AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirius Clark
Admin Kiki Volage
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/05/2018
MESSAGES : 124

MessageSujet: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Ven 25 Mai - 15:15

C’est la tête bourdonnant d’un millier de choses que je débarque sur la plage pour pouvoir faire un point sur l’après-midi à venir avec les sauveteurs. Pas que je n’aime pas leur système de communication mais je le trouve vraiment pourri. On ne comprend qu’un mot sur deux lorsqu’ils se mettent à parler et je ne parle pas des saisonniers qui commencent seulement et termine fin de l’été. Ce sont les pires … Ils seraient capables de laisser passer des informations capitales du genre : un requin sur la plage ou encore d’autres débilités du genre. Non, vraiment, je préfère me rendre moi-même pour aller faire un point sur terre un petit temps avant de me remettre en mer pour surveiller et les touristes un peu cons, les surfers trop aventureux et les crétins de la contrebande. C’est la dernière partie qui m’inquiète, parce que ma tête menace de se fracasser contre les bas fonds de l’océan à chaque minute, que chaque individu devient un ennemi, je deviens même complètement parano ! Sac planté sur le dos, lunettes de soleil sur le nez et le plus important habillé de ce magnifique uniforme que j’adore, ma tenue préférée lorsque je me retrouve sur la plage. Uniquement parce que je sais qu’elle fait tourner des têtes et que je peux éventuellement retrouver ces têtes dans les bars longeant la plage c’est-à-dire : ceux qui sont le plus proche de chez moi. Et c’est parfait. Ce qui est un peu le cas d’une brune absolument radieuse de dos que je suis devant quelques mètres, par chance elle se dirige à son tour dans le sable et je continue de la suivre, ralentissant même le pas pour pouvoir rester derrière elle tout en attendant le meilleur moment pour pouvoir l’aborder.

Un déhanché digne d’une reine, des cheveux bruns lui tombant un rien plus bas que que le milieu de son dos, la taille gracile et je ne peux m’empêcher de continuer à fixer son déhanché. Malgré les faibles tentatives de regarder ailleurs, comme le beau ciel bleu, les vagues et mêmes les touristes sympas qui font bronzette malgré le petit vent qui se lève. Non, non, rien n’y fait mes yeux retombent automatiquement devant moi sur la brune et ses hanches. C’est bel et bien ce genre de fille qui fini dans mon lit et celle-là …

Au moment-même où je me dis qu’il serait temps d’entamer la conversation, la belle fait tomber un foulard qui glisse de son panier de plage. La voilà ma petite entrée dans la matière ! Sans mauvais jeu de mot bien entendu. « Excusez-moi, vous venez de faire tomber votre foulard. » Je l’interpelle en plaçant une main sur son épaule, la belle se retourne et là c’est le choc.

Sam. Sam Argent. La Sam Argent.

J’aurais dû avoir la puce à l’oreille lorsque j’ai complètement été hypnotisé par elle, elle avait déjà eu ce pouvoir avant ! Le pouvoir de me foutre dans son lit juste en la regardant bougé ses hanches. Juste ça ! Bon sang que je suis dans la merde. « Sam ! Ça fait plaisir de te voir … En forme ! » Et sans gosse dans les alentours surtout. Avait-elle fini par abandonner le bébé ? Le faire adopter ? J’en avais complètement aucune idée. Mais juste à voir son regard me fusiller sur place je me dis que je vais passer un sale quart d’heure. Et pour être honnête je préfère me retrouver face à ces idiots qui me pourchassent que face à une ancienne conquête qui n’était pas du tout au courant qu’elle n’était pas seule que je voyais et surtout que j’ai complètement lâchée quand elle m’a annoncé être enceinte … Non pas que j’ai peur, je sais comment gérer la situation et je suis presque prêt à la refaire tomber sous mon charme. C’est que c’était tout de même un sacré coup cette brune. « Qu’est-ce que tu deviens depuis le temps ? » Ma voix est enjouée, comme deux vieux amis qui pourraient se revoir un jour sans l’avoir prévu avant. Oui, c’est ça, deux vieux amis qui couchaient ensembles. Sauf que pour elle j’étais son petit ami depuis un bon moment mais que pour moi elle n’avait jamais été exclusive. Bref, je sens que je vais passer un sale moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1442

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Dim 8 Juil - 17:35


Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ?


Sirius & Sam

Aujourd'hui je ne travaillais pas, alors je comptais bien en profiter. J'avais passé la matinée avec ma fille et j'avais laissé cette dernière avec sa tante Naïa pour l'après-midi. J'allais justement profiter d'un petit moment pour moi-même. Avec cette chaleur à l'extérieur, ça serait complètement idiot de ne pas en profiter au maximum. Je décidais donc de me rendre à la plage de Venice Beach. Ma petite Mia aurait bien été contente de pouvoir en profiter également, mais bon j'avais besoin de temps en temps de sortir sans elle et puis passer du temps avec ma soeur ne pouvait que lui faire du bien à l'une comme à l'autre. En arrivant sur la plage, j'avais de la chance qu'elle n'était pas trop bondée du moins pour l'instant. On va dire que les endroits où il y avait beaucoup trop de monde m'agaçait assez rapidement, bien évidemment que c'était le cas à l'hôpital, mais cela on va dire que c'était une exception. C'était certainement pas cette raison qui allait faire que je change de métier ou quoique ce soit d'autres dans le genre, ça non jamais. J'avais passé pas mal de temps à bronzer, c'était ce que j'aimais le plus et qui était très efficace. Bon en même temps de nature, j'avais déjà la peau plutôt bronzé alors je ne prenais pas souvent de couleur finalement.  

Au bout d'une bonne petite heure, je décidais donc de partir. Il faisait bien trop chaud maintenant et puis il y avait de plus en plus de monde qui venait avec le temps. Et puis surtout je voulais retrouver ma fille, même si ma soeur adorait sa nièce je ne voulais pas qu'elle la garde pendant plusieurs heures non plus, il fallait que Naïa elle aussi profite de sa journée de repos en dehors de sa nièce. J'avais donc récupéré toutes mes affaires avant de pouvoir partir de cette plage. Je ne sentais même pas quand quelque chose c'était échappé de mon panier, si un jeune homme ne m'avait pas interpellé, je ne m'en serais pas du tout rendu compte. Enfin si, mais quand je serais rentrée chez moi et je n'aurais certainement pas fait demi-tour pour aller le chercher surtout que cela aurait été rare de le retrouver sur cette immense plage sans que personne ne le prenne. "Oh, mer...." Commençai-je à dire en tournant la tête vers mon interlocuteur qui n'était autre que Sirius, le père de Mia. LA GROSSE MERDE. "Sirius ?!" Pouvais-je donc m'empêcher de dire tellement j'étais surprise de le voir aujourd'hui, et surtout savoir qu'il était à Los Angeles. "Heu, merci..." Dis-je donc en récupérant mon foulard que je mettais aussitôt dans mon panier, à sa place.

On ne peut pas dire que je garde un très bon souvenir de cet homme, enfin si mais disons que c'est la fin de notre histoire qui a tout changé, qui a fait qu'à présent je ne voulais plus jamais le revoir de ma vie. Même si pourtant il m'avait fait le plus beau cadeau du monde ça, ça ne fait aucun doute. Ce n'était pas pour autant que j'allais l'accueillir avec un grand sourire, comme si de rien n'était, comme si le passé avait été oublié et pardonné. Bien au contraire, je pouvais encore m'en souvenir comme si c'était hier. "Ouais. Je ne dirais certainement pas que je suis contente de te revoir après tout ce temps... Qu'est-ce que tu fais là, à Los Angeles ?" M'interrogeai-je donc avant de répondre à sa question. "Pas grand chose de plus qu'à l'époque... Je travaille maintenant à l'hôpital." Bien évidemment que je n'allais pas lui dire qu'il avait une fille, je savais bien qu'il en avait rien à faire et ma fille n'avait pas besoin de lui dans sa vie. Elle m'avait moi et c'était amplement suffisant. "Et d'ailleurs, faut que j'y aille." Dis-je donc sur un ton un peu sec, après tout je ne voulais pas me retrouver une seconde de plus face à celui qui m'avait brisé le coeur.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Clark
Admin Kiki Volage
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/05/2018
MESSAGES : 124

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Sam 14 Juil - 16:05

Et même si je suis dans la position du crétin en uniforme et lunette de soleil sur le nez, le genre de type plein d’assurance qui sait toujours ce qu’il doit faire, et bien je me sens con. Enfin je veux dire, oui j’ai passé de très bons moments avec elle, j’ai adoré nos journées comme nos nuits et si elle n’avait pas tout gâché avec cette histoire de bébé et qu’elle était enceinte, bon sang peut-être que nous serions toujours ensemble. Enfin, elle serait toujours avec moi tandis que je continu mon volage éternel sans qu’elle s’aperçoive de quoi que ce soit. C’est méchant. Je sais. Mais je m’en fou, elle n’en sait rien du tout et pense que je l’ai juste quittée pour ne pas me retrouver dans le rôle de père. Un truc vraiment pas pour moi pour tout dire.
Elle était sur le point de me remercier lorsqu’elle vit qui j’étais. Le choc pour tous les deux, de se revoir ici, maintenant, dans ce genre de circonstances alors que je ne pensais pas la revoir de si tôt. Et à voir l’expression sur son visage je ne pense pas qu’elle était prête à me revoir également. L’étonnement passé, elle se saisit de son foulard tout en me remerciant. Je gardais tout de même le sourire et l’assurance qui me caractérise habituellement, les rencontres avec mes ex ne sont pas une partie de plaisir, j’aime les éviter en général pour ne pas subir ça. Je me dis que lui demander comment elle va, qu’elle a l’air en forme et compagnie est une bonne chose. La revoir n’est pas terrible et elle me le fait clairement remarquer avant de poursuivre la discussion. Elle n’est pas contente de me voir et bien d’accord, mais on ne peut pas se quitter en si mauvais terme alors que maintenant nous allons certainement nous croiser un peu plus souvent, aussi me questionne-t-elle sur mon retour à Los Angeles, tient, elle a donc su que j’étais parti … Certainement par Rick, je ne vois pas qui d’autres auraient pu être gentil au point de seulement lui dire que j’étais simplement parti. « Oh tu sais bien, ils ne pouvaient plus se passer de moi ici, j’ai dû revenir aussi vite que je suis partit ! » Paroles accompagnées d’un large sourire ravi de pouvoir continuer à lui parler. Elle m’explique qu’elle bosse à l’hôpital à présent. « Je ferais peut-être semblant d’être malade juste pour venir te voir dans ce cas ! » Je plaisante, retirant enfin mes lunettes de soleil de mon nez pour pouvoir l’observer, cette dernière n’ayant pas l’air d’apprécier ma petite blague et m’indiquant qu’elle devait partir.

Ce serait trop con, c’était plutôt sympa entre nous avant et de se quitter de cette manière serait encore plus stupide alors … Je lui attrape le poignet et la fixe droit dans les yeux. « Sam … Je suis conscient d’avoir fait le con avec toi mais qu’est-ce que tu dirais de prendre un café ? Maintenant. Histoire de repartir au moins sur de bonnes bases vu que je suis rentré à Los Angeles et que quelque chose me dit qu’on va se revoir souvent. » Non, je ne suis pas du tout au courant que j’ai un gosse. Je pense seulement que je dois la revoir, parce qu’elle est toujours aussi bonne, que ça m’agace de voir qu’elle peut me résister même si c’est parfaitement normal vu les conditions dans laquelle je l’ai laissée et aussi parce que, faut se l’avouer, c’était un très très bon coup ! Et je me dis que ce serait aussi bien de reprendre le petit train de vie que j’avais avec elle avant de partir. La voir elle pendant la semaine mais une autre quand je n’avais plus envie, la belle vie en somme ! Couvert par un Rick merveilleux et par un Caleb réprobateur, ce con n’avait pas trouvé mieux que de sortir avec sa sœur en plus, mais c’était tout de même la belle vie.

Je continue de lui sourire sans ciller, plaçant sa main sur mon bras, tel un petit couple venant de se disputer, pour pouvoir l’emmener dans un café se trouvant sur la plage même. L’ambiance surfeur sympa, l’attitude tranquille et la décoration colorée, j’aimais assez cet endroit. « Alors, juste un café, rien qu’un seul, et si tu trouves qu’on ne devrait toujours pas être ami alors je te laisserais partir sans rien dire. » Je lui promets, l’invitant alors à s’asseoir dans l’un des canapés présent face à l’océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1442

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Sam 8 Sep - 0:03


Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ?


Sirius & Sam

Il faisait encore beau, alors j’allais profiter de cette journée où je ne travaille pas pour pouvoir aller me rendre à la plage. Il fallait que je profite de cette plage au maximum. Mais finalement quand je me retrouvais face à Sirius, mon ex-petit ami, je n’étais pas réellement contente d’être venue à cette plage. J’aurais tellement voulu faire demi-tour, mais maintenant c’était bien trop tard. En le voyant face à moi, il y avait tellement de souvenirs qui remontait, qui me revenait en mémoire et pas franchement que des bons. Loin de là. Je n’avais rien oublié de ce qu’il avait pu se passer entre nous. Je n’aurais jamais voulu le revoir de ma vie, mais malheureusement c’était trop tard. Je pouvais constater qu’il était de retour à Los Angeles et ce n’était pas pour mon plus grand bonheur. Je me débrouillais bien mieux sans lui, quand il n’était pas là. Quand il n’était pas là pour Mia. D’ailleurs en parlant de cette dernière, je ne savais même pas ce que j’allais pouvoir faire. Parler d’elle à Sirius ? Certainement pas. Ou du moins, pas pour le moment. Ça ne faisait pas partie de mes priorités pour le moment. Même pas du tout. Je ne savais pas ce que j’allais pouvoir faire à présent. Et lui pourtant, il me parlait comme si de rien n’était. Comme si le passé qu’on avait en commun n’existait plus ou qu’il avait totalement été effacé. Je ne savais pas réellement comment réagir face à ça. Comme le jeune homme me posait la question, je lui disais donc que je travaillais à l’hôpital à présent. J’étais encore un peu aux études quand on était ensemble, alors ça valait de soit que je continue dans cette voie. Que je continue dans la médecine.

Je ne lui avais pas précisé que je travaillais au service pédiatrie. Je ne voulais pas qu’il puisse y faire un lien ou simplement avoir une intuition et se dire que j’ai gardé l’enfant. Son enfant. Alors je lui avais simplement dit que je travaillais à l’hôpital. Après tout, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. C’était ma vie. Il n’avait pas besoin de la connaître par cœur. Il n’en faisait plus partie depuis un bout de temps, déjà. Je ne pouvais toujours pas m’empêcher d’avoir cette rancœur envers lui et ne pouvais donc pas m’empêcher de vouloir fuir. De ne plus pouvoir croiser son regard. Son regard qui m’avait temps séduite par le passé. Et qui le pourrait encore à nouveau, même si je ne le voulais pas. Je pouvais voir qu’il avait toujours du charme qui pourrait faire fondre n’importe quelle fille, mais pas moi. Ça n’arriverait pas. Ça n’arriverait plus. Plus jamais. Je ne voulais pas retomber là-dedans. Plutôt mourir. J’avais seulement dit qu’il fallait que je parte. Prétextant que j’avais d’autres choses à faire. Même si je savais qu’il ne me laisserait pas partir comme ça. « C’est le moins qu’on puisse dire… » Pouvais-je donc m’empêcher de dire quand le jeune homme disait qu’il avait fait le con, à l’époque et c’était encore un euphémisme.  

Lui de retour à Los Angeles. C’est sûr que je pense qu’on aurait encore l’occasion de se croiser. Hélas. « Un café. Juste, un ! » Répondis-je donc au jeune homme, après l’avoir entendu. A vraie dire, ce n’était pas parce que je voulais rattraper le temps perdu ou quoique ce soit du genre, mais plutôt pour le bien de ma fille. Au bout d’un moment, je savais très bien qu’elle finirait par me poser des questions sur son paternel. Il fallait bien que je fasse quelque chose. J’avais bien peur que si je refuse de faire un pas vers lui, ma fille Mia me le reproche un jour. Et je ne voulais pas qu’elle se détourne de moi. Ça serait la pire chose au monde qui pourrait m’arriver. Perdre ma fille, je ne le voulais pas. C’était la plus belle chose qui me soit arrivé dans la vie, même si c’était grâce à Sirius… Forcément. Le jeune homme m’entraîna donc dans un café, au bord de l’océan. C’était sympa comme endroit, c’était déjà ça. Il y avait un beau paysage, au moins. « C’est magnifique comme endroit. » Pouvais-je donc m’empêcher de dire. Il fallait l’avouer quand même. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres. « Être ami ? Je ne sais pas si ça pourrait être possible un jour. Mais… Mais je pourrais apprendre à moins te détester. » Dis-je donc. Après tout, ça pourrait être un bon début déjà. C’est mieux que rien du tout, en tout cas.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Clark
Admin Kiki Volage
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/05/2018
MESSAGES : 124

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Sam 15 Sep - 13:39

Le sourire de Sirius s’étirait au fur et à mesure que la conversation continuait. Sam approuvait ses dire, il est vrai qu’il aurait pu la quitter d’une autre manière à l’époque mais bon, on ne peut pas refaire le passé et Sirius en avait bien conscience. Maintenant il ne pouvait jouer qu’à l’homme qui a changé, celui qui serait prêt à se damner pour vivre une nouvelle vie et profiter des temps passés avec elle, il compte bien jouer cette carte là et tout commence par un café. Café qu’il lui propose d’aller boire maintenant, de prendre le temps de discuter et de « poser de bonne base » comme il venait de lui dire sur cet air charmant et dragueur qui le caractérise. « Super ! » S’exclame le brun lorsqu’elle finit par accepter un café et rien qu’un seul. C’était au moins un bon début, une très bonne chose pour commencer et le fil qui le conduisait doucement à revenir dans le cœur de Sam mais aussi dans son lit. Ne pas se méprendre, c’est bien la deuxième chose qu’il vise et non pas la première. S’il veut une nouvelle fois Sam c’est bien parce qu’il sait comment elle est, à quel point elle est bien foutue et à quel point elle est très, très douée dans un lit. Au plus grand bonheur du barbu qui se revoyait déjà reprendre place à ses côtés la nuit, on ne change pas les combinaisons gagnantes continuait-il à penser tout en la regardant avec un grand sourire. Passant un bras autour du sien, Sirius entraina son ex conquête vers le café qu’il connaissait bien non loin de là. Face à l’océan, il n’y avait pas plus belle vue et pas plus bel endroit pour pouvoir convaincre cette fille de revenir vers lui et d’achever de la convaincre qu’il est réellement sincère.

« Oui, c’est vraiment un lieu parfait. » Sourit-il à Sam tout en continuant à regarder autour de lui également. Un petit geste de la main et un serveur vient vers eux pour pouvoir prendre leur commande et Sirius insista avec un grand sourire en regardant la brune qu’ils souhaitaient tous les deux un seul café. « Tu me détestes d’accord, c’est une très bonne chose d’extérioriser ses sentiments ! » Dit-il enfin après avoir passé la commande, sur le ton de l’humour, ses yeux ne quittaient pas ceux de la brune en espérant y déceler quoi que ce soit de positif pour lui. Jusque maintenant il n’y avait que le sourire de Sam qui lui donnait l’impression d’être sur la bonne voie, au moins était-ce un bon début. « Vas y, lâche-toi, dit moi tout ce que tu penses de moi j’accuserais sans dire un seul mot ! » Dit-il en continuant sur ce ton amusé qu’il aimait utiliser. Quoi de mieux pour lui que de l’entendre dire tout ce qu’elle lui reproche ? Ça ne peut pas être pire que tout ce qu’il a déjà entendu, ni pire que ce qu’il vit en ce moment avec ces foutues personnes décider à le tuer. Les femmes n’étaient jamais un problème mais toujours une solution pour lui et Sam ne faisait pas exception à la règle. « Tout, que je suis un connard, un vrai salaud, une pourriture, tout, dit moi absolument tout ! » Le serveur apporta leur café et Sirius le remercia d’un sourire, il s’éclipsa et le barbu se pencha vers son ex, tout sourire. « Mais tu ne peux pas me reprocher d’avoir été un bon amant. » Léger clin d’œil, sourire aux lèvres, il prit sa tasse de café pour en boire une petite gorgée avant de grimacer et de reposer la tasse. « L’endroit est peut-être sympa mais je ne suis pas certain que le café soit des meilleurs ! » Grimace-t-il avant de se concentrer une nouvelle fois sur Sam. « Ne me dis pas que tu as perdu ta langue, je suis certain que tu adorerais me dire mes quatre vérités, j’attends ! » Et il attendait avec impatience de l’entendre s’énerver. Les retrouvailles dans un lit étaient encore meilleur après avoir été énervé ou même après une dispute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Argent
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/11/2016
MESSAGES : 1442

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    Sam 15 Sep - 18:07


Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ?


Sirius & Sam

Me retrouver face à Sirius faisait remonter beaucoup de souvenirs. Pour la plupart que je voudrais probablement oublier. Ça ne faisait aucun doute. Mais la fille merveilleuse que j’avais eue grâce à lui était là tous les jours pour me le rappeler. Pour me rappeler ce que j’avais voulu essayer d’oublier. Ce qui n’était donc pas possible. Il faisait et ferait toujours partie de ma vie, dans un sens. Je n’avais guère le choix. S’il était sincère dans ses paroles, je n’en avais pas la moindre idée. Je ne sais pourquoi j’avais accepté sa proposition d’aller prendre un café. Pour mettre les choses à plats, je n’en sais rien. Je ne pensais tout de même pas que notre relation pourrait s’améliorer avec le temps, enfin peut-être que les choses pourraient s’arranger un petit peu. Si je l’espérais ou non, je ne sais pas. A vrai dire pour être honnête, j’avais bien réussi à vivre comme ça jusqu’à maintenant. J’avais très bien réussi à vivre sans lui, avant de le voir recroiser ma route sur cette plage. Je n’aurais jamais cru que c’était possible un jour et pourtant je ne rêvais pas, il était bel et bien là. Je l’avais donc bel et bien revu. Je n’étais pas certaine que ce fût une bonne chose, même peut-être je pensais que ça pourrait être tout le contraire, une très mauvaise chose. On arrivait donc dans ce café, et je ne pus m’empêcher de faire une remarque sur cet endroit que je trouvais totalement magnifique. Il avait fallu que je le fasse. Au moins je pouvais constater que le jeune homme avait toujours du goût, il avait très bien choisi le lieu comme ce dernier était en train de le dire, d’ailleurs. Si je le détestais ? Et encore, c’était qu’un euphémisme. Après tout ce qu’il m’avait fait, je pense que c’était tout à fait normal. Et je pense qu’il pouvait bien s’en douter, lui-même. A moins d’avoir de la merde dans les yeux. Je l’écoutais donc me dire que je pouvais enfin tout lui dire. Sur ce que je ressentais. Lui dire c’est quatre vérités, c’est clair qu’il n’allait pas être déçu du voyage celui-là. Puisqu’il tenait tellement à avoir la vérité, il allait l’avoir alors.

