AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TEAM SAM
Texas Beaumont
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/01/2018
MESSAGES : 74

MessageSujet: Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]   Ven 6 Juil - 22:41

Hollywood. Son Walk-of-Fame, ses boutiques, ses pins-up, ses touristes... et sa prison. Je crache par terre, les mains fourrées au fond des poches, le cul posé sur le parechoc d'une vieille cadillac. Je baille. Bon sang, qu'est-ce qu'il fout? Je regarde ma montre. Ca fait 20 minutes que je glandouille comme un con. Je rebaille avant de finalement m'assoir sur le capot en soupirant. Los Angeles. La Ville des Anges. Tu parles. Rien que déjà dans les quelques mètres carrés autour de moi, y'a plus de petits diables que de cupidons avec des ailes de poulets. Le nombre de petits cons, violeurs, tueurs, arnaqueurs, voleurs qu'il y a derrières les murs de la prison. La porte s'ouvre. Aaaah, pas trop tot. J'attends en tournant la tête vers ladite porte qui couine. Mais personne sort. Rooooh, mais arrête les politesses, dis pas au revoir, si ça se trouve, tu vas y retourner bien plus tot que prévu. Ca y est. Il sort. Je souris et descends du capot.

- Yo, Flakes!

Jean-Neige... Johnny... est devenu "Flakes" depuis longtemps avec moi. Ouai, c'est une histoire compliquée... Jean-Neige = Neige = Snow = Flakes = Flocon = Neige. Egal Flakes quoi. Et quand je l'envoie chier, il devient "Cornflakes"... C'est comme ça. C'est mon pote. Je sors une main de mes poches et tends le bras, le poing fermé, pour taper phalanges contre phalanges celui de Jean-Neige.

- Toujours aussi chaud à l'ombre?

J'attends patiemment qu'il profite des quelques goulées d'air libres pas trop polluées avant de grimper dans la caisse. Il peut mettre son sac dans le coffre, ou sur la banquette arrière, ou le garder avec lui. J'enfourne la clé dans le contact et fais pétarader le moteur. Je sais qu'il doit s'inquiéter pour la voiture. J'ai pas de voiture. J'ai pas le permis de toutes manières.

- T'inquiète, j'l'ai pas volé... J'l'ai juste emprunté sans aucune intention de la rendre. J'attends sa réaction avant d'éclater de rire. J'déconne, Flakes! C'est à un pote. Alors, tu veux aller où? J'ai des gants dans le coffre, on peut aller sur la plage, boire un coup, se payer une p... ah ouai, j'oubliais, nan alors, pas la prostituée. C'est toi le roi de la journée, dis-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM HARRY
Jean-Neige Winchester
TEAM HARRY
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/08/2017
MESSAGES : 436

MessageSujet: Re: Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]   Dim 22 Juil - 22:09

Service Après-Vente Post-Taule.
Texas ∞ Jean-Neige
Je savais que mon avocat avait bien fait les choses et je pensais sortir d'ici peu. Seulement j'ai été étonné lorsqu'on m'a annoncé que je sortais dans les deux prochains jours. Je ne peux pas dire que j'ai mal vécu l'incarcération. Avec mon physique personne ne me cherchait vraiment de noises, et pour tous ceux qui aiment le sportif que j'étais, il me respectait même. Cela aurait pu être différent, mais j'ai eu de la chance pour le coup. Seulement je n'aime pas être dans cet endroit. J'ai l'impression d'avoir le dos en compote, je ne sens presque plus mes pieds à cause de leurs chaussures trop petites. Mais la chose, non la personne qui me manque le plus au monde n'est autre que Caroline...
Chaque soir, alors qu'ils éteignent les lumières pour nous sommer de dormir, je ne peux que penser à son visage. L'imagine auprès de moi alors que sa main caresse mon torse pendant qu'elle s'endort paisiblement. Je me hais d'être ainsi derrière les barreaux alors qu'elle est seule à l'extérieur, avec ce psychopathe si proche d'elle. J'avais tellement peur qu'il tente quelque chose pendant mon absence, qu'il tente encore de l'amadouer en lui disant qu'il ferait tout pour me sauver si elle repartait avec lui. Seules ses lettres me permettent de tenir, mais elles m'inquiétaient tout autant. Car dedans elle n'hésitait pas à dire qu'elle ferait tout pour moi. Et je sais qu'elle en serait capable. Elle est la femme la plus forte que je n'ai jamais rencontré et je m'en voudrais toute ma vie s'il lui arrivait quoi que ce soit par ma faute.
Mais le jour J était enfin arrivé et je sortais de la prison. Je n'ai rien dit à Caroline car je voulais lui faire la surprise. J'ai déjà terriblement hâte de frapper à sa porte, qu'elle vienne m'ouvrir et se jette dans mes bras. Ensuite je pourrais l'embrasser et lui faire l'amour toute la nuit pour rattraper le temps perdu.

Mais avant d'aller la retrouver, j'avais demandé à une ancienne connaissance de venir me chercher à la sortie de la prison. Une tête que je n'avais pas vu depuis longtemps et qui, je le savais, ne me jugerait pas pour ce petit instant en taule. Franchement, je sais que d'autres personnes auraient pu venir me chercher, Caroline la première, mais je préférais nous retrouver dans un endroit que nous aimions tous les deux.
Quand je sors, je le repère directement. Il faut dire que je suis le seul à sortir et donc il y a qu'une seule voiture avec un tel gaillard sur le capot qui en descend pour venir me saluer.
- Yo, Flakes!
Je lève les yeux au ciel en souriant. Il n'y a vraiment que lui pour m'appeler comme ça.
- Salut Lone Star !
Ba oui, Texas, le surnom de cet état n'est autre que l'état de l'étoile solitaire.
- Toujours aussi chaud à l'ombre ?
Je souris en le prenant dans mes bras dans une accolade amicale.
- Un peu trop chaud même si tu veux mon avis, je dis en riant avant de poser le sac sur la banquette arrière et entrer dans la voiture.
Je ne me cache pas de la regarder d'ailleurs, cette fameuse voiture. Je sais bien qu'il aime les belles choses mais qu'il n'a pas forcément les moyens de se les offrir.
Il surprend mon regard et se défend bien vite à mon goût.
- T'inquiète, j'l'ai pas volé... J'l'ai juste emprunté sans aucune intention de la rendre.
Je le regarde, légèrement outré mais me contenant bien de le juger. Finalement cela le fait rire et il reprend vite la parole.
- J'déconne, Flakes! C'est à un pote. Alors, tu veux aller où? J'ai des gants dans le coffre, on peut aller sur la plage, boire un coup, se payer une p... ah ouai, j'oubliais, nan alors, pas la prostituée. C'est toi le roi de la journée, dis-moi.
Je réfléchis un instant. Qu'est-ce que j'ai envie de faire, outre de voir la femme que j'aime.
- Tu sais quoi, la bouffe était vraiment dégueulasse et je donnerais tout pour un bon burger avec une bière. Et tu as raison, pour les putes, tu feras sans moi parce que j'ai la plus merveilleuse des femmes qui m'attend et qui aura la surprise ce soir, je lui dis avec un clin d’œil.
J'ai déjà hâte qu'on s'éloigne de cet endroit de malheur et que je puisse tourner la page de cette histoire, du moins un chapitre car avec Eric, ce n'est pas encore terminé.
- J'ai besoin de conseil mon pote. Le connard qui m'a envoyé en taule en veut à Caroline. J'ai besoin de lui envoyer un message, de lui faire comprendre que s'il tente quoi que ce soit c'est un homme mort. Seulement c'est un homme intelligent et puissant, ce qui ne me facilite clairement pas la tâche. T'aurais des conseils à me filer.
Même, s'il a carrément la solution je ne suis clairement pas contre. Tant que ce gars pourra respirer, Caroline ne sera jamais vraiment libre et ça, je ne pourrais jamais le tolérer.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Texas Beaumont
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 10/01/2018
MESSAGES : 74

MessageSujet: Re: Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]   Ven 3 Aoû - 16:10

Texas et Jean-Neige... Flakes et Lone Star... Ouep, Lone Star, c'est moi. Un surnom à la con que j'aime bien. "Lone Star". J'aime bien, ça fait cow-boy dans un western. Le Héros, évidemment. Bref, on se prend dans les bras de manière masculine, hein, c'est pas mon chéri. Moi j'ai pas de chérie. Lui, si, alors c'est niet pour ce qui est des mains coquines ou des bisous dans le cou. Pis j'suis pas p... enfin, j'veux dire, j'suis pas hom... enfin. J'aime les filles, voilà. Bref... Nan, la caisse, c'est ni la mienne, ni un vol. J'vous jure que c'est bien à un pote. Je ne l'ai pas volé. Bon... J'ai pas le permis. Mais... ça, c'est une autre histoire. J'sais bien qu'il faut que j'm'arrête à la lumière rouge et que j'avance à la lumière verte. Je sais qu'il faut conduire à droite. Bref, j'suis certain que je conduis mieux que certains qui ont déjà le permis. Bah, c'est pas grave. Ce que Flakes voulait, c'était une bonne bouffe. Les prostituées, ça serait pour moi, j'en prendrais deux à la fois, comme ça, je "trinquerais" à sa santé, alors qu'il sera dans les bras de sa dulcinée, ce soir.

- C'est parti pour Chez Tatie Marie, les meilleurs burgers de la ville.

Techniquement, Jean-Neige, il n'a pas de flouze, vu d'où qu'il sort. Moi non plus. Mais si j'ai emprunté la bagnole d'un pote, j'ai du fric dans ma veste qui ne m'appartient pas et que cette fois-ci, j'ai en effet, aucune intention de le rendre. Au contraire, je vais même tout dépenser pour faire plaisir à mon copain. Je pousse le moteur de la Cadillac. En chemin, mon copain m'explique deux ou trois petites choses. A un feu rouge, je tourne ma tête vers lui (après que je me sois arrêté, évidemment).

- Tu veux que je lui casse la gueule? Frapper quelqu'un ne m'a jamais dérangé. Pour mon poto Flakes, si j'dois flanquer une correction maison à quelqu'un, ça ne me dérange pas de faire quelques mois en prison, j'ai pas peur. Si lui, il a quelqu'un qui l'attend, moi pas. Puissant dans quel sens? Financier ou... autre chose?

Si c'est du pognon, on peut toujours faire un petit cass' chez lui. Si c'est autre chose, alors là, je suis perdu, j'y connais rien. Le feu passe au vert et je redémarre. On arrive en peu de temps Chez Marie. Je gare la voiture et je descends. Un bras sur les épaules de Jean-Neige, tout sourire, je le pousse dans le restaurant.

- Aubergiste! La meilleure table! Mon copain et moi, on a faim! Je rigole en même temps et prends place à une table inoccupée. Il faut commander. Burger texan, avec plein de piments et faites péter la sauce mexicaine et oubliez pas le tabasco!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Service Après-Vente Post-Taule [Jean-Neige]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darty, service après-vente
» (WEDNESDAY' GALERY) Tu ne sais rien Jean-Neige.
» [Vente] / MDC/ Mehdi Jean-Tahrat 67 - 26 ans
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Jean-Baptiste rentre à l'hôtel après l'hôpital (PV Djamila)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: D'où venons-nous ? :: Hollywood-