suis prévue pour atteindre un poste de chef vacant, un poste qui me donnera la possibilité d’être reconnue comme le véritable chef de la neuro que je peux devenir et dont je suis parfaitement capable. Je sais aussi que ma famille sera fière de moi, que le nom de McGregor sera de nouveau en tête d’affiche avec une élève aussi brillante que celle que je suis. Ils seront fiers oui, c’est un fait … Mais est-ce réellement ce que je veux ? De devenir cette fille de New-York, passant sa vie pour son travail … Ce que je ne suis pas réellement. Je voulais être cette fille de Los Angeles, celle qui oublie qu’elle a des racines profondément ancrées dans son Angleterre natale, cette fille qui est tombée amoureuse de son supérieur, qui s’est mariée avec lui qui voulait passer sa vie avec lui …

Rien n’étant possible à Los Angeles, il me fallait partir.

Fiona répond à mon accolade trop américaine, me répondant qu’elle aussi pensait que cela faisait une éternité que l’on ne s’était pas revue. Et ce genre de paroles me rassurent, je me sens revenir dans une réalité trop longtemps quittée, appréciant la présence de ma meilleure amie pour retrouver les saveurs d’un passé douloureux mais heureux. « Je suis tellement heureuse que tu sois ici ! Oui, je sais, je me répète mais je ne sais pas quoi te dire d’autre ! » Je la serre encore un moment dans mes bras, le regard amusé des autres voyageurs se posant sur nous avec un sourire, le spectacle doit être marrant c’est vrai mais s’ils savaient à quel point elle a pu me manquer ils comprendraient et seraient émus aux larmes.
Les câlins terminés, sa valise prise en main, je l’emmène vers l’extérieur de l’aéroport pour prendre la direction de mon appartement. La chambre d’ami est prête, tout est prêt pour la recevoir, la montagne de chocolat et glace se trouvant dans mon petit congélateur en peuvent en témoigner. Tout en se dirigeant vers l’extérieur je lui demande si nous partions pour commander à manger chez moi ou non, ce qui s’avère vrai au final, je souris bêtement. Les joies de retrouver une amie … On pourrait me confondre avec une adolescente prête pour sa soirée pyjama. « On commande en arrivant chez moi ! Je suis sûre que tu vas adorer mon appartement ! Enfin, je sais que tu l’aimes mais je suis certaine que de le voir en vrai te rendra encore plus amoureuse de ma demeure, la caméra de mon portable ne lui rend pas du tout justice ! » Je souris, riant légèrement en me rappelant nos conversations vidéos alors que je me déplaçais dans chaque pièce pour pouvoir lui faire visiter. Mais vient ensuite les questions personnelles sur moi, le genre que je préfère éviter pour le moment surtout lorsque je me sens aussi émotive. « Je te raconte tout après avoir mangé parce que je pense que nous allons en avoir pour le reste de la nuit ! » Je plaisante mais le cœur n’y est pas cette fois. Je l’aide à installer sa valise dans le coffre de ma voiture puis nous voilà ensuite en route pour rentrer. Un parking souterrain me permet de garer ma voiture et de rejoindre mon appartement par un ascenseur. Une fois rentré à l’appartement, je laisse Fiona passé devant moi. « Voici ta nouvelle demeure ! Enfin, pour quelques jours … Sauf si tu décides de rester plus longtemps ! » J’entre à mon tour, prenant les petits folders épinglés sur un tableau de liège non loin de ma cuisine, j’attrape rapidement celui du chinois se trouvant proche de chez moi et passe rapidement commande alors que Fiona fait le tour des pièces toute seule. « Fait attention de ne pas te perdre ! » Je crie pour qu’elle puisse m’entendre, ne sachant pas où elle se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Liv Jenkins
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 29/10/2016
MESSAGES : 1144

MessageSujet: Re: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   Dim 19 Aoû - 18:27

Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme.
June & Liv
Cela allait me faire du bien de changer d’air un petit peu. J’avais pris quelques jours de vacances que j’allais passer à New-York auprès de ma meilleure amie, June. Ça faisait un petit moment que je ne l’avais pas vu, alors forcément qu’elle me manquait. En plus, ça me permettrait de visiter New-York. J’y suis déjà allée mais que brièvement quand ma cousine Sasha était en cure de désintoxication, alors ce n’était pas un des meilleurs souvenirs que je pouvais avoir. Mais cette fois-ci, cela allait être totalement différent. J’avais tellement hâte d’y être. Le trajet avait été long, mais ça valait largement le coup quand je vis la tête de June quand j’arrivais à l’aéroport. Elle devait aller me chercher en arrivant sur la place, heureusement sinon je serais très bien capable de me perdre toute seule comme ça. En posant ma valise au sol, je prenais la blonde dans mes bras. J’allais passer un superbe séjour à ses côtés, j’en suis certaine. En plus je suis sûr qu’elle peut avoir préparé tout un tas de choses à faire. « Et moi, je suis bien heureuse de passer mes vacances ici. Avec toi. » Dis-je donc à ma meilleure amie, toujours le sourire aux lèvres qui ne me quittait plus.

On sortit donc de l’aéroport pour pouvoir se diriger vers l’appartement de la blonde. J’avoue que je n’avais pas réellement eu le temps de manger, où du moins pas correctement, juste en coin de table. Alors il était évident maintenant que j’ai un petit creux, même plus que cela en fait. C’était d’ailleurs pour ça que je répondais positivement à mon amie quand cette dernière proposait de commander à manger, surtout du chinois c’est vachement fichtrement bon. Maintenant j’ai envie de manger chinois moi aussi . Ma meilleure amie m’avait déjà montré des photos de son appartement, mais avant aujourd’hui, je n’avais pas encore eu l’occasion de pouvoir le visiter. J’avais hâte. Quand on communiquait par téléphone, elle m’avait montré, et j’avais aimé ce que j’avais vu. Alors normalement, il n’y a pas de raison que je n’aime pas, bien au contraire, le voir en vrai, je devrais largement préférer. « Aaaaah, j’ai hâte de voir ça ! » Commençai-je donc par lui dire avant de reprendre. « Depuis que tu me l’as montrée, j’en suis folle. Alors j’espère bien qu’il est mieux en vrai ! » Rajoutai-je donc très enthousiaste à l’idée de visiter son appartement. Bon c’est sûr que ce n’était pas le truc super grand, mais ce n’est pas grave. Quand on est seul, on n’a pas besoin de ça. Et puis, ce n’est pas forcément les grands appartements les plus jolis.

On montait dans la voiture et de la blonde et nous voilà arrivée quelques minutes plus tard depuis l’appartement de ma meilleure amie. « Ça j’y compte bien, je veux tout savoir. Et puis de toute façon, je ne suis pas venue ici pour dormir. » Dis-je donc en rigolant à la blonde. Ce qui était bien vrai. Passer la nuit à parler, ça je savais très bien le faire surtout en compagnie de ma meilleure amie. « Moi aussi, j’en aurais des choses à te dire ! » Rajoutai-je donc. Si j’allais lui parler de la nouvelle qui était encore récente que j’avais apprise il y a quelques semaines, le fait que je sois stérile, je ne sais pas trop… On verra bien comment les choses se déroulent. Je verrais le moment venu. En tout cas, je n’en avais encore jamais parlé à personne pour le moment. Et si je devais le dire à quelqu’un en premier, probablement oui effectivement qu’il s’agissait de June. Je n’étais pas réellement proche de ma cousine, alors je ne me voyais pas lui dire à cette dernière. Nous entrons donc dans l’appartement de la demoiselle qui était à côté de moi. « Whouah, j’adore ! » Pouvais-je donc m’empêcher de dire en ayant jeté à peine un coup d’œil. « Ça va être génial. » Rajoutai-je. Je voyais la blonde partir pour appeler pour nous commander la nourriture. Pas besoin d’attendre son feu vert pour visiter l’appartement moi. J’étais déjà partie aussi. Je faisais comme chez moi, sans gêne. « T’inquiète paaaaaas ! » Dis-je donc quand ma meilleure amie me disait de ne pas me perdre. Ce n’est pas comme si c’était immense non plus. J’emmenais donc ma valise pour pouvoir la poser dans ma chambre, enfin celle qui allait me servir de chambre le temps d’être chez June. Je reviens donc vers la cuisine, toujours le sourire aux lèvres en voyant le visage de la meilleure amie. « Alors ils arrivent quand ? » Demandai-je donc en parlant de la nourriture. Oui, je pouvais entendre mon ventre gargouiller maintenant. J’avais faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
June H. McGregor
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 14/04/2016
MESSAGES : 663

MessageSujet: Re: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   Mer 12 Sep - 21:25

Que dire des deux jeunes femmes blondes remontant la cage d’escalier en bavardant joyeusement et riant de leur propre bêtise ? Rien, il n’y a rien à dire tout simplement parce que le bonheur se lit dans leurs yeux. Et j’aime à croire que le reste de ma vie peut se dérouler comme dans ce rêve éveillé. Revoir Liv ici, la savoir près de moi, savoir qu’une petite part de ma vie de Los Angeles peut revenir ici me fait si chaud au cœur que j’en perds parfois mes mots ou tout simplement j’enchaine les phrases sans me laisser le temps de respirer. J’ai l’impression d’avoir mille et une aventure à raconter à Liv et mes lèvres brûlent de lui poser une question presque existentielle à mon futur : avait-elle aperçu Josh depuis mon départ ? Cela n’aurait que du tord à me causer, j’allais en souffrir c’est très probable mais j’en avais si terriblement besoin. Je suis irrévocablement amoureuse de cet homme et je n’arrive pas à me le sortir de la tête. Tout comme je n’arrive pas non plus à me sortir les paroles blessantes et douloureuses qu’il a osé me dire pour nous séparer à la fin de notre divorce. La douleur est encore vive dans mon cœur mais j’aime à croire que quelqu’un finira par la réduire voir la faire disparaître un jour. Et cela commence par Liv, par son aventure dans ma nouvelle ville, de sa bonne humeur contagieuse et de sa joie de partager ses vacances avec moi. Une fois la surprise passée de la prote d’entrée de mon petit chez moi, je la laisse s’installer, la laisse visiter à sa guise. Je commande aussitôt aux restaurant qui sont le moins loin de chez moi, ne sachant absolument pas ce que j’allais bien pouvoir prendre ni ce que Liv allait bien pouvoir aimer, je préfère demander à ce cher petit restaurateur chinois ou japonais, je ne sais jamais faire la différence, de me mettre « un peu de tout » dans ma commande. Du coup, nous allons certainement nous retrouver avec toutes les entrées du restaurant dans des sachets cartonnés dans une petite demi-heure. Je raccrochais le téléphone Liv fit son apparition dans la cuisine en me demandant quand cela allait bien pouvoir arriver. « Dans une demi heure environs, je ne savais pas ce que tu aimais et je ne savais pas me décider non plus alors je crois que je viens de commander toutes les entrées possibles du restaurant … Tu n‘as rien contre le chinois ou le japonais j’espère ? » Je hausse les épaules d’un air faussement innocent avant de me mettre à rire.

« Oh viens ! Il faut que je te présente quelqu’un ! » J’en perds mes bonnes manières ! J’entraine aussitôt Liv dans le salon en allumant deux petites lampes pour ne pas réveiller la petite boule de poil roulée en boule sur mon canapé. Le chat s’étira longuement en me voyant arriver et se roula automatiquement sur le dos. Je prends place à côté de lui en frottant ses longs poils blancs. « Je te présente Snow, enfin Gouverneur Snow, un peu comme dans Hunger Games … Le Gouverneur c’est à cause du petit air supérieur qu’il prend quand je fais … Quand je fais un peu près tout ! » Je souris en le soulevant pour le mettre sur mes genoux, l’animal s’assit tout en regardant la nouvelle venue de son fameux petit air supérieur et ingrat de chat trop nourri et trop gâté. « Tu vois ! C’est de ça que je te parlais ! » Un vrai petit prince. « Mais bon, je me voyais mal vivre seule tout de même … J’avais pris l’habitude d’avoir le chien de Matthew dans la maison alors un chat c’était parfait ! Et puis … C’est un peu un chat de princesse tu ne trouves pas ? » Il ne m’avait pas coûté trop cher au vu du salaire princier que je recevais du travail. « Et s’il devient trop embêtant à dormir sur nos jambes … » Je me penche pour attraper le petit laser que j’avais acheter juste pour lui sur la table basse. « …Tu allumes cette petite chose et … » Je l’allume, pointe le sol proche de mes pieds tout d’abord pour qu’il remarque la lueur rouge et il sauta automatiquement pour aller l’attraper, je le fis tourner de cette manière dans le salon tout en riant. « Plutôt pratique non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyager c'est grandir, c'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme ❀ Liv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le début d'une grande aventure
» Au départ d'une grande aventure ! [PV Holly]
» [Manga] Manga Pokémon la grande aventure.
» [Manga] Pokémon la grande aventure, ça continue à Hoenn !
» Grande Aventure galactique de paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Laveur de carreau de père en fils, fils de boulanger. :: L'Amérique-