Être un bon amant ? Ça c’est clair que je ne pouvais pas le lui reprocher. Je pouvais très bien m’en souvenir de ses moments-là. Comme si c’était encore récent. « Bon, très bien. J’en aurais des choses à dire. » Commençai-je donc par dire au jeune brun. Si cela allait lui plaire, je n’en suis pas sûr. Bien au contraire. En fait le pire que je pouvais reprocher, ça serait probablement d’être partie sans rien dire. Enfin surtout le fait que j’étais enceinte, à l’époque… J’avais bien fini par comprendre que Sirius n’avait jamais été amoureux de moi, ça je n’avais rien pu y faire. Moi je l’avais été pendant un long moment. Mais plus du tout à l’heure actuelle. Sur ça, je n’en avais pas le moindre doute. « Ok, c’est vrai que tu pouvais être un bon amant. Je m’en souviens, mais pas seulement de ça… » Commençai-je donc par dire au beau brun, je me pinçais la lèvre avant de reprendre. « Je ne pouvais pas t’en vouloir de ne pas avoir de sentiment pour moi. Enfin pas les mêmes que je pouvais avoir en tout cas. » C’est clair que ce n’était pas quelque chose qui se contrôlait. Bien au contraire, c’était la seule chose qui pourrait paraître totalement incontrôlable. C’est ce que je pensais. « Mais au cas où tu l’aurais oublié, je te rappelle que tu t’es barré du jour au lendemain. Sans donner signe de vie. » Commençai-je donc par expliquer. Ouais, j’avais bien lui rafraîchir la mémoire. Ça ne ferait pas de mal.

« Juste parce que je t’avais annoncé que j’étais enceinte. » Cela avait été le pire. C’est clair que je ne m’y attendais pas du tout, l’annonce de ma grossesse. Mais le fait que le jeune homme s’était barré juste parce que je lui avais annoncé ça, cela avait été le pire. C’est ça qui avait été le pire à avaler dans l’histoire en fait. Je ne sais pas vraiment ce qui aurait pu se passer par la suite si seulement je n’avais pas été enceinte. Si finalement ça m’avait rendu service, je le pensais d’un côté. Sinon cela aurait pu mettre plus de temps pour que je comprenne qui il était réellement. Pas celui que je pensais en tout cas. Ou celui que j’aurais voulu qu’il soit. Ressembler à la famille parfaite, ce n’était pas non plus quelque chose qui m’aurait plus. Heureusement que j’avais eu Lou, ma meilleure amie et Naïa ma sœur pendant cette période. Elles m’avaient largement aidé toutes les deux durant ma grossesse. Mais bon, le jeune homme ne savait pas du tout que j’avais fini par le garder. Il avait tout de même fallu que je prenne une décision toute seule. Puisque j’étais toute seule ! Les mecs qui n’étaient pas lâchent seraient pas parties comme ça, sans rien dire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? ♚ Sam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais c'est quoi cette tête ? Oo (âme sensible, dégagez ='p)
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Elle est admirable cette haitienne.
» "J'EN AI MARRE DE CETTE PROF, ELLE A QUOI CONTRE MOI ??!" [PV: Kimberly]
» bouge ton cul, conn**d ▲ ALEKCY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: d'où venons-nous :: Venice Beach